Donner du poisson ou apprendre à pêcher

Certains blogueurs en ligne appellent l’Etat Français le Gouverne-maman. En effet, à force de tellement vouloir « prendre soin de tout le monde » en nous maternisant, il transforme les Français en purs assistés.

La société pousse à la consommation et n’apprend rien sur la gestion de l’argent, ni de l’investissement.

Nous allons voir ici comment y remédier.

Le problème majeur de la France

D’après plusieurs études sérieuses, il est constaté que les Français sont parmi les plus frileux en Europe à propos de l’investissement.

Malheureusement, le gouvernement occupe une place majeure de fautif…

En assistant les gens avec tout un tas de systèmes (sécurité sociale, chômage, retraite, RSA, APL, Allocs…), les Français ne ressentent pas le besoin de s’intéresser à l’investissement.

Attention, je ne dis pas que tous ces systèmes sont mauvais. Je dis simplement que sans ceux-ci, il faut bien être honnête, au moins 50% des Français n’arriveraient plus à joindre les 2 bouts.

Dans beaucoup de pays (même des pays développés comme les US), la plupart de ces aides n’existent pas. Les individus sont donc obligés de travailler (pas de chômage), d’épargner (pas forcément de sécu sociale) et d’investir un minimum (pas de retraite).

Du coup, ça leur donne une certaine résistance aux événements que les Français n’ont pas. Imaginez une grave crise et que le Gouverne-Maman coupe les aides, qu’arrivera-t-il ??

C’est sûr que plus on est assisté, et plus on tombe de haut !

Si l’on me donnait le choix entre donner de l’argent aux gens, ou leur enseigner la finance, je choisirais sans hésiter la seconde option.

Le businessman Américain Robert Kiyosaki (auteur de Père Riche Père Pauvre) a bâti sa carrière médiatique en créant la Rich Dad Company pour enseigner cela.

Comme je le répète souvent, j’aime aider les gens, je veux aider les gens. C’est d’ailleurs le but de ce blog 100% gratuit et sans aucun produit à vendre. Tout un tas de gens sur internet ressentent le même besoin que moi. Il ne faut donc pas demander de l’argent mais chercher à apprendre comment en gagner !

Combien de stars, de sportifs, de gagnants du loto se sont retrouvé en faillite même après avoir reçu beaucoup d’argent ?

C’est parce que la gestion de leur finance était désastreuse.

C’est de là que vient l’adage « apprendre à pêcher au lieu de demander du poisson« . En demandant constamment le poisson, les gens n’apprennent rien. Ils sont dépendant du donneur. Pas de donneur = pas de poisson !

En apprenant à pêcher, c’est l’indépendance qui arrive ! Vous avez faim, vous pouvez aller pêcher pour vous nourrir.

De cette manière, le problème est définitivement résolu au lieu d’être repoussé.

 

apprendre a investir

(Bon OK, je me suis un peu lâché sur ce montage pourri !)

 

Notre système scolaire nous apprend à travailler pour avoir un emploi. Cela nous formate l’esprit toute notre vie. Je dois être un bon employé (entrave à la liberté d’entreprendre), je dois obéir aux règles (entrave à la créativité), je ne dois pas prendre de risque (entrave à toute innovation et voie vers la fortune). Je ne dois surtout pas raisonner différemment de la foule et poser trop de questions (sinon je suis mal vu).

La vie doit OBLIGATOIREMENT être la suite d’événements suivants pour prouver qu’on a réussi : faire de bonnes études, trouver un boulot stable dans une grosse boite et bien payé (et payer beaucoup d’impôts évidemment), faire des crédits pour acheter une (trop?) belle voiture et une (trop?) belle et grande maison. Travailler 47/52 semaines par an et 5/7 jours les 40 plus belles années de la vie.

Profiter enfin quand on est (trop?) vieux d’une retraite confortable de l’Etat après toutes ces belles années de cotisations (lol !). Mourir d’une crise cardiaque à 70 ans parce qu’on a tout donné… ?

Evidemment ces propos sont un peu caricaturaux….

Malheureusement, on apprend beaucoup de théorique, mais rien de pratique !

Analysez bien les professeurs à l’école (je n’ai rien contre eux). Ils enseignent ce que l’Etat leur demande d’enseigner (vous savez, le fameux programme scolaire qui change sans cesse…).

De plus, même dans le supérieur, ce sont des gens qui ne réussissent pas particulièrement dans la vie qui enseignent aux jeunes comment faire. C’est quand même un comble !

Vous faites par exemple un master de finance ou de création d’entreprise, et ce n’est pas un investisseur reconnu ou un entrepreneur à succès qui vous enseigne cela. C’est juste un professeur, bloqué dans la théorie mais qui ne passe pas à l’acte (et qui est souvent payé par l’Etat).

Franchement, faites un parallèle avec le sport. Payeriez-vous un coach particulier pour vous faire mincir alors que celui-ci est carrément en surpoids ?

Ecouteriez-vous un banquier qui vous dit d’investir dans telle chose si vous savez très bien que lui ne le fait pas ?

NON et encore NON.

On cherche tous des exemples à suivre pour réussir. Alors autant mettre la barre assez haut et se focaliser sur ce qui est crédible et utile.

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

2 commentaires

Bonjour Matthieu,

vraiment, merci !
Je sors de votre méthode pour sélectionner les actions, c’est exactement ce qu’il me fallait !
Que de travail, évidemment, mais c’est le prix à payer j’imagine…

Serait-il déplacé de connaître votre philosophie pour la période actuelle : entre les catastrophistes qui attendent, achètent de l’or et se tiennent hors du marché (et si ça dure encore des années comme ça, on fait quoi ? tout en cash ?) et ceux qui ne jurent que par les marchés qui décollent furieusement, vous voyez les choses comment ?

Merci !

Richard

Bonjour Richard,

C’est moi qui vous remercie pour votre message. En effet, on n’a rien sans rien. Cela prend du temps à se former pour savoir comment sélectionner soi-même de bonnes entreprises, et également de trouver une méthode d’investissement qui nous correspond. Mais une fois ce travail fait, c’est en réalité un vrai plaisir de prendre les choses en main et cela ne demande pas tant de temps que cela.

Pour la période actuelle, il faut vraiment réussir à faire abstraction de tous les « bruits » autour de nous.
J’investis à titre personnel dans des entreprises de qualité, ayant des business très rentables et pas trop cycliques. Je n’ai donc absolument pas peur d’une récession. En effet, ces entreprises à dividendes croissants sont connues pour beaucoup moins chuter que le marché lors d’un krach boursier. De plus, j’investis principalement pour les revenus passifs (dividendes). Ces entreprises augmentent lors profits et donc leur dividendes même lors de telles périodes. Je serais de plus ravi d’acheter ces belles entreprises à des prix cassés.

Le fait d’investir progressivement chaque mois permet aussi de lisser les points d’entrées. De ce fait, vous n’investirez jamais au plus haut. Il est prouvé par de nombreuses études que si vous investissez à long terme, le point d’entrée n’est pas important si vous placez de l’argent chaque mois et que le fait de rester en cash en attendant une correction est néfaste à la performance. Par exemple, on n’arrête pas chaque année depuis maintenant 3 ans de crier au krach à chaque fois. Pendant ce temps, le S&P500 a pris plus de 40% et est sur de nouveaux plus hauts. Ceux qui sont restés cash s’en mordent les doigts.

Cordialement,
Matthieu.

Laisser un commentaire