La chute du CAC40 a déjà commencé

En ces temps de marché boursier incertain, il est important de garder son calme et d’analyser minutieusement toutes les informations que nous avons à disposition.

Comme déjà évoqué dans l’article « un krach boursier pour fin 2018 ?« , voici une étude plus poussée sur le comportement du CAC 40 cette année et plus particulièrement sur ses constituants.

En effet, même si cela ne se voit pas tant que ça sur l’indice, la baisse a déjà largement commencé…

 

Bilan des performances boursières des entreprises du CAC 40 sur 2018 

Voici l’évolution de chaque action du CAC40 depuis le début de l’année :

Performance bourse CAC40 2018

 

Depuis le début de l’année, l’indice CAC40 a perdu 3,9% à l’heure où j’écris cet article.

Ce qui est intéressant, c’est que si l’on regarde la performance moyenne de l’ensemble des actions du CAC40 (sans prendre en compte la capitalisation boursière et donc en pondérant chaque entreprise par 1/40), on obtient une perte de 7,9%. Cette perte est 2 fois plus importante que celle de l’indice CAC40 !

Encore mieux, si nous enlevons le secteur du luxe (Hermès, Kering et LVMH), ainsi que l’aéronautique (Airbus, Safran), alors la performance moyenne des 35 actions restantes est une perte de 10,8% soit quasiment 3 fois pire que l’indice !

Ainsi, l’indice global est en forte chute et en tendance baissière (on peut même parler de correction importante à partir de -10% sur l’année).

Cependant, de par la surperformance de quelques actions cela ne se voit pas…

Mais cette chute est pourtant bien réelle et se fait ressentir sur les performances des investisseurs particuliers et même chez les gestionnaires de fond.

En imaginant que le CAC soit fortement capitalisé sur l’automobile et les banques, le carnage aurait été impressionnant ! Pourtant, ça aurait été possible…

 

Un marché exigeant et imprévisible

Actuellement, il est très dur de prévoir la réaction du marché après des annonces de résultats.

Le marché semble avoir horreur cette année d’une annonce de réduction d’objectifs même si la croissance est là. Etrangement, il préfère une prévision à 2% de croissance et est content si la croissance est de 3% au lieu d’une croissance prévue à 10% mais de 9% au réel.

C’est en effet l’une des premières fois que même des grosses entreprises du CAC40 se prennent du -10% en ouverture après des résultats jugés décevants.

À l’inverse, des bons résultats ne font guère mieux que du +2%. Quant aux mauvais résultats mais meilleurs que prévu, c’est le ticket de loterie dont le résultat dépendra de l’humeur du moment.

 

Que faire dans cette situation

Je l’ai déjà répété plusieurs fois récemment que ça soit dans le suivi de mon portefeuille d’Octobre ou dans d’autres articles, mais il est important d’être patient et de ne pas se précipiter.

Il faut attendre les signes techniques positifs du marché et ne pas acheter des actions en chute libre même si elles sont faiblement valorisées.

C’est d’ailleurs d’autant plus le moment d’être très sélectif en se focalisant sur les actions de qualités avec des fondamentaux solides.

Il est mathématiquement prouvé qu’acheter des actions avec des valorisations faibles par rapport à leur historique permet d’obtenir des gains plus élevés à long terme.

Il faut donc voir un marché baissier comme une aubaine plutôt qu’une punition. C’est aussi un excellent moment pour se positionner sur des entreprises versant des dividendes croissants à prix discount. Cela fait plus de dividendes pour un meilleur rendement.

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

Laisser un commentaire