Les plus gros dividendes en France

Il existe un débat récurrent entre les défenseurs des entreprises de croissance et les entreprises de rendement.

Les premières sont en pleine phase de croissance et réinjectent la quasi-totalité de leur profits en R&D. Elles misent donc sur leurs bénéfices futurs. Elles peuvent être de tailles importantes (comme Google et Amazon qui ne versent actuellement pas un seul centime aux actionnaires), mais sont plus généralement de plus petite taille.

Les entreprises de rendement sont en général de plus grande taille et plus établies. Elles peuvent donc se permettre de verser à leurs actionnaires davantage d’argent car leur croissance est désormais ralentie.

Dans une optique de rente délivrant des revenus passifs, nous allons voir dans cet article que ce sont les entreprises de rendement qui sont les plus intéressantes.

Les entreprises Françaises aux plus gros dividendes

Pour compléter ce qui a été dit en introduction, il est à savoir que la plupart des grandes entreprises d’aujourd’hui ont été premièrement des entreprises de croissance.

Cependant, une fois que le business devient suffisamment mature, les nouveaux bénéfices ne sont plus proportionnels aux nouveaux investissements.

Il faudra donc investir beaucoup plus qu’auparavant pour essayer de gratter les derniers points de rentabilité possibles d’obtenir. Les faibles gains pour des gros investissements ne sont pas forcément des opérations très rentables.

C’est pour cela qu’à un certain moment l’entreprise préfère récompenser ses actionnaires par des dividendes plutôt que de chercher à faire des investissements douteux.

Cependant, il existe également de rares entreprises qui sont à la fois de rendement et de croissance. On peut par exemple citer Apple aux US qui verse un dividende généreux, ou par exemple LVMH ou L’Oréal en France. Ces entreprises sont appelées les Dividend Aristocrats.

Elles arrivent à faire croître leurs bénéfices et donc les dividendes sur plusieurs décennies. Elles sont en général très prisées sur le marché ce qui les rend chères (et donc avec un faible rendement du dividende).

Vous pouvez consulter ici la liste des Dividend Aritocrats en France, et ici la liste des Dividend Aristocrats en Europe.

Nous allons nous intéresser dans cet article uniquement au rendement pur du dividende et cibler les sociétés d’une taille suffisamment établie, ainsi qu’admissible au PEA.

De plus, nous éviterons les valeurs dites « pièges » qui n’ont aucune chance de maintenir leur dividende (par exemple Rallye…). On se focalisera donc sur des valeurs avec un solide historique de versement et des chances de le poursuivre.

Natixis

Natixis est une banque de financement et d’investissement. Elle propose un dividende généreux depuis de nombreuses années mais est fortement exposée aux cycles économiques.

Ainsi, en cas de coup dur, elle peut être amenée à réduire ou couper son dividende. Cela est arrivé notamment en 2009 et dans les années qui suivirent. Cependant, son compte de résultat est plutôt sain et même en légère croissance pour les années à venir.

Du fait des baisses de marché récentes, le cours a beaucoup diminué pour des raisons pas totalement justifiées. Le rendement actuel du dividende est de 9.1% ce qui est très intéressant, d’autant plus qu’il semble bien couvert par les bénéfices pour le moment.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France Natixis

Union Financière de France Banque (UFF)

UFF est spécialisée dans les produits d’investissements pour les particuliers et les entreprises. Ses principaux produits sont les assurances vie, les fonds de placement ainsi que la gestion de Plans d’Epargne Entreprise (PEE). Une grande partie de son CA est réalisé en France (~80%).

L’entreprise présente un solide historique de versement de dividende (depuis plus de 30 ans) et ne l’a jamais coupé même en 2008. Les montants versés peuvent fluctuer car la politique est de verser une grande part des bénéfices. Ils sont cependant élevés et fiables.

Le rendement actuel du dividende est de 9.09%.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France UFF

Casino Guichard

Le Groupe Casino est un des premiers distributeurs Français dans le secteur alimentaire. Il détient les enseignes Casino, Monoprix, Leader-Price et Franprix.

La moitié du chiffre d’affaires du groupe est situé en Amérique Latine (notamment au Brésil), ce qui pose actuellement beaucoup de problèmes avec l’instabilité politique dans le pays.

L’entreprise est parvenue à faire croitre son dividende pendant de nombreuses années, mais le fort ralentissement de la croissance ainsi que l’endettement important du groupe ne le pérennisent plus.

En effet, le dividende n’a pas évolué depuis 8 ans et n’est plus réellement couvert par les bénéfices. Il risque donc à tout moment d’être coupé. Le secteur de la distribution est en pleine restructuration et Casino va devoir surmonter de nombreux enjeux pour s’en sortir et retourner vers le chemin de la croissance. Tout achat peut donc s’avérer assez spéculatif.

Le rendement actuel du dividende est de 8.83%.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France Casino Guichard

BNP Paribas

BNP Paribas est le premier groupe bancaire Français. Le groupe est principalement présent en Europe (France, Italie et Luxembourg principalement) mais tend à se développer en Asie et en Amérique du Nord.

Ses activités principales sont les activités bancaires de détail, les crédits, les assurances ainsi que la banque d’investissement. L’entreprise détient également la banque en ligne Hellobank.

Elle verse des dividendes depuis de nombreuses années avec une tendance à la croissance. Cependant, la période de taux bas explique le ralentissement actuel.

Le rendement actuel du dividende est de 7.45%.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France BNP Paribas

Eutelsat

Eutelsat est l’un des plus grands opérateurs de lancement de satellites au monde. L’ensemble de sa flotte de satellites permet de délivrer des activités dans le secteur de la télévision, de la téléphonie et de localisation.

L’endettement du groupe est élevé mais c’est une constante dans le domaine car c’est un business qui nécessite des investissements gourmands. La croissance de l’entreprise est ralentie car le secteur est concurrentiel et la demande de nouveaux lancement de satellites est réduite. Pour pérenniser davantage le dividende, il faudrait que la croissance reparte car la quasi-totalité des bénéfices est actuellement distribuée aux actionnaires.

Le rendement actuel du dividende est de 7.24%.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France Eutelsat

M6

M6 est l’un des principaux groupes Français de l’audiovisuel. Le groupe propose un ensemble de chaînes gratuites (M6, W9, 6ter) et payantes (Paris Première, Téva, Série Club…).

Il exploite également des chaînes de radio (RTL, Fun Radio…).

Le groupe a subit de plein fouet la crise des années 2000 mais a réussi à se redresser rapidement. Il verse des dividendes stables dans le temps depuis une dizaine d’années mais la croissance commence à ressurgir progressivement. Il est important de noter que le groupe dégage beaucoup de cash et possède une trésorerie conséquente qui protège largement le dividende.

Le rendement actuel du dividende est de 7.07%.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France M6

AXA

Axa est le premier groupe Européen d’assurance et occupe une place importante au rang mondial. Sa récente exposition et forte ouverture aux Etats-Unis via l’acquisition de XL Group a déplu au marché ce qui a fait chuter son cours de bourse.  Le marché a trouvé cette acquisition trop chère et s’inquiète sur l’endettement utilisé pour celle-ci.

Pourtant, elle permet à AXA de s’ouvrir sur des nouveaux types de produits plus techniques et moins sensibles aux cycles économiques et financiers.

La politique de dividende est clairement présente depuis des décennies avec une croissance correcte sur la durée, bien que certaines chutes du dividende soient déjà arrivées.

Le rendement actuel du dividende est de 7.05%.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France AXA

Renault

Renault est le deuxième constructeur d’automobiles en France et l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi est le plus gros conglomérat mondial dans l’automobile.

L’entreprise produit des véhicules pour particuliers, utilitaires ainsi que des camions. Elle possède également la marque Dacia.

Les synergies dégagées avec Nissan sont importantes, ce qui a permis au groupe de se relever rapidement après la crise de 2008 et d’assainir totalement son bilan. L’entreprise possède notamment de la trésorerie qui lui permettra de mieux s’en sortir en cas de futurs coups durs.

Evidemment, le secteur est cyclique par nature mais la politique de dividende généreuse avec une forte croissante est remarquable chez Renault. Le dividende a été totalement coupé en 2009 mais a repris dès 2011 avec une croissance importante où l’on retrouve maintenant les mêmes niveaux de dividendes qu’en 2008.

Le rendement actuel du dividende est de 6.82%.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France Renault

ABC Arbitrage

ABC Arbitrage est une entreprise financière Française qui profite des hausses de volatilité du marché pour gagner de l’argent. Elle réalise des opérations d’arbitrages pour exploiter des incohérences de prix sur les marchés Européens et Américains.

C’est donc l’une des rares valeurs à profiter des mouvements de panique dans les marchés baissiers pour en tirer du profit.

Les dernières années ont été marquées par une hausse quasi linéaire des marchés boursiers et sans volatilité, ce qui n’a pas aidé l’entreprise à performer. Elle a cependant continué de verser des dividendes généreux.

L’entreprise opère sur un marché complexe de « niche » et les dirigeants ont bien affirmé qu’ils « savaient comment gagner des millions mais pas des milliards ». Il faut donc comprendre par là que le but de l’entreprise n’est pas de croître particulièrement mais de fournir des résultats stables et récurrents dans le temps.

Le rendement actuel du dividende est de 6.61%.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France ABC Arbitrage

Nexity

Nexity est le premier promoteur immobilier de France. Il exerce des activités de services pour les particuliers et les entreprises. Il fait la promotion de logements neufs, de terrains à bâtir et de gestion résidentielle.

L’entreprise est uniquement présente en France mais occupe une place de leader, ce qui en fait sa force.

Les taux bas ainsi que les financements participatifs de l’Etat (PTZ, loi Pinel…) ont favorisé son activité dans les dernières années.

Nexity verse un dividende généreux depuis 2005, même légèrement croissant dans le temps et ce dividende est bien couvert par les bénéfices.

Le rendement actuel du dividende est de 6.35%.

Voici son historique de versement de dividendes :

plus gros dividende France Nexity

Conclusion :

Toutes les entreprises présentées dans cet article non sont pas forcément des conseils à l’achat. Cependant, plusieurs d’entre elles sont présentes dans mon portefeuille à revenus passifs. Il est important de retenir qu’un « gros dividende » ne fait pas tout, il doit avant tout être couvert par les bénéfices de l’entreprise pour qu’elle puisse continuer à le verser (tout en continuant d’investir pour sa croissance future).

Mentions légales :

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

Laisser un commentaire