Privatisation de la FDJ faut il souscrire

La FDJ (Française des jeux) s’apprête à s’introduire en bourse en Novembre à un prix estimé entre 16.5€ et 19€ par action. Cette entreprise appartient à l’Etat Français.

Celui-ci cherchant des capitaux va privatiser 80% de la FDJ. L’introduction en bourse lui permettra donc de recevoir cet argent.

Nous allons voir dans cet article s’il est pertinent ou pas de devenir actionnaire de la FDJ en listant les avantages et les inconvénients d’un tel investissement.

Investir dans la FDJ

Introduction bourse FDJ

 

La FDJ a été créée en 1976. L’entreprise conçoit depuis cette date de nombreux jeux d’argent. Ces jeux sont soit télévisés (Loto, Euromillion…), soit à grattage, soit des paris sportifs.

Nous allons lister ici les avantages et inconvénients de devenir actionnaire de la FDJ :

 

Avantages d’investir dans la FDJ

 

Un business très rentable

Le model business de la FDJ est par essence très rentable puisqu’il se base sur l’un des pires défauts de l’homme : l’avidité. Tout le monde rêve d’argent (surtout de l’argent rapide). La FDJ en profite en faisant miroiter de grosses sommes, accessibles pour tout le monde.

La mise moyenne par joueur augmente d’année en année depuis 2007. Néanmoins, le nombre de joueur est stable voire même en petite diminution.

mise annuelle moyenne FDJ

Source : economie.gouv

 

Un business anti-crise

Par définition, la FDJ est une valeur anti-crise puisque c’est dans les périodes difficiles que les gens ont besoin d’argent. Ils vont donc tenter de s’enrichir en jouant. Cela sera donc profitable pour la FDJ. Cela a déjà été le cas par exemple lors de la crise de 2008 où les revenus de la FDJ ont augmentés.

 

Le monopole pour plusieurs années

Lors de la privatisation de la FDJ, l’Etat assure que l’entreprise aura le monopole (concurrence interdite) pendant un certain nombre d’années (environ 20 ans).

 

Un rendement de dividende correct

D’après les premières estimations, le rendement du dividende serait d’environ 4%. Cela n’a rien d’extraordinaire mais c’est un rendement correct.

 

 

Inconvénients d’investir dans la FDJ

 

L’Etat reste majoritaire au capital

Tout d’abord, il faut savoir que l’Etat ne privatise pas toute l’entreprise puisqu’il garde le rôle d’actionnaire majoritaire avec 20% de participation. De plus, les voix de votes sont doubles en AG, ce qui monte à 40% de pouvoir. C’est également l’Etat qui garde le contrôle sur les nominations des postes importants comme les dirigeants.

Si vous pensez que 20% du capital est mineur, regardez comment l’Etat arrive à tout faire capoter chez Renault avec ses 20%…

 

Hypocrisie de l’Etat envers les actionnaires

En prenant un peu de recul, c’est quand même assez drole de voir toute la pub que fait l’Etat pour vendre ses parts dans la FDJ. Pendant un court instant, les actionnaires sont ses meilleurs amis s’ils lui achètent des actions de la FDJ.

Pensez-vous qu’un bon business a besoin d’autant de pub pour se vendre ? Perso si je vois Apple qui propose une action à prix divisé par 2 je fonce dessus même sans pub. En général, lorsqu’on en fait trop c’est qu’un loup se cache derrière. De plus, une fois la privatisation terminée (donc quand l’Etat aura son fric), vous redeviendrez les méchants actionnaires capitalistes qu’il faut taxer…

Ce qui débouche sur le point suivant.

 

 

Taxes importantes de l’Etat sur les bénéfices de la FDJ

La FDJ est une vraie poule aux œufs d’or pour l’Etat. En effet, les jeux d’argent c’est « le mal ». Il faut donc taxer cette vilaine entreprise qui fait des bénéfices ! L’Etat taxe donc une grosse partie des bénéfices de la FDJ. C’est un comble car le chiffre d’affaires augmente d’année en année, mais le résultat net stagne à cause de l’augmentation des taxes annuelles !

 

publications bourse FDJ

Source : GroupeFDJ

 

Si vous devenez actionnaire, l’Etat vous prendra tous les retours sur investissement !

 

 

Un dividende très mal géré

D’après les chiffres qu’il est possible de trouver, il semblerait que le payout ratio (part des bénéfices reversés aux actionnaires) est proche de 80%. Cela signifie que pour chaque euro de résultat net obtenu, l’entreprise en redistribue 0,80€. Cela peut sembler généreux mais c’est totalement désastreux pour la croissance à long terme d’une entreprise. En effet, si trop de bénéfice est redistribué l’entreprise ne peut plus réinvestir suffisamment et donc ne pourra pas croitre. On sent bien encore ici la présence de l’Etat derrière qui se moque de la profitabilité de l’entreprise tant qu’elle lui verse de l’argent…

De plus, les dividendes sur les derniers exercices sont totalement instables, et même en décroissance :

 

Dividende bourse FDJ

Source : GroupeFDJ

 

 

La croissance des bénéfices sera très faible

Il y a 4 raisons pour lesquelles la future croissance des bénéfices de l’entreprise sera faible. Premièrement, comme évoqué plus haut, l’entreprise verse trop de dividende et aura donc du mal à faire des investissements.

Deuxièmement, c’est un business franco-français qui ne pourra pas s’étendre ailleurs. En effet, tous les pays ont leur propre « FDJ » avec un monopole assuré.

Il sera donc impossible de gagner des parts de marchés ailleurs.

Troisièmement, la politique de taxes de l’Etat sur les bénéfices est totalement imprévisible, ce qui n’aidera pas pour la suite…

Pour terminer, la forte concurrence des paris et des jeux d’argent en ligne grignotent des revenus à la FDJ (le nombre de joueurs diminue au cours du temps).

 


 

Les introductions boursières de l’Etat sont généralement catastrophiques

Lorsque l’on analyse les entreprises publiques qui ont été privatisées en partie par l’Etat, le résultat est généralement très mauvais pour les actionnaires.

 

Voici par exemple EDF :

introduction bourse EDF

 

 

Ou encore Engie :

introduction bourse Engie

 

 

Ou Orange :

introduction bourse Orange

 

 

Ou Air France :

introduction bourse Air France

 

Conclusion :

Vous l’aurez bien compris mais je ne recommande absolument pas l’investissement dans la FDJ. Cette privatisation est uniquement faite par l’Etat pour recevoir du fric, et ensuite l’Etat continuera de pomper la boite (et donc les actionnaires) avec de nombreuses taxes pour se remplir les poches.

A fuir de toute urgence à mon sens, même avec les attributions d’actions gratuites proposées.

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales :

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

9 commentaires

Très bonne analyse Matt.

Cela ne veut pas dire que l on ne peut pas se faire 10% la première journée mais personnellement je ne m y risquerait pas.
De plus pour cette privatisation les banques ne pourront pas démarcher leurs clients (surtout les petits vieux) comme ils l ont fait pour EDF par exemple, donc on oublie les 4 millions d actionnaires individuels….
On peut souscrire à partir de 200 euros…200 euros non mais n importe quoi là!!! si vous avez 200 euros d économie on vous incite à les mettre en bourse sur une seule valeur!!!! du grand n importe quoi!! sans parler qu’avec une banque classique vous aurez 20 euros de frais…soit 10% ce n est plus du vol c est une arnaque institutionnelle!
Donc je partage totalement ton avis..et pour finir si vous trouvez que la France est un pays bien géré (ce qui m étonnerait) pourquoi l’État gérerait mieux une entreprise????

Bonjour Seb,

En effet, le seuil de 200€ est un peu étrange, tout comme la réduction de 2% sur le prix d’entrée, qui est à mon sens purement un argument marketing (de bas niveau), mais cela remboursera au moins les frais de courtages à peu près…
De plus, il faut être détenteur d’un PEA obligatoirement pour souscrire, ce qui n’est absolument pas une « introduction en bourse populaire pour que tous les Français puissent participer ». Je te rejoins donc là aussi.

Normalement les frais de courtage doivent être offerts par l’intermédiaire financier pour cette opération. La Francaise des Jeux verse 0,8% du montant des ordres aux intermédiaires financiers (courtiers, banques) pour que les investisseurs individuels bénéficient de la gratuité des frais de courtage. C’est en tout cas vérifié pour Bourse Direct et Fortuneo à ma connaissance.

J’ajoute qu’un compte titre ordinaire suffit, bien que dans ce cas les dividendes perçus seront imposés. Souscrire au sein d’un PEA est préférable sur un plan fiscal, mais n’est pas obligatoire.

Si on désire souscrire…

Car je rejoins l’argumentaire de Mathieu concernant les risques de l’opération qui plus est sur un plus haut de marché

Bonjour Christian,

Je ne suis pas certain que les frais de courtage sont toujours offerts par l’intermédiaire financier lors d’une introduction en bourse. Peut-être que certains courtiers le font mais ce n’est probablement pas une obligation de leur part. Enfin de toute manière, chez un courtier « normal », cela ne représente que quelques euros donc cela n’a pas beaucoup d’importance.

Le problème vient surtout de la mauvaise gestion de l’Etat qui pèsera éternellement sur le titre. De plus, selon de nombreux analystes, la fourchette 16.5€-19€ est bien trop haute en comparaison avec ce type d’entreprises en Europe. Le « juste prix » serait de 17.5€ au maximum d’après les calculs. J’espère que l’Etat ne fera pas son gourmand pour les petits porteurs qui participeront, parce que si le titre est acheté à 19€ à l’introduction, mais retombe vite à 17€, ça fait quand même une perte de plus de 10% et cela rien qu’à l’introduction…

Matthieu.

avec toute la pub qui est faite autour de cette arnaque je me demande s il ne faut pas en prendre 5000 et vendre à l ouverture lol

Sauf si tout le monde fait pareil et que le cours s’effondre à l’ouverture !

la moitié des gens qui vont souscrire ne savent pas comment passer un ordre 🙂

On verra bien, pour info, l’introduction a lieu le 20/11/2019

Matthieu.

Laisser un commentaire