Screener action bourse CTO Juillet 2020

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score). En plus de cela, un critère de valorisation fiable et visible en un clin d’œil permet de savoir s’il est possible ou non de passer à l’achat…

L’objectif de cette nouvelle série d’articles est donc d’afficher chaque mois (avec mise à jour du screener) le score de chaque action ainsi que les nouveaux passages à l’achat et les actions trop chères à éviter.

 

Screener action bourse CTO  Juillet 2020

 

Utilisation et rôle du screener

Pour comprendre comment sont calculés tous les scores, vous pouvez consulter cet article.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, de son rendement moyen, de l’outil Fastgraph, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix est sous le Fair Price pour profiter d’une décote, et d’éviter d’acheter les actions trop chères.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au juste prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans selon les critères évoqués plus haut. Il tient compte du Fair Price actuel ainsi que de projections de croissance de l’entreprise à horizon 5 ans. Il est moins précis que le Fair Price actuel car basé sur des projections futures mais permet d’avoir une autre vision intéressante de l’aspect valorisation. Par exemple, une entreprise de croissance peut être sur-évaluée à l’instant T, mais peut croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans en tenant compte de sa valorisation actuelle ET de sa croissance. On peut remarquer que les entreprises sous-évaluées ont un bon potentiel (puisqu’elles doivent rattraper leur Fair Price puis continuer de croitre) mais que certaines entreprises relativement chères peuvent également en avoir un grâce à leur croissance future. Je trouve que cet aspect complète donc bien la vision de Fair Price et est peut-être même plus intéressant pour les investisseurs TLT comme moi.

 

 

Actions « pilier »

Une petite étoile apparaît à côté du nom des entreprises que je considère comme les piliers de mon portefeuille. Ce sont les actions que je veux sur-pondérer dans mon portefeuille à LT. Ce sont globalement mes principales convictions, celles que je juge les moins risquées, les actions dont je n’accepterais vraiment pas de me séparer (sauf cas très exceptionnel). Si je devais avoir un portefeuille ultra-minimaliste, ce sont les entreprises que je choisirais.

Le choix se base sur les critères suivants : la qualité des fondamentaux, la taille de l’entreprise, sa diversification, son risque (sectoriel, bilantiel), et enfin ma part subjective.

 

 

Remarque Générale

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. A mon sens un potentiel de 50% (sur 5 ans cela fait quand même environ 10% par an) relativement « sûr » est mieux qu’un potentiel de 100% incertain. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

 

 

Nouveauté vs mois dernier

 

  • Augmentation des coefficients des scores momentum et qualité du bilan car cela devient pour moi des critères de plus en plus important (surtout dans l’état actuel du marché).
  • Modification de la durée prise en compte pour le calcul du momentum : 2 ans et 5 ans maintenant vs 5 ans et 10 ans précédemment. Cela permet de détecter plus vite les entreprises en déclin et donc d’être plus réactif dans les renforcements. L’autre avantage est l’aspect évolutif plus rapide : une belle entreprise peut être en panne de momentum pendant un moment (difficultés ponctuelles, mauvaises publications…). Elle baissera donc rapidement en score global ce qui incitera à ne pas le renforcer tout de suite. À l’inverse, dès qu’elle ira mieux son score remontera vite.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Pour terminer, il est aisé de réaliser un tri par niveau de valorisation en affichant en priorité les valeurs « à acheter » et par score décroissant. Evidemment, il vaudrait mieux privilégier les actions pas chères et à score élevé.

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon CTO (prix des actions au 10/07/2020) :

 

Classement par score

 

Screener action bourse CTO Juillet 2020 score1Screener action bourse CTO Juillet 2020 score2Screener action bourse CTO Juillet 2020 score3

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Google, SalesForce.com

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

17 commentaires

Bonjour Matthieu,
Encore merci pour ton excellent travail !
Je me pose une question tu dis que à la durée tu souhaite surpasser le MSCI World mais qu’elle est finalement ton idée, sachant que le MSCI World est composé des 1600 plus grosses entreprises ?

Salut Jean,

Je ne comprends pas bien ta question ?
Mon idée est d’utiliser mon screener en sélectionnant beaucoup d’actions de qualité avec de beaux fondamentaux, une belle croissance dans l’idée de battre le MSCI World. Je créé d’une certaine manière mon propre ETF World qualité/croissance. Pour maximiser les chances et réduire le risque, je mise sur une très grande diversification et une sur-pondération des secteurs tech/santé qui me semblent les plus pertinents à LT. La diversification élimine tout facteur chance (on peut sur-performer avec 20 actions par chance, mais pas avec 100). Cela élimine également les risques type Wirecard comme récemment. Mon patrimoine est à 80% investi en bourse, je trouve donc logique d’avoir de nombreuses actions en portefeuille. Cela n’entraîne par ailleurs dans mon cas aucune difficulté de suivi, et ça me plait comme cela. Lorsqu’on a uniquement 20 entreprises en portefeuille on passe son temps à regarder leurs prix, à se poser des questions etc…

Lorsqu’on approche les 100, on regarde d’avantage cela comme une globalité et non au cas par cas, cela me semble donc intéressant.

Escuse de ne pas avoir été clair.
Est tu d’accord que l’ETF MSCI World comporte 1600 entreprises et de ce fait je me demander comment toi dans ton esprit tu te voyer le sur-performer car au vue de la quantité de lignes je trouve que cela demande énormément d’argent ou de temps pour crée ce portefeuille.

Le MSCI World contient en effet ~ 1500 entreprises. De mon côté je ne compte pas dépasser ~100 (celles en WL sont globalement les dernières qui m’intéressent, j’ai quasiment passé au crible toutes les entreprises US et Européennes qui m’intéressent).

Sur 1500 entreprises il y en a au moins la moitié avec de très mauvais fondamentaux qui tirent la performance vers le bas un peu comme des boulets. En sélectionnant ~ 100 entreprises de croissance et de qualité, j’espère mettre toutes les chances de mon coté. Je surpondère également les secteurs qui me semblent d’avenir (santé, tech) tout en évitant ceux qui me semblent inutiles car sans avenir (automobile, banques, matériaux, pétrole…). Le monde change et comme évoqué dernièrement dans notre discussion sur la classification sectorielle, les entreprises qui s’en tirent le mieux sont celles qui touchent de près ou de loin à la technologie. Des boites comme S&P Global, MSCI, Worldline sont par exemple pour moi la finance moderne (exit les banques et assurances).

Concernant le temps, cela n’en demande pas tant que ça. Énormément de choses sont automatisées avec le screener. C’est sûr que je ne suis pas « en détail » chaque entreprise, mais ce n’est pas important. LVMH et Amazon travaillent pour moi sans que je n’ai à les regarder tous les jours.

Concernant l’argent, c’est sûr que je peux me permettre d’avoir beaucoup d’entreprises car je fais des apports réguliers. Mais ce n’est qu’un facteur d’échelle.

Merci pour ton excellente réponse comme d’habitude !

Quand je parler temps et finance ça avait plutôt en rapport dans l’idée justement d’avoir un portefeuille composé de 1000 lignes et non 100 ! mais merci pour tout en tous cas Matthieu ça m’aide bien a me construire un avenir horizon LT

Bravo et merci pour le partage de ton screener: Enorme travail !
Un site qui met en avant l’analyse fondamentale: ça fait du bien !
Encore merci

Bonjour Nico,

Merci pour votre retour. L’Analyse fondamentale est en effet le meilleur moyen de trouver de belles entreprises et de les conserver tant que les fondamentaux restent bons. On maximise ainsi les chances d’être gagnant contrairement au trading !

À bientôt.

Hello,

Merci pour le travail … cela conforte mon opinion sur certaines valeurs mais surtout m’en fait découvrir de nouvelles !
Une question … pourquoi ne pas introduire un biais sectoriel dans ton allocation ?
Auj, la mode est au pure player tech (ou a ceux qui le deviennent) et à la santé ! Demain ? Pourquoi d’autres secteurs ne (re)viendrait pas sur le devant de la scène ? Je pense à l’energie par ex

Bonjour Lololecambo,

C’est aussi le but du screener de faire découvrir des valeurs 😉

Que veux tu dire par introduire un biais sectoriel ?
Mon portefeuille est déjà relativement pondéré sur les tech et la santé (c’est un souhait de ma part). Et la plupart des valeurs en watchlist sont également dans ces secteurs qui sont pour moi les gagnants du 21ème siècle.

Concernant les autres secteurs, je ne vois pas comment ils pourraient retourner la tendance, à moins bien sur via la technologie. Je ne suis pas spécialement pure tech player (par exemple des boites comme Euronext, Edenred, S&P profitent des progrès technologiques pour leur business sans être des tech à proprement parler).

Bonjour Mathieu,
Merci pour la mise en ligne de ses mines d’infos qui permettent d’aller bien plus vite dans le choix des entreprises avec le recoupement Morginstar et ZB.
Deux questions néanmoins, j’ai après de nombreuses semaines (11) pu ouvrir mon CTO sur degiro (fin juin…) et commencé mes investissements alors que les marchés américains sont déjà bien haut et le nasdaq a un niveau record.
Est ce que le quantitative easing lancé par la FED et la BCE te semble probable d’être en train de monter une bulle notamment sur les actions tech (supposées moins touchées par le corona bien que dépendantes du reste de l’éco…)?
D’un point de vue perso, j’ai misé pour l’instant sur une vingtaine de boite pour un encours de 30kf (c’est à dire 1.5kf en moyenne par boite) mais mon exposition à amazon me semble du coup trop forte (1 action= 10% de l’encours globale). Par rapport à la 1ere question est ce que 10% sur une action dont le per est de160 n’est il pas trop risqué pour la pérennité de l’ensemble?
Merci encore pour le site qui m’apprend bien des choses sur la façon d’envisager l’investissement.

Bonjour Bruno,

Personne ne sait jusqu’où iront les marchés, si ils monteront ou s’ils baisseront. Je le répète souvent mais tout ce timing est impossible. Il faut investir chaque mois sans se poser de question.

Avoir 10% sur Amazon ne me semble pas forcément gênant (je n’aurais pas forcément dit la même chose de toutes les entreprises), mais c’est quandmême l’une des plus belles boites du monde. Le PER n’a pas énormément de sens pour les GAFAM car il ne tient pas compte de la montagne de cash de ces entreprises, et est biaisé avec les nombreux amortissements comptables. Les ratios EV/EBITDA sont par exemple plus pertinents. Mieux encore : au lieu du PER on calcule le PEG (PER/croissance moyenne). Et là d’un coup Amazon n’est plus si chère que ça, surtout si l’on prend en compte sa trésorerie.

Bonjour Mathieu,

Merci encore pour ton travail de qualité !

Je ne crois pas t’avoir vu parler de Tesla. Qu’en penses tu ?

La capitalisation à explosé récemment et c’est maintenant l’entreprise la plus chère du secteur automobile alors que ce n’est clairement pas celle qui vend le plus de véhicule. Cependant beaucoup d’annonces qui font rêver avec les véhicule autonomes, les nouvelles batteries etc.

Bonjour Pierre-Marie,

Pour moi Tesla est un dossier très spéculatif. La boite commence tout juste à faire des profits et s’échange à des ratios très élevés. J’aime beaucouo Musk, et c’est pour cela que j’ai investi dans PayPal. Mais pour Tesla, je ne suis pas intéressé (le secteur auto est trop cyclique et ne me tente pas).

Bonsoir Matthieu,
Les dividendes us doivent être déclaré chaque fois qu’on les reçoit ou une seule fois par an lors de la déclaration d’impôts ?

Peux-tu me confirmer qu’il n’y a pas besoin de faire de déclaration d’impôt avec un PEA ?

Cordialement

Bonsoir Steeve,

Aucune déclaration n’est nécessaire sur PEA. Sur CTO il faudrait en théorie déclarer et payer chaque mois aux impôts les cotisations sociales des dividendes. Ća fait beaucoup de paperasse…

En pratique, je fais personnellement un seul paiement (mais je ne dis pas que c’est ce qu’il faut faire).

Bonjour Matthieu,

Un avis sur le titre ASOS, plateforme de e-commerce anglaise?

Merci

Bonjour Sylvain,

Je ne connais pas bien l’entreprise mais à première vue, rien d’exceptionnel. C’est une small (donc risquée) avec un cours de bourse assez yoyo à LT. Certaines années avec des pertes comptables. Il y a mieux à faire ailleurs soit aux Us soit en Europe sur PEA.

Laisser un commentaire