Screener action bourse CTO Juin 2020

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score). En plus de cela, un critère de valorisation fiable et visible en un clin d’œil permet de savoir s’il est possible ou non de passer à l’achat…

L’objectif de cette nouvelle série d’articles est donc d’afficher chaque mois (avec mise à jour du screener) le score de chaque action ainsi que les nouveaux passages à l’achat et les actions trop chères à éviter.

 

Screener action bourse CTO  Juin 2020

 

Utilisation et rôle du screener

Pour comprendre comment sont calculés tous les scores, vous pouvez consulter cet article.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, de son rendement moyen, de l’outil Fastgraph, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix est sous le Fair Price pour profiter d’une décote, et d’éviter d’acheter les actions trop chères.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au juste prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans selon les critères évoqués plus haut. Il tient compte du Fair Price actuel ainsi que de projections de croissance de l’entreprise à horizon 5 ans. Il est moins précis que le Fair Price actuel car basé sur des projections futures mais permet d’avoir une autre vision intéressante de l’aspect valorisation. Par exemple, une entreprise de croissance peut être sur-évaluée à l’instant T, mais peut croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans en tenant compte de sa valorisation actuelle ET de sa croissance. On peut remarquer que les entreprises sous-évaluées ont un bon potentiel (puisqu’elles doivent rattraper leur Fair Price puis continuer de croitre) mais que certaines entreprises relativement chères peuvent également en avoir un grâce à leur croissance future. Je trouve que cet aspect complète donc bien la vision de Fair Price et est peut-être même plus intéressant pour les investisseurs TLT comme moi.

 

 

Actions « pilier »

Une petite étoile apparaît à côté du nom des entreprises que je considère comme les piliers de mon portefeuille. Ce sont les actions que je veux sur-pondérer dans mon portefeuille à LT. Ce sont globalement mes principales convictions, celles que je juge les moins risquées, les actions dont je n’accepterais vraiment pas de me séparer (sauf cas très exceptionnel). Si je devais avoir un portefeuille ultra-minimaliste, ce sont les entreprises que je choisirais.

Le choix se base sur les critères suivants : la qualité des fondamentaux, la taille de l’entreprise, sa diversification, son risque (sectoriel, bilantiel), et enfin ma part subjective.

 

 

Remarque Générale

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. A mon sens un potentiel de 50% (sur 5 ans cela fait quand même environ 10% par an) relativement « sûr » est mieux qu’un potentiel de 100% incertain. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Pour terminer, il est aisé de réaliser un tri par niveau de valorisation en affichant en priorité les valeurs « à acheter » et par score décroissant. Evidemment, il vaudrait mieux privilégier les actions pas chères et à score élevé.

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon CTO (prix des actions au 09/06/2020) :

 

Classement par score

 

Screener action bourse CTO Juin 2020 score1Screener action bourse CTO Juin 2020 score2

 

 

Classement par potentiel

 

Screener action bourse CTO Juin 2020 potentiel1Screener action bourse CTO Juin 2020 potentiel2

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Facebook, Adobe.

 

 

Me contacter :  etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

23 commentaires

Merci Matthieu !
Alibaba ne fait plus partie de ta watchlist ? Il me semble qu’elle y avait fait récemment son entrée (d’après un message que tu as publié sur un autre forum), avec une décote intéressante sur le fair price et un très beau potentiel évalué selon tes critères. Ton analyse de l’entreprise a évolué depuis ? Ou bien tu préfères te tenir à l’écart de la Chine dans le contexte de tensions actuel ?

Bonjour Charles,

Vous êtes à l’affut 😉
Alibaba est pour le moment en « watchlist de watchlist ». Disons simplement que je ne suis pas prêt pour le moment à investir en Chine (sauf via Prosus en PEA). Surtout qu’il y a le risque que les entreprises Chinoises soient délistées du NYSE avec les guerres commerciales.

Bonjour Matthieu,
Le screener ‘rendement international’ de Mai n’est plus disponible? A quand celui de Juin?
Merci.

Bonsoir Alain,

La partie rendement international se trouve dans sa catégorie respective sur le site. Je n’ai pas eu le temps de faire sa mise à jour en Mai, mais je devrais la faire en Juin.

Ici il s’agit du screener lié à mon portefeuille.

Bonjour,

Je suis un jeune qui s’intéresse énormément au monde de la bourse (suite à la crise je ne pense pas être le seul) et j’ai actuellement un PEA. Suite aux recommandations d’amis, je suis maintenant votre site que j’affectionne particulièrement.

Bref, je vous passe l’histoire de ma vie. J’aurais une question: pourquoi séparer le CTO du PEA? Par exemple, j’ai l’impression de pouvoir acheter une action Facebook sur mon PEA alors que Facebook n’est pas sur votre screener PEA mais CTO. Y a t-il des avantages à prendre une action Facebook sur le CTO plutôt que le PEA ?

Merci pour votre réponse, vous m’aiderez à mieux comprendre ce monde de la bourse,
Cordialement,
Benoit.

Bonjour Benoit,

Seules les entreprises qui ont leur siège dans l’UE sont éligibles au PEA. Facebook n’y est donc pas disponible. Essayez un ordre d’achat et vous verrez bien 😉

Il faut donc soit passer par un CTo pour les entreprises Américaines, soit utiliser un ETF S&P500 éligible au PEA.

Bonjour Matthieu, quelle est la signification du code couleur jaune dans la colonne du nom des actions?

Merci

Sylvain

Bonjour Sylvain,

Ce sont des actions en Watchlist (WL).

Bonjour Matthieu, un grand merci pour votre site et vos analyses qui vulgarisent la bourse pour des non initiés comme moi. Je viens d’ouvrir un CTO en complément à mon PEA pour investir dans des entreprises US.
Parmi votre liste, je ne vois pas UNIBAIL. Mes investissements sont tous sur du long terme (> 5 ans).
Pensez vous particulièrement risqué d’investir sur UNIBAIL?
Merci d’avance pour le temps que vous voudrez bien me consacrer.

Bonjour Mathieu,

J’ai déjà précisé que je n’apprécie pas Unibail car elle subit de plein fouet le déclin du commerce classique au profit du e-commerce. C’est donc un business model structurellement condamné à LT. Et avec le covid cela va s’amplifier.

Bonjour Matthieu,

Merci pour cette mise à jour très utile.
Quelques questions de mon côté :

1) Pourquoi ne pas avoir reporté ALIBABA dans ce screener mentionné dans un de vos précédent rapport ? A combien évaluez vous le Fair Price de cette valeur ?

2) Que pensez vous des NATU (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber) et BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, XIAOMI) pouvant devenir potentiellement les prochains GAFAM ?

3) Même question pour le screener PEA : Novo Nordisk, SAP, Nestlé, Roche, Lonza, Givaudan, Lotus Bakeries pour lequel ces actions sont absentes ?

Merci encore pour la qualité des informations partagées et le temps que vous y accordez.

Très bon dimanche à vous.

Bonjour Jim,

J’ai expliqué dans le premier commentaire la raison : « Alibaba est pour le moment en « watchlist de watchlist ». Disons simplement que je ne suis pas prêt pour le moment à investir en Chine (sauf via Prosus en PEA). Surtout qu’il y a le risque que les entreprises Chinoises soient délistées du NYSE avec les guerres commerciales.« 

Les Natu ne m’intéressent pas (à part peut-être Netflix) car contrairement aux GAFAM elles ne sont pas Digitales et proposent des biens physiques (voiture, moyen de transport, hébergement). La crise m’a appris la leçon que les entreprises technologiques défensives sont tous l’inverse de cela. Pour moi les futures GAFAM sont plutôt PayPal, Adobe, SalesForce.

Concernant la Chine je suis encore un peu sceptique. Tencent et Alibaba m’intéressent mais c’est tout pour le moment. C’est n’est pas un telle évidence que la Chine domine le monde à MT sinon cela se refleterai déjà dans le prix des émergents. Or ce n’est pas le cas.

Pour le PEA je vous invite à consulter l’article en question. Vous aurez à jour la liste que je suis à l’instant T.

Bonjour Matthieu,

Que pensez-vous de l’action ASML Holding NV positionnée sur le marché des puces.

Bonjour Sylvain,

J’en pense du bien puisque je suis actionnaire :), mais je possède l’entreprise en PEA car cotée à Amsterdam.

Merci Matthieu 😉

… un peu chère pour se positionner?

Certaines choses le sont, d’autres moins. L’important est de continuer à faire des achats chaque mois sans trop se poser de questions.

Bonjour Matthieu. Vos portefeuilles et etudes sont tres enrichissants. Merci pour cet enorme travail. Toutefois je ne comprends pas votre logique de maintenir en portefeuille des actions comme Waste Management qui ont une note faible une grosse surcote d apres votre calcul un prix aujourd’hui superieur au fair Price a 5 ans (idem pour Apple). D un autre cote des valeurs comme ABBVIE PFIZER ou VERIZON sont de belles societes bien notees en plus avec un bon rendement mais vous ne les avez pas en portefeuille.

Bonjour Christophe,

Waste Management est une utilities très résiliente dans un secteur d’avenir. Sa croissance historique est relativement forte pour le secteur. Ce n’est clairement pas l’action « de performance » mais j’essaye quand même de sélectionner les meilleurs acteurs de chaque secteur. En utilities c’est Waste Managment, Nextera Energy.

Abbvie,Pfizer, et Verizon sont des sociétés correctes mais sans plus. Leur croissance est molle et les fondamentaux pas géniaux. C’est le genre d’action qu’on peut privilégier lorsqu’on a la cinquantaine je dirais mais pas avant car on y perdrait en capital à investir sur des entreprises trop matures assez rapidement. Abbvie semble avoir une croissance correcte mais est assez risquée. 60% de ses revenus ne viennent que d’un seul medicament : HUMIRA. Le brevet vient de tomber et les génériques arrivent pour casser la rentabilité. La dette est également élevée.

Attention a ne pas comparer les scores du screener complet (mon portefeuille) et ceux des 2 portefeuilles types (version très simplifiée). Les coefficients et les scores utilisés ne sont pas les mêmes donc non comparables.

Merci Matthieu pour ces clarifications limpides. Effectivement n oublions pas que derriere tous ces chiffres des screener il existe des realites d entreprises et de marchés tres differentes entre elles.

Bonjour Matthieu,

J’ai une question assez bête et qui à du être déjà posé mais les valeur du « fair price » et « prix actuel » pour la partie reporting/screener CTO sont bien exprimées en $ et non en € ?

Bonjour Jean,

Oui pour les valeurs US les prix sont bien en USD dans le screener.

Bonjour,

Bravo pour ce blog, les articles sont très intéressant et je me retrouve dans la philosophie d’investissement !

Globalement, les valorisations US sont élevées, y compris Facebook ou Adobe :
https://www.multpl.com/shiller-pe

Si on regarde le SP500, il a presque déjà retrouvé le niveau de fin 2019.
Quand on regarde le nombre de nouveaux cas, le covid est encore en expansion :
https://g.co/kgs/GErNkz

Nous sommes encore en plein dedans, et on peut craindre une récession beaucoup plus longue à venir.
On peut facilement imaginer que le rebond actuel est du à un afflux de nouveaux investisseurs particuliers, accompagnés des taux bas et de l’injection massive de capitaux des banques centrales…

D’un autre côté, il est vrai que les GAFAM & co semblent nous montrer qu’elle sont à la fois des valeurs de croissance, des assets plays, mais aussi des valeurs défensives qui résistent bien à la crise. D’où ces valorisations élevées ?

J’avoue être partagé : Ne vaut-il pas mieux garder une grosse partie de son portefeuille en cash pour l’instant ?
Histoire de pouvoir saisir les bonnes affaires quand elle vont arriver si on s’engage une une dépression.

Bonsoir Romain,

Il est impossible de deviner s’il va y avoir une rechute, si les marchés vont baisser ou monter. À crier au krach tous les ans, on a statistiquement des chances d’avoir raison une fois sur 10 !

Le market timing est impossible. Je pense qu’il ne faut jamais être cash (ce qui est statistiquement défavorable à long terme). Il faut en revanche maintenir son plan d’investissement mensuel habituel.

Laisser un commentaire