Screener action bourse CTO Mai 2020

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score). En plus de cela, un critère de valorisation fiable et visible en un clin d’œil permet de savoir s’il est possible ou non de passer à l’achat…

L’objectif de cette nouvelle série d’articles est donc d’afficher chaque mois (avec mise à jour du screener) le score de chaque action ainsi que les nouveaux passages à l’achat et les actions trop chères à éviter.

 

Screener action bourse CTO  Mai 2020

 

Utilisation et rôle du screener

Pour comprendre comment sont calculés tous les scores, vous pouvez consulter cet article.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, de son rendement moyen, de l’outil Fastgraph, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix est sous le Fair Price pour profiter d’une décote, et d’éviter d’acheter les actions trop chères.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Ceci est une nouveauté vs le mois dernier. Le Fair Price à 5 ans correspond au juste prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans selon les critères évoqués plus haut. Il tient compte du Fair Price actuel ainsi que de projections de croissance de l’entreprise à horizon 5 ans. Il est moins précis que le Fair Price actuel car basé sur des projections futures mais permet d’avoir une autre vision intéressante de l’aspect valorisation. Par exemple, une entreprise de croissance peut être sur-évaluée à l’instant T, mais peut croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans en tenant compte de sa valorisation actuelle ET de sa croissance. On peut remarquer que les entreprises sous-évaluées ont un bon potentiel (puisqu’elles doivent rattraper leur Fair Price puis continuer de croitre) mais que certaines entreprises relativement chères peuvent également en avoir un grâce à leur croissance future. Je trouve que cet aspect complète donc bien la vision de Fair Price et est peut-être même plus intéressant pour les investisseurs TLT comme moi.

 

 

Actions « pilier »

Ceci est une nouveauté vs le mois dernier. Une petite étoile apparaît à côté du nom des entreprises que je considère comme les piliers de mon portefeuille. Ce sont les actions que je veux sur-pondérer dans mon portefeuille à LT. Ce sont globalement mes principales convictions, celles que je juge les moins risquées, les actions dont je n’accepterais vraiment pas de me séparer (sauf cas très exceptionnel). Si je devais avoir un portefeuille ultra-minimaliste, ce sont les entreprises que je choisirais.

Le choix se base sur les critères suivants : la qualité des fondamentaux, la taille de l’entreprise, sa diversification, son risque (sectoriel, bilantiel), et enfin ma part subjective.

 

 

Remarque Générale

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. A mon sens un potentiel de 50% (sur 5 ans cela fait quand même environ 10% par an) relativement « sûr » est mieux qu’un potentiel de 100% incertain. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Pour terminer, il est aisé de réaliser un tri par niveau de valorisation en affichant en priorité les valeurs « à acheter » et par score décroissant. Evidemment, il vaudrait mieux privilégier les actions pas chères et à score élevé.

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon CTO (prix des actions au 11/05/2020) :

 

Classement par score

 

Screener action bourse CTO Mai 2020 score1

Screener action bourse CTO Mai 2020 score2

 

 

Classement par potentiel

 

Screener action bourse CTO Mai 2020 potentiel1

Screener action bourse CTO Mai 2020 potentiel2

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Merck & Co, Amazon.

 

 

Me contacter :  etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

23 commentaires

Bonjour Matthieu,
merci pour les mises à jour régulières et intéressantes.
Une question de débutant que je me pose depuis qq temps est la notion de money management, pour un investisseur long terme.
Un exemple concret: je possède 6 actions d’une société X, société que je désire garder en portefeuille 5 ou 6 ans, ces actions sont actuellement en plus value latente de 20%, dois je renforcer de 2 ou 3 actions de plus ?
Ce qui va relever mon PRU, dois je attendre une baisse, pour garder un PRU interressant ?
J’ai lu que certains, revendent en fin d’annee , pour encaisser la plus value et réinvestissent la somme dans la meme société ( soit la mise de départ + la plus value ) au 2 janvier de l’annee Suivante, en espérant une nouvelle plus value dans l’année suivante.
Ceci sans prendre en compte les dividendes, qui suivant le PRU, ne rapportent que 1 ou 2 % net par an.
J’avoue avoir du mal à comprendre quelle est la bonne stratégie à adopter pour du très long terme.
En vous remerciant, pour votre avis.

Bonjour Laurent,

Le PRU c’est le passé, il n’y a aucun intérêt à le regarder. Il faut simplement analyser le futur d’une entreprise et voir s’il correspond ou non à vos attentes. Si c’est le cas on renforce, sinon on conserve ou on vend. Cela ne sert à rien de revendre vos PV si vous n’en avez pas besoin. Vous allez sinon revendre vos belles entreprises au profit de moins bonnes…

Bonsoir Matthieu,

Je te félicite pour tout le travail de qualité que tu proposes. Ton blog est une source d’information impressionnante merci.
Je commence dans la bourse et j ai 40 ans, en lisant ton blog, j ‘ai pu constater que mon cas n ‘était pas d’espéré pour débuter en bourse.
En effectuant mes nombreuses recherches sur la toile, je suis souvent retomber sur ton blog.
Ca signifie que tu balaies toutes les informations que les gens ont besoin pour apprendre et plus encore.

Je n’ai jamais écris de commentaire sur le net mais la… après avoir passé 4 jours à lire et à relis ton blog.
Je voulais vraiment te remercier pour ton travail.

MERCI 🙂

Nicolas l’ apprenti boursicoteur qui va ce lancer cette semaine sur son PEA et ça entièrement grâce à toi.Encore merci

Bonjour Nico,

En effet, aucun cas n’est désespéré, mais c’est certain qu’en fonction de l’âge il faudra mettre les bouchées doubles maintenant. Prenez bien le temps de vous former et de définir une stratégie, c’est le plus important. Sans stratégie et plan clairement défini on ne peut réussir.

Bonjour Matthieu,

Premier commentaire pour moi, déjà félicitation pour ce travail qualitatif !
Je voulais te demander conseil concernant l’action UNIBAIL RODAMCO, elle ne figure pas parmi ta sélection. Trop risqué selon toi ?

Bonjour Julian,

Oui Unibail est en décroissance depuis plusieurs années sur un secteur spéculatif et en déclin (menace du ecommerce, changement des habitudes de consommation, fermetures des centres commerciaux actuellement…). Les fondamentaux ne sont clairement plus au RDV. Le dividende a été coupé, ce qui n’est pas étonnant.

Le marché n’est pas aveugle et si une valeur chute de 80% en 5 ans il y a des raisons.

Bonsoir Matthieu,
tout d’abord, je tiens à vous remercier pour votre remarquable travail. Bravo !
Savez-vous que Medtronic est éligible au PEA ? Est ce volontaire d’avoir acheté les actions correspondantes dans le cadre de votre CTO ?
En vous remerciant à nouveau.

Bonjour François,

En effet pour Medtronic et Accenture ils sont « PLC » ce qui veux dire Ireland mais je n’y avais jamais pensé ! Je viens de vérifier et les 2 valeurs sont éligibles au PEA, c’est dingue ça d’avoir sur PEA des valeurs du S&P500 !

Néanmoins, les frais de courtage du NYSE sont relativement élevés chez mon courtier PEA (~20€ l’ordre). Il faut que je fasse les calculs avec les précomptes etc pour voir si c’est intéressant mais merci beaucoup pour cette révélation !

Connaissez vous le taux de précompte des dividendes irelandais en France : 15 – 20 – 25% ?

Re-bonsoir Matthieu,
je débute en bourse. Je ne n’ai pas l’information.Mais j’ai trouvé ce document.
Sauf erreur de ma part, il n’y a pas de retenue à la source, voir article 9 paragraphe 2 du document. A confirmer…
Bonne soirée.

Merci pour le doc, j’ai lu ailleurs qu’il semblerait avoir un taux à 20%, que l’on pourrait récupérer en écrivant à l’administration fiscale Irlandaise. Pas simple non plus.

Salut Mathieu,

Super ton site, et ton screener car je suis dans la même optique d’investissement que toi.
Je vais l’utiliser régulièrement en complément des informations que j’observe de moi même 😀

J’ai quelques pistes qu’y je pense correspondrai et j’aimerai connaitre ton avis:
-Kimberly Clark (KMB)
-Honeywell (HON)

Connais tu également Simply Safe Dividend? Un screener pour les actions à dividendes US.

Clément

Bonjour Clément,

Oui je connais les 2 entreprises, elles étaient dans le screener avant mais je les ai retiré : Kimberly-Clark beaucoup trop concentré sur ce qui est lié au papier et donc pas un moat extraordinaire. Honeywell trop concentré sur l’Aéronautique. Je préfère mixer 3M et Raytheon Technologies. Pour Simply Safe Div je connais bien sûr mais l’abonnement est payant pour avoir leur notation (je ne sais pas non plus ce qu’elle vaut vraiment). Et ça note que le dividende pas les fondamentaux.

Sympa d’avoir ton point de vu, ça ouvre l’esprit et j’avoue que je n’avais pas pris en compte ces informations!

Pour Simply Safe, je crois justement que leur notations est basée sur l’analyse fondamentale justement.
Ça leur permet d’avoir une vision globale vis à vis de la sécurité du Dividende, après oui, c’est payant et assez cher. Mais je pense essayer les 14 jours gratuits pour voir un peu les fonctionnalités.

Je vais mettre dans ma Watch List certaines actions de ton screener et suivre tout ça attentivement 😀
J’en suis déjà 75% je pense mais j’en découvre certaines!

Au plaisir de lire ton prochain article !
Clément

Bonjour Matthieu,
D’abord encore merci pour le suivi effectué sur ton portefeuille !
J’ai une petite question par rapport au screener du mois de Mars, j’ai un peu de retard mais je fais quelques analyses ce weekend et je m’aperçoit que tu as désinvesti quelques stocks assez intéressants. Il y a notamment Honeywell, Verizon, Simon Property , Abbvie, AT&T ou encore Main Street Capital (qui est dans un autre de tes portefeuilles d’aileurs).
Pourrais-tu donner quelques explications s’il te plaît et désolé si ces informations apparaissent dans un de tes articles, je les ai épluché mais je n’ai rien trouvé !

Encore un grand merci pour tes partages !

Bonjour Benjamin,

Il me semble que j’ai donné plusieurs explications dans le reporting d’Avril. Globalement j’ai voulu d’avantage tourner le portefeuille vers les valeurs de qualité, de croissance et peu cycliques pour bien surmonter la crise et avoir un portefeuille le plus résilient possible. Ce sont les raisons principales de l’écartement de ces valeurs.

– MainStreet très risquée car beaucoup d’entreprises du fond risquent de faire faillite et de ne pas rembourser les prêts.

– Honeywell trop cyclique et touchée de plein fouet par les problèmes du secteur aéronautique.

– Simon Property qui déjà a de gros problèmes sur les fondamentaux (marché en déclin, ecommerce) aura du mal à s’en sortir avec les fermetures des malls.

– AT&T : pas de croissance, grosse dette.

Abbvie : revenus trop concentrés sur l’Humira et en concurrence avec les génériques.

Bref je pense que cette crise nous apprend qu’il faut clairement se focaliser sur les entreprises de la meilleure qualité, avec de la croissance et sur des secteurs d’avenir.

Merci pour cette réponse claire et rapide Matthieu,
En effet je comprends ton choix, cette crise nous démontre bien qu’il faut un portefeuille résilient plus que jamais,
je reste un peu sceptique sur Honeywell néanmoins car au final l’aviation commerciale ne correspondrait qu’à environ un quart de ses revenus, le reste étant la défense, raffinage etc..
Peut-être pourrait-elle faire de nouvelles acquisitions comme elle l’a fait en 2016, l’année 2020 nous le dira !

Tu sembles avoir très bien étudié les sociétés en tout cas cela permet de se faire des convictions et de te suivre sur ton portefeuille à dividendes croissants, seul les stocks les plus sains pourront sortir plus fort de cette crise au final !

J’ai commencé à me pencher sur des actions à plus hauts rendements (comme je t’en avais fait part), surtout celles qui payent des dividendes monthly, car cette crise permet de faire quelques « soldes » mais en effet ce n’est pas sans risque.
Les boîtes comme AGNC , LTC Properties, MRCC-Monroe ou encore ARI-Apollo (les 2 dernières étant trimestrielles), offrent de très beaux rendements mais à quel prix, ceux ne sont pas celles que l’on qualifiera de valeurs de qualité.

Une fois de plus c’est un réel plaisir d’échanger avec toi,
Au plaisir !

Re Benjamin,

La recherche du rendement a un sens su vous êtes proche de la phase de consommation des dividendes, mais beaucoup moins en pleine capitalisation. Vous risquez sinon de ralentir fortement voire même de risquer une bonne partie de votre capital. Les high yields sont sujettes aux coupes de dividendes, mais aussi à une forte chute du cours de bourse qui ne compense pas le rendement. Faites bien attention qu’elles n’occupent pas une portion trop élevée de votre portefeuille.

Bonjour matthieu,

+1
J’ai quitté l’un des forums où tu interviens qui ne jure que par les dividendes.
Alors que les perfs du fondateur en question sont calamiteuses.

Bonjour Soft,

Je ne juge les performances de personne et c’est tout de même normal d’avoir un portefeuille orienté plus haut rendement lorsqu’on vit des dividendes et que l’on est plus en phase de capitalisation. Mais c’est sûr que je ne suis pas forcément d’accord à 100% sur tous ses choix. C’est pour cela que je sélectionne à titre personnel que des Aristocrats de qualité et de croissance et que j’introduis plus récemment des valeurs de croissance même sans dividendes si elles se classent bien malgré tout dans le screener.

Bonjour,
Merci pour ce rapport.
J’ai remarqué que vous n’avez aucune action des sociétés chinoises. Quelle est votre opinion sur Alibaba et Tencent? Récemment, il y en a d’autres plus petits qui semblent très prometteurs, comme Huami, mais ils sont ignorés par les investisseurs.
En vous remerciant, pour votre avis.
Rafael

Bonjour Rafael,

Je m’intéresse actuellement à Alibaba qui est coté au NYSE mais d’une manière générale c’est un marché complexe que je ne connais peu et que je comprends pas bien. Je préfère pour le moment miser sur les belles boites Américaines qui investissent en Chine. C’est à mon sens pour le moment le meilleur moyen de profiter de l’économie chinoise à moindre risque.

Il y a un moyen de s’interesser à tencent dans un pea : Prosus.
Compagnie neerlandaise actionnaire de 30 % de tencent

Bonjour,

En effet et je commence à regarder Prosus de plus près sur PEA. Je pense en prendre une petite position bientôt. J’ai cependant du mal à analyser les comptes car la société est récente et que les résultats des holdings sont difficiles à comprendre.

Laisser un commentaire