Screener action bourse PEA Juin 2020

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score). En plus de cela, un critère de valorisation fiable et visible en un clin d’œil permet de savoir s’il est possible ou non de passer à l’achat…

L’objectif de cette nouvelle série d’articles est donc d’afficher chaque mois (avec mise à jour du screener) le score de chaque action ainsi que les nouveaux passages à l’achat et les actions trop chères à éviter.

 

Screener action bourse PEA  Juin 2020

 

Utilisation et rôle du screener

Pour comprendre comment sont calculés tous les scores, vous pouvez consulter cet article.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, de son rendement moyen, de l’outil Fastgraph, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix est sous le Fair Price pour profiter d’une décote, et d’éviter d’acheter les actions trop chères.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au juste prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans selon les critères évoqués plus haut. Il tient compte du Fair Price actuel ainsi que de projections de croissance de l’entreprise à horizon 5 ans. Il est moins précis que le Fair Price actuel car basé sur des projections futures mais permet d’avoir une autre vision intéressante de l’aspect valorisation. Par exemple, une entreprise de croissance peut être sur-évaluée à l’instant T, mais peut croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans en tenant compte de sa valorisation actuelle ET de sa croissance. On peut remarquer que les entreprises sous-évaluées ont un bon potentiel (puisqu’elles doivent rattraper leur Fair Price puis continuer de croitre) mais que certaines entreprises relativement chères peuvent également en avoir un grâce à leur croissance future. Je trouve que cet aspect complète donc bien la vision de Fair Price et est peut-être même plus intéressant pour les investisseurs TLT comme moi.

 

 

Actions « pilier »

Une petite étoile apparaît à côté du nom des entreprises que je considère comme les piliers de mon portefeuille. Ce sont les actions que je veux sur-pondérer dans mon portefeuille à LT. Ce sont globalement mes principales convictions, celles que je juge les moins risquées, les actions dont je n’accepterais vraiment pas de me séparer (sauf cas très exceptionnel). Si je devais avoir un portefeuille ultra-minimaliste, ce sont les entreprises que je choisirais.

Le choix se base sur les critères suivants : la qualité des fondamentaux, la taille de l’entreprise, sa diversification, son risque (sectoriel, bilantiel), et enfin ma part subjective.

 

 

Remarque Générale

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. A mon sens un potentiel de 50% (sur 5 ans cela fait quand même environ 10% par an) relativement « sûr » est mieux qu’un potentiel de 100% incertain. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Pour terminer, il est aisé de réaliser un tri par niveau de valorisation en affichant en priorité les valeurs « à acheter » et par score décroissant. Evidemment, il vaudrait mieux privilégier les actions pas chères et à score élevé.

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon PEA (prix des actions au 09/06/2020) :

 

Classement par score

 

Screener-action-bourse-PEA-Juin-2020-score1Screener action bourse PEA Juin 2020 score2

 

Classement par potentiel

 

Screener action bourse PEA Juin 2020 potentiel1Screener action bourse PEA Juin 2020 potentiel2

 

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Adyen, Worldline.

 

 

Me contacter :  etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

35 commentaires

Bonjour Matthieu,
Pourquoi le fairprice varie autant sur une action comme eurofins entre le mois de mai et le mois de juin?
Les fondamentaux n’ont pas changés pour cette boite pourtant.

Bonjour Julien,

Entre Mai et Juin j’ai fait 2 modifications du screener :

1) prise en compte du PSR (price to sales ratio) dans le calcul du fair price (globalement peu d’impact mais utile pour les entreprises de croissance qui ne versent pas de dividende).

2) (et c’est probablement de là que vient l’écart) j’ai mis à jour les prévisions de CA et de BNA pour les années futures suite aux révisions à la baisse des analystes après les publications trimestrielles. C’est globalement le cas pour toutes les entreprises car les résultats ont chutés à cause du covid. Donc OUI les fondamentaux ont changés. Eurofins n’est pas un cas exceptionnel, d’autres boites comme Rubis, Sodexo, Thalès… ont fortement été revues à la baisse.

C’est tout l’intérêt du screener d’être évolutif en fonction des résultats publiés et des tendances futures.

Bonjour Matthieu,
Merci pour ce screener passionnant. Grâce à toi je découvre chaque mois de nouvelles pépites.
J’ai plusieurs remarques à te formuler, peux-tu les commenter stp:

-Je me suis frotté les yeux plusieurs fois mais tu as bien mis un fair price à 1655 euros et un FP 5 ans de 285% pour Adyen. La marge opérationnelle est en baisse depuis 2 ans, un PER> 100. Ca parait tellement surréaliste… D’autant que la concurrence ne manque pas sur le secteur des paiements.
-Sofina : impressionnant cette croissance, comment cette société peut passer de 66M de produits de participations à 1,2M en moins de 2 ans ? c’est tellement beau que ça en devient louche (un peu comme Adyen). C’est une sorte de Blackrock belge ?
– Prosus : belle boite, bien trouvé, je me laisse tenter
-Wolters, valeur défensive par excellence, ça se tente aussi.
Merci pour ton retour
David

Bonsoir David,

Concernant Adyen, oui vous avez bien lu :

Historiquement Adyen croit à 30-40% par an depuis plusieurs années, et les analystes estiment que cela devrait se poursuivre au même rythme dans les années à venir.

Le secteur est clairement d’avenir, ça s’est encore vu avec le covid. Je rappelle que le business de l’entreprise est de proposer l’interface numérique des plateformes de paiement et le système informatique derrière qui permet de faire des achats en ligne (lorsque vous déclenchez sur un site les menus de paiement avec insertion du n° de CB etc, c’est Adyen). Ils équipent notamment Ebay, Uber, Booking, Spotify…

L’entreprise a également une trésorerie énorme et équivalente à environ 3-4 ans d’EBITDA. Elle en a donc largement sous le pied si besoin pour investir et booster encore plus la croissance.

En résumé : on a une croissance énorme de 30-40% par an, une excellente visibilité, une énorme trésorerie, un secteur d’avenir, des taux très bas qui pourraient également profiter à Adyen pour emprunter à quasi zéro et se dévolopper pour croitre encore plus vite.

Sofina : pas vraiment Blackrock puisqu’elle ne gère que ses propres actifs, mais c’est une excellente entreprise méconnue. Elle fait depuis peu du private equity et a obtenu de très bons résultats ces dernières années. Je ne sais pas si c’est reproductible, j’ai toujours eu du mal à comprendre les comptes de résultats de ce type d’entreprise.

Prosus : même remarque que Sofina, difficile de comprendre les chiffres. Néanmoins c’est le meilleur moyen en PEA d’investir sur Tencent (Prosus est la holding de Naspers qui elle même est la holding de Tencent). Tencent est un géant qui croit, Prosus devrait faire de même.

Bonjour Matthieu,
Quelles sont les aristocrates francaises restantes?
Connaissez vous la taxe sur les dividendes en Angleterre?
Merci.

Bonjour,

Je vous laisse combiner cet article :
http://etre-riche-et-independant.com/dividend-aristocrats-france-liste-complete

Et celui-ci pour les coupes de dividendes :
http://etre-riche-et-independant.com/baisse-dividendes-2020-liste-complete

Je mettrai bientot à jour le premier une fois que toutes les entreprises se seront prononcées.

Au UK il y a 10% de précompte sur les dividendes, mais peut-être que cela changera apres le brexit.

Bonjour Matthieu,
Excellent travail et analyses vraiment tres instructives, merci!
Souhaitant diversifier mon portefeuille avec les biens de grande consommation j’hesite entre Unilever et Danone, qu’en penses-tu ? Quelle entreprise presente pour toi les meilleures perspectives moyen et long terme?

Bonjour Quentin,

Je préfère de loin Unilever à Danone :

-Managment à l’anglo saxonne donc meilleure performance opérationnelle, croissance etc…

– diversification largement meilleure avec des marques très connuesdans l’alimentaire (magnum, lipton, maille…) mais aussi dans les produits d’hygiène (signal, axe…)

Bonjour,

Je suis vos articles toujours avec attention.
Et quel bonheur de voir notamment chaque mois vos screeners actualisés.

Etant débutant depuis 2 mois en bourse et ayant fait énormément d’erreur (PF à -10%), je me permets une question tout autre :
Selon vous, quelle situation paraît la plus probable et réaliste : suite à la forte baisse d’aujourd’hui, la séance de demain devrait-elle ouvrir en hausse, baisse ou à l’équilibre ?

Merci par avance pour votre retour

Bonjour Laurent,

Personne ne peut le savoir et c’est pourquoi il faut investir chaque mois sans se poser de question. Ça limite le risque d’être sur un point haut et ça permet d’être gagnant si c’est un point bas.

Bonjour Matthieu
Une nouvelle vient de tomber aujourd’hui : Unilever a décidé de simplifier sa structure avec pour seule siège UK
Que pensez-vous de cette décision, est ce que la valeur va sortir du Pea?

Bonjour Rick,

Je suis au courant. Une entreprise est éligible au PEA si son siège est dans l’Union Européenne ou en Norvège ou en Islande et est soumise à l’impôt sur les sociétés.

Donc oui, même si Unilever reste cotée à Amsterdam mais que son siège bascule à Londres, elle ne devrait plus y être éligible.
À moins bien sûr qu’un accord soit fait comme avec les deux pays mentionnés plus haut pour conserver l’éligibilité (mais ça m’étonnerais).

Eh ben moi qui possède cette valeur aussi sur pea, c’est un véritable coup de marteau sur la tête !!et je ne me vois pas la posséder sur cto

Par ailleurs je ne sais si vous avez remarqué mais sur certains contrats d’assurance vie on peut loger des actions américaines ( des dividends aristocrats notamment) ,pensez vous que cela vaut la peine compte tenu des frais appliqués aux AV?en tout cas au niveau fiscalité c’est sur c’est un avantage énorme pour ceux qui veulent faire du LT
Je ne sais pas si vous allez faire un article là dessus

Avoir des actions US en AV est une fausse bonne idée.

– vous subissez les frais d’UC d’environ 0,5% par an ce qui est très lourd à LT.
– vous subissez de toute façon le précompte US sur les dividendes.

C’est donc sans intérêt.

bonjour mathieu
je m’excuse par avance d’abuser de ton temps mais il y a quelque chose que je n’arrive pas bien a comprendre et j’aimerais avoir ton avis stp
voila quand on compare les graphiques de deux fonds un fond peut etre devant l’autre sur 1, 3 ET 5 ans et quand on elargit sur 10 ans par exemple la on voit que le deuxieme est tres largement au dessus …. l’effet loupe sur une court periode peut etre trompeur ..et troublant pour un neophyte..
donc ce type de cas par exemple quelle est la bonne echelle de temps ???
je ne sais pas si je suis clair dans ma question???
merci
bonne journee

Bonjour Jean,

Il n’y a pas de bonne période puisque le passé n’est pas forcément reproductible. Un fond peut être bon sur les 2 dernières années mais nul sur les 5 prochaines. Si vous parlez d’un fond de gestion, il peut y avoir par exemple un changement de gérant, ou de stratégie, un coup de chance qui disparait etc…

Bonjour,

Je possède déjà l’action Worldline. Adyen est trop cher pour moi.

Après avoir regardé votre classement par potentiel et si vous ne deviez acheter qu’une seule action, prendriez-vous : Rubis, Total, Thalès ou Essilor ?

Je vous demande au vu des extrêmes du Cac ces derniers jours et surtout de ce qui vous semble le plus judicieux au vu de l’actualité économique et sanitaire :
– en effet, même si ce sont toutes des valeurs solides, est-ce opportun de se tourner vers le pétrole / énergie ou l’aviation ?
– ou est-ce mieux de prendre Essilor dont son fair price est plus correct que Air Liquid ou Dassault par ex ?

Merci par avance

Dans toute période d’incertitude extrême comme actuellement, je ne regarderais pas le prix mais me tournerais uniquement vers la qualité. Parmi vos 4 c’est donc Essilor. Mais je regarderais aussi du coté de Air Liquide, LVMH, L’Oréal, Dassault Systèmes. Le prix et la valorisation passent toujours en deuxième derrière la qualité.

Merci pour vos conseils !
Bon week-end

Toujours du aussi bon boulot, merci encore pour le partage !

J’apprécie vraiment les nouveaux ajouts, notamment Sofina qui trust aussi les premières places de ma watchlist !

Aurais tu le temps de donner ton avis sur 2 Valeurs stp ?
Les deux appartiennent au secteur du Jeux Video : Big Ben Interactiv, et Focus Home.

Sans rentrer dans les détails techniques BigBen est 1er de mon screener personnel, elle a une belle croissance, de belles marges, mon screener lui donne une note d’investissement (sur 100) de 92,6. Pour Focus Home c’est 72,6. A titre de comparaison, Sofina justement, c’est 84,36, et Amazon 72,97, là où Carrefour est en territoire négatif.
Donc j’aimerais avoir un avis extérieur au miens (et mon screener) notamment sur BigBen si possible stp ?

Merci d’avance !

Bonsoir Antoine,

Bigben avec un meilleur score qu’Amazon, étonnant !

Il ne faut mas oublier qu’une SmallCaps est par nature très fragile et devrait donc avoir (à mon sens) un malus quelque part dans votre screener.

Concernant BigBen, il ne faut tout d’abord pas oublier que c’est une recovery (entreprise en perte il y a quelques années et qui a changé de business model). Je vous laisse faire les recherches sur ce sujet, mais déjà c’est dur d’avoir confiance à LT dans ce genre de parcours.

Ensuite, je ne trouve pas la croissance du CA géniale. Les marges sont assez faibles et tout ce qui est équipement est facilement concurrentiel. Dans le domaine je préfère par exemple Ubisoft qui se concentre sur ce qui est rentable (les jeux et non les accessoires) avec un Moat élevé via ses licences (Rayman, Assassin’s Creed…).

D’une manière générale je préfère éviter les smallcaps à moins vraiment qu’elles soient exceptionnelles. En France selon moi il y en a maximum 10 (Esker, Robertet, Pharmagest, Interparfums, Solution30…). Ça s’arrête là globalement.

Oui le truc avec Amazon c’est que dans mon score je prends en compte le Peg et du coup ça lui baisse son score à cause du Per >100 , alors que BigBen a un Per de 11 ou 12 . Et du coup j’ai un Peg très bon.

En tout cas merci d’avoir pris le temps de répondre ! Très constructif !

Bonjour Antoine,

Un score ne devrait noter que les fondamentaux. La valorisation est un aspect totalement différent, voila pourquoi je les sépare dans mon screener. De plus, le PER des GAFAM n’est pas pertinent puisque les BNA sont ultra biaisés via les dépréciations de leurs multiples brevets. Des indicateurs sur le CA serait probablement mieux (en gros faire un PSR / croissance par exemple).

Je vais faire un test avec ce PSR/Croissance pour voir ce que ça donne ! Merci !

Bonsoir,

Pouvez-vous expliquer pourquoi Philips est dans votre Watchlist ?
Peut être avec leur offre d’objets connectés au vu de l’engouement de ces derniers en plus du multimédia et de l’électro ménager qu’on leur connaît depuis des années ?

Cordialement

Philips a fait une reconversion de son business à quasi 100% dans les équipements médicaux, un secteur que j’affectionne tout particulièrement. Ses principales activités sont les dispositifs d’imagerie médicale (radiographie…), le suivi et l’analytics des patients à distance… C’est maintenant l’une des plus grosses entreprise Européennes dans le domaine, donc incontournable en PEA.
Elle a donc abandonné toutes les activités annexes (éclairage, TV…). Elle garde cependant l’électronique liée à la partie « personnal care » comme les brosses à dent et les rasoirs.

Merci pour votre réponse rapide !

Je n’avais pas du tout idée de leur domaine médical. Et je pense aussi que le domaine des objets connectés ne peut apporter qu’un peu plus de positif car très prometteur dans l’avenir que ce soit pour le personnel ou le professionnel et n’en est qu’à ses balbutiements.

En espérant que je puisse l’acheter avec Boursorama car ce n’est pas le cas pour toutes les valeurs « Amsterdam »…

Bonne soirée

Bonjour,
Merci à vous, j’ai donc acheté Philips.
Comme cette dernière marque, pouvez-vous faire part de votre argumentaire concernant Sofina ?
J’ai bien sûr regardé sur le Net mais préfèrerais avoir vos explications.
Bien cordialement,
Bon dimanche

Bonjour Laurent,

Sofina est un fond d’investissement Belge de très bonne qualité. L’entreprise investit dans des entreprises cotées mais également dans le private equity en dehors de l’Europe (Asie notamment). C’est l’un des rares Aristocrats Belge très résilient et toujours jugé trop cher. Les points d’entrées sont extrêmement rares sur cette entreprise, preuve d’une gestion exceptionnelle. Cela me permet également de continuer mes investissements en dehors de la France sur le PEA.

Bonjour Matthieu,

La 5g à de l’avenir je pense, comment nous pourrions en profiter? Je recherche une société stratégique dans le secteur, solide, que verse des dividendes à loger dans mon PEA. Est-ce qu’il y en a une qui figure dans votre screener ou votre portefeuille?

Merci pour vos échanges très constructifs…

Respectueusement,

Bonjour JB,

Le mieux à mon sens pour profiter de la 5g est d’investir dans les sociétés d’infrastructures telecoms. C’est un domaine d’avenir et très rentables. Les Leaders mondiaux sont aux US : American Tower (j’ai en portefeuille) et Crown Castle (en watchlist).
Il y a cependant un acteur important en Europe : l’entreprise Espagnole Cellnex qui est le leader Européen, et donc logeable en PEA. Elle n’est pas encore dans mon screener mais je pense l’ajouter prochainement.

Mathieu,

Ok merci bien pour le retour. Oui j’avais vu pour la gigantesque société American Tower.(mais CTO) Que pensez-vous de Nokia, Siemens et Orange?

Bonjour JB,

Les entreprises évoquées sont à mon sens très matures (et pas forcément bien gérées) et ne profiteront pas pleinement de la 5g. Leur croissance est faible voire nulle et le restera. Quant à Siemens, sauf erreur de ma part, elle n’a pas de filiale dans les telecom non ?

Bonjour Matthieu,

Merci bien,

J’évoque Siemens pour 2 raisons principales:

– c’est un aristocrat

-https://www.google.com/amp/s/www.ig.com/fr/strategies-de-trading/investir-dans-la-5g-en-bourse–quelles-opportunites-pour-profite-200319.amp

Je vais déjà m’inspirer de vos screeners et des fameuses sociétés identifiées par des étoiles.

Enfin j’hesite à acheter American Tower sur mon CTO. Ce serait une premiere puisque je me concentre uniquement sur mon PEA. Mais il me semble que vous avez évoqué qu’au final le CTO pouvait être plus interressant que le PEA. Impossible de retrouver vos explications.

Bonne semaine,

JB

Le CTO est intéressant puisqu’il permet d’investir aux US. La croissance et la qualité des entreprises y sont bien meilleures qu’en Europe. Je pense que malgré la fiscalité cela vaut le coup d’y investir. Les Aristocrats ne coupent pas leur dividende à la moindre crise et la politique de retour à l’actionnaire est très importante.

L’autre solution est d’investir sur un ETF S&P500 en PEA. Mais là vous achetez le marché Us au complet et ne pouvez pas faire de sélection. Pas forcément une mauvaise chose pour éviter les erreurs de stock picking.

Laisser un commentaire