Suivi Portefeuille Boursier : Reporting Juin 2019

Cet article concerne le suivi de mon portefeuille boursier. Le portefeuille se base sur un ensemble d’actions de qualité. Elles possèdent également un solide historique de versement de dividendes croissants.

L’objectif principal du portefeuille est de construire un flux régulier de cash-flow avec les dividendes croissants perçus chaque année. Cela me permettra à long terme d’atteindre l’indépendance financière en couvrant mes dépenses avec ces revenus passifs. Le second objectif est de réaliser une performance supérieure à celle du CAC40 sur le long terme.

Voici le reporting du mois de Juin 2019.

 

Actions détenues et bilan   

La stratégie du mois précédent s’est poursuivie en Juin avec l’achat de nouvelles lignes. J’ai pour cela utilisé certaines liquidités qu’il me restait de mes derniers arbitrages ainsi que d’un apport d’argent que j’ai réalisé en milieu et fin de mois.

Le but est toujours de faire grossir le portefeuille en nombre de ligne, en sélectionnant des valeurs de qualité avec de la croissance.

J’ai privilégié ce mois-ci de très belles valeurs parmi les Big Caps, même si elles sont assez fortement valorisées pour la majorité. En effet, en ne choisissant que les valeurs semblant peu chères dans ma watchlist, je me privais nécessairement de toutes les valeurs de qualité qui performent en bourse avec un fort momentum. Je continue toutefois d’essayer d’éviter les trop gros excès de valorisation.

Je pense que le portefeuille final aura une répartition assez proche de la suivante :

  • 40% de valeurs à forte croissance (par exemple Dassault Systèmes, Sartorius, LVMH…).
  • 40% de valeurs « pillier » à croissance correcte ~fond de portefeuille (par exemple Air Liquide, Vinci, Legrand…).
  • 20% de valeurs de rendement de bonne qualité (par exemple Sanofi, Axa, Total…).

Le nombre de valeurs cible s’élève au total environ à 100 lorsque le portefeuille sera établi.

Pour choisir les valeurs à investir en priorité (sur les 50 manquantes approximativement), j’ai réalisé un « screener maison ». J’en parlerai plus en détail dans un article qui lui sera consacré très prochainement.

Mais grosso-modo, voici son principe de fonctionnement :

Celui-ci donne une note globale sur 10 à chaque action. Cette note globale est une moyenne pondérée (avec des coefficients que j’ai sélectionnés) de plusieurs notes correspondant à divers sous-critères.

On peut y trouver la croissance, la qualité du bilan, la profitabilité, le rendement du dividende, sa régularité, la performance long terme de l’action…

Bref, mettre au point ce screener a consacré une partie de mon temps ce mois-ci mais avoir à l’œil un ranking objectif basé sur les critères que j’ai personnellement choisi est je pense intéressant.

Sans plus tarder, voici le détail du portefeuille :

 

PEA

Les 56 actions détenues dans mon PEA au 1er Juillet 2019 sont les suivantes :

Aalberts Industries, Ahold Delhaize, Air liquide, Airbus, Amundi, Arkema, ASML Holding, Aubay, Axa, Biomérieux, Bureau Veritas, Capgemini, Chargeurs, Coca-Cola European Partner, Danone, Dassault Systèmes, Eiffage, Envea, Esker, Essilor-Luxottica, Eurofins Scient, Groupe Seb, Heineken, IMCD, Imerys, Ipsen, Kering, LDC, Lectra, Legrand, L’Oréal, LVMH, Michelin, Nexity, Oeneo, Orpéa, Pharmagest, Plastic Omnium, Publicis, RELX, Robertet, Rubis, Sanofi, Schneider Electric, Sodexo, Téléperformance, Thalès, TKH Group, Total, Umicore, Unilever, Veolia Environnement, Vetoquinol, Vinci, Voyageur du Monde, Worldline.

 

Suivi Portefeuille Juin 2019

 

La valorisation totale du PEA est à ce jour de 47 227€.

Voici également l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS CAC40 NR et S&P500 :

 

Performance Portefeuille Juin 2019

 

Dividendes :

Les dividendes perçus ce mois-ci sont ceux de Pharmagest, Robertet, Esker, Voyageur du Monde, Unilever, Total, Legrand, Ipsen, Vetoquinol, pour un total de 201€.

 

Achats :

Nouvelles actions : Kering, Biomérieux, Worldline, Dassault Systèmes, Coca-Cola EP, Bureau Veritas, RELX, Capgemini.

Renforcement : aucun.

 

 

Revenus passifs et perspectives annuelles futures

Sur une base annuelle, les revenus théoriques que je devrais percevoir en 2019 sont de 1102€. Cela correspondrait à un rendement/PRU= 2.38%.

De par le fait de choisir des entreprises de qualités à dividende croissant, ces revenus augmenteront chaque année quoi qu’il arrive.

 

Suivi dividendes Juin 2019

 

Pour terminer, voici ma watchlist complète.

Watchlist Croissance :

Sartorius, LNA Santé, Bastide le Confort, Edenred, TFF, ASM International, Alten, Melexis, Ubisoft, IGE Xao, Wavestone, Infotel, Devoteam, Hermès, Interparfums, Kinepolis Group, Fountaine Pajot, Solution30, Réalitès.

Watchlist « Pillier » :

Euronext, Royal DSM, Siemens, Wolters Kluwer, Thermador, Stef, Somfy, Gerard Perrier, Intertrust, Pernod Ricard, Diageo, Colruyt, Miko, CDA, Delta Plus, Sioen, Samse, Albioma, ID Logistic Group, Rothschild, Remy Cointreau.

Watchlist Rendement :

Scor, NN Group, CNP, ASR Nederland, ABC Arbitrage, CAT31, Bouygues, M6, Acomo, RDSA, Orange, Deutsche Telekom, Royal Vopak, Solvay, HSBC, Banco Santander, Ipsos, Sligro Food, Saint-Gobain.

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

Laisser un commentaire