Les élections US et la bourse

Les élections présidentielles Américaines arrivent très vite (le 3 Novembre), et beaucoup d’investisseurs sur les marchés financiers se questionnent sur les répercussions qu’auront les résultats sur la bourse.

Évidemment tout ceci est assez difficile à prédire, mais voici les thèses principales des analystes économiques.

 

Les candidats Américains aux élections présidientielles

 

Une victoire du candidat démocrate, Joe Biden, aurait une influence plutôt négative sur les marchés financiers d’après plusieurs analystes.

Sa volonté d’augmenter les impôts ainsi que l’application d’une politique de gauche, défavorables aux entreprises, auraient pour conséquence une baisse des marchés boursiers.

L’annonce des plans de relance budgétaires des démocrates étant bien plus massifs que ceux des républicains aurait également pour conséquence une dépréciation du dollar.

 

À l’inverse, si le candidat républicain, Donal Trump, remportait l’élection, cela serait globalement le phénomène inverse. En effet, Trump faisait état de la hausse des marchés pendant son mandat comme le signe de la réussite de sa politique économique.

Dans ce cas, on pourrait donc s’attendre à une hausse des marchés et à un dollar plus fort.

 

En revanche, là où les deux candidats semblent d’accord, c’est sur le désir de s’attaquer aux GAFAM via des loi anti trust pour réduire leur monopole et démanteler ou séparer certaines de leurs activités.

En dehors du résultat de l’élection présidentielle, celle du Sénat aurait son importance également. Le cas actuellement supposé par le marché est une victoire de Biden, mais un Sénat républicain. Cela signifierait un accord pour le plan de relance économique, mais un blocage pour toutes les mesures de gauches souhaitées par les démocrates. Cela serait donc une hypothèse globalement favorable.

 

 

Quelques rappels historiques

 

Si l’on regarde dans le passé l’évolution du S&P500 en fonction du parti politique du président des États-Unis, on constate que celui-ci n’a aucune influence sur l’évolution des marchés à long terme.

En effet, peu importe le résultat, le S&P500 a une tendance très haussière.

 

performance bourse election US

Source : AdmiralMarkets.com

 

Le facteur principal qui traduit le mouvement des marchés est plutôt (selon moi) la période du cycle économique (et non le président). Par exemple, les marchés ont chuté pendant la présidence de Bush (républicain) mais à cause de la crise des subprimes.

À l’inverse, ils ont été très haussiers pendant le mandat d’Obama, mais parce qu’il a eu la chance d’arriver au point bas de la crise.

 

Je pense personnellement que peu importe l’issue des votes, les marchés Américains seront haussiers. Avec les interventions massives des banques centrales, les liquidités sont tellement abondantes qu’il faut bien les investir quelque part. Les actions sont aujourd’hui la seule alternative (le fameux TINA) car c’est le seul placement permettant d’espérer de la croissance dans le temps et un retour sur investissement correct. Je pense donc qu’à la moindre baisse de la bourse, les intervenants sur les marchés en profiteraient pour y placer leurs liquidités (et on assisterait donc à un rebond rapide, comme en Avril).

 

Je l’ai déjà précisé dans le dernier reporting mensuel car je reçois beaucoup de fois cette question par email : « faut-il attendre pour investir car le marché risque de baisser à la victoire de Biden ? »

 

Il y a énormément d’intervenants sur le marché, ils sont tous très instruits, qualifiés, informés…

Pensez-vous réellement qu’une victoire de Biden pourrait les surprendre ?

Absolument pas ! Tous les sondages donnent Biden vainqueur (et de loin) :

 

sondages résultats élections US bourse

Source : The Economist

 

Si Joe Biden gagne, cela ne serait donc pas une surprise pour le marché, et donc à mon sens aucune raison pour que cela baisse car je pense que cette victoire est déjà intégrée dans les cours boursiers.

En revanche, ce qui pourrait faire douter le marché, ça serait plutôt un résultat très serré avec des contestations. Cela repousserait les décisions économiques et les plans de relances budgétaires (pourtant très importants et urgents car nous sommes en crise).

Un autre risque serait la victoire de Biden ET la victoire des démocrates au Sénat. Sous cette hypothèse (jugée non probable par les estimations), Biden aurait tous les pouvoir pour faire passer des lois de gauche, défavorables à l’économie.

 

D’une manière générale, ce que la Bourse déteste est l’incertitude. Si les résultats se passent comme prévus (Biden président et Sénat républicain) il ne devrait pas y avoir de problème.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

8 commentaires

Merci Matthieu pour ton contenu régulier, toujours un plaisir à lire !
Je partage totalement ton avis !

Bonjour Matthieu,

Je pense effectivement qu’à MT ou LT, l’incidence sur les marchés sera mineure voire inexistante, sauf mise en place d’une politique très contraignante vis à vis des entreprises mais la gauche américaine n’est pas la gauche française. Même ce scénario est à nuancer, les probas sont de notre côté ! 😉

Il me semble que Xavier Delmas de la chaine ZoneBourse a fait une vidéo sur le sujet et la conclusion était la même (le graphique S&P500 aussi !).

Bonjour Flop,

Je n’ai pas encore regardé la video de Xavier Delmas, mais je le ferai quand j’aurai un peu de temps car ses videos sont très bien faites !
Ce genre de graphique se retrouve un peu partout sur internet donc en effet ce n’est pas étonnant !

Tout à fait d’accord !
mieux vaut donc privilégier un SP500 qui sous pondère les GAFAM qu’un ETF Nasdaq à mon avis ! ( meme si la diff est faible )

Bonjour Florent,

Le S&P500 ressemble de plus en plus au Nasdaq avec la hausse des valeurs technologiques. Mais dans une moindre mesure c’est un indice plus diversifié, moins concentré et moins risqué (même si les 200-300 dernières valeurs de l’indice ne pèsent quasiment rien en terme de pondération).

Cependant, quel que soit le vainqueur je ne pense pas qu’ils arriveront à attaquer les GAFAM (elles trouveront toujours des moyens pour contourner). Il y aurait également des conflits d’intérêts, notamment dans le cloud où Amazon et Microsoft se battent régulièrement pour obtenir des contrats gouvernementaux. Le gouvernement n’aurait donc pas d’intérêt à détruire ces entreprises.

Bonsoir,

Merci pour votre retour concernant l’influence des élections sur les marchés.
Toujours un plaisir de vous lire, c’est à chaque fois très instructif !
Vous m’avez convaincu pour ouvrir un PEA avec 70% Amundi PEA SP500 et 30% Lyxor NSDQ 100 PEA.
Et je compte, pour mes enfants en bas âge, transférer leur livret A pour deux PEA en 50% EWLD World, 25% Amundi SP500, 25% Lyxor NSDQ 100 (j’ai peur de mettre 50% Nasdaq, même si sur 15 ans c’est peut être une bonne chose).

Cordialement,
Stéphane

Salut Matthieu,

Je sais pas si vous vous souvenez de moi mais j’étais jadis très actif sur votre site.
Je m’en suis éloigné pour me consacrer essentiellement à l’analyse technique et bien que j’ai appris et compris pas mal de chose, je pense que l’investissement long terme comme vous le faites me convient désormais plus.

J’ai fait quelque erreur de débutant n’ayant jamais connu une crise qu’il était peut être indispensable de commettre :

– Revendu des positions pendant la crise
– rester loin du marché pour les positions long terme alors que le marché à repris .
– Cesser d’investir tous les moins sur un ETF comme j’avais prédit de faire.

Voila aujourd’hui je suis liquide et comme beaucoup de monde j’ai une moins value, mais désormais je sais…

Merci pour votre assiduité.

Bonjour Ferhat,

Bien sûr que je me souviens de vous.

L’analyse technique et tout ce qui est lié au trading a de grandes chances de vous faire perdre de l’argent, il faut donc rester très méfiant (même si cela ressemble à de l’argent rapide et facile, c’est faux !).

Investir sur le long terme est le meilleur moyen de maximiser ses chances de réussite.

En ce qui concerne vos erreurs, l’important est d’en être conscient et de ne plus les reproduire.

Laisser un commentaire