Suivi Portefeuille Boursier : Reporting Octobre 2020

Cet article concerne le suivi de mon portefeuille boursier. Le portefeuille se base sur un ensemble d’actions de qualité. Elles possèdent également un solide historique de versement de dividendes croissants.

L’objectif principal du portefeuille est de construire un flux régulier de cash-flow avec les dividendes croissants perçus chaque année. Cela me permettra à long terme d’atteindre l’indépendance financière en couvrant mes dépenses avec ces revenus passifs. Le second objectif est de réaliser une performance supérieure à celle du MSCI World sur le long terme.

Voici le reporting du mois d’Octobre 2020.

Actions détenues et bilan

 

Ce mois d’Octobre n’a pas été très actif pour ma part. Il a principalement été marqué par des événements majeurs comme la deuxième vague de coronavirus en Europe ainsi que les élections US qui arrivent très vite, avec une forte probabilité que le démocrate Joe Biden les remporte.

Dans ce climat d’incertitudes, il faut donc rester méfiant à l’égard des marchés financiers. Comme habituellement, je suis quelqu’un d’optimiste (et je pense donc que la situation s’arrangera à horizon MT), mais à court terme, il est certain que nous avançons dans le brouillard.

 

Il faut donc faire ses investissements habituels, mais rester méfiant et éviter de faire des apports trop élevés actuellement.

On peut entendre à certains endroit que l’élection de Biden pourrait entraîner une baisse importante des marchés US (parce qu’il est démocrate, qu’il veut augmenter les impôts etc…).

Néanmoins, je pense que c’est une erreur de penser cela. Les intervenants sur les marchés ne sont pas aveugles, ils sont au contraire très instruits et ont tous vus les mêmes sondages que nous avec une victoire fort probable du candidat démocrate. Si Joe Biden gagne, cela ne serait donc pas une surprise pour le marché, et donc à mon sens aucune raison pour que cela baisse car je pense que cette victoire est déjà intégrée dans les cours boursiers.

 

Je le répète souvent, mais il est important de ne pas se croire plus intelligent en prenant des paris (Trump gagne donc la bourse va monter ou Biden gagne et la bourse va baisser) car tout le monde autour de vous voit la même chose…

Je pense à titre personnel que peu importe le résultat des élections, les marchés (surtout Américains) vont continuer leur hausse. Avec les interventions massives des banques centrales, les liquidités sont tellement abondantes qu’il faut bien les investir quelque part. Or les actions sont actuellement la seule alternative (les taux sont négatifs et les obligations ne rapportent plus rien). Seules les actions, et principalement celles qui ont de bons fondamentaux et de la visibilité, ont un attrait quasi constant des intervenants. Les marchés Américains rassemblent les plus belles entreprises du monde, avec une forte focalisation sur des secteurs d’avenir comme la santé et la technologie. Je pense donc qu’à la moindre baisse, les intervenants sur les marchés en profiteraient pour y placer leurs liquidités (et on assisterait donc à un rebond rapide, comme en Avril).

Je précise que je parle principalement de la zone US. Pour l’Europe, c’est plus qu’incertain car la visibilité est relativement mauvaise.

 

Dans cet environnement de marché, j’ai donc décidé pour le moment d’établir une politique d’achats et de renforcements bien précise :

 

  • Les marchés sont redevenus très chers, je vais donc essayer dans le futur proche de renforcer la composante plus « value » du portefeuille. Je compte donc essayer de renforcer les actions qui ont des PER < 30 et qui me semblent donc sur des valorisations raisonnables (je parle ici d’appliquer de la value sur ma composante croissance/qualité, et non de la value au sens large avec des entreprises décotées car je n’y crois pas).

J’ai donc plusieurs actions dans le viseur comme Euronext, Deutsche Borse, Novo Nordisk, Iberdrola, Blackrock, Comcast, Disney, UnitedHealth Group…

 

  • Le risque d’une seconde vague importante et de re confinement long étant très élevé, je pense renforcer dans les semaines à venir les secteurs résilients comme la santé et l’alimentation (en essayant également de rester dans mes objectifs de PER).

J’ai en tête Procter & Gamble, PepsiCo, Church & Dwight, Becton Dickinson, Stryker Corp, Johnson & Johnson…

 

 

Transaction du mois

 

Ventes

Rien.

 

Achats

 

PEA 

 

NetCompany : entreprise technologique Danoise très prometteuse qui fournit du conseil et des solutions d’aides à ses clients dans les domaines de la numérisation, de la relation client, dans la gestion des données…

Sa croissance sur les dernières années est d’environ 15-20% par an, et le Management confirme qu’elle devrait continuer sur la même lancée dans les années à venir.

Elle est rentable depuis son introduction en bourse avec une marge nette actuelle de 17%, et qui devrait continuer d’augmenter pour attendre environ 20% dans les prochaines années.

Ses principaux clients sont pour le moment situés dans les Pays du Nord ~80% du CA (Danemark et Norvège principalement) ainsi qu’au UK ~15% du CA. Elle va chercher dans le futur à confirmer sa position de leader dans ses marchés principaux, ainsi que de continuer son expansion géographique.

Sa particularité est d’avoir un carnet de commande relativement résilient car ses clients sont répartis à 50% entre du public (des pays, des administrations…) et à 50% dans le privé (des entreprises).

Son bilan financier est très sain, puisque l’entreprise devrait passer avec un statut de trésorerie nette l’année prochaine. Cela pourrait lui permettre de faire des acquisitions, des investissements, ou de s’endetter si besoin pour croître encore plus rapidement (sur une base de 15-20% de croissance annuelle, pourquoi s’en priver).

 

Chr. Hansen : Entreprise Danoise qui est l’un des leaders mondiaux dans la fabrication d’ingrédients, d’arômes et de compléments pour l’industrie agroalimentaire.

Elle produit notamment des ingrédients nutritifs à base d’enzymes pour l’alimentation animale et infantile, ainsi que des compléments médicaux.

Il est prouvé par de nombreuses études que la prise régulière de probiotiques permet de rester en meilleure santé, je pense donc que ce genre d’entreprise a beaucoup d’avenir dans l’environnement actuel.

Les marges de l’entreprise sont élevées et la croissance régulière (7-8% par an en moyenne) avec un business qui me semble très résilient et porteur.

L’entreprise est chèrement valorisée (mais dans la norme du secteur avec ses concurrents comme Symrise, Robertet) mais j’ai essayé de l’acheter dans un creux de marché ce mois-ci.

 

CTO

 

Fastenal Company : Cette entreprise est l’un des leader Américain dans la distribution de matériel industriel en retail comme des équipements de protection, des pièces de montage (vis, écrou, boulon…), du matériel électronique…

Je l’ai acheté pour augmenter mon exposition au secteur industriel tout en respectant mes critères (croissance, rentabilité, qualité du bilan…).

Le business n’est pas très sexy mais relativement profitable et pas trop dépendant des cycles économiques. En effet, l’aspect retail se porte toujours mieux lors de périodes de récession et certains aspects liés à la construction et au bricolage sont souvent des impératifs (cela ne nous amuse pas toujours de faire des réparations mais souvent nous n’avons pas le choix…).

La croissance de l’entreprise est relativement élevée pour le secteur (7-8% par an en moyenne, avec une progression des résultats même cette année de l’ordre de 5%). Elle est d’ailleurs cotée au Nasdaq.

Son bilan est également très sain puisque l’entreprise n’a quasiment aucune dette long terme.

 

Renforcements : Solutions 30, Orpéa, Crown Castle, American Tower, Intercontinental Exchange, UnitedHealth Group.

 

Sans plus tarder, voici le détail du portefeuille :

 

 

Portefeuille

 

Les actions détenues sont les suivantes :

 

Santé : Sanofi, Essilor, Sartorius Stedim, Eurofins Scientific, Biomérieux, Philips, Genmab, Johnson & Johnson, Medtronic, Stryker Corp, Becton Dickinson, Abbott Laboratories, ThermoFisher Scientific, Edwards LifeSciences, Idexx Laboratories.

 

Finance : Adyen, Worldline, Euronext, Sofina, Edenred, Blackrock, Visa, S&P Global, Intercontinental Exchange, Paypal Holdings, UnitedHealth Group, MSCI.

 

Industrie : Vinci, Air Liquide, Schneider Electric, Wolters Kluwer, IMCD, Roper Technologies, Fastenal Company.

 

Technologie : Dassault Systèmes, Teleperformance, ASML Holding, Prosus, Pharmagest Interactive, Esker, Solution30, JustEat Takeaway.com, Nemetschek, NetCompany, Automatic Data Processing, Accenture, Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook.

 

Consommation non cyclique : L’Oréal, Pernod Ricard, Heineken, Robertet, Chr. Hansen, PepsiCo, Procter & Gamble, Mondelez International, McCormick, Church & Dwight, Costco Wholesale.

 

Consommation discrétionnaire : LVMH, Hermès, McDonald’s, Starbucks, Domino’s Pizza, Home Depot, Nike.

 

Energie :

 

Utilities : Veolia, Neoen, Elia Group, Atmos Energy, NextEra Energy, Waste Management.

 

Telecom : Comcast, Walt Disney, Netflix.

 

Immobilier : Orpéa, Realty Income, American Tower, Crown Castle, Digital Realty, CoStar Group, Equinix.

 

 

PEA

 

Suivi Portefeuille PEA Octobre 2020 1Suivi Portefeuille PEA Octobre 2020 2

 

 

CTO

 

Suivi Portefeuille CTO Octobre 2020 1Suivi Portefeuille CTO Octobre 2020 2

 

La valorisation totale du Portefeuille est à ce jour de 103 560€.

 

Remarque : les valeurs US affichées plus haut sont toutes en euro, elles sont converties avec la parité euro/dollar du jour.

 

Voici également l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :

 

Performance Portefeuille Octobre 2020

 

 

Performance du Portefeuille depuis Janvier 2020 : -8.71%.

Performance du MSCI World depuis Janvier 2020 : -5.68%.

Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2020 : -22.30%.

Performance du S&P500 depuis Janvier 2020 : +0.37%.

 

Une nouveauté apparaît ici dans le reporting. J’ai eu l’idée de rajouter un nouvel indicateur qui suit l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).

 

Performance relative Portefeuille Octobre 2020

 

On constate que de Janvier 2019 à environ Mai 2020 (période sur laquelle j’étais concentré uniquement sur des valeurs à dividendes et quasi exclusivement Françaises), l’écart est en augmentation quasi constante. Cela signifie que la sous-performance du portefeuille ne faisait qu’augmenter dans le temps. C’est intéressant car cela montre bien que d’appliquer une stratégie dividende trop tôt ainsi que d’éviter les US et de sur-exposer la France est très défavorable sur la performance. La leçon est retenue !

 

À l’inverse, depuis le mois de Mai ma stratégie d’investissement s’est focalisé sur une sélection d’actions de qualité et de croissance en intégrant une part non négligeable d’entreprises Américaines dans mon portefeuille (~50%). C’est intéressant car on constate que depuis cette date le portefeuille rattrape progressivement son retard puisque la courbe d’évolution relative change de tendance et commence enfin à partir vers le haut. Il est évidemment bien trop tôt pour en tirer des conclusions, et l’avenir nous dira comment cela évolue dans le temps. Mais c’est tout de même encourageant.

 

 

Revenus passifs et perspectives annuelles futures

 

Je rappelle que la nouvelle façon de calculer la rente mensuelle est via la règle des 3.5% (règle des 4% sévérisée) de la valeur de mon portefeuille. J’ai effectué pour le tracé et le calcul une moyenne glissante de 3 mois afin de lisser légèrement la volatilité.

De ce fait, je ne regarde plus le rendement de mes Dividend Aristocrats avant de les acheter/renforcer afin de me concentrer 100% sur les fondamentaux.

Les 3.5% correspondront donc au montant global que je pourrais toucher avec des valeurs de rendement si je choisissais d’arbitrer une partie de mes valeurs de croissance actuelles contre elles.

J’ai pu reconstituer ce que cela donnerait sur mon portefeuille depuis le 01/05/2018 :

 

Suivi dividendes Octobre 2020

 

La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 305€.

Le seuil des 300€ par mois vient d’être dépassé !

 

Remarque : les dividendes Américains et le suivi sont calculés en euro et sont net d’impôts (déduction de la flat tax à 30%). Dans le cas du PEA, ils ne tiennent pas compte des prélèvements sociaux car je ne compte pas retirer avant très longtemps !

 

Pour terminer, voici les entreprises qui sont dans ma watchlist pour finir la constitution de mon portefeuille :

 

Europe : Novo Nordisk, Coloplast, SimCorp, Hexagon, Adidas, Deutsche Borse, Kerry Group, Cellnex, Iberdrola, Alfen, Symrise, Tomra Systems, Sweco, GN Store Nord, Essity, JDE Peet’s.

 

Us : Copart, Estée Lauder, Pool Corporation.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

50 commentaires

Bonjour. Que penses tu d’Alstom et Saint gobain pour l’après covid ?

De plus, j’ai une OST sur Prosus sur mon Pea mais je ne comprends pas, j’ai l’impression d’avoir la possibilité d’acheter de nouvelles actions mais le dividende est nul, as-tu la même chose de ton côté ?

Merci pour ton super travail.

Bonjour Erwan,

Alstom et Saint Gobain sont des valeurs de la vieille économie, à mon sens sans intérêt particulier (surtout Saint-Gobain dont les bénéfices ne progressent plus vraiment depuis plus de 10 ans).

Pour Prosus, il y a bien une OsT avec un dividende qui sera payé début Novembre, mais d’un montant très très faible. Si vous avez assez d’actions il est possible que le dividende paye une action nouvelle (mais il faudra pour cela plusieurs dizaines de milliers d’euros sur Prosus^^).

Bonjour Matthieu,
Peut-on dire que vous avez désormais une stratégie GARP ?

Je cherche a savoir si vous êtes complètement sur une stratégie garp ou si votre stratégie est hybride, entre du garp, et votre recherche de dividendes passée, dont certaines valeurs sont encore en portefeuille (veolia ect)

De plus, pensez-vous conserver cette stratégie sur du long terme ou la faire évoluer progressivement vers du rendement via dividendes croissant lorsque le capital acquis sera suffisant ?

Bonjour Steeve,

J’applique le GARP uniquement en ce moment et pour une durée temporaire. Je trouve le marché trop cher donc vais concentrer les renforcements sur les actions que je juge de qualité mais à des prix raisonnables (uniquement dans mon portefeuille et watchlist, je ne vais pas chercher en dehors).

En terme général je suis sur une stratégie croissance/qualité. C’est à dire que je vise des actions en croissance, mais également profitables avec de belles marges, et si possible un bilan financier très sain. Les valeurs « bulles » qui ne font que du CA et pas de bénéfices ne m’intéressent absolument pas.

Je conserve également toute les valeurs à dividendes si je juge qu’elles ont une croissance et des fondamentaux corrects. C’est le cas de Veolia et Vinci par exemple qui agissent sur des business que j’apprécie (même si temporairement cela ne va pas fort). Véolia souffre de la mauvaise gestion « à la Française » des collectivités. Bien en dessous de Waste Management aux Us et de Tomra en Norvège. Mais bon c’est un gros acteur Européen dans le secteur qui est d’avenir.

La stratégie orientée croissance est destinée à être appliquée sur du long terme, jusqu’au jour où j’aurais suffisament de capital. Ce n’est pas avant 10-15 ans !

Bonjour Matthieu,

Cela fait plusieurs mois que vous avez Novo Nordisk en Watchlist, pourquoi n’avoir toujours pas fait feu ? Vous trouvez cette action trop chère pour le moment ? Car avec un PER de 22/23 elle rentre dans vos critères…

Au plaisir de vous lire,

Guillaume

Bonjour Guillaume,

Non je compte l’acheter très bientôt justement. Quand on suit autant d’actions il faut parfois faire des choix, on ne peut pas tout acheter. Jusqu’à maintenant je trouvais des opportunités qui me semblaient meilleure, ce qui est de moins en moins fréquent. Elle devrait rentrer en portefeuille le mois prochain normalement 😉

Bonjour Matthieu,
Merci pour ces rapports, ils sont vraiment utiles. Est-ce que tu as un opinion de Devoteam et Systèmes informatiques industriels (SII.PA)? Ce sont des entreprises similaires à solutions 30, mais plus matures.

Bonjour Raphael,

Devoteam a de bons fondamentaux, mais moins de croissance que S30 (et est plus petite par aileurs). C’est cependant une belle entreprise. Elle est parcontre sous le coup d’une OPA, donc pas beaucoup d’intérêt d’investir dessus à mon sens ?

Pour SII, les fondamentaux sont beaucoup moins bons et les résultats en dent de scie (et là pour le coup c’est vraiment petit en capitalisation).

En général j’essaye toujours de prendre l’entreprise qui me plait le plus dans un secteur. Solutions30 me semble vraiment avoir une belle avance sur ses concurrents.
Je ne suis pas non plus un fan des smallcaps donc lorsque j’investis dessus j’essaye d’être sur que « toutes les planètes soient alignées ».

Bonjour Matthieu,

Auras tu l’occasion un jour de faire un article sur la manière dont tu analyses les fondamentaux d’une action ? Quelques types de ratios tu utilises, avec quelles limites hautes et basses par exemple.
Quels sont les points qui écartent de suite un action (endettement, etc…).

Bonjour David,

Cet article existe déjà : https://etre-riche-et-independant.com/choisir-meilleures-actions-bourse

Je propose sinon une formation dans la rubrique conseils & services : https://etre-riche-et-independant.com/conseils-boursiers-services

Elle permet à travers plusieurs exemples d’approfondir l’analyse fondamentale et d’apprendre à la faire en toute autonomie.

Bonjour,

Merci pour votre nouveau portefeuille et éléments de réflexions associés.

Par peur de louper la suite de la hausse, j’avais commencé aux alentours du 15 octobre une petite ligne Solutions30 à 17,6€. C’était plutôt bien parti les jours d’après mais nous connaissons la suite :)… Ligne que j’ai donc un peu lissé pour être à 17,2€ aujourd’hui.

Entièrement d’accord avec votre analyse sur les marchés Français et Américains.
A deux éléments près toutefois :
– en effet, ne pensez-vous pas que la probable seconde vague aux US (et peut-être en Chine aussi) freinerait le rebond rapide que vous évoquez ou plutôt provoquerait la continuation de la baisse des marchés US à laquelle nous assistons actuellement ?
– aussi, ne pourrait-on pas penser qu’il serait logique que les gérants et fonds divers prennent leurs exceptionnels bénéfices de l’année notamment sur les valeurs Tech Us ? Ce qui favoriserait encore la baisse pendant quelques temps…

Cordialement,
Laurent

Bonjour Laurent,

Une deuxième vague aux Us boosterait les ventes d’entreprises comme Netflix, Amazon, Paypal (autrement dit d’une manière générale la tech US). Or la tech + la santé pèse près de 50% du S&P500. Je pense donc que cela n’aurait pas du tout les mêmes effets qu’en Europe où nos indices sont très cycliques et portés sur la vieille économie. Deplus, selon les contacts que j’ai en Amérique du Nord (Us, Canada) ils ne vont a priori pas faire de confinement global comme chez nous…

Merci pour votre réponse rapide, constructive (et rassurante aussi).

Puis je me permettre de demander ce que vous pensez rapidement de ces entreprises américaines :
– Twitter,
– Spotify,
– Match Group (que vous aviez à un moment en Watch List d’ailleurs),
– Zoom,
– Intel,
– Amd.

N’avez-vous simplement pas pris le temps de les analyser ?
Ou préférez-vous, parce qu’il faut faire des choix, par exemple Facebook à Twitter ou Netflix à Spotify ?
Enfin, serait-il selon vous vraiment une grosse erreur d’investir dans certaines de cette liste ?

Merci par avance,
Cordialement

Bonjour Laurent,

J’aime les entreprises profitables, leaders dans leur domaine.

-Spotify ne fait que du CA et n’est ps du tout profitable pour le moment, cela m’incite à la prudence (bien que la croissance du CA soit élevée). Netflix est bien plus diversifié et réalise de vrais bénéfices (même si ça été long pour eux aussi à arriver).

Twitter : les fondamentaux ne sont pas géniaux, bien en retrait par rapport à FB

Match Group : belle entreprise de croissance et de qualité. Je l’ai enlevé de mon listing à cause du split avec la maison mère dont je n’ai pas bien compris tous les détails et qui remet en cause la qualité des fondamentaux (notamment avec plus de dettes que prévue).

– Zoom : fondamentaux intéressants mais avec une valorisation totalement aberrante et bullesque. Son prix n’a aucun sens par rapport aux fondamentaux (à éviter à mon sens).

-Intel, Amd : je n’aime pas à titre personnel le secteur des semi-conducteurs qui est cyclique et dépendant des matériaux. J’ai également peur que les constructeurs comme Apple fassent leur propre puces et prennent le lead dans le domaine.

Bonjour,
Ne pensais pas à de tels « points négatifs » concernant ces valeurs que je considérais comme des poids lourds de la Tech, notamment Spotify, Twitter et Intel.
J’en conclu donc que j’ai bien fait de vous demander. Merci.
Et pour être honête, j’avais déjà lu vos arguments sur les semi-conducteurs dans vos précédents commentaires. Mais n’avais pas fait jusque là de rapprochement avec Intel et Apple.
Merci donc d’avoir pris le temps de répondre.
Cordialement

Mais ce ne sont que mes avis personnels, et je peux totalement me tromper !

Bonjour,
Merci de ce nouveau reporting arrive au bon moment.
Concernant les UsTech, je suis d’accord avec vous que ces sociétés (Netflix ou carrément tous les Gafam Ou encore des nouvelles comme Zoom-peut être) ont des fondamentaux et une stratégie solide. Mais d’un point vue d’investissement à LT, trouvez vous que le prix actuellement est trop cher? Quelle sera meilleure stratégie dans ce cas si on voudrait rentrer ces positions mais tout en obtenant un rendement correct d’ici 10-15 ans sur ces mêmes actions (Type UsTech)? Peut être vaut mieux et plus sécurisé de passer par les ETF pour avoir ces UsTech en croissance et puis stock picking pour celles dont prix moins chers (mais avec des bon fondamentaux).
J’aimerais prendre qq valeurs Ustech mais vu leur prix, même avec une tolérence que je puisse accepter “aveuglement” à 22-25% de payer plus cher…mais même ils sont encore très chers…
Merci,
Mn

Bonsoir,

Tout dépend de l’horizon d’investissement. Des valeurs peuvent sembler chère actuellement, mais le prix actuel sera très faible dans 15 ans aux vues de la croissance de ces entreprises…

C’est justement le principe de l’investissement « growth ». On paye cher aujourd’hui la croissance de demain.

Si vous avez peur d’acheter des entreprises trop chères, essayez d’attendre une baisse importante de la bourse mais rien ne dit que cela arrivera ou en tout cas de quelle ampleur cela sera. Souvent attendre éternellement est contreproductif pour la performance.

Bonjour,

Merci pour le suivi 🙂
Je souhaiterai réaliser un graphique comme le votre pour suivre l’évolution de mon portefeuille vs MSCI World.
Je ne sais pas du tout comment m’y prendre… avez-vous un tutoriel sur lequel je pourrais m’appuyer, ou une explication svp ? Merci bcp.

Bonjour,

Pour tracer la performance du portefeuille et la comparer avec un indice, il faut tout mettre en valeur de part et soustraire les apports. La méthode :

Au début on fixe une valeur de part égale à 100 à votre portefeuille en disant que 100 = Le montant en euros total (10 000€ par exemple).

Ensuite chaque mois nouvelle part = (nouveau montant ptf – apport du mois) / ancien montant x ancienne part.

Par exemple si le mois suivant le portefeuille vaut 11 000€ et que vous avez fait 500€ d’apport :

Nouvelle part = (11000-500)/10000 x 100 = 105.

Et ainsi de suite chaque mois.

Pour le CW8 c’est plus simple, au début vous dites que 295€ (prix du jour) = 100 et ensuite vous faites des produits en croix pour recalculer une nouvelle base 100.

Donc si le mois suivant c’est 320€ ca fait 320/295x 100 = 108,47

Merci pour votre réponse.
Concernant les retraits sur CTO il faut je suppose faire:
(nouveau montant + retrait du mois) / ancien montant x ancienne part ?

J’ai juste ?
Merci

Oui c’est bien cela.

Bonjour Matthieu,

Je ne comprends pas comment vous arrivez à acheter NetCompany sur votre PEA, j’utilise Boursorama comme broker et sur la fiche de valeur je ne vois pas l’éligibilité au PEA -> https://www.boursorama.com/cours/2u0YH9.LQ/ , utilisez vous un autre broker avec lequel cela est possible ?

Merci pour tout votre partage de connaissance et pour votre travail.

Bonjour Marc,

Je l’avais déjà expliqué dans un reporting précédent. Les valeurs qui ont leur siège dans un Etat de l’UE sont éligibles au PEA. Néanmoins, certains courtiers comme Boursorama ou BourseDirect ne donnent pas accès aux places « exotiques » malheureusement. Il n’y a pas de solution, à part changer de courtier !
J’utilise Investore Integral du CA IDF qui donne accès à toutes les places. Il y a sinon Binck qui fait de même.

Bonjour Matthieu,

D’accord, merci pour votre réponse.

Bonjour Matthieu,

J’espère que çà va bien pour toi. Je suis toujours ton blog qui est vraiment top. Dis moi, je reviens concernant l’achat des actions sur les places étrangères et je vois que tu passes par Investor integral. Par exemple, combien sont tes frais pour l’achat d’une action comme Netcompany ? De mon côté, je peux l’acheter sur Bforbank, c’est minimum 30 euros de frais….çà devient intéressant que si j’en achète pour plus de 2000 euros…Est-ce mieux sur CA investor integral ?

Merci

Luc

Bonjour Luc,

La loi PACTE n’est toujours pas appliquée chez Investore Integral (ils sont en retard, ça devrait arriver d’ici la fin de l’année mais toujours pas de date officielle…).
Je paye actuellement environ 25€ par transaction sur la bourse étrangère, avec obligation de faire un ordre mini à 1550€. Donc c’est assez cher pour le moment. Avec la loi PACTE, ça sera au maximum 0.5% du montant (donc pour 1500€ 7.5€ par exemple).

Bonjour Matthieu

Bravo pour ce site et la qualité des informations qui s’y trouvent.
J’ai une question : Que penses tu des 3 actions US suivantes : Dropbox qui d’après ce que je comprend est en train d’évoluer en terme de business modèle, la société UPWORK qui permet de proposer à distance des solutions pour les entreprises et AT&T qui elle aussi va faire évoluer son business modèle et proposer également du streaming type Netflix…
Merci pour tes commentaires

Mickael

Bonjour Mickael,

Dropbox semble avoir des fondamentaux corrects, et n’est pas très chère si on l’analyse avec des ratios comme EV/EBITDA. Néanmoins, le cours de bourse ne fait que chuter depuis 2 ans donc il y a probablement des problèmes non visibles dans les chiffres. Le secteur a tellement de concurrence avec notamment les offres Cloud de Google, Amazon et Microsoft que j’ai du mal à voir ce qu’elle pourrait faire toute seule pour s’en sortir.

Pour Upwork je ne connaissais pas. C’est relativement petit et l’entreprise n’est pas profitable, chose que je préfère éviter losque j’investis.

Pour AT&T, les choix des dirigeants ont été très mauvais sur les dernières années avec une très mauvaise performance de toutes les activités récentes (beaucoup de dette, aucune croissance…). Ça reste tout de même solide et en effet son business de streaming est intéressant, mais dans ce cas pourquoi ne pas directement prendre un pure player du streaming comme Netflix ?

Merci pour ton retour rapide Matthieu,
Je te laisse prendre connaissance du lien ci dessous. Il s’agit de la chaine de william Bianconi que je suis sur You Tube.
Evidemment il ne faut pas prendre tous les conseils à la lettre, mais je trouve que son analyse sur des sociétés plus petites comme UP WORK et Dropbox et pas encore dans les « radars » de tout le monde peut parfois être intéressante.
Qu’en penses tu?

Merci pour ton retour et encore bravo pour ton site, ce que tu proposes comme contenu à 27 ans est juste phénoménal!!!

Cdt

Mickael

https://www.youtube.com/watch?v=_cm4lRV9XOw&t=234s

À titre personnel je préfère investir dans des actions de qualité, dont la croissance et rentabilité est déjà là, et qui ne présentent pas de risque particulier (comme Amazon par exemple) plutôt que de spéculer sur des actions « à fort potentiel ». À mon sens ce n’est pas cela investir. La bourse est un placement et ne doit pas être juste un pari.

Beaucoup de jeunes investisseurs débutants souhaitent constamment trouver le prochain Amazon dans le but de faire de l’argent rapide (cela n’existe pas)… non seulement ils n’y arriveront jamais, mais en plus ils risquent de perdre tout leur investissement…

Re bonjour Matthieu

Pour AT&T, il ne s’agit pas en effet d’une action Growth stock mais plutôt d’une action a fort rendement qui reverse plus de 7% par an de dividende, et ce, depuis de très nombreuses années.
Je me pose la question de savoir si cette société qui a effectivement fait des erreurs dans le passé, et qui possède Warner Bros et HBO comme marque dans son portefeuille, ne pourrait pas se développer dans le streaming, certe tout comme Netflix, mais sur un marché de niche avec du contenu de meilleur qualité que Netflix, et plus abordable pour du long terme, car Netflix me semble être cher et survalorisé….Je ne suis pas suffisamment expert d’où mes interrogations.

Merci pour tes conseils,

Mickael

Oui AT&T verse un dividende, mais qui ne compense pas le fait que l’entreprise est sur un plus bas depuis 10 ans et que son prix n’a pas bougé depuis 20 ans. Si l’on regarde les fondamentaux actuels et les projections des analyses dans le futur proche (car la bourse c’est l’anticipation du futur, pas la constatation du passé), nous pouvons voir une dette élevée, des révisions à la baisse du CA et de l’EBITDA dans le futur. Donc vraiment rien d’encourageant. Si une entreprise baisse en bourse pendant plusieurs années il yba toujours des raisons derrière (surtout pour les bigcaps très étudiées par les analystes). Disney est par exemple jugée prometteur avec sa plateforme de streaming, ce qui tire l’action vers le haut malgré les mauvais résultats avec le covid. Les analystes n’en jugent pas autant pour AT&T qui est bien trop plombé par tous ses autres business moins rentables et gourmands en cash. Il n’en reste pas moins que HBO et Warner sont de bons studios, à voir ce que va en faire AT&T. Il peut y avoir du potentiel, mais il faut surtout voir quelle proportion cela représentera dans les chiffres globaux de l’entreprise (ça risque d’être fortement dilué).

Netflix est à mon sens l’acteur le plus intéressant du secteur. Certes chère mais avec une croissance énorme et un potentiel qui reste présent.

Bonjour Matthieu,

j’hésite à prendre du Orpéa, l’endettement augmente d’année en année, je sais qu’il s’explique par le financement des biens immobiliers mais d’un autre côté le cash flow est en baisse depuis 2017 et en négatif depuis 2018.
Les points positifs pour moi malgré tout sont sa présence dans nombre de pays étrangers (contrairement à Korian le concurrent) et la détention de 50% de leur immobilier.

Bonjour Sébastien,

Non le cash-flow par action ainsi que l’EBITDA augmentent chaque année (vous confondez avec le free-cash flow). Il n’y a donc rien d’inquiétant. Le levier financier est globalement constant sur les dernières années. Orpéa est à mon sens à voir comme une SIIC dans le domaine de la santé et qui est capitalisante (pas de gros dividendes). C’est donc normal qu’elle ait des ratios d’endettement en cohérence avec les SIIC plutôt que les actions classiques. Sa dette augmente de paire avec son EBITDA, totalement logique pour le secteur. Et en effet, son exposition à l’étranger est intéressante, c’est pourquoi je la préfère de loin à Korian.

Oui c’est vrai concernant l’EBITDA et le cash flow par action, néanmoins cela n’est pas inquiétant d’avoir un free cash flow négatif ?

Pas nécessairement, cela veut principalement dire qu’elle a besoin d’investir beaucoup d’argent chaque année. On retrouve souvent des FCF négatifs chez les entreprises technologiques en plein croissance.

En général ce que je regarde le plus souvent est l’EBITDA car c’est ce qui correspond au plus proche du cash-flow que gagne réellement l’entreprise chaque année. L’EBITDA par action devrait en théorie donner des résultats assez proches du cash-flow par action.

Merci Matthieu

Bonjour
C’est quoi la différence entre free cash flow et cash flow ?

Bonsoir,

Le cash-flow correspond au cash réel total que touche l’entreprise sur l’ensemble de l’année (c’est ce qui rentre dans les caisses). C’est relativement proche de l’EBITDA. Cela correspond au résultat net, auxquel on rajoute les amortissements et dépréciations (qui sont des écritures comptables et non des flux de trésorerie).

Le Free-cash-flow (FCF) correspond au résultat d’exploitation (EBIT), auquel on soustrait les investissements liés au bon fonctionnement des activités ainsi que les impots.

Il sert donc à payer les actionnaires sous forme de dividende, à payer les intérêts de la dette ainsi que de faire quelques investissements supplémentaires si besoin.

Ok merci
Donc pour résumer CF = EBDA.
Le FCF = résultas net – investissement courant (car EBIT c’est le résultat avant impôt et taxes)
Le FCF est un peu biaisé comme un indicateur car on retire les dépréciations et amortissements (vu qu’on part de l’ebit).

Merci Matthieu pour tes réponses ultra rapide en plus! Effet confinement peut être…

Je continue de suivre ta chaine avec toutes ces bonnes informations.

A bientôt

Mickael

Bonjour Matthieu,
Comme toujours merci pour le partage.
Tu as une stratégie buy and hold sur le LT voire TLT. En ce moment sans inflation et avec des taux longs à zero, le contexte est spécial et les actions sont artificiellement gonflée, plus particulièrement les valeurs de croissance.
Dans le cas d’une remontée de l’inflation ou des taux longs, il y aura forcément un crash. Serais tu prêt à rester sur ta stratégie buy and hold ? Rien ne dit que les prix remonteront à ces niveaux par la suite.
Merci d’avance pour ton retour.

Bonjour Daniel,

Le marché est haussier à LT, il est totalement illusoire de pouvoir imaginer qu’il est possible de timer/anticiper une baisse ou une hausse. La meilleure solution est donc de rester investi constamment. Si le marché baisse, les futurs apports/levier permettra d’en profiter.

En effet si les taux remontent, le marché pourrait temporairement baisser. Mais c’est un scénario improbable, Jérôme Powell a d’ailleurs annoncé que ce n’était pas prévu dans les années à venir.

Et même si ça baisse, tant que les valeurs continuent de croître (même plus faiblement) elles continueront de monter à LT.

Bonjour,

Aux dernières infos,  » Amundi et BNP en concurrence pour le rachat de Lyxor  » (boursorama)

Je m’apprêtais justement à investir sur les ETF sectorielles EUR , du coup dois-je les prendre directement chez Amundi ( ou celui que vous pourriez me conseiller) ?
A moins que d’acheter aujourd’hui chez Lyxor n’est aucune incidence !
Je vous souhaite une belle journée.

Bonjour Elisabeth,

Oui je suis au courant pour Lyxor. Mais je ne pense pas que cela changera quoi que ce soit pour les ETF et que la marque « Lyxor » existera toujours. Potentiellement les ETf seront automatiquement convertis en Amundi (sans aucune action de votre part). Au pire des cas il faudra vendre et basculer sur Amundi mais les ETF sectoriels de Lyxor sont pour le moment largement meilleurs et plus complets en gamme.

Bonjour Matthieu,

Merci pour ce blog qui m’apprend beaucoup.

Les chiffres des dividendes m’interpellent.
Par exemple : pour REALTY INCOME (dividende mensuel de 0.234 $ par action) : je vois que pour OCTOBRE tu indiques avoir perçu 19.89 € (= 23.58 $) de dividende pour 21 actions.
En Septembre tu indiquais 16.77 € (= 19,88 $) pour 21 actions.

Je ne comprends pas comment 0.234 $ x 21 = 23,58 $ ?

Merci pour tes explications.

Cordialement,

Lucas

Bonjour Lucas,

Le montant dans la cellule en question est la somme cumulée de tous les dividendes perçus depuis le début par l’entreprise. Il est donc normal qu’elle augmente à chaque fois.

Ah OK très bien.

Le delta est donc la somme perçue sur le mois.

Désolé, je lirai les articles précédents la prochaine fois pour 😉

Merci pour ta réponse rapide.

Oui c’est bien cela pour le delta.
Aucun soucis.

Il se peut parfois cependant que j’oublie de mettre à jour certaines valeurs sur les dividendes par « flemme » car les montants sont faibles.

Laisser un commentaire