Suivi Portefeuille Boursier : Reporting Octobre 2021

Cet article concerne le suivi de mon portefeuille boursier. La stratégie d’investissement du portefeuille repose sur un ensemble d’actions de qualité avec d’excellents fondamentaux et en pleine croissance.

L’objectif principal du portefeuille est de faire croitre le plus efficacement possible mon patrimoine dans le temps et de réaliser une performance supérieure à celle du MSCI World sur le long terme.

Le second objectif (un fois le patrimoine atteint) sera de construire un flux régulier de cash-flow avec les dividendes croissants perçus chaque année. Cela me permettra à long terme d’atteindre l’indépendance financière en couvrant mes dépenses avec ces revenus passifs.

Actions détenues et bilan

 

Comme expliqué dans le post récent sur mon bilan 2021 (succès, échecs et vision pour 2022), j’ai continué d’opérer quelques ajustements ce mois-ci dans mon portefeuille.

 

Le marché boursier est à nouveau tendu sur plusieurs problématiques :

 

  • Le niveau d’inflation avec l’explosion du prix de l’énergie, des matières premières et toutes les pénuries que cela entraîne dans les chaines d’approvisionnement et de fabrication
  • La remontée du 10 ans US passant de 1,3% à fin Septembre à 1,65% actuellement, cela a pour conséquence directe de pénaliser les valeurs de croissance peu profitables

 

Ces différentes tensions entraînent un retour de la volatilité sur les marchés et sur mon portefeuille.

Il a été globalement baissier en début de mois (avec une crainte sur son comportement que cela se passe comme en mars-avril avec la première tension annuelle sur les taux d’intérêt) puis accompagné d’un fort rebond sur la seconde partie du mois.

 

J’ai donc décidé de réduire légèrement le niveau de risque du portefeuille en me séparant des actions les plus spéculatives, celles qui seront les plus touchées par les points évoqués au-dessus.

J’ai principalement filtré celles qui ne réalisent pas (ou très peu) de bénéfices, donc la part des prévisions lointaines jouent fortement dans leur valorisation avec l’évolution des taux d’intérêts.

 

 

Au-delà de ça, s’accompagne également une réflexion sur les classifications sectorielles du portefeuille. 

Il y a quelques mois ou années, j’hésitais encore fortement à intégrer une part élevée d’entreprises technologiques dans mon portefeuille. Celles-ci étaient vues comme cycliques, plus spéculatives et risquées, incertaines…

Aujourd’hui, plus je réfléchis à ce sujet et plus je pars sur un ressenti inverse. Le monde évolue, et les besoins de la société actuelle ne sont pas les mêmes qu’il y a 10 ou 20 ans, et dans le futur ça sera encore différent d’aujourd’hui. 

 

Je pense que les compositions sectorielles doivent donc évoluer avec ceci. Si on regarde le S&P500 il y a 20 ans, la part des bancaires, pétrolières, industrielles… pesait beaucoup plus lourd qu’aujourd’hui. Le monde change !

 

La technologie est aujourd’hui un faux secteur, puisqu’elle est en réalité présente partout (dans le domaine de la santé pour améliorer les médicaments et les équipements de soin, dans la finance avec les transactions électroniques, dans la consommation avec le commerce en ligne, dans l’énergie avec les nouvelles solutions vertes, dans l’industrie avec la robotisation, dans le monde professionnel avec les logiciels et le cloud…).

Il serait donc par exemple presque possible (en diversifiant bien les secteurs d’application de ces technologies) de construire un portefeuille complet avec uniquement des entreprises officiellement classées en technologie, alors qu’on se positionne pour autant dans de nombreuses thématiques totalement différentes.

 

La pénurie actuelle de semi-conducteurs met par ailleurs en valeur leur utilité dans le monde actuel et futur. À ce titre, je compte dans le futur augmenter mes investissements dans ce secteur (via renforcement AMD, Taiwan Manucfacturing Semiconductors, ASML, mais aussi en introduisant Nvidia). On pourrait finalement ne pas voir ce secteur comme de la technologie, mais en réalité comme l’industrie ou les matières premières du 21ème siècle. À nouveau les découpages sectoriels peuvent nous faire commettre des erreurs…

 

 

 

Transaction du mois

 

Ventes

 

Growgeneration, Freshpet, Spotify, Greenlane Renewables, Xero limited, Solaria Energia : entreprises jugées spéculatives et risquées. Elles sont toutes sur des niveaux de valorisation très élevés en absolu et ne sont pour le moment peu ou pas profitables. Ces entreprises seront donc fortement sensibles aux mouvements des taux d’intérêts avec des fondamentaux insuffisants sur des critères de rentabilité.

 

Verbio, 2G Energy, Pool Corp, Fisher & Paykel : entreprises avec des valorisations relativement élevées et un potentiel de croissance insuffisant. Je préfère être plus sélectif sur la partie « croissance risquée » et ne conserver que les meilleures entreprises de ce compartiment.

 

ETF Ishares Healthcare Innovation : j’avais pris cet ETF pour me positionner sur le secteur de la santé, notamment sur toutes les biotech ou healthtech qui fesaient effervescence depuis quelques années. L’idée derrière est que je ne suis pas capable d’analyser ces secteurs (trop complexes) et les entreprises pour savoir lesquelles ont du potentiel. J’avais donc décidé de ratisser large avec des ETF. Néanmoins la grande majorité de ces entreprises ne sont pas rentables, et la remontée des taux risque de faire mal. Je vais donc réinvestir la vente de cet ETF sur UMDV  qui est l’ETF sur ma partie préférée du secteur de la santé (croissance durable, fiable et rentable : les équipementiers médicaux).

 

 

 

Achats

 

Rien

 

 

Renforcements : Facebook, Visa, Chegg, ETF Amundi S&P500 (PE500), Han ETF Climate global decarb (ECLM), Ishares Medical Devices (UMDV)

 

 

Sans plus tarder, voici le détail du portefeuille :

 

 

Portefeuille

 

Les actions détenues sont les suivantes :

 

Santé

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Genmab, GN Store Nord, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Diasorin, Labo Rovi, Novo Nordisk, ICON plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, Teladoc Health, Repligen
🌎 Pro Medicus

 

Finance

🇫🇷 Euronext
🇪🇺 Adyen, Sofina, Talenom, Hypoport, EQT, Titanium
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, MarketAxess

 

Industrie

🇫🇷 Air Liquide, Schneider Electric
🇪🇺 Wolters Kluwer, IMCD, Instalco, Steico, Sdiptech, Hexatronic
🇺🇸 Trex Company, Generac Holding

 

Technologie

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker, Soitec
🇪🇺 ASML Holding, Prosus, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Nexus, Generic Sweden
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Etsy, AMD, Fortinet
🇨🇳 Alibaba, Tencent, Sea Limited, Taiwan Semidonductors
🌎 The Descartes System, WiseTech Global

 

Consommation non cyclique

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 Chegg, Boston Beer

 

Consommation discrétionnaire

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, BHG Group, Moncler, Harvia
🇺🇸 Nike, Yeti Holding, Copart, Fox Factory, Lululemon

 

Energie

🇫🇷 Neoen
🇪🇺 Alfen, Grenergy, Scatec Asa
🇺🇸 Tesla, Enphase Energy

 

Telecom

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.

 

Immobilier

🇪🇺 Cellnex Telecom
🇺🇸 CoStar Group, IIPR, Rexford, EastGroup, Global Medical REIT, Sun Communities, Alexandria Real Estate

 

 

PEA (Crédit Agricole Investore Integrale)

 

Suivi Portefeuille PEA Octobre 2021 1Suivi Portefeuille PEA Octobre 2021 2

 

 

CTO DEGIRO

 

Si vous souhaitez ouvrir un CTO chez DEGIRO en utilisant mon lien de parrainage, contactez moi à etre.riche.et.independant@gmail.com ou passez directement par le premier lien présent sur cette page. Vous ne gagnerez rien mais je toucherais une petite commission à l’ouverture de votre compte, c’est un bon moyen de me remercier si le site ou l’article a pu vous aider.

 

Suivi Portefeuille CTO Octobre 2021 1Suivi Portefeuille CTO Octobre 2021 2

 

ETF

 

Suivi Portefeuille CTO Octobre 2021 3

 

 

La valorisation totale du Portefeuille est à ce jour de 182 680€.

 

Remarque : les valeurs étrangères affichées plus haut sont toutes en euro, elles sont converties avec la parité du jour.

 

Voici également l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :

 

Performance Portefeuille Octobre 2021

 

 

 

Performance du Portefeuille depuis Janvier 2021 : +31.9%.

Performance du MSCI World depuis Janvier 2021 : +26.7%.

Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2021 : +24.7%.

 

 

Le portefeuille reste au-dessus du MSCI World sur l’année. L’écart s’est creusé en ma faveur sur le mois avec maintenant plus de 5% d’avance et une performance annuelle qui dépasse les 30% !

La somme des gains de cette année (valeur du portefeuille actuelle – valeur au 1er Janvier – apports annuels) s’élève à 40k€ nets, ce qui dépasse pour la première fois mes revenus salariaux annuels. C’est forcément très encourageant de voir à quel point l’investissement permet de faire travailler son argent (à notre place). Evidemment, la performance boursière de cette année ne sera clairement pas répétable, il ne faut pas rêver.

 

 

Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).

 

Performance relative Portefeuille Octobre 2021

 

Le portefeuille retourne presque sur ses plus hauts et n’est plus qu’à quelques pourcents du MSCI World sur une durée de 3 ans. Ce n’est finalement pas si mal, surtout avec toutes les erreurs que j’ai faites les années passées.

 

 

Revenus passifs et perspectives annuelles futures

 

Je rappelle que la nouvelle façon de calculer la rente mensuelle est via la règle des 3.5% (règle des 4% sévérisée) de la valeur de mon portefeuille. J’ai effectué pour le tracé et le calcul une moyenne glissante de 3 mois afin de lisser légèrement la volatilité.

De ce fait, je ne regarde plus le rendement des dividendes avant d’acheter/renforcer afin de me concentrer 100% sur les fondamentaux.

Les 3.5% correspondront donc au montant global que je pourrais toucher avec des valeurs de rendement si je choisissais d’arbitrer une partie de mes valeurs de croissance actuelles contre elles.

J’ai pu reconstituer ce que cela donnerait sur mon portefeuille depuis le 01/05/2018 :

 

Suivi dividendes Octobre 2021

 

La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 511€.

 

 

 

Date Publication : 30/10/2021

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

 

61 commentaires

Bonjour Matthieu
Bravo pour cette performance annuelle, j’ai deux petites questions:
1. pourquoi Microsoft est il sous pondéré au regard des autres GAFAM dans votre portefeuille à l’exception d’apple qui est en dessous, pourtant cette valeur ne déçoit que rarement et même si elle n’a pas des coups de bélier extraordinaires, elle se valorise de façon importante et régulière.
2. Avez vous renforcé CHEGG pour divisez le PRU ou avez vous une forte conviction dessus, sachant qu’elle a certainement énormément profité du covid (la courbe est franchement liée en partie au virus) et qu’elle est poursuivie pour violation de droit d’auteur par Pearson. J’avoue que je ne maîtrise absolument pas le moat de cette entreprise
Bon week-end

Bonjour Gérard,

La performance est en effet exceptionnelle pour une année aussi difficile et incertaine.

Concernant Microsoft c’est l’une de mes plus fortes convictions mais je souhaiterais investir sur un repli, je trouve l’action un peu chère pour le moment (à tort peut-être
…). J’attends donc le bon moment pour renforcer « un gros montant » d’un coup.

Pour Chegg j’ai refait une analyse et je trouve vraiment les fondamentaux excellents : toujours autant de croissance, un bilan financier qui s’améliore, la rentabilité qui continue d’augmenter et l’entreprise est profitable maintenant (elle dégage même un bon free cash-flow croissant). La valorisation est relativement faible comparée à ces fondamentaux. Ça reste néanmoins une entreprise que je considère encore comme risquée/spéculative mais j’ai quandmême voulu renforcer car le point d’entrée me semble vraiment intéressant. Je n’étais pas au courant pour le problème de droit d’auteur, je vais étudier ça. Mais est-ce que l’impact sur les résultats sera important ? Pas sur ?

quand on regarde la courbe de Microsoft c’est dur de trouver un véritable creux en dehors d’un krack, personnellement je renforce régulièrement à petite dose sur des petits creux comme je le ferai pour un ETF MSCI World, ce qui fait que je suis sur une ligne de valeur équivalente avec Amazon.
Je ne crois pas qu’il y aura un impact pour Chegg suite à cette plainte, je pense qu’elle est actuellement à sa vrai valeur d’entrée, le seul point sur lequel je m’interroge c’est la perception des investisseurs sur cette société, la baisse a été presque aussi rapide que la montée et je n’aime pas trop ça, mais bon je vais peut être ouvrir une petite ligne comme je l’ai fait sur Admicom

Je pense que les problèmes en Chine sur les EdTech a aussi refroidit les investisseurs sur ce secteur. Mais ça pourra jouer plus tard en sa faveur car ducoup il n’y a pas beaucoup d’autres valeurs sérieuses dans le domaine. À 20x l’EBITDA 2021 c’est plutôt bon marché.

Pour Microsoft je n’attends pas un krach mais une petite correction d’une dizaine de pourcent par exemple… il y a eu il y a quelques jours mais je n’ai pas eu le temps de saisir l’occasion.

Bonjour Matthieu,

Concernant la règles des 4% à prélever par an pour vivre du capital (soit via les dividendes, soit via des ventes), tout en restant sur de ne pas entamer le capital, je vois ici et là des estimations hyper conservatrices à 2,5%, et parfois très laxistes à 5%.

Je n’ai jamais fait le calcul moi-même, mais la fourchette des estimations que j’ai vu va de 2,5% à 5%.

Par rapport à votre stratégie, j’ai juste un point d’interrogation. Puisque vous croyez résolument à la croissance plutôt qu’au rendement pour optimiser votre capital, alors pourquoi vous fixer comme objectif lointain de convertir les valeurs de croissance (celles que vous possédez à ce moment là) en valeur de rendement? Vous pourrez très bien continuer sur votre lancée, et vendre ce qu’il faut pour ne prélever que 3,5% chaque année?

Cela m’intéresse particulièrement, car j’ai fait le chemin exactement inverse. Entre 2005 et 2015, j’ai commencé par de l’immobilier parisien (que je conserve). Ensuite, voulant diversifier, mais n’ayant pas assez de culture financière à cette époque, j’ai acheté des actions de rendement. Mais depuis, j’ai remplacé toutes ces actions de rendement (sauf Total) par des actions de croissance (un peu à l’image de votre portefeuille, mais seulement avec les grosses lignes car pour l’instant mon portefeuille action est plus petit à environ 100 000€).

Bonne journée,
Tristan

Bonjour Tristan,

Il n’est pas identique psychologiquement entre vendre des actions et toucher des dividendes. Je préfère l’option dividende à terme, sans que cela implique ne pas consommer son capital : on touche les dividendes mais le portefeuille continue de prendre en valeur (on peut donc très bien faire des arbitrages également pour récupérer des PV si besoin).

À titre personnel je raisonne en montant plutôt qu’en pourcent. Je préfère des dividendes faibles mais surs avec des entreprises de croissance (2% de yield par exemple) plutôt que l’inverse. Je suis donc prêt à avoir un portefeuille de plus de 1M euro pour sortir un montant raisonnable de dividendes, tout en continuant la croissance du portefeuille.

Ok, c’est plus clair pour moi : lorsque tu vas passer en mode « distribution » ou « retraite », tu ne vas pas passer d’actions en forte croissance (sans dividende ou avec des dividendes inférieurs à 1%) à des actions « value » (dont le dividende est supérieur à 4% disons).

Tu resteras quand même avec un portefeuille cobstitué d’actions qui ont une bonne croissance (celles qui ont un dividende de 2%), et peu risquées (non-cycliques + peu/pas endettées).

En effet, je préfère voir mon patrimoine continuer d’augmenter tout en me servant une rente mini sans trop chercher à prendre de risque.

C’est en tout cas mon objectif pour le moment, avec un portefeuille d’environ 1M€

Bonjour Matthieu
Félicitations pour tes résultats. Ils sont à coup sûr plus que mérités.
Je partage ta réflexion sur les valeurs tech. C’est certainement pour ça que tu places Cellnex Telecom dans le secteur immobilier alors qu’officiellement cette société appartient au secteur tech 😉
Pour faire suite à notre échange de cette semaine sur mes craintes par rapport à Visa, je constate que de ton côté du renforces donc c’est plutôt positif.
Merci pour ce partage
Bon WE

Bonsoir Matthieu
Comment calcules tu la performance annuelle de ton portefeuille, est ce le rapport entre la plus value annuelle et le montant du portefeuille en début d’année ou le rapport entre la plus value annuelle et le portefeuille actuel, parce qu’en fonction du moment ou l’on fait ses apports cela biaise la performance annuelle, je me triture l’esprit avec ça.
Par exemple si je suis en novembre sur une performance annuelle de 20% avec par exemple 20000€ de +value et donc 100000€ au 1er janvier, et que je décide de placer 40000€ supplémentaires en décembre qui ne donnent aucune performance ni + ni -, en fin d’année si je prend le rapport au regard du portefeuille total, le résultat n’est pas le même que si je prend en référence le portefeuille du 1er janvier
Je suis perdu
Bonne soirée

Bonsoir Gérard,

Il y a un article complet sur le sujet ici : https://etre-riche-et-independant.com/calculer-la-performance-de-son-portefeuille-boursier

Merci infiniment, j’avais créé une usine à gaz au final beaucoup moins précise !

Bonjour,

Merci pour votre bilan mensuel 🤩.
Et félicitations pour votre performance 👍 !

Vos renforcements donnent une idée des points d’entrées, notamment sur les valeurs US très volatiles.
J’ai noté pour Amd et Microsoft mais seriez-vous prêt à renforcer :
– Paypal,
– Starbucks,
– Apple.
D’une part, que pensez-vous de ces 3 valeurs en terme de valorisation absolue 🤔 ?
D’autre part, si positif à renforcer, à quelle tranche de prix environ 🤔 ?
Sauf erreur de ma part, les points d’entrées, surtout pour les 2 premières, semblent intéressants.
Encore plus que je ne suis pas positionné encore sur ces valeurs.

En parallèle, n’avez-vous jamais pensé à vous positionner sur :
– Intel : même secteur qu’Amd, juste que la société semble moins à la mode actuellement…
Sûrement qu’un jour ils reprendront des parts de marchés sur Amd…
– Twitter : quoi en penser ?
– AirBnb ?

Merci par avance pour vos retours,
Bon Dimanche
Laurent

Bonjour Laurent,

Starbucks et Paypal sont sur de bons points d’entrée donc pourquoi pas.

Pour Apple je suis plus sceptique sur les fondamentaux (on le voit dans le screener d’ailleurs). La rentabilité et le bilan sont bons, mais la croissance clairement en berne et en dent de scie. Personnellement je ne suis pas pressé pour renforcer à ce prix.

Pour Intel : clairement has been, plus aucune croissance depuis longtemps, pas du tout intéressé.

Pour Twitter : faible croissance, rentabilité bof, résultats inégaux, pas vraiment de moat.

Air BNB : valorisation excessive, secteur cyclique et concurrentiel, pas vraiment de recul sur les résultats. Bof…

Merci à vous pour ces informations 👍 !
Elles m permettront de prioriser les valeurs des US avec Starbucks et Paypal.

Encore une fois très bon Dimanche ☀️

Bonjour Matthieu,
Tombé dessus par hasard en début d’après-midi. Regarde à 4’37 si tu ne l’as déjà vu ou appris.

https://youtu.be/TpkEd5AWzv0

Il aurait pu au moins te citer…
Certainement que l’audience de ton blog va croître
Bon dimanche

Bonjour Ludovic,

J’ai déjà été prévenu par Jean Christophe mais merci. Il n’y a en effet pas de lien sortant, c’est un peu limite de juste montrer rapidement le logo du site dans la video mais bon…

Bon dimanche à toi aussi

Bonjour Matthieu

Félicitations pour ce formidable mois, je sens que je vais suivre ton PF très longtemps, pour connaître ta (sur) performance (espérée) sur 10 ans par rapport a un CW8.

Sinon, comment se porte le portefeuille de la future mariée, des performances proche du futur marié ? 😁😉

Pour la vidéo, j’ai regardé les premières minutes, le site aurait pu être cité textuellement lors de l’affichage d’extrait écrit par toi même…

Bon week-end prolongé 😉

Cédric

Hello Cédric,

Merci beaucoup 😉

Le portefeuille de la future mariée va bien, il est surtout composé d’ETF. Il n’y a que 2 valeurs en direct : Google et Amazon 🙂

Happy Halloween 😉 🎃

Superbe performance matt!!! Bravo!

Chegg qui chute dans la foulée de 30% suite à l’annonce de résultats / prévisions en demi-teinte. Une encore + belle opportunité pour se renforcer ?

Bonjour Médéric

Je n’ai pas suivi les résultats mais cette baisse me semble vraiment exagérée. L’entreprise sera valorisée 15x l’EBITDA 2021 après cette baisse, ce qui est ridicule pour une entreprise à 15-20% de croissance annuelle et avec d’aussi bons fondamentaux.

Néanmoins je ne vais pas ajouter de nouvelles billes, je ne renforce jamais quand je ne comprends pas la raison d’une baisse aussi forte. Je considère quandmême Chegg comme une entreprise risquée et spéculative donc je ne vais pas prendre de ridque là dessus.

Hello Matthieu,

Toujours aussi confiant sur Chegg ?
Je voulais renforcer mais j’ai préféré attendre les résultats Q3 2021… Et -30% en prémarket là !
Assez d’accord avec toi, les chiffres sont bons, mais le discours du CEO est quand même assez pessimiste…

Bonjour Romain,

Je te laisse regarder la réponse que j’ai faite à Médéric. Mais globalement je suis neutre car je ne comprends pas la raison de cette baisse avec les fondamentaux actuels. Et quand je ne comprends pas, je ne renforce pas.

Bonjour,

Chegg a une prévision de croissance qui déçoit le marché au regard la valorisation projetée, néanmoins cette baisse est carrément de l’excès, je pense que ça va remonter assez vite sans pour autant revenir au niveau d’avant sans résultats probants

La baisse est clairement excessive. À -50% quasiment ça se paye à peine 10x l’EBITDA 2021…

Mais comme je l’ai dit précédemment, je ne comprends pas l’ampleur de cette baisse, donc je préfère éviter de renforcer. Il y a peut-être des problèmes plus profonds non visibles dans les comptes que nous ne connaissons pas en tant que non initiés (fraude etc…, ça me fait un peu penser à Boston Beer…)

c’est clairement la même chose que Boston beer, je pense que le marché a vu ces valeurs trop belles, il est déçu et sanctionne mais dans les deux cas la sanction est énorme, pour Chegg encore plus car la valeur retombe a un niveau de 2019

Bonsoir,

En effet concernant Chegg, impressionnant 😱 !

Mais suite à des baisses excessives, nous pensons justement tous à des fraudes, délits d’initiés…

Mais si la chute était seulement due à des prises de bénéfices sur des valeurs ayant extrêmement performées ces derniers temps 🤔 ?
Après beaucoup vont dire « impossible » car en effet comment les fonds « se mettraient d’accord » pour vendre tous au même moment 🤔 ?
Mais si l’on raisonne ainsi, la même question précédente peut être posée suite à des fraudes que l’on ne connaît pas : la aussi, comment pourraient-ils tous vendre en même temps alors que les faits ne sont pas connus 🤔 ?
Voilà, cela pour dire qu’il s’agit peut être de prises de bénéfices.

Dans tous les cas, que pensez de mon raisonnement sur la prise de bénéficies : est-il absurde ? Ou y-a t’il quelque chose que j’oublie ?

Ce commentaire pour dire aussi que l’on n’ait pas à l’abri dans un trimestre future que nos plus belles valeurs (Microsoft, Google, Amazon…) ouvrent à -20% suite prise de bénéfices. Tout en restant bien sûr positif à Long Terme.

Cordialement
Laurent

Bonsoir Laurent,

Je ne pense pas à des prises de bénéfices (surtout que vue la baisse depuis plusieurs mois j’aurais imaginé que tous les vendeurs étaient sortis). C’est une action assez spéculative et smallcap (pour les US) donc en cas de forte volatilité si le carnet d’ordre est vide ça peut faire mal (dans les deux sens). Honnêtement je la trouve horriblement sous évaluée avec cette baisse mais je pense qu’il y a un loup.

Rien à voir avec les GAFAM qui sont suivies par énormément d’analystes et donc ont peu de chance de s’éloigner fortement du consensus. Elles ne sont par ailleurs pas très chères compte tenu de leur croissance et visibilité. Très peu probable de voir des baisse d’ampleur dessus.

Bonsoir, quelle pondération % visez vous entre les differents secteurs ; santé,technologie,industrie etc?

Bonjour,

Je n’ai pas de repartition cible par secteur mais globalement quelque chose comme 30% tech et 20% santé me va très bien, c’est d’ailleurs à peu de chose près la répartition du S&P500. Pour le reste pas de cible, j’essaye juste d’avoir environ 5% si possible dans chacun des autres secteurs histoire qu’ils soient a minima présents

Bonjour Matthieu,
Coup dure aujourd’hui pour Chegg, juste après que vous aviez renforcé en plus de celà . Des baisses aussi brutal sont exagérés.

Bonjour,
J’aimerais constituer 2 lignes à environ 1000€ d’Esker et de Téléperformance. J’ai longuement hésité à entrer lors des récentes baisses et m’en mords les doigts car elles montent de plus en plus chaque jour. Comment oser me lancer pour constituer mes lignes pour du long terme ? Attendre une hypothétique correction ? entrer d’un coup ou en deux/3 fois ?
Bonne journée et merci beaucoup.

Bonsoir Deborah,

Il vaut mieux si possible rentrer en plusieurs fois au cas où le timing est mauvais. Après il faut bien se dire que si l’horizon est très long terme (10 ans + par exemple) que le point d’entrée a très peu d’importance et que de toute façon vous aurez le temps de faire des renforcements entre temps

Bonjour Matthieu
C’est toujours un plaisir de suivre l’évolution de ton portefeuille.
J’ai quelques interrogations.
Je ne comprends pas ton engouement pour Prosus qui assez fortement pondérée dans ton portefeuille et qui stagne depuis un bon moment ?
Je n’arrive pas à m’expliquer la sous performance de Visa en ce moment (même chose pour MasterCard)?
Et dernière question, si un émetteur d’ETF comme Amundi faisait défaut, que se passerait-il concernant nos actifs?
L’idée d’avoir des ETF c’est de ne pas avoir les œufs dans le même panier, mais si tous les paniers sont dans le même camion, au final le risque n’est il pas aussi important ?
Merci pour tout ce que tu publies…

Bonjour Thierry,

Prosus est la holding de Tencent qui est de loin la plus belle entreprise Chinoise et la plus diversifiée. Elle est très attaquée actuellement avec les contraintes que le PCC Chinois impose, d’où la baisse. Mais sur le long terme le parcours boursier est exceptionnel. La question à se poser est en sera t’il de même dans le futur avec les régulations ? Personnellement je n’en sais rien, mais pouvoir s’y positionner en PEA est intéressant.

Pour les émetteurs, il n’y a pas de risque car vous détenez au réel les actions de l’actif de l’ETF (je dis bien l’actif et pas forcément l’indice suivi en cas de réplication synthetique). En cas de faillite l’ETf est disloqué et vous récupérez en théorie les parts de toutes les entreprises de l’actif au pro rata de votre investissement. Vous pourrez ensuite les vendre et racheter un autre ETF.

Dans la pratique, Amundi a racheté Lyxor et est le seul vrai gestionnaire d’actif en France, c’est plus ou moins une boite d’Etat comme filiale du Credit Agricole. Nul doute que l’Etat mettra de l’argent en cas de problème.

Merci pour le partage. Une question concernant les dividendes néerlandais qur tu reçois sur ton pea, tu ne reçois que 85% du dividende distribué non? (j’ai impression qu’il y a une retenue à la source)
Est-il possible de récupérer ces 15% manquants etant donné que dans un pea les dividendes ne sont pas censés être taxés, ou alors ce n’est valable que pour les dividendes français ?
Merci.

Bonjour Riad,

Oui il y a bien une retenue à la source de 15% sur les dividendes hollandais. Ce précompte n’est pas récupérable sur PEA. Il n’y a que les dividendes Français qui ne sont pas taxés (tant que pas de retrait d’argent)

Bonjour Matthieu,
Au sujet des Gafam, comment appréhendez-vous le risque de démantèlement de quelques-unes de ces pépites ? Les démocrates n’ont pas l’air de vouloir leur faire de cadeaux. Je n’ose imaginer l’impact sur les cours.

Hello Alaric,

Si le gouvernement US tape trop fort sur les GAFAM, il sait qu’il va se mettre à dos l’américain moyen qui possède des actions pour sa retraite. Ce serait comme si le gouvernement français tapait trop fort sur l’immobilier (genre taxation des loyers fictifs de la RP). Ils n’oseront jamais. 😉

Tristan

Pas sur que les Américains comptent sur les GAFAM pour la retraite puisqu’elles ne versent pas ou peu de dividendes.

Personnellement je n’y crois pas. Au pire il y aura des split avec plusieurs sociétés mais je pense que ça ne changera pas grand chose. Ces boites ont les meilleurs talents (informaticiens, ingénieurs…) du monde donc ils trouveront des solutions

Bonjour Matthieu,

La société S&P Global Inc ne mérite elle pas une petite ligne dans le CTO?

Bonne journée,
Tristan

Bonsoir Tristan,

C’est une très belle entreprise que j’avais dans mon portefeuille dans le passé. Je l’ai revendu car je trouvais qu’il manquait un peu de croissance. Mais les fondamentaux sont très bons, une des plus belles entreprises dans le secteur finance (avec MSCI, Intercontinental Exchange etc..)

S&P m’inspire plus confiance que MSCI car en trésorerie nette positive. Du coup j’irai plus volontiers vers celle-ci. 😉

Bonsoir Matthieu
Comme vous je ne suis pas très satisfait de l ETF ishares healthcare innovation même si celui-ci a bien performe l année dernière.
Si je m en debarasse j’hésite a prendre comme vous du UMDV qui est très ciblé ou ratissez plus large avec le Xtrackers MSCI world health care ou le ishares health care SP 500 ?
Avez vous une opinion sur ces deux derniers ?
Merci

Bonsoir Jean-Philippe,

Je ne connaissais pas Ishares Healthcare S&P500 bonne trouvaille, il y a quelques temps les indices sectoriels US n’étaient pas légaux en France. Tantmieux si c’est terminé.

Personnellement je préfère UMDC, le problème du healthcare global c’est qu’il est plombé par trop de Bigpharma qui ont peu de croissance sur le long terme (disons que c’est défensif mais que ça ne fera pas de merveille).

Bonjour Matthieu,
Prosus propose un versement du dividende en capital ou en espèces. Quelle option comptes-tu choisir de ton côté ? Est-ce que c’est plus intéressant fiscalement de percevoir le dividende ?
Merci par avance pour ton retour et aussi pour tout ce que tu publies.
Gwen

Bonsoir Gwen,

Cela revient strictement au même. Le seul intérêt est le réinvestissement automatique et sàs frais si vous le souhaitez. M’enfin le dividende est ridiculement petit donc dans tous les cas il faudra apporter la quasi-totalité en espèces donc pas très intéressant

même si la somme est complètement négligeable, mais par curiosité, le versement du dividende en numéraire c’est donc un versement sur le pea que l’on va retrouver dans le solde espèces?
Et donc le versement en espèces l’argent se retrouve où? bforbank précise que en espèces les 15% de taxes seront retirées avant versement, dans le cas du numéraire il n’y aurait pas les 15%,
j’avoue que je comprends quan on a le choix entre versement ou achat d’action avec le dividende, là je ne vois pas la subtilité.
Bonne soirée

Bonsoir Gérard,

Numéraire est équivalent à en espèces. Il s’oppose au versement en action. Dans le cash du cash il y a le précompte. Dans le versement en action aussi, vous recevez 85% du montant (exemple pays-bas) et vous acheter le nombre d’actions que vous pouvez (arrondi au supérieur avec apport de cash possible)

comme ils nous demande de choisir, si c’est pareil je ne vois pas l’intérêt, vous devez aussi répondre je pense avant le 12 pour prosus

De mon coté je ne réponds jamais et préfère le cash, c’est mieux pour faire ensuite ses propres arbitrages

Bonjour Matthieu,

Sachant que la croissance sera porté par l’Asie durant les prochaines décennies, il est forcément intéressant de se tourner vers les entreprises asiatiques au sens large.
Toutes les entreprises tels que Sea, Coupang, BYD, Nio, Itochu, Marubeni, Alibaba, JD.com, Pinduoduo, Baidu, Xiaomi, Tencent, TSMC…
Je sais que tu en as quelques une en portefeuille mais l’allocation est faible.
Quel est ton avis sur l’investissement sur ces sociétés ?

Bonsoir Antoine,

Je suis plutôt très négatif sur la Chine en ce moment, j’explique pourquoi ici : https://etre-riche-et-independant.com/bilan-annuel-succes-echecs-avenir-portefeuille (partie sur les échecs).

Globalement c’est un pays communiste et les régulations sont de pire en pire. C’est une des rares zones géographiques où il n’y a aucune corrélation entre la croissance économique (le pib), les résultats des entreprises et le parcours boursiers. Quand on voit maintenant que les boites Américaines et Européennes présentes en Chine partent petit à petit, c’est très grave et inquiétant. Je vais personnellement encore réduire à voilure, c’est peine perdue pour le moment. Attention également aux fondamentaux des entreprises citées : la grande majorité des boites Chinoises fraudent dans leur publication, il n’y a aucun moyen de savoir ce qui est vrai ou non, c’est le far west donc rester très méfiant est de mise selon moi.

Je vais ne garder que TSM et Sea ltd qui ne sont pas chinoises et donc fuient un peu ces problèmes, Prosus sur PEA (donc Tencent), et sinon le luxe (LVMH, Hermès etc…) qui est une autre manière moins risquée d’investir en Chine.

Bonjour Matthieu,

Merci pour cette réponse,

Je suis assez dubitatif. J’ai l’impression d’avoir une mine d’or devant moi avec certaines entreprises (potentiel, valorisation, etc. Typiquement Alibaba, Tencent, JD, Pinduoduo…).

Du coup je pense que je ne garderais que BYD / Alibaba / Tencent probablement… je vois mal ces entreprises ne pas grandirent au fil des années… je rajouterais peut être Sea & TSMC au fil de l’eau…

Bonjour Matthieur,

merci en premier lieu pour le contenu et surtout les explications fournis permettant de rationaliser les choix réalisés. J’ai la possibilité d’acquérir des actions Medtronic 15% en dessous du cours (équivalent à un abondement de 15% de la part de Medtronic). Sans ce programme ce basé sur les données financières je n’aurais probablement s’lectionné cette action dans mon portefeuille.
Néanmoins pouvant bénéficier de ce programme pensez vous qu’il s’agisse d’un investissement long terme intéressant ?

Merci d’avance pour votre retour

Bonjour Florent,

Ça peut être intéressant mais dépend quandmême des conditions de sortie (5 ans mini ? Taxation uniquement csg sur les PV ?). Medtronic n’affiche plus trop de croissance et son cours de bourse est assez amorphe depuis plus de 5 ans. 15% présente une décote qui permet de réduire le risque de perte mais ce n’est pas non plus exceptionnel (il y aura peut-être mieux à faire ailleurs en total return à horizon 5 ans je pense malgré la décote).

Bonjour Matthieu

Les gains de Novembre presque effacés en une seule journée, allez direction l’apéro pour finir la journée sur une bonne note 😉

Ahah ça fait du bien d’avoir du Sartorius, Eurofins et Diasorin dans ce genre de situation !

Mais ça mérite l’apéro quandmême je te l’accorde 😉

Et Biomérieux aussi 😉 avec laquelle ma position étant pourtant longtemps en perte avec mon Pru de 117,5€.
Grâce à vos conseils que j’avais demandé en commentaire, je l’ai toujours précieusement gardé ! Merci 🙏

Aussi grâce à vos conseils de diversification, PF à seulement -2,40% hier contre les -4,75%. Encore Merci 🙏

Bon week-end à vous, bon week-end à tous ☀️

Laisser un commentaire