Suivi Portefeuille Boursier : Reporting Juillet 2021

Cet article concerne le suivi de mon portefeuille boursier. La stratégie d’investissement du portefeuille repose sur un ensemble d’actions de qualité avec d’excellents fondamentaux et en pleine croissance.

L’objectif principal du portefeuille est de faire croitre le plus efficacement possible mon patrimoine dans le temps et de réaliser une performance supérieure à celle du MSCI World sur le long terme.

Le second objectif (un fois le patrimoine atteint) sera de construire un flux régulier de cash-flow avec les dividendes croissants perçus chaque année. Cela me permettra à long terme d’atteindre l’indépendance financière en couvrant mes dépenses avec ces revenus passifs.

Voici le reporting du mois de Juillet 2021.

Actions détenues et bilan

 

Le mois de Juillet a été très calme de mon côté, principalement en raison de mes vacances. Je suis donc resté relativement à l’écart des marchés boursiers et du bruit ambiant.

Pour autant, le portefeuille n’a pas particulièrement baissé et a suivi le comportement des grands indices. C’est bien la preuve que lorsqu’on investit à long terme dans des entreprises de qualité, il n’est nullement nécessaire de tout suivre à fréquence élevée. Une fois que le travail d’analyse est fait, les fondamentaux ne changent pas en un claquement de doigts. Cela laisse donc beaucoup de marge sur la quantité de travail à effectuer (bien que la presse financière essaye de nous faire croire le contraire en mettant en avant la gestion sur-active).

Concernant les marchés, la correction des valeurs cycliques et value a continué sur ce mois. À l’inverse, les valeurs de croissance ont poursuivi leur hausse depuis le mois dernier. Sur le mois, le CAC40 est en hausse de 1% alors que le Nasdaq de 3%. Cette reprise des valeurs de croissance est favorisée par les taux qui repartent à la baisse. Comme quoi le marché aime passer du temps à se faire peur en anticipant les mouvements obligataires, et souvent avec erreur.

 

Cela renforce l’idée que je me fais des marchés et de la stratégie à appliquer :

 

  • Il ne faut pas perdre de temps à faire des prédictions sur les mouvements des marchés, c’est du pur art divinatoire
  • Il faut investir chaque mois de manière mécanique et raisonner uniquement à long terme, sans se soucier du niveau du marché
  • Il faut privilégier les fondamentaux et les entreprises de qualité, sans être trop regardant sur les valorisations

 

Pour terminer, plusieurs GAFAM (Apple, Microsoft, Google) ont fait leurs publications en fin de mois. Et comme habituellement, les résultats sont exceptionnels et dépassent les attentes. Les croissances des CA sont dignes d’une start-up, sauf qu’elles sont en plus accompagnées d’une rentabilité record. Comme je le répète souvent, il n’est pas nécessaire de chercher les GAFAM de demain. On y perd souvent beaucoup de temps et d’argent. Il serait bien plus profitable de détenir déjà les GAFAM actuelles, dans une proportion non négligeable de son portefeuille.

 

 

Transaction du mois

 

Ventes

Rien

 

Achats

Rien

 

Renforcements :

 

Prosus : J’ai renforcé Prosus en fin de mois suite aux nombreuses séances de baisse consécutives qui ont été enregistrées par le titre. La valeur est fortement attaquée à cause des nouvelles restrictions de Pékin sur sa principale participation (Tencent). Cette baisse est selon moi une excellente opportunité de s’exposer à la Chine sur PEA sur l’une des plus belles techs au monde, très diversifiée (jeux vidéo, streaming, réseaux sociaux, fintech, éducation…). La valorisation est devenue très raisonnable et je pense que le marché est dans l’excès. Le point d’entrée était plutôt chanceux car le titre a rebondi de plus de 10% en quelques jours.

Je rappelle tout de même que cet investissement comporte des risques non négligeables. La Chine représente actuellement moins de 10% de mon portefeuille, et c’est très bien comme ça. Les US sont selon moi le meilleurs compromis performance/croissance/risque actuellement.

 

ETF S&P500 (PE500 Amundi).

 

 

Sans plus tarder, voici le détail du portefeuille :

 

 

Portefeuille

 

Les actions détenues sont les suivantes :

 

Santé

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Philips, Genmab, GN Store Nord, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Diasorin, Labo Rovi, Novo Nordisk, ICON plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, Intuitive Surgical, Teladoc Health, Repligen
🌎 Fisher & Paykel, Pro Medicus

 

Finance

🇫🇷 Worldine, Euronext, Edenred
🇪🇺 Adyen, Sofina, Talenom, Hypoport, EQT, Titanium
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, StoneCo, MarketAxess
🌎 AfterPay

 

Industrie

🇫🇷 Air Liquide, Schneider Electric
🇪🇺 Wolters Kluwer, IMCD, Instalco, Steico, Sdiptech, Hexatronic
🇺🇸 Trex Company, Generac Holding
🇨🇳 Techtronic Industries

 

Technologie

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker, Soitec
🇪🇺 ASML Holding, Prosus, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Fabasoft, Nexus, Embracer, Spotify
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Etsy, AMD, Fortinet
🇨🇳 Alibaba, Tencent, Meituan Dianping, Sea Limited, Taiwan Semidonductors
🌎 The Descartes System, Xero, WiseTech Global

 

Consommation non cyclique

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 Growgeneration, Chegg, Boston Beer, Freshpet

 

Consommation discrétionnaire

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, BHG Group, Moncler
🇺🇸 Nike, Pool Corporation, Yeti Holding, Copart, Fox Factory, Lululemon
🇨🇳 Anta Sports

 

Energie

🇫🇷 Neoen
🇪🇺 Alfen, Grenergy, Solaria Energia, Verbio, Terna Energy, 2G Energy, Scatec Asa
🇺🇸 Tesla, Enphase Energy, Ameresco
🇨🇳 Xinyi Solar, Daqo Energy
🌎 Xebec Adsorption, Greenlane Renewables,

 

Telecom

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.

 

Immobilier

🇫🇷 Orpéa
🇪🇺 Cellnex Telecom
🇺🇸 CoStar Group, IIPR, Rexford, EastGroup, Global Medical REIT, Sun Communities

 

 

PEA (Crédit Agricole Investore Integrale)

 

Suivi Portefeuille PEA Juillet 2021 1Suivi Portefeuille PEA Juillet 2021 2

 

 

CTO (Degiro)

 

Suivi Portefeuille CTO Juillet 2021 1Suivi Portefeuille CTO Juillet 2021 2

 

Suivi Portefeuille CTO Juillet 2021 3

 

 

ETF

 

Suivi Portefeuille CTO Juillet 2021 4

 

 

La valorisation totale du Portefeuille est à ce jour de 167 730€.

 

Remarque : les valeurs étrangères affichées plus haut sont toutes en euro, elles sont converties avec la parité du jour.

 

Voici également l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :

 

Performance Portefeuille Juillet 2021

 

 

Performance du Portefeuille depuis Janvier 2021 : +22.2%.

Performance du MSCI World depuis Janvier 2021 : +19.2%.

Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2021 : +20.5.

 

 

Le portefeuille reste devant le MSCI World sur l’année avec maintenant 3% d’avance. Il a même devancé sur la fin du mois le CAC40 GR qui continue de peiner avec les valeurs cycliques.

 

 

Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).

 

Performance relative Portefeuille Juillet 2021

 

Le portefeuille égale son plus haut vs MSCI World depuis Février 2021.

 

 

Revenus passifs et perspectives annuelles futures

 

Je rappelle que la nouvelle façon de calculer la rente mensuelle est via la règle des 3.5% (règle des 4% sévérisée) de la valeur de mon portefeuille. J’ai effectué pour le tracé et le calcul une moyenne glissante de 3 mois afin de lisser légèrement la volatilité.

De ce fait, je ne regarde plus le rendement des dividendes avant d’acheter/renforcer afin de me concentrer 100% sur les fondamentaux.

Les 3.5% correspondront donc au montant global que je pourrais toucher avec des valeurs de rendement si je choisissais d’arbitrer une partie de mes valeurs de croissance actuelles contre elles.

J’ai pu reconstituer ce que cela donnerait sur mon portefeuille depuis le 01/05/2018 :

 

Suivi dividendes Juillet 2021

 

La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 473€.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

 

 

 

109 commentaires

Charles Sohler

Toujours très intéressant !
Bien joué pour Swedencare cette semaine ! Les résultats étaient très bons !
Bon dimanche !

Bonsoir Charles,

La plupart des entreprises Scandinaves (Swedencare, Mips, Instalco, Chemometec, EQT, Hexatronic…) ont fait d’excellentes publications et ont brillé sur le mois dernier. Le nombre de baggers en portefeuille a bien augmenté dernièrement !

Bonjour matt, merci pour la publication et bravo pour cette belle performance.
Pour info j’ai une poche d’actions nordiques dans mon portefeuille à travers le fond SEB 2 NORDIC SM.CAP
LU0385664312 éligible au P.E.A.
Pour ceux qui veulent diversifier dans cette zone la perf est de 28.54% depuis le début de l’année.
seb

Salut Sébastien,

En effet les pays Scandinaves ont une nouvelle fois très biens performés cette année. Je le répète souvent mais c’est selon moi (et de loin) la zone la plus intéressante d’Europe. Bravo à toi pour la sélection de ce fond !

Bonjour Sébastien, simple curiosité, chez quel courtier êtes vous. Je suis chez Fortunéo et les frais sur ce fonds m’avait paru assez élevé !

Merci

Effectivement, le DICI fait état de frais d’entrée/sortie de 1%, de frais courants de 1.36% et d’une commission de performance de 3.18%

Bonjour Matthieu,

Je vois que vous avez renforcé une fois de plus l’ETF SP500 sur votre PEA pourquoi ne pas souscrire à une ligne de l’ETF proposé en portefeuille passif le Nasdaq-100 (PUST Lyxor) puisque vous recherchez la croissance et avoir une belle performance ?

Que pensez vous de : https://finance.yahoo.com/m/148baa20-ed07-3aff-b2ac-98325daa6b53/square-posts-upbeat-profits.html
( Rachat de Afterpay par Square ? )

Bonjour Jean,

Je suis déjà très bien positionné tech/croissance donc préfère prendre un ETf plus global et diversifié que le Nasdaq. Sinon le portefeuille serait trop déséquilibré. À savoir que la part tech/croissance du S&P500 est déjà très élevée (presque 40% de tech en réintégrant FB, Google, Amazon etc…)

Pour AfterPay je ne suis pas au courant, je vais aller regarder merci 🙂
Visiblement le prix proposé est de 29milliards dollars pour un prix actuel de 20. Cela représenterait une hausse d’environ 50% sur le titre

Bonjour
Pensez-vous possible que les valeurs du luxe comme Hermès, LVMH ou bien de grosses valeurs comme Sartorius ou Adyen fassent un split comme Dassault ? J ai de petits moyens et impossible d investir… avec 200 d economies par mois, il me faut 7 mois pr aller sur Hermès (et rien d autre en attendant, donc..). Je ne sais pas quoi faire. Merci.

Bonjour,

Les split sont relativement rares donc il n’est aucunement certain que cela arrivera sur les valeurs du luxe (surtout que cela colle bien avec le secteur d’avoir des actions chères et difficilement achetables en grosse quantité : ça ferait tache dans l’idée d’acheter des actions Hermès à 10€ même si ça serait pratique.

Il existe plusieurs possibilités : vous achetez des parts d’ETF pendant plusieurs mois et une fois la somme atteinte vous vendez ces parts en échange d’une action du Luxe. Sinon, vous pouvez acheter et conserver l’ETF GWT de Lyxor (présent dans mon portefeuille) qui est très bien positionné sur le secteur et qui détient avec de belles pondérations Hermès, LVMH, Kering..

Bonjour,
que privilégierez-vous entre Neoen et Scatec ? merci

Bonjour,

Neoen est généralement plus simple à acheter chez la plupart des courtiers comme c’est une valeur Française. Mais si votre courtier vous permet d’acheter facilement Scatec, c’est préférable selon moi. La croissance est meilleure, les activités sont plus diversifiée et cela permet de s’exposer à une autre devise et une gestion scandinave probablement plus efficace.

Bonjour Matthieu,

Quel impact du rachat d’Afterpay par Square? Quelle stratégie peut-on adopter?

Bonjour Ted,

Normalement le titre devrait bondir de 30 à 50%. Ensuite, soit vous vendez maintenant AfterPay, soit vous conservez et vos titres seront convertis en actions Square (1 titre AfterPay équivaut à 0,375 titres Square il me semble). Personnellement ne souhaitant pas spécialement détenir Square, je vendrais mes titres AfterPay.

Merci!
Et à choisir entre Neoen et Alfen Beheer ? Merci monsieur.

Je préfère personnellement Alfen qui est un acteur plus global et qui sera certainement beaucoup plus au centre de la transition énergétique que Neoen. C’est d’ailleurs l’un des seuls acteurs Européen dans son domaine d’activité (batterie électrique, stockage d’énergie, système de smart grid pour les lieux urbains…) alors que Neoen est relativement petit par rapport aux autres intervenants Européens et même étrangers.

Bonjour Matthieu,

Pouvez-vous m’indiquer s’il vous plaît la différence entre votre etf core S&P500 et celui d’Amundi que vous avez sur votre PEA ?

J’ai essayé de trouver la réponse à ma question sur internet mais il n’y a pas grand chose sur le sujet (en tout cas en français).

Merci et bonne journée

Bonjour Sim,

Je l’al déjà expliqué plusieurs fois :

L’ETF d’Ishares est géré par Blackrock (leader mondial de la gestion d’actif), c’est donc un émetteur plus solide et sérieux d’Amundi. La principale différence vient dans le type de réplication, ici physique donc directe (l’émetteur achète réellement les entreprises de l’indice, ce qui est préférable). Les frais de gestion sont également plus faibles.

L’ETF d’Amundi est à réplication synthétique (indirecte c’est pareil) donc ne détient pas vraiment les actions du sous-jacent. Il a cependant l’avantage d’être éligible au PEA donc de profiter de la réduction fiscale. C’est généralement ce qui est conseillé lorsqu’on démarre pour éviter le CTO et investir aux US.

Merci pour ces informations.

Désolé, je ne connais votre blog que depuis peu et n’ai donc pas encore pu lire tous vos articles d’où mon ignorance à ce sujet.

Votre réponse me fait cependant me poser une nouvelle question (à laquelle vous avez déjà sûrement répondu à maintes reprises également) : si ce n’est qu’une différence d’émetteur et de réplication, pourquoi y’a t-il une telle différence de croissance ? (+21,8% contre +3.3 seulement pour l’autre).

Par avance merci !

Re Sim, aucun soucis pour les questions.

Il n’y a pas de différence de performance, les 2 ETF suivent le même indice (le S&P500 donc les performances seront les mêmes aux frais de gestion près). L’écart vient ici surtout du moment d’achat. J’ai d’abord acheté les ETf Ishares sur CTO, puis j’achète maintenant ceux d’Amundi car je souhaite augmenter l’encours de mon PEA (sinon j’aurais continué avec Ishares en CTO).

Ah mais oui, je ne sais pas pourquoi je partais de l’idée qu’ils avaient été achetés au même moment, au temps pour moi.

Un grand merci pour vos réponses et pour votre travail de qualité que vous partagez avec nous tous.

Bonne soirée

Bonjour Matthieu,

Quel plaisir de retrouver ce nouveau suivi 👍. Merci.
En espérant bien sûr que vous ayez passé d’excellentes vacances !

Je souhaitais partager à vous et aux lecteurs mes intentions d’achats.

Vous remarquerez qu’elles font partie des valeurs « solides » et « fondamentales » les plus attractives si l’on s’en tient à leur prix.
Même si je tiens à penser et citer qu’en général : « une valeur qui baisse chute bien plus longtemps qu’on ne le pense ».

– Alibaba 🇨🇳: suite aux attaques des valeurs chinoises, elle est bien sûr encore plus attractive qu’avant même si elle vient de reprendre plus de 10% en ligne droite…
Pour faire suite à ma citation personnelle, je joue la prudence et attends quoi qu’il en soit les résultats de demain.

– Bhg Group 🏠: ce secteur ne fait pas du tout parti des favoris de 2020 /2021 (Tech, Santé Luxe…)
Par contre, elle paraît être sur un prix plancher.
Je pense qu’il ne faut pas s’attendre à des miracles de performances mais cette valeur pourrait permettre d’agrandir la partie « Consommation » du portefeuille.

– Neoen ☀️: tout comme Alibaba, j’attendais les résultats. J’ai bien fait d’ailleurs.
Maintenant, il ne me reste alors plus qu’à prendre la décision d’achat.

– Pharmagest 🏨 : idem, j’attends les résultats du 4 août.

– Scatec Asa ☀️: comme Bhg, elle paraît sur un prix plancher.
Mais la récente chute de -15% suite aux résultats n’est pas très rassurant à court terme.

Enfin, j’aimerais bien un avis de choix sur les valeurs suivantes. Je n’en possède aucune :
> Amd, Apple, Etsy, Facebook, Microsoft, Paypal, Salesforces, Spotify et Visa.

En effet, depuis mes débuts en Bourse (1 an et demi), je suis complètement perturbé sur la poussée des valeurs américaines et celles du Nasdaq notamment.
Par conséquent, si vous ne devriez choisir 3 valeurs lesquelles sélectionnerez-vous ?
Bien sûr, je sais bien que vous allez dire qu’à Long Terme la décision d’achat avec une fluctuation du cours de 20% ne change pas grand-chose.

Partiriez-vous sur simplement sur un Trio des favorites de « Mr tout le monde » : Apple, Facebook et Microsoft ?
Feriez-vous plutôt un mix de secteurs : « Apple », « Etsy » et ‘Paypal’ par exemple ?
Ou tout autre idée…

Merci par avance 🙏,
Très bonne soirée

Bonsoir Laurent,

Personnellement, si je ne devais détenir que 3 valeurs US ça serait certainement Amazon, Google et Microsoft. Elles sont très solides, diversifiées sur énormément d’activités, en croissance et avec des valorisations raisonnables. Je ne suis pas convaincu par Apple qui n’est pas donnée et qui n’a quasiment aucune croissance (et des activités plus cycliques). Pour FB j’ai du mal, le business est concentré et je n’arrive pas à voir les perspectives même si pour le moment les résultats sont excellents (je suis sûrement biaisé par mon désintérêt total pour les réseaux sociaux).

Concernant les autres valeurs je n’ai pas vraiment d’avis. Alibaba est attaquée et on sait pourquoi. Néanmoins je pense que la valeur va se reprendre fortement quand la situation sera éclaircie, c’est donc un bon point d’entrée.

Scatec et Neoen sont des paris moins risqués car les activités sont plus stables. Je miserais personnellement d’avantage sur Scatec qui a de meilleurs fondamentaux et qui permet de s’exposer à une autre devise et une gestion Scandinave sûrement meilleure). Pharmagest est chère mais ne déçoit jamais…
BHG a profité du confinement, j’attendrais peut-être les résultats futurs « sans covid » avant de me décider pour cette entreprise personnellement.

Merci pour vos conseils et avis argumentés que je retiens sérieusement 👍.
Je vais continuer d’y réfléchir que ce soit pour les Us, les valeurs solaires et la Chine 😉.

D’ailleurs concernant les valeurs scandinaves, vous évoquiez en réponse à un autre commentaire leurs excellentes performances. Ce qui est bien vrai mais moins pour la Finlande. Impression que la Norvège, Suède et Danemark performent encore mieux. La performance serait-elle fonction des pays aussi…

Concernant Bhg, en effet très bonne remarque au vu du secteur ! Je n’y avais pas pensé alors que j’avais bien constaté la poussée de folie depuis 2020…

Moi même ne suis pas grand utilisateur des réseaux sociaux, par contre, étant « fan » d’Apple votre avis me déçoit forcément 😜.
Plus sérieusement, si je peux me permettre, puis-je reposer ma question des 3 valeurs favorites US / Nasdaq en prenant en compte un prix inférieur à 350$ / 400$ par valeur ?
En effet, je n’ai malheureusement pas les moyens d’acheter Google et Amazon…

Merci par avance,
Cordialement

Re Laurent, la remarque de Cédric est excellente et il est vrai que les ETF font très bien le travail pour les BigCaps. Un ETF Nasdaq vous permettrait d’acheter facilement les GAFAM ainsi que d’autres belles entreprises (Nvidia, AMD, Paypal…) sans soucis de prix unitaire.

Dans la zone 300-400$ max sinon il y a toujours Microsoft ou sinon des must have comme Nike, Visa, SalesForce, Paypal, Adobe…

Merci pour cet intéressant article et pour votre générosité informationnelle.
J’aimerais cependant faire trois observations.
1) Sur le graphique, vous avez, semble-t-il, inversé, dans la légende, les courbes MSCI et Portefeuille. Si ce n’est pas le cas, je ne comprends pas la conclusion de votre article.
2) Beaucoup de valeurs de votre portefeuille témoin, notamment les valeurs scandinaves, mais aussi celles qui sont cotées en Asie sans l’être aux États-Unis, sont difficiles d’accès pour les particuliers.
3) Il est impossible à des investisseurs européens non professionnels d’accéder à la plupart de vos ETF, qui sont de droit américain.

Bonjour Pierre,

1) Vous avez en effet mal compris le graphique de performance : celui-ci part de 2019 jusqu’à aujourd’hui. Sur la période globale, le portefeuille fait légèrement moins bien que le MSCI World (156 pt de base vs 163).

Sur l’année 2021 (on calcule ensuite toujours la performance annuelle pour se comparer aux indices) le portefeuille fait mieux que le MSCI World.

2) les actions Scandinaves ne sont pas particulièrement inaccessibles aux particuliers, beaucoup de lecteur du site en possèdent d’ailleurs. Il faut juste trouver les courtiers qui les proposent à l’achat (il y en a beaucoup, BourseDirect et Boursorama sont les seuls deux mauvais élèves sur le sujet).

3) Les ETF en portefeuille ne sont absolument pas de droit Américain puisqu’ils sont tous UCITS donc conforme à la réglementation Européenne (et logés pour la plupart en Irlande).

Bonjour Matthieu,
Je vous remercie de votre aimable réponse.
En ce qui concerne la possibilité pour un épargnant français d’acheter les ETF Ishares de votre portefeuille, la situation est contrastée. Degiro et Saxobanque l’autorisent, mais ProReal Time, qui est interfacé avec Interactive Broker, le refuse au nom de la réglementation européenne, tout comme, dites-vous, Bourse Direct et Boursorama. Il est donc bien difficile de choisir son courtier. Sans doute faut-il ouvrir un compte chez plusieurs courtiers en fonction des instruments sur lesquels l’on souhaiter investir.
En ce qui concerne le sens général de votre très intéressant et instructif article, j’en conclus, pour mon cas personnel (et j’insiste bien sur cette dernière condition), qu’il est préférable, car plus simple et, en moyenne annuelle, à peu près aussi performant, d’investir tout simplement sur un ETF global comme le Lyxor MSCI World UCITS ETF – Dist (code ISIN : FR0010315770), d’autant plus que les coûts d’intervention sur les marchés hors Euronext sont, sur à peu près toutes les plateformes (y compris sur celle d’Interactive Broker), très supérieurs à ceux qui existent sur cet ETF.
Et puis, il y a un autre argument, décisif selon moi. Le nombre de lignes de votre portefeuille (132, sauf erreur de ma part) n’est gérable que si l’on possède une importante surface financière (environ un million d’euros). Sinon, les coûts d’acquisition et de gestion sont trop élevés.
Cela étant, l’inconvénient majeur des ETF demeure qu’il s’agit d’un produit dérivé, négocié de gré à gré, et dépendant du bon vouloir d’une société de gestion adossée à une banque et qui peut toujours soit faire faillite, soit cesser de coter l’ETF en question. Alors que posséder une action, c’est être propriétaire d’une partie, même infime, du capital d’une entreprise cotée sur un marché réglementé. On ne peut donc placer toute son épargne sur des ETF. Malheureusement.
Je pense que le mieux, pour un particulier qui ne possède pas une épargne très importante, est de diviser cette épargne en trois parties égales : un tiers d’ETF (pour suivre la croissance mondiale et faire mieux que 95 % des gérants de portefeuille), un tiers d’OPCVM (pour participer à la croissance mondiale et tenter de battre le marché en recherchant les 5 % de gérants qui sont capables de faire mieux que les ETF de même catégorie) et un tiers d’actions en ligne directe sur son marché local (pour nous Français, Euronext). Mais cela n’engage que moi, naturellement.
Merci encore pour tout.
Bien cordialement.

Bonjour Pierre,

Pour le nombre de ligne je ne suis pas forcément d’accord car la majorité des courtiers sérieux proposent maintenant des tarifs raisonnables (quelques euros par transaction au maximum). Dans le cas de Degiro c’est même moins d’un euro l’ordre pour les Us. Il est donc nullement nécessaire d’être millionnaire pour avoir 100 lignes, j’en suis la preuve.

Concernant les ETF vous faites également erreur. Ce ne sont pas des produits dérivés, vous êtes propriétaires des titres de la même manière qu’avec des lignes en direct. En cas de faillite de l’émetteur vous ne perdez donc rien. Il n’y a que le cas des ETF à réplication indirecte qui est un peu plus complexe (on est propriétaire des titres de l’actif et non pas du sous jacent suivi). Mais il n’y a absolument pas de risque particulier par rapport aux titres en direct. J’évoque ici en fin d’articles quelques explications sur les risques : https://etre-riche-et-independant.com/comment-fonctionnent-etf-synthetiques

Bien à vous
Matthieu

Bonjour,

Pourriez-vous citer votre source lorsque vous écrivez « l’inconvénient majeur des ETF demeure qu’il s’agit d’un produit dérivé, négocié de gré à gré, et dépendant du bon vouloir d’une société de gestion adossée à une banque et qui peut toujours soit faire faillite, soit cesser de coter l’ETF en question. », s’il vous plaît ?

Comme l’a dit Matthieu, les ETF ne sont pas des dérivés. ETF signifie « Exchange Traded Fund ». Ce sont des fonds d’investissement et en aucun cas des dérivés semblables à des turbos ou des warrants. La traduction française (merci aux canadiens francophones, au passage) est aussi explicite : FNB signifie « Fonds Négocié en Bourse ».

Ils se négocient sur des marchés réglementés tels qu’Euronext et pas en OTC (pour des particuliers en tout cas car pour un institutionnel je ne serai pas aussi catégorique). Je vous propose de mettre à jour vos connaissances sur les ETF pour en tirer le meilleur parti pour vous et atteindre plus facilement vos objectifs financiers. Édouard PETIT a écrit un bouquin sur le sujet, par exemple.

Ces fonds, créés il y a près de 30 ans, sont une véritable merveille d’ingénierie financière. Jamais, par le passé, les investisseurs particuliers n’ont pu bénéficier d’une exposition aussi efficace et aussi peu chère à des indices.

J’utilise massivement ces instruments pour construire mon patrimoine financier et même Warren Buffett a conseillé une allocation composée uniquement de fonds indiciels. Pour la grande majorité des investisseurs (donc pas tous, en effet) une allocation financière composée d’ETF est idéale.

Bonjour,

Bravo pour votre travail et on voit que vous avez les résultats qui vont avec.

Par curiosité, il n’existe pas un etf sur les valeurs scandinave par hasard ?

Bonsoir Rem,

Je crois qu’il n’existe malheureusement qu’un seul ETF d’Amundi pour les valeurs scandinaves. Le soucis c’est qu’il est concentré sur les grosses capitalisation donc il manque toutes les pépites présentes dans le screener. Une autre solution serait d’acheter des parts d’OPCVM spécialisés dans cette zone. Sébastien en propose un dans l’un des commentaires.

Matthieu pardonne moi mais justement l’échange que tu as eu avec Sébastien un peux plus haut dans les commentaires référence pas justement un ETF sur la partie Scandinave ou j’ai mal compris :

« fond SEB 2 NORDIC SM.CAP
LU0385664312 »

Bonsoir Jean,

Non ce n’est pas un ETF c’est un fond actif (une OPCVM/sicav) avec un gestionnaire qui fait du stock picking.

d’accord autan pour moi je ne savais pas

Bonjour Laurent De,

À défaut d’avoir de gros apports mensuels, comme c ‘est mon cas (500-600 max depuis le printemps), mon expérience est de privilégier des ETF bien précis afin d avoir un petit bout des GAFAM et des belles valeurs européennes de croissance, avec des renforcements presque mensuels de :
× ETF Nasdaq
× ETF GWT
Ca permet de se poser moins de questions ( en te lisant, j’ai l’impression de lire mes pensées de 2020 lorsque je voulais tout acheter (les meilleures évidemment !) avec des apports qui n’étaient pas en adéquation.
Du coup, je me concentre uniquement en titres vifs sur les valeurs dont aucun ETF me plait, comme les valeurs scandinaves !
Ceci n’est qu’un avis amical 😉
Cordialement,

Je valide ton conseil Cédric 👍
Et peut-être qu’un jour les GAFAM feront des split pour faciliter les achats (ou fraction d’actions chez Degiro…)

Juste un petit commentaire pour te remercier !

Merci Guillaume !

Bonjour Matthieu,
Un nouveau grand merci pour ce partage 😉
J’ai déjà en portefeuille des valeurs Tech US dont certains Gafam. Je n’ai pas investi à ce jour sur Amazon ou Goog (hormis via un ETF) car j’attendais la correction qui ne vient finalement pas.
Je suis en capacité d’acheter une action de tes deux favoris mais cela représenterait deux lignes de mon portefeuille supérieures à 10%.
Que ferais-tu ? Faut-il malgré tout acheter sachant qu’il y a peu de risque au vu des capitalisations et du potentiel futur ? Faut-il à tout prix éviter ces gros déséquilibres de % entre lignes du portefeuille et donc acheter plus bas ou quand la valeur du portefeuille sera plus importante ?
Merci
Ludovic

Bonjour Ludovic,

Selon moi vu la qualité des fondamentaux et la valorisation vraiment pas excessive, vous pouvez acheter les yeux fermés. Ne pas oublier également que même si une ligne représente 10% du ptf, ce poids va naturellement baisser avec les futurs apports que vous ferez. Ce n’est donc pas gênant d’être temporairement déséquilibré. Des boites comme Apple pèsent bien plus de 5% dans le S&P500 donc bon.

À titre personnel j’achèterai Amazon qui est relativement décotée actuellement

Oui Amzn a baissé de 400$ ces derniers jours mais penses-tu que l’action puisse redescendre sous les 3000$ dans les prochains mois si le marché corrige fortement afin d’avoir un meilleur point d’entrée (je sais déjà ce que tu vas me répondre sur ceux qui veulent timer le marché 😁)? Car certes 3300$ c’est un point d’entrée mais on reste malgré tout sur des plus hauts historiques en raison de l’évolution des marchés post crise covid. Alors oui sur le long terme pas de risque mais si Amzn corrige à court terme vu le % représenté par la ligne dans mon portefeuille, c’est un capital qui s’évaporerait rapidement (pas certain d’être très clair 🤔)

Amazon a déjà baissé de près de 10% récemment. Il ne faut pas oublier que c’est une valeur qui croit de 15-20% par an donc son cours de bourse doit logiquement monter d’autant. C’est déjà un très bon point d’entrée actuellement.

Super Merci Matthieu 👍

Bonjour,
Merçi pour votre reporting. Auriez-vous des nouvelles fraiches sur les problèmes juridiques de Xebec (documents d’information, pratiques de comptabilisation des produits d’exploitation, contrôles interne sur l’information financière)? Je n’arrive rien à trouver de nouveau de mon côté. Peut-on attendre quelques éléments de réponse le 12 Août? Je suis resté investit tout de même, malgré ma position tombé à -40% depuis ce printemps. Merçi d’avance. Cordialement.

Bonjour,

Je suis également encore positionné sur la valeur et en perte. Cependant je ne perds pas trop de temps (surtout pour des petites lignes spéculatives en portefeuille) à suivre régulièrement les news et publications trimestrielles. Le mieux à faire est de consulter leur site dans l’espace investisseur ou la presse financière étrangère s’ils abordent le sujet.

Matthieu,

Toutes mes félicitations pour cette performance mensuelle, anecdotique dans l’absolu sur 1 mois, mais qui montre tout le potentiel de ton portefeuille lorsque les sociétés de croissance reviennent naturellement au coeur de l’actualité boursière. Un mois clé pour la performance comparé au CW8, et pour son potentiel LT.

En revanche, tu as du trouvé ta paie tellement « ridicule » au regard de ton gain latent de ton PF 😏😉

Bonne continuation,

Un fidèle lecteur,

Bonjour Cédric,

En effet les gains commencent à s’accumuler, avec presque 50k€ depuis mon début en bourse. Impressionnant ! Comme quoi sur le long terme il est possible de se construire progressivement un patrimoine, sans avoir besoin d’être millionnaire ou de gagner un salaire énorme.

Les deux derniers mois ont en effet été relativement profitables avec presque 10% de hausse. Comme tu dis le salaire est anecdotique à côté de ces gains. Mais il ne faut pas oublier que c’est grâce à l’accumulation d’épargne qui vient des salaires que j’ai pu me construire ce portefeuille (et par conséquent les gains).

Je rajoute également une remarque qui semble anodine mais qui est primordiale :

Mon patrimoine augmente (pour le moment) non pas par des revenus mais par une croissance du capital. Cette croissance est totalement sans fiscalité puisque les gains sont latents, ce qui permet d’en profiter un maximum.

Ce que j’entends par là c’est que si par exemple je gagne 50k€ en salaire, la moitié par instantannément en impôts chaque année. Si c’était des dividendes, 30% partirait en impôts chaque année. Avec des gains latents, l’imposition se fait très tardivement ce qui permet de repousser au maximum l’échéance et de faire capitaliser cette somme. Comme je le disais cela semble anodin, mais c’est très puissant.

Un grand merci pour ta fidélité, j’espère que le site t’a aidé et que cela continuera. Je trouve que c’est sympa de former une communauté d’investisseurs et que l’on puisse échanger sur de nombreux sujets.

Bonjour Matthieu,

Merci pour ton blog et cet article.
Je débute également l’investissement boursier avec un PEA, si je comprends bien les ETF sont un bon point d’entrée dans ce milieu.
Je commence avec le SP500 de chez AMUNDI et le Nasdaq 100, je trouve que je me répète dans mon investissement, que me conseilles tu ?
A partir de quel montant ( de capital acquis en etf ) penses tu qu’il est judicieux de diversifier sur des titres vifs, commencer avec 2 3 actions de ton article TOP 10 Croissance ?

Par curiosité, as tu une assurance vie ? Si oui est-elle diversifiée ?

Bonjour Brice,

Le S&P500 contient énormément de tech déjà et toutes les entreprises du Nasdaq sont incluses dedans. Il peut donc être largement suffisant. Ensuite en terme de diversification, c’est difficile de faire mieux (500 des plus grosses boites US), ce n’est donc pas les 2-3 lignes que vous rajouterez qui changeront grand chose sur ce point. C’est troublant mais un seul ou deux ETF bien choisis peuvent largement suffire. Le stock picking est plus une question de gout et il est possible de mixer les deux. Mais forcément le poids de ces lignes seront diluées par les ETF.

Pour être plus global vous avez le CW8 d’Amundi (MSCI World) ce qui permet d’investir aux US mais aussi Europe, Australie, Japon, Canada…

Bonjour Cédric, Bonjour Matthieu,

Je note donc la possibilité d’acheter un « Etf Nasdaq », Merci 👍.
Et pourquoi pas le compléter avec quelques fortes valeurs unitaires pour mieux de plaisir à suivre son portefeuille 😉.

@Cedric : c’est presque rassurant de constater que je ne suis pas le seul à réfléchir ainsi et alors être plus ou moins perdu dans mes pensées 😜. Et regardez, je n’ai pas fini 😭…

@Matthieu : pour rebondir d’une part sur votre réponse à Cédric au sujet de votre performance exceptionnelle ainsi qu’à une autre faite réponse à Teddy (Screener Cto) sur les valeurs exceptionnelles.

Malgré bien sûr tous les arguments que l’on connaît déjà et qu’à juste titre vous rappelez régulièrement, ne pensez-vous pas un jour prendre vos gains pour acter une partie des bénéfices ?
En effet, un retournement à la baisse du Marché et de certaines valeurs paraît probable même si on ne sait pas quand.

Par exemple, on peut constater sur 1 an:
– les +115% d’Asml,
– les +105% de Soitec,
– les +100% d’Esker…
Donc même une chute de 50% sur quelques mois ne serait pas grand chose finalement pour ces actions par exemple.

Aussi, j’ai quand même l’impression que le Marché fonctionne ainsi :
> 1 : même si ce sont toutes des entreprises de fortes croissances, générant du cash… impression que les hausses exponentielles se font tour à tour sur des valeurs en mode « à qui le tour » 🤔.

> 2 : et même si ce n’est pas comparable, impression que le même fonctionnement que pour les cryptomonnaies se produit 🤔.
En effet, on dirait que les investisseurs se focalisent régulièrement sur de nouvelles valeurs à faire exploser. Et ce phénomène ne paraît pas sain à Long Terme si les investisseurs ne se focalisent pas réellement sur les actualités, résultats d’Entreprise…

Après tout, pourquoi pas dès demain une hausse de 50% sur quelques jours de Simcorp ou Fabasoft qui n’ont pas décoller telles que les 3 ci-dessus cette dernière année. Juste parce que leurs prochains résultats seront à peine meilleurs que ceux prévus.

Par exemple : une des dernière en date : « Amd » 📈.
Malgré ses excellents fondamentaux et derniers résultats, les +35% en 7 jours seulement paraissent irréaliste ! Rien n’a changé sur cette entreprise en 7 jours seulement. Elle n’était pas sous valorisé avant également…

Bref, pourriez-vous apportez plus d’explications ? Qu’en pensez-vous : suis-je totalement à côté de la plaque d’après vous 😉?
Car en effet surement que ces valeurs continueront de grimper, et peut-être enfin seulement peut-être ou jamais, elles chuterons de 50% dans 3 ans, dans 5 ans, dans 10 ans….

Cordialement,
Laurent

Bonsoir Laurent,

Revendre mais pour racheter quoi à la place ? Il n’y a qu’un seul ASMl, Hermès ou Microsoft. Je préfère de loin posséder ces valeurs que du cash ou des ersatz. Et justement dans une période de doute où le cash ne vaut rien avec les BC aux manoeuvres, le fly to quality est logique tout le monde se précipite sur les valeurs refuge. Il n’est pas dit que ces valeurs vont fortement corriger aux profits d’autres. Quand on regarde l’historique d’une boite comme Hermès, il faut vraiment les trouver les corrections à la loupe.. et généralement la baisse ne dépasse pas les 20%. Je pense même qu’en période de crash elles chuteront moins que le marché.

Vous cherchez trop à correler les publications/fondamentaux sur un prix à court terme (horizon quelques mois ou un an). Le marché est fort illogique sur ces périodes, et la corrélation peut ne pas exister. Il faut attendre plusieurs années pour sortir du bruit, et forcément c’est compliqué d’attendre autant puisque notre impatience nous fait sortir des positions avant.

Il n’y a pas beaucoup de solutions à part s’attacher les mains et éteindre son téléphone (personnellement j’ai dégagé tous les tickers de mon appli bourse, je ne vois que les grands indices à échelle quotidienne ou hebdo). L’autre solution serait de passer par des ETF sur un autre portefeuille séparé et de ne plus regarder vos titres vifs. Avec les indices il est plus simple d’éviter les biais psychologiques qu’on peut avoir sur une valeur.

Bonsoir,

Déjà, Merci pour votre réponse 👍. Avec tous ces éléments qui m’apporte de l’information !

Tout à fait d’accord sur le « quoi acheter », l’historique des cours, le peu de phases de correction, le fait de moins suivre régulièrement (même si c’est une passion), le fait de trop chercher à comprendre…

Cependant, quand on regarde le graphique sur 15 / 20 ans d’une boîte comme Hermès (ou Asml, Esker…), la différence de leurs courbes sur les 2 / 3 dernières années est qu’elles montent en lignes droites sur ces dernières années au lieu de monter bien plus progressivement les 15 premières.

Et certes je me répète, mais mêmes si ce sont des entreprises solides , fondamentales…. leurs courbes sont mêmes plus effrayantes que celles de nos « amies » les cryptomonnaies… ce qui me fait penser à de la spéculation un peu trop prononcée quand même. Et donc à la probabilité plus forte d’une correction très prononcée…. Mais je dois sûrement me tromper…

Laurent,

J’ai globalement le même ressenti que toi sur cette courbe exponentielle depuis 3-4 ans, laquelle provient plus d’une expansion de la création monetaire centrale que de la valorisation absolue des sociétés.

Comme dit Matthieu, quoi acheter d’autres que les meilleures sociétés, sinon conserver son épargne en cash et attendre le grand jour.
Je ne connais pas ta situation personnelle, mais de mon côté, j’ai essayé de gommer cette sensibilité psychologique en remettant noir sur blanc mon aversion aux risques, mon projet financier et la durée estimée en années avant d atteindre l’objectif, et en investissant plus sur des ETF dont la volatilité et la valorisation absolue est moins palpable et effrayante.
Concrètement, avec un objectif a 15 ans min, peut-être 20, je me suis préparé psychologiquement a accepter un vrai krach de 50%, qui intrinsèquement serait bénéfique pour mon projet si celui ci intervenait d’ici 2-3 ans, et pas a 2-3 de l’objectif.
Pas facile d’être investisseur 😉
Salutations,

Laurent De

Bonjour Cédric,

Merci pour ton retour aussi 👍.

En effet, ta première phrase résume parfaitement ce que je pense 😉 !

Concernant ma situation :
– une trentaine de positions principalement France (30%), Europe (65%) et Usa (5%),
> mon principal regret est la faible part sur les US mais j’ai malheureusement et par erreur toujours trouvé trop cher.
– grâce aux Screeners et conseils de Matthieu, j’achète des projets solides et « pas trop chers ».
Le « pas trop chers » est souvent une faute car le plus souvent je constate quelques semaines après que les valeurs plus chères que j’avais remarqué performaient encore mieux.
> Je sais bien qu’il faut que je travaille ce trait de personnalité me bloquant de passer à l’achat sur des projets mieux chers type Téléperf, Esker, Soitec, Dassault, Eurofins…
Mais je dors mieux ainsi…
– en l’état, je n’ai aucun Etf mais que des titres unitaires pour le plaisir de suivre mon PF.
Mais bien sûr, il n’est pas exclu que j’y vienne notamment pour les Gafams 😉.
– bien sûr, je compte garder mes actions le plus long temps possible. Je n’ai pas défini de limite.
J’espère juste que si le Krach arrive comme vous dites, j’arriverai à tenir psychologiquement mes positions en perte.
Car le petit +10% général sur mon PF ne laisse pas bien de marge.

En tout cas, c’est un plaisir d’échanger avec toi 🤩.
Si tu veux mieux m’évoquer ton PF et ta situation, je te lirais avec plaisir…

Laurent

Attention car les graphiques sont trompeurs en échelle classique.

Une valeur qui valait par exemple 100€ il y a 20 ans et qui prend 10% montera à 110€ (donc 10€ d’écart en relatif). Si cette valeur vaut 1000€ aujourd’hui, une variation de 10% vaut 100€ soit 10x plus qu’à l’époque pour le même pourcentage. Cela déforme les graphiques et leur donne un aspect exponentiel, ce qui est normal. Il faut les regarder en logarithmique sur le long terme et on s’aperçoit que ça reste relativement linéaire. On peut trouver des comparaisons sur internet cherchez S&P500 classique et S&P500 en log vous verrez la différence.

Que dire? Encore une fois Merci Matthieu pour cette information « de base » que je n’avais pour ma part jamais entendu parlé : je vais approfondir cette notion par exemple avec cette source suivante : https://m.boursetrading.info/Echelle-arithmetique-ou-semi-logarithmique_a138.html

Pour la rentrée scolaire ! Peut-être qu’un article de ta part sur ces notions de valorisation, de ces graphiques arithmétiques et logarithmiques pourront intéressés de multiples lecteurs, interrogatif au regard du sujet.

Salutations 😉

Salut Cédric,

Oui c’est une bonne idée, je le mets dans ma to do list 👍

Laurent De

Je ne savais pas, Merci de cette précision 👍.

Néanmoins et pardon d’insister, mais si l’on prends Hermès pour l’exemple,
– 2016 : entre 300€ et 400€
– 2017 : entre 400€ et 450€
– 2018 : entre 450€ et 500€
– 2019 : entre 500€ et 650€
– 2020 : entre 650€ et 850€
– 2021 : entre 850€ et 1300€ environ à ce jour.

Nous nous rendons donc bien compte que la montée est de moins en moins progressive et de plus en plus exponentielle 📈.
Certes ici, la montée progressive jusqu’à 2020 puis exponentielle jusqu’à 2021 se fait sur plusieurs années alors que c’est en quelques mois sur les Crypto Monnaies mais ma conclusion est que le phénomène paraît le même.
(et c’est la même pour toutes les actions citées : Esker, Asml, Sofina, Eurofins)

Ne pensez-donc vous pas que c’est à prendre en compte pour les années futures 🤔 ?
Elles risquent quand même de ne pas êtres autant brillantes pour les investisseurs…

En aparté concernant le Nasdaq, j’ai bien noté vos ténors recommandés comme Microsoft, Paypal, Salesforces et Visa.
Pourrais-je avoir votre avis actualisé sur Etsy et Spotify ?
Impression qu’elles sont « peux » chères mais pas très désirées actuellement voir même sur une pente descendante encore plus pour Spotify.

C’est toujours un plaisir d’échanger…

Bien cordialement
Et bonne journée

Bonjour Laurent,

Il est certain qu’il ne faut pas s’attendre dans le futur à retrouver la performance de ces dernières années. Néanmoins, cette performance n’est pas due à une hausse spéculative et sans raison, mais simplement à cause des politiques des banques centrales. Je pense que si les impressions de billet devaient s’arrêter, on retrouverait des performances uniquement guidées pas les fondamentaux et non plus par une expansion des ratios de valorisation. Mais c’est vrai pour toutes les entreprises. L’évolution en relatif de ces valeurs par rapport aux autres restera sûrement similaire.

Concernant Spotify je n’ai pas vraiment d’avis. Je l’ai surtout acheté car éligible au PEA et en effet avec une valorisation correcte. Le business est bien moins intéressant cependant que Netflix : avec de l’argent on peut tous s’improviser acteurs, mais pas musicien. Netflix a la force de distribuer mais aussi créer du contenu, ce que spotify n’a pas.

Pour Etsy je ne connais pas en tant qu’utilisateur. Je peux simplement dire que les fondamentaux sont bons et la valorisation loin d’être délirante. Après ce n’est certainement pas un investissement aussi sur qu’Amazon ^^

Matthieu

Si on veut résumer la valorisation de ton PF depuis le début : est ce que on peut dire que ton apport est de 110ke dont 1 500 d épargne mensuel en moyenne depuis l origine, + un petit levier sur Degiro + 50 000 de crédit investissement sur 120 mois, et 50 000 de gain latent ?

Bien a toi,

Cédric

Salut Cédric,

Pas tout à fait mais dans l’idée les chiffres sont là.

Le crédit de 50k est à diviser en 2 avec ma conjointe (25k pour moi seulement). Mon levier actuel sur Degiro est nul car j’attends une correction pour l’utiliser (j’ai coupé certains gains pour deleverager). Mes apports totaux sont autour de 110-120k et mes versements mensuels varient entre 1k et 1,5k. Mais tu as bien résumé les choses.

À noter biensur que sur les 4-5 ans que j’investis, les 1-2-3 premières années étaient plus laborieuses et que ma performance globale aurait pu être bien meilleure. Mais c’est aussi comme ça que l’on apprend.

Bonjour Matthieu,

Que penses-tu Boston Beer Company et StoneCo actuellement ?

Merci,

Arnaud

Bonjour Arnaud,

Je ne comprends pas personnellement la chute récente de Boston Beer qui est une fantastique entreprise de croissance avec des fondamentaux exceptionnels dans un domaine d’activité relativement défensif. Le point d’entrée actuel est très intéressant et je vois mal comment le cours de bourse ne pourrait pas rebondir à long terme.

StoneCo est plus risquée, c’est un ADR Brésilien. On subit donc l’économie du Brésil assez instable actuellement et en plus de ça les variations de change entre le réal brésilien et l’usd, généralement très défavorable comme le réal perd de sa valeur régulièrement. Je conseillerais plutôt Adyen en Europe dans le même genre qui présente beaucoup moins de risque.

J avais le meme raisonnement pour BBC j avais besoin de me rassurer avec tes conseils. Merci encore

Pour Adyen je la possede deja peut etre trop fortement d ailleurs. Je souhaitais diversifie la partie finance de mon portefeuille la facon suivante : Adyen (possede), Titanium (possede) , Visa , Paypal, Market Acess. Je vais passer mon tour sur StoneCo du coup car l economie Bresilienne est plutot instable (Politique, Covid…etc). Je prefere encore prendre des risques sur la Chine avec Alibaba que sur StoneCo 😀

Bonjour,
Si vous ne deviez investir à long/très long terme sur seulement deux de ces valeurs, ce serait lesquelles et pour quelles raisons ? Bonne journée à vous.
-Esker
-Teleperformance
-Schneider E
-Sartorius

Bonjour Timothée

Cela dépend vraiment du type d’action que vous recherchez mais en terme de potentiel et de croissance je choisirais certainement Sartorius et Esker. Ça permet de se positionner sur deux titres en forte croissance dans des secteurs d’avenir. Schneider et Teleperformance sont déjà plus matures car leaders mondiaux dans leur domaine. Ces entreprises sont plus stables, moins volatiles et plus sures. Cela dépend donc de ce que vous recherchez. Dans tous les cas ce sont 4 très belles entreprises.

Bonsoir, même question que Thimoté mais sur le luxe. À Choisir entre L’Oréal, Lvmh et Hermès, laquelle avoir absolument? Bonne continuation

Bonjour Marc,

Cela dépend de ce que vous recherchez. LVMH est le leader mondial et le plus diversifié (maroquinerie mais aussi alcool, hôtellerie, bijouterie…), ce qui en fait sa force. C’est un mastodonte insubmersible.

D’un point de vue fondamentaux, c’est Hermes qui est supérieure (bilan plus sain, meilleure marge, croissance…) car la marque a un moat plus important, c’est vraiment la marque la plus recherchée. Mais à l’inverse ce qui fait sa force est aussi sa faiblesse car il n’y a qu’une seule marque ce qui représente aussi un risque. LVMH serait donc sûrement le choix le plus sur pour s’exposer au luxe dans sa globalité.

Bonjour Matthieu,
Dans le domaine de l’énergie renouvelable, que pense du de l’Italienne ENEL?
Merci

Bonjour Alex,

Enel n’a quasiment aucune croissance avec des marges relativement faibles. Dans les majors celle qui me semble être de la meilleure qualité est de loin Iberdrola.

Merci monsieur!

Laurent,

J’espère que tu as déjà Qt Group dans ton PF, tu risques sinon de la trouver bien trop chère a l’issue de cette journée historique 😁😉🌟

Moi c’est Harvia que je regrette douloureusement. Je voulais l’acheter en Décembre dernier mais je ne suis pas passé à l’acte car je trouvais que c’était cher. La valeur a pris 200% depuis…

Matthieu,

En effet, nous sommes tous déçus quand l’on constate une hausse en ayant loupé le train.
Mais, il ne faut pas avoir de regret.

Car, en effet, je n’ai pas du tout compté mais si par exemple nous prenons une à une les valeurs de votre « Screener Pea » et que l’on regarde leurs évolutions depuis Décembre dernier :
> Combien ont pris 100% ou plus ? Au moins les 3/4 de la liste : valeurs du Luxe, valeurs de la santé, des Energies Renouvelables, une bonne partie de celles d’Europe du Nord…

Cédric,

Et non, j’en possède beaucoup en Europe pourtant : Admicom / Fabasoft / Netcompagny / Simcorp…
Sauf QT Group bien sûr 😭…

Je me répète et radote un peu mais ces hausses de 25% sont encore plus effrayantes et inquiétantes que celles que connaissent « nos cousines » les crypto-monnaies.

Même si les secteurs des actions et crytos ne sont pas comparables :
– peu importes les excellents fondamentaux, la solidité des Entreprise, les superbes résultats : ces hausses ne sont le résultat que de la pure et simple spéculation !
En effet, rien ne peut justifier 25% de hausse en 1 journée sauf de la spéculation.
– aussi et comme je le disais déjà, ce qui est inquiétant aussi c’est que ces hausses se font au tour à tour sur des valeurs l’une après l’autre.

La limite à cela est que le jour ou la spéculation général sur le marché action va se calmer, nous allons tous souffrir avec nos PF, moi le 1er.

Je pense donc qu’il faut être prudent et penser à un moment ou à un autre prendre ses bénéfices et garder des liquidités pour le temps ou la chute arrivera…

Une explication d’ailleurs pour le +25% de Qt Group en 1 journée ?

Par contre je reviens sur un ancien sujet pourquoi vous n désirez pas possédez Square après leur fusion avec Afterpay qui à mon sens vont établir de bonne performance au vue des antécédente et de leur business associé ?

Je n’ai pas suivi, sûrement une publication de résultats qui devait dépasser les attentes ce qui va sûrement impliquer par la suite une remise à jour des prévisions des analystes sur les fondamentaux par le haut.

J’ai du mal avec Square que je trouve très chère, elle est presque dans le domaine du spéculatif donc je ne tiens pas à y investir pour le moment. Je préfère Paypal qui est déjà très rentable et beaucoup moins valorisée.

Jean,

J’ai répondu à votre mail mais j’ai l’impression que vous ne l’avez pas reçu

D’accord, c’est vrai que Square à l’air plus spéculative mais pas le même business que Paypal.

Effectivement je n’ai jamais rien reçu je vais essayer de mon autre adresse alors. merci

Donnez moi sinon votre pseudo sur devenir-rentier et je vous envoie un mp

Effectivement, QTGroup a publié ses résultats semestriels. Très bon. Et révision à la hausse des prévisions de chiffre d’affaire qui avait déjà relevées… la semaine précédente !
https://www.marketscreener.com/quote/stock/QT-GROUP-OYJ-30049777/news/Qt-Oyj-Half-Year-Report-1-January-30-June-2021-36088152/

Bonjour Matthieu,
Merci beaucoup pour votre travail que je suis régulièrement.

=> Que pensez-vous de l’entreprise Malibu Boats ? Les fondamentaux et perspectives de croissance n’ont pas l’air mauvais. La capitalisation est loin d’être délirante et le secteur (bateau de sports) peut aider à diversifier un portefeuille un peu trop « tech ».

=> Embracer group subit une forte décote ces derniers jours. Entre des nouvelles acquisitions, le gouvernement chinois qui fait actuellement peur aux jeux vidéo (mais bon là on est sensé être en Suède quand même) ou autre actualités, pensez-vous que le potentiel et la solidité de la société ont été sérieusement impactées (elle figure dans le haut du tableau PEA avec un score de 8.31) ?

=> A une époque il me semble qu’il y avait Albioma dans le screener PEA. Serai-ce possible de la réintégrer pour le suivi (même si elle devrait plutôt squatter le bas de tableau en toute logique) ?

Bonjour Woody,

Le secteur des bateaux n’est pas très intéressant sur le long terme car relativement cycliques et avec une faible rentabilité. Personnellement je préfère éviter. Après sur le papier les fondamentaux de Malibu boats sont plutôt corrects avec un peu de croissance, pas trop de dettes et surtout une valorisation plutôt faible (mais je ne suis pas intéressé). L’historique est en plus très court ce qui est généralement un gros point noir pour moi car j’aime savoir dans quoi j’investis (qualité du management, tendance à publier mieux ou pas que les prévisions etc…)

Pour Embracer, l’Asie ne fait même pas 10% de leur CA donc ce n’est pas vraiment un problème selon moi. La baisse récente vient semble t’il des résultats trimestriels moins bons que prévus. Mais aucune remise en cause majeure n’est prévue. Je précise tout de même que c’est une petite position dans mon portefeuille et très loin d’être une forte conviction.

Pour Albioma je l’ai retiré en effet car je trouve finalement la croissance trop molle et que la France représente une trop grande part des résultats (or c’est une zone que je souhaite sous pondérer au profit des US et des pays scandinaves). Je ne compte a priori pas la remettre (peut-être apparaitra t’elle cependant dans le portefeuille Mid&Small croissance)

Bonjour,

Pour information, j’ai aussi lu qu’Embracer avait bien chuté suite aux annonces de la Chine d’une possible réglementation de l’industrie du Jeux Vidéos…
Enfin peu importe, j’ai eu belle confiance sur cette valeur peut-être étant aussi un « ancien » passionné de Steam ou du Playstore 😜…

En parallèle concernant mes précédents commentaires un peu négatifs et répétitifs sur les hausses irrationnelles, d’ailleurs veuillez m’en excusez, j’ai visionné sur Youtube une vidéo très intéressante de Zone Bourse apportant aussi d’autres éléments d’informations :
> « La Bourse est-elle trop haute ? ».

Bien cordialement,
Laurent

Bonjour Laurent,

Aucun soucis le site est un lieu d’échange et ce sont justement tous les avis différents qui permettent à chacun de se faire son propre opinion sur un sujet.

Les sujets liés à la valorisation sont vraiment très complexes et pour être honnête personne (pas même les « grands spécialistes ») ne peut dire aujourd’hui quel est le juste prix d’une entreprise.

De toute manière on voit bien que certaines entreprises montent toujours indépendamment des prix ciblés par les analystes. Ils se trompent régulièrement d’un facteur 2. Si c’était une science exacte on pourrait imaginer un ordre de grandeur de précision de 10-20% maxi (tolérance acceptable pour une erreur) mais absolument pas 50-100% ou plus comme on le voit régulièrement…

Laurent De

Les avis des analystes permettent déjà de se faire une 1ère idée. Après à chacun de faire son jugement.

On pourrait aussi ajouter qu’en parallèle des hausses, il y a toujours des opportunités qui se présentent, mêmes si en ce moment bien moins d’opportunités que la moyenne :
– Embracer ces derniers jours,
– Musti ce matin même. D’ailleurs j’y pense en « remplacement » de ma Chr.
Vais attendre qu’elle se stabilise quand même car pas à l’abri d’un -20% voir plus à la clôture.
Aussi, je précise « en remplacement » car pas suffisamment de liquidités sinon je conserverais Chr achetée en Novembre 2020 volontiers : en effet, je ne serais plus à quelques mois près pour retrouver l’équilibre :)…

Cordialement,
Laurent

Merci pour le retour rapide,

Tout à fait d’accord pour Albioma, des sociétés US sont tout à fait pertinentes dans une optique de diversification par pays pour ce qui est des EV. J’avais aussi pris sur CTO Enphase Energy qui semble avoir de meilleures fondamentaux et de la croissance (mon PEA n’ayant pas accès aux actions scandinaves).

Les résultats trimestriels d’Embracer devraient tomber le 18 août (en revanche ils viennent d’annoncer « 8 acquisitions »). Je note pour ce titre le côté plus spéculatif que pilier au niveau de la place dans le portefeuille.

Bonjour Matthieu,
Que conseilles tu pour investir sur l’essor des voitures électriques/batteries ?
Actions Albermale ? AMG ?
Lithium & Battery Tech ETF ?
Bonne soirée

Bonsoir Romain,

Personnellement ce n’est pas un secteur qui m’attire particulièrement car tres spéculatif.

En action il y a des classiques comme Tesla, des semi-conducteurs comme Nvidia/AMD, des batteries comme Alfen… il y a aussi des ETF comme celui de Lyxor, il y a aussi Ishares Electric Vehicles and Driving Technology UCITS ETF (ECar) et sûrement d’autres.

Bonjour,

La nuit m’a porté conseil ou presque 😜…

Pour revenir sur « Musti », ne pensez-vous pas tel « Bhg » qu’elle aurait largement trop profité du confinement et que même au juste prix estimé dans le dernier Screener elle serait bien trop sur-valorisée ?

Hier soir, j’ai constaté pratiquement 22% de baisse au plus bas ces 2 derniers jours ! Impressionnant…

Bien cordialement,
Bonne fin de semaine

Laurent

et pendant ce temps la Hexatronic prends 21% :S

Et oui… 50% de performance en un mois c’est quandmême assez dingue. Évidemment il ne faudra statistiquement pas s’attendre à un tel niveau de hausse dans le futur. Les entreprises de croissance sont rares en Europe surtout dans le secteur industriel donc ça se paie cher…

Bonjour Laurent,

Je trouve personnellement que les valorisations restent raisonnables en absolu.

Musti se paye 19x l’EBITDA 2021 et 15x 2022 pour une croissance annuelle légèrement supérieure à 10%. Ce n’est pas spécialement cher pour ces fondamentaux et un business assez résilient.

Pour BHG on est à 17x 2021 et 15x 2020 donc même constat (même si les fondamentaux sont un poil moins bons).

Ces deux entreprises étaient en croissance avant le covid, il n’y a pas de raison que ça s’arrête après. Idéalement j’aimerais que Musti baisse un peu encore pour me mettre à l’achat mais je pourrais déjà passer à l’action à ce prix je pense.

Bonjour Matthieu,

Tout d’abord, un grand MERCI pour ce travail d’analyse.
J’ai démarré la bourse il y a tout juste 1 mois… et je me sens bien bête d’avoir laissé mon argent trainer sur des livrets A et PEL durant toutes ses années…

1) Pour un non – initié à la bourse, pourrais tu consacrer un jour un article à l’analyse des entreprises et aux calculs de ton Excel qui permettent de définir si tu achètes ou non ?

2) Egalement, dans ton analyse, il y a 1 élément qui me semble manquant pour analyser la performance, c’est le temps. En effet, à moins d’être passé à côté, il n’y a pas d’indication sur la durée détenue d’un titre. Pourtant pour voir si un titre performe (même sur du long terme) ça serait bien d’avoir cette notion. Enfin, je suis un novice, mais ça me paraissait logique.

3) J’ai fait des bêtises, eh oui, comme beaucoup j’imagine, j’ai écouté mon banquier au début et j’ai acheté des SICAVs avec des frais énormes… Je voudrai avoir ton avis sur l’idée que j’ai de la gestion de mon patrimoine et du portefeuille (pour un débutant qui va mettre 500€/mois en bourse).
– La bourse ne doit pas dépasser 25% de mes économies
– 40% d’ETF pour la diversification
– 30% dans des entreprises « slow grower » chères (actions à 400 – 600€)
– 30% dans des actions à fortes croissances (delta plus, Eurofins…) ou dividendes (Total, Axa)

4) Dernière question bête, comment tu gères le stress de l’erreur : exemple j’ai acheté ASML à 674, là elle est à 665… même si je crois en la valeur, quand te dis tu que la perte est trop grande et que tu coupes ? Je ne pense pas couper celle là, mais j’ai acheté trop cher 🙂

MERCI beaucoup pour le temps que tu consacres à ce blog, c’est vraiment un plaisir de l’avoir découvert.

à bientôt !

Bonjour Jean-François,

Il y a ici un article qui résume les principaux critères lors de l’analyse des fondamentaux d’une entreprise : https://etre-riche-et-independant.com/choisir-meilleures-actions-bourse

Ensuite pour répondre à vos questions :

– afficher le temps de détention n’a pas vraiment de sens puisque je fais régulièrement des renforcements sur les valeurs. Dans cette situation il serait compliqué d’afficher une date puisqu’elle n’est pas unique

– concernant le portefeuille, le % alloué à la bourse dépend de beaucoup de critères, principalement votre age et vos objectifs. 25% me semble très faible, 50% serait un meilleur ordre de grandeur pour quelqu’un autour d’une cinquantaine d’années (mais évidemment la réponse n’est pas unique). A titre personnel je dois tourner autour de 80%.

– dans la composition, la partie slow grower n’a pas d’intérêt, à part de sous performer. Il y en a déjà pléthore dans les indices (ETF), pas besoin d’en rajouter une couche. Donc ETF + actions de qualité/croissance suffit largement. Mieux vaut surpondérer les ETF si vous n’avez pas encore confiance dans votre gestion.

– les achats doivent se faire à long terme. Idéalement il faut analyser la valorisation d’une entreprise avant d’acheter. Cela implique que si ça baisse ce n’est pas grave puisque sans parler des mouvements vous étiez à l’aise d’acheter plus cher. Néanmoins les achats doivent se penser à horizon TLT, donc inutile de s’inquiéter si ça baisse de 10 à 20% à court terme. Nulle doute que dans 10 ans ASML vaudra le double. Cette gestion du stress vient avec l’habitude. Au bout de plusieurs années d’investissement et de suivi, on y fait beaucoup moins attention.

Bonsoir Matthieu,
Merci pour cet article, et bravo pour la bonne tenue de votre portefeuille.
Quel site privilégiez-vous pour comparer des fonds sur une grande période ? Quantalys est pas mal je trouve mais j’ai l’impression qu’on est bloqué à env. 3 ans d’historique…
Merci.

Bonsoir Alaric,

Il y a Morningstar qui normalement est la référence dans le domaine des fonds.

Bonjour,

L’ETF d’Ishares sur le S&P500 coûtant environ 400$ aujourd’hui. Acheter l’ETF du S&P500 émis par Vanguard à environ 80$ revient-il au même ? Je pose cette question car étant sur Degiro, il est impossible d’acheter de fractions. Donc l’ETF de Vanguard étant « meilleur marché », est-il intéressant d’investir dans cet actif au lieu du Ishares émis par Blackrock ?

Merci d’avance

Bonjour Yohan,

Les ETF répliquent un indice donc la performance sera la même peu importe l’émetteur. Il faut juste vérifier qu’il’est aussi à réplication physique (normalement oui pour Vanguard) et qu’il est capitalisant pour éviter la fiscalité sur les dividendes et les réinvestir automatiquement. Vanguard est aussi l’un des meilleurs émetteurs au monde donc aussi soucis pour ce choix.

Hello Matthieu,

Bravo déjà pour ton travail synthétique et ta transparence, super pratique pour quelqu’un comme moi qui ne veut pas y passer trop de temps pour s’occuper de sa finance 🙂

Petite question sur le PEA : je suis chez boursorama (gratuit, frais de passage d’ordre dans la moyenne, interface simple) mais je me rends compte que je ne peux pas acheter les actions nordiques…je pense donc à le transférer ailleurs.

Je connaissais pas celui du crédit agricole, si tu as des infos sur les frais, je suis preneur (leur page de présentation n’est pas très claire..) . Je vois aussi souvent Bforbank qui permet noramelement d’acheter des actions nordiques mais les frais me paraissent délirants (sauf si on achète 10k€ d’un coup et encore) quand on achète hors Euronext (comparé à un CTO comme Degiro)

Du coup ma question en résumé : où acheter des actions nordiques (ou n’importe quelle action européenne) via PEA à des frais raisonnables (comparé à Degiro par ex). ?

Bonjour Thomas,

Les tarifs CA sont simples :

Pour Euronext (paris, amsterdam, bruxelles) : 1€ si ordre <1100€ sinon 0,09%

Pour le reste, 0,5% de la transaction. C’est très compétitif honnêtement au regard de la qualité de la plateforme (beaucoup d’actions listées, interface propre avec calcul de la performance etc…).

Merci Matthieu pour ta réponse.

Je vois que cette mention sur le site :
« La version Invest Store Intégral est gratuite à partir de 24 ordres exécutés par an (1).
(1) Si tel n’est pas le cas, vous serez prélevé de 96 euros par an.

=> Est ce qu’il y d’autres frais à prévoir à ta connaissance ? Sinon les frais de transaction me paraissent effectivement très bons.

Bonjour Thomas,

Il s’agit bien du seul frais à prévoir, sachant qu’il est généralement négociable (vous pouvez demander à votre banque de vous rembourser chaque année et généralement ils le font). Il existe sinon quelque astuces pour faciliter les ordres :

– si vous souhaitez faire une transaction à 5000€ par exemple, faites 5 transaction à 1000 à la place (les frais seront les mêmes puisqu’en pourcentage en gros à partir de 1000€ Sur euronext).

– s’il vous reste quelques ordres à faire avant la fin de l’année, faites des allez retour sur une action hollandaise liquide comme ASML ou Royal dutsch shell (hollandaise pour éviter les 0,3% de TTF à l’achat des valeurs Françaises). Donc pour exemple vous acheter 1000€ de RDSA, puis revendez, puis rachetez etc. Au maximum on a 24 ordres à faire donc 24€ au lieu de payer les 99€.

Merci Matthieu 🙂

Je viens d’avoir le conseiller de mon agence CA au téléphone (30 mins après mon mail et qui connait bien le sujet, ce qui m’a un peu – agréablement – surpris pour une banque tradi).

Effectivement pas d’autres frais et facile à contourner les 24 ordres /an comme tu dis. La seule ombre au tableau c’est les frais sur les actions hors zone euro (donc les actions nordiques) : ordre minimal de 1525€ me dit le conseiller et frais à 0,55% mais avec un minimum à 16€, ce qui les rendent un peu moins accessibles…

Le minimum de 1500€ dépend de la caisse régionale. Je suis personnellement concerné en IDF, mais des régions ne l’ont pas.

Les frais ne sont pas de 0,55% mais de 0,5% (loi pacte). Il n’y a pas de minimum, à part forcément 0,5% de 1500 = 7,5€. Mais à nouveau il y a des solutions de contournement si on veux faire un ordre de 1000€ : on achète 1500€ puis on revend 500€ (Les 1500 sont à la l’achat mais pas à la vente). Ca coute donx 7,5€ + 2,5€ (0,5% de 500€)

D’ailleurs, cela m’étonne un peu car je vois dans ton portefeuille PEA pour les actions suédoises par ex des montants bien inférieurs à 1500€ et j’ai du mal imaginer que tu paies 16€ à chaque transaction sur ces actions là…(qui sont indiqués pourtant noir sur blanc dans leur brochure tarifaire Ile de France)

Explications dans mon dernier message

Indeed, très clair 🙂
Merci beaucoup !

Laisser un commentaire