Calculer la performance de son portefeuille boursier

Il existe différentes manières de calculer la performance de son portefeuille boursier.

On peut facilement s’y perdre et il n’est pas toujours simple de savoir se comparer aux grands indices boursiers. Tout le monde ne souhaite pas forcément être le meilleur investisseur possible, mais il est tout de même pertinent de connaître sa performance sur le long terme, et de pouvoir la comparer à celles des indices.

Cela permet notamment de savoir si son stock picking est efficace, ou si au contraire il serait peut-être plus sage d’augmenter la proportion d’ETF de son portefeuille.

Je sais que cet article était très attendu, j’espère donc qu’il pourra aider un maximum de personnes.

 

Calculer la performance de son portefeuille en valeur de part

 

L’une des meilleures façons de calculer la performance de son portefeuille est d’utiliser la méthodologie de calcul en « valeur de part ».

Celle-ci permet d’intégrer les apports et les sorties d’argent sans pénaliser le calcul de la performance, un peu comme le ferait un gérant de fond. Cela permet d’être totalement comparable à un indice boursier.

 

Cette méthode consiste à fixer initialement la valeur de son portefeuille à une valeur de part égale à 100. À chaque apport ou retrait, le nombre de parts changera mais pas la valeur de la part restera la même. Ainsi, les mouvements et le timing d’achat n’auront pas d’influence sur le calcul de la performance, ce qui pourrait biaiser le résultat.

 

 

 

Exemple détaillé du calcul de la valeur de part du portefeuille 

 

Nous allons voir à l’aide d’un exemple concret la façon de calculer et tracer l’évolution en valeur de part de son portefeuille et de la comparer à un indice. Il y aura trois choses à prendre en compte dans le calcul chaque mois (ou à chaque mise à jour, ici mensuelle pour l’exemple) : la valeur du portefeuille au mois dernier, la valeur ce mois-ci, le montant de l’apport effectué.

Pour l’exemple, disons que le portefeuille initial est de 10 000€. On fait correspondre cette valeur à une part de valeur 100.

 

Voici ensuite comment calculer pour les mois suivants :

Nouvelle part = (dernière valeur ptf  – apport + retrait) / (précédente valeur ptf) x dernière part

 

  • Imaginons qu’au bout d’un mois nous n’avons pas fait d’apport et que le portefeuille est à 10 600€.

 

On aura :

Nouvelle part = ( 10 600 – 0) / 10 000 x 100 = 106

 

  • Imaginons ensuite que le mois suivant nous avons fait 500€ d’apport et que la valeur du portefeuille est de 10 800€.

Nouvelle part = (10 800 – 500) / 10 600 X 106 = 103

 

  • Le mois suivant nous faisons 400€ de retrait (supposition sans fiscalité dans le calcul) et la valeur du portefeuille est de 10 950€.

Nouvelle part = (10 950 + 400) / 10 800 X 103 = 108,2

 

Et ainsi de suite…

 

Voici la première partie du tableau de valeur. Le tableau récapitulatif global sera donné plus bas avec les formules Excel à rentrer.

 

calcul performance valeur de part portefeuille

 

Il suffit ensuite de tracer l’évolution des valeurs de part en fonction du temps :

 

tracer evolution valeur de part portefeuille

 

 

Pour l’indice, c’est encore plus simple. Dans notre exemple, nous allons comparer la performance de notre portefeuille à l’indice MSCI World (via l’ETF CW8 d’Amundi).

 

  • Il faut d’abord noter la valeur initiale de l’ETF CW8, disons 300€ par exemple (il faut évidemment prendre la bonne valeur et non pas 300 qui est arbitraire et pour illustration). Nous allons attribuer ce prix à une valeur de part de 100.

 

Et ensuite :

Nouvelle part = (nouveau prix X ancienne part) / (ancien prix) 

 

  • Admettons qu’au bout d’un mois le CW8 cote à 321€.

Nouvelle part = (321 x 100)/ 300 = 107

 

  • Le mois suivant, CW8 vaut 304€

Nouvelle part = (304 x 107)/ 321 = 101,3

 

  • Enfin le dernier mois CW8 vaut 315€

Nouvelle part = (315 x 101,3)/ 304 = 105

 

Voici le tableau global obtenu :

 

calcul performance valeur de part portefeuille et comparaison indice

 

On peut ensuite superposer l’évolution de la valeur de part de son portefeuille à celle de l’indice (ici CW8) :

 

tracer evolution valeur de part portefeuille et comparaison indice

 

Si votre part est au-dessus, vous faites mieux que l’indice, sinon, vous faites moins bien.

 

Pour calculer sa performance entre deux dates (généralement le 1er Janvier de l’année à la date actuelle), il suffit de calculer l’écart relatif des valeurs de parts : (valeur finale – valeur de début) / valeur de début

 

On a ici :

Performance portefeuille = (108,2 – 100) / 100 = 8,2%

Performance indice = (105-100) / 100 = 5%

 

Et voilà, vous savez maintenant comment tracer l’évolution de votre portefeuille en comparaison des indices ainsi que calculer une performance !

 

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

25 commentaires

Aurélien SERRE

Bonjour Matthieu,
Un grand bravo encore une fois.
Je suis en plein dedans, je viens de finaliser un beau tableau Excel de suivi pour m’y retrouver avec mes 4 brockers.
J’en suis à la phase d’automatisation et suivi de la performance (votre post tombe à pique 🙂 )
J’ai tout de même une question, car le suivi d’un portefeuille est très bien pour suivre la performance par rapport à un indice sous réserve que nous ne vendons et n’achetons pas.

Je m’explique.

Admettons que j’ai mis en place votre méthode et que je vende une valeur qui a doublé (disons 2000€ investi et revendu 4000€ #fdj 😉 )

cette performance et prise de bénéfice (environ 5% de mon portefeuille) ne sera plus prise en compte et je sous performerai sur le papier.
Idem lorsque j’achèterai de nouvelles valeurs, cela viendra « ajouter » artificiellement +2/3%
Votre méthode est intéressante car elle distingue l’apport de la performance mais lorsque j’utilise cette apport pour acheter, ce n’est plus vrai.

En synthèse et pour aller plus loin, j’aimerais distinguer dans le suivi de ma performance:
-mes actions/etf en portefeuille > pour cela, votre méthode me semble très bien sauf lorsqu’on arbitre non ?
-ma performance globale (distinguer l’apport, intégrer les plus-value/moins value en cas d’arbitrage et prendre en compte les dividendes)

Une idée 🙂 ?

Bonjour Aurélien,

Au contraire, si vous êtes en PV de 100%, votre valeur de part passe de 100 à 200. Ensuite si vous revendez votre action, la part reste à 200 et à vous de réalouer le cash derriere. Je ne comprends pas bien votre remarque.

Aurélien SERRE

Effectivement, dans mon calcul, je ne prenais pas en compte la tréso (uniquement les valeurs en portefeuille). En intégrant bien la tréso, c’est logique effectivement.
En revanche, pour les dividendes, il faut juste bien penser à les rajouter dans la somme total du portefeuille.
En testant la matrice, c’est tout bon 🙂

PS: Vous parliez d’un focus valeur Immobilière. J’ai hate 😉

Bonjour Aurélien,

Oui il faut en effet prendre en compte la trésorerie. C’est la valeur totale du portefeuille qu’il faut renseigner (titres + cash). Forcément par contre maintenir du cash pendant une longue période de temps aura un impact négatif sur la performance en marché haussier (positif en marché baissier).

Bonjour Matthieu,

Merci pour cet article tant attendu!
En recherchant de mon côté, je suis tombé sur un logiciel gratuit plutôt bien fait qui permet de suivre sa performance en renseignant ses apports et ses retraits. Pour la performance, on retrouve le TRI et une autre méthode dont je ne connais pas le détail des calculs, peut-être la méthode de la part comme expliqué ici.

Le nom du logiciel: Portfolio Performance

Bonsoir Léo,

Je ne connaissais pas le logiciel, je regarderais merci.

Bonjour Matthieu et Léo,

Merci une nouvelle fois Matthieu pour cet article comme à chaque fois intéressant et pédagogique !
Effectivement je suis pour ma part un fervent adepte d’Excel mais je dois dire que Portfolio Performance a l’air très complet et plein de fonctionnalités intéressantes (répartition sectorielle, géographique, par classe d’actif…). Je vais creuser les fonctionnalités mais ça pourrait bien me faire abandonner mon vieil Excel 😉

Bonjour Guillaume,

Ahaha je ne connaissais pas non plus et j’y jetterais un coup d’oeil (même si mes Excels sont très optimisés et tracent déjà beaucoup de chose que je ne présente pas dans mon reporting (pays, secteur, allocation en small/mid/bigcap, pondération du stock picking/ETf etc…).

L’avantage d’Excel c’est qu’on a la garantie de pouvoir continuer d’utiliser dans le futur. Pour les sites internet qui permettent de le faire c’est bien, mais il faut être sur que cela durera.

Bonjour

Dans la continuité des derniers messages, est ce que certains connaissent un outil d avoir des statistiques approfondis d un PF, par exemple comme Xray chez Linxea, avec ;
– une ventilation big, small, large…
– zone géographique
– et surtout le poids par société notamment lorsque l on possède beaucoup d ETF et/ou de fonds. Exemple : avoir le poids d Apple, en possédant un ETF Monde, un ETF S&P500, voir des ETF thématiques comprenant Apple …

Salutations,

J’ai testé portfolio performance, ça a l’air cool, mais certains ETF et actions ne semblent pas trouvables sur les bonnes places boursières et les cotations ne sont donc pas dispo… ce qui m’embête (et l’import semble un peu cassé, ce qui m’obligerait à rentrer tout mon portefeuille à la main. Pas le courage si au final j’ai un outil qui omet certaines lignes dans les calculs.)
mais bon, je n’ai peut-être pas assez potassé les tutos anglais (je ne lis pas l’allemand), je ne sais pas ^^’

Je peux vous suggérer également le logiciel Sweetbourse qui permet de suivre vos performances de PTF avec bilan détaillé des achat/retrait. Prise en compte des taxes avec les tarifs de divers brokers. Avec divers outils pour analyser vos répartition, performance par ligne de portefeuille et perf globale.
Cela gratuitement et bon nombre de choses utiles pour tout investisseur. Permet de suivre en temps direct les cours de bourse d’avoir accès au fiche techniques, les actus de vos titrs, tout ce dont on peux avoir besoin. Je vous le recommande à tous.

bonjour,
effectivement, j’utilise également SweetBourse en logiciel gratuit pour gérer mes portefeuilles.
vraiment très bien avec des mises à jour et des évolutions régulières.
Le contact est facile et rapide avec le concepteur.
Prends en compte les fractions d’actions et ETF.
Bref, j’adore et vous le recommande aussi.
didier

Merci Matthieu pour ces conseil pour les tableurs. Je me suis mis au travail pour les différents PTF de la famille. C’est top de voir l’évolution +/- par mois que j’ai choisi. Petite question, tu fais ton tableur par année (1 pour 2021, 1 pour 2022…) ou c’est le même sur une période de plusieurs années?

C’est assez parlant de voir que le mois d’avril 21 a été baissié (sur tout mes supports, PEA*2 + CTO) alors que le CW8 a toujours augmenté….

Bonjour Vincent,

Je ne fais qu’un seul tableur, il inclut donc plusieurs années de suivi (voir mon portefeuille personnel où je trace ma performance depuis 2019). Néanmoins je calcule ma performance chaque année pour avoir une idée de l’ordre de grandeur de l’écart vs un ETF World.

Merci pour ton retour. C’est toujours un plaisir de te suivre.

Bonjour Matthieu,
C’est super cette façon de calculer, je me souviens qu’on avait eu un échange a propos de celà il y a quelques mois et tout est clair à présent.
Bonne continuation à vous.
Sebastien

Bonsoir Sébastien,

Beaucoup de lecteurs m’en parlaient ou me posaient des questions sur la façon dont je calculais mes performances et traçais mon portefeuille dans mes reporting.

C’est maintenant chose faite, j’espère que tout le monde pourra s’en inspirer !

Bonjour,

j’utilise cette methode depuis un moment et la methode TRI, toujours dans Excel. J’effectue des apports reguliers. Les 2 methodes donnent des resultats tres differents, que je ne m’explique pas:
-TRI annualise: 16.14%, depuis le debut 23.61%
-methode valeur de part: annualise: 1.76%, depuis le debut: 2.51%

Qu’est ce qui peut expliquer une telle difference?

Merci
Cdlt,

Bonjour Vincent,

L’écart vient du fait que la méthode de valeur de part ne prend pas en compte le timing d’achat dans le calcul puisqu’on retranche les apports de manière à se comparer à un indice. À l’inverse, le TRI représente vraiment l’argent gagné pendant un certain temps. Si vous achetez avec une grosse somme d’argent sur un point bas et que ça remonte ensuite, vous gagnerez beaucoup plus d’argent(à même pourcentage de hausse) qu’avec une petite somme ajoutée. De ce fait, le TRI sera plus élevé. C’est par exemple mon cas en 2020 : ma valeur de part n’a augmenté que de 2-3% sur l’année à cause du covid, mais mon TRI est autour de 10% car j’ai injecté massivement de l’argent vers avril. Sur la valeur de part on a l’impression que je n’ai pas gagné beaucoup d’argent, alors qu’en réalité j’ai du faire plus de 10k€ de PV en 2020.

Le TRI sert à calculer une performance sur un intervalle de temps en l’annualisant, ce qui peut donner des valeurs aberrantes en cas de fortes fluctuations sur un intervalle court.

Bonsoir Matthieu,
si je fais le calcul de vos gains réels dans votre exemple:
j’ai investi 10100€ et j’en ai 10950€ à la fin, le gain est donc de 850€ soit 850*100/10100=8,4% donc différent du calcul du gain tiré de la valeur de la part qui est de 8,2%, comment l’expliquer ?
j’ai le même problème sur mon cas personnel, si je calcule par rapport à mon argent investi, je gagne 15,1%, en faisant la valeur de la part j’ai 12,36% et avec le calcul du TRI j’ai 22,79% ! je ne comprends pourquoi de tel ecarts alors que les 3 calculs devraient indiquer la même valeur. Merci par avance pour votre aide

Bonsoir Romain,

Pour le calcul de la perf il faut faire (10950-10100)/10100 (en supposant qu’il n’y a pas eu d’apport) = 8,4%. Je ne sais pas comment vous calculez vos parts, il faut vérifier. Le TRI peut donner des écarts très importants, ce qui est normal. Par exemple un portefeuille qui donne 10% en un mois donnera un TRi de plus de 100% en annualisé. Idem si vous faites un fort apport avant une grosse hausse, cela va booster le TRI. Comme je le disais en 2020 j’avais un TRI proche de 10% de mémoire avec une part à 2%. Rien d’étonnant.

oui 8,4% c’est ce que j’écrivais dans mon message, ce que je ne comprends c’est pourquoi ce n’est pas égal au calcul de la perf via le calcul de la part qui est de 8,2% dans votre exemple ? d’ou vient la différence ?

Car dans mon exemple il y a eu des apports et des retraits, ce qui change le résultat.

Bonjour Matthieu,

Je me demandais, une filiale peut-elle performer en bourse ou est elle condamné à transférer une partie à sa maison mère, au groupe auquel elle appartient ?
Avez-vous des exemples en tête ?
Cordialement

Bonjour Steeve, je ne suis pas sur de bien comprendre votre question. Toutes les filiales ne sont pas cotées en bourse déjà. Par exemple Boursorama est une filiale de la SocGen mais n’est pas cotée. En revanche, les comptes de Boursorama sont intérgrées dans les publications de la SoGen.

Laisser un commentaire