Portefeuille Passif ETF PEA : Reporting Juin 2023

Le portefeuille Passif ETF PEA est portefeuille passif composé uniquement d’ETF, tous éligibles au PEA. Son objectif sera de montrer qu’une approche totalement passive en sélectionnant les bons secteurs et une répartition géographique pertinente peut sur-performer un indice comme le MSCI World sur la durée.

Il est à noter que je propose ce portefeuille pour que les lecteurs du site intéressés puissent s’en inspirer, mais il n’est pas détenu en réel pour ma part. Mon portefeuille réel se trouve dans cette partie.

 

Composition du Portefeuille Passif ETF PEA

 

Le portefeuille Passif ETF PEA est constitué de 6 ETF distincts couvrant la partie Américaine, Européenne et l’Asie.

Le portefeuille sera réparti à 60% US, 30% Europe et 10% Asie afin de ne pas trop s’éloigner de la répartition du MSCI World.

 

 

Voici les ETF qui composent le portefeuille ainsi que leur répartition :

 

30% ETF S&P500 (PE500 Amundi) : cet ETF est un classique et permet de s’exposer de manière neutre à travers l’indice large Américain qui contient les plus grosses entreprises des US.

 

30% ETF Nasdaq-100 (PUST Lyxor) : les entreprises du Nasdaq sont incluses dans le S&P500. Le fait d’intégrer du Nasdaq a pour objectif de booster les performances de la partie US en surpondérant la thématique de croissance ainsi que les valeurs technologiques. On a ainsi des chances de faire mieux que le S&P500 sans non plus prendre le risque d’être en totalité investi sur le Nasdaq.

 

10% ETF Europe MSCI Technologie (TNO Lyxor) : cet ETF sectoriel couvre la partie technologique en Europe qui est l’un des secteurs les plus performants à long terme. Je pense que la technologie est l’un des thèmes principaux du 21ème siècle avec la croissance de la digitalisation, du e-commerce, du télétravail… et qui sur-performera le marché. Ce secteur est également devenu relativement défensif car la technologie est devenue un besoin naturel, presque comparable à l’alimentation.

 

10% ETF Europe MSCI Santé (HLT Lyxor) : cet ETF sectoriel couvre la partie santé en Europe qui est un secteur à la fois en croissance mais aussi relativement défensif. Tout comme la technologie, je pense que ce secteur est l’une des thématiques principales du siècle (vieillissement de la population, accroissement des maladies liées à l’obésité, aux problèmes auditifs, oculaires…) et sur-performera le marché.

 

10% ETF Europe Personal & Household Goods (PHG Lyxor) : cet ETF sectoriel couvre la partie de consommation de base (hygiène corporelle, produits d’entretien et de nettoyage…) ainsi que du Luxe en Europe. La partie liée à l’hygiène est très défensive et celle liée au luxe permet de booster les performances. On ne recherchera pas ici la croissance pure mais principalement la solidité et la régularité de ces entreprises.

 

10% ETF Asie Emergente (PAASI Amundi) : cet ETF permet d’investir en Asie qui est un continent en pleine croissance. Il donne une exposition à la Chine, Taiwan, la Corée du Sud et L’Inde. La Chine est aujourd’hui la première puissance mondiale en terme de PIB et a une croissance supérieure aux Etats-Unis. Il est donc pertinent d’y avoir une petite exposition.

 

Portefeuille Passif ETF PEA repartition sectorielle 2021

 

En résumé, l’objectif de ce portefeuille d’ETF est de se concentrer sur des thématiques en croissance et porteuses sur les décennies à venir, tout en évitant les secteurs trop cycliques qui créent peu de valeur à LT.

 

 

Performance du portefeuille Passif ETF PEA

 

Le suivi de performance démarre le 01/01/2020. C’est intéressant puisque cela permet de voir le comportement du portefeuille en prenant en compte la phase baissière de la bourse avec le Coronavirus.

 

Voici l’évolution du portefeuille (en bleu) VS MSCI World CW8 (en rouge) :

 

Portefeuille Passif ETF PEA evolution performance Juin 2023

 

Portefeuille Passif ETF PEA composition Juin 2023

 

Performance Portefeuille Passif ETF PEA en 2023 : +19.1%

Performance MSCI World en 2023 : +10.4%

 

Après une année 2022 en retrait et un début 2023 plutôt timide, le portefeuille retourne sur ses plus hauts historique, boosté notamment par la rapide remontée de la tech ces derniers mois. Il repasse donc à nouveau devant le MSCI World.

Ce rattrapage était en partie prévisible car les GAFAM commençaient à être sérieusement sous-évaluées depuis plusieurs mois, impactées par la remontée des taux d’intérêts. Néanmoins, certaines valorisations redeviennent malheureusement plus excessives, notamment sur tout ce qui touche l’IA (clairement le mot à la mode actuellement). Attention donc à ce que le marché ne retourne pas dans ses excès habituels. Le problème vient toujours de l’humain dans ces situations, car ce sont bien des êtres humains qui passent des ordres d’achat ou de vente, et donc totalement sujets aux biais psychologiques (avidité, peur, spéculation…).

 

Le secteur du luxe commence enfin à montrer des signes de faiblesse, plutôt logique étant données les valorisations qui devenaient excessives également (pricing power contre l’inflation étaient les autres mots à la mode).

 

Le secteur de la santé reste globalement toujours dans une phase de consolidation avec l’après-covid, les analystes n’ont plus trop de base pour faire leurs prévisions. Les résultats sont 2022 sont généralement biaisés vs 2020-2021 où les bénéfices de nombreuses entreprises du secteur ont été artificiellement gonflés. Cela ne remet absolument pas en question les tendances fortes et croissantes de la santé, mais il faut patienter le temps que la consolidation se termine.

 

Pour finir, les marchés Asiatiques restent toujours en net repli. Cette situation peut durer encore tant que de nouveaux catalyseurs n’apparaissent pas sur la reprise de l’activité et de la croissance en Chine, ainsi que sur les manœuvres du PCC.

 

 

 

Sentiment de marché et renforcements

 

Afin d’automatiser la démarche de renforcements mensuels dans ce portefeuille ETF, je propose une simple analyse graphique qui permettra de voir dans quelle tendance évolue le marché.

Si la tendance LT est haussière (prix hebdomadaires au-dessus de la moyenne mobile à 50S), alors le renforcement doit être agressif. En effet, il faut profiter des moments de hausse du marché pour renforcer les segments les plus haussiers à LT (donc principalement les valeurs de croissance).

Si la tendance LT est baissière (prix hebdomadaires en-dessous de la moyenne mobile à 50S), alors le renforcement doit être défensif. En effet, dans ce genre de cas il faut renforcer les valeurs les plus solides et les moins volatiles afin de stabiliser le portefeuille et éviter que la baisse ne fasse trop chuter sa valeur.

 

Cas Agressif : renforcer le Nasdaq-100, TNO et PAASI.

Cas Défensif : renforcer le S&P500, HLT et PHG.

 

Analyse graphique (ZoneBourse) :

 

Portefeuille Passif ETF PEA analyse indice Juin 2023

 

Actuellement le MSCI World (CW8) est en tendance haussière, on peut donc renforcer ce mois-ci suivant la phase agressive.

Je rappelle également que d’appliquer ce genre de méthodologie de renforcement « technique » peut conduire à déséquilibre le portefeuille tout le long de l’année. Il est donc conseillé en fin d’année de faire un ré-équilibrage (totalement sans impact fiscal sur PEA) pour retrouver la pondération cible de 30-30-10-10-10-10 sur chaque ETF.

 

 

Date Publication : 20/06/2023

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

Si vous souhaitez ouvrir un CTO chez DEGIRO en utilisant mon lien de parrainage, contactez moi à etre.riche.et.independant@gmail.com ou passez directement par le premier lien présent sur cette page. Vous ne gagnerez rien mais je toucherais une petite commission à l’ouverture de votre compte, c’est un bon moyen de me remercier si le site ou l’article a pu vous aider.

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

S’abonner
Notification pour
guest

64 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fred
Fred
il y a 1 année

Bonjour Matthieu

Avec le recul (toujours facile de tirer des conclusions à posteriori), un PF PEA pertinent :

/ 60% sur les US, avec la moitié sur le Nasdaq qui a tout explosé en 2020, 2021 et maintenant 2023.
/ 30% sur l’Europe avec « par chance » un poids énorme des winners ASML et SAP dans TNO et LVMH dans PHG.
/ 10% sur PAASI qui enchaîne 3 semestres difficiles en 2021 et 2022 et qui peine à se relever mais ce n’est probablement pas le moment de le lâcher, au contraire.

Bref, un simple PEA, commencé jeune, et diversifié de la sorte, permet largement une allocation très efficace de son épargne. Beaucoup d’investisseurs particuliers pourraient s’en contenter.

Comme quoi pas besoin de faire compliqué pour faire efficace, même si on peut légitimement s’interroger sur le « besoin » de panacher 6 ETF pour au final ne faire pas beaucoup mieux qu’un simple EWLD (sur 3 ans seulement … à voir sur le temps long). Je m’applique aussi cette remarque puisque je panache des ETF sur mon PEA sans me contenter du MSCI World 🙂

Dernière modification le il y a 1 année par Fred
Nasdaq
Nasdaq
il y a 1 année
Répondre à  Fred

A défaut d’un etf world 2x, pour un jeune : CL2 (40%), LQQ (30%), LVE (20%) et PAEEM (10%) 🙂

Fred
Fred
il y a 1 année
Répondre à  Nasdaq

Vu les VL de CL2 et LQQ, notre « jeune » aura un peu de mal à faire ses investissements mensuels avec quelques centaines d’euros … et puis il faudra avoir l’estomac bien accroché vu les max draw down d’un tel PF ! Mais pourquoi pas, chacun gère son argent durement économise comme il l’entend.

Nasdaq
Nasdaq
il y a 1 année
Répondre à  Fred

Je propose le « jeune » monte d’abord sur le petit poney EWLD le temps nécessaire (le VL) avant de sauter sur les chevaux de course CL2/LQQ.

Flow
Flow
il y a 1 année
Répondre à  Fred

Fred, justement vous pronez souvent la simplicité, dans votre PEA vous mixez de nombreux ETFs? Vous mixez seulement les indices ou également des secteurs géographiques par exemple?

Fred
Fred
il y a 1 année
Répondre à  Flow

Rien de bien compliqué, on reste sur les classiques : sp500, nasdaq, msci europe et asia.

Lolo
Lolo
il y a 1 année
Répondre à  Fred

Bonsoir Fred,

Vous avez fini par me convaincre de faire simple avec des ETFs plutôt que de se compliquer la vie avec des titres vifs. Le risque d’un mauvais stock picking peut plomber la performance, l’actualité me le rappelle aujourd’hui avec SES Imagotag…
Merci à vous Fred et Matthieu pour vos interventions très pertinentes et vos précieux conseils

Dernière modification le il y a 1 année par Lolo
Fred
Fred
il y a 1 année
Répondre à  Lolo

Bonjour Lolo

Pour réussir à investir sur le long terme, la tranquillité d’esprit et la sérénité sont des éléments essentiels afin de passer les moments « difficiles ». La diversification du PF est un atout majeur pour diminuer sa volatilité. Les gros gadins sur certaines valeurs sont rares … mais pas tant que ça : Orpea, Solution30, Teleperformance, maintenant SES Imagotag. Si vous êtes dessus, ça fait mal, et vous n’avez aucune garantie que le titre remontera une fois que la confiance est rompue.

Avoir un PF 100% indiciel, c’est ennuyeux, ce n’est pas excitant (il n’y a rien de plus grisant que de trouver le « bon » titre et de le voir monter au ciel) mais en ce qui me concerne, je ne demande pas à mes investissements de me procurer du plaisir ou de l’excitation. Bien au contraire, c’est en coupant tous ces aspects émotifs que l’on arrive à maîtriser les biais comportementaux et que l’on adopte une approche mécanique, automatique, dépassionnée, qui est reconnue comme étant un gage de réussite sur le long terme.

Supporter la volatilité des indices sans craquer (puisque c’est LE point clé pour réussir sur le long terme) est déjà difficile, et typiquement on parle de 20%/30% de variation. Encaisser la volatilité de titres dont la valeur peut être divisé par 2 ou 3 en quelques jours est bien plus difficile encore, surtout quand on débute. Et l’avantage indiciel reste qu’un indice large et diversifié remonte toujours à plus ou moins long terme après une forte baisse, un titre vif pas toujours …

Dernière modification le il y a 1 année par Fred
BOILLEY
BOILLEY
il y a 1 année
Répondre à  Fred

Bonjour Fred,

que pensez-vous de l’ETF SPHD d’investco ?
Il a une belle performance annuelle et rétribue des dividendes mensuels aux alentours des 4/5% (annualisés).

De plus, qu’en est-il de la fiscalité des dividendes US ? J’ai cru comprendre qu’elle avait des particularités.

Merci 🙂

Fred
Fred
il y a 1 année
Répondre à  BOILLEY

Bonjour

Je n’en pense pas grand chose vu que, sauf erreur de ma part, cet ETF listé aux US n’est pas accessible aux européens.

EDIT : Effectivement, il existe une version européenne listée sur Xetra avec le ticker HDLV. Mais je ne vois pas trop l’intérêt par rapport à « bête » ETF SP500 capitalisant qui affiche un meilleur total return historique et qui sera plus efficace niveau fiscalité (vu qu’il n’y a pas de distribution).

Qu’est ce qui vous attire vers cet ETF en particulier ?
Je suis curieux de savoir car je n’ai jamais compris ce qui pouvait amener à choisir un ETF distribuant dans un CTO où la fiscalité du dividende va impacter les rendements composés.

Dernière modification le il y a 1 année par Fred
Greg
Greg
il y a 1 année
Répondre à  Fred

Il faut que j’arrête de mettre bêtement mon nom dans la case nom 🙂

Après coup, je me suis rendu compte que c’est effectivement une aberration (l’ETF SPHD) au vue de la perf du CW8 qui me permettrait de sortir également 5% par an et de surperformer le SPHD.

Le SPHD m’intéressait pour ne pas avoir à gérer de règles de retrait, cela se fait automatiquement tous les mois mais effectivement la fiscalité est défavorable par rapport à un cw8 sur PEA.

D’ailleurs, pensez-vous qu’il pourrait y avoir un split sur le cw8 qui devient assez coûteux unitairement (417euros)

Pour info ma vision de la bourse et d’investir assez fort tôt et laisser courir à très long terme, mais en piochant de temps en temps quelques % pour me faire plaisir.

Nasdaq
Nasdaq
il y a 1 année
Répondre à  Greg
Fred
Fred
il y a 1 année
Répondre à  Greg

Bonjour Greg

Effectivement, l’ETF SPHD repose sur un choix de titres (50 au total en equi pondération) qui n’a aucune raison fondamentale de surperformer le SP500. Quand on compare le total return (dividendes inclus), on constate bien que le SP500 est supérieur.

Donc dans ce cas, je pense qu’il est beaucoup mieux d’accumuler sur PEA par exemple ESE ou bien PE500 puis de vendre une petite quantité quand on a besoin d’argent.

Si vous vendez environ 5% du PF tous les ans (à moduler peut être si le marché monte fort ou baisse fort) et que le rendement composé est d’environ 10% par an, en « théorie » vous ne serez jamais à court d’argent.

Mais effectivement, il peut se poser la question si vous avez des ETF à forte VL (comme CW8, c’est pourquoi il vaut mieux privilégier EWLD) et peu de part (puisqu’on ne peut pas fractionner en PEA). On pourrait se retrouver un jour avec 1 part d’un ETF qui vaudrait X0 000 euros !

En pratique, il arrive souvent que les ETF soient splittés (BNP l’avait fait pour sa gamme en 2018 avec des ratio de 10 à 20) mais on constate que Amundi et Lyxor ne le font pas trop pour l’instant, il préfère lancer de nouveaux ETF (comme LCWD sur CTO ou bien EWLD). J’avais écrit à Lyxor pour leur dire que les fortes VL de leur ETF était un problème pour les particuliers que ce soit en capitalisation ou en distribution. Ils ne m’avaient pas vraiment répondu 🙁

En pratique, sur PEA je ne me fait pas de souci : s’il n’y a pas de split, il y aura des nouveaux ETF de créés et vendre pour acheter les nouveaux sera sans conséquence.
Sur CTO, s’il n’y a pas de split, alors là ça devient un problème potentiel. C’est pourquoi je me tourne toujours vers les ETF à faible VL, souvent d’Ishares (par exemple avec I500 lancé il y a quelques temps).

En AV, on ne se pose pas ce genre de question vu que les parts sont fractionnées …

Greg
Greg
il y a 1 année
Répondre à  Fred

EWLD a théoriquement le même rendement que CW8 ?
Merci 🙂

Fred
Fred
il y a 1 année
Répondre à  Greg

Greg

Vous abusez un peu, il n’y a rien de plus simple que d’ouvrir Boursorama et d’afficher la performance des 2 ETF, par exemple sur 5 ans : CW8 et EWLD font tous les deux 64% à ce jour.

Greg
Greg
il y a 1 année
Répondre à  Fred

Désolé… j’ai été un peu flemmard.

Merci beaucoup, je vais rediriger mon PF sur EWLD de ce fait 😉

Fred
Fred
il y a 1 année
Répondre à  Greg

Il n’y a aucune raison que les 2 ETF n’aient pas le même rendement, ils répliquent le même indice. La minime différence de frais de gestion est complètement noyée dans le tracking error.

Nicolas
Nicolas
il y a 1 année

Bonjour Matthieu,

Que pensez-vous du iShares Global Clean Energy UCITS ETF (Acc: IE000U58J0M1, Dis: IE00B1XNHC34) ? Merci

Fred
Fred
il y a 1 année

Bonjour Matthieu et lecteurs, auriez-vous un ETF à me conseiller pour le périmètre obligations. Produit que je pourrais intégrer dans mon AV en parallèle des mes ETF actions. Merci

Sam
Sam
il y a 1 année

Bonjour à tous;

Dans le cas d’un investissement mensuel de 1500 €/mois avec du MSCI World & Nasdaq sur PEA, on voit parfois le CW8 faire du 390 €, 400€ ou même 420€ actuellement selon les mois. Vous prenez compte de cette augmentation quand vous acheter mensuellement, c’est à a dire est-ce que vous tentez d’attendre quelques euros en moins pour acheter? à long terme soit ce que ça a vraiment un impact 5actions a 400€ ou 5 actions a 420€ ?
Pour ma part je me suis fixé d’investir chaque mois une somme et ça peu importe le prix actuel et je m’y tiens .
Je sais qu’attendre que ça baisse ou monte ça n’a aucun sens car on ne peut pas prévoir le futur.
Mais c’est une question qui me trotter dans la tête. Et aussi confirmer que je suis dans le sens de la marche.

Merci pour vos échanges constructifs je lis tous les commentaires de chaque post

Yann
Yann
il y a 11 mois

Bonjour, tout d’abord merci de votre partage sur le blog
Je viens de demarrer mes investisements sur les etf mais je j’ai un dca de seulement 150 euros par mois, il y a t’il une adaptation de ce portefeuille pour les petits dca comme moi ?
Merci beaucoup
Yann

Yann
Yann
il y a 11 mois
Répondre à  Matthieu

Bonjour Matthieu
Merci de votre conseil
C’est ce que j’ai fait. J’ai suivi votre conseil
J’ai mis 2500€ en juin (c’est pas beaucoup je sais…) + mon premier dca de 150€ en juillet et je continue comme cela du coup avec le ewld de Lyxor qui performe bien semble t’il.

Jerem
Jerem
il y a 11 mois

Bonjour Matthieu, tout d’abord sache que j’adore ton blog et je te remercie pour le partage de toutes tes connaissances !
Je souhaiterai investir 250 euros par mois en DCA, je souhaiterai investir 80% dans un ETF S&P500 plutôt que du world car la part est beaucoup moins chère. Ensuite, pour les 20% restants que me conseilles-tu d’investir en tenant compte de la part des ETF et que c’est pour un PEA.
Merci d’avance,

Jerem
Jerem
il y a 11 mois
Répondre à  Matthieu

Merci de votre réponse. Le problème avec le world de Lyxor c’est qu’il a des frais de 0.45% ce qui commence à faire … Que pensez-vous d’un etf S&P500 plutôt ? Je suis d’accord avec, vous dans mon précédent message je n’ai pas fais mention d’un etf emerging markets car tout comme vous, je n’ai pas spécialement confiance en la Chine et dans les pays en développement de manière générale… je préfère une économie stable, assez solide et ancienne.

Jerem
Jerem
il y a 11 mois
Répondre à  Matthieu

D’accord merci de votre réponse. Sinon si je souhaite investir sur le CW8, au lieu de faire un investissement tous les mois, je pourrais en faire un tous les trimestres ? Si je souhaite investir 250€ par mois sur le CW8, la part étant de 430€ actuellement est-il possible d’acheter un part au moins tous les trois mois, puis une fois par an je rééquilibre le portefeuille de manière à avoir 3000€/an environ sur le CW8 ? Cela est-il possible et ne créera pas de déséquilibre pour mon investissement sur le long terme ?

Jerem
Jerem
il y a 11 mois
Répondre à  Matthieu

Très bien merci pour votre réponse. Concernant l’ETF World CW8 de Amundi, je voulais savoir, les performances affichées sur le site sont nettes de frais de gestion (0.38%), car il est mentionné : « Les performances sont affichées hors frais et commissions à la charge de l’investisseur » mais je ne sais pas si cela veut dire les autres frais ( de courtage, spread etc) ? Ou bien il faut déduire les 0.38% de frais de gestion en plus ? Merci d’avance,

Jerem
Jerem
il y a 11 mois
Répondre à  Matthieu

Je vous remercie pour votre réponse ! J’ai une dernière question et après cela je ne vous embête plus 🙂
Je voudrais investir dans un MSCI World Health Care, j’ai le choix entre deux ETF, mais il y a un ETF qui réplique mieux l’indice (en moyenne 0.8%/an par rapport à l’autre ETF) et qu’il en réplication physique, le problème c’est qu’il est en USD alors que l’autre est en EUR, est-ce que cela est vraiment gênant pour un investissement long terme d’au moins 25 ans ?

Jerem
Jerem
il y a 11 mois
Répondre à  Matthieu

Et de ce que j’ai cru comprendre pour un investissement long terme sur au moins 20 ans, ce n’est pas avantageux de prendre un ETF hedgé ?

Jerem
Jerem
il y a 11 mois
Répondre à  Matthieu

Je vous remercie pour vos réponses. Je me suis décidé et je vais prendre 80% d’ETF MSCI World, 10 MSCI World Health Care et 10% de MSCI World Information Technology qui sont pour moi deux secteurs d’avenir et qui viendront booster je l’espère les performances de mon portefeuille à long terme
Qu’en pensez-vous ? 🙂

Jerem
Jerem
il y a 11 mois
Répondre à  Matthieu

Tout à fait, c’est ce qui est prévu, je compte investir 250€ par mois ainsi que toutes mes primes 🙂

Fred
Fred
il y a 11 mois

Bonjour, je souhaite me positonner sur l’Asie via un ETF, Chine exclue dont l’économie peine à redémarrer post-COVID. J’avais pensé à un ETF sur le Japon LCUJ 0.12% de frais. Un avis?

Sébastien
Sébastien
il y a 10 mois

Bonjour,

Les ETF techno et personnal good ont des encours très faible. Les 3 ETF Europe sont représentés a plus de 55% par les 4 premières lignes. Ne craignez-vous pas que ce manque de diversification et cette concentration sur quelques entreprises fassent sous performer longtemps si une des principales entreprises avaient des difficultés ?

Sébastien
Sébastien
il y a 10 mois
Répondre à  Matthieu

Bonjour, dans ce cas la si un petit nombre d’entreprises représentent une grosse partie de l’ETF, sur un portefeuille avec un certain montant, n’est-il pas plus intéressant de prendre directement les 20 entreprises les plus solides de ces ETF pour enlever les frais de l’ETF ?

Dernière modification le il y a 10 mois par Sébastien
Damien
Damien
il y a 10 mois

Bonjour,

Tout d’abord un grand merci pour le contenu accessible sur ce site, c’est très intéressant pour un débutant comme moi.
Concernant le choix de l’ETF Nasdaq-100, quels sont les raisons de ton choix pour le « PUST Lyxor » par rapport au « PANX Amundi » (FR0013412269), qui présente des frais un peu moindres ?

Sebastien
Sebastien
il y a 10 mois

Bonjour,

Etes vous au courant que L’ETF PE500 (FR0013412285) va changer d’indice (il va suivre l’indice S&P 500 ESG+ index à la place du S&P 500 index) et augmenter ses frais ?
Allez-vous quand même le conserver ou vous allez arbitrer vers un autre ETF qui suit l’indice S&P500 classique?

Cordialement

Sebastien
Sebastien
il y a 10 mois
Répondre à  Matthieu

J’hésite aussi entre celui de lyxor et celui de BNP paribas, Je me demande lequel à le plus de chance d’avoir la mémé évolution

Sebastien
Sebastien
il y a 10 mois
Répondre à  Matthieu

C’était plus dans l’optique de diversifier les émetteurs car Lyxor c’est Amundi aussi, mais en fait je pensais plus partir sur le Lyxor pour une raison toute bête : Amundi a tous les ETF en doubles depuis le rachat de lyxor et je me dis que s’il passe tous les Amundi en ESG c’est pour laisser les Lyxor en non ESG et jouer sur les 2 tableaux. Alors que le BNP pourrait être poussé lui aussi vers un indice ESG.
Pure spéculation.

Sébastien
Sébastien
il y a 10 mois
Répondre à  Matthieu

Oui j’ai vu aussi pour le NASDAQ 100. J’ai parcouru les docs :
Pour le SP500
Le top 10 de l’indice S&P 500 esg+ index représente 39,4% de l’ETF et la 1ère ligne Apple représente 10,1%. (Apple représente 7.6% sur le S&P 500 index et les 10 premières lignes 30,6%)

Cela fait donc un indice réduit de 190 entreprises et cette réduction est repartie sur les entreprises restantes. C’est moins diversifié et plus concentré.

Pour le solactive c’est 42 entreprises a la place de 100. Toujours moins diversifié et plus concentré.
Par contre les 2 ESG sur 10 ans sont plus performants (normal ils sont concentrés).

J’hésite à changer les 2 Amundi que j’ai pour les 2 lyxor qui gardent l’index de base, ça me ferait 45€ de frais de courtage pour faire le tout.

Dernière modification le il y a 10 mois par Sébastien
Alexandre
Alexandre
il y a 10 mois
Répondre à  Matthieu

Bonjour, je rebondis sur ce sujet, comment fait-on pour « changer » d’etf ? il suffit dans cet exemple de vendre toutes les parts de amundi possédées puis racheter pour la même somme de lyxor ?

Dernière modification le il y a 10 mois par Alexandre
jeremie
jeremie
il y a 10 mois

Bonjour Matthieu

J’aimerais commencer par te remercier pour le contenu de ton site que tu nous offres et qui est pour moi débutant une mine d’or de compréhension sur le monde de l’investissement.
Je souhaiterais me lancer dans la création de mon portefeuille pour les 25 prochaines années, je pensais partir sur un DCA de 500$/mois:
CTO
ETF SP500 (60-70%)

PEA
ETF STOXX 50 (20-30%)
ETF EMERGING MARKET (10%)

Qu’en penses tu en terme de diversité et équilibrage?

Je te remercie

vincent
vincent
il y a 10 mois

Bonjour Matthieu

A part le PE500 dans ton suivi PEA Passif, d’autre ETF bascule en ESG ou non?
Et si par cas, y a t il une liste accessible en ligne d’ETF qui bascule en ESG?

Je viens de faire ma bascule de mon coté vers le PSP5.

Merci d’avance.