Suivi Portefeuille Boursier : Reporting Mai 2020

 

Cet article concerne le suivi de mon portefeuille boursier. Le portefeuille se base sur un ensemble d’actions de qualité. Elles possèdent également un solide historique de versement de dividendes croissants.

L’objectif principal du portefeuille est de construire un flux régulier de cash-flow avec les dividendes croissants perçus chaque année. Cela me permettra à long terme d’atteindre l’indépendance financière en couvrant mes dépenses avec ces revenus passifs. Le second objectif est de réaliser une performance supérieure à celle du MSCI World sur le long terme.

Voici le reporting du mois de Mai 2020.

Actions détenues et bilan

 

J’ai continué mes réflexions au cours du mois de Mai, et j’ai finalement décidé de continuer à introduire quelques nouvelles positions dans le portefeuille. L’optique est toujours d’accroitre la diversification, et également pour les raisons suivantes :

 

– Pour la partie Europe, limiter mon poids trop important sur la France. Mon courtier PEA me propose généralement des tarifs trop élevés pour la bourse étrangère mais pas pour les Pays-Bas et la Belgique. Je vais donc en profiter. La dernière crise a clairement montré que l’Europe d’après ne sera plus la même que l’Europe d’avant. Je veux essayer d’avoir quelques billes dans les pays qui me semblent bien gérés (principalement les pays du nord). Je n’exclurais pas la possibilité d’acheter quelques-unes de ces actions sur CTO au lieu de PEA pour limiter les frais de courtage. Je pense même peut-être inclure quelque entreprises Suisses malgré la fiscalité sur leur dividende.

 

– Poursuivre mon choix d’investissement vers des valeurs de qualité et de croissance, en n’excluant plus nécessairement les valeurs qui ne versent pas de dividende. Je pense que le biais du rendement m’a coûté cher en performance dans le passé. Si une société a de très bons fondamentaux et se classe brillamment dans mon screener malgré l’absence de dividende (ce qui pénalise pourtant son score), je pourrais quand même l’acheter.

 

– Faire un dernier tour sur les valeurs US que je n’avais pas bien analysées. Mon portefeuille est pourtant déjà bien chargé mais je me suis aperçu que j’avais tout de même manqué plusieurs belles entreprises Américaines.

 

Pour terminer, en m’amusant à améliorer les aspects visuels de mes fichiers de suivi, j’ai remarqué que (comme beaucoup de monde) j’avais un biais psychologique à renforcer davantage les entreprises en MV. J’ai pu remarquer sur mon PEA que les principales positions sont quasiment toutes en bonne MV, alors que les positions les plus petites sont statistiquement plus souvent en PV.

Cela signifie que sans m’en rendre forcément compte, j’avais tendance à souvent renforcer à la baisse et rarement à la hausse sur les valeurs jugées « trop chères ».

En faisant la même analyse sur le CTO, je ne constate pas ce biais car je n’ai pour le moment quasiment pas fait de renforcement dessus (puisque sa construction est quasi terminée depuis peu). La performance n’en est que meilleure.

Je vais donc dans le futur essayer de bien y faire attention et de ne pas hésiter à renforcer à la hausse les valeurs de qualité.

 

Niveau économique, on constate sur la fin du mois une sorte de rotation sectorielle liée aux plans de relance économique des Etats Européens. On note par exemple une légère baisse des valeurs technologies et de croissance, au profit des secteurs massacrés comme l’automobile, les compagnies aériennes, les bancaires…

Je pense que ce mouvement est un simple rebond technique de ces secteurs. Cela ne durera pas car les fondamentaux sont très mauvais, que cela soit à court terme comme à long terme.

Les tensions USA-Chine ont également repris en cette fin de mois, avec possibilité de briser tout accord commercial établi récemment, cela pourrait potentiellement entrainer les marchés à la baisse après l’euphorie actuelle. Si l’on ajoute l’entrée en récession de quasiment tous les pays, cela peut peser lourd sur la balance. Mais comme d’habitude, en bourse, rien n’est jamais certain.

 

 

Transaction du mois

 

Ventes

 

Rien.

 

Achats

 

Achat sur le PEA de Adyen, Worldline, Euronext.

Achat sur le CTO de Intuit, SalesForce, Adobe, Intercontinental Exchange.

 

Renforcements : Facebook, Realty Income, Cisco Systems, Essex Property.

 

Sans plus tarder, voici le détail du portefeuille :

 

Portefeuille

Les actions détenues sont les suivantes :

 

Santé : Sanofi, Essilor, Sartorius Stedim, Eurofins Scientific, Johnson & Johnson, Merck, Medtronic, Stryker Corp, Becton Dickinson, Abbott Laboratories.

 

Finance : Adyen, Worldline, Euronext, Blackrock, Visa, S&P Global, Intercontinental Exchange, Paypal Holdings.

 

Industrie : Vinci, Air Liquide, Thalès, Sodexo, Schneider Electric, 3M, Raytheon Technologies.

 

Technologie : Dassault Systèmes, RELX, Teleperformance, ASML Holding, Cisco, Automatic Data Processing, Accenture, Intuit, SalesForce, Adobe, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook.

 

Consommation non cyclique : L’Oréal, Pernod Ricard, Heineken, Danone, Unilever, PepsiCo, Procter & Gamble, Mondelez International, McCormick, Church & Dwight, Costco Wholesale.

 

Consommation discrétionnaire : LVMH, Hermès, McDonald’s, Starbucks, Home Depot, Nike.

 

Energie : Total, Rubis.

 

Utilities : Veolia, Dominion Energy, NextEra Energy, Waste Management

 

Telecom : Comcast, Walt Disney

 

Immobilier : Orpéa, National Health Investors, Store Capital, Essex Property, Realty Income, American Tower, Digital Realty

 

 

PEA

 

Suivi Portefeuille PEA Mai 2020

 

 

CTO

 

Suivi Portefeuille CTO Mai 2020 1Suivi Portefeuille CTO Mai 2020 2

 

La valorisation totale du Portefeuille est à ce jour de 83 737€.

Remarque : les valeurs US affichées plus haut sont toutes en euro, elles sont converties avec la parité euro/dollar du jour.

 

Voici également l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :

 

Petite nouveauté ici : pour avoir une comparaison avec les indices la plus fidèle possible, je mets de côté temporairement la comparaison avec le MSCI World car la composition historique de mon portefeuille en était loin (bien que j’essaye chaque mois de corriger ma sous-exposition aux US, cela prend du temps).

Je vais donc suivre la performance de mon portefeuille VS un Benchmark bien plus représentatif qui est une pondération mensuelle de l’évolution du CAC40 GR et du S&P500 de la forme X% CAC40 GR + 100-X% S&P500.

 

J’ai donc regardé chaque mois depuis 01/01/2019 quelles étaient exactement mes pondérations France et US afin d’en déduire un indice réel de comparaison.

Par exemple, en Octobre 2019 j’étais à 86% France et 14% US. Mon Benchmark sur ce mois était donc 86% CAC40 GR + 14% S&P500. La comparaison avec le World n’aurait pas beaucoup de sens sur ce type de période. C’était un travail laborieux de tout recalculer sur un an et demi mais je me suis prêté au jeu.

Voici le résultat obtenu :

 

Performance Portefeuille Mai 2020

 

Performance du Portefeuille depuis Janvier 2020 : -11.93%.

Performance du Benchmark depuis Janvier 2020 : -17.09%.

Performance du MSCI World depuis Janvier 2020 : -8.72%.

Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2020 : -21.38%.

Performance du S&P500 depuis Janvier 2020 : -7.38%.

 

Je pense que je vais continuer d’utiliser ce benchmark pour les prochains suivis jusqu’à avoir un poids US de 60%, puis je prendrais à nouveau le MSCI World par soucis de simplicité (actuellement 45% US).

 

 

Revenus passifs et perspectives annuelles futures

 

Je rappelle que la nouvelle façon de calculer la rente mensuelle est via la règle des 3.5% (règle des 4% sévérisée) de la valeur de mon portefeuille. J’ai effectué pour le tracé et le calcul une moyenne glissante de 3 mois afin de lisser légèrement la volatilité.

De ce fait, je ne regarde plus le rendement de mes Dividend Aristocrats avant de les acheter/renforcer afin de me concentrer 100% sur les fondamentaux.

Les 3.5% correspondront donc au montant global que je pourrais toucher avec des valeurs de rendement si je choisissais d’arbitrer une partie de mes valeurs de croissance actuelles contre elles.

J’ai pu reconstituer ce que cela donnerait sur mon portefeuille depuis le 01/05/2018 :

 

Suivi dividendes Mai 2020

 

La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 234€.

La rente mensuelle moyenne actuelle (avec les dividendes réels) est de 155€.

 

Remarque : les dividendes Américains et le suivi sont calculés en euro et sont net d’impôts (déduction de la flat tax à 30%). Dans le cas du PEA, ils ne tiennent pas compte des prélèvements sociaux car je ne compte pas retirer avant très longtemps !

 

Pour terminer, voici les entreprises qui sont dans ma watchlist pour finir la constitution de mon portefeuille :

 

Europe : Novo Nordisk, SAP, Nestlé, Roche, Lonza, Givaudan, Sofina, Lotus Bakeries, Elia System, Wolters Kluwer, Prosus, Biomérieux.

Us : ThermoFisher Scientific, Equinix, Crown Castle, Alibaba.

 

Me contacter :  etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

39 commentaires

bonjour
je suis tombe sur votre blog et je l’ai dévoré 🙂
Il est d’excellente qualité. merci pour votre travail et votre générosité. C’est rare de trouver qq qui partage son travail sans rien vendre en retour … je suis en train de constituer mon PEA et je me permets de vous demander quelques conseils si vous voulez bien…
dans le domaine des nouvelles energies au sens large :
je m’interesse comme vous doit a veolia – schneider electrique – nextra energy — je suis aussi tenté par IBERDROLA … avez vous une opinion sur cette société… (eventuellement quelle autre entreprise dans ce secteur….?
dans le domaine pharmaceutique à part SANOFI je ne sais pas trop quelle autre prendre…. ROCHE NOVO novartis???? laquelle completerait ou au contraire ferait doublon avec SANOFI?? qu’en pensez vous ??
merci d’avance si vous voulez bien me répondre
bon week end à vous en tous cas 🙂

Bonjour Jean, merci pour votre commentaire.

Iberdrola est une très belle entreprise, probablement la plus belle utilities d’Europe. Je l’aurais bien mis dans mon PEA si mon courtage sur la bourse Espagnole n’était pas si élevé.

Pour le secteur Pharma, l’inévitable est Johnson&Johnson qui est ultra diversifiée entre pharma, matériel médical et produits de soin corporel. Il y a sinon Novo Nordisk au Danemark, Merck aux US/Allemagne et Roche en Suisse.

une derniere svp
dans le domaine technologie j’hesite entre st micro et infineon ???

Plutot ASML ou Texas Instrument ou Intel

bonjour
une derniere en finance je vais prendre un peu de paypal et j’hesitais entre masterard et visa … j’ai vu que tu avais pris visa??? cela se vaut non ???
merci

Bonjour,

Visa est le leader mondial, à titre personnel je prends toujours le n°1 lorsque j’en ai la possibilité.

bonjour mathieu
une petite question ? j’ai un CT et un PEA chez bourse direct et quand je veux passer des ordres sur des titres cotes en suisse ou en allemagne ca me dit passage d’ordre impossible….
qu’est ce que je n’ai pas compris …. comment faire pour acheter des titres comme NESTLE ROCHE ou autres titres non cotes sur euronext ??
merci de ton aide

Bonjour,
Pour les actions Suisses il faut passer par un CTO (non éligible PEA).

J’ai entendu sinon assez récemment des problèmes sur BourseDirect avec des gens qui n’arrivaient pas à passer des ordres sur les places étrangères. Peut-être que c’est le même problème pour vous. Vous devriez essayer de les appeler.

c’est bien çà .. je ne peux acheter que sur euronext et new york … les autres places c’est impossible
c’est quand meme facheux il y a qq titre qui me tentent et qui ne sont cotees qu’à madrid ou londres
a min 15 ou 20 e minimum l’ordre ils ont pourtant interet à ce que ca marche 🙂
si quelqu’un d’autre sur le site a eu le meme probleme, je suis preneur de toute information
merci mathieu
et bon dimanche

15-20€ ne vaut vraiment pas la peine c’est de l’arnaque je trouve, même si c’est le cas de 90% des brokers Français…

clairement c’est exagéré.. j’espere que bourse direct va me trouver une solution demain……c’est bizarre cette affaire..
dans le theme vieillissement de la population tu as du essilor, moi aussi mais que penses tu de AMPLIFON (non cote a paris mais beau parcours boursier….?
meri

Oui Amplifon est une très belle entreprise. Un peu petite et assez chère mais c’est le genre d’entreprise que je pourrais posséder. Mais clairement vu les frais de courtage cela ne m’intéresse pas. Sur un CTO Degiro pourquoi pas, mais même lui qui est le moins cher c’est quandmeme 5-6€ pour la bourse Européenne étrangère.

bonjour
merci de tes reponses cela m’aide beaucoup à avancer

en regardant ton CTO je crois que tu as 9 du top 10 du nasdaq à l’exception de NVIDIA … so why not ??? 🙂

bonne journee

Bonjour,

À titre personnel je n’apprécie pas trop le secteur des semi-conducteurs que je trouve trop cyclique et dépendant du prix des matériaux. Mais c’est vrai que Nvidia a une belle croissance qui semble largement supérieure à Intel, Qualcom et Texas Instruments. Donc pourquoi pas 😉

Bonjour Mathieu
Déjà félicitation pour ce blog et pour les réponses que. Tu apporte à certains.
Moi de mon côté, j’ai une hésitation air liquide, Sodexo,Vinci.
Le premier j’ai déjà donc (renforcement ), pour les deux autres c’est donc nouvelle entrée.
Entre Vinci et Sodexo, j’ai une petite préférence pour la seconde. Mais si tu avait un conseil à donné sur un éventuel choix quel serait il?
Un renforcement , une entrée ,voir même les trois (en fonction du budget)
Jai plus peur de faire un mauvais choix qu’un bon.
Si tu répond à ce message déjà merci d’avance.

Bonjour Romain,

Au choix je prendrais Vinci et de loin. Les fondamentaux de Sodexo se sont énormément dégradés depuis la crise. La croissance était anémique quand tout allait bien, alors maintenant…

Ok, oui je vois ce que tu veut dire.
Merci de ta réponse.

Bonjour Matthieu,
Dans ton cas les frais pour acheter une action espagnole sont beaucoup plus élevés que pour une action belge. Mais si on raisonne à long terme la différence de taux de retenue à la source compensera largement l’écart à l’achat (21% espagne 25% belgique vu dans un autre de tes articles). Il me semble du coup que c’est une sorte de biais psychologique car on veut toujours payer le moins de frais possible…. Qu’est ce que tu en penses?
Je suis un peu dans ton cas je regarde en Europe pour mon PEA. D’ailleurs si on reste en Espagne tu pencherais vers quelles entreprises? J’ai relevé les aristocrates Enagas, Red electrica et Inditex.
Merci pour tout

Bonjour Guillaume,

Vu les frais de courtage sur la bourse étrangère, les actions hors benelux sont intéressantes pour moi uniquement pour des lignes entre 3-5k€ mini. Ce n’est donc pas génial. J’ai également la contrainte de devoir passer des ordres d’au moins 1500€, pas toujours pratique non plus pour les renforcements…

Dans ce cas un ETF serait à la limite plus simple fiscalement et pour les frais pour l’Europe hors France et Benelux.

Autres astuce, les entreprises Américaines Accenture et Medtronic ont leur siège en Irlande. Il est donc possible de les loger en PEA. Sur le papier cela m’intéresse beaucoup, mais bon avec des ordres vers les 30€ c’est clairement de l’arnaque…

Vivement qu’on ait en France de vrais courtiers intéressants… Aux US ils ont énormément de choix et la plupart sont maintenant gratuits.

En Espagne, les seules actions que je trouve intéressantes sont Inditex, Enagas, Red Electrica, et surtout Iberdrola.

Ce qui me gêne chez Inditex c’est que le business est assez cyclique et que le payout est trop élevé à mon goût. REd et Enagas n’ont plus trop de croissance, et leur fondamentaux se dégradent d’année en année.

Iberdrola m’intéresse vraiment pour son positionnement parmi les leaders mondiaux de l’environnement. Les fondamentaux sont relativement sains et le business d’avenir.

julian subercaze

Bonjour Matthieu,

Que penses tu de l’action de Kaugman and broad dont les dividendes augmentes depuis plusieurs années et que je ne vois pas figurer parmi tes investissements immobiliers ?
De plus que penses tu de l’entreprise Novacyt?
D’avance merci !

Bonjour Julian,

Novacyt est une biotech ultra spéculative qui n’a jamais fait 1€ de bénéfices depuis 20 ans. C’est clairement à éviter.

Pour Kaufman c’est bien trop petit à mon goût et relativement cyclique car c’est un promoteur. Pour l’immobilier je préfère investir aux US sur les REITs de qualité.

Bonjour, merci encore pour votre blog ! J’allais enfin commencer à me constituer un portefeuille long terme en javnier et le covid est arrivé. Maintenant que l’orage semble passé, je compte me constituer un portefeuille avec PEA et CTO voire d’autres choses (je suis preneur de tout conseil). J’aimerais votre avis (car sur cette page je vois le contenu de votre PEA et CTO mais je me demande comment est constitué votre portefeuille global, notamment concernant les ETF…ils sont dans votre PEA, votre CTO, ils représentent quelle part de votre portefeuille global ?
Merci encore

Bonjour Julien,

C’est bien mon portefeuille global qui est exposé ici. Je n’ai pas d’ETF.

Merci beaucoup pour votre réactivité et votre réponse. Il y a quelques mois il me semblait que vous aviez un portefeuille ETF (qui m’avait séduit d’ailleurs), vous l’avez coupé car vous estimez qu’il est possible d’avoir de meilleurs résultats avec votre portefeuille actuel ? 🙂
J’ai également une deuxième question : dans votre tableau Excel où on voit vos actions sur votre pea et cto, que signifie les cases coloriées en jaune ?
Merci encore pour le temps que vous accordez à répondre à tout le monde.

Les actions en jaune dans le screener sont en watchlist.
Pour les ETF j’en avais en effet quelques uns mais c’était il y a un bon moment (presque 1 an de mémoire) mais j’ai préféré me concentrer sur un stock picking de qualité et de croissance qui permet d’une part de recevoir des dividendes tous les mois et d’autre part d’espérer battre les indices. Je reste convaincu pour la partie Europe qu’il est relativement simple de faire mieux, c’est plus complexe pour les US.

Bonjour Matthieu,

Petite question sur Airliquide, j’ai entendu parler de majoration des dividendes pour des détenteur de + de 2 ans et d’actions gratuites environ tous les 2 ans. Est ce que cela fonctionne dans le PEA? Est-ce vraiment avantageux? Existe t’il d’autres actions qui fonctionnent comme cela?

J’aimerais bien connaître ton avis stp sur Nexity qui m’intéresse bien en ce moment.

Bonne journée

Bonjour Justin,

Tout ceci fonctionne en effet dans le PEA. Pour avoir majoration sur les dividendes, il faut enregistrer l’action au nominatif.

Voir cet article pour les détails :
http://etre-riche-et-independant.com/avantages-actions-nominatif

Concernant l’action gratuite, c’est une belle appellation pour ce qui est tout simplement un split de 1/10. Il n’y a aucun gain financier derrière parce qu’on est dilué à hauteur de 1/10 avec les nouvelles actions.

Concernant Nexity, c’est un bon moyen de mettre de l’immobilier dans son PEA, même si l’activité de promoteur reste néanmoins assez cyclique.

Bonjour Matthieu,

Petite question technique d’excel, comment faites-vous pour actualiser votre PRU? Car si j’ai bien compris, c’est une moyenne des prix d’achats de vos entrées en position.

J’aimerai savoir comment vous gérez ça sur excel

Bonjour Léo,

Pour calculer un PRU si n= nombre d’actions achetées et p= prix d’achat.

PRU = (n1xp1+n2xp2)/(n1+n2)
Normalement la plupart des courtiers le calculent automatiquement.

Bonjour

Je vois que vous avez de plus en plus d’actions notamment US, donc d’après mes souvenirs chez Degiro. Cela doit bien vous occuper car sans IFU, vous devez gérer les paiements mensuels de l’impôt et des cotisations sociales. Vous servez-vous des extractions du site de Degiro pour les dividendes ou faites-vous vous-mêmes la saisie dans un fichier de suivi de ces dividendes. J’avais migré chez Saxo pour profiter des tarifs et des services IFU… mais compte tenu de l’augmentation récente, tout est remis en cause et j’envisage un retour chez Degiro.

Merci encore une fois pour votre travail dont je m’inspire.

Bonsoir Pascal,

À titre perso je fais mes paiements fiscaux de manière annuelle et non mensuelle. Ce n’est évidemment pas une recommandation, mais la folie a tout de même une limite…

En pratique les centres des impôts sont ok avec cela (je parle de « tolérance ») si les dividendes représentent un montant faible devant vos revenus.

C’est ce que je faisais aussi.

Pour le suivi des dividendes, je les saisissais dans un fichier Excel. J’aimerai automatisé cela en récupérant l’extraction de DEGIRO mais leur fichier n’est pas facilement exploitable en l’état.

Salut Matthieu,

lorsque tu indiques ceci : « Si une société a de très bons fondamentaux et se classe brillamment dans mon screener malgré l’absence de dividende (ce qui pénalise pourtant son score), je pourrais quand même l’acheter. »

Tu as donc une stratégie à PV pour ces sociétés ?

Bonjour Sébastien,

Oui les sociétés qui ne versent pas de dividendes ont deux possibilités :

– soit à horizon TLT (>20 ans ce qui est le mien) je pense qu’elles en verseront un. Apple et Microsoft se sont par exemple mis à le faire récemment.

– soit elles n’en verseront pas et donc lorsque je voudrais consommer mon capital je les revendrais pour des actions à dividendes.

Dans l’idée, je n’ai pas besoin de dividendes aujourd’hui pour vivre. Il serait donc très contre productif de se focaliser sur des actions à haut rendement qui ne me permettront pas de faire croitre mon capital à horizon 20 ans.

Un exemple : dans 20 ans, le dividende de Total aura peut-être doublé (même si rien n’est sur). 10 000€ aujourd’hui sur Total me rapporteront donc l’équivalent de 20 000€ dans 20 ans. En revanche, dans 20 ans Amazon aura potentiellement fait X5. 10 000€ me rapporteront donc l’équivalent de 50 000€. Je pourrais alors dans 20 ans choisir de les placer sur Total, ce qui sera mieux d’une part en terme d’appréciation du patrimoine, ainsi qu’en terme de dividendes reçus lorsque j’en aurais besoin.

Idéalement pour ne pas chercher à faire d’arbitrages, j’essaye de prendre dès aujourd’hui des entreprises qui ont une forte croissance et qui versent déjà un dividende (Visa, Dassault Systèmes, Sartorius…).
Dans le cas des GAFAM ou futures GAFAM (Adobe, SalesForce, PayPal…) je pense de toute façon qu’elles sont incontournables dans un portefeuille dans le monde d’aujourd’hui. Celui qui les évite commet probablement une grave erreur.

Merci de ta réponse précise Matthieu

Salut !
Merci beaucoup pour tous tes reporting, c’est hyper enrichissant.

Penses-tu ajouter une colonne avec la catégorie de l’action pour voir la diversification sectorielle ?

Bonjour Cédric,

J’ajouterai un camembert le mois prochain avec la repartition sectorielle du portefeuille.

Bonsoir Matthieu, je ne comprends pas l’intérêt du CTO.
Pourquoi un CTO et pas une assurance vie ?
Sur le papier l’av est plus intéressante fiscalement

Bonsoir Steeve,

Avec les frais de gestion, l’AV n’a aucun intérêt à part y loger quelques fonds immobilier. Le CTO est le meilleur moyen de loger des entreprises Us en direct.

Laisser un commentaire