Portefeuille International Rendement : Reporting Décembre 2022

Comme expliqué dans l’article d’introduction des nouveaux portefeuilles du site, le Portefeuille International Rendement a pour objectif de dégager une rente élevée mais solide et fiable dans le temps à l’aide des dividendes.

Ce portefeuille est donc destiné aux investisseurs proches de la retraite ou à la retraite qui souhaitent obtenir dès demain un bon complément de revenus. Les reportings prouveront également via le suivi de la performance du portefeuille (dividendes exclus), qu’il est possible de recevoir chaque mois des dividendes tout en préservant son capital et même en le faisant grossir lentement dans le temps.

Il est à noter que je propose ce portefeuille pour que les lecteurs du site intéressés puissent s’en inspirer, mais il n’est pas détenu en réel pour ma part. Mon portefeuille réel se trouve dans cette partie.

 

Composition du Portefeuille International Rendement

 

Le portefeuille International Rendement est constitué de 20 entreprises Françaises et 20 entreprises Américaines de rendement (dividende stable ou croissant). De cette manière, cela permet d’éviter les effets de changes. Il est tout de même à noter qu’il est beaucoup plus complexe de trouver 20 entreprises Françaises de qualité dans cette catégorie que 20 entreprises Américaines. Chaque position est équipondérée à la création du portefeuille. Pour le suivi, le portefeuille initial a une valeur fictive de 100 000€. C’est donc ce montant de référence qui servira à calculer les dividendes reçus chaque mois. Vous pouvez ensuite facilement faire une règle de proportionnalité pour l’appliquer à votre montant.

 

Voici la composition du portefeuille par secteur :

 

Santé : Sanofi, Abbvie, Johnson & Johnson, Pfizer, Merck & Co.

Finances : Scor, BNP Paribas, Axa, Amundi, Mainstreet Capital, Blackrock.

Industrie : Vinci, Sodexo, Bouygues, Schneider Electric, Air Liquide, 3M.

Technologie : IBM, Cisco Systems.

Consommation non cyclique : Danone, Procter & Gamble, PepsiCo, Kimberly-Clark, Sysco Corp, Altria.

Consommation cyclique : Saint-Gobain, Publicis, Michelin, McDonald’s.

Energie : Total, Rubis, Exxon Mobil.

Immobilier : Nexity, Realty Income, National Health Investors.

Utilities : Veolia, Dominion Energy.

Telecom : Orange, Metropole TV, Verizon.

 

repartition sectorielle portefeuille International rendement

 

 

Performance du portefeuille International Rendement

 

Le suivi de la performance de ce portefeuille démarre au 01/04/2020. Je rappelle que l’objectif n’est pas de réaliser une excellente performance dans le temps, mais de prouver qu’il est possible à la fois de vivre de ses dividendes tout en conservant un capital stable ou en croissance dans le temps.

 

portefeuille international rendement performance Decembre 2022

 

Performance Portefeuille International Rendement depuis 01/04/2020 : +45.9%

 

 

Reporting et Mises à jour

 

Le dernier reporting date de Juin 2022. Cela fait donc plus de 6 mois que le portefeuille n’a pas été mis à jour. Je rappelle que j’actualise maintenant ce portefeuille tous les 6 mois. Ce n’est pas forcément gênant puisque son optique est de dégager des dividendes réguliers dans le temps. Il n’est donc pas nécessaire d’observer régulièrement sa performance et son comportement : son but est de dégager des revenus passifs, sans rien n’avoir à faire.

La performance depuis la création est très honorable (+46% en trois ans), ce qui prouve bien que lorsque les investissements sont faits sur un bon point d’entrée, il est possible à la fois de toucher des dividendes élevés et réguliers, tout en faisant progresser son capital.

 

Depuis le dernier reporting, les marchés boursiers ont baissés suites aux différentes craintes sur la remontée des taux d’intérêts suite aux politiques moins accommodantes des banques centrales. La forte inflation est également un facteur exogène qui commence à peser sur l’économie, pouvant la faire rentrer en récession, scénario totalement possible sur 2023.

 

Malgré cela, le portefeuille baisse de seulement 2.8% sur un an glissant, alors que pendant ce temps le MSCI World perd 5.5% sur la même période.

Le portefeuille surperforme donc nettement le MSCI World d’environ 8% sur un an, si l’on réintègre les dividendes (environ 5% de rendement sur les cours actuels).

 

Les entreprises matures à dividendes se comportent d’une manière générale relativement mieux que le marché dans les phases baissières (mais moins bien à la hausse en contrecoup). Cela prouve tout de même qu’avoir ce type d’entreprises en phase de consommation du capital aide tout de même psychologiquement à tenir lors des marchés baissiers.

 

J’ai également actualisé depuis le dernier reporting les augmentations de dividendes pour 2022 (voir plus bas dans le détail de chaque ligne). Au global, la quasi-totalité des entreprises ont augmenté leurs dividendes. Les entreprises Françaises qui avaient coupé pendant le covid ont pour la grande majorité repris les versements à des niveaux pré-covid, d’où les rendements relativement élevés (attention au yield trap tout de même !).

 

 

 

Voici maintenant la performance de chaque ligne du portefeuille ainsi que le classement par rendement du dividende :

 

Portefeuille international rendement selection France Décembre 2022

 

Portefeuille international rendement selection US Décembre 2022

 

On constate que malgré la baisse des marchés, ces entreprises tiennent relativement bien.

D’une manière générale, on remarquera que les entreprises Françaises sont beaucoup plus « value » que les entreprises Américaines, et par conséquent qu’elles versent des dividendes bien plus élevés actuellement.

Cette année, toutes les entreprises Américaines de la liste ont augmenté leurs dividendes. Par ailleurs, dans ce fort contexte d’inflation, les valeurs les plus défensives se sont très bien comportées boursièrement parlant, ce qui pousse leurs valorisations à la hausse, relativement élevées pour certaines (comme McDonalds, PepsiCo, Procter & Gamble…).

Il y a donc un fort retard à rattraper sur les entreprises value en Europe.

 

 

Dividendes du portefeuille International Rendement

 

Voici tout d’abord les statistiques du portefeuille :

 

Rendement brut moyen sur PRU : 5.83%

Rendement brut moyen sur prix actuel : 4.99%

Croissance annuelle moyenne du dividende (5 dernières années, hors covid) : 5.0%

 

Quelques précisions maintenant sur ces données : le rendement moyen du portefeuille est relativement élevé car le marché offrait des valorisations attractives au lancement du portefeuille.

 

Voici maintenant le calendrier annuel des dividendes (en jaune les actions Françaises, en bleu les US) :

 

 

calendrier dividende portefeuille International Rendement

 

Le montant brut mensuel moyen des dividendes reçus serait de 564€.

Depuis la création du portefeuille, intégrant la crise covid et la reprise de l’inflation, le portefeuille a pendant ce temps augmenté ses dividendes de près de 15%.

 

 

portefeuille international rendement dividende Décembre 2022

 

 

Screener boursier du portefeuille International Rendement

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le principe, j’ai fabriqué un screener permettant d’attribuer un score global à chaque action selon plusieurs critères fondamentaux (croissance, value, momentum, rentabilité, bilan, volatilité, cyclicité du business).

Je l’ai légèrement modifié ici pour s’adapter à l’optique du portefeuille, notamment avec des coefficients mieux adaptés : 4 pour le rendement et la qualité du dividende (car c’est l’optique du portefeuille) et 1 pour les autres critères.

Le calcul du Fair Price aide également à choisir chaque mois qu’elle entreprise il serait intéressant de renforcer (sous-évaluation ou légère sur-évaluation).

 

Voici le résultat obtenu (classement par score global) :

 

portefeuille international rendement screener France Décembre 2022 2

 

portefeuille international rendement screener US Décembre 2022

 

 

Si vous souhaitez ouvrir un CTO chez DEGIRO en utilisant mon lien de parrainage, contactez moi à etre.riche.et.independant@gmail.com ou passez directement par le premier lien présent sur cette page. Vous ne gagnerez rien mais je toucherais une petite commission à l’ouverture de votre compte, c’est un bon moyen de me remercier si le site ou l’article a pu vous aider.

 

Date Publication : 06/12/2022

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

S’abonner
Notification pour
guest

29 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jérem
Jérem
il y a 3 mois

Bonjour,
Je possède l’ETF World Dist de Lyxor FR0010315770 sur mon AV Linxea. Le 6 déc, des dividendes ont été versés. Cette opération est-elle annuelle ? Ou autre ?
Merci.
Bien cdlt.

Toawealthierlife.com
Toawealthierlife.com
il y a 3 mois

Bonjour,
Ce portefeuille fictif est un exercice intéressant. Il permet en effet de montrer l’importance du point d’entrée sur les valeurs de rendement : la performance ici est très liée au facteur chance.
Il serait intéressant d’un point de vue intellectuel de comparer la performance de ce portefeuille avec celle qu’il aurait eu s’il avait été constitué en décembre 2019 (et non en plein crise covid avril 2020).
Cela plaide aussi pour la tenue en phase de consommation d’un portefeuille mixte dividende/rendement et croissance pour tenir sur le long terme.

Thierry
Thierry
il y a 3 mois
Répondre à  Toawealthierlife.com

Bonjour
Un bon point d’entrée est profitable dans tous les cas de figures.
Pas seulement pour les actions à rendement.
Comme le précise à juste titre Matthieu, le portefeuille s’est montré particulièrement résilient et c’est très important psychologiquement.
Ça évite de s’agiter dans tous les sens et de commettre de grossières erreurs.
Avoir un mix stratégique c’est ce que je fais personnellement et ça fonctionne très bien.

Thierry
Thierry
il y a 3 mois

Merci pour ce retour pour le moins intéressant.
Le portefeuille est pour le moins résiliant malgré l’effondrement de Nexity, 3M et M6
À méditer….

Tom
Tom
il y a 3 mois

Bonjour à tous,
Que pensez-vous de l’opinion de BlackRock qui prévoit « une récession encore jamais vue pour 2023 » ? (Lien mar exemple ici : https://cryptoast.fr/blackrock-prevoit-recession-encore-jamais-vue-2023/amp/ )

Merci.

Jean
Jean
il y a 3 mois
Répondre à  Tom

Je suis actuellement au Canada et j’entend beaucoup de Canadien ou Americain me dire la même choses ils sont très craintif pour l’an prochain au vue de la recession qui arrive…

Maēl
Maēl
il y a 3 mois

Bonsoir,
Linxea indique : « A ce jour, nous en proposons déjà 5 sur les contrats assurés par Suravenir et Generali :

FR001400A6Y0 Sycoyield 2026 RCFR0013476231 R-co Thematic Target 2026 HY F EURFR00140081Y1 Carmignac Credit 2027FR0013439403 La Française Rendement Global 2028 RC EURFR0014008W22 Millesima World 2028 »

Avez-vous une opinion à propos de ces différents fonds à mettre sur assurance-vie en complément d’un fonds €, immob et ETF World?

Bonne soirée.

Bruno A
Bruno A
il y a 3 mois
Répondre à  Maēl

Bonsoir,

j’ai également reçu ce message ainsi qu’une message similaire de Meilleurtaux Placement pour d’autre fonds obligataires datés.
Je n’ai pas d’avis tranché dessus (j’en ai étudié juste 2 ou 3).
En 1er lieu, il faut absolument lire le DICI de chaque fond pour savoir dans quoi on investit et quelle est la performance cible (non garantie) (attention à prendre celui de la part proposé par l’assureur, le frais de gestion ne sont pas les mêmes, donc la performance non plus)
Et il faut bien connaitre le fonctionnement des obligations pour comprendre le fonctionnement de ces fonds.

Le côté positif :
– risque limité
– diversification des émetteurs d’obligations, donc diminution du risque de défaut par rapport à un achat d’obligation en direct.
– la performance à l’échéance est plus ou moins connue : si la part du fond vaut 100 à l’origine, à l’échéance vous recevrez 100 + à peu près environ la performance cible (sauf cas de défaut d’une ou plusieurs entreprise). Le cours des obligations composants le fond (et donc la valeur du fond) peut varier entre maintenant et l’échéance, mais à l’échéance, les obligations sont (sauf cas de défaut) remboursées au prix inital. Bien sûr, cette performance n’est pas garantie.

Le côté négatif :
– la performance est grevé par les frais de gestion interne du fond (la performance annoncée dans certains DICI sont plutôt décevantes). Et ne pas oublier non plus les frais de gestion de l’assurance-vie, 0,5 à 0,6% encore à soustraire.
– le prix des obligations a beaucoup remonté depuis 2 mois, donc il faut bien regarder le prix au moment de la souscription (voir ma remarque plus bas)
– nous ne connaissons par les taux des fonds € des prochaines années, difficile de dire si ces fonds datés feront mieux

Il faut surtout regarder le cours actuel par rapport au cours d’origine (vous l’aurez facilement sur Boursorama). Si le cours au moment de l’émission était de 100, vous pouvez espérer obtenir à l’échéance 100 + à peu près la performance annoncée (performance non garantie), le fond étant liquidé à la date d’échéance annoncée. Donc le prix au moment où vous l’achetez est important. Achetez à 110 quelque chose qui vaut 100 à l’origine n’a aucun intérêt vu le niveau de performance attendue. Par contre, certains fonds datés ont été lancé il y a 1 ou 2 ans et leur valeur actuelle est inférieure à 100, donc ça peut valoir le coup. A vous de faire les calculs

Mael
Mael
il y a 3 mois
Répondre à  Bruno A

Merci pour cette réponse bien précise.

Bruno A
Bruno A
il y a 3 mois

Désolé pour les quelques fautes, je n’ai pas pris assez de temps pour relire… 😉

Paulin
Paulin
il y a 3 mois

Bonjour,
J’ai 36ans et ai hérité de 50 000€. Je n’ai absolument pas besoin de cette somme et envisage donc de la placer progressivement sur un ETF World.
Ma question est de savoir si je dois plutôt privilégier l’AV ou le PEA ? Je possède les deux.
Pour placer cette somme long terme, où serait-ce plus pertinent de le faire et surtout pour quelles raisons svp ?
Merci!!

gandolfi
gandolfi
il y a 3 mois

Bonjour Matthieu et merci pour vos articles toujours aussi intéressant et détaillés.

Dans le cas d’un portefeuille dividende comme celui-ci, je pense que la notion value trap ou du moins stagnation de la valeur est à prendre en compte.
Par exemple, je retirerai du portefeuille toutes les actions dans le rouge aujourd’hui malgré une date d’achat qui était très favorable. Au delà de leur rendement actuel cela indique surtout que leur business n’est pas profitable ou qu’elles ne créent pas assez de valeur. Il y a un gros risque qu’a terme ces valeurs coupent leur dividende ou que celui stagne sans compter la baisse du cours.

Je vendrai Danone, Nexity, Scor, Rubis, 3M, orange, Verizon, Dominion energy et surement kimberly. On peut peut etre esperer un rebond de dominion energy.
Je considere Sanofi comme une valeur peu attrayante mais dont le cours a le mérite de progresser de manière latérale au contraire des autres. Avec un bon pru on a un investissement peu risqué et au rendement correct.

Qu’en pensez vous ?

gandolfi
gandolfi
il y a 3 mois
Répondre à  Matthieu

Bonjour Matthieu,

Effectivement le rétroviseur est facile mais ce que je sous entendais est plutot un rééquilibrage du portefeuille tous les 6 mois/1an par exemple pour vendre les valeurs qui se transforment en value trap ou que l’on a acheté sur un point d'(entre trop haut.

Par exemple 3M a commencé sa baisse en janvier 2018. Le covid a permis un effet yoyo mais la valeur est désormais plus basse que lors du creux covid. Meme chose pour Rubis, Orange
Verizon n’était pas prévisible sur les cours jusqu’il y a 1an mais elle a une tres faible croissance.

Tout comme vous je n’investirai pas sur ce type de société qui verse des dividendes importants mais dont la croissance est beaucoup trop faible ou dont le marché ne veut plus. C’est un miroir aux alouettes qui peut tromper l’investisseur qui en étant content de toucher 4% de rendement en dividende ne réalise pas qu’a coté la valeur a perdu 15% ou plus.

Romain
Romain
il y a 3 mois

Bonjour,
Que pensez-vous de compléter la stratégie divididende de l’utilisation d’options stratégies covered call. J’ai vu sur autre site que cela permet d’augmenter significativement le rendement.
Merci

Jan
Jan
il y a 3 mois

Bonjour Matthieu,
Merci pour cette mine d’informations qu’est ton site, c’est toujours agréable de te lire.
Que penses tu de l’action DCP mindstream ?

Caius
Caius
il y a 2 mois

Bonjour Matthieu

Que penses-tu d’un mix entre les actions FR de ce portefeuille au sein d’un PEA couplé avec l’ETF PE500
En prenant un ratio cible environ de 80% ETF et 20% sur ces actions FR.
Il permettrai à la fois une expo US et FR avec un plus grosse exposition US ce qui est plus logique vu la réalité des indices,
de toucher un peu de dividende (biais de satisfaction personnelle ahah),
tout en étant au sein de la même enveloppe (PEA par exemple) et de limiter la Flat-Tax en n’ayant pas de CTO.

Penses tu cela pertinent?

Léa
Léa
il y a 28 jours

Bonjour Matthieu,
je découvre votre site depuis jeudi et je crois que je n’arrive plus à détacher mes yeux de celui-ci. Merci infiniment de votre travail.
Je débute depuis fin 2021 dans l’investissement et j’ai ouvert un PEA – Fortuneo; un CTO -DeGIRO; 2 AV – Lynxea et Nalo. Nous avons un LDD plein, un Livret A plein. Nous sommes aussi propriétaires d’un bien en colocation en IDF (encore 5 ans de crédit) et de notre résidence principale (encore 20 ans de crédit) Une capacité d’épargne de 1000€/mois -hors provisions de charge (2 fois par an, possibilité d’avoir l’équivalent de 7000€ en plus – bonus)
Questions:
1/ quels seraient vos conseils pour optimiser tout cela SVP. Je sais que ça dépend de nos objectifs.
Ceux-ci sont triples
– anticiper les frais d’études supérieures de nos enfants (13 et 11 ans)
– préparer notre retraite (nous avons 44 ans tous les 2 cette année – et oui nous commençons tardivement 🙁 )
– pourquoi pas avoir une rente à réinvestir avant la retraite.

Par exemple dans l’allocation ci dessus que vous proposez, sur quel support le mettre en œuvre, est il vraiment à mettre en œuvre (en lisant les commentaires, je m’interroge)? Je précise que pour le PEA, j’ai appliqué aujourd’hui vos recommandations du Portefeuille Passif ETF PEA. J’avoue que jusqu’à présent, je tâtonnais dans tous les sens dans la jungle des ETF. à défaut, j’y avais mis C40, PAEEM, P500H, EWLD, Air Liquide, Dassault, crédit Agricole, Interparfums, Stellantis, Plastic Omnium, et même orpea (je sais je sais …). Le seul bon choix, je crois, était le EWLD. Vos conseils sur ce PF sont les bienvenus svp. Je suis prête à me séparer de certains pour revenir sur de bonnes bases. Merci

2/ Pour nos provisions de charge (impôts, vacances, études etc…) sur quel support est il approprié de les mettre? Par exemple, pour les études des enfants (ils sont en privés – 7000€/an), nous mettons chaque mois 700€ de côté. Pour l’instant, je les mets sur l’AV Boursorama. Est ce judicieux? Ou juste un autre Livret A par exemple fera l’affaire? Désolée d’une question aussi basique, je sais que beaucoup ici sont déjà à un autre niveau.

Vous noterez que parfois je parle en « Je » et parfois en « Nous ». Mariés communauté des biens et pourtant Mr est frileux à n’importe quel investissement. Du coup, je suis seule les finances :-(. Depuis cette année, sous mon insistance et face à l’actualité, il contribue au suivi du budget (ma petite victoire pour l’instant). Du coup, je sais qu’au moindre couac (baisse des cours), il va paniquer. Je me dois donc d’assurer. Après, je sais que les risques ne sont jamais nuls.

Merci beaucoup des conseils que vous, Fred (que j’ai vu très actif aussi 🙂 et tous les autres pourrez m’apporter.
Bien à vous et j’espère que vous allez mieux.
Léa

Léa
Léa
il y a 26 jours
Répondre à  Matthieu

Bonjour Matthieu,
Merci de votre réponse.
Je me doutais un peu pour l’avoir lu dans « Père Riche, Père Pauvre » que je faisais une erreur en souscrivant à une AV en gestion pilotée.
Je vais la clôturer dès demain.
Je cherche des information sur le fond SCI Capimmo. Et je trouve sur certains sites que c’est compliqué la revente car il faut que les biens soient vendus en amont? J’avoue ne pas bien comprendre surtout si c’est via une AV.
Bien à vous
Léa.