Portefeuille International Rendement : Reporting Juin 2022

Comme expliqué dans l’article d’introduction des nouveaux portefeuilles du site, le Portefeuille International Rendement a pour objectif de dégager une rente élevée mais solide et fiable dans le temps à l’aide des dividendes.

Ce portefeuille est donc destiné aux investisseurs proches de la retraite ou à la retraite qui souhaitent obtenir dès demain un bon complément de revenus. Les reportings prouveront également via le suivi de la performance du portefeuille (dividendes exclus), qu’il est possible de recevoir chaque mois des dividendes tout en préservant son capital et même en le faisant grossir lentement dans le temps.

Il est à noter que je propose ce portefeuille pour que les lecteurs du site intéressés puissent s’en inspirer, mais il n’est pas détenu en réel pour ma part. Mon portefeuille réel se trouve dans cette partie.

 

Composition du Portefeuille International Rendement

 

Le portefeuille International Rendement est constitué de 20 entreprises Françaises et 20 entreprises Américaines de rendement (dividende stable ou croissant). De cette manière, cela permet d’éviter les effets de changes. Il est tout de même à noter qu’il est beaucoup plus complexe de trouver 20 entreprises Françaises de qualité dans cette catégorie que 20 entreprises Américaines. Chaque position est équipondérée à la création du portefeuille. Pour le suivi, le portefeuille initial a une valeur fictive de 100 000€. C’est donc ce montant de référence qui servira à calculer les dividendes reçus chaque mois. Vous pouvez ensuite facilement faire une règle de proportionnalité pour l’appliquer à votre montant.

 

Voici la composition du portefeuille par secteur :

 

Santé : Sanofi, Abbvie, Johnson & Johnson, Pfizer, Merck & Co.

Finances : Scor, BNP Paribas, Axa, Amundi, Mainstreet Capital, Blackrock.

Industrie : Vinci, Sodexo, Bouygues, Schneider Electric, Air Liquide, 3M.

Technologie : IBM, Cisco Systems.

Consommation non cyclique : Danone, Procter & Gamble, PepsiCo, Kimberly-Clark, Sysco Corp, Altria.

Consommation cyclique : Saint-Gobain, Publicis, Michelin, McDonald’s.

Energie : Total, Rubis, Exxon Mobil.

Immobilier : Nexity, Realty Income, National Health Investors.

Utilities : Veolia, Dominion Energy.

Telecom : Orange, Metropole TV, Verizon.

 

repartition sectorielle portefeuille International rendement

 

 

Performance du portefeuille International Rendement

 

Le suivi de la performance de ce portefeuille démarre au 01/04/2020. Je rappelle que l’objectif n’est pas de réaliser une excellente performance dans le temps, mais de prouver qu’il est possible à la fois de vivre de ses dividendes tout en conservant un capital stable ou en croissance dans le temps.

 

portefeuille international rendement performance Janvier 2022

 

Performance Portefeuille International Rendement depuis 01/04/2020 : +41.3%

 

 

Reporting et Mises à jour

 

Le dernier reporting date de Décembre 2021. Cela fait donc plus de 6 mois que le portefeuille n’a pas été mis à jour. Je rappelle que j’actualise maintenant ce portefeuille tous les 6 mois. Ce n’est pas forcément gênant puisque son optique est de dégager des dividendes réguliers dans le temps. Il n’est donc pas nécessaire d’observer régulièrement sa performance et son comportement : son but est de dégager des revenus passifs, sans rien n’avoir à faire.

La performance depuis la création est très honorable (+41% en trois ans), ce qui prouve bien que lorsque les investissements sont faits sur un bon point d’entrée, il est possible à la fois de toucher des dividendes élevés et réguliers, tout en faisant progresser son capital.

 

Je rappelle également qu’en complément de ce portefeuille, je propose une nouvelle série d’articles sur un portefeuille focalisé entreprises à dividendes croissants « Dividend Aristocrats US » dont l’objectif est de commencer à générer une rente avec des entreprises à dividende croissant mais sans chercher à maximiser le dividende à l’instant T, mais plutôt sa croissance sur le long terme (ainsi que celle du patrimoine).

 

 

Depuis le dernier reporting, les marchés boursiers ont baissés suites aux différentes craintes sur la remontée des taux, la poursuite de l’inflation, les pénuries et problèmes d’approvisionnements…

Malgré cela, le portefeuille baisse de seulement 5.8% depuis décembre 2021, alors que pendant ce temps le MSCI World perd 10% sur la même période.

Les entreprises matures à dividendes se comportent d’une manière générale relativement mieux que le marché dans les phases baissières (mais moins bien à la hausse en contrecoup). Cela prouve tout de même qu’avoir ce type d’entreprises en phase de consommation du capital aide tout de même psychologiquement à tenir lors des marchés baissiers.

 

J’ai également actualisé depuis le dernier reporting les augmentations de dividendes pour 2022 (voir plus bas dans le détail de chaque ligne). Au global, la quasi-totalité des entreprises ont augmenté leur dividendes. Les entreprises Françaises qui avaient coupé pendant le covid reprennent les versements à des niveaux pré-covid, d’où les rendements relativement élevés (attention au yield trap tout de même !).

 

 

Voici maintenant la performance de chaque ligne du portefeuille ainsi que le classement par rendement du dividende :

 

Portefeuille international rendement selection France Juin 2022

 

Portefeuille international rendement selection US Juin 2022

 

On constate que malgré la baisse des marchés, ces entreprises tiennent relativement bien.

 

 

Dividendes du portefeuille International Rendement

 

Voici tout d’abord les statistiques du portefeuille :

 

Rendement brut moyen sur PRU : 5.83%

Rendement brut moyen sur prix actuel : 4.60%

Croissance annuelle moyenne du dividende (5 dernières années, hors covid) : 5.0%

 

Quelques précisions maintenant sur ces données : le rendement moyen du portefeuille est relativement élevé car le marché offrait des valorisations attractives au lancement du portefeuille.

 

Voici maintenant le calendrier annuel des dividendes (en jaune les actions Françaises, en bleu les US) :

 

 

calendrier dividende portefeuille International Rendement

 

Le montant brut mensuel moyen des dividendes reçus serait de 550€.

 

 

portefeuille international rendement dividende Juin 2022

 

 

Screener boursier du portefeuille International Rendement

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le principe, j’ai fabriqué un screener permettant d’attribuer un score global à chaque action selon plusieurs critères fondamentaux (croissance, value, momentum, rentabilité, bilan, volatilité, cyclicité du business).

Je l’ai légèrement modifié ici pour s’adapter à l’optique du portefeuille, notamment avec des coefficients mieux adaptés : 4 pour le rendement et la qualité du dividende (car c’est l’optique du portefeuille) et 1 pour les autres critères.

Le calcul du Fair Price aide également à choisir chaque mois qu’elle entreprise il serait intéressant de renforcer (sous-évaluation ou légère sur-évaluation).

 

Voici le résultat obtenu (classement par score global) :

 

portefeuille international rendement screener France Juin 2022

 

portefeuille international rendement screener US Juin 2022

 

Remarque : J’ai remis à jour les fondamentaux de toutes les entreprises avec les dernières publications 2022.

 

Si vous souhaitez ouvrir un CTO chez DEGIRO en utilisant mon lien de parrainage, contactez moi à etre.riche.et.independant@gmail.com ou passez directement par le premier lien présent sur cette page. Vous ne gagnerez rien mais je toucherais une petite commission à l’ouverture de votre compte, c’est un bon moyen de me remercier si le site ou l’article a pu vous aider.

 

Date Publication : 12/06/2021

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

14 commentaires

Bonjour Matthieu
Merci pour cette mise à jour qui est toujours intéressante et utile. Les valeurs US semblent davantage valorisées que les valeurs françaises selon tes calculs.

Bonjour Matthieu
Merci pour ce bilan semestriel, Publicis est en tête de score, je pense renforcer mes positions rendement sur mon PEA prochainement car j’ai trop de liquidité, à ce prix je trouve l’entrée intéressante, n’ayant pas bénéficié de l’entrée COVID, qu’en penses-tu? au vu de ses résultats la baisse actuelle me semble même exagérée.
Bon dimanche

Je rajouterai, Omnicom aux USA ne serait-il pas plus indiqué selon toi? c’est un aristo et le dividende est plutôt correct, bien sur celui-ci n’est pas éligible au PEA;
Je choisi en exemple ces deux sociétés de média car je n’ai pas grand chose dans ce domaine en terme de pondération de mon portefeuille, j’ai Verizon, Comcast et c’est tout, Google d’une certaine façon aussi.

Bonjour,

Bien que je suive plus le portefeuille « Dividend Aristocrats USA », je profite de cet article pour poster un commentaire.
Encore Merci à vous pour ce nouveau suivi 👍.

Me concernant, mon PF à surperformer les indices cette semaine.
Environ +2,60% 🤩 en parallèle des -5,50% du Cac ou des -6,10% du Nasdaq

Cela s’explique :
– d’une part, grâce à mes positions chinoises 🇨🇳 représentant 28% du PF et que je n’ai jamais eu le courage de vendre à perte.
Cette semaine, Alibaba a monté de 18% et Prosus de 7%.
– d’autre part, grâce à mes valeurs vertes (et pétrolières) 🌳 représentant 24% du PF et également jamais vendues en perte.
Ces 2 secteurs on eu des performances de bonnes à très bonnes voir excellentes ces dernières semaines.
Je pense à Ameresco, Grenergy, Neoen, Solaria… Total, Véolia…

Hâte de suivre la semaine prochaine qui s’annonce éprouvante avec notamment l’évolution des Chinoises.
L’idéal serait que j’allège pour diversifier vers des valeurs « classiques » Nasdaq 🖥 représentant bien trop peu dans mon PF.

Une pensé à tous ici 😉,

Cordialement,
Bonne soirée

Bonsoir Laurent
Comme quoi il suffit d’être patient, les tech chinoises se réveillent après une année difficile, pareil pour le secteur de l’énergie, comme vous j’avais gardé Total.
Peut être l’année prochaine sera l’année du réveil des fintech et de la tech en général, de netflix etc…
Bonne soirée

Bonjour Matt,
Toujours intéressant de voir l évolution des différents portefeuilles…
Effectivement le momentum des achats étaient juste parfait, mais ça fait également relativiser la baisse actuelle…
si on regarde la situation actuelle pour la liste PEA
.Nexity avec un rendement actuel de 10% et une historique de div convaincant je pense que c est une opportunité.
.Amundi est une très belle opportunité à l image de BLK ou de TROW d ailleurs…
Pour les US il y a tellement de belles boites là bas pour les div…:)
merci

Bonsoir,
Merci pour le reporting.
Qu’est ce qui a valu une croix rouge à National Health Investor ?
Merci.

Bonjour Raphaël

C’était déjà dans le dernier reporting : la coupe récente du dividende pour la première fois depuis une vingtaine d’années pour l’entreprise

Bonjour Matthieu,

Merci pour l’actualisation. Je suis plus le portefeuille dividendes aristocrate USA mais j’ai quelques dividendes sur PEA a placer. Je compte prendre une ligne de Nexity qui me paraît un bon point d’entrée et faire baisser mon PRU sur 3M.

Concernant Air Liquide, on pourrait estimé que le rendement est plus élevé étant donné qu’il y a eu une attribution d’actions gratuites aux actionnaires le 8 juin (1 action pour 10 détenues + bonus 10% pour 2 ans de détention au nominatif).

Bonjour Sylvain,

Le sujet a deja été discuté mais c’est de la com commerciale. Ce n’est pas un don d’actions puisqu’il y a dilution à 10%. C’est simplement un split à 1/10. Il n’y a qu’un gain avec les inscriptions au nominatif

Bonjour Matthieu,
merci pour cette mise à jour.
Je ne sais plus trop quoi penser de Rubis qui degringole depuis mon achat en 2020, les fondamentaux me semblent pourtant solides? Heureux de voir que tu estimes le fair price autour des 40 euros, ca m´incite à attendre encore patiemment 🙂

Bonjour Loic

Rubis est relativement décotée donc ce n’est clairement pas le moment de vendre. Néanmoins elle réagit souvent à’l’opposé du pétrole : quand le pétrole est haut comme actuellement les besoins de stock sont très faibles, ce qui pénalise les résultats.

Au dela de ça, le secteur est en pleine restructuration, donc il ne fait pas forcément bon d’être un petit acteur

Bonjour Matt
Que penses tu de la correction sur SCOR? Elle touche les 20 euros aujourd’hui.

Salut Seb,

Difficile à dire car comme toute financière c’est très compliqué à analyser. Ce qui est sur c’est que tout le secteur de l’assurance est très décoté. Le dividende me semble largement soutenable, j’ai donc du mal à comprendre le prix un peu comme toi..

Laisser un commentaire