Portefeuille Mid&Small Croissance : Reporting Juillet 2021

Le Portefeuille Mid&Small Croissance a pour objectif de réaliser la performance la plus élevée possible à horizon long terme et du sur-performer nettement l’indice CAC40.

Ce portefeuille est donc destiné aux investisseurs souhaitant faire croître leur capital d’une manière agressive et rapide, lorsqu’ils sont en phase de construction d’un patrimoine financier.

Il est à noter que je propose ce portefeuille pour que les lecteurs du site intéressés puissent s’en inspirer, mais il n’est pas détenu en réel pour ma part. Mon portefeuille réel se trouve dans cette partie.

 

Composition du Portefeuille Mid&Small Croissance

 

Le portefeuille Mid&Small Croissance est constitué de 20 Mid&Small Françaises de qualité, orientées croissance et sur des secteurs d’avenir pour la majorité d’entre elles. Chaque position est équipondérée à la création du portefeuille.

Voici la composition du portefeuille par secteur :

 

Santé : Sartorius Stedim, Eurofins Scientific, Biomérieux

Finances : Worldline, Euronext, Edenred

Industrie : Envea, ID Logistic Group

Technologie : Teleperformance, Alten, Esker, Pharmagest Interactive, Soitec

Consommation non cyclique : Rémy Cointreau, Ecomiam, Robertet

Consommation cyclique : Delta Plus Group, Interparfums

Energie : Neoen

Immobilier : Orpéa

 

repartition portefeuille Mid & Small croissance mars 2021

 

 

 

Performance du portefeuille Mid&Small Croissance

 

Le suivi de performance démarre le 01/01/2020. C’est intéressant puisque cela permet de voir comment ce portefeuille se serait comporté  en prenant en compte la phase baissière de la bourse avec le Coronavirus.

Voici l’évolution du portefeuille (en bleu) depuis 2020 VS CAC40 (en rouge) :

 

suivi performance portefeuille Mid & Small Croissance Juillet 2021

 

Performance Portefeuille Mid&Small Croissance en 2020 : +20.60%

Performance CAC40 en 2020 : -8.10%

 

Performance Portefeuille Mid&Small Croissance en 2021 : +12.6%

Performance CAC40 en 2021 : +13.4%

 

 

Le portefeuille a eu une très bonne performance depuis le dernier reporting et rattrape la quasi-totalité de son retard sur le CAC40 depuis le début de l’année (moins de 1% d’écart). Je rappelle que ce sont les craintes sur les mouvements des taux d’intérêts à la hausse qui ont engendré une vague de baisse sur les valeurs de croissance en Mars-Avril 2021.

 

Cependant, on constate depuis près de deux mois une détente sur les taux d’intérêts aux US, le 10 ans est repassé sous les 1.3%.

Cela se traduit directement par une reprise des valeurs de croissance qui ont marqué un net rebond dernièrement. Par ailleurs, on note une correction ces derniers jours des valeurs cycliques et value, ce qui marque une chute pour les principaux indices Européens (dont le CAC40) qui sont fortement pondérés par ce type d’entreprise.

 

On peut donc dire d’une certaine manière que les fondamentaux reprennent leurs droits en terminant pour le moment ces mouvements spéculatifs sur les cycliques.

Cela montre également sur le long terme qu’il vaut mieux garder une stratégie simple en investissant sur des entreprises de qualité plutôt que de tergiverser en tentant d’anticiper ou de deviner les mouvements de certains paramètres économiques. C’est clairement perdu d’avance (en temps et en argent).

 

 

Voici maintenant la performance de chaque ligne du portefeuille :

 

suivi portefeuille Mid&Small croissance Juillet 2021

 

Le secteur de la santé (Sartorius, Eurofins…) s’est fortement repris dernièrement avec les craintes sur les variants du covid. Le portefeuille contient maintenant 3 baggers, avec notamment Sartorius qui dépasse la barre des 200% de PV. C’est clairement le genre d’action toujours trop chère que les analystes et conseillers proposent de vendre. Quelle erreur cela aurait été !

Comme je le répète souvent, il vaut clairement mieux laisser monter les gagnants et couper les perdants plutôt que l’inverse (même si on a souvent envie de prendre des bénéfices…).

 

 

 

Screener boursier du portefeuille Mid & Small Croissance

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le principe, j’ai fabriqué un screener permettant d’attribuer un score global à chaque action selon plusieurs critères fondamentaux (croissance, value, momentum, rentabilité, bilan, volatilité, cyclicité du business).

Je l’ai légèrement modifié ici pour s’adapter à l’optique du portefeuille, notamment avec la suppression des scores liés aux dividendes, et des coefficients mieux adaptés : 4 pour la croissance et le momentum (car c’est l’optique du portefeuille) et 1 pour les autres critères.

Le calcul du Fair Price aide également à choisir chaque mois qu’elle entreprise il serait intéressant de renforcer (sous-évaluation ou légère sur-évaluation).

Le potentiel donne l’espérance de gain à horizon 5 ans en utilisant le Fair Price actuel et la croissance future.

 

 

Voici le résultat obtenu (classement par score global) :

 

suivi screener portefeuille Mid & Small Croissance Juillet 2021

 

 

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

10 commentaires

Bonjour Matthieu,

Que pensez-vous de l’entreprise Nacon ?
Ses fondamentaux ont l’air excellent, son PER est raisonnable et elle semble vouée à la croissance.

Pourquoi ne pas la placer dans ce portefeuille ?

Bonjour,

Les fondamentaux de Nacon sont bons sur le papier en effet. Mais personnellement je ne suis pas fan du secteur du jeux video, surtout pour les petits studios. C’est un domaine ultra compétitif où c’est généralement les leaders qui rafflent la majorité des revenus. Par ailleurs il faut innover constamment et tout le temps plaire. On remet en jeu à chaque fois sa légitimité et sa capacité de faire des jeux qui fonctionnent. C’est une une activité relativement cyclique, qui demande d’investir des sommes non négligeables sans certitude de succès. Ce n’est donc selon moi pas gagné comme pari. C’est d’ailleurs pour cela que la valorisation sur le titre est très faible, le futur est relativement incertain. À titre personnel je préfère éviter.

Bonsoir
Je recherche une ou des small caps à mettre dans mon pea pour très longtemps.
J ai sélectionné Ekinops, Cast, Réalités et Visiativ.
Avez-vous qq idées ?
Merci pour ce site une mine d or.

Bonjour Dylan,

Les meilleurs dossiers sont selon moi soit dans ce portefeuille, soit dans les positions que je détiens personnellement.

Voici un retour très rapide :

Ekinops : business qui me semble très concurrentiel avec de nombreuses bigcaps déjà établies sur le secteur. La rentabilité est faible et le track record est très mauvais (ce qui est généralement rédhibitoire pour moi, je n’aime pas les recovery je préfère les boites qui ont un historique de croissance et de bonne gestion).

Cast : je ne connaissais pas, la boite est très petite avec un croissance vraiment faible pour le secteur. Pas beaucoup d’intérêt selon moi (et à nouveau le track record n’est pas bon).

Realites : assez intéressant pour loger de l’immobilier sur PEA. Rien d’exceptionnel mais pourquoi pas. En small j’irais plutôt sur LNA.

Visiativ : bof, de la dette, des marges faibles, une croissance inégale en dent de scie. Esker est bien plus intéressante dans le domaine.

D’une manière générale vous cherchez sûrement trop à trouver « une pépite » ce qui vous pousse à aller loin et au détriment de bons fondamentaux et d’entreprises bien plus solides et incontournables.

Dans votre liste des boites comme Dassault Systemes, Orpéa (pour rester en Europe et dans les secteurs cités) seraient sûrement de meilleurs choix selon moi, en tout cas plus consensuels avec moins de risque d’échec sans non plus nuire au potentiel de hausse).

Bonjour Matthieu

As tu un avis sur les sociétés MOULINVEST (bois) et DELFINGEN (équipementier auto) ?

Salutations, et bonnes fin de vacances 😉

Bonjour Cédric,

Pour Moulinvest c’est le genre de boite qui risque d’être à la mode avec la tendance verte/ecolo qui arrive pour la construction. Elle va sûrement en profiter. Néanmoins attention car on n’a pas de recul : l’entreprise n’a jamais eu historiquement de vraie croissance, et d’un coup les prévisions semblent généreuses. Comme je le répète souvent je suis méfiant sur les boites sans track record sérieux… en tout cas ça ne se paye pas cher et les prévisions semblent intéressantes. À toi de voir 😉

Pour Delfingen je n’aime pas trop et je fuis personnellement le secteur auto qui est en pleine mutation. C’est très cyclique et incertain (les pièces de demain sur les voitures électriques ou autre ne seront sûrement pas les mêmes qu’aujourd’hui). C’est changeant et imprévisible donc ce n’est pas un investissement suffisament intéressant pour moi.

Bonjour.
Merci beaucoup pour ce partage c’est super! Je cherche à diversifier un portefeuille PEA axé croissance sur lequel j’ai 75% solutions 30, et 25% Energisme. Et j’ai repéré dans votre sélection quelques entreprises dont je vais lire les rapports annuel : alfen, ecomiam (la marge me semble faible mais bon), adyen, neoen et prosus.

Sinon pour information j’ai repéré sur le screener zone bourse quelques entreprises en croisant le filtre bonne croissance + faible valorisation, et en regardant sur le graphique les actions qui semblaient en phase de décollage. Sont sorties :
-metabolic explorer et ses imagotag mais elles me semblent avoir déjà beaucoup monté récemment.
Et ensuite une liste d’actions que je ne connais pas bien et que je vais regarder : antevenio, balyo, enesys technologies, oncodesign, audiovalley, ernetime

Sinon ces temps ci sur le forum boursorama et sur twitter deux titres sont très souvent cités : valneva et quantum genomics, mais ces actions ont déjà beaucoup monté et par principe je me méfie des titres dont on parle beaucoup, et j’avoue ne pas avoir pris le temps d’étudier ces dossiers au niveau fondamental.

Cordialement,
mgveille

Bonjour,

J’espère que vous êtes bien conscient qu’avoir uniquement 2 valeurs en portefeuille est très risqué, autant pour une small qu’une grosse boite comme Apple. Surtout si l’une des deux est Solution30 qui est empêtrée dans des gros soucis de fraude.

Les investissements que vous cherchez (dont la liste évoquée) me semblent d’avantage de la spéculation que de l’investissement, c’est dommage car il y a beaucoup de boites rentables, en croissance et qui performent très bien depuis des années ou des décennies.

Bonjour Matthieu,
as tu un avis sur ces deux sociétés : Adl Partner et Ald Automotive.
Merci

Bonjour Alex,

Ce sont pour moi deux entreprises sans intérêt et à éviter (surtout pour la seconde)

ADL Partner n’a jamais eu de croissance en 20 ans. Son business historique est la distribution de magazines, ce qui n’est clairement pas un domaine d’avenir, c’est le moins qu’on puisse dire. L’entreprise a des marges faibles, aucune croissance… elle a souvent intéréssé les gens dans le passé pour son dividende élevé. Pas grand intérêt (au moins le bilan est sain).

Ald est dans un business catastrophique et voué à l’échec (il n’y a qu’à voir comment finissent les Hertz, Europcar etc…). La rentabilité est quasinulle (voir négative comme le free cash flow de l’entreprise est en négatif depuis plusieurs années), l’endettement est colossal donc la boîte peut être en faillite en moins de 2. Pour finir, c’est un secteur sans croissance donc rien à attendre de ce genre d’entreprises.

Laisser un commentaire