Portefeuille Passif ETF PEA : Reporting Décembre 2021

Le portefeuille Passif ETF PEA est portefeuille passif composé uniquement d’ETF, tous éligibles au PEA. Son objectif sera de montrer qu’une approche totalement passive en sélectionnant les bons secteurs et une répartition géographique pertinente peut sur-performer un indice comme le MSCI World sur la durée.

Il est à noter que je propose ce portefeuille pour que les lecteurs du site intéressés puissent s’en inspirer, mais il n’est pas détenu en réel pour ma part. Mon portefeuille réel se trouve dans cette partie.

 

Composition du Portefeuille Passif ETF PEA

 

Le portefeuille Passif ETF PEA est constitué de 6 ETF distincts couvrant la partie Américaine, Européenne et l’Asie.

Le portefeuille sera réparti à 60% US, 30% Europe et 10% Asie afin de ne pas trop s’éloigner de la répartition du MSCI World.

 

 

Voici les ETF qui composent le portefeuille ainsi que leur répartition :

 

30% ETF S&P500 (PE500 Amundi) : cet ETF est un classique et permet de s’exposer de manière neutre à travers l’indice large Américain qui contient les plus grosses entreprises des US.

 

30% ETF Nasdaq-100 (PUST Lyxor) : les entreprises du Nasdaq sont incluses dans le S&P500. Le fait d’intégrer du Nasdaq a pour objectif de booster les performances de la partie US en surpondérant la thématique de croissance ainsi que les valeurs technologiques. On a ainsi des chances de faire mieux que le S&P500 sans non plus prendre le risque d’être en totalité investi sur le Nasdaq.

 

10% ETF Europe MSCI Technologie (TNO Lyxor) : cet ETF sectoriel couvre la partie technologique en Europe qui est l’un des secteurs les plus performants à long terme. Je pense que la technologie est l’un des thèmes principaux du 21ème siècle avec la croissance de la digitalisation, du e-commerce, du télétravail… et qui sur-performera le marché. Ce secteur est également devenu relativement défensif car la technologie est devenue un besoin naturel, presque comparable à l’alimentation.

 

10% ETF Europe MSCI Santé (HLT Lyxor) : cet ETF sectoriel couvre la partie santé en Europe qui est un secteur à la fois en croissance mais aussi relativement défensif. Tout comme la technologie, je pense que ce secteur est l’une des thématiques principales du siècle (vieillissement de la population, accroissement des maladies liées à l’obésité, aux problèmes auditifs, oculaires…) et sur-performera le marché.

 

10% ETF Europe Personal & Household Goods (PHG Lyxor) : cet ETF sectoriel couvre la partie de consommation de base (hygiène corporelle, produits d’entretien et de nettoyage…) ainsi que du Luxe en Europe. La partie liée à l’hygiène est très défensive et celle liée au luxe permet de booster les performances. On ne recherchera pas ici la croissance pure mais principalement la solidité et la régularité de ces entreprises.

 

10% ETF Asie Emergente (PAASI Amundi) : cet ETF permet d’investir en Asie qui est un continent en pleine croissance. Il donne une exposition à la Chine, Taiwan, la Corée du Sud et L’Inde. La Chine est aujourd’hui la première puissance mondiale en terme de PIB et a une croissance supérieure aux Etats-Unis. Il est donc pertinent d’y avoir une petite exposition.

 

Portefeuille Passif ETF PEA repartition sectorielle 2021

 

En résumé, l’objectif de ce portefeuille d’ETF est de se concentrer sur des thématiques en croissance et porteuses sur les décennies à venir, tout en évitant les secteurs trop cycliques qui créent peu de valeur à LT.

 

 

Performance du portefeuille Passif ETF PEA

 

Le suivi de performance démarre le 01/01/2020. C’est intéressant puisque cela permet de voir le comportement du portefeuille en prenant en compte la phase baissière de la bourse avec le Coronavirus.

 

Voici l’évolution du portefeuille (en bleu) VS MSCI World CW8 (en rouge) :

 

Portefeuille Passif ETF PEA evolution performance Decembre 2021

 

Portefeuille Passif ETF PEA composition Decembre 2021

 

Performance Portefeuille Passif ETF PEA en 2020 : +11.98%

Performance MSCI World en 2020 : +4.44%

 

Performance Portefeuille Passif ETF PEA en 2021 : +24.9%

Performance MSCI World en 2021 : +29.8%

 

 

Le portefeuille a pris du retard ces deux derniers mois sur le MSCI World, notamment à cause de la baisse interminable des marchés Asiatiques ainsi que des nouvelles craintes sur les remontées de taux et d’inflation qui pèsent sur le secteur technologique.

Le portefeuille ne rattrapera plus sur retard avant la fin de l’année, on peut donc affirmer ici que cette année a été plus compliquée que la précédente notamment en raison des sursauts de volatilités très fréquents qui sont apparus.

La Chine a également tiré vers le bas la performance annuelle. Il est à noter que c’est l’une des seules zones au monde où les marchés finissent en terrain négatif pendant un fort mouvement haussier des autres indices mondiaux…

A voir comment les indices se comporteront l’année prochaine, mais je pense qu’il faudra rester très méfiant.

 

 

Sentiment de marché et renforcements

 

Afin d’automatiser la démarche de renforcements mensuels dans ce portefeuille ETF, je propose une simple analyse graphique qui permettra de voir dans quelle tendance évolue le marché.

Si la tendance LT est haussière (prix hebdomadaires au-dessus de la moyenne mobile à 50S), alors le renforcement doit être agressif. En effet, il faut profiter des moments de hausse du marché pour renforcer les segments les plus haussiers à LT (donc principalement les valeurs de croissance).

Si la tendance LT est baissière (prix hebdomadaires en-dessous de la moyenne mobile à 50S), alors le renforcement doit être défensif. En effet, dans ce genre de cas il faut renforcer les valeurs les plus solides et les moins volatiles afin de stabiliser le portefeuille et éviter que la baisse ne fasse trop chuter sa valeur.

 

Cas Agressif : renforcer le Nasdaq-100, TNO et PAASI.

Cas Défensif : renforcer le S&P500, HLT et PHG.

 

Analyse graphique (ZoneBourse) :

 

Portefeuille Passif ETF PEA analyse indice Decembre 2021

 

Actuellement le MSCI World (CW8) est en tendance haussière, on peut donc renforcer ce mois-ci suivant la phase agressive. On pourrait néanmoins exceptionnellement pour le moment renforcer suivant la phase défensive en raison des risques qui planent sur les marchés.

 

Je rappelle également que d’appliquer ce genre de méthodologie de renforcement « technique » peut conduire à déséquilibre le portefeuille tout le long de l’année. Il est donc conseillé en fin d’année de faire un ré-équilibrage (totalement sans impact fiscal sur PEA) pour retrouver la pondération cible de 30-30-10-10-10-10 sur chaque ETF.

 

 

Date Publication : 21/12/2021

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

40 commentaires

Bonsoir Mathieu,

Un grand merci pour ce travail de suivi et de collecte d’information et de synthèse, très intéressant et très enrichissant.

J’ai pris position sur le Nasdaq 100 via le PUST de Lyxor, cela me permets d’avoir un peu d’exposition aux États-Unis, je débute en bourse, une occasion de tester les etf et de pouvoir booster j’espère mon portefeuille sur le long terme 🙂

Bonsoir Henri et merci pour votre retour !

Le Nasdaq est en effet un très bon choix pour tenter de dynamiser la partie croissance et techno du portefeuille (pour qui sait subir la volatilité, plus élevée ici qu’un indice classique comme le S&P500).
Bonne continuation pour vos expérimentations sur les etf 😉

Merci, surtout que sur PEA Boursorama, difficile d’avoir de bonne actions de croissance pour pas trop cher (je ne peux pas me permettre de mettre beaucoup pour l’instant sur mon PEA, étant étudiant).
Cet ETF est donc une excellente opportunité pour moi.

Merci beaucoup, une excellente continuation à vous aussi, et un grand merci pour ce site.

Bonjour,au cours actuel d’environ 24.5 eur est ce qu’il vous semble interressant de rentrer sur l etf emerging asia de chez amundi?

Bonjour Yohan,

Le problème en Asie (spécialement en Chine) ne vient actuellement clairement pas du prix. Le marché Asiatique est sous évalué, sans aucun doute. Le risque principal vient des contraintes et régulations politiques qui pèse lourd sur les entreprises, notamment le secteur technologique. Le marché déteste l’incertitude et personne ne sait comment la Chine agira sur le sujet dans le futur (continuer une politique communiste de destruction de valeur ou changer cela pour partir sur du capitalisme). Actuellement les dés sont pipés, et c’est ce que price le marché. Donc oui le prix est bas et intéressant, mais il y a de bonnes raisons qui expliquent la baisse. Personne ne sait si l’opportunité est bonne ou non.

Bonjoir Mathieu,

Pour ma part je compte couper la ligne asie emergente,je suis à -35% dessus (je l’ai acheté à 28€ en fevrier au plus haut) parce que je ne vois pas le bout du tunnel en chine.Poirquoi pas renforcer le SP500 ou le europe tech 600 à la place?

Au fait un peu hors sujet mais le chateau de cartes immobilier s’effondre en chine,et risque d’entrainer les banques…je ne comprends pas du tout pourquoi Charlie Mungler est rentré en force en achetant du Alibaba à coup de millards…

Hello Quentin,

J’ai moi aussi récemment coupé toutes mes positions Chinoises. Après avoir refait des analyses, je n’y retournerai pas tant que leur économie ne sera pas devenue capitaliste. Le communisme détruit la valeur des actionnaires, je n’y touche donc olus pour le moment.

Le S&P500 est un indice très qualitatif et diversifié, sans trop de spéculation, c’est donc pour moi toujours un bon choix de placement. La tech Européene a pasmal souffert dernièrement, pourquoi pas renforcer également. Attention cependant à la remontée des taux qui pourrait à nouveau remettre en cause la valorisation des entreprises vers le bas.

Bonjour Matthieu,

Pas de valeurs suisses en PEA ou en CTO, afin de s’exposer au CHF (Nestlé typiquement) ?

Tu le fais peut-être déjà via tes ETF (ce qui évite la forte fiscalité suisse, notamment sur les dividendes) ?

Bonne journée,
Tristan

Bonjour Tristan

Les entreprises Suisses ne sont pas éligibles en PEA car pas dans l’UE.

Deux ETf du portefeuille passif (HLT et FOO = food & beverages qui a été remplacé par l’asie, peut-être à tort) contiennent déjà beaucoup de Suisse (Nestlé représente presque 50% de FOO et dans la santé Roche, Novartis, Lonza pèsent également lourd). Ce sont donc 2 bons moyens d’acheter de la Suisse en PeA

Sur CTO les frais sont généralement plus élevés et la fiscalité sur les dividendes décourageante (35% de retenues à la source dont seulement 15% récupérables). On arrive donc à une fiscalité globale de 50% sur les dividendes Suisses…

On peut loger des actions suisses sur le PEA, car ça fait partie de l’espace économique européen (EEE), contrairement à l’UK.

Par contre, on se paye un prélèvement à la source géant de 35% sur les dividendes.

Après, l’achat des actions européennes semble plus ou moins simple selon les courtiers. Avec mon courtier, aucun soucis pour acheter des actions allemandes, espagnoles ou suisses, mais pour acheter des actions italiennes ou norvégiennes, il faut appeler la salle des marchés, et ça douille.

Je me tâte pour Nestlé, car malgré le maxi prélèvement à la source suisse, ça présenterait deux intérêts :
– c’est libellé en CHF
– ils détiennent encore 20% de L’Oréal, et je ne pense pas que cette participation soit 100% intégrés dans les cours de Nestlé…

Non la Suisse ne fait pas partie de l’UE, vous ne pouvez acheter d’actions Suisses en PEA. Essayez et vous verrez

Effectivement, ça ne marche pas pour les actions suisses. 😉

Par contre, c’est ok hors-UE apparemment pour la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein 😉

Oui, ces quelques pays ont des accords et des délégations spéciales, mais ce sont les seules exceptions (après Islande et Liechtenstein c’est pas top niveau entreprise ^^). Norvege il y a quelques belles valeurs

Question subsidiaire : couvres tu ton portefeuille actions avec des options?

Non je ne touche pas aux options pour le moment (on ne peut le faire que sur CTO et je ne maîtrise pas assez le sujet)

Salut Matthieu merci encore pour tes analyses et ta régularité sur les suivis de tes portefeuilles, cela nous aide énormément c’est incroyable !
j’ai juste une question d’allocation d’actif de manière général.
J’ai une capacité d’investissement de 20% de mon salaire, est ce que le simple fait d’investir via un PEA sur des ETF tel que le MSCI WORLD, Nasdaq, et l’EM Asia suffit ? suis-je assez diversifier dans mes investissements ? Ou alors est-il plus judicieux d’investir en complément dans une assurance vie par exemple via des fonds euros, des actions européennes afin de se se diversifier davantage et également se protéger du risque de change ?
En Gros, sur un investissement Long terme, un unique PEA peut suffire ?

Bonjour Quentin,

Sur la partie action, pas forcément besoin de rajouter des actions ou ETF si l’objectif est la diversification. Avec un ETF World + Asie vous couvrez déjà quasiment toutes les entreprises du monde.

Pour le reste des investissement, les actions est de loin la meilleure classe d’actifs à long terme. Néanmoins cela n’empêche pas de garder une réserve de cash sur livret, éventuellement d’avoir des fonds en euro. Le problème de ces supports c’est que cela ne rapporte plus rien, donc forcément si les montants sont trop élevés cela freinera la performance de long terme. Il y a également de l’immobilier papier en AV qui est un bon compromis.

Tout ça pour dire, diversifier pour diversifier n’est pas forcément utile. Il faut surtout bien comprendre les différents placements et qu’ensuite ils correspondent à vos objectifs long terme. Hors crédit, à part les actions (et éventuellement les cryptos même si je ne conseille pas forcément), aucune autre investissement vous permettra de réellement vous enrichir. Donc oui sur le long terme un PEA peut suffire (à condition de garder une épargne de sécurité sur livret)

Bonjour Matthieu, ayant de fortes convictions sur le développement de l’énergie à l’hydrogène (au point de penser que les véhicules électriques sont transitoires avant de migrer vers l’hydrogène) je cherche un ETF spécialisé sur le secteur de l’hydrogène pour y investir sur du long terme. Auriez-vous des idées/suggestions d’ETF (PEA ou CTO) svp ?

Bonjour Antony

Ce genre d’ETF n’existe pas en PEA c’est certain. Sur CTO il y aura des ETF énergie renouvelable mais au sens large (par exemple IQQH d’Ishares) mais uniquement l’hydrogène pas certain il faut chercher sur internet. Selon moi c’est un peu trop spécifique pour que ça vaille le coup de prendre un ETF

Bonjour Matthieu,

Merci pour votre présentation et la transparence, après une année entière de lecture (et d’une perte de 2.000 € sur CTO) je vais opter pour un investissement mensuel type DCA. Je souhaite investir 4.800€/an, répartis-en 400€/mois.
Suivant votre analyse et votre exposition, je suivrai la pondération, sauf pour l’Asie (j’avais en idée d’investir dans le secteur de l’uranium mais rien de dispo sous pea).
Pour le type d’investissement, je suis sur bourse direct avec mon pea, devrai-je idéalement attendre fin 2022 pour avoir le montant total d’investissement ou plutôt la moitié de l’année et ensuite en mensuel (dans quel cas comment faudrait-il répartir les 400€ par secteur ?)
Merci d’avance et une excellente soirée à vous.
Timothy.

Bonjour Timothy,

Il est moins risqué de lisser vos investissements en faisant des apports réguliers tout au long de l’année. Cela diminue le risque du point d’entrée et permet de moyenner ses prix de revient.

Dans votre situation, il serait donc mieux de faire 1 ordre de 400€ tous les mois. Pour éviter de payer trop de frais de courtage, vous n’allez pas splitter ces 400€ en X ETF, mais par exemple renforcer 1 ETF le mois 1, puis un autre ETF le mois suivant etc… en tournant régulièrement de manière à avoir une bonne pondération sur l’année globale (ce n’est pas grave si en cours d’année et surtout à la construction du portefeuille elle soit un peu déséquilibrée).

Bonjour mathieu,

Merci pour votre réponse.

j’ai trouvé deux etfs intéressants à dividendes : SEL Lyxor Stxx eu sdiv et CD9 Amundi ETF EU HDVD

je vais alterner entre ETF S&P 500 pour avoir le côté growth value et peut-être ces deux là pour le côté dividendes/

Bonne soirée 😉

Bonjour Timothy,

Attention tout de même avec ces ETF car orientés sur des actions « high yield » donc généralement des boites matures, en déclin, qui ont peu de croissance et dont les dividendes sont parfois à risque. La performance de ce genre d’ETF est plutôt mauvaise sur le long terme.

Bonjour- amis investisseurs :
J ai un pea investie ,une partie en ETF et une partie en Action.
– pensez-vous que ,ce soit intéressant d’investir dans des assurances vie type:
– Yomoni.assurance vie et
-Wesave. Assurance vie
Tous les deux qui investisseurs dans des ETF ?

qu’est-ce que, ça rapporte de plus .a part prendre des frais en plus ?
Une sois disant expertise ou autre produit dont je n’ai pas accès.

Votre avis , est-il intéressant d’investir dans ces assurance vie?
Sachant que j’ai un PEA ,
Merci

Bonsoir,

La gestion pilotée est une arnaque selon moi car au final ils font acheter des ETF basiques et classiques (parfois même redondant par exemple parfois ils prennent du world + de l’US + de l’Europe alors que le World contient déjà les 2) tout en vous facturant des frais bien supérieurs à si vous achetiez vous même ces ETF. Pas beaucoup d’intérêt…

Merci . Mathieu :
Je me suis posé la question.
Si il avait accès a des fond que je n’ai pas accès type:
-les fond euro. Ou autre type . Voir de l’immobilier.
Que je n’ai partir s’un pea.
-merci de ton point de vue-
1 simple etf world
Et pour Booster meme un peu. De Nasdaq 100.
Fera l’affaire je pense.

Bonjour matt, vu la période de resserrement monétaire qui s annonce penses tu qu’il soit pertinent de rester sur
30% sp500 et 30% nasdaq?
seb

Salut Seb,

Enfait je pense surtout que le Nasdaq tient bien pour le moment grâce aux GAFAM et assimilées (Adobe etc…) car leurs fondamentaux sont très bons et elles ne sont pas si chères que ça. Comme elles pèsent fortement dans l’indice, ça limite la casse (j’aurais donc envie de dire que conserver est viable). Après certains articles montrent que déjà 50% des entreprises du Nasdaq ont perdu entre 20 et 50% depuis leur point haut. C’est amusant que cela se voit peu à cause du jeu des pondérations. Mais on peut aussi imaginer cela comme un point d’entrée intéressant. Le marché est un peu en mode panique en ce moment donc il est difficile d’anticiper la tendance. Je ferais quandmême plutôt du 40-20 (40 sp500) au lieu de 30-30

Bonjour Matthieu,
Et Merci pour ces infos toujours très claires et intéressantes.
Que pensez vous du l’ETF LU1834983477 ?
Merci et bonne année !!

Bonjour Thierry et bonne année !

Aucun intérêt à mon avis de détenir ce genre d’ETF, le secteur bancaire détruit de la valeur sur le long terme tout en étant ultra cyclique. Les banques Européennes étant ultra régulées et les taux étant toujours très bas (bien plus en Europe qu’aux US), pas vraiment de perspectives. Alors évidemment on veut jouer la remontée des taux sur 2022 peut-être que les banques vont bien se comporter, mais à mon sens faire un choix d’investissement uniquement pour des raisons à court terme n’est pas forcément optimal.

Merci 🙂
Je vais donc m’abstenir !
Bonne journée 🙂

Bonjour Matthieu,

Je souhaite investir 1000€ par mois dois je tous les mois passer un ordre pour chaque ETF ou dois je prendre un ETF à la fois tous les mois.
Merci beaucoup pour votre réponse.
Cordialement

Bonjour,

Je pense qu’il vaut mieux choisir deux ETF max chaque mois par exemple et tourner régulièrement. Sinon vous risquez de faire des petits ordres et de payer beaucoup de courtage. Après si vos frais tournent autour de 1€/ordre, vous pouvez faire comme vous le souhaitez ce n’est pas gênant

Bonjour matthieu,
Merci pour ta précédente réponse.
Je voudrais savoir concernant l’analyse technique avec les moyennes mobiles sur quel ETF il faut le faire.
Cordialement

Bonjour,

C’est précisé dans l’article, l’idée est simplement de regarder la tendance globale du marché, donc l’appliquer sur un ETF World est ce qu’il y a de plus simple à faire

Matthieu,

J attends votre mise à jour sur votre PF pea etf passif afin de constater sa résilience en cette période de retournement de tendance croissance vs value.
Bien à vous,
Jean Christophe

bonjour Mathieu,
Merci pour ton partage.
Investir dans etf et faire une balancement en fin d’année pour rééquilibrer ne tue pas les effets d’interet composé sur on vise un investissement TLT (20 ans) ?

Bonjour,

À partir du moment où vous réinvestissez derrière à chaque transaction non cela ne change rien aux intérêts composés : vous faites toujours des gains sur des gains.

Le rebalancing permet simplement de garder des positions équilibrées en terme de géographie, secteur économique etc…
Mais ce n’est pas une obligation.

Bonjour Matthieu,

merci beaucoup pour tes articles très intéressant et ton travail !

J’ai commencé par l’investissement en cryptomonnaie il y a 1 an et demi, commençant à bien m’intéresser à la finance j’ai depuis peu ouvert un PEA boursorama que je souhaite complètement ETF capitalisant pour du LT (10ans mini) en investissant mensuellement dessus pour lisser mon entrée.

Je pensais faire le portefeuille présenté ici en changeant juste les 10% ETF Asie Emergente (PAASI Amundi) en 10% Lyxor EURO STOXX 50 (DxR) UCITS ETF

Mon choix de changer cet ETF est lié à l’actualité ainsi que la prudence à prendre vis à vis du marché chinois (que tu as très bien expliqué dans d’autres articles) mais aussi car voulant investir autant en cryptomonnaies que sur mon PEA chaque mois, je veux que celui si soit le plus safe possible vue la volatilité des cours des actifs numériques Je prends le risque sur la crypto et donc avoir un PEA sans trop de risque.

Qu’en penses-tu, je choisis cet ETF pour ces positions dans des entreprises européennes solides (Loreal, LVMH, Sanofi etc..) ? Pour info j’ai 30 ans, une épargne de sécurité donc je peux prendre des risques.

Je vais continuer de m’instruire sur ton site et voir si dans le futur je n’irai pas voir aussi du côté d’un CTO pour rentrer plus dans l’action 🙂

Bonne journée,
Matthieu

Bonjour Matthieu,

Personnellement je choisirais tout sauf l’Europe ! C’est une zone économique en déclin, sans innovation, sans croissance. La performance des indices Européens est catastrophique depuis 20 ans vs les Us, et quand on regarde la composition des indices cela risque fortement de durer dans le futur. Je privilégierais plutôt de booster les US avec du S&P500 ou Nasdaq. Ou sinon rester sur un simple MSCI World

Laisser un commentaire