Comment choisir les meilleures actions en bourse

La bourse peut être considérée comme le placement le plus rentable de tous les temps. Avec un gain de plus de 7% par an en moyenne depuis une centaine d’années, il est indispensable pour l’épargnant d’investir une grande partie de son argent en bourse.

Cependant, pour maximiser son rendement au cours des années, il ne faut pas acheter n’importe quoi et n’importe quand. Nous allons voir dans cet article comment choisir les meilleures actions qui méritent d’être détenues, puis comment et quand entrer en position.

J’exposerai ma méthode complète en détail sur un exemple.

Sélectionner les meilleures actions à acheter avec l’analyse fondamentale

Dans une optique d’investissement, nous allons choisir uniquement des actions qui présentent des fondamentaux solides sur le long terme. En effet, nous avons vu que sur le long terme  le prix des actions est lié aux fondamentaux de l’entreprise.

Ainsi, en choisissant une action dont le business se développe chaque année, son prix s’appréciera indéniablement.

Pour trouver de telles entreprises, je vais sur le site de ZoneBourse. Ce site a la particularité de présenter les comptes de résultat des entreprises de manière graphique. Il n’est donc pas nécessaire de perdre du temps en cherchant et en lisant directement les comptes de résultat « bruts » publiés par les sociétés cotées en bourse.

De plus, il est possible d’y trouver les prévisions des analystes. Cela permet d’estimer les prix futurs des actions analysées.

Je vais maintenant vous expliquer la méthode en détail pour trouver une action gagnante. Nous prendrons l’exemple complet de la société Danoise Novo Nordisk (leader mondial dans le traitement médical du diabète). Si vous avez des difficultés à comprendre certaines notions du compte de résultat, vous pouvez lire cet article.

 

Trouver les meilleures actions à acheter avec ces critères 

La croissance

Une bonne entreprise doit être en croissance sur le long terme. On regardera donc l’évolution de son chiffre d’affaires et de son bénéfice net par action sur une période d’environ 5 ans. Si la croissance est soutenue, ces deux paramètres doivent augmenter au minimum de 5% par an sur 5 ans.

choisir meilleures actions bourse novo nordisk croissance

 

Dans le cas de Novo Nordisk, la croissance annuelle du CA est de 9,3% entre 2012 et 2016 et les prévisions futures sont positives. Le BNPA augmente annuellement de 18% sur la même période. Nous avons donc ici une entreprise en croissance dynamique !

 

Une situation bilantielle saine et en progression

La croissance de l’entreprise (placements des actionnaires et investissements) doit nécessairement se traduire par une augmentation des capitaux propres (l’actif) de l’entreprise sur le long terme. Les capitaux propres correspondent à la valeur cumulée (année après année) de l’ensemble des richesses de l’entreprise. Ils doivent donc croître si les investisseurs s’intéressent à la société. C’est bien le cas pour Novo Nordisk.

Le résultat net dégagé doit permettre de libérer une quantité suffisante de cash-flow opérationnel. Je rappelle que le cash-flow correspond au résultat net avec réintégration des amortissements et des provisions. Il correspond donc réellement à la quantité d’argent que dégage l’entreprise sur l’année (pour payer les actionnaires, les dettes, et investir). On considère que les dividendes versés doivent être tels que : dividende/cash-flow < 65%. Sinon, l’entreprise peut se mettre en danger en distribuant trop d’argent. On dit alors que le dividende n’est pas pérenne.

Le cash-flow de Novo Nordisk est croissant et élevé. En 2017, il devrait être de 17 DKK. Cela permet largement de payer le dividende (autour de 8 DKK), d’investir, et de payer d’éventuelles dettes.

Le taux d’endettement doit être maîtrisé. Il n’est pas nécessairement mauvais de s’endetter. Imaginez par exemple emprunter de l’argent à votre banquier à un taux net de 2%. Si vous pouvez faire fructifier cet argent à un rendement de 5%, vous empocher automatiquement la différence (ici 5%-2%=3% de gain).

Il est nécessaire que le ratio dettes/fonds propres < 1 pour que l’endettement soit considéré comme maîtrisé. On peut également parler de levier financier (ou leverage) avec le ratio dettes/Ebitda. Ce ratio doit être inférieur à 3.

Dans le cas de Novo Nordisk, il n’y a aucune dette et même de la trésorerie. La situation financière est donc très saine !

 

La profitabilité

Pour qu’une entreprise puisse fonctionner et se développer, elle doit être profitable. C’est-à-dire que chaque euro investit doit rapporter le maximum de bénéfices. On peut alors calculer le ratio CA/résultat net = marge nette. Cet indicateur calcule les résultats nets obtenus avec 1€ de CA.

Une entreprise de qualité doit dégager une marge nette > 5%. Cette marge doit être suffisante pour pouvoir, en cas de coup dur, dégager une quantité correcte de bénéfice. En effet, le chiffre d’affaires peut par exemple diminuer lors d’une année moins productive. Si les coûts sont bien maîtrisés et la marge suffisante, la baisse du résultat net pourra être minime.

Si vous reprenez le premier graphique de l’article, la marge nette estimée de Novo Nordisk en 2017 est de 34,3%. Ceci est énorme ! Cela veut dire que 1€ de CA créé à lui seul 0,34€ de bénéfice net. La société dégage donc des marges très élevée !

Un autre indicateur très utilisé pour estimer la profitabilité d’une entreprise est le ROE (return on equity). Il est obtenu par le ratio résultat net/capitaux propres. Ce ratio représente donc une sorte de rendement pour l’actionnaire. Il exprime le résultat net produit en fonction du montant des capitaux propres (fournis par les actionnaires). Il faut cependant se méfier de cet indicateur car il ne distingue par le résultat net issu des capitaux propres ou de la dette. Il faut donc vérifier le taux d’endettement de l’entreprise.

choisir meilleures actions bourse novo nordisk profitabilite

Une entreprise suffisamment profitable a un ROE > 10%. Si le ROE > 20%, vous tenez là une entreprise très profitable qui a probablement un avantage concurrentiel élevé. On parle dans ce cas de wide moat.

Dans notre exemple, Novo Nordisk a un ROE attendu de 81,1% en 2017, ce qui est incroyable !

 

Acheter : oui mais… au bon moment

Nous avons vu maintenant tous les aspects fondamentaux qui permettent de déterminer si une action est de qualité et si elle peut être considérée comme l’une des meilleures actions dans son domaine. Cependant, cela ne signifie pas forcément qu’il faut se précipiter à l’acheter tout de suite. En effet, il faut désormais la suivre de plus près afin d’entrer en position au meilleur moment. Cela permet de maximiser son rendement sur le long terme, et ne pas risquer de perdre de l’argent.

 

Valoriser une action et entrer en position pour l’acheter

La valorisation d’une action

Une fois que l’entreprise sélectionnée est de qualité, il faut regarder si elle est considérée comme chère ou au contraire bon marché. Il existe pour cela des ratios comptables pour étudier la valorisation de l’entreprise. Une entreprise sera intéressante à acheter si son ratio actuel est plus bas que son ratio historique moyen.

En effet, sur le long terme, on constate un phénomène de retour à la moyenne. Lorsque le prix de l’action s’éloigne de ses fondamentaux, il subira tôt ou tard une forte variation pour revenir à la normale.

Voici les principaux ratios de valorisation :

Le PER

Le PER (price to earnings ratio) est le ratio prix/BNPA. Il correspond au nombre de fois des bénéfices que l’on est prêt à payer pour acheter une action. Si par exemple le PER d’une action est de 20, cela signifie qu’elle se paye 20 fois ses bénéfices. Le PER seul (ainsi que tous les ratios quoi nous allons voir) ne signifie pas grand-chose car il peut varier selon la taille de l’entreprise, le domaine d’activité, ou encore selon la croissance espérée.

Cependant, on considère en moyenne qu’une entreprise est bon marché si son PER < 15 (pour de très grosses capitalisations déjà bien installées). On peut sinon accepter un PER < 20 pour les autres entreprises.

Dans le cas de Novo Nordisk, son PER était bien en dessous de sa moyenne en 2016. Il était d’environ 17 d’après ZoneBourse.

bourse choisir meilleures actions novo nordisk PER

Le PCF

Le PCF (price to cash-flow) est le ratio prix/cash-flow. Son principe est le même que celui du PER, sauf que l’on prend en compte le cash-flow réel au lieu du bénéfice net par action. Ce résultat est considéré comme plus fiable par de nombreux analystes. En effet, il est facile de faire apparaitre des résultats douteux dans les bénéfices (étalement des amortissements ou provision, résultats exceptionnels…). Il n’est pas possible de tricher avec un cash-flow.

On considère une action bon marché si son PCF < 10.

Dans le cas de Novo Nordisk, son prix était de 250 DKK en 2016 avec un cash-flow par action de 20 DKK. Son PCF était donc de 12.5 ce qui est légèrement cher mais en dessous de sa moyenne historique.

 

Le PSR

Le PSR (price to sales ratio) est le ratio prix/CA. Il correspond à la valorisation du prix de l’action par sa capacité (non pas à dégager du bénéfice) mais à développer son business.

On considère qu’une action est peu chère si son PSR<2.

Novo Nordisk avait un PSR de 4,5 en 2016, ce qui est sous sa moyenne mais élevé.

 

Le PBR

Le PBR (price to book ratio) est le ratio prix/actif net. Il correspond au prix de l’action par rapport à la valeur réelle de l’actif de la société. Il est utilisé dans l’approche d’investissement value: c’est en effet le prix qu’il faudrait payer pour racheter tous les biens d’une entreprise (et non toutes ses actions).

On considère une action bon marché si son PBR<2.

Novo Nordisk avait un PBR de 9,3 en 2016 ce qui est très élevé, mais cette valeur est encore une fois sous sa moyenne historique. Le PBR est un indicateur qui est de moins en moins regardé car il est utile uniquement dans le cadre d’un rachat ou de la faillite (liquidation des actifs) d’une société.

Ma méthode de valorisation des actions 

Une fois tous ces ratios définis et analysés, je suis en mesure d’appliquer ma méthode de valorisation qui me permet de tracer ce type de graphique :

bourse choisir meilleures actions novo nordisk valorisation

 

  • En noir, l’évolution du cours de Novo Nordisk depuis 2012.
  • En rouge, l’évolution que devrait suivre l’action selon ses BNPA.
  • En violet, l’évolution que devrait suivre l’action selon son cash-flow.
  • En jaune, l’évolution que devrait suivre l’action selon son CA.
  • En bleu, l’évolution que devrait suivre l’action selon ses fonds propres.

Un point est tracé tous les 4 mois (1er Janvier, 1er Avril, 1er Août) pour chaque année. Les données au-delà de 2018 proviennent des prévisions d’analystes publiées sur ZoneBourse.

Les ratios intermédiaires calculés considèrent que l’évolution est linéaire au cours de l’année. Ainsi, à mi-année, je considère que les bénéfices ont atteint la moitié des prévisions sur l’année en cours.

On constate que chaque ratio de valorisation donne des résultats légèrement différents mais proches. Par exemple, selon le ratio utilisé, le prix juste de Novo Nordisk au 1er Janvier 2020 (derniers points sur la droite du graphique) devrait être au minimum de 350 DKK (selon le PSR) et au maximum de 410 DKK (selon le PER et le PCF).

Plus les ratios convergent dans le même sens, plus la prévision est sûre.

 

Quand entrer en position

On constate sur le graphique que de 2012 à 2015, le prix suit plutôt bien ses fondamentaux. Il est donc possible d’acheter l’action à son juste prix pendant toute cette période.

De 2015 à 2016, le prix de l’action augmente bien plus vite que ses fondamentaux. On peut dire que l’action entre dans une forme de « mini-bulle ». Ce n’est surtout pas le moment d’acheter !

En 2017, on constate un phénomène de retour à la moyenne brutal (car les résultats ont été bons mais moins que prévus). C’est bien la preuve qu’il ne fallait pas acheter au plus haut. Cependant, la bourse étant souvent dans l’excès, les prix sont passés sous les fondamentaux. Cela nous donne un excellent point d’entrée !

En Avril 2017, le plus bas était à 240 DKK. Pour entrer en position de façon plus précise et en minimisant les risques, il faut utiliser l’analyse technique.

 

Choisir le meilleur timing d’achat avec l’analyse technique

Le graphique précédent nous donne une vision globale de l’action et du point d’entrée. On sait que cela sera autour d’Avril 2017, mais comme le dit l’adage : on n’attrape pas un couteau qui tombe ! Si vous achetez l’action trop tôt en pleine chute, vous pouvez perdre de l’argent à court terme.

Vous pouvez ignorer cette étape, mais si vous avez le temps cela vous permettra de maximiser votre rendement à long terme et de choisir un point d’entrée sans trop de risque à court terme.

Voici l’évolution de Novo Nordisk en 2017. Le graphique vient du logiciel gratuit ProRealTime que je vous recommande grandement pour l’analyse technique :

bourse choisir meilleures actions novo nordisk analyse technique

 

Les indicateurs techniques

J’utilise peu d’indicateurs pour mes analyses techniques. Je ferai par la suite un article pour expliquer leur fonctionnement, je ne rentrerai donc pas dans les détails ici. Les plus utiles selon moi dans une optique long terme sont les suivants :

Les supports et résistances : l’action Novo Nordisk casse une résistance (droite noire horizontale) majeure à la fin d’Avril 2017. Celle si fait désormais office de support. Acheter proche de ce support limite les risques de baisse à court terme.

Les moyennes mobiles : Novo Nordisk passe au-dessus des moyennes mobiles à 20 et 50 jours (courbes en pointillés violets et oranges) peu de temps avant le cassage de résistance. Cela signifie que la tendance a des chances de redevenir haussière par la suite.

L’indicateur Ichimoku : je ne rentrerai pas dans le détail car cet indicateur est très puissant et permet d’obtenir de nombreuses informations. Pour faire court, il permet d’analyser « en un regard » la tendance actuelle des cours. Elle est haussière lorsque les cours sont au-dessus du nuage (zones rouges et vertes). Si le nuage futur est vert, la hausse devrait continuer de durer.

 

Ainsi, tout confirme ici qu’il faudrait acheter Novo Nordisk le 27 Avril 2017 au prix de 260 DKK. A l’heure où j’écris cet article, son cours est de 335.5 DKK et a versé pendant ce temps un dividende de 7.7DKK.

En appliquant ma méthode, cela m’a permis de réaliser un rendement de 32%.

Novo Nordisk est une action de qualité. Son prix devrait encore augmenter d’après mes courbes de valorisation d’environ 27% d’ici début 2020.

 

Résumé pour trouver les meilleures actions à acheter :

Une action est de qualité si :

  • Son CA et son BNPA augmentent en moyenne de 5% voire 10% par an sur 5 ans.
  • Ses fonds propres et son cash-flow augmentent globalement chaque année.
  • Le rapport dividende/cash-flow < 65% pour maintenir la pérennité des versements.
  • Sa dette est maitrisée : dette/fonds propres <1 ou dette/ebitda <3.
  • Sa marge nette > 5%.
  • Son ROE > 10% et encore mieux si ROE > 20%.

 

Il faut entrer en position en achetant l’action si :

  • Ses ratios actuels PER, PCF, PSR, PBR sont sous leurs moyennes historiques.
  • Idéalement, l’action est peu chère avec ses ratios de valorisation : PER < 20, PCF < 10, PSR < 2, PBR < 2.
  • Les signaux techniques à court terme sont positifs et limitent les risques de chute.

 

Bien évidemment, l’action Novo Nordisk n’est pas la seule action de qualité à un prix bon marché. Je vous laisse appliquer cette méthode pour trouver les meilleures actions du moment.

Vous pouvez poster vos commentaires pour me faire vos retours sur la méthode.

 

 

Mentions légales :

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

2 commentaires

Bonjour,
Vos analyses me paraissent très bien documentées.
Comment obtenez-vous le Price to sales par exemple (ainsi que son historique), où peut-on trouver ces données ?
Merci.
Bravo pour votre site.

Bonjour Jean-Luc,

Je vous remercie pour votre commentaire. Pour obtenir le Price to sales ratio (PSR), il existe plusieurs solutions :

– Vous pouvez aller sur la partie financials de Morningstar (voici un exemple pour Michelin) http://financials.morningstar.com/valuation/price-ratio.html?t=XPAR:ML&region=FRA
Vous y trouver les PER, PSR, PCF, PBR depuis 2008 soit un large historique de 10 ans.

– Pour le calculer vous même, il suffit de connaitre le nombre d’actions en circulation ainsi que le chiffre d’affaires. Pour le nombre d’actions moyen, prenez par exemple le résultat net et divisez le par le bénéfice net par action. Vous obtiendrez ainsi le nombre d’actions en circulation sur l’année en question (attention aux variations du nombre d’actions sur plusieurs années si il y a eu des augmentations de capital). Une fois ce nombre d’actions obtenu (rassurez vous, il est aussi possible de le trouver sans avoir à le calculer), divisez le chiffre d’affaires par ce nombre d’actions. Vous obtiendrez ainsi le chiffre d’affaires par action. Il ne vous reste plus qu’à diviser le prix de l’action par le chiffre d’affaires par action. Ce résultat correspondra au PSR.

En espérant vous avoir aidé,
Cordialement,
Matthieu.

Laisser un commentaire