Quand vendre une action en bourse

La question du meilleur moment pour vendre une action en bourse est souvent posée. En effet, les biais psychologiques qui nous entravent nous font commettre la plupart du temps de graves erreurs. Ces biais sont la peur et la cupidité.

Si la plupart des investisseurs privés perdent de l’argent en bourse, c’est parce qu’ils cèdent à leurs émotions.

Nous allons voir dans cet article :

  • Les pires erreurs à éviter à la revente d’une action.
  • Les meilleurs moments et les raisons pour vendre une action.

Le pire moment pour vendre une action

Se laisser diriger par la peur

Commençons par l’exemple de la crise des subprimes de 2008. Enormément de gens ont été ruiné car ils ont cédé à la peur en vendant leurs positions en fortes moins-values. S’ils avaient résisté, ils auraient aujourd’hui doublé leur capital. En effet, le S&P500 est passé de 1300$ en Aout 2008 à 2673$ au 1er Janvier 2018.

quand vendre action S&P500 evolution bourse

 

Cependant, peu de gens ont fait preuve de sang froid et de la discipline nécessaire pour conserver leurs positions. Mieux encore : il aurait fallu continuer d’investir dans les meilleures actions de qualité. Cela aurait permis de profiter de la forte reprise du marché action dès 2009.

La bourse montera toujours, mais elle est aussi constituée de succession de cycles haussiers et baissiers. Il est pour cela important de déterminer approximativement dans quelle phase nous sommes pour limiter les erreurs.

Voici les erreurs classiques que nos émotions nous poussent à commettre :

quand vendre action emotions psychologie bourse

 

Comme vous pouvez le constater sur ce graphique, vous êtes votre pire ennemi en bourse ! Vous pouvez le nier, mais si vous avez une expérience des marchés financiers vous avez forcément déjà ressenti la plupart de ces émotions.

 

Succomber à sa cupidité

Une autre erreur classique est de se laisser piéger par sa cupidité. Tous les investisseurs en bourse ont le même objectif : l’appât du gain. Ils ont donc tendance à commettre 2 erreurs récurrentes.

 

  • Revendre trop tôt une position gagnante

Beaucoup revendent leurs positions gagnantes bien trop tôt par peur de voir s’effacer leurs petits gains. Cela arrive par exemple quand vous entrez en position et que tout se passe comme prévu lorsque vous achetez des actions de qualité. Leurs cours s’apprécient pour de bonnes raisons (fondamentaux solides, valorisation attractive).

Après avoir gagné quelques pourcents, vous vous dites : « bon j’ai déjà fait une plus-value correcte, je vais prendre mes bénéfices ». Vous vendez, et dans les semaines/mois qui suivent, l’action continue fortement de monter. Vous avez ainsi raté la plus grande partie de la hausse.

L’important lors de l’achat d’une action est de se fixer un objectif et vente et de s’y tenir. A l’aide des méthodes de valorisation, vous connaissez le prix juste de l’action. Tant qu’il n’est pas atteint, vous devez rester en position (si les fondamentaux n’ont pas changé depuis votre achat).

 

  • Miser sur des actions « casino » très volatiles

Si vous investissez en bourse, c’est que vous êtes prêt à accepter un certain risque pour faire grandir votre capital. Cependant, ce risque doit être maitrisé. La plupart des gens sont impatients et sont pressés de faire des gains jackpot.  Cela peut arriver, comme au casino, mais vous ne maitrisez rien.

Pour citer Warren Buffet, « il ne faut acheter que ce que l’on comprend ». Nombreux furent les investisseurs à se moquer de lui lorsqu’il annonça ne pas vouloir posséder d’actions des secteurs informatiques. Lorsque la bulle internet des années 2000 arriva, les actions technologiques s’écroulèrent. Warren Buffet était bien le seul à pouvoir rester serein…

Vous n’êtes pas capable, je ne suis pas capable, et personne ne l’est pour deviner comment une action ultra-volatile va se comporter. Sinon, tous les boursicoteurs seraient millionnaires !

Investir nécessite de la patience. Si vous en êtes incapable, placez votre argent sur un fond de gestion active ou un ETF.

 

Le meilleur moment pour vendre une action en bourse

Pour citer une nouvelle fois Mr Buffet, « la meilleure durée de détention d’une action est pour toujours ». Si les fondamentaux restent solides années après années et que les bénéfices ne font que croître, pourquoi vouloir vendre ?

Tant que l’entreprise créé de la richesse, son cours montera. Il n’y a donc pas de raison de s’en séparer. Cependant, il est parfois nécessaire de vendre ses actions.

 

En voici les 2 raisons principales :

  • Les fondamentaux se sont dégradés

Si les raisons fondamentales qui vous ont faites acheter cette société ne sont plus valables, vous devez vendre immédiatement.

Soit vous vous êtes trompé à l’achat et il faut l’accepter, c’est par ses erreurs que l’on apprend. Il faudra chercher quelle partie de votre raisonnement était erronée pour ne plus reproduire cette erreur.

Soit les fondamentaux étaient bons lors de l’achat mais se sont réellement dégradés. Dans ce cas, la première question à se poser est simple : « selon les fondamentaux actuels, si je n’étais pas déjà actionnaire, est-ce que j’achèterais cette action ? » Si vous hésitez, c’est que la réponse est non.

Dans tous les cas, il faut vendre immédiatement l’action en question.

 

  • Les fondamentaux sont bons mais la valorisation est devenue trop élevée

Si l’entreprise que vous avez achetée est de qualité mais que sa valorisation est devenue élevée, c’est déjà une bonne nouvelle pour vous. Si vous l’aviez achetée à juste prix, cela signifie que vous avez déjà fait une bonne plus-value. Cependant, vous n’êtes pas le seul à avoir remarqué l’entreprise et son cours est passé bien au-dessus de ses fondamentaux. Elle est donc devenue surévaluée.

Il serait dangereux de conserver une telle position. Lorsqu’elle retournera sur sa moyenne, la chute sera forte et rapide. Cependant, il serait dommage de la vendre alors que son cours est en pleine tendance haussière. Il va donc falloir utiliser l’analyse technique pour sortir au meilleur moment.

Prenons l’exemple de Pharmagest Interactive qui est une small cap de grande qualité avec des fondamentaux solides. Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, de 2014 à début 2017, le prix de Pharmagest suivait correctement ses fondamentaux. Il n’y avait donc aucune raison de vendre. Pour savoir comment tracer ce genre de graphique, vous pouvez consulter cet article.

 

valorisation pharmagest interactive quand vendre action bourse

 

Cependant, sa valorisation a complètement explosé en 2017 ! Le prix de l’action est passé bien au-dessus de ses fondamentaux. Le prix (en noir) a déjà commencé à subir une correction, et il se peut que cela ne soit pas fini. Il devrait progressivement retourner sur sa moyenne.

Procédons maintenant à l’analyse technique pour trouver le point de vente idéal. L’action est devenue surévaluée à partir de 30€ en début 2017 d’après les fondamentaux. On peut voir sur le graphique de ProRealTime ci-dessous que la tendance est encore haussière, il ne faut donc pas vendre tout de suite.

analyse technique bourse quand vendre action pharmagest interactive

 

C’est en Novembre que la vente se déclenche. L’action casse à la baisse une ancienne résistance devenue support. Au même moment, son cours passe sous les moyennes mobiles et sous le nuage Ichimoku. Pour confirmer le tout, le RSI passe en vente. Il n’y a donc plus à hésiter : il faut vendre l’action au prix de 48€.

 

Conclusion

Vous savez désormais tout concernant la vente d’une action. Pour résumer, il faut vendre lorsque :

  • Les fondamentaux de l’entreprise se sont dégradés. Si les raisons pour lesquelles vous avez acheté cette action ne sont plus valables, il faut vendre immédiatement.
  • Les fondamentaux sont toujours bons mais la valorisation est devenue bien trop élevée. Il faut profiter de la hausse et ne pas vendre trop tôt. Le signal de vente sera donné par l’analyse technique lorsque la tendance haussière devrait se terminer.

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales :

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

Laisser un commentaire