Screener action bourse PEA Décembre 2019

Comme annoncé dans le dernier reporting du portefeuille de novembre, j’ai décidé de lancer cette nouvelle rubrique appelée « Screener d’action ». Celle-ci utilise le screener boursier que j’ai fabriqué.

Je rappelle que son rôle principal est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score). En plus de cela, j’ai beaucoup travaillé à trouver un critère de valorisation fiable et visible en un clin d’œil permettant de savoir s’il est possible ou non de passer à l’achat….

L’objectif de cette nouvelle série d’articles est donc d’afficher chaque mois (avec mise à jour du screener) le score de chaque action ainsi que les nouveaux passages à l’achat et les actions trop chères à éviter.

C’est parti !

Screener action bourse PEA décembre 2019

 

Utilisation et rôle du screener

Comme rappelé dans le dernier reporting, le marché actuel est sur ses plus hauts. Il est très difficile encore de trouver des belles actions de qualité à des prix attractifs ou au moins raisonnables.

Même les plus belles actions ne doivent pas être achetées à n’importe quels prix. C’est la raison pour laquelle j’ai beaucoup amélioré mon screener ces derniers temps. J’ai rajouté quelques nouveaux scoring qui ont je trouve leur importance (sensibilité du business au cycle, faible volatilité). Mais surtout, j’ai intégré plusieurs critères de valorisation, qui combinés, donnent un résultat très précis de si l’action est à un prix correct ou non.

 

 

Critères de valorisation du Screener

 

Les critères de valorisation que j’utilise pour les actions du PEA sont les suivants :

 

  • Comparaison du PER actuel de l’action avec son PER annuel moyen sur 10 ans d’après Zonebourse.

 

  • Comparaison du PER actuel de l’action avec le PER mensuel moyen glissant sur 5 ans d’après Morningstar. La grosse différence avec le cas précédent est que le PER est recalculé chaque mois et moyenné sur l’année, et cela pendant 5 ans. À l’opposé, le PER donné par ZoneBourse est tout simplement le prix de l’action le jour de la publication des résultats divisé par le bénéfice. La valeur donnée par Morningstar est donc en théorie plus précise, mais l’historique est plus court. De plus, il est intéressant de combiner 2 sources différentes car les valeurs ne sont pas toujours exactement les mêmes.

 

  • Comparaison du rendement actuel du dividende avec le rendement mensuel moyen glissant sur 5 ans d’après Morningstar.

 

Pour chacun de ces trois critères, j’attribue une note sur 1 :

  • 0 point si l’action est sur-évaluée de plus de 15% d’après le critère
  • 0,5 point si l’action est sur-évaluée de 0% à 15%
  • 1 point si l’action est sous-évaluée

 

Ensuite, le critère global (celui qui sera visible en un clin d’oeil), est simplement la somme de ces 3 critères. Un chiffre de 0 à 3 va donc apparaitre à côté du nom de l’action.

Voici la signification que l’on peut lui donner :

 

De 0 à 1,5 : action sur-évaluée -> rester à l’écart (ne surtout pas acheter) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

2 : action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

2,5 à 3 : action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Pour terminer, il est aisé de réaliser un tri par niveau de valorisation en affichant en priorité les valeurs « à acheter » et par score décroissant. Evidemment, il vaudrait mieux privilégier les actions pas chères et à score élevé.

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon PEA (prix des actions au 04/12/2019) :

 

Screener action bourse PEA Decembre 2019

 

Ou en zoomant directement sur le score global (plus lisible) :

 

Screener action bourse PEA Decembre 2019 global

 

On peut voir que la plupart des actions de qualité sont sur-valorisées actuellement (LVMH, L’Oréal, Vinci, Air Liquide, Pernod Ricard…).

Néanmoins, dans le secteur du luxe, Kering a encore du retard à rattraper et reste attractif.

Thalès, Danone et Publicis sont également à des valorisations attractives. Cela s’explique par leurs chutes récentes lors des publications de résultats qui ont déçus.

Chaque mois, je mettrai à jour ce screener en indiquant quelles actions passent au vert et quelles actions passent au rouge. Vous pourrez donc suivre cela facilement et enfin ne plus trop vous poser de question sur qu’est-ce qui est attractif, qu’est-ce qui est trop cher…

J’espère en tout cas que ce principe intéresse le plus grand nombre, n’hésitez pas à me faire un retour dessus !

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

14 commentaires

re
ça réponds à ma précédente question lol

Lol désolé j’ai voulu publier les 2 d’un coup !

Bonjour Matthieu,
excellente initiative, qui va me permettre de bien m’aider dans le choix de mes achats.
J’ai le sentiment que beaucoup de valeurs sont surévaluées actuellement et il est vraiment difficile de se décider à acheter ou attendre une baisse ?
Cordialement.

Bonjour Laurent,

Je vous remercie pour votre message. J’espère que l’aspect valorisation pourra aider beaucoup de gens dans les prises de positions. En effet, beaucoup de belles valeurs sont chères, mais il en reste toujours d’autres attractives (Total, Danone, Thalès, Kering…).

Pour les plus chères, si vous commencez tout juste votre portefeuille, pourquoi pas ouvrir une petite ligne histoire de ne pas passer à côté de belles entreprises. Cela participera également à avoir une base solide pour le portefeuille. Si tout comme moi vous êtes déjà actionnaire et ne savez pas quoi renforcer, il vaut mieux par contre attendre une baisse du marché pour ces valeurs.

A bientôt.
Matthieu.

Bonjour Matthieu,

Outil très intéressant pour aider à se décider, bravo !!!
Prévoyez-vous d’élargir ce screener à des actions que vous ne possédez pas, mais qui font partie de votre liste des aristocrates (ou presque) en France et en Europe ?
Cordialement,

Bonsoir Marc,

C’est une excellente question à laquelle j’ai déjà commencé à réfléchir. J’avoue ne pas penser que cela soit possible de faire le travail pour d’avantage d’actions car après tout le monde risque de me demander d’intégrer celle-ci, puis celle-là etc… Cela demande énormément de temps et d’efforts pour moi de mettre à jour uniquement les actions que je suis et celles de ma watchlist. J’aurais donc beaucoup de mal à augmenter la liste, surtout pour des actions que je ne souhaite pas spécialement avoir en portefeuille.

Je pense que la liste actuelle sur PEA couvre (heureusement) la majorité des aristocrates Français que les gens souhaitent avoir en portefeuille (Danone, Total, Air Liquide, LVMH, L’Oréal, Vinci, Essilor…).

Cordialement,
Matthieu.

Bonjour,
Merci pour cet article très intéressant.
Vous déconseillez l’achat de LVMH.
J’en ai déjà dans mon portefeuille depuis 3 mois. Du coup je me demande s’il serait préférable de les revendre pour encaisser la petite plus value et récupérer des liquidités.
Qu’en pensez vous ?
Bien à vous.
Un novice en bourse.

Bonjour Gael,

Je ne déconseille absolument pas LVMH, elle est simplement très chère aujourd’hui. Si vous l’avez en portefeuille (tout comme moi) je vous conseille de la conserver. Si vous hésitez par contre à acheter/renforcer, il faut dans ce cas éviter pour le moment (c’est le but du screener). En règle générale, il vaut mieux éviter de revendre les belles entreprises lorsqu’on les a en portefeuille. On le regrette souvent après lorsqu’elle sont encore plus hautes 😉

Matthieu.

Bonjour Matthieu,
Je poursuis le développement de ma culture de la bourse et des entreprises grâce à votre site.
En regardant RELX que je ne connaissais pas, j’ai eu l’impression qu’elle n’est pas éligible au PEA. Vous confirmez qu’elle est dans ce portefeuille ?

Merci.
Eric

Bonjour Eric,

RELX est cotée à Amsterdam donc éligible au PEA.

A ok, j’ai trouvé le problème. Par défaut, je tombe sur la cotation US.
Merci, c’est tout bon.

Bonjour Matthieu,

sachant que le PER est facilement manipulable, il n’est pas risqué de l’inclure comme critère de comparaison ?
Me concernant, je préfère valoriser une action via la méthode que vous aviez indiqué sur ce post : http://etre-riche-et-independant.com/choisir-meilleures-actions-bourse

Bonjour,

L’article en question utilisait également le PER. Cet indicateur a ses limites, c’est pour cela que je le combine avec de nombreux autres (voir les versions plus récentes du screener) : PER, PSR, rendement, min/max 52s, trésorerie et dette…

Oui c’est vrai, dans tous les cas le PER n’est pas utilisé seul et c’est ce qui compte. Dans ma méthode de valorisation qui s’inspire donc de la tienne, je pense remplacer le PER par le PEG

Laisser un commentaire