Les Dividendes trimestriels en bourse

La grande majorité des entreprises Américaines versent des dividendes à fréquence trimestrielle. À l’opposée, les entreprises Françaises (et même Européennes en général) ont plutôt une fréquence de versement annuel.

Nous allons voir dans cet article l’impact de la fréquence de versement sur les rendements à long terme des dividendes.

La liste des entreprises à dividendes trimestriels en Europe

Voici la liste des entreprises Européennes qui versent des dividendes trimestriels :

En France : Total, STmicro, ABC Arbitrage, TechnipFMC.

Aux Pays-Bas : Unilever, Royal Dutch Shell.

Au UK : British American Tobacco, BP, Imperial Brands, GlaxoSmithKline, HSBC Holdings.

En Espagne : Banco Santander.

Remarque : il peut y avoir des oublis de ma part dans la liste précédente.

La grande majorité des entreprises Européennes versent des dividendes annuels, parfois semestriels pour certaines.

Simulation des gains des dividendes trimestriels vs dividendes annuels

Au-delà de l’avantage d’obtenir du cash-flow de manière plus fréquente, nous allons voir que les gains à long terme en réinvestissant des dividendes trimestriels vs annuels sont importants.

La simulation ci-dessous modélise la situation suivante (tous les chiffres sont à titre d’exemple mais le raisonnement est valable pour tous les montants) :

On considère qu’un investisseur dispose d’un montant d’argent de 100 000€.

Il va acheter 1000 actions A cotant 100€.

Il achète donc pour 100 000€ d’actions A.

Supposons que l’action A verse un dividende de 5€ par action chaque année. Pour simplifier les calculs, nous allons faire l’hypothèse que le prix de l’action A ne variera pas sur la période étudiée (donc le prix restera constamment à 100€) et qu’elle versera chaque année un dividende stable à 5€ par action.

 

Nous allons étudier 2 cas :

1er cas : l’action A verse une dividende annuel de 5€ par action.

2eme cas : l’action A verse un dividende trimestriel de 4×1,25€ = 5€ à l’année.

Dans les 2 situations, l’intégralité des dividendes perçus seront réinvestis en action A afin d’obtenir davantage de dividendes tous les ans.

Voici une simulation sur 10, 20 et 30 ans :

comparaison gains dividendes trimestriels vs dividendes annuels

Dividendes trimestriels bourse vs dividendes annuels

10 ans

Dividendes annuels

On peut voir qu’au bout de 10 ans, le montant total de dividende versé est de 71 034 €. Au bout de cette période, le rendement sur PRU est passé à 8,14%.

 

Dividendes trimestriels

On peut voir qu’au bout de 10 ans, le montant total de dividende versé est de 72 735 €. Au bout de cette période, le rendement sur PRU est passé à 8,37%.

 

20 ans

Dividendes annuels

Au bout de 20 ans, le montant total versé est de 178 596€ et le rendement sur PRU atteint 13,27%.

 

Dividendes trimestriels

Au bout de 20 ans, le montant total versé est de 183 911€ et le rendement sur PRU atteint 13,76%.

 

30 ans

Dividendes annuels

Au bout de 30 ans, le montant total versé est de 353 804€ et le rendement sur PRU atteint 21,61%.

 

Dividendes trimestriels

Au bout de 30 ans, le montant total versé est de 366 642€ et le rendement sur PRU atteint 22,62%.

En combinant ces 3 situations, on peut en tirer plusieurs conclusions :

Réinvestir ses dividendes sur le long terme permet de profiter des intérêts composés et d’obtenir de très bons rendements sur cette période (22,62% de rendement sur PRU sur 30 ans dans cet exemple !).

Plus la fréquence de versement des dividendes est rapide, plus l’effet des réinvestissements et des intérêts composés est puissant.

On peut voir que plus les années passent et plus l’écart se creuse entre les 2 types de versements. Cela se remarque facilement sur les courbes au-dessus car l’évolution du capital en bourse se fait de manière exponentielle (hausse en accélération constante et donc de plus en plus rapide).

Si les dividendes sont croissants (par exemple pour les Dividend Aristocrats), l’écart va augmenter encore plus vite.

De plus, les calculs ne sont pas tous faits dans cet article mais :

Fréquence annuelle < semestrielle < trimestrielle < mensuelle.

Certaines actions comme par exemple la foncière Américaine Realty Income verse des dividendes à fréquence mensuelle. En plus d’avoir chaque mois du cash, vous pouvez le réinvestir très régulièrement et l’effet boule de neige des réinvestissements sera encore plus impressionnant qu’avec les dividendes trimestriels !

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

4 commentaires

Bonjour,

ABC Arbitrage (action / catégorie France) vient d’annoncer que son dividende serait maintenant versé trimestriellement.

Bonne journée.

Benoit

Bonjour Benoit,

Je vous remercie pour cette information, je vais vérifier ça et mettre à jour l’article.
Bonne soirée.
Matthieu.

En action France / il y a également TechnipFMC qui vient de passer au trimestre…

https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/TechnipFMC-Annonce-Un-Dividende-Trimestriel–28033055/

Merci Benoit !
-> nouvelle mise à jour de l’article.

Laisser un commentaire