Ishares lance son ETF World éligible au PEA (WPEA)

Les ETF (fonds cotés en bourse qui répliquent dans la majorité des cas de manière passive la performance d’un indice boursier) sont de plus en plus populaires en France.

En effet, ces produits permettent d’investir à moindre frais dans des indices très variés offrant une excellente diversification.

Néanmoins, les émetteurs rendant éligibles les ETF au PEA (Plan d’Epargne Action, offrant des avantages fiscaux intéressants) se limitaient jusqu’à maintenant à Lyxor et Amundi (pour la majorité des ETF, même s’il existe quelques exceptions).

Ishares (Blackrock, leader mondial de la gestion passive) brise aujourd’hui ce monopole en proposant son premier ETF World éligible au PEA. Nous allons voir si ce nouvel ETF est intéressant et comment y investir.

Quels sont les avantages des ETF

 

Tout d’abord, rappelons rapidement le fonctionnement des ETF (Exchange Traded Fund) ainsi que leurs avantages.

Les ETF sont des fonds cotés en bourse qui dans la majorité des cas (même s’il existe des exceptions) répliquent passivement la performance des indices boursiers. Contrairement aux fonds actifs qui cherchent à sélectionner des actions dans un univers d’investissement (avec pour objectif de battre leur indice de référence), les fonds indiciels achètent l’intégralité des actions qui composent l’indice (avec pondération par capitalisation boursière) de manière à le répliquer.

 

Il est démontré à travers de très nombreuses études que la gestion active, en raison des frais élevés (frais d’entrée, de gestion, de sur-performance, de sortie…) sous performe dans quasiment 100% des cas la gestion indicielle sur le long terme. Et même si certains fonds actifs font mieux que la gestion indicielle, il faudrait encore avoir eu la chance de deviner quels seraient ces fonds !

 

En investissant sur un ETF (prenons l’exemple du MSCI World car sujet de l’article), vous investissez sur l’intégralité des pays développés de la bourse mondiale (Europe, Etats-Unis, Japon, Australie, Canada…), ce qui permet d’avoir une excellente diversification géographique, sectorielle et en nombre de lignes (plus de 1500 entreprises dans l’indice).

Tout cela à moindre frais (en moyenne les ETF action ont des frais de 0.2%-0.3% par an).

 

Une gestion indicielle permet donc pour résumer :

 

  • Investir très simplement de manière diversifiée
  • Profiter de la hausse des indices à long terme (8% de croissance par an en moyenne depuis plus de 100 ans)
  • Faire mieux que la grande majorité des professionnels, sans avoir besoin de connaissances, le tout en quelques minutes par mois.
  • Profiter de la fiscalité attractive du PEA (nous allons le voir après)

Les ETF World éligibles au PEA

 

Maintenant que nous avons revu le fonctionnement et les avantages des ETF, nous allons parler des ETF World éligibles au PEA.

 

Tout d’abord, il faut savoir que le PEA est une enveloppe fiscalement intéressante (pas d’imposition tant que vous ne retirez pas d’argent, et au delà de 5 ans vous ne payerez que la CSG à 17.2% sur vos plus-values au lieu de la flat tax à 30%).

En contrepartie, les supports d’investissement dans le PEA sont limités. On ne peut y mettre théoriquement que des actions (donc pas d’obligations, d’immobilier papier, de fonds monétaires…) et dont le siège se situe dans l’UE (donc pas d’actions US, Suisses, Japonaises…).

 

Néanmoins, via la réplication indirecte en utilisant un SWAP de performance, il est possible de loger des ETF d’actions non Européennes sur le PEA (dont un ETF suivant le MSCI World). Pour plus d’information sur le fonctionnement de ce type d’ETF, vous pouvez consulter cet article : Fonctionnement des ETF synthétique et pourquoi ils sont éligibles au PEA

 

Pour rappel voici un petit condensé du contenu actuel du MSCI World :

 

composition MSCI World

Source : MSCI 

 

Investir sur ce genre de produit sur PEA est très intéressant puisque tout en restant dans un cadre fiscal avantageux, on peut profiter de la performance et diversification qu’offre la bourse mondiale.

Néanmoins, il faut bien savoir que le PEA est un produit de niche spécifique à la France. Par conséquent, bien que de nombreux émetteurs d’ETF internationaux (notamment US) très solides existent, ils ne s’intéressaient pas jusqu’à maintenant à rendre un produit éligible au PEA. À noter que certains émetteurs comme Ishares, SPDR, Invesco, Vanguard proposaient déjà quelques ETF éligibles au PEA, mais uniquement sur la bourse Européenne (donc pas d’ETF World, S&P500, Emerging…).

Nous étions donc très limités, avec uniquement 2 ETF World disponibles (sujet de l’article), partagés en monopole entre les deux seuls gestionnaires Français : Amundi et Lyxor (et Amundi ayant racheté Lyxor, il n’y a en réalité plus qu’un seul intervenant).

 

Les deux ETF World jusqu’à maintenant disponibles sont :

 

CW8 d’Amundi

EWLD de Lyxor

 

Malheureusement, le monopole est souvent source de problème (mauvais pour les consommateurs) et rend dans le cas présent les investisseurs captifs et sans réel recours.

En effet, les dernières modifications d’Amundi a entraîné la colère de nombreux investisseurs mais qui ne peuvent malheureusement pas faire grande chose, faute de concurrence.

 

  • Les pertes d’éligibilité au PEA de plusieurs ETF (certains s’en rappellent peut-être lorsque vers 2018 Amundi a changé de structure ce qui a entraîné la sortie du PEA d’une grande partie de sa gamme d’ETF)
  • Le passage forcé de plusieurs ETF (S&P500, Nasdaq, Asie émergente…) vers de l’ESG, ce qui réduit considérablement la diversification proposée par les indices, en retirant avec des critères très subjectifs (et pas forcément justifiés) certaines entreprises
  • La hausse récente de certains frais de gestion de leurs ETF (notamment ceux qui sont passés en ESG sans nous proposer d’alternatives)
  • Les dernières modifications apportées à EWLD, en le passant de capitalisant à distributif tout en changeant et compliquant sa structure (au lieu de convertir les parts en CW8 par exemple)

 

Bref vous l’aurez compris, l’arrivée d’une concurrence est donc totalement bienvenue, et c’est maintenant que Ishares (la gamme d’ETF de Blackrock, leader mondial de la gestion d’actif) intervient enfin.

 

Ishares MSCI World PEA (WPEA)

 

Ishares est le leader mondial de la gestion passive avec des ETF. La société est une filiale du géant Américain Blackrock.

Juste pour vous donner une idée de taille, la capitalisation boursière de Blackrock est de 120 milliards $ alors que celle d’Amundi (incluant donc Lyxor) est de 14 milliards $. On est donc presque sur un rapport 10.

Ishares est réputé pour sa solidité financière, pour sa transparence avec le nombre incroyable d’informations disponibles sur leur site concernant leurs produits (contrairement à Amundi et Lyxor où seules les infos ultra basiques sont visibles sur leurs ETF), et surtout sur la capacité à maintenir dans le temps leurs produits sans les modifier à de nombreuses reprises tout en imposant des choses à leurs investisseurs.

Ishares a donc décidé très récemment d’introduire son premier ETF éligible au PEA, et par chance, c’est un ETF World, nommé WPEA.

ETF Ishares MSCI World PEA WPEA

 

Ses caractéristiques sont les suivantes :

Ticker : WPEA

Cotation : en Euro et sur Euronext Paris

ISIN : IE0002XZSHO1

Réplication : indirecte via swap

Gestion des dividendes : capitalisation

Frais annuels : 0.25%

 

 

Faut-il acheter Amundi CW8 ou Ishares WPEA

 

Avec toutes ces informations, on peut donc se demander s’il faut privilégier cet ETF vs CW8 d’Amundi.

Je vais donner mon avis personnel ici, qui se résume en un mot : OUI

Ses avantages vs CW8 sont nombreux.

 

Déjà, au niveau des frais, on est sur du 0.25% annuels vs du 0.38% pour CW8, soit un écart annuel de +0.13% en faveur de WPEA. Cela peut sembler faible, mais croyez-moi sur le long terme et sur des montants élevés, l’impact peut être important. Les frais ne font bien évidemment pas tout, il faut également regarder le tracking error, mais il y a peu de probabilité pour que celui d’Amundi soit meilleur que celui de Ishares.

La principale question à se poser est : financièrement parlant, à partir de quand est-il intéressant de vendre ses ETF CW8 pour racheter du WPEA?

Et bien si un ordre de bourse coute environ 0.1% comme chez la plupart des courtiers, l’aller-retour coute donc 0.2%.
Le gain annuel de frais est de 0.13%. Il faut donc (0.2/0.13 = 1.54 ans) un an et demi pour amortir les frais. Refaites le même calcul avec vos frais réels chez votre courtier si ce n’est pas 0.1%.
Votre gain annuel serait ensuite de 0.13% de 150 000€ (Exemple d’un PEA plein) soit 195€. Calcul à refaire avec la vraie valorisation de votre portefeuille. Attention si vous extrapolez le gain à 10 ans (par exemple), ce n’est pas 195€ x 10. Il faut chaque année prendre la nouvelle valeur de votre portefeuille. Si on considère une hausse de 7% par an par exemple, le portefeuille devrait en gros doubler dans 10 ans. Donc le gain annuel dans 10 ans de l’exemple plus haut ne serait pas de 195€ mais de 390€.

 

Ensuite, au niveau du prix de la part, WPEA est extrêmement intéressant. Son introduction se fait à 5€/part vs ~500€ pour CW8. Cela favorise donc grandement la liquidité et la possibilité d’acheter ou de vendre le montant que l’on souhaite (vous souhaitez par exemple retirer 700€ en vendant du CW8, c’est impossible, c’est 500€ ou 1000€). Cela facilite donc grandement les transactions pour les petits apports mensuels.

 

Pour terminer, Ishares est le leader mondial, on joue ici dans une autre catégorie. Il y aura sûrement moins de probabilité de désagréments fréquents (hausse de frais, changement d’indice, délisting d’ETF, forcing ESG, communication désastreuse etc…)

 

Voici un petit tableau comparatif :

 

ETF World PEA CW8 Amundi vs WPEA Ishares

 

Cet ETF est déjà disponible chez plusieurs courtiers (Fortuneo, CA Investore…) et arrivera bientôt chez les autres (Boursorama, BourseDirect…).

Je ne doute pas que le succès de cet ETF sera certainement énorme, ce qui motivera peut-être Ishares à lancer d’autres ETF éligibles au PEA (S&P500, Nasdaq…) ce qui viendra nécessairement casser le monopole Amundi/Lyxor installé depuis plusieurs années, ce qui est très positif.

 

 

Date Publication : 04/04/2024

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

Si vous souhaitez ouvrir un CTO chez DEGIRO en utilisant mon lien de parrainage, contactez moi à etre.riche.et.independant@gmail.com ou passez directement par le premier lien présent sur cette page. Vous ne gagnerez rien mais je toucherais une petite commission à l’ouverture de votre compte, c’est un bon moyen de me remercier si le site ou l’article a pu vous aider.

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

S’abonner
Notification pour
guest

81 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fred
Fred
il y a 1 mois

Bonsoir Matthieu

Deux commentaires de ma part sur votre article:

Amundi / Lyxor ne sont pas les seuls à émettre des ETF éligibles PEA : BNP, Vanguard, HSBC, UBS en proposent aussi, ainsi que Invesco et SPDR. Et Ishares en proposait aussi. En ce qui concerne le MSCI World, BNP en propose un, mais avec un filtre SRI Mais effectivement, pour le MSCI World « pur », il n’y avait que Amundi / Lyxor.

Quand vous écrivez « Les ETF sont des fonds de gestion passifs qui répliquent la performance des indices boursiers. » ce n’est pas exact. Les ETF sont des fonds cotés en bourse, qui peuvent être, ou pas, des fonds indiciels actions qui eux sont des trackers. Vous allez dire que je pinaille, mais comme tout le monde fait l’erreur en France, je vous pardonne 🙂

Dernière modification le il y a 1 mois par Fred
Gilles
Gilles
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu
Nasdaq
Nasdaq
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Bonsoir Matthieu,

An exchange-traded fund (ETF) is a type of investment fund that is also an exchange-traded product, i.e., it is traded on stock exchanges

Voici la définition d’un ETF. On ne voit pas ni « passif » ni « indiciel » (ARKK est un exemple)

Blackrock et Amundi sont les gestionnaires d’actifs. Les paramètres importantes à comparer sont les AUM (assets under management) 10k millards USD (Blackrock) vs 2k millards EUR (Amundi), et pas leurs capitalisations boursières !

Flow
Flow
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Merci pour l article Mathieu 🙂

Fred
Fred
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Matthieu

Non, encore une fois, les ETF ne sont pas des fonds (actions) indiciels passifs cotés en bourse ! Comme leur nom l’indique, les ETF sont des fonds cotés en bourse, point.

A l’intérieur de l’ETF, vous pouvez avoir un panier d’actions, d’obligations, de commodities, de crypto, bref de n’importe quoi, qui peut être géré passivement (indiciel) ou activement (et il y en a de plus en plus, d’ailleurs la réglementation française vient de changer à ce niveau dernièrement afin de pouvoir les incorporer sur Euronext Paris).

Un ETF sur l’or n’est absolument pas un fonds (actions) indiciel passif.
Un ETF obligataire actif (il y en a de plus en plus, voir ETF Strategy ou ETF Stream) n’est absolument pas un fonds (actions) indiciel passif.
Un ETF « life strategy » comme ceux de Vanguard n’est absolument pas un fonds (actions) indiciel passif.
etc …

Il y a en France une confusion totale entre ETF et Tracker, ce n’est pas la même chose. Un tracker peut être disponible sous forme d’ETF, mais un ETF est une structure de fonds, cela n’a strictement aucun rapport avec ce qui est contenu dans le fonds.

Pour Ishares, ils avaient, comme pour tous les autres, des ETF actions indiciels PEA qui répliquent des indices Europe, EMU, Stoxx50, DAX etc … Oui ce ne sont pas des ETF World sur PEA, mais dire qu’il n’y avait que Amundi et Lyxor comme vous l’écriviez, sans préciser pour du MSCI World « pur » ce n’est pas correct.

Oui je pinaille, je sais 🙂

Dernière modification le il y a 1 mois par Fred
Fred
Fred
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Non mais vous faites ce que vous voulez, c’est votre blog cher ami 🙂

Vous voulez vraiment que je relise et que je vérifie ?
Alors par exemple, ceci est inexact:

« Il est démontré à travers de très nombreuses études que la gestion active, en raison des frais élevés (frais d’entrée, de gestion, de sur-performance, de sortie…) sous performe dans quasiment 100% des cas la gestion indicielle sur le long terme. »

Si les frais (de gestion, d’opérations et de fiscalité) sont effectivement une cause basiquement arithmétique qui explique la sous performance des gérants actifs, c’est loin d’être la seule explication. Car même avant frais (cf. études SPIVA), la conclusion est la même. Et par extension, cela ne s’applique pas seulement aux professionnels, mais aussi à tous les particuliers qui font du stock picking. Et cela s’explique en grande partie par l’asymétrie des rendements boursiers (seule une minorité de titres fait toute la performance des indices) et par la mécanique « momentum » des indices pondérés de la capitalisation boursière (les titres qui montent fort ont de plus en plus de poids, les indices capi weighted sont donc toujours concentrés sur une poignée de titres, et il est très risqué pour une stratégie de stock picking de faire des « paris » sur si peu de titres). Vous ajoutez à ça le « paradox of skills » à savoir que le niveau moyen des intervenants sur les salles de marchés à considérablement augmentés ces dernières années (il ne faut donc pas simplement être « très bon » en stock picking, il faut être meilleur que tous ceux qui sont en face qui eux aussi sont « très bons »), et donc vous obtenez le constat que la gestion indicielle ne peut que surperformer sur le long terme toute stratégie de stock picking, pour les professionnels ou particuliers, même avant frais. Je le répète toujours, mais il n’existe AUCUN gérant star qui bat le marché sur plusieurs décennies (et Buffet lui même ne le fait plus depuis plus de 20 ans, ce qui correspond au moment où les marchés sont devenus encore plus efficients de part la circulation immédiate de l’information « numérique »).

Je sais bien que ça hérisse le poil de certains qui font du stock picking depuis un certain temps et qui ont des résultats « corrects », mais la probabilité qu’ils fassent mieux que leur réel benchmark indiciel sur une vie d’investisseur (qui peut durer jusqu’à 70 ans entre phase de capitalisation puis de consommation) et absolument nulle.

Gilles
Gilles
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Je propose une initiative pour le blog, à savoir un article périodique propose et écrit par un lecteur assidu du blog, et supervisé pour validation par Matthieu, …. Et Fred n’aura pas besoin du coup de proposer des corrections 😁😉

Merci à tous pour vos échanges éclairés.

Laurent
Laurent
il y a 1 mois

Merci Matthieu pour la présentation.
Malheureusement WPEA n’est pas dispos sur Boursorama.
Et c’est fort dommage car les ETF ishares sont sans frais de transaction chez eux…

Benj
Benj
il y a 1 mois
Répondre à  Laurent

Il est disponible chez BoursoBank et avec une bonne nouvelle puisqu’il fait partie des fonds à 0€ de frais de courtage
https://www.boursorama.com/bourse/trackers/cours/1rTWPEA/

Sur BoursoBank, je ne l’ai pas trouvé avec le ticket WPEA mais avec le nom complet « IShares MSCI World Swap PEA UCITS ETF EUR (Acc) »

Antoine
Antoine
il y a 1 mois
Répondre à  Benj

0€ de frais liés au service, mais attention aux « frais liés au produit » au moment du passage d’ordre, 2.85% ! Pour comparaison, ils sont de 0.41% (frais de service) + 0.38% (frais liés au produit) pour CW8. Je ne comprends pas l’écart.

Nasdaq
Nasdaq
il y a 1 mois
Répondre à  Antoine

2.85%

Tous les courtiers ont l’obligation de noter tous ces frais (TER, intérêts de prêt de titres,…) mais c’est des blabla ne nous concernent pas !

Laurent
Laurent
il y a 1 mois
Répondre à  Laurent

Je corrige mon message de hier soir, depuis ce matin WPEA est dispos sur bourso…

Gérard
Gérard
il y a 1 mois

Bonsoir à tous

Les bonnes questions à se poser est:
1) si par exemple on dispose de 50K sur CW8, avec la vente/achat vers le WPEA, en combien de temps va-t-on amortir les frais?
2) WPEA avec 0,25% de frais mais avec une incertitude fiscale à terme sur le PEA (le gouvernement peut bien nous ponctionner un peu pour taxer les rentes) ou IWDA sur CTO avec 0,20% de frais.

Personnellement je vais investir maintenant sur IWDA, et il faut que je fasse le calcul pour migrer mon CW8 vers WPEA, ou pas.
Ce qui est sûr en revanche c’est que je ne renforcerai jamais plus le CW8 et j’utiliserai le WPEA pour les 24 ordres obligatoires annuels sur Investore.

Belle soirée

Nasdaq
Nasdaq
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Le TER n’est pas tout. J’ai du mal à imaginer que le tracking difference est plus avantageux pour WPEA avec un AUM 2 millions d’euros vs CW8 AUM 3 milliards.

Gérard
Gérard
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Autant pour moi, j’ai parcouru trop vite

Dominique
Dominique
il y a 1 mois
Répondre à  Gérard

Bonjour Gérard,

Pouvez-vous m’indiquer pour ne pas utiliser le LU1781541179 sur CTO ?

Je l’ai sélectionné récemment sur mon Assurance Vie Cardiff et j’ai été surpris de voir qu’il n’avait que 0,12% de frais.

Merci,

Dominique

Gérard
Gérard
il y a 1 mois
Répondre à  Dominique

J’ai du CW8 sur PEA et je préfère prendre du Ishares sur CTO, je n’ai plus confiance aux différents changement avec Amundi, mais je ne suis pas de bons conseils, étant plus positionné sur les valeurs en direct, Fred ou d’autres pourront mieux vous renseigner.
Belle journée

Fred
Fred
il y a 1 mois
Répondre à  Dominique

Je ne suis pas sûr de comprendre la question …

LU1781541179 est l’ancien Lyxor Core MSCI World, réplication directe, sans prêt de titres, frais à 0.12%. On le trouve en effet sur Lucya Cardiff. Il n’est pas éligible PEA, bien entendu.

Quand à utiliser IWDA en CTO (et non pas LCWD), c’est surtout un choix de privilégier IShares comme émetteur j’imagine.

Dominique
Dominique
il y a 1 mois
Répondre à  Fred

Je voulais surtout être de ne pas être passé à côté d’un « piège » vis à vis du LU1781541179 comme je ne l’ai pas souvent retrouvé dans les discussions autour des ETF Monde CTO.
Merci à tous les deux

Bruno A
Bruno A
il y a 1 mois

WPEA est disponible chez Saxo Banque mais uniquement pour les investisseurs professionnels pour l’instant, soit disant parce qu’il n’y a pas de KID en français. Je leur ai envoyé le document en espérant que ce soit pris en compte rapidement.

Bruno A
Bruno A
il y a 1 mois
Répondre à  Bruno A

WPEA est maintenant utilisable par tout le monde chez Saxo Banque

Sven
Sven
il y a 1 mois
Répondre à  Bruno A

Bonjour, j’ai lu dans un commentaire sur internet qu’il n’y avait aucun frais de courtage chez Saxo Banque pour cet ETF (comme chez BoursoBank). Pouvez-vous le confirmer ? Merci à vous

Erwan
Erwan
il y a 1 mois

Pour info chez Fortunéo il me dise que la valeur est non éligible sur mon PEA … étrange

Gilles
Gilles
il y a 1 mois
Répondre à  Erwan

Il faut laisser le temps de mettre à jour les paramètres, nous sommes trop pressés … WPEA vient d’être ajouté l’éligibilité PEA : https://bourse.fortuneo.fr/trackers/cours-ishares-msci-world-swap-pea-ucits-etf-WPEA-IE0002XZSHO1-23

Gérard
Gérard
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Je viens d’en prendre sur CA Investore, pour 500€ j’ai 1,80€ de transaction, mais ça fonctionne donc.

Dernière modification le il y a 1 mois par Gérard
Gilles
Gilles
il y a 1 mois
Répondre à  Gérard

Attention, certaines caisses locales facturent des droits de garde pourles valeurs hors CA.

Gérard
Gérard
il y a 1 mois
Répondre à  Gilles

Pas pour moi sur investore

Fred
Fred
il y a 1 mois

L’info est enfin disponible sous ETF Stream, pour ceux qui veulent un peu plus de détails :

https://www.etfstream.com/articles/blackrock-launches-pea-eligible-version-of-global-synthetic-etf

Jbc
Jbc
il y a 1 mois

Bonjour tout le monde,

Sauf erreur de ma part, lorsque je regarde la composition de cet etf sur Blackrock il n’y a pas de société Américaine (ex apple).

Pouvez-vous vous m’éclairer car je trouve ça très dommage sinon…?

Cdtl…

Jbc
Jbc
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Ok,
L’article est vraiment top sur le fonctionnement des etf synthétiques.
Je vais ouvrir une ligne à la fin du mois…

Une nouvelle fois je vous remercie pour tous ces partages.

Vous lire depuis 3/4 ans maintenant est motivant pour maintenir le cap et la stratégie simple que je me suis fixé: DCA sur etf….

J’ai 3 etf (sp 500, growth et tech Europe). Je me demande si je ne vais pas faire exclusivement le WPEA. Plus simple pour renforcer et encore plus passif….(Peut être moins performant aussi)

Cdtl

Dernière modification le il y a 1 mois par Jbc
Christophe
Christophe
il y a 1 mois

Le pea c est initialement fait pour investir dans des actions françaises et européennes. Je pense que toutes ces magouilles synthétiques sont borderline et par les temps qui courent sont très risqués blackrock ou pas . Un bon Ishares sur cto en étant moins cher est pluslégal. Déjà que je ne crois pas trop à la continuité du petit avantage fiscal du Pea en plus avec des trucs un peu tordu il y a un gros risque de déception totale.

Christian
Christian
il y a 1 mois
Répondre à  Christophe

Ah sur l’avantage fiscal du pea, je vois peu de contestation politique, cette niche fiscale est populaire et défendue par tous. C’est seulement par le biais des charges sociales que le pea est attaqué sur le temps long, à égalité des autres placements qui eux me semblent plus contestés : prelèvement fiscal unique et AV sont souvent dénoncés. Quand au fait de substituer des valeurs us par des valeurs françaises et européennes pour suivre un indice , ça me semble bénéfique à ces dernières, s’y attaquer nuirait à leur notoriété, un peu à leur valorisation et in fine un peu aux finances publiques qui dépendent de l’économie.

Clo
Clo
il y a 1 mois

Bonjour Matthieu, je devore vos articles depuis plusieurs jours, merci pour tout ce que vous ecrivez! C est top!

Je me lance dans mon 1er Pea et me documente au max!
Je prevois dans un 1er temps faire 70%usa 30%europe.
Je ne suis pas fan d amundi et ses dernieres decisions…mais bon!

J hesite entre ces 3 etf usa et malgré les comparateurs je n’arrive pas à faire mon
Choix… pourriez vous m’aider?

BNP PARIBAS EASY S&P 500 UCITS ETF – EUR FR0011550185

Ou LYXOR UCITS ETF PEA NASDAQ-100 C-EUR FR0011871110 (mais lyxor fait partie d amundi maintenant si je ne me trompe pas?)

Ou Lyxor PEA S&P 500 UCITS ETF – Capi FR0011871128

——————————————————
Et puis pour l europe:
BNP PARIBAS EASY STOXX EUROPE 600 UCITS ETF – EUR FR0011550193

Un petit retour serait vraiment d’une grand aide!
Merci!
Clo!

Dernière modification le il y a 1 mois par Clo
Clo
Clo
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Merci bien Matthieu, toujours aussi pertinent et clair. En effet,jusqu’a present j’avais écarté le world car dominé par AMUNDI, et c’est pour cela que je me suis attardée sur cet article en particulier car c’est enfin un world a ne pas etre amundi 🙂 mais je vais maintenant faire un peu de recherche sur le Ishares.
Merci beaucoup! je vais continuer a me documenter sur le nasdaq car visiblement je n’ai pas encore tout saisie mais je vais y travailler 🙂
Merci et à tres vite!
Clo!

ALAIN
ALAIN
il y a 1 mois

Bonjour Mathieu

J’ai un peu de mal à comprendre la comparaison entre l’ETF WORLD d’AMUNDI CW 8 et le nouveau ETF WORLD d’ISHARES WPEA.

Les dix premières lignes de l’ETF CW8 concernent les grandes valeurs américaines et sont pratiquement un copier collé des dix premières lignes de l’indice MSCI WORLD Index.

Or les 83 lignes de l’ETF WPEA sont des valeurs des pays de l’Europe du nord avec une surpondération de valeurs allemandes. C’est donc plutôt un ETF Europe du nord (valeurs allemandes, belges et néerlandaises) et non pas un ETF WORLD.

Je comprend que pour être éligible au PEA il faille un minimum de valeurs européennes. Mais l’ETF CW8 qui détient les meilleurs valeurs américaines est également éligible au PEA. Dans ces conditions, les performances des bourses américaines étant nettement supérieures aux bourses européennes, j’opte sans état d’âme pour le CW8, qui est par ailleurs, vraiment WORLD.

Amicalement

Alain
Alain
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Merci pour la réponse. J’ai enfin compris😊 le fonctionnement d’un ETF indirect.

Fred
Fred
il y a 1 mois
Répondre à  Alain

Alain

Pour compléter la réponse, le cas des PEA est l’extrême de ce que l’on peut trouver en matière de réplication indirecte dont les titres détenus s’éloignent le plus de l’indice suivi, car pour répliquer un indice MSCI World ou SP500, le panier de l’ETF doit obligatoirement comprendre 75% d’actions européennes comme c’est la règle en PEA (certains trouvent que c’est « contourner » la règle, alors que pour ma part au contraire cela n’est que la stricte application de la règle, les titres détenus sont bien européens).

A l’inverse, pour des ETF non éligibles au PEA, vous allez trouver par exemple des ETF indirect SP500 dont les détentions sont 100% US, et parfois très proches de l’indice. Mais la flexibilité de la structure du fonds et le traitement des dividendes permet bien souvent un meilleur tracking tout en ayant une liquidité optimale.

Exemple avec I500 (que j’ai en CTO), regardez les constituants, c’est très proche du SP500, mais pas tout à fait :

https://www.blackrock.com/ae/intermediaries/products/314989/

Pour ce genre d’ETF et d’émetteur, les « craintes » très souvent exprimées contre la réplication indirecte me semblent vraiment infondées. Pour ce qui est du PEA, la réplication est plus « tordue » mais le swap est toujours minoritaire et de toute façon … on n’a pas le choix !

Dernière modification le il y a 1 mois par Fred
Bruno A
Bruno A
il y a 1 mois

Bonsoir,

Pour rebondir sur une remarque vue dans le dernier suivi du portefeuille concernant le spread de WPEA au début, je ne suis pas sûr qu’il y ait un lien entre la taille du fonds et le spread (même si on l’observe souvent). Je pense que ça dépend aussi du travail du Market Maker. En regardant les derniers prix achat/vente de vendredi soir pour WPEA, CW8, EWLD et IWDA, c’est WPEA qui a le spread le plus faible ! 0,03% contre 0,04% ou 0,05% pour les autres.

Nasdaq
Nasdaq
il y a 1 mois
Répondre à  Bruno A

Le spread est bas, environ 0.06% sur Bourso.

Thomas
Thomas
il y a 1 mois

Bonjour Matthieu,

On est sûr que BourseDirect ne proposera pas cet ETF ? C’est ce qu’on entend partout…

Ça me fait hésiter à changer pour Fortuneo. Ce qui m’embête car je trouvais les frais si peu élevés chez BourseDirect que je les trouve forcément cher ailleurs

Thomas
Thomas
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Après avoir fait pas mal de forums, apparemment BourseDirect n’est pas encore membre de EuroClearBank seulement de EuroClear France, donc ne peut pas le proposer…

J’ai aussi trouvé un argument très intéressant vis à vis de cet ETF :

« Quand on regarde avec précision la composition de l’ETF, on constate que son exposition est construite via des contrats futures EUREX (Allemagne) et non un swap de performance. Si le géant américain avait fait les choses correctement, il aurait émis pour 50M€ minimum de façon à faire ce qu’il écrit dans son prospectus (Swap de performance). »

Apparemment aussi, WPEA n’est pas prévu au programme des émissions du géant US

Qu’en pensez-vous ?

Merci

Thomas
Thomas
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Même si c’est BlackRock derrière, ça ne donne pas envi pour l’instant d’investir dessus au vu de ce que tu viens de dire…Peut-être attendre encore un peu

Thomas
Thomas
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Par rapport au fait qu’il y a des positions long, short, le cash en collatéral…par rapport au listing du CW8, je sais qu’ils suivent tout deux le même indice mais il n’y a pas ça dans le CW8 (long,short etc…)

Lucas
Lucas
il y a 1 mois

Par contre, la taille du fond (WPEA) est vraiment minuscule, à peine 2,2 millions d’euros et seulement 480k parts…
CW8 dépasse les 66 millions.
Cela peut poser problème?

philippe
philippe
il y a 1 mois

Bonjour Matthieu

je viens de voir que les frais du CW8 était passé à 0,28 chez mon courtier, en cliquant sur la fiche produit d’Amundi il est toujours indiqué 0,38…Avez vous remarqué un changement de votre côté ainsi que les autres membres ?
@Thomas, je ne sais pas combien vous mettez par mois mais chez Fortuneo les tarifs changent, le 1er ordre/ mois jusqu’à 500 euros est gratuit

Thomas
Thomas
il y a 1 mois
Répondre à  philippe

Bonjour Philippe,

Oui, je suis au courant pour Fortuneo, merci pour votre message 🙂

Cependant je place des ordres supérieurs à 500€

Mon problème est le suivant :

J’ai fermé mon PEA récemment pour des causes persos et la je suis en capacité (enfin) d’en réouvrir un pour du très long terme. Je m’étais dis que j’allais repartir chez BourseDirect mais de ce que je lis, ils n’ont pas l’air de proposer WPEA…

Pas de soucis à première vue car je peut me permettre chaque mois d’acheter CW8 mais au cas où, si dans plusieurs années je n’ai plus la capacité de mettre 500€, le WPEA est utile.

Je pourrais toujours transférer mon PEA par la suite mais pour éviter cette manipulation (puis je crains un peu les transferts, ça peut amener à des erreurs potentielles)…Je me trompe peut-être mais je m’y connais pas encore sur les transferts.

Fortuneo me parait cher comparé à BourseDirect même si il est dans le top 3 des PEA les plus recommandé

Hugo
Hugo
il y a 1 mois
Répondre à  Thomas

Perso ma femme et moi venons d’ouvrir un PEA chacun, si vous avez le choix et pour limiter les frais, c’est ce que je recommande. On a pris Fortunéo pour les petits ordres grâce aux 500€ offerts par mois, puis 0.35% pour d’éventuels petits ordres supplémentaires chaque mois (ce qui est toujours mieux que les 0.5% habituellement facturés partout ailleurs pour de tous petits ordres sur PEA). Et on a pris Saxo en 2e PEA, pour les ordres d’un montant plus élevé, car les frais sont imbattables dès les montants un peu plus importants. Le meilleur des 2 mondes !

Clo
Clo
il y a 1 mois
Répondre à  Hugo

Pareil que hugo. Fortuneo pour les petites sommes et pas de frais d inactivité.

Nasdaq
Nasdaq
il y a 1 mois

Je vois un exemple illustré de l’effet de halo ici
Effet de halo — Wikipédia (wikipedia.org)

Lucas
Lucas
il y a 1 mois

Maintenant avec cette belle nouveauté Ishares, le dilemme est le suivant:
Garder un ETF S&P500 dans son PEA (ESE) comme CORE de portefeuille, ou basculer vers WPEA à sa place ?
Vu la corrélation de 0.99, ça vaut le coup?
En sachant que les frais sont de 0,1% plus élevé et qu’il n’y a pas d’historique pour WPEA.
Personnellement je reste pour l’instant investi sur ESE comme CORE de portefeuille sur PEA et IWDA sur le CTO.

Jluc
Jluc
il y a 1 mois

Bonjour Matthieu
Je viens juste de vendre Cw8 et d’acheter WPEA à la place.
Merci pour votre article.
Cordialement Jluc

Jluc
Jluc
il y a 1 mois
Répondre à  Jluc

Sur INVESTORE CA

Thomas
Thomas
il y a 1 mois

Bonjour Matthieu,

J’ai une question sur les frais d’un ETF
Si j’achète 1000€ d’ETF, il y a les frais de transaction (propre au courtier) qui s’appliquent ainsi que les frais de l’ETF (0,38% pour le CW8 ou 0,25% pour WPEA)

Je me retrouve avec par exemple 995€ investis sur CW8 après l’achat
.
Les frais de l’ETF (0,38%) ont été prélevés lors de la transaction ?

Ou comme il s’agit de frais annuel, tous les ans je vais être prélevé de 0,38% ?

Si je ne rachète plus du tout cet ETF et que je laisse dormir, je vais quand même être prélevé 0,38% sur le montant total investi chaque année ? (Imaginons que je n’ai que CW8 sur mon PEA)

Merci

Thomas
Thomas
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Bonjour Matthieu,

Donc si je résume, à la fin de l’année, si j’ai fait 10% sur CW8, au final ma performance nette sera de 10% – 0,38% = 9,62% ?

C’est bien ça ?

Merci Matthieu

Thomas

Jordan
Jordan
il y a 1 mois

Bonjour,

Tout d’abord, merci pour cet article très intéressant.

Je suis français, mais en raison de mon travail à l’étranger, ma résidence fiscale n’est pas en France, ce qui signifie que je ne suis pas éligible au PEA selon ma banque.

Actuellement, j’ai des positions sur plusieurs ETF du Crédit Mutuel qui m’ont été conseillés, mais ceux-ci ont nettement sous-performé par rapport aux concurrents après presque 5 ans de placement. C’est pourquoi je souhaite transférer une partie de mon capital vers un seul ETF World dans un premier temps et puis DCA. J’ai entendu parler du WPEA à cet effet.

Je voulais donc savoir si cet ETF, bien qu’étant axé sur l’éligibilité au PEA, reste intéressant ou s’il vaudrait mieux se tourner vers un autre candidat comme l’IWDA, par exemple ?

Merci pour votre éclairage.
Bonne fin de journée à vous.

Jordan
Jordan
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Bonjour Mathieu,
Merci d’avoir pris le temps de me répondre.
C’est très clair, je vais étudier tout cela.
Bonne journée à vous.

Fred
Fred
il y a 1 mois

Encours multiplié par 5 (de 2M à 10M) en une semaine et des volumes journaliers autour de 500k titres, ça commence fort !

A mon avis, si IShares développe une gamme PEA complète, Amundi a beaucoup de souci à se faire (même si les ETF PEA sont une toute petite part de leur business)…. mais ils l’auront bien mérité !

Georsiro
Georsiro
il y a 1 mois

Salut la team passion finance^^
Petite question à ceux qui sont au CA pour leur PEA. ( ca nord plus exactement pour moi)
Jusque ici tout va bien.
En fin d’année je reçois 200 € de frais annuel pour mes trackers, ( cela en sus des frais de transaction et de la contrainte de faire 24 ordre / an)
Bref, j’ai négocié la moitié mais c’est dommage, vous avez aussi le cas ?

Dernière modification le il y a 1 mois par Georsiro
Georsiro
Georsiro
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Oui, vous avez raison. Ce sont bien des frais de garde avec une notice des plus ambigues.
« Frais de garde PEA gratuit » + frais à la ligne max 200 €
Je vais devoir montrer les gros bras ! ^^ et puis je me dis que ça doit être utile d’avoir un encours pour négocier un crédit.

Bruno A
Bruno A
il y a 1 mois
Répondre à  Georsiro

Avez-vous déjà lu la fiche tarifaire du CA Nord (page 22) ?
La tarification est assez complexe. Même en formule InvestStore Integral, vous avez des droits de garde sur tous les type de produits en dehors des actions. Donc si vous avez des ETF, vous avez probablement des droits de garde. Et 200 € est le montant max total.

Globalement, je suis tombé sur ma chaise quand j’ai vu la brochure tarifaire du CA Nord pour les CTO/PEA. Il y a même des droits de garde forfaitaires pour chaque CTO (même en InvestStore Integral) !

Dernière modification le il y a 1 mois par Bruno A
Guillaume
Guillaume
il y a 28 jours

Bonjour Matthieu! et merci beaucoup pour tous tes articles qui sont très intéressant ! J’ai commencer la bourse grâce à toi :). Par rapport à ce sujet en particulier il y a 2 choses qui font que je préférais encore rester sur Cw8 plutôt que wpea. Première est ce commentaire qui précise comment amundi utilise les droits de vote en comparaison de Blackrock et vanguard notamment en matière d’environment. https://www.reddit.com/r/vosfinances/comments/1c4gwp4/pourquoi_je_vais_continuer_dinvestir_sur_cw8/

Un autre point que je ne comprends pas est pourquoi actuellement wpea semble sous performe cw8 chaque jour alors que je me serais attendu à l’ inverse.