DEGIRO change sa politique tarifaire

Nouvelle importante, la politique tarifaire de DEGIRO a changé ce qui impact les frais de courtage sur de nombreux supports.

Nous allons voir ici ce qui va changer dans notre utilisation ainsi que les nouveaux tarifs.

 

Changement des frais de courtage DEGIRO 

 

DEGIRO met à jour sa grille tarifaire. De nombreuses places boursières sont maintenant sans aucun frais de courtage (interne) : Euronext Paris, le marché Américain (NYSE, Nasdaq), le marché Canadien (il reste cependant les frais de change pour les achats hors € et les frais de connexion aux places financières)

 

Les ETF passent également en zéro frais de transaction (interne), peu importe leur place boursière (il reste cependant les frais de change pour les achats hors € et les frais de connexion aux places financières)

 

Néanmoins attention, il faut rajouter des frais « externes » à DEGIRO, qui seront maintenant fixes à 0.50€ quel que soit le produit acheté et la place boursière (voir p8 du PDF). Le « 0 frais » est donc plutôt 0 frais interne et  0.50€ externe.

 

À noter également que les frais de change ont augmenté, ils passent de 0,1% à 0,25%

 

Pour terminer, les autres places restent avec des frais, dont la tarification est légèrement réduite par rapport à précédemment (3,90€ pour la majorité des places Européennes restantes dont Francfort, 5€ pour Australie, Japon, Hong-Kong et Singapour).

 

Pour plus de détail sur la tarification complète, c’est ici.

 

Cela a un impact sur les achats sur la bourse Américaine :

 

-> 1000€ d’achat sur la bourse US entraînait grosso modo avant 0,50€ +~0.05€ (dépendant du nombre d’actions achetées) de frais transaction et 1€ de frais de change, soit 1,55€ en tout. Cela fait maintenant 0€ de frais de transaction interne + 0.50€ externe et 2,50€ de frais de change donc en tout 3€. D’une manière générale la nouvelle tarification sera moins avantageuse sur la bourse US (à cause des frais de change), sauf sur les actions avec un faible prix puisqu’il n’y a plus le 0.004$ par action.

 

Si par exemple on achète pour 1000€ 1000 actions à 1€, on aurait payé avant 0.50 + 0.004*1000 +0.1%*1000 = 5.50€, alors que maintenant ça serait 0.50 + 0.25%*1000 = 3€.

 

Pour le marché Européen, elle est dans certains cas plus avantageuse maintenant.

 

Pour les ETF, je pense que c’est vraiment là que le gain est le plus important dans la nouvelle tarification puisque pour ceux cotés en Euro (comme ceux que je détiens dans mon portefeuille et que je conseille personnellement), il n’y aura plus que 0.50€ vs plus de 2.50€ auparavant !

 

 

 

Modification de l’investissement sur marge

 

L’investissement sur marge a également été modifié avec une tarification qui change sur les taux d’intérêt.

 

Jusqu’à maintenant, le taux d’intérêt était selon les fonds monétaires Eonia majoré de 1,25%.  Eonia étant actuellement négatif, le taux retenu était de 1,25% dans le cas où une allocation était définie, et 4% sans allocation.

Ces taux passent maintenant en fixe (sans dépendance à Eonia), à 3% avec allocation et 4% sans allocation.

 

On a donc une augmentation du coût de la marge, on retrouve ici le principal inconvénient de la nouvelle tarification. Cela réduit l’intérêt de l’utilisation du levier sur une longue période de temps (il sera par exemple compliqué de compenser le coût avec des dividendes).

 

Néanmoins, cela impacte peu au final l’utilisation la plus avantageuse du levier selon moi : dégainer rapidement une grosse somme sur une courte période de temps pour profiter d’un point bas sur le marché boursier. Sur le krach de 2020 suite au covid, la remontée s’est par exemple faite très rapidement, la variation du coût du levier aurait donc été quasi nulle sur une courte période de temps. Je rappelle que 3% annuel correspond à 0,25% mensuel, soit par exemple 1% sur 4 mois alors que le marché a repris presque une trentaine de pourcents sur cette période.

 

 

Pour terminer, si vous souhaitez ouvrir un CTO chez DEGIRO en utilisant mon lien de parrainage, contactez-moi à etre.riche.et.independant@gmail.com ou passez directement par ce lien

En ouvrant un compte via le lien ci-dessus, DEGIRO me reversera une petite commission à l’issue de votre ouverture de compte. Vous ne gagnez rien, mais c’est un bon moyen de me remercier si le site ou l’article a pu vous aider. Je précise également que je suis utilisateur de longue date et donne ici un avis personnel, honnête et basé sur ma propre expérience de ce courtier.

 

 

 

Conclusion 

 

DEGIRO fait à nouveau très fort avec cette nouvelle tarification agressive. Cette nouvelle tarification a des avantages et des inconvénients, voici ce qu’il faut surtout retenir :

 

  • Les frais vont légèrement diminuer sur certains marchés Européens, notamment ceux cotés en Euros.

 

  • Les frais globaux (incluant le change) pour la bourse US sont légèrement plus élevés qu’avant (mais néanmoins restent meilleurs que la quasi-totalité des autres courtiers du marché). On pourra cependant y gagner sur les penny stocks ou du moins les actions avec un faible prix unitaire.

 

  • Les frais sur les ETF cotés en Euro ne coutent désormais que 0.50€ sur toutes les places boursières, c’est la modification la plus intéressante selon moi (on retrouve toujours la gamme d’ETF totalement gratuits comme auparavant).

 

  • Le coût de la marge augmente, ce qui est pénalisant pour une longue utilisation du levier, mais a peu d’impact sur une courte durée.

 

 

Pour terminer, je rappelle qu’investir comporte des risques et qu’il est possible de perdre tout ou partie de son capital. Je ne suis pas un conseiller financier accrédité par l’AMF.

 

 

Date Publication : 20/11/2021

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

30 commentaires

Bonjour Matthieu
Un grand merci pour ces précisions, car en lisant le mail émis par Degiro, tout n’était pas aussi clairement détaillé.
Bon week-end

Bonjour Gérard,

Tantmieux si c’est plus clair désormais.
Bon weekend à vous aussi

Merci Matthieu pour cet éclairage. Lorsque j’ai reçu le mail de Degiro j’étais circonspect car forcément ce changement devait leur être favorable. La lecture de ton article me conforte dans cette idée. A voir dans le temps ce que ça donne mais de prime abord je ne suis pas enthousiaste.
Bon WE

Bonjour Ludovic,

Il y a du bon (les ETF) et du moins bon (frais de change et investissement sur marge). Ça dépend après vraiment l’usage que chacun a du courtier. Cela reste quandmême de loin dans les meilleurs tarifs du marché.

Bonjour Matthieu,
En ce qui me concerne les changements sont plutôt négatifs au niveau global car près de 75% de mon portefeuille sur Degiro est en USD et plus marginalement en GBP… J’utilise mon PEA pour la majorité de mes investissements en euro.
Je pensais passer désormais en conversion manuelle pour l’USD au moins, comme cela je m’évite les frais de changes aller/retour (au moins partiellement) et cela me permet de réutiliser ainsi les USD provenant de ventes antérieures ou de dividendes perçus pour de futures achats. De plus il me semble que les fonds monétaires USD sont désormais légèrement positif donc pas de problème d’intérêt négatif actuellement sur l’encours non investi.
En revanche ce qui m’inquiète en choisissant la conversion manuelle c’est la galère pour la déclaration d’IR à venir… Cela signifie que je devrais aller chercher le cours USD/EUR du jour (cours de clôture je crois est approprié) pour chaque transaction achat/vente et pour chaque perception de dividende! Une belle galère en perspective. Quel est votre opinion sur l’opportunité de choisir la conversion manuelle?
Bon weekend

Bonjour Julien,

Je n’ai jamais utilisé la conversion manuelle des devises mais en effet pour des gros montants cela peut maintenant être utile pour réduire les frais de change. Néanmoins il me semble avoir lu que la conversion manuelle a aussi changé ses tarifs. Pour la fiscalité en effet ça peut complexifier. Tout comme vous mon portefeuille est intégralement en dollar (sauf quelques ETF) sur CTO. Néanmoins je pense que je vais laisser en conversion auto. Comme l’article l’explique, pour 1000€ d’achat on va payer maintenant 3€. La grande majorité des courtiers est largement au dessus, donc oui il y a une hausse, mais ça reste largement acceptable pour le moment (selon moi). On est loin des banques avec des frais à 20-30€ ou de courtier comme Saxo, Bourso, Fortuneo etc où c’est vers les 10€.

TradeRepublic est le courtier qui monte actuellement mais pour avoir lu certaines choses, cela ne semble pas top : très peu de supports disponibles à l’achat (pas tous les ETF, peu de mid&small), ils se servent sur le spread (ce qui est un autre forme de frais), ils proposent des fractions d’actions mais en réalité c’est une créance envers le courtier qu’on achète donc il y a des risques, et ils ne proposent pas l’investissement sur marge

Merci pour votre réponse. Je suis d’accord que le niveau des frais fx restent inférieur à beaucoup de courtiers en effet. Je regardais aussi du côté de Interactive Brokers qui a une offre très complète et des frais fx faibles (2 bps avec un minimum de 2€) qui rends intéressant à partir d’ordres > à 600€ par rapport à Degiro (si on inclus les nouveaux frais externes de 0,50€). Malheureusement en regardant de plus près je vois que les rapport générés pour le calcul des plus values sur Interactive Brokers sont en FIFO et que la méthode du coût d’achat moyen pondéré n’est pas possible. De plus vu le prix des transferts de broker (56€ par ligne US sur Degiro) je me retrouverais avec 2 brokers surement avec certaines actions similaires (quid d’une vente partielle sur un broker pour déterminer une plus value?). Trop compliqué à gérer.
Concernant l’investissement en fraction d’actions je reste désormais en dehors, j’en ai fait un peu sur Revolut avant d’ouvrir Degiro en fait. C’est toujours le broker qui à la propriété des titres et il est impossible de transférer « ses » titres dans le futur. Les risques liés à ces CFD sont assez difficile à identifier.

Le plus regrettable est le changement de tarif sur marge, nous pouvions emprunter sur de longue période auparavant avec les avantages énormes que cela implique. Avec un tarif qui fait plus que doubler cela perd tout sont sens. le point de consolation est effectivement sur du court terme en cas de baisse des marchés mais bon … sur le moment c’est impossible de connaitre le point bas alors emprunter pour que sa rebaisse derrière rend l’opération risquée. Idem pour le taux de change, le principe d’un CTO est d’acheter à l’étranger alors être avantagé sur l’Europe alors qu’on ne propose pas de PEA n’est pas très logique non plus. Je suis globalement déçus de ces modifications.

Certaines personnes achètent des actions Européennes sur CTO comme plusieurs courtier PEA (BourseDirect, Boursorama…) ne les proposent pas à l’achat. Néanmoins je suis d’accord, même un vrai zéro frais sur Paris n’a pas vraiment d’intérêt quand on peut passer par un PEA. Et puis de toute façon à Iso fiscalité, autant prendre autre chose que des actions Françaises sur CTO il y a mieux à faire

Suite à la mise en place de la nouvelle tarification, j’ai décidé de revenir au compte « Basic »…
On ne peut toutefois pas revenir en arrière une fois basculé vers le profil « Activ » depuis le site.
J’ai donc demandé par courriel ce changement. Aujourd’hui la plateforme est indisponible…
Augmentation de tarifs + site inaccessible = concours de circonstance ?
Ce qui m’inquiète prinicipalement est la qualité de service.
La confiance est longue à gagner mais rapide à perdre.
Ce n’est que mon avis, merci pour ce site et le partage de tous.

Bonsoir Damien,

Normalement on peut passer en un clic du profil basic à active ou trader (et inversement). Le dysfonctionnement arrive très rarement, je pense qu’il n’y a rien à voir avec le changement de tarif. Ce genre de problème arrive à tous les courtiers, Degiro est plutôt dans les sérieux à ce sujet. À titre d’exemple pendant les moments d’extrême volatilité en mars avril 2020 (krach du covid) énormément de courtiers étaient totalement bloqués pendant plusieurs jours. Degiro a très bien fonctionné pendant cette période.

Bonjour, merci beaucoup pour cet article qui éclaircit vraiment ce changement ! Connais-tu le fond de sécurité de chez Degiro ? (càd le montant qui est garanti sur ton compte il me semble 100 000€)
Que penses-tu de Interactive Broker ? J’hésite à migrer sur cet autre broker au vue des changements sur Degiro

Bonsoir Henry,

Il n’y a pas de limite de sécurité si l’argent est investi sur des actions. Ce sont des titres de propriété qui vous appartiennent donc en cas de problème vous récupérerez tout. Pour du cash, c’est en effet 100k€ qui correspond à la garantie des banques Européennes.

Je ne connais pas bien IB pour être honnête (assez difficile d’accès en Europe surtout que jusqu’à peu il fallait minimum 100k€ pour profiter de la tarification intéressante). Mais je sais que c’est un courtier très solide et de qualité. Les rapports annuels sur la performance du portefeuille sont très bien faits. Seul défaut important que j’ai entendu est que lorsque vous utilisez de la marge et êtes en négatif sur la partie espèces, vous ne pouvez plus faire de retrait. À voir si c’est toujours d’actualité

Bonjour,

Merci pour ce super article.
Mon porte feuille Degiro est uniquement composé d’actions en dollars. Je préfère garder les valeurs européennes dans une banque française pour simplifier la gestion fiscale et bénéficier des avantages du PEA.
Pour ceux qui ont une stratégie orienté dividendes aristocrates, le changement de tarif a un impact. Degiro reste cependant très compétitif pour le marché US comparé aux banques traditionnelles qui sont à la limite du racket….

Bonjour Sylvain,

Je partage totalement votre avis.
Certe il y a une petite hausse tarifaire, mais ça reste toujours largement mieux que ce qu’on nous propose ailleurs…

Bonjour Matthieu,

J’ai du mal à comprendre le busines model.

Trade Républic (que j’utilise) pratique le 1€ par ordre et se rattrape sur les spreads (ou alors je ne comprends pas comment le modèle peut-être viable …).
Le hic (enfin à voir), c’est que les actions ne sont pas celle du NYSE mais celle du marche XETRA pour les valeurs étrangères. Un avis sur le sujet ?

Concernant Degiro, est-ce qu’il y a une notion de Spread? A défaut, comment peuvent ils être rentables avec des frais si peu cher ?

A bientôt et merci pour tout le boulot réalisé !!!
Aurélien

Bonjour Aurélien,

Trade Republic se sert sur le Spread, c’est à dire qu’en gros le prix de vente de l’action est plus cher que le prix réel (par exemple l’action cote à 100€ et le premier prix de vente dispo est à 102€). Ce sont des frais cachés. Acheter par ailleurs des actions Us sur les bourses annexes diminue fortement la liquidité des titres et implique également des spread supplémentaires.

Pour Degiro c’est différent, c’est maintenant l’un des plus gros courtiers d’Europe, il joue donc sur la quantité. Le spread existe chez tous les courtiers mais il est généralement faible chez les gros courtiers (donc Degiro notamment).

C’est également le seul proposant l’investissement sur marge (avec IB), ce qui est relativement rentable pour un courtier.

Bonjour je possède un compte avec 10000€ d’action en fond propre + 15000€ d’allocation (effet levier)
Mais j’investis uniquement sur le marché US, en Dollars donc.

Je souhaite passer sur un change manuel afin de payer moins de frais de change, comment procéder dans mon cas étant donner que tout mon portefeuille est déjà en dollars que investis sur le marché américain, comment faire pour que si je vend, je puisse vendre en dollars et non en euro ?
De plus, tous les 3 mois je rajoute 2000€ + 3000€ d’allocation, comment procéder pour que ces fonds soit en $ et que tout cela me coûte le moins cher en frais de change ?

Merci d’avance et bon week end !

Bonjour,

Il faut aller dans les paramètres de votre compte et désactiver la conversion automatique (vous ne pourrez pas avoir un compte en dollar). Lorsque vous vendrez des actions US celles ci seront récupérées en dollar qui ne seront pas automatiquement convertis en euros, idem pour les dividendes. Par contre si vous faites un apport celui-ci sera en euro et devra donc être converti une première fois à l’achat

Merci !

Ça parait tellement simple maintenant écrit mais j’y ai réfléchis toute la nuit et je ne trouvais pas 😅

Bonjour Matthieu

Savais tu que DEGIRO prêtait nos titres, cela ne te fait il pas un peu peur sachant qu’en France apparemment aucun établissement ne le fait et c’est une des raisons des tarifs très bas de certains courtiers qui prêtent nos titres et se les font rémunérer à x%;

voici ce que l’on peut lire sur les conditions générales de DEGIRO:
« Un client, dont les actifs sont prêtés, n’est seulement impacté lorsque la partie emprunteuse et DEGIRO ne sont pas en mesure de remplir leurs obligations (insolvabilité), et que la valeur de l’actif ait chuté ou bien que la valeur des titres empruntés ait augmenté. Le montant des dommages est limité à la différence entre les titres prêtés et la garantie fournie par l’emprunteur »

Bonne journée

Bonjour Gérard,

Oui avec un compte Basic, vous profitez de possibilités comme l’investissement sur marge par exemple mais en contrepartie Degiro peut prêter vos titres (par exemple pour des ventes à découvert etc…). Il faut sinon un compte Custody si vous n’autorisez pas le prêt de titres.

Contrairement à ce que l’on puisse penser, un courtier qui utilise le prêt de titre est beaucoup plus solide financièrement qu’un courtier qui ne le fait pas, puisqu’il a un collatéral facilement utilisable.
En cas de faillite frauduleuse du courtier, de mémoire il y a une garantie sur les titres prêtés à hauteur de 20k€ ou 40k€ je ne me rappelle plus bien.

Ce qui n’est pas très juste c’est que nous ne touchons pas en contrepartie un intérêt sur le prêt de nos titres…

Bonjour Matthieu, merci pour cet article.

Devant les soubresauts du marchés (appelés à durer selon moi), je cherche à investir sur un ETF or. J’ai identifié le ZKB GOLD ETF AA (isin CH0139101593), émis par une banque suisse qui dispose de l’or dans ses coffres. Chez Fortuneo je ne peux pas l’acheter, mais à priori chez Degiro ce serait possible. Il cote en CHF. Dans ce cas, les frais seraient de 0 frais interne + 0,5€ frais externe + 0,25% de frais de change, c’est bien ça ?

Globalement, je suis de plus en plus pessimiste sur l’UE. On le voit, l’Euro perd de sa valeur continuellement, notamment depuis le QE débuté lors de la crise des subprimes. De plus, le « dossier russe » risque de nous plomber durablement à cause de la hausse du coût de l’énergie. Dorénavant, je pense renforcer le marché US, asiatique (qui a déjà fortement corrigé et qui bénéficie d’énergie Russe bon marché), y compris les obligations Chine, et mettre un peu d’or donc.

Bonjour Alaric,

C’est bien ca pour le tarif Degiro.
Je rejoins votre avis pour s’éloigner de l’Europe, ce que je continue de faire progressivement.

Néanmoins pour les obligations Chinoises, je ne pense clairement pas que cela soit une bonne idée. Le Yuan étant plus ou moins contrôlé par le PCC, et vous pouvez tout autant vous faire exproprier que sur des titres actions…

Bonjour Matthieu,
Pourquoi pensez-vous qu’il y a un risque spécifique à se faire spolier en Chine ? C’est vrai qu’on pourrait imaginer un bloc Chine/Russie contre occident avec gel des avoirs respectifs, c’est à ça que vous pensez ?
Pour moi le précédent est au sein même de l’UE : Chypre dont les épargnants se sont fait prélever en 2013 pour sauver les banques.

Pour se dégager de l’Europe, le souci sont les positions en MV… Espérer une remontée ou bien sortir avant qu’il ne soit trop tard…

Bonjour Alaric,

Vous avez déjà bien vu récemment (notamment l’année dernière) que le gouvernement Chinois se moque totalement des actionnaires. Il n’a pas hésité une seconde du jour au lendemain à rendre des entreprises PRIVÉES non profitables, entraînant une perte boursière de plus de 90% de leur valeur (je parle notamment des Ed Tech). En parallèle, le gouvernement a mis des batons dans le roues de Alibaba, Tencent etc…, regardez le parcours boursier de ces entreprises. Comment réagir à ce genre de pratique en tant qu’actionnaire ? Fuir tout simplement.

Par ailleurs, le PCC pousse de plus en plus dans le cadre de guerre commerciale vers du protectionnisme. Ils peuvent donc décider du jour au lendemain de ne plus rémunérer les créanciers étrangers en menace commerciale. Par ailleurs, ils n’ont pas hésité en 2018 au coeur des tensions commerciales Chine-US a dévaluer le Yuan artificiellement.

Selon moi il n’est pas concevable d’investir dans une économie communiste, c’est beaucoup de risque pour peu d’espérance de gain. Vous voulez de la devise refuge, achetez plutôt du CHF ou du JPY.

Bonsoir Matthieu,

Pour les ETF côtés sur Euronext en euro, je pense sauf erreur qu’il y a encore plus intéressant que Degiro : à partir de 50K€ d’encours sur un CTO Fortuneo, les 2 premiers ordres calendaires <10K€ sont gratuits. Pour ceux qui veulent faire simple avec un ETF World par ex., c'est imbattable je pense. Hors Euronext, c'est une autre histoire…
Par ailleurs, est-ce que je peux vous demander de regarder si en tant que résident français vous pouvez investir sur ZKB GOLD ETF AA (isin CH0139101593) chez Degiro, sur le site ZKB ce n'est pas très clair pour moi. C'est la raison qui me ferait ouvrir un CTO chez eux.

Bonjour Alaric,

Je confirme que l’ETF ZKB GOLD ETF AA (isin CH0139101593) est bien présent et dispo sur Degiro, dispo à l’achat (il cote aujourd’hui 552 CHF visiblement)

Si vous souhaitez ouvrir un CTO Degiro vous pouvez également passer par mon lien de parrainage présent dans cet article : https://etre-riche-et-independant.com/avis-courtier-degiro-bourse

🙂 mais ce n’est bien sur pas une obligation
Matthieu

Bonsoir Matthieu,
Merci, et ce serait bien sûr tout naturel de passer par votre lien 🙂

Avez-vous un avis entre or papier et physique ?
Le papier est tellement simple, mais au niveau fiscal le physique rejoint à peu près la fiscalité CTO à partir de la 2ème année de détention, puis -5% par année suivante… Sans compter qu’on peut vendre dans certains pays sans fiscalité. Reste le risque ou le coût de la détention. Bon évidement, il n’y a pas de rendement associé à l’or, mais en période trouble c’est une diversification intéressante je pense pour qui voudrait limiter la volatilité et/ou aurait un horizon plutôt moyen que long terme. On retrouve l’or dans plusieurs portefeuilles types all wheather.

Bonjour Alaric,

Il y a des avantages et des inconvénients aux deux :

Or physique :
– on paye des frais plus élevés, généralement les achats sont au dessus du prix spot avec une « prime », il faut ensuite rajouter des frais d’envoi postal avec assurance, puis éventuellement de conservation (coffre en banque etc…)
– la liquidité est mauvaise, il faut se déplacer en physique dans des boutiques pour les revendre. Si défaut sur la pièce le prix peut être inférieur au spot à la reprise
– difficile à déplacer en cas de problème, déménagement etc… (interdiction en avion car les montants doivent être déclarés)
– façon plus sure de détenir de l’or car on possède réellement le métal
– en cas de crise pas sur d’avoir accès à internet pour vendre de l’or papier alors que là c’est bon
– meilleure fiscalité à la revente sur détention longue si vous avez conservé vos papiers d’achats

Or papier :
– tres liquide, on achète et on vend en un clic c’est pratique
– pas de frais d’achat, ni de conservation (hormis le courtage et les frais de l’ETF)
– pas de garantie à tous les cas que l’émetteur détient bien au réel l’or acheté

Laisser un commentaire