Portefeuille Mid&Small Croissance : Reporting Mars 2022

Le Portefeuille Mid&Small Croissance a pour objectif de réaliser la performance la plus élevée possible à horizon long terme et du sur-performer nettement l’indice CAC40.

Ce portefeuille est donc destiné aux investisseurs souhaitant faire croître leur capital d’une manière agressive et rapide, lorsqu’ils sont en phase de construction d’un patrimoine financier.

Il est à noter que je propose ce portefeuille pour que les lecteurs du site intéressés puissent s’en inspirer, mais il n’est pas détenu en réel pour ma part. Mon portefeuille réel se trouve dans cette partie.

 

Composition du Portefeuille Mid&Small Croissance

 

Le portefeuille Mid&Small Croissance est constitué de 20 Mid&Small Françaises de qualité, orientées croissance et sur des secteurs d’avenir pour la majorité d’entre elles. Chaque position est équipondérée à la création du portefeuille.

Voici la composition du portefeuille par secteur :

 

Santé : Sartorius Stedim, Eurofins Scientific, Biomérieux

Finances : Worldline, Euronext, Edenred

Industrie : Thermador Groupe, ID Logistic Group

Technologie : Teleperformance, Alten, Esker, Pharmagest Interactive, Soitec

Consommation non cyclique : Rémy Cointreau, Ecomiam, Robertet

Consommation cyclique : Delta Plus Group, Interparfums

Energie : Neoen

Immobilier : Orpéa

 

repartition portefeuille Mid & Small croissance septembre 2021

 

Changement dans le portefeuille ce mois : RAS

 

 

 

Performance du portefeuille Mid&Small Croissance

 

Le suivi de performance démarre le 01/01/2020. C’est intéressant puisque cela permet de voir comment ce portefeuille se serait comporté  en prenant en compte la phase baissière de la bourse avec le Coronavirus.

Voici l’évolution du portefeuille (en bleu) depuis 2020 VS CAC40 (en rouge) :

 

suivi performance portefeuille Mid & Small Croissance Mars 2022

 

Performance Portefeuille Mid&Small Croissance en 2021 : +27.0%

Performance CAC40 en 2021 : +28.9%

 

Performance Portefeuille Mid&Small Croissance en 2022 : –20.7%

Performance CAC40 en 2022 : –8.4%

 

 

Le portefeuille a rattrapé le CAC40 sur la fin de l’année 2021 et fini légèrement derrière d’un peu moins de 2%, avec une performance annuelle de +27%. C’est vraiment correct pour une année où les entreprises de croissance ont été impactée par le début de la remontée des taux d’intérêts.

Cette remontée se poursuit en 2022 avec toujours plus d’inquiétude du marché sur la politique des banques centrales. En plus de cela, vient s’ajouter le conflit entre la Russie et l’Ukraine, qui touche l’économie Européenne (et donc ses entreprises) de plein fouet.

 

On notera également la très forte chute d’Orpéa de plus de 50% suite au scandale sur les conditions de vie des personnes âgées, ce qui va mener à des enquêtes de l’Etat. Le sujet d’une nationalisation a même été évoqué, affaire à suivre. En tout cas, les bénéfices sont pour le moment toujours là et le prix est très attractif.

Je ne conseille pas forcément le renforcement à cause des risques, mais je pense que ça vaut le coup pour ceux qui sont prêts à prendre ce pari.

 

 

Voici maintenant la performance de chaque ligne du portefeuille :

 

suivi portefeuille Mid&Small croissance Mars 2022

 

Les principales évolutions de performances sont les suivantes :

  • Chute générale de presque toutes les valeurs de croissance
  • Forte baisse de Orpéa suite au scandale sur le traitement des personnes âgées dans les maisons de retraite
  • Léger rebond de Neoen poussé par les tensions sur l’énergie avec le conflit en Ukraine

 

Valeurs en watchlist : Vétoquinol, Gérard Perrier.

 

 

Screener boursier du portefeuille Mid & Small Croissance

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore le principe, j’ai fabriqué un screener permettant d’attribuer un score global à chaque action selon plusieurs critères fondamentaux (croissance, value, momentum, rentabilité, bilan, volatilité, cyclicité du business).

Je l’ai légèrement modifié ici pour s’adapter à l’optique du portefeuille, notamment avec la suppression des scores liés aux dividendes, et des coefficients mieux adaptés : 4 pour la croissance et le momentum (car c’est l’optique du portefeuille) et 1 pour les autres critères.

Le calcul du Fair Price aide également à choisir chaque mois qu’elle entreprise il serait intéressant de renforcer (sous-évaluation ou légère sur-évaluation).

Le potentiel donne l’espérance de gain à horizon 5 ans en utilisant le Fair Price actuel et la croissance future.

 

 

Voici le résultat obtenu (classement par score global) :

 

Nouveautés -> ajout tout comme dans le screener général de mon portefeuille de quelques fonctionnalités

 

  • Le niveau de valorisation permet de savoir si l’entreprise se paye cher en absolu (une valeur peut être sous son fair price calculé plus haut mais avoir tout de même des ratios de valorisation élevés). On regarde donc ici son niveau de prix absolu en utilisant une combinaison de différents ratios (PER et PEG).

Il se traduit ici par une pastille de différente couleur (vert = pas cher / noir = très cher). Cela permettra de voir rapidement quelles seront les entreprises qui seront les plus sensibles aux hausses des taux d’intérêts.

 

  • Le potentiel correspond à l’espérance de gain annuel moyen de l’entreprise en prenant en compte sa croissance (chiffre d’affaires et bénéfices) ainsi que son niveau de dividende. On peut donc directement le comprendre comme la performance annuelle espérée en Total Return de l’entreprise. Cette valeur est directement à comparer avec les fameux ~8% de performance moyenne annuelle des grands indices boursiers sur le long terme.

 

  • Mise à jour des fondamentaux de toutes les entreprises

 

suivi screener portefeuille Mid & Small Croissance Mars 2022

 

Renforcements possibles : Sartorius, Soitec

 

 

Date Publication : 24/03/2022

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

10 commentaires

Bonjour Mathieu,

Je suis preneur de ton point de vu sur les résultats et la séance du jour concernant Esker, par exemple tu envisages de renforcer ?

Je te souhaite un bon weekend

Bonjour Damien,

Je n’avais pas vu la baisse, je vais étudier la question. Néanmoins la valorisation d’Esker était clairement excessive avant cette baisse, donc au final ça ne m’étonne pas tant que ça. J’essayerais d’éditer cette réponse en fin de WE quand j’aurais pris le temps de regarder

Bon WE à toi aussi

Les analystes interprètent les résultats comme un avertissement sur résultat car Esker prévoyait en janvier une marge opérationnelle 2022 entre 12 et 15% alors que dans le communiqué des résultats, Esker annonce une rentabilité stable, donc à hauteur de 12%. Et certains analystes attendait mieux pour 2021. D’où la dégringolade sur cette valeur qui reste toujours très cher malgré la très grosse baisse depuis le début de l’année

Personnellement vu le model économique de la société, le bilan et les perspectives, je ne la trouve pas extrêmement chère bien au contraire (sous 200 euros je l’a trouve attractive) j’ai renforcé légèrement en dessous 160, l’avenir nous le dira !

Bonjour Matthieu
Vos analyses sont très intéressantes, comme d’habitude !!
S’agissant de la société Ecomiam , je suis un peu surpris par la baisse de ces derniers mois, sachant que les fondamentaux sont plutôt bons.
Qu’en pensez vous ??
Bon week-end

Bonjour Jean Luc,

Ecomiam a une belle croissance mais était chèrement valorisée, elle a donc souffert de la remontée des taux (faible rentabilité + haute valorisation). Par ailleurs elle est peu liquide, donc les mouvements de panique sur les marchés peuvent vite faire chuter ce genre de valeur

Bonjour,

Je vois au Alten appartient toujours a ce portefeuille, je ne comprend pas ce qui vous gène chez cette entreprise pour ne pas l’avoir pris au même titre que Esker, Sartorius, Teleperformance…. surtout avec ces performances actuelles ?

Bonjour

Alten m’intéressait à l’époque, sinon je ne l’aurais pas mis dans ce portefeuille. Néanmoins on ne peut pas tout acheter, j’ai préféré Esker dans les small car la croissance est meilleure, et surtout les revenus sont moins cycliques (on a vu que la crise a bien impactée Alten).

Je préfère par ailleurs Accenture en bigcaps que j’ai maintenant en portefeuille et qui est le leader mondial, avec des fondamentaux plus solides que Alten(meilleure rentabilité, moat plus important, résultats moins cycliques et beaucoup plus diversifié).

D’accord, effectivement pendant la crise covid il était bon de l’acheter, je suis en plus value de 100% je pense la vendre.
Pourquoi la comparer avec Accenture ? elles sont certes toutes deux dans les « Services et conseil informatique » mais leur vente par activité ne sont pas les mêmes.

Si Alten exerce exactement la même activité que Accenture, Capgemini etc…

Laisser un commentaire