Portefeuille Passif ETF PEA : Reporting Aout 2021

Le portefeuille Passif ETF PEA est portefeuille passif composé uniquement d’ETF, tous éligibles au PEA. Son objectif sera de montrer qu’une approche totalement passive en sélectionnant les bons secteurs et une répartition géographique pertinente peut sur-performer un indice comme le MSCI World sur la durée.

Il est à noter que je propose ce portefeuille pour que les lecteurs du site intéressés puissent s’en inspirer, mais il n’est pas détenu en réel pour ma part. Mon portefeuille réel se trouve dans cette partie.

 

Composition du Portefeuille Passif ETF PEA

 

Le portefeuille Passif ETF PEA est constitué de 6 ETF distincts couvrant la partie Américaine, Européenne et l’Asie.

Le portefeuille sera réparti à 60% US, 30% Europe et 10% Asie afin de ne pas trop s’éloigner de la répartition du MSCI World.

 

 

Voici les ETF qui composent le portefeuille ainsi que leur répartition :

 

30% ETF S&P500 (PE500 Amundi) : cet ETF est un classique et permet de s’exposer de manière neutre à travers l’indice large Américain qui contient les plus grosses entreprises des US.

 

30% ETF Nasdaq-100 (PUST Lyxor) : les entreprises du Nasdaq sont incluses dans le S&P500. Le fait d’intégrer du Nasdaq a pour objectif de booster les performances de la partie US en surpondérant la thématique de croissance ainsi que les valeurs technologiques. On a ainsi des chances de faire mieux que le S&P500 sans non plus prendre le risque d’être en totalité investi sur le Nasdaq.

 

10% ETF Europe MSCI Technologie (TNO Lyxor) : cet ETF sectoriel couvre la partie technologique en Europe qui est l’un des secteurs les plus performants à long terme. Je pense que la technologie est l’un des thèmes principaux du 21ème siècle avec la croissance de la digitalisation, du e-commerce, du télétravail… et qui sur-performera le marché. Ce secteur est également devenu relativement défensif car la technologie est devenue un besoin naturel, presque comparable à l’alimentation.

 

10% ETF Europe MSCI Santé (HLT Lyxor) : cet ETF sectoriel couvre la partie santé en Europe qui est un secteur à la fois en croissance mais aussi relativement défensif. Tout comme la technologie, je pense que ce secteur est l’une des thématiques principales du siècle (vieillissement de la population, accroissement des maladies liées à l’obésité, aux problèmes auditifs, oculaires…) et sur-performera le marché.

 

10% ETF Europe Personal & Household Goods (PHG Lyxor) : cet ETF sectoriel couvre la partie de consommation de base (hygiène corporelle, produits d’entretien et de nettoyage…) ainsi que du Luxe en Europe. La partie liée à l’hygiène est très défensive et celle liée au luxe permet de booster les performances. On ne recherchera pas ici la croissance pure mais principalement la solidité et la régularité de ces entreprises.

 

10% ETF Asie Emergente (PAASI Amundi) : cet ETF permet d’investir en Asie qui est un continent en pleine croissance. Il donne une exposition à la Chine, Taiwan, la Corée du Sud et L’Inde. La Chine est aujourd’hui la première puissance mondiale en terme de PIB et a une croissance supérieure aux Etats-Unis. Il est donc pertinent d’y avoir une petite exposition.

 

Portefeuille Passif ETF PEA repartition sectorielle 2021

 

En résumé, l’objectif de ce portefeuille d’ETF est de se concentrer sur des thématiques en croissance et porteuses sur les décennies à venir, tout en évitant les secteurs trop cycliques qui créent peu de valeur à LT.

 

 

Performance du portefeuille Passif ETF PEA

 

Le suivi de performance démarre le 01/01/2020. C’est intéressant puisque cela permet de voir le comportement du portefeuille en prenant en compte la phase baissière de la bourse avec le Coronavirus.

 

Voici l’évolution du portefeuille (en bleu) VS MSCI World CW8 (en rouge) :

 

Portefeuille Passif ETF PEA evolution performance Aout 2021

 

Portefeuille Passif ETF PEA composition Aout 2021

 

Performance Portefeuille Passif ETF PEA en 2020 : +11.98%

Performance MSCI World en 2020 : +4.44%

 

Performance Portefeuille Passif ETF PEA en 2021 : +20.6%

Performance MSCI World en 2021 : +20.7%

 

 

Le portefeuille continue de rattraper son retard par rapport au MSCI World suite à la diminution des tensions sur les taux d’intérêts qui commencent à se résorber progressivement, avec un retour du marché sur les valeurs de croissance. Le Nasdaq est le premier indice à en profiter, accompagné par les excellentes publications des GAFAM. Les croissances des CA sont dignes d’une start-up, sauf qu’elles sont en plus accompagnées d’une rentabilité record.

La poursuite des tensions en Chine avec les nombreuses régulations mises en place par le gouvernement impacte le portefeuille (mais beaucoup moins lourdement que le portefeuille passif ETF CTO qui subit de plein fouet la baisse des marchés Chinois).

Au bilan, le portefeuille fait quasiment jeu égal avec le MSCI World sur l’année (ce qui n’est pas si mal sur une année avec une forte volatilité engendrée par les mouvements des taux d’intérêts et un mouvement de panique sur les marchés Chinois).

 

 

Sentiment de marché et renforcements

 

Afin d’automatiser la démarche de renforcements mensuels dans ce portefeuille ETF, je propose une simple analyse graphique qui permettra de voir dans quelle tendance évolue le marché.

Si la tendance LT est haussière (prix hebdomadaires au-dessus de la moyenne mobile à 50S), alors le renforcement doit être agressif. En effet, il faut profiter des moments de hausse du marché pour renforcer les segments les plus haussiers à LT (donc principalement les valeurs de croissance).

Si la tendance LT est baissière (prix hebdomadaires en-dessous de la moyenne mobile à 50S), alors le renforcement doit être défensif. En effet, dans ce genre de cas il faut renforcer les valeurs les plus solides et les moins volatiles afin de stabiliser le portefeuille et éviter que la baisse ne fasse trop chuter sa valeur.

 

Cas Agressif : renforcer le Nasdaq-100, TNO et PAASI.

Cas Défensif : renforcer le S&P500, HLT et PHG.

 

Analyse graphique (ZoneBourse) :

 

Portefeuille Passif ETF PEA analyse indice Aout 2021

 

Actuellement le MSCI World (CW8) est en tendance haussière, on peut donc renforcer ce mois-ci suivant la phase agressive.

 

Je rappelle également que d’appliquer ce genre de méthodologie de renforcement « technique » peut conduire à déséquilibre le portefeuille tout le long de l’année. Il est donc conseillé en fin d’année de faire un ré-équilibrage (totalement sans impact fiscal sur PEA) pour retrouver la pondération cible de 30-30-10-10-10-10 sur chaque ETF.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

29 commentaires

Bonsoir Matthieu,

Au regard des bonnes performances de ce portefeuille, pourquoi n’es-tu pas tenté de prendre 1 ou 2 ETF pour compléter le tien ?

S’agissant de la chine, je préfère m’en écarter personnellement. Les quelques reportages d’Arte sur le sujet accessibles sur Youtube permettent je trouve de se faire un avis totalement négatif de la situation la-bas. Et ça va bien au-delà des marchés financiers. Idem pour Taiwan qui subit une pression de plus en plus importante de la Chine et qui pourrait tout à fait se retrouver sous le joug chinois dans quelques mois/années.

Bonjour Sim,

J’ai déjà plusieurs ETF en portefeuille (S&P500, MSCI Emu growth…) donc je ne souhaite pas forcément en rajouter surtout que je suis déjà bien pondéré sur mon stock picking dans les secteurs tech/santé.

Pour la Chine c’est un vaste débat on peut imaginer que dans quelques années les incertitudes seront dissipées et que de toute façon la croissance du pays tirera les marchés (au quel cas le point d’entrée est excellent). La vie d’un investisseur n’est pas simple et il faut prendre des décisions parfois difficiles !

Florent Truscello

Bonjour,
Un grand merci en premier lieu pour le contenu de ce site… une mine d’or.
Je me lance sur les ETF et j’envisageais la répartition suivante :

CW8 – 80%
PAASI – 10%
SMC FP Equity – 10%

Je suis pa ailleurs investi en smallcap US (stock picking).

J’hésitai également entre le PAASI et le PAEEM dans la répartition ci-dessus.

Merci dávance.

Bonjour Florent

La répartition me semble bonne (même si je mettrais plutôt le Nasdaq à la place des small Europe). Poir répondre à votre question, je privilégierais de loin PAASI à PAEEM. J’explique les raisons dans cet article : https://etre-riche-et-independant.com/investir-etf-pays-emergent-bourse

Bonjour Matthieu,

Pourquoi avoir choisi l’ETF Nasdaq-100 PUST et non le PANX ?
Le PANX à légèrement moins de frais

Merci

Bonjour Sami,

Le choix n’a aucune incidence, les deux ETF répliquent le même indice.

J’avais choisi PUST car (à l’époque en tout cas) PANX avait une liquidité largement inférieure ce qui poussait à payer d’autres frais comme le Spread, et également comme Amundi a eu la fâcheuse habitude que de nombreux ETF perdent leur éligibilité au PEA.

Bonjour Matthieu,

Je suis actuellement en train de construire un portefeuille ETF LT/TLT et suis donc en plein dans les considérations de diversification. Votre site est très utile pour cela alors merci pour le travail effectué et pour son suivi.

Concernant l’ETF MSCI Europe Technologie, deux valeurs représentent près de la moitié de cet ETF (45% en réalité) : ASML (32% !) et SAP. N’est-ce pas un trop gros risque d’avoir un ETF à ce point déséquilibré ?

Au final répartir les 10% concernés vers des ETF NASDAQ (pour rester en Technologie) et/ou EMU Growth (où ASML, SAP et Prosus représentent 20%), où même éventuellement ETF Asie Pacifique (pour la partie valeurs d’avenir et diversification) ne serait-il pas une alternative crédible ?

Bonsoir Guillaume,

En fait cela vient tout simplement du fait que l’Europe est ultra pauvre en valeur technologique… donc forcément la pondération des rares poids lourds est élevée. Ce n’est pas forcément dangereux dans le sens ou la taille de cette ligne est de 10% dans le portefeuille. Donc 45% de 10% = 4,5% sur ASML + SAP, donc pas bien génant.

Lyxor MSCI Emu growth permet justement plus ou moins de fusionner les 3 ETF sectoriels proposés. Son seul inconvénient est qu’il est EMU (donc zone euro) et non Europe global (on perd donc les valeurs Suisse, UK et Scandinaves qui sont parmi mes préférées).

Bonsoir Matthieu,

J’ai deux petites filles de moins de 2 ans, et j’aimerai leur ouvrir dès maintenant chacune un CTO et « laisser vivre » pour au minimum 18 ans les sommes investies aujourd’hui ainsi que tous les futurs apports annuels (anniversaire, noël, cadeaux….)..
J’aimerai partir sur les 6 ETF du PEA que vous décrivez dans votre article ci dessus avec la même répartition 30,30,10,10,10,10.
Est-ce que ces ETF PEA seront compatibles avec un CTO ou existe-t’il les « mêmes » ETF mais dédié à un CTO ? Si tel est le cas pourriez-vous svp me les nommer que je puisse les retrouver.

D’avance je vous remercie pour votre réponse.

Cordialement,

Vincent.L

Bonjour Vincent,

S’il s’agit de petits montants à verser, il vaut clairement mieux se contenter d’un seul et unique ETF pour faciliter la gestion et réduire les frais. Sur CTO, mieux vaut privilégier la gamme d’ETF de Ishares (Blackrock).

Vous pouvez trouver des idées dans le portefeuille passif ETF CTO publié sur le site. Mais à titre personnel si je devais ne sélectionner qu’un seul ETF (dans une optique tres long terme avec recherche de performance sans se soucier de la volatilité) ça serait soit le Ishares MSCI World Momentum (IS3R) soit le Ishares Nasdaq-100 (SXRV)

Bonjour Matthieu 🙂

Tout d’abord merci pour le contenu et la qualité du contenu du site !

Je me lance dans le PEA et cherche à optimiser mes trackers, après lecture de tes posts je m’aperçois que tu proposes plusieurs portefeuille.

50% ETF USA, 20% ETF Europe, 10% ETF Japon, 10% ETF émergents et Asie, 10% ETF petites cap.

Puis vous faites part de 30,30,10,10,10,10.

J’ai commencé par placer dans le sp500 et le nasdaq dans l’optique d’un 30,30,10,10,10,10 néanmoins cela multiplie mes ordres de – de 500€ je vois que vous abordez Lyxor MSCI EMU Growth qui pourrait regrouper la part européenne, mais j’ai compris que du coup je perds la part hors euro. Aujourd’hui je suis un peu dans le flou car également il y aurait un tracker Europe qui pourrait remplacer les trois cités. Mon investissement est orienté LT/TLT
Dans l’éventualité je peux si nécessaire espacer les ordres pour pouvoir minimiser les ordre

Et pour les 10 derniers % aller chercher le paasi.

Je suis ouvert à toutes suggestions ! Merci pour le temps pris et votre investissement !

Bonsoir,

Vous pouvez sinon mixer 1 ETF US S&P500, l’ETF MSCI EMu growth de Lyxor et compléter par un OPCVM sur les valeurs scandinaves (il y a quelques bons fonds actifs dans le domaine). Si votre capital investi est encore faible, il faut mieux faire simple et éviter de multiplier les ETF car ça complique la gestion du portefeuille et augmente les frais.

Bonjour,

J’ai déjà fait 30% dans le sp500, 30% NASDAQ 100 dans mon allocation de départ du coup je pourrai partir sur 30% sur le CI EMu growth de Lyxor et les 10 derniers % dans OPCVM scandinave ? Ou pour vous il serait plus judicieux d’arrêter avec le nasdaq 100?

Bien à vous !

Bonjour,

Vous pouvez totalement garder du Nasdaq (bien que la tech Us représente près de 40% du S&P500 déjà. L’allocation que vous proposez me semble bonne (peut-être faire 40-20 entre s&p500-nasdaq)

Salut Mathieu ! (TLT)
j’hésite entre 2 allocations et je voulais avoir ton avis :
– 1ère allocation : classique
-> 70% MSCI World
->15% Nasdaq
->15% Emerging Asia

– 2ème allocation : se rapprocher du MSCI world au maximum en réduisant les frais tout en optimisant la perf

->35% SP 500
->30% Nasdaq
-> 15% MSCI Europe (je n’ai pas encore bien réfléchis a la répartition % mais ca serait dans ce genre la)
->10% MSCI Japan
-> 10% Emerging Asia

si tu trouves des défauts dans l’une des mes allocations ?

Bonjour Quentin,

Personnellement je préfère la première solution. Elle est plus simple déjà donc plus facile à gérer/renforcer et minimise les frais.

Sur la partie 2 personnellement je ne mettrais pas de Japon (économie endormie depuis 2 décennie sans vrai relais de croissance). Je prendrais l’ETF GWT de Lyxor et surtout pas un ETF Europe classique.

Bonjour mathieu, que penses tu des ces etfs:

Etf Russie: Avec la montée des matières premières et du gaz et la politique beaucoup plus patriotique que ce qu’il se passe en europe surtout dans notre pays en ce qui concerne la pérénité de nos entreprises.
https://www.boursorama.com/bourse/trackers/cours/

Etf (etc?) Wisdontree Coper: avec la montée future des matières premières et du cuivre:
https://www.wisdomtree.eu/en-gb/products/ucits-etfs-unleveraged-etps/commodities/wisdomtree-copper

Etf Saudi Arabia pour un peu de matières premières, diversification d’un pays assez riche mais coût assez cher ?
https://www.blackrock.com/fr/particuliers/products/

Bonjour Steven,

Le secteur des matières premières n’a jamais créé de valeur sur le long terme. Vous raisonnez selon moi beaucoup trop court terme en tentant de faire « des coups » avec l’actualité que l’on entend dans les médias (et vous avez déjà un gros coup de retard).. C’est clairement perdu d’avance. Les meilleurs actifs pour se protéger de l’inflation sont les actions de qualité, leader mondiales et avec du pricing power, capable de créer de la richesse d’une année sur l’autre à un taux plus élevé que l’inflation.

Pour la Russie, c’est un pays communiste qui ne produit pas grand chose, cela me semble une très mauvaise idée.

Bonsoir Matthieu,

Je débute tout juste en bourse, j’ai regardé plusieurs vidéos sur internet, afin d’avoir une base de connaissances. Je suis parti sur les ETF, plus simples pour moi à gérer, mon travail me permettant d’investir une certaine somme chaque mois mais la contrepartie étant que je n’ai actuellement pas le temps de m’investir plus en bourse pour gérer un portefeuille tel que le votre.

Ma question est la suivante, j’ai investi pour 50% sur le S&P500, 30% pour le MSCI Europe UCITS, et 20% sur le (PAEEM) MSCI Emerging Markets. Or à la lecture de vos articles, il vaut mieux éviter le MSCI Europe et cibler un peu plus les secteurs en sélectionnant vos ETF europe proposées dans votre exemple de PEA. De même, le PAASI parait plus interessant que le PAEEM.

Est-il plus interessant de finalement me rapprocher plus de ce portefeuille d’ETFs présenté en revendant mes ETFs et investir sur celles que vous conseillez (pour information je n’ai investi que les 1000€ déposé lors de l’ouverture de mon compte PEA, et ce il y a 2 semaines) ?

Par ailleurs, vous conseillez pour les « petits budgets » de se concentrer sur quelques ETFs, selon vous, et très approximativement, quelle somme à allouer au PEA chaque mois serait interessante pour investir sur ces 6 ETFs, si effectivement vous me conseillez de prendre exemple sur ce PF plutôt que celui que j’ai actuellement ?

Merci de votre réponse et félicitations pour le travail que vous fournissez, je débute tout juste mais je prends petit à petit conscience de l’ampleur de votre travail, et cela renforce beaucoup la confiance que l’on peut avoir dans vos conseils à mon sens.

Bonjour Geraud,

Je conseille en effet d’éviter le MSCI Europe car c’est un indice mal construit, chargé d’entreprises cycliques, qui sous performe de très loin sur le long terme. C’est pour cela que l’approche sectorielle est préférable. Pour tout condenser en Europe, vous pouvez sinon prendre un seul ETF : GWT de Lyxor (MSCI EMU Growth) qui rajoute un filtre croissance aux actions Européennes ce qui permet en partie d’éviter les entreprises boulet. La performance est bien meilleure.

Pour les émergents, j’ai en effet écrit un article complet sur le sujet ici : https://etre-riche-et-independant.com/investir-etf-pays-emergent-bourse

Seule l’Asie présente un intérêt.

3 ETF suffisent largement, surtout si votre montant investi est faible. Vous allez sinon payer beaucoup de frais de courtage et vous compliquer la vie pour pas grand chose.

Dites vous bien par exemple qu’une surperformance annuelle de 1% tous les ans sur le MSCI World avec un portefeuille de 10 000€ ne représente un gain de seulement 100€/an supplémentaire…

Bonjour Matthieu,

Merci pour votre réponse éclairante, je vais donc en effet me concentrer sur ces 3 ETFs.

Bonne continuation et dans l’attente de lire vos prochains articles !

Bonjour.
J’aimerais votre avis.
J’ ai pris :
Etf world – s&p 500 et Nasdaq 100
Et la je me pose la question de vendre s&p500
Pour prendre du Nasdaq 100
Ou de vendre Etf s&p500 et le Nasdaq 100 et Etf world
Pour prendre l’ ETF merci usa ticqueur uc2.

Et pour la partie europe J’ ai pris les etf que vous avez mentionné :
Technologique santé marchandise
Votre avis….
Svp merci.

Bonjour,

Mixer S&P500 et Nasdaq me semble l’option la plus simple et la plus efficace.

Après il est inutile de chercher à trop complexifier, surtout si c’est pour changer régulièrement de choix

Bonjour. Merci votre réponse :
Problème
J ai aussi quelque action des ETF suivant :
ETF World , S&P500 et NASDAQ 100

Que pensez vous de les remplacer par:
ETF msci usa …..cu2. Ticqueur.

Bonjour Matthieu,

Avant tout je ne peux exprimer assez ma gratitude pour tout ce blog, votre transparence et vos analyses. Rares sont les endroits sur internet où il y a autant d’informations, d’analyses et pas des « pubs » déguisées et autres promesses de « rendement exceptionnels » Donc pour tout cela : un grand merci

Je sais que ce ptf ETF PEA est théorique et que vous ne le détenez pas, mais si vous deviez l’incorporer dans votre ptf PEA avec tous les autres titres que vous possédez, quelle part totale du PEA investiriez vous dans ces 6 ETF versus stock picking : 50% en ETF et 50% en SP ? 70/30 ?

Merci par avance pour votre réponse

Chris

Bonsoir Chris,

Ma cible à terme est de 50% stock picking et 50% ETF. Pour ne garder qu’un seul ETf Europe j’ai choisi personnellement dans mon portefeuille GWT de Lyxor (MSCI EMU Growth).

Bonjour Matthieu. Usant de votre gentillesse et de votre disponibilité pour répondre aux questions des internautes, ainsi que pour faire vivre votre blog sans arrière-pensée capitalistique, je voudrais vous poser une question. Pour représenter les USA à hauteur de 60%, ne vaut-il pas représenter cette enveloppe par SP 500 à hauteur de 45% et Russel 200 à hauteur de 15%, car à mon avis il y a redondances entre le SP 500 et le PUST au niveau des 10 première capitalisation. Merci pour tous ce que vous faite Jean Louis

Bonjour Jean Louis,

Les indices SmallCaps présentent peu d’intérêt selon moi puisque sont chargés de nombreuses entreprises cycliques et pas du tout qualitatives. La meilleure façon d’investir sur les small est selon moi le stock picking car finalement très peu d’entreprises sont intéressantes dans ce marché et il faut être très sélectif.

Par ailleurs d’une vision indicielle les small sous performent le marché US depuis 20 ans maintenant.

L’objectif de ce portefeuille passif n’est pas de couvrir tout le marché, mais de sélectionner les parties intéressantes et performantes et de les surpondérer. Le Nasdaq est donc la meilleure option à mon avis.

Merci pour votre réactivité, je tiendrais compte de vos remarques

Laisser un commentaire