Screener action bourse CTO Avril 2023

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score) en combinant de nombreux critères de l’analyse fondamentale.

L’objectif est de mettre en lumière les actions dont les fondamentaux sont exceptionnels et dont le potentiel de croissance à long terme permettra d’obtenir la performance boursière la plus élevée possible.

 

Screener action bourse CTO  Avril 2023

 

Calculs des scores du Screener

Pour comprendre quels critères sont utilisés afin d’arriver au score global, vous pouvez consulter cet article qui détaille la combinaison de tous les aspects analysés.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. Ces critères comparent la valorisation actuelle de l’entreprise avec sa valorisation moyenne dans le passé (on regarde donc ici un écart de valorisation en relatif). J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, du PSR, de sa variation de prix sur la dernière année, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix n’est pas trop supérieur au fair price.

 

 

Niveau de Valorisation

Le niveau de valorisation permet de savoir si l’entreprise se paye cher en absolu (une valeur peut être sous son fair price calculé plus haut mais avoir tout de même des ratios de valorisation élevés). On regarde donc ici son niveau de prix absolu en utilisant une combinaison de différents ratios (PER, PSR et PEG).

Il se traduit ici par une pastille de différente couleur (vert = pas cher / noir = très cher)

Screener action bourse niveau valorisation

Cela permettra de voir rapidement quelles seront les entreprises qui seront les plus sensibles aux hausses des taux d’intérêts.

 

 

Calcul du Potentiel moyen annuel

Le potentiel correspond à l’espérance de gain annuel moyen de l’entreprise en prenant en compte sa croissance (chiffre d’affaires et bénéfices) ainsi que son niveau de dividende. On peut donc directement le comprendre comme la performance annuelle espérée en Total Return de l’entreprise. Cette valeur est directement à comparer avec les fameux ~8% de performance moyenne annuelle des grands indices boursiers sur le long terme.

 

 

Force acheteuse

La force acheteuse correspond à un Momentum court terme (durée de 1 ans) de l’action en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

 

Screener force acheteuse

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.

 

 

Variation de classement

Le screener affiche pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact dans le screener)

 

 

Remarque Générale

 

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

L’indicateur le plus important est également à mon sens la qualité des fondamentaux (score global) et non la valorisation court terme d’une action (fair price). Il vaut parfois mieux surpayer une entreprise de qualité plutôt que de sous-payer une entreprise en déclin.

 

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon CTO DEGIRO (prix des actions au 24/04/2023) :

 

Dans l’utilisation du screener, on pourrait imaginer vendre toutes les entreprises en dessous d’un certain score car cela signifie que leurs fondamentaux ne sont pas suffisamment bons. On pourrait par exemple fixer cette limite à 6 ou 7/10 pour ne conserver que les meilleures entreprises. De cette manière, le screener serait utilisé de manière totalement factuelle sans aucun biais émotionnel.

Les étoiles correspondent à mes valeurs préférées, jugées les plus qualitatives et les moins spéculatives/volatiles (long historique de performance, bigcaps bien établies). Cela correspondrait aux valeurs que je privilégierais si je devais composer un portefeuille minimal en ne sélectionnant que quelques entreprises dans la liste. Ce sont également les valeurs que je compte renforcer en priorité dans ce contexte incertain de remontée des taux.

Les éclairs correspondent aux entreprises que je considère comme un champion en devenir (uniquement pour mes mid & small préférées), c’est-à-dire que je pense (indépendamment du niveau de valorisation) que l’entreprise aura un brillant parcours boursier sur le long terme et sera une success story (malgré un risque de volatilité non négligeable sur le cours de bourse) et que tous les aspects fondamentaux (croissance, qualité du bilan, rentabilité) sont excellents.

 

 

Changements du mois :

 

RAS

 

Screener action bourse CTO Avril 2023 1Screener action bourse CTO Avril 2023 2

 

 

Si vous souhaitez ouvrir un CTO chez DEGIRO en utilisant mon lien de parrainage, contactez moi à etre.riche.et.independant@gmail.com ou passez directement par le premier lien présent sur cette page. Vous ne gagnerez rien mais je toucherais une petite commission à l’ouverture de votre compte, c’est un bon moyen de me remercier si le site ou l’article a pu vous aider.

 

 

Date Publication : 24/04/2023

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

S’abonner
Notification pour
guest

15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fred
Fred
il y a 1 mois

Bonjour à tous

Comme les commentaires sont assez calmes en ce moment (les marchés sont calmes et puis c’est les vacances et les ponts de Mai arrivent), j’en profite pour partager quelques axes de réflexions ou discussions:

  • L’édito de ce jour sur Zone Bourse par Antony Bondain, où on peut lire son point de vue sur la puissance du narratif pour quelques dossiers tels que Teleperformance ou Sartorius Stedim.
  • Toujours sur Zone Bourse, une des dernières vidéo de Xavier Delmas « Les conseils de François Rochon, Giverny capital », où on retrouvera plein de conseils de bon sens que l’on peut trouver chez les bogleheads (les partisans de l’indiciel passif). La conclusion résume tout : « La leçon numéro 1 de mes 30 années de bourse est que le pire ennemi est de l’investisseur est sa propension de tenter de prédire les marchés financiers. Pour gagner en bourse, il faut être investi en bourse.
  • La vidéo « 5 Trucs (Simples) Pour Gagner Plus En Bourse » du site « plus-riche.com » que je trouve vraiment très bien. Ce sont toujours les mêmes conseils qui peuvent sembler « bidon » pour des débutants … et pourtant ce sont les bons ! En particulier le premier, dont on a souvent parlé ici : lorsque l’on a un « petit » portefeuille, il est beaucoup plus rentable de passer son temps à voir comment économiser/épargner plus plutôt que s’imaginer que l’on va pouvoir construire le « meilleur » portefeuille en faisant des centaines de back test qui ne marchent que dans le passé.

Bonne lecture

Fred
Fred
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

On est bien d’accord sur tous ces points.

En ce qui concerne le « n’essayez pas de prédire l’avenir, soyez investi, vous perdrez plus à anticiper les baisses quand dans les baisses elles mêmes » (pour paraphraser Peter Lynch), les derniers mois boursiers devraient servir de leçon à tous les débutants. Malgré des annonces toujours plus catastrophiques sur fond de récession, de crise bancaire, d’inflation, de taux à la hausse, de guerre etc … ce soir, fin avril 2023:

le MSCI Europe cloture à son plus haut absolule CAC GR est lui aussi pratiquement à son plus haut absolule SP500 NR vient de reprendre 17% depuis fin septembre 2022.le Nasdaq 100 plus de 20% idem depuis fin septembre 2022et même le MSCI EM Asia dont on arrête pas de parler de son risque géopolitique est (faiblement) positif depuis octobremême les small caps européennes qui sont souvent moquées sont en hausse de plus de 20% sur les 7 derniers mois.C’est quelque chose que je me tue à répéter à ceux qui débutent dans l’investissement boursier : il n’y aura jamais de feu vert pour vous dire que tout est bon, qu’il n’y a pas de risque et que c’est le bon moment (et d’ailleurs, c’est justement quand c’est le plus risqué que c’est le « bon » moment, mais c’est là où la peur nous paralyse). Si vous n’êtes pas à l’aise à l’instant t pour rentrer, c’est que vous n’êtes pas à l’aise avec la volatilité tout court. Mais plus vous attendez, plus le coût d’opportunité est grand, on le voit sur les derniers mois. En investissement boursier, la procrastination coûte très cher.

Précision : je parle ici de performances récentes pour des investissements indiciels … si vous faites du stock picking, vous n’avez aucune garantie de faire aussi bien (et les statistiques montrent qu’au contraire vous avez toutes les probabilités de faire moins bien).

Dernière modification le il y a 1 mois par Fred
Laurent De
Laurent De
il y a 1 mois

Bonjour,

La lecture de votre « Screener US » attire mes pensées :

D’une part sur la remontée spectaculaire « surprise » de certaines valeurs comme :

  • Nvidia,
  • Meta,
  • Netflix…

Et d’autre part sur la stagnation « surprise » aussi d’autres valeurs comme :

  • Google,
  • Adobe,
  • Amazon…

Ce phénomène est quand même surprenant ( et oui 2 fois le mot « surprise » 🙂 ) sachant qu’il y a quelque mois tout le monde ou presque pensait que Nvidia / Meta / Netflix étaient « mortes » et au contraire que Google ou Amazon étaient sous estimées et ce même à 150 pour la 1ère ou 180 pour la seconde.

Qu’en pensez-vous ?
Impression que les mouvements de volatilités sont plus liées à des effets de modes et spéculations que de fondamentaux des valeurs…

Cordialement,
Laurent

Jean
Jean
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

« Chez Nvidia c’est différent, c’est juste qu’elle était ultra sur valorisée, d’où la baisse, mais je ne comprends pas pourquoi elle a autant remontée, car le prix est à nouveau totalement déconnecté. »

Engouement pour les consoles, le minning crypto monnaie Nvidia est leader sur ce marché, partenariat peut-être méconnu avec les gros groupe comme MSFT ou GOOG…, menace de la Chine sur l’invasion de Taiwan, frayeur des investisseurs et orientation vers un concurrent de Taiwan SemiCo ( même si malgré tout ce n’ai pas le même business de semi-co, mais Nvidia est sur le premiers plan du semi-co…. ou simple spéculation….

Flow
Flow
il y a 1 mois
Répondre à  Jean

Je pense qu elle va encore rester en pointe un petit moment mais lorsque les Google et Microsoft commenceront vraiment à concevoir leurs propres puces sa valeur dégonflera. Et ils s y préparent déjà..

Laurent De
Laurent De
il y a 1 mois
Répondre à  Matthieu

Bonjour,

Pour commencer, je pense que Nvidia est bien trop liée à la crypto d’ou ces mouvements de volatilité extrême.

Et pour continuer, je dressais volontairement le Bilan de mon 1ère commentaire après coup. En effet, mon objectif n’était pas de prédire à l’avance mais bien de certifier que la Majorité a souvent tort 😉 !

Dès l’effondrement de Netflix, la Majorité était pessimiste.
Puis après celui de Meta, idem.

Je ne cherche pas de coupable car chacun est responsable de ces achats ou de son inactivité dans mon cas 😉.
Mais voilà, j’ai écouté et lu différents avis (profil Long Terme, profil Trader…) et personne ne conseillait ces valeurs après leurs chutes.
Nous pouvions lire alors « Meta n’attire que les vieux », « Meta est largué avec son Métavers », « Netflix est foutu avec son changement de politique », « Netflix est encore trop cher à 200$ »…

Mais ceux qui ont acheté en cours de chute doivent être ravis aujourd’hui 👍

Jacques
Jacques
il y a 1 mois

Bonjour,
Capimmo chute de 1,6% depuis janvier… Qu’en penser ?
Merci.

Alaric
Alaric
il y a 25 jours

Bonjour à tous,
Petite remarque/réflexion sur le dollar, vis à vis duquel nous sommes tous à priori très exposé. Nous voyons que des pays – BRICS notamment – commencent à payer leurs importations y/c leur énergie dans une autre monnaie que le dollar et c’est une petite révolution. Mécaniquement l’USD doit baisser et d’ailleurs, nous sommes maintenant loin de son point haut de septembre dernier. La baisse est même peut-être freinée par les taux directeurs US maintenant > à 5% qui ne vont pas pouvoir continuer longtemps à monter comme cela.
Est-ce que c’est quelque chose auquel vous prêtez attention, et si oui quel est votre sentiment ?
Nota : Matthieu qui a pris du hedge au point bas de l’euro a eu le nez creux.

Alaric
Alaric
il y a 21 jours
Répondre à  Matthieu

Pourquoi ne pas tenter d’anticiper le mouvement des devises (à MT-LT), certains le font bien action par action en s’adonnant au stock picking ?
Ceci dit vous avez raison sur l’éternelle (fausse) anticipation de la chute du dollar, mais les performances passée ne préjugeant… (vous connaissez la suite).
On voit bien la ligue Russie, Asie, Moyen Orient, Amérique du Sud en train de se bâtir contre l’extraterritorialité US. En gros l’occident (le golden billion) contre le reste du monde, et nous savons bien de quel côté se trouve le plus fort potentiel de croissance. Et eux ne s’embarrassent pas à compter les g de CO2 de chaque unité vendue. Je pense que la vraie question est quand cela va t’il décoller (avoir raison trop tôt c’est avoir tort).
L’inflation non liée à la M2 ? Je ne sais pas, sa croissance a fait x5 pendant un an à partir de 2020 pour retomber à x3.

Laurent De
Laurent De
il y a 18 jours

Re Bonjour 😉 ,

Ce message concernant PayPal 👍.

Pour info, je ne suis ni actionnaire de cette valeur, ni acheteur préférant m’éloigner de tout ce qui touche à notre cher ami « Elon » 😜…

Cependant à titre de curiosité et pour comprendre, j’aurais aimé avoir un avis sur le « Pourquoi » de la chute sans fin de cette valeur 🤔 ?

En parallèle, beaucoup d’autres ont connu récemment de longs et douloureux mauvais jours mais elles ont toutes rebondies, certes plus ou moins : Netflix, Meta, Adobe, Amd…

Merci par avance,
Cordialement,

Laurent