Screener action bourse PEA Janvier 2022

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score) en combinant de nombreux critères de l’analyse fondamentale.

L’objectif est de mettre en lumière les actions dont les fondamentaux sont exceptionnels et dont le potentiel de croissance à long terme permettra d’obtenir la performance boursière la plus élevée possible.

 

Screener action bourse PEA  Janvier 2022

 

Calculs des scores du Screener

Pour comprendre quels critères sont utilisés afin d’arriver au score global, vous pouvez consulter cet article qui détaille la combinaison de tous les aspects analysés.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, du PSR, de sa variation de prix sur la dernière année, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix n’est pas trop supérieur au fair price, et de faire attention avant d’investir dans une action trop chère.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans à partir du prix actuel et en ajoutant 5 ans de croissance. C’est intéressant pour les entreprises de croissance car elles peuvent être sur-évaluées à l’instant T, mais peuvent croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans.

 

 

Force acheteuse

La force acheteuse correspond à un Momentum court terme (durée de 1 ans) de l’action en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

 

Screener force acheteuse

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.

 

 

Variation de classement

Le screener affiche pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact dans le screener)

 

 

Remarque Générale

 

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

L’indicateur le plus important est également à mon sens la qualité des fondamentaux (score global) et non la valorisation court terme d’une action (fair price). Il vaut parfois mieux surpayer une entreprise de qualité plutôt que de sous-payer une entreprise en déclin.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon PEA (prix des actions au 08/01/2022) :

 

Dans l’utilisation du screener, on pourrait imaginer vendre toutes les entreprises en dessous d’un certain score car cela signifie que leurs fondamentaux ne sont pas suffisamment bons. On pourrait par exemple fixer cette limite à 6 ou 7/10 pour ne conserver que les meilleures entreprises. De cette manière, le screener serait utilisé de manière totalement factuelle sans aucun biais émotionnel.

Les étoiles correspondent à mes valeurs préférées, jugées les plus qualitatives et les moins spéculatives/volatiles (long historique de performance, bigcaps bien établies). Cela correspondrait aux valeurs que je privilégierais si je devais composer un portefeuille minimal en ne sélectionnant que quelques entreprises dans la liste. Ce sont également les valeurs que je compte renforcer en priorité dans ce contexte incertain de remontée des taux.

 

Changements du mois :

 

Mise à jour des fondamentaux de toutes les entreprises Européennes (ainsi que les forces acheteuses).

Ajout d’un petit symbole ⚡ lorsque je considère l’entreprise comme un champion en devenir (uniquement pour mes mid & small préférées), c’est-à-dire que je pense (indépendamment du niveau de valorisation) que l’entreprise aura un brillant parcours boursier sur le long terme et sera une success story (malgré un risque de volatilité non négligeable sur le cours de bourse) et que tous les aspects fondamentaux (croissance, qualité du bilan, rentabilité) sont excellents. Ces valeurs se distinguent des étoiles qui sont déjà des plus grosses capitalisations installées, moins spéculatives.

 

J’affiche également tous les scores en ce début d’année 2022

 

Screener action bourse PEA Janvier 2022 1Screener action bourse PEA Janvier 2022 2Screener action bourse PEA Janvier 2022 3

 

 

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Adyen, Evolution Gaming

 

 

Date Publication : 08/01/2022

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

51 commentaires

Bonjour,
Merçi pour cette mise à jour de vos screener. Ils me sont très utiles depuis que j’ai découvert votre blog en 2020. J’en profite pour vous présenter mes meilleurs voeux et vous souhaiter de belles réussites dans tous les domaines.
Cordialement.

Bonjour Jean-Marie, merci pour votre retour et je vous souhaite aussi le meilleur pour 2022 !

Matthieu

Bonjour Matthieu,

Il y a quelque chose que je n’arrive pas à comprendre sur votre screener c’est la partie  » force acheteuse  »
Après avoir relu plusieurs fois l’article  » méthode des calculs  » vous prenez bien en compte pour la force acheteuse le momentum à 2 ans de l’action.
Le momentum est-ce bien :  » (prix cloture aujourd’hui – prix de cloture n-2 ) / prix cloture n-2)  » comparer à l’indice à n moment, et avec 2 barre sur l’indicateur pour un valeur proche de l’indice de référence ?

Bonjour Jean,

C’est globalement cela mais la durée est 1 an et non 2 ans.

D´accord merci, j´ai dis 2 car c’est ce que vous avez mentionné sur votre page des explications de calcul.
Utilisez vous la combinaison SMA 50/200 et RSI pour vous placez sur une position aussi ?

Bonjour Jean,

J’utilisais les moyennes mobiles dans le passé mais par expérience les résultats ne sont las satisfaisant donc j’y fais moins attention

Bonjour Matthieu,
Merci pour le boulot
On le voit depuis la semaine dernière, ton porte feuille est très exposé aux taux d’intérêts, toutes les valeurs tech et santé prennent très cher, notamment aujourd’hui avec des dossiers en sur vente (je penses à DIM, ERF, ADYEN par exemple )
Comment réagis tu, tu as des stops pour sécurisé quelques gains et générer du cash ou du gardes ta vision long terme sur ces dossiers ?

Bonjour Julien,

Selon moi, les ordres stop sont tout ce qu’il ne faut pas faire. Avec eux vous risquez surtout de vendre vos positions automatiquement sur un point bas et de rater la reprise. Ils ne servent qu’en trading et aucunement pour l’investissement sur le long terme. Il n’y a donc pour moi aucune raison de vendre les actions les plus qualitatives. Il va sûrement falloir être patient et faire le dos rond le temps que les valorisations soient ré normalisées avec la hausse des taux d’intérêt. Cela peut prendre plusieurs semaines ou mois avec de la forte volatilité. Ensuite, les fondamentaux redevraient reprendre le lead. Il faudra essayer de profiter de cette baisse pour faire des achats à bon prix, c’est peut-être encore trop tôt.

j’ai pas de stops non plus, je voulais juste savoir comment tu gérais tes positions
Mais je regrette un petit peu de ne pas avoir pris quelques gains en septembre ou j’étais à plus de 40% de pv en global
cela fait mal aux yeux de voir nos belles valeurs se prendre de telles « cartouches  »
je suis LT (à minima 5 ans) donc je ne touche à rien, et je vais attendre aussi bien sagement le bon moment pour investir de nouveau, laisser passer l’orage.
Bonne soirée
Julien

C’est ce qu’il faut faire vous avez raison même si ca ne sera pas forcément simple.
On ne pourra de toute façon par toujours avoir des timing parfait, c’est impossible

En effet, journées difficiles pour nos belles valeurs adorées.
On constate ce soir que les Gafams ont le mieux résisté (comme toujours remarque !) ainsi que les valeurs type Amd / Nvidia…
Pour le reste, c’est un beau carnage.

Tout de même :
– incroyable la remontée du Nasdaq de -2,70% en journée à +0,15% en clôture 😲,
– même si les valorisations, fondamentaux… sont le plus important, incroyable l’analyse du graphique du Nasdaq qui prouve encore une fois que la MM200 n’a pas été atteinte et d’ailleurs n’avait jamais été atteinte en 2021 (ce qui est plutôt rare sur une année) 😲.

Cordialement,
Laurent

Bonjour Mathieu,

Merci pour ces analyses et précieux conseils que je suis attentivement.
Avez-vous une explication sur la chute de MIPS hier ? Pour Evolution Gaming, il y en avait une mais pour MIPS je ne comprends pas. Cette valeur est une de celles que vous considérez « championne » et jusqu’à maintenant elle n’avait pas dérémité !
Merci par avance.

Bonjour Laurence,

Il n’y a pas de raison directe avec les fondamentaux. C’est surtout qu’elle est très chèrement valorisée en absolu (90x les bénéfices et 57x l’EBITDA 2022) ce qui signifie que cette valeur est relativement sensible aux hausses des taux d’intérêts en cours. Si la hausse des taux se poursuit, la valorisation pourra à nouveau être revue à la baisse.

Merci Mathieu pour ce retour.
Vous conseillez de conserver ?

Je ne conseille rien, mais à titre personnel je conserve car malgré la forte valorisation, les fondamentaux sont excellents et je pense que sur le très long terme la performance de cette entreprise sera très bonne

Merci Mathieu. Cela confirme mon appréciation.

Bonjour Matthieu,
J’ai une question d’ordre très pratique : le site ABC Bourse permet de télécharger les cotations, sauf les scandinaves et pas mal d’américaines dans tes screener (PEA et CTO).
Est-ce que tu travailles « à la main » pour mettre à jour les valorisations?
Mathieu

Bonjour Mathieu,

Non je récupère de manière automatique à chaque actualisation les cours boursier des entreprises

Bonjour Matthieu, quel site/fonction utilises tu pour récupérer tes cours en automatique?

Vous pouvez passer par les Google sheet et utiliser les codes liés aux fonctions GoogleFinances pour récupérer les prix. Sinon moi je passe par YahooFinance où j’ai créé un portefeuille sur lequel j’exporte ensuite les prix

Bonjour Mathieu,

Je suis rentré sur Sartorius hier voulant profiter de la baisse. je constate une forte baisse ce jour à nouveau , est-ce qu’il y a une explication que j’aurai raté ?

Bonjour Justin,

Globalement il s’agit toujours des tensions sur les taux d’intérêt US avec crainte de leur hausse, qui a un impact direct sur les valeurs de croissance qui se payent chères. Ici cela n’a rien à voir avec l’entreprise en particulier et ses fondamentaux.

En effet, les taux sont dans toutes les actualités ou presque 👍.

Cependant, peut importe la solidité, les fondamentaux, excellents chiffres en tout genre et très bonnes valorisation de la plupart de nos valeurs de croissance préférées,
> ne faut-il pas simplement pas accepter qu’elles ont toutes monté trop haut 🤔 mais surtout beaucoup trop vite 🤔 !?

Difficile à dire, je pense qu’il faut surtout patienter. À mon avis les remontées des taux seront intégrées assez vite, d’ici quelques trimestres max. Ensuite les choses reprendront leur cours. On a déjà selon moi vu au moins la moitié de la baisse pour les valeurs de qualité. Paniquer et vendre maintenant serait une erreur.

Je pars toujours du principe qu’on ne peut jamais anticiper le marché. On peut cependant s’instruire pour comprendre ce qui fait bouger ou non les actions. Le fait de savoir et de comprendre ne donne pas une arme pour inverser la tendance, mais donne surtout de la confiance et de la sérénité pour ne pas faire d’erreur.

Pour info il y aura une future mise à jour sympa le mois prochain dans le screener avec un nouvel indicateur de valorisation (cette fois-ci en absolu) qui indiquera pas conséquent quelles seront les actions les plus sensibles aux évolutions des taux 😉

En effet, je ne compte pas vendre 😉. Mais bien au contraire acheter 👍.

D’autant plus qu’ayant démarré tard en Bourse courant 2020 et me considérant toujours comme débutant, je ne me suis jamais positionné d’une part sur de nombreuses valeurs du Nasdaq et d’autre part sur de nombreuses belles valeurs de croissances Européennes, les trouvant beaucoup trop chères.

Peut-être qu’elles sont en effet maintenant trop chères depuis quelques mois, mais mon erreur « classique » de débutant a surtout été de les trouver trop chères fin 2020 / début 2021.

Peut-être les Marchés vont me donner une chance de me rattraper 🍀.
Vous évoquez la « moitié de la baisse ». Cela donne une idée.
Pour ma part, je souhaitais en effet attendre un peu avant d’investir, mais peut-être pas quelques trimestres quand même…

Seul problématique, il est bien difficile de se positionner sur des cours à la baisse. Quels temps attendre :
– Esker si elle atteint ces chiffres, va t-elle descendre à 250, 225 ou 185,
– Eurofins à 85 ou 75,
– Chemometec à 600 ou 550,
– Renovio 45 ou 40,
– et la question se pose pour de nombreuses valeurs du Nasdaq aussi…

Aussi, Merci par avance pour la future mise à jour 🤩. Je fais parti de ceux qui l’avait demandé 😉.

La valorisation en absolu, je l’attends de pied ferme, c’est une nuance qui vraiment va apporter du relief au screener

C’est tellement dur d’attendre que la poussière retombe, Adyen à 1770 euros compliqué de ne pas acheter

En effet, le prix est revenue un an en arrière, avec pourtant des profits qui ont augmenté de 30%. Le point d’entrée me semble bon, même si à CT cela peut encore baisser

Oui, j’ai craqué, j’ai commencé à renforcer gentiment sur les cours actuels pour les valeurs les plus massacrées.

Je me garde encore de quoi renforcer deux fois dans le courant de l’année si la baisse persiste, je ne sais pas si c’est la meilleure des techniques, mais elle me convient bien (un mixte entre Fomo et prudence/attentisme).

Un grand merci pour ton blog, vraiment top !

Sartorius aussi commence à devenir intéressante. Vous avez raison, il vaut mieux renforcer progressivement par petit pas. De toute façon personne n’arrivera à trouver le point bas.

Alfen aussi, -12% aujourd’hui, ca rigole pas ^^

Pareil je suis enfin entré sur Adyen cet après-midi à 1785€ après maintes et maintes hésitations ces derniers jours. Mais à peine achetée je pensais avoir fait une erreur car elle risque de dégringoler encore et encore… en espérant qu’elle ne redescende pas sous les 1000€ au vu de la conjoncture.
J’ai repensé à ton renforcement à 2200€ Matthieu et une semaine après elle a perdu 400€. Tu dois être plus que déçu ?
Bref on verra
J’ai également hésité à entrer sur Hermès mais je pense que le luxe va encore corriger. A 1200€ j’achète je pense.
Bonne soirée

Le timing n’était pas bon mais tantpis, aucune raison d’être déçu je vise un horizon long avec ce genre de valeur. Et aucune chance qu’elle ne retourne à 1000€ Vu sa croissance, elle serait extrêmement sous évaluée.
Hermès est encore un peu chère il vaut mieux attendre

Pour compléter et en l’état, seules les Gafams semblent encore à peu près tenir leurs cours 👍.
Ma principale inquiétude est l’éventuel jour ou les Gafams chuteront sérieusement pour retrouver leurs cours d’il y a 1 an ou 2 📉 :
> mais que va t-il alors se passer pour les autres valeurs du Nasdaq ? Ça risque d’être un beau carnage pendant un temps 🥵 !
Je pense que je ne dois pas être le seul lecteur ici à envisager ce malheureux scénario…

En parallèle, certaines chutent font très mal 🤯 !
Je pense à 2 valeurs notamment :
– Ameresco : mon PF affichait un temps +135% (cours 100$) contre là +35% / 57$.
– Etsy : mon PF affichait un temps +65% / (cours 300$) contre là -11% / 161$.

Très difficile de ne pas vendre en constatant notamment -100% sur Ameresco en 2 mois 😪.
De plus, j’ai bien noté votre judicieuse remarque sur l’absence de « free cash flow positif « .
Malgré ce fait très négatif, j’avais pensé qu’elle se stabilise à 80$ puis 70$…

J’ai fait le tout petit exercice de constater qu’elle valait 45$ en Mars 2021 mais surtout 15$ en Mars 2020 😲. Et ce dernier chiffre fait peur !
Ce qui est aussi effrayant est que ce ratio peut se retrouver sur beaucoup d’autres valeurs américaines dès lors que l’on remonte 2 ans en arrière…

Avec une partie du bilan d’Ameresco catastrophique, je suppose que vous conseillez de sortir sa position ou les probabilités de retrouver rapidement un Free Cash Flow positif sont-elles suffisamment élevées selon vous 🤔 ?

Bien cordialement,
Bonne soirée

C’est habituel de vouloir regarder le prix lors du point bas d’une valeur lors d’une crise précédente mais cela n’a aucun sens financier. Entre 2020 et 2022 les profits ont augmentés donc sur le papier il n’y a pas raison qu’à chaque crise on retourne sur les niveaux précédents (encore heureux).

Les GAFAM ne sont vraiment pas chères, d’où la raison de leur solidité actuelle. Leur seul risque est le risque politique et de régulations.

Pour Ameresco non je ne conseille pas forcément de vendre. Je me traîne également plusieurs boulets, j’attends que la période baissière passe pour revendre à un prix correct. Là le marché panique comme d’habitude avec des effets d’exagération. Je parie que la semaine prochaine on va voir un gros rebond

Pour Adyen je me rassure en me disant qu’un retour à 1000 euros, cela signifierait envron PER 60 pour 2022, 40/45 pour 2023 et donc 20/25 pour 2024, donc potentiellement PER 15/20 pour 2025
Mon horizon dépasse largement cette échéance donc je renforcerait de nouveau si cela venait à arriver sans regret d’avoir déjà précédemment renforcer sur 1780.
Je suis assé d’accord qu’il impossible de trouver le point bas,

Le PER n’est pas pertinent pour les tech, EV/EBITDA l’est bien plus car l’EBITDA évite tous les biais comptables et l’EV prend en compte le niveau de cash de l’entreprise (énorme dans le cas d’Adyen, et tout ce cash n’est pas pris en compte dans le PeR).

Bonsoir

Certes le PER ne fait pas une valeur mais tout de même Adyen a un EV/EBIT stratosphérique et la correction entamée est justifiée et ce n’est pas terminé.

Bon week-end

Pour les Gafam, personnellement j ai du mal à envisager le scénario d’un retour au cours d’il y a 1 ou 2 ans par rapport au fondamentaux actuel. Ça serais une période où il faudrait garder la tête froide et renforcer si possible, Apple PER 12/13 ça ne devrait pas durer très longtemps sauf si grand changement dans le potentiel de croissance de l’entreprise. Je comprends qu’une remontée des taux puisse impacter le bilan de pas mal d’entreprise mais de la à corriger leur valorisation de 50% sur MT/LT, ca serait excessif mais tout est possible !

Bonsoir,
Je suis d’accord mais la croissance de la boîte est elle aussi stratosphérique et ne montre aucun signe d’essouflement à chaque publication trimestrielle.

C’est peut-être un peu tôt pour acheter, mais je viens de me renforcer sur Hermès, L’Oréal et LVMH.

Matthieu, que penses tu de Kering (que je ne vois pas dans ton screener)?

C’est sur qu’avec 700€ on est tenté de prendre du LVMH, mais Kering permet de diversifier et se paye un peu moins cher (à cause de Gucci qui se traine un peu).

Bonsoir,

Kering est selon moi clairement un cran en dessous de LVMH et Hermes. Pas vraiment de marques fortes (Gucci est très effet de mode), cela se ressent d’ailleurs sur les marges de Kering qui sont les plus faibles. Autant prendre directement les leaders plutôt que de se contenter de Kering uniquement parceque c’est moins cher (mais ce n’est que mon avis)

Bonjour Matthieu et meilleurs vœux à toi

A partir de quel ratio d’EV/EBITDA considères tu le prix de l entreprise comme raisonnable?

Merci pour ton retour
Cyrille

Bonsoir Cyrille,

Ce n’est pas si simple que ça puisque ca dépend aussi de la croissance et de la qualité des fondamentaux (pour certaines un ratio X est cher alors que pour d’autres c’est mérité). Mais globalement quand ça dépasse 20 ça commence à devenir cher et au dela de 30 il faut faire attention (ce sont mes seuils personnels)

La saison des résultats débute plutôt fort pour les valeurs de croissance avec de super résultat pour Esker, ASML et EQT.

Cela devrait aider a renverser la tendance baissière à court terme, très curieux de voir les prochaines semaines !

Bonjour Damien,

Oui en effet espérons qu’avec les bons résultats ça stoppe un peu les baisses causées par la remontée des taux !

Bonsoir

Cela n’a à mon avis rien à voir avec la hausse des taux, c’est juste une bonne excuse, le marché se rend tout simplement compte que 50% de hausse sur des valeurs de croissance à 20% cela fait un delta de 30% à rattraper, on est en train de le vivre, regardez bien les courbes, on est bientôt au bout de la correction, reste environ 10%, sans bien sûr de mauvaises nouvelles, auquel cas cela prendra un chemin différent

Bon week-end

Je pense aussi qu’on a déjà vu plus de la moitié de la correction, mais le marché peut très bien être irrationnel sur de courtes durées. Si la baisse continue je n’hésiterais pas à renforcer les entreprises que j’estime être sur des bons prix

Bonjour Matthieu,

Ce matin et dans cette période d’incertitude avec le café à la main ☕️, je lis et relis tous les derniers articles (Top 10, Screeners et Suivi) et commentaires associés permettant de se poser calmement avec toutes les réflexions 👍 et conseils apporté(e)s 👍.

Pour ma part et même si je préfère regarder les fondamentaux plutôt que les graphiques, plusieurs articles évoquent que le Nasdaq a franchi cette semaine à la baisse la MM200, ce qui ne s’était pas produit depuis des mois voir mêmes des années.

Sans vouloir crier au Krach bien sûr, je tends à penser :
– que soit le rebond général ne sera peut être donc pas autant bénéfique pour nous que lors des précédentes chutes du Nasdaq ou de fortes hausses rapides se réalisaient dès le lendemain ou surlendemain, ou alors,
– que soit la chute n’est peut-être pas terminée.

Mes 2 pensées ci-dessus s’approchent donc un peu de votre avis évoquant que « la moitié de la correction s’est déjà faite ».
> Pouvez-vous argumentez ou est-ce une simple impression personnelle ?
> Sur quels indicateurs vous basez-vous ?
Attendez-vous que le Nasdaq atteigne une certaine valeur ou jugez-vous plutôt valeur par valeur ?

Bien cordialement,
Bon week-end,
Laurent

Bonjour Laurent,

Il n’y a jamais rien de certain ni de mathématique, mais globalement en regardant la baisse de certaines valeurs ainsi que des nouveaux ratios de valorisation, je pense maintenant qu’une bonne partie de la baisse est terminée (en moyenne, il y aura évidemment des valeurs exceptions). C’est plus un feeling et mon expérience qui parle, mais je peux me tromper.

Beaucoup de valeurs ont déjà bien corrigées et reviennent sur des mêmes ratios de valorisation qu’il y a 2 ans donc avant covid. Vue la croissance des profits, on passerait très vite en zone de sous évaluation si les prix perdaient encore 10-20%

Merci pour votre retour permettant de compléter mes réflexions personnelles.

D’ailleurs au vu de la rotation continuant plutôt méchamment, et quitte à louper de meilleurs points d’entrées, je préfère quand même laisser passer ces 2/3 semaines de résultats de nos valeurs Techs Us préférées avant de se positionner ou renforcer…

Bonne semaine et courage à nous tous

Laisser un commentaire