Screener action bourse PEA Novembre 2021

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score) en combinant de nombreux critères de l’analyse fondamentale.

L’objectif est de mettre en lumière les actions dont les fondamentaux sont exceptionnels et dont le potentiel de croissance à long terme permettra d’obtenir la performance boursière la plus élevée possible.

 

Screener action bourse PEA  Novembre 2021

 

Calculs des scores du Screener

Pour comprendre quels critères sont utilisés afin d’arriver au score global, vous pouvez consulter cet article qui détaille la combinaison de tous les aspects analysés.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, du PSR, de sa variation de prix sur la dernière année, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix n’est pas trop supérieur au fair price, et de faire attention avant d’investir dans une action trop chère.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans à partir du prix actuel et en ajoutant 5 ans de croissance. C’est intéressant pour les entreprises de croissance car elles peuvent être sur-évaluées à l’instant T, mais peuvent croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans.

 

 

Force acheteuse

La force acheteuse correspond à un Momentum court terme (durée de 1 ans) de l’action en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

 

Screener force acheteuse

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.

 

 

Variation de classement

Le screener affiche pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact dans le screener)

 

 

Remarque Générale

 

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

L’indicateur le plus important est également à mon sens la qualité des fondamentaux (score global) et non la valorisation court terme d’une action (fair price). Il vaut parfois mieux surpayer une entreprise de qualité plutôt que de sous-payer une entreprise en déclin.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon PEA (prix des actions au 13/11/2021) :

 

Dans l’utilisation du screener, on pourrait imaginer vendre toutes les entreprises en dessous d’un certain score car cela signifie que leurs fondamentaux ne sont pas suffisamment bons. On pourrait par exemple fixer cette limite à 6 ou 7/10 pour ne conserver que les meilleures entreprises. De cette manière, le screener serait utilisé de manière totalement factuelle sans aucun biais émotionnel.

Les étoiles correspondent à mes valeurs préférées, jugées les plus qualitatives et les moins spéculatives/volatiles (long historique de performance, bigcaps bien établies). Cela correspondrait aux valeurs que je privilégierais si je devais composer un portefeuille minimal en ne sélectionnant que quelques entreprises dans la liste. Ce sont également les valeurs que je compte renforcer en priorité dans ce contexte incertain de remontée des taux.

 

Changements du mois :

 

Ajout d’une croix à côté des noms des entreprises que je ne compte pas nécessairement conserver (réduction du risque du portefeuille car fondamentaux jugés insuffisant), ou renforcer car le marché est très baissier dessus et que j’ai un doute dans la compréhension de l’analyse fondamentale de ces entreprises.

 

Screener action bourse PEA Novembre 2021 1Screener action bourse PEA Novembre 2021 2Screener action bourse PEA Novembre 2021 3

 

 

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Labo Rovi, Alfen.

 

 

Date Publication : 13/11/2021

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

42 commentaires

Bonjour Matthieu,
Merci pour la qualité et la pédagogie de ton travail. Les questions réponses sur les valeurs, en commentaire de tes screeners, sont devenues pour moi un rdv mensuel incontournable.
Que penses tu de Danone ?
Ex valeur de valeur de qualité ou toujours un titre avec du potentiel ?
Une recovery est elle possible ou vaut il mieux revendre sa ligne pour acheter meilleur potentiel ?

Bonsoir Jeano,

Je suis plutôt négatif sur Danone qui est relativement mal gérée depuis plusieurs années, très en dessous des top compagnies mondiales dans le secteur (Nestlé, Pepsi, Coca…). Elle n’a plus de croissance depuis un moment et a montré que ses produits n’avaient pas d’avantage concurrentiel pendant le covid, ce n’est donc pas une valeur si défensive que ça. Personnellement je ne crois pas à une remontée notable dans le futur car les fondamentaux sont mauvais, cela mettra sûrement beaucoup de temps à changer (si ça change).

bonjour que penser vous de l’action euronext qui a subi une décote sans pour autant atteindre le « fair price » de 86 eur

Bonjour Yohan,

Euronext est une action de qualité avec des revenus relativement récurrents et qui a des fondamentaux très solides. Au prix actuel c’edt un bon point d’entrée, l’entreprise ne se paie pas très cher.

Bonjour,
Diriez-vous ce que vous avez dit d’Euronext à propos de FlatexDegiro? Est-ce une bonne idée d’en prendre pour du long terme ? Cdt.

Bonjour Damien,

Oui je dirais la même chose de Flatex (même si ce n’est pas du tout le même domaine). Si je n’investis pas dessus c’est simplement pour des raisons de gestion des risques. C’est mon courtier CTO donc en cas de problème je ne souhaite pas détenir des actions du courtier en plus de cela.

Bonjour Matthieu,
Je souhaite ouvrir un CTO pour commencer à investir sur des actions US. De ce que j’ai pu trouver comme informations sur des comparateurs Degiro est le plus intéressant. Comme tu l’utilises, peux-tu me donner ton avis ?
As tu un code de parrainage?

Cdt

Bonjour Justin,

Je suis en effet maintenant affilié avec Degiro qui est selon moi le meilleur courtier en Europe à l’heure actuelle et je propose un lien de parrainage pour l’ouverture d’un compte. Je vous ai envoyé plus de détail par email.

Bonjour Matthieu et merci pour ton site qui fait ma formation chaque mois.

Je vois que Carasent a disparu de ton screener. Il a effectivement perdu des plumes depuis quelques semaines. Ton avis a t il évolué ? Faut il s’en séparer si on en possède ?

Merci pour ton aide

Christophe

Bonjour Christophe,

Carasent a des perspectives qui semblent prometteuses mais c’est tout de même une action relativement risquée dans un contexte de crainte de remontée des taux. Elle n’est pour le moment pas ou peu profitable, je pense qu’en cas de panique sur le marché elle serait vite impactée. Ce n’est peut-être pas le meilleur timing pour acheter ce genre d’entreprise, c’est la raison pour laquelle je l’ai retirée de ma liste (j’essaye de réduire le niveau de risque de mon portefeuille).

Bonjour,

Déjà, Merci comme toujours pour vos suivis réguliers et c’est peu dire !

Voici donc un long message mais j’ai préféré attendre pour le poster afin de regrouper mes réflexions plutôt que de vous écrire ponctuellement au fil des jours…

1 – Tesla : seriez-vous prêt à renforcer ? Si oui, à quel prix ?
Je me permets de demander n’ayant pas bien de repères et cette action étant particulièrement volatile et dépendante d’une seule personne ou presque !

2 – Entreprises en ballotage : puis-je vous demander si vous êtes toujours positif en terme de valorisation relative et absolue sur :
– Chr : Pru à 650Dkk ?
– Simcorp : Pru à 790Dkk ?
En parallèle, j’ai bien noté vos « croix rouges » : par exemple Gn et Bhg possédant à titre personnel la 1ère mais pas la seconde.
Mais auriez-vous les mêmes avis si vos Pru étaient bien plus bas, type 300Dkk pour Gn ou 70Sek pour Bhg ?
En effet, je me permets cette remarque car après tout nous sommes humains et peut-être que simplement le mauvais Timing d’achat pèse beaucoup dans votre notation.
Tel que moi avec Chr, Simcorp, Fabasoft, Solaria qui « rament » depuis des mois voire des années maintenant…

3 – Gestion fiscale : je souhaiterais avoir quelques renseignements au sujet de l’optimisation fiscale d’un portefeuille, la fin d’année approchant.
En effet, j’ai notamment lu que bon nombre d’investisseurs réalisent du « Window Dressing ». Qu’en pensez-vous ?
Notamment dans l’objectif de diminuer les plus-values réelles : vente des titres en moins-values puis rachat au même prix. Les moins-values potentielles deviennent alors réelles, et donc déductibles des plus-values. Les moins-values ainsi réalisées viendront diminuer le montant total des plus-values imposables.

Avez-vous de manière générale des conseils d’optimisations fiscales ?
Aussi, puis-je me permettre peut-être la réflexion de votre part sur la rédaction d’un article à ce sujet qui intéresserait surement un bon nombre de vos lecteurs.

Bien cordialement,
Laurent

Bonjour Laurent,

Pour l’article sur le tax loss harvesting vous allez être content, il existe déjà 🙂 : https://etre-riche-et-independant.com/comment-reduire-impots-cto

Je le pratique régulièrement pour réduire mes PV annuelles. La seule chose pas pratique c’est que les courtiers ne donnent pas toujours vos PV annuelles en fin d’année. Il faut donc le noter régulièrement au cours de l’année pour savoir où on en est.

Pour GN Store ce n’est pas une action que je considère comme à risque, elle est de qualité et pas très chère. Elle manque juste d’un peu de croissance pour moi et je n’ai pas compris l’ampleur de la baisse. Idem pour Simcorp et CHR. Ce sont des entreprises stables à croissance modérée (mais pérennes). Elles sont un peu chères en absolu, donc des résultats décevants peuvent faire chuter le cours. Mais rien d’alarmant. Elles ne correspondent plus simplement à ce que je recherche.

Pour BHG c’est beaucoup moins bon, les marges sont faibles, il y a de la dette, l’entreprise n’est pas toujours en FCF positif. C’est donc un investissement beaucoup plus risqué.

Merci Matthieu.

Concernant les entreprises en ballotage,
– Voilà donc qui est tout de même rassurant pour Chr, Simcorp et Gn Store.
Je vais donc laisser pendant quelques mois une chance à ces 2 dernières.

Concernant l’optimisation fiscale,
– En effet, Merci pour votre article que je n’avais bien sûr pas vu.

– L’année dernière, j’avais récupéré l’IFU sur Degiro.
Mais rien à faire pour ma part vu que c’était ma 1ère année.

– Aujourd’hui en cours d’année, j’utilise la fonctionnalité « Portefeuille > Positions fermées » pour avoir un état des lieux de mes PV réalisées. Mais il faut alors cumuler les MV ou PV de chaque action pour avoir le total. Pas très pratique…
> Avez-vous connaissance d’une autre possibilité afin d’avoir une vision synthétique du montant global des PV réalisées ?

– Qu’en est-il des actions que l’on a achetées puis allégées en gain réalisés mais actions qui sont toujours ouverte à l’instant T ?
Prenons un exemple simple :
– à l’origine, je disposais de 2 valeurs « 2G Energy » à 100€, frais de courtage compris.
– 2 mois plus tard, j’en achète 2 autres à 78€.
J’ai donc au total 4 actions pour un Pru de 90€, frais de courtage compris.
– 1 mois plus tard, dans le but d’alléger, j’en revends la moitié à 95€. Donc 10€ de PV réalisées à la vente des 2 actions.
Il me reste donc 2 actions avec un Pru de 90€.
> Ayant donc toujours une position « 2G Energy » ouverte avec 2 actions, dois-je prendre en compte tout de suite pour les impôts les 10€ de PV réalisées précédemment ou seront-ils à prendre en compte uniquement quand la position sera totalement clôturée ?

Bien cordialement,
Laurent

Laurent,

Non malheureusement je ne connais pas d’astuce pour facilement remonter à son montant de cession annuel. Personnellement je note sur un papier chaque fois que je fais une vente pour suivre où ma PV/MV annuelle se situe. Et dès que je vois que je suis en PV et que j’ai une action qui a fortement dévissée, j’en profite pour faire un vente/achat pour effacer le max de PV. Puis je note ce nouveau montant sur mon papier. Pas très pratique…

Dans votre exemple il faudra bien prendre en compte les 10€ de PV, même si la totalité de la ligne n’est pas vendu. Vous n’avez pas 2 actions à 100 et 2 à 78 mais bien 4 à 90. C’est le PRU qu’il faut regarder, on ne peut pas vendre en prioté ses actions à 100 par exemple histoire de ne pas payer d’impôts.

– Très bien Merci, il va donc falloir absolument que je note à partir de maintenant mes mouvements pour suivre mes PV/MV.

– Concernant mes valeurs renforcées puis allégées mais valeurs toujours en cours de possession,
Si je regarde les fiches produits de mes positions ouvertes sur Degiro, le montant à prendre en compte pour les impôts doit se trouver en faisant le calcul suivant : « Total P/L » – « P/L latent ». Si le résultat est positif, j’ai donc réalisé une petit PV lors de l’allègement suite au renfort, sinon j’ai du réaliser une petit MV.
> Pensez-vous que je procède correctement pour trouver mes PV ou MV sur mes positions allégées mais toujours ouvertes ? Désolé, ce n’est pas très clair…

Sans vouloir tricher, à se demander quand même quelles vérifications sont faites par les autorités surtout dans mon cas pour des tranches de 200€. Car même si le particulier peine à trouver facilement ces éléments…

Attention car pour des lignes étrangères il faut aussi tenir compte des effets de change dans le calcul.

Si les montants sont faibles pour cette année, il n’est pas nécessaire de trop se prendre la tête (au pire vous stockerez des MV pour l’année prochaine). Moi ce que je regarde pour le calcul c’est simplement la partie qui me donne la PV en montant sur la ligne totale. Je fais ensuite des calculs au pro rata selon ce que je vends ou achete.

Pour les impôts aucune idée, mais je pense qu’un controle peut faire mal donc autant ne pas chercher à être malhonnête. Au pire si vous vous ratez un peu vous ferez plus attention l’année prochaine 😉

Bonjour Matthieu.

Tout d’abord un grand merci pour ton travail !

Que penses-tu de l’action Wordline qui subit une baisse assez vertigineuse depuis 3 semaines (j’ai vu qu’elle n’était plus dans ton screener) ?

Merci,
Nicolas

Bonjour Nicolas,

Worldline est une action de croissance qualitative pour la France, une des rares que nous avons.

Je l’ai néanmoins vendu car elle n’est clairement pas au top niveau mondial (ni dans sa gestion stratégique, ni dans les fondamentaux). Elle a récemment fait l’erreur d’acheter les terminaux physiques de paiement d’Ingenico, alors que c’est clairement la partie la moins rentable du paiement électronique. Elle peine aujourd’hui à la vendre en perte précipitamment, les acteurs ne se pressent pas… même sur le reste du business la croissance a déçu le marché.

Son business est très concentré sur l’Europe (avec une grande partie en France), zone qui n’a clairement plus de croissance économique. Elle n’a pas d’avantage concurrentiel et n’est pas reconnue comme une entreprise sérieuse à l’international (à l’inverse de la Néerlandaise Adyen). Son concurrent Adyen a des marges largement plus élevées, une croissance explosive, des parts de marché internationales, un bilan en béton…

Donc oui cela reste une entreprise correcte et de qualité, mais je pense qu’il y a mieux à faire ailleurs.

Bonjour Mathieu,

Encore un grand merci pour ton site, c’est grâce à toi que j’ai osé investir en bourse.

Je voulais te poser une question, est-ce que le cours de pharmagest à 93 euros est un bon point d’entrée ?

Merci d’avance 🙂

Bonjour Henri,

Oui à environ 20x l’Ebitda 2022 ce n’est pas excessivement cher. Il faut simplement que la croissance ne soit pas revue à la baisse les prochains trimestres

Merci pour ta réponse,

D’accord, je pense donc attendre le prochain rebond pour prendre position, merci 🙂

Merci pour cette précision sur les lignes étrangères.

Sur le précédent message, je vous parlais de mes valeurs renforcées puis allégées mais que je possède toujours.
Si cela peut servir à d’autres, j’ai finalement constaté que le PV réalisée se trouve aussi directement en cliquant sur l’icône tout à droite présent sur chaque ligne de son portefeuille (icône représentant 3 lignes) puis libellé « P/L réalisé ».

Désolé de vous embêter à nouveau mais je pense que ma remarque suivante à du sens.

En effet après coup, j’ai simplement regardé mes valeurs que j’ai acheté 1 seule fois mais jamais renforcée.
Prenons l’exemple de Titanium ou Scatec : ma PV réalisée est de « -4.08€ » pour la 1ère ou de « -4.06€ », sommes correspondant donc au frais de courtage.
> Par conséquent, savez-vous si on doit la déduire des PV réalisée pour la prise en compte aux impôts ?
Je n’aurais pas pensé que les frais de courtage peuvent être considérés comme déductions mais vu qu’il apparaissent dans les PV réalisées…
(on peut aussi alors penser que les frais de courtage sont compris dans les PV réalisées des positions fermées)
Bref, qu’en pensez-vous ? Merci par avance

Laurent

Bonjour Laurent,

Il n’y a à payer que lorsque vous vendez. PL réalisée est en réalité plutôt PV/MV latente. En l’occurrence ici vous êtes en légère perte latente. Les frais d’achat sont inclut dans le PRU, donc oui cela impacte la PV globale. C’est donc déductible (et c’est normal).

Parcontre attention, cette ligne PV réalisée sera totalement fausse en cas d’allègements car ne prendra plus en compte les gains ou pertes déjà vendus sur la ligne.

Dans tous les cas c’est l’IFU annuel de Degiro qui fait foi, et il n’y a pas à déclarer chaque ligne séparément (heureusement!). Vous n’aurez pas à vous poser toutes ces questions pour la déclaration de l’année prochaine

Encore Merci pour cette précision pour les lignes que j’ai cité.

En effet, l’IFU fera foi et heureusement vu la complexité de la chose.

Je me posais toute ces questions en attendant la fin d’année et pour avoir une estimation au plus juste pour éventuellement encaisser quelques moins-values latentes :
– d’une part, si j’ai bien compris, les MV peuvent être stockées pendant 10 ans pour les déduire plus tard.
– d’autre part, j’ai une idée globale du montant des PV réalisées et ne suis donc pas à quelques euros près…

Exactement, les MV peuvent être stockées 10 ans, il faudra juste renseigner le montant dans la déclaration.

Par ailleurs entierement d’accord, je fais aussi des calculs approximatifs de ma PV annuelle réalisée, je ne suis pas à quelques euros près donc Tantpis s’il y a un petit restant d’impôts à payer.

Mes mésaventures sur Boston Beer et Chegg m’auront au moins permis de concrétiser quelques MV 😂

En effet, nous avons tous des valeurs « boulettes ».
J’ai par exemple toujours Fabasoft et Gn Store. A voir si je concrétise ou non ces moins-values…

Pour revenir à l’origine du problème, nous sommes bien d’accord que cela vient du fait que Degiro ne prend en compte que les « Plues-Values positives » dans l’IFU partie « Gain de cessions de valeurs mobilières » ?

Non, il fait la somme des PV et des MV. Si le résultat est positif c’est que vous avez vendu plus de PV sur l’année. Mais la somme peut très bien être négative, et dans ce cas c’est cette valeur négative quil faudra reporter dans sa déclaration.

Bonjour Matthieu,

Tout d’abord je voulais te remercier pour ton travail.
Ensuite, j’ai voulu acquérir des actions chez Evolution Gaming mais elle n’a pas l’air éligible au PEA (je suis chez Bourse Direct). Est-ce que tu saurais m’expliquer pourquoi je ne peux pas en acheter ?

Bonne journée,

Esteban

Bonjour Esteban,

C’est une question fréquente. Pour faire court, certains courtiers (comme BourseDirect ou Boursorama) ne donnent pas l’accès à toutes les bourses étrangères sur PEA, bien que ces marchés sont éligibles. La seule solution est soit de changer de courtier, soit de passer par un compte titre, chez Degiro par exemple qui propose les meilleurs tarifs.

Bonsoir Esteban,
Pour avoir acces aux marchés nordiques sur boursedirect, il faut passer l’ordre par telephone. ça fonctionne bien, et les frais sont limités à 0.5% sur PEA. C’est une bonne solution si vous ne voulez pas acheter sur compte titre.

Merci Matthieu.

Pourquoi une étoile devant IMCD ? Je n’ai pas l’impression qu’elle soit dans le même panier en termes de ROE/ marge nette/ prévisions de croissance que des stars comme Adyen ASML holding etc…

Merci,

Riad

Bonjour Riad,

Les étoiles sont surtout synonymes de régularité des résultats et de solidité. IMCD est l’un des leaders dans le marché de niche des aromes, et de la chimie pour l’hygiène, la nutrition…
Ses résultats sont très réguliers et toujours en croissance depuis de nombreuses années. Le business est solide et peu cyclique. Son cours de bourse est très peu volatile avec une belle tendance haussière de long terme.

Bonjour Matthieu,

Envisages-tu de te séparer d’Evolution AB suite aux soupsons de fraudes révélés la semaine dernière ?
J’avoue être un peu refroidi par la valeur.

Cordialement

Bonjour Erwan,

Oui j’y réfléchis. Ce n’est pas vraiment une fraude mais des opérations illégales. À suivre de près…
Ce n’est pas forcément evolution AB le responsable dans l’histoire.

Bonjour Matthieu,
Quel est ton regard sur Safran ?
Merci

Bonjour Jeano,

Pas grand chose à dire, c’est une entreprise de qualité mais dans un contexte clairement négatif. Le marché aérien va encore être touché pendant un bon moment donc il n’y a pas de raison particulière à se précipiter dessus.

Bonjour Matthieu,

Je trouve ton site très intéressant, encore merci !

Question concernant Adyen, le Fair Price à 5 ans semble très intéressant et le prix de l’action est particulièrement basse en ce moment mais le cours me semble particulière fluctuent sur les 6 derniers mois. Qu’en penses tu?

Merci et bonne journée.

Bonsoir Bastien,

Adyen est une action de croissance très qualitative. Néanmoins de par la qualité de ses fondamentaux, elle se paye actuellement très cher par le marché. Cela représente un risque à court terme en cas de mauvaise publication ou d’évènement qui pourrait impacter sa croissance.

Néanmoins, nul doute que c’est une valeur très intéressante à détenir sur le long terme si vous êtes prêt à accepter un peu de volatilité

Bonjour.
Esker à 223, Téléperformance à 324 et Dassault S à 43€… est-ce un bon point d’entrée pour des lignes à 1000/2000€ (et ne plus les toucher ensuite pour du long terme) ?
Idem pour le SP500? (mais là, plutôt 5000€). Merci.

Bonsoir,

Teleperformance a un prix encore raisonnable, Esker et Dassault Systemes sont chères. Après, ce sont des entreprises de qualité qui se sont toujours payées chères. Sur un horizon très long terme le timing d’entrée a moin d’impact, ce n’est donc pas gênant.

Concernant un investissement indiciel, l’idéal est de faire des renforcements réguliers. Mais c’est globalement toujours le bon moment pour acheter, quand on se donne un horizon 10, 20 ou 30 ans

Bonsoir, merci.
Vous pensez donc qu’il faut attendre une baisse pour Esker et DS ? Entre 190 et 200 pour Esker ? 36-40 pour DS? Cela vous semble intéressant?

Bonjour

Comme je le disais si vous avez un horizon très long terme, le point d’entrée a peu d’impact au final (quand on vise une performance de 100, 200 ou 300% par exemple, +/-10% sur le prix d’entrée ne change pas grand chose).

Je possède toutes ces entreprises en portefeuille, donc je pense nécessairement qu’elles ont du potentiel à long terme. Néanmoins, concernant la valorisation, c’est à vous de bien comprendre les différents ratios et ce qu’ils signifient et impliquent en terme de risque (une entreprise qui se paye cher et qui fait de mauvaises publications est par exemple directement sanctionnée, ces entreprises sont actuellement sensibles à la hausse actuelle des taux d’intérêts).

Laisser un commentaire