Screener action bourse CTO Janvier 2022

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score) en combinant de nombreux critères de l’analyse fondamentale.

L’objectif est de mettre en lumière les actions dont les fondamentaux sont exceptionnels et dont le potentiel de croissance à long terme permettra d’obtenir la performance boursière la plus élevée possible.

 

Screener action bourse CTO  Janvier 2022

 

Calculs des scores du Screener

Pour comprendre quels critères sont utilisés afin d’arriver au score global, vous pouvez consulter cet article qui détaille la combinaison de tous les aspects analysés.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, du PSR, de sa variation de prix sur la dernière année, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix n’est pas trop supérieur au fair price, et de faire attention avant d’investir dans une action trop chère.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans à partir du prix actuel et en ajoutant 5 ans de croissance. C’est intéressant pour les entreprises de croissance car elles peuvent être sur-évaluées à l’instant T, mais peuvent croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans.

 

 

Force acheteuse

La force acheteuse correspond à un Momentum court terme (durée de 1 ans) de l’action en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

 

Screener force acheteuse

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.

 

 

Variation de classement

Le screener affiche pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact dans le screener)

 

 

Remarque Générale

 

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

L’indicateur le plus important est également à mon sens la qualité des fondamentaux (score global) et non la valorisation court terme d’une action (fair price). Il vaut parfois mieux surpayer une entreprise de qualité plutôt que de sous-payer une entreprise en déclin.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon CTO  DEGIRO (prix des actions au 08/01/2022) :

 

Dans l’utilisation du screener, on pourrait imaginer vendre toutes les entreprises en dessous d’un certain score car cela signifie que leurs fondamentaux ne sont pas suffisamment bons. On pourrait par exemple fixer cette limite à 6 ou 7/10 pour ne conserver que les meilleures entreprises. De cette manière, le screener serait utilisé de manière totalement factuelle sans aucun biais émotionnel.

Les étoiles correspondent à mes valeurs préférées, jugées les plus qualitatives et les moins spéculatives/volatiles (long historique de performance, bigcaps bien établies). Cela correspondrait aux valeurs que je privilégierais si je devais composer un portefeuille minimal en ne sélectionnant que quelques entreprises dans la liste. Ce sont également les valeurs que je compte renforcer en priorité dans ce contexte incertain de remontée des taux.

 

Changements du mois :

 

Ajout d’un petit symbole ⚡ lorsque je considère l’entreprise comme un champion en devenir (uniquement pour mes mid & small préférées), c’est-à-dire que je pense (indépendamment du niveau de valorisation) que l’entreprise aura un brillant parcours boursier sur le long terme et sera une success story (malgré un risque de volatilité non négligeable sur le cours de bourse) et que tous les aspects fondamentaux (croissance, qualité du bilan, rentabilité) sont excellents. Ces valeurs se distinguent des étoiles qui sont déjà des plus grosses capitalisations installées, moins spéculatives.

 

J’affiche également tous les scores en ce début d’année 2022

 

Screener action bourse CTO Janvier 2022 1Screener action bourse CTO Janvier 2022 2

 

Si vous souhaitez ouvrir un CTO chez DEGIRO en utilisant mon lien de parrainage, contactez moi à etre.riche.et.independant@gmail.com ou passez directement par le premier lien présent sur cette page. Vous ne gagnerez rien mais je toucherais une petite commission à l’ouverture de votre compte, c’est un bon moyen de me remercier si le site ou l’article a pu vous aider.

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Adobe, SalesForce

 

 

Date Publication : 08/01/2022

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

20 commentaires

Bonjour,
Es ce qu’il serait possible de mettre en plus grand tes 2 tableaux ?

Bonjour,

Non ce n’est malheureusement pas possible pour l’outil car sinon le tableau dépasserait en horizontal. Vous pouvez parcontre cliquer sur l’image puis ensuite zoomer dessus

Hello,

Moi aussi je trouvais cela dérangeant, mais finalement j’ai trouvé une astuce : click droit sur le tableau + ouvrir dans un nouveau onglet.

Merci pour l’astuce, vous pouvez également zommer via touche ctrl + molette de la souris

Des affaires à faire ce mois-ci… au moins pour le long terme.
Mais comment réagira le marché ces prochaines semaines ? C’est toute la question, et franchement, je n’ai jamais autant douté depuis avril 2020, la faute aux avis contradictoires que l’on entend un peu partout.
La logique voudrais une reprise de la tendance haussière, mais vu l’incertitude sur la politique de la FED et la difficulté du marché à pricer les nouvelles, c’est pas gagné. Quel stress !

Bonjour L1vestisseur,

En effet la volatilité est de retour, ce qui permet aussi de se rappeler que l’investissement en bourse est une course d’obstacle où tout ne monte pas constamment linéairement comme on peut l’entendre !

Je pense personnellement que même si certaines valorisations se re normalisent, l’impact sera spontané mais ensuite les fondamentaux reprendront leur droit. Vu la qualité et la croissance de certaines entreprises, le cours de bourse ne peut que monter à horizon 5-10 ans. Mais c’est sur que sur un an seulement, difficile de faire des prévisions…
Au pire ça nous fera de bons points d’entrée 😉

Merci Matthieu pour le screener.
Actuellement pour investisseur long terme, personnellement je renforce Microsoft, il a bien corrigé et ne suis pas inquiet pour les années à venir sur cette société…

Bonjour Laurent,

Microsoft est en effet une entreprise exceptionnelle et très diversifiée, sur un niveau de risque réduit (c’est la seule des GAFAM en plus qui n’est pour le moment pas concernée par les problèmes règlementaires)

Bonjour,

Un grand Merci pour ces suivis 🙏, d’autant plus intéressants dans cette période d’incertitude.

Dans l’objectif de diversifier le PF et à la recherche d’Entreprises solides mais « pas trop chères », je me permets donc des questionnements sur quelques valeurs :

– Enphase : constatant cette Entreprise « Champion en devenir », je pense donc à Ameresco étant actionnaire.
Ayant bien noté votre vente pour le côté spéculatif et volatile, serait-il possible de dire s’il vous paraît irresponsable en terme de valorisation absolue et relative de toujours l’avoir en PF 🤔 ?
Car en effet, Enphase semble avoir mieux corrigée qu’Ameresco.
De plus, autant dire que la spéculation et volatilité est bien valable pour tous les valeurs « vertes » !

– Philips : elle paraît être maintenant intéressante à l’achat.
Mais :
– d’une part, que pensez-vous de sa valorisation absolue et relative 🤔 ?
– d’autre part et selon vous, les actualités de 2021 la concernant sont-elles toujours trop négatives en parallèle de sa valorisation 🤔 ?

– Embracer : exactement la même question que pour Philips 🤔 ? Merci.

– Alexandria Real Estate : désolé, j’ai loupé le coche vous aviez du en parler…
Pouvez-vous rappeler brièvement les avantages et inconvénients d’investir dans un REIT 🤔 ?

– Chegg : apparaissant toujours dans le Screener, doit-on en conclure que vous conseillez toujours son achat à ce prix malgré la forte baisse inexpliquée 🤔 ?

Merci par avance pour vos réponses,
Bonne semaine boursière à vous

Bonjour Laurent,

Je ne vais pas avoir le temps malheureusement de répondre à tout mais globalement :

– Enphase et Ameresco n’ont pas du tout le même Business. Ameresco produit et construit des infrastructures énergétiques (en partie avec de la dette). Elle ne dégage pour le moment pas de free cash flow positif ce qui est gênant dans cette période de remontée des taux. Enphase a de bien meilleurs fondamentaux (plus de croissance, meilleure renta dont free cash flow positif, trésorerie au bilan). Son activité est la fabrication de dispositifs électroniques pour les panneaux solaires (ondulateurs). Elle est donc d’avantage orientée tech/semi conducteur. Elle se paye plus cher qu’Ameresco mais me semble moins risquée.

– Philips : pas chère du tout mais résultats décevants. Peut-être une bonne option value qui a selon moi peu de chance de continuer de baisser.

– embracer : secteur à éviter selon moi car cyclique, sans vrai moat et problématique avec les régulations en Chine

– Alexandria Real Estate : belle boite qui a bien chuté. Point d’entrée intéressant. Seul risque remontée des taux (comme toutes les reits) car elles s’endettent pour investir. Le risque me semble très mesuré ici.

-Chegg : au contraire j’ai mis une petite croix rouge donc je déconseille l’achat. Je ne comprends pas la baisse donc il y a quelque chose de louche. Je ne vends pas car j’espère un rebond. Avec mon PRU élevé il y a plus d’espoir de gain que de pertes…

Un grand Merci d’avoir pris le temps d’étayer vos avis et convictions.
Vos réponses me conviennent parfaitement.

Très bonne semaine à vous !
Cordialement,
Laurent

Pour ma part je dirai que pour Embracer il y a beaucoup mieux en terme de croissance et de fondamentaux coté secteur jeux video :

CD Projekt ; PlayWay ; 11 Bits Studio Ten square => Pologne
Stillfront Group ; Paradox Interactive ; G5 Entertainment => Suède
Team17 Group ; Keyword Studio => Royaume-Unis

Bonjour Matthieu,

Sais-tu pourquoi des entreprises comme Microsoft ou Alphabet ont un PER si faible aux alentour de 30 ? Alors que les projections en termes de CA, Benefits etc sont toutes croissantes, sans dette, et sans parler de la position de leader evidente de ces entreprises. Le projeté Alphabet en 2023 est meme de 20, on n’est plus très loin d’une value !!

Dans la tech, Adobe ou Salesforce sont par exemple à 50. Avec une projection moins brillante.

Bonjour Dominique,

Je pense que l’une des principales raison est le risque politique et règlementaire. Les GAFAM sont attaquées de tous les cotés par des pressions politiques, des risques de démantèlement, des contraintes avec des amendes toujours plus élevées pour casser les monopoles etc… heureusement que les US sont capitaliste car si c’était des communistes comme en Chine ça pourrait faire mal.

Bonjour et bonne année pleine de belles performances 🙂

Tu avais évoqué t’être débarrassé des tes actions chinoises du fait des risques politiques ; apparemment tu as mis TSMC et Sea LTD dans le même panier ? Pour les mêmes raisons ?

Sinon du côté de la Suisse, tu ne t’es jamais intéressé à l’entreprise Sika AG ?

Merci.

Hello Raphaël et bonne année à toi aussi !

TSM est de Taiwan et Sea ltd de Singapour, ce ne sont pas des actions Chinoises, d’où la raison pour laquelle je les conserve (et TSM est très qualitative dans le secteur des semi-conducteurs).

Pour la Suisse je connais bien Sika qui est une très belle valeur (au même titre que Lonza, Partner Group Holding, Straumann Holding etc…). Ces valeurs étaient toutes dans mes screener dans le passé mais entre les frais de courtage et de change plus élevés, les déclarations fiscales supplémentaires à faire dans le détail des dividendes et aussi le taux de précompte des dividendes Suisses de 35% avec seulement 15% récupérables, toutes ces raisons m’ont fait laisser tomber pour le moment.

Bonjour Matthieu

J’ai reçu le message suivant sur mon compte investor :

« Nous vous informons que le marché américain n’autorise pas les achetés vendus fiscaux sur les actions américaines. Cette pratique est passible de sanction en cas non-respect de cette interdiction.

Pour rappel, l’acheté-vendu est une technique financière consistant à vendre des actifs financiers détenus en portefeuille afin de matérialiser une moins-value ou une plus-value jusque-là latente, sur une action que l’investisseur souhaite tout de même conserver en portefeuille. Cette technique de l’acheté-vendu permet d’optimiser le traitement fiscal d’un portefeuille en engrangeant des gains non taxables ou en imputant des pertes sur des gains taxables. »

Connais tu cette règle, que je découvres ? Est elle vraiment appliquée par les investisseurs ? C’est plutôt tentant de faire des achats-ventes actuellement sur certaines valeurs.

Bien à toi,

Bonjour Cédric,

J’ai écrit un article complet sur le sujet ici : https://etre-riche-et-independant.com/comment-reduire-impots-cto

Cette règle est souvent utilisée en fin d’année pour optimiser la fiscalité. On l’entend soivent conseillée dans les grands magazines de presse (le revenu, votre argent, les echos…) preuve que ce n’est pas si interdit que ça. Malgré tout il y a bien un passage dans la loi Française qui dit aussi que les transactions qui ont pour objectif des optimisations fiscales sont interdites.

Personnellement je trouve ça ridicule, si on est en gain on paye des impôts et on n’a même pas le droit de prendre nos pertes réelles pour les compenser. De toute façon nous sommes dans un pays où notre seul droit est de payer des impôts…

Personnellement je fais des « arbitrages » pas pour de « l’optimisation » mais car je suis « un trader actif » 😉

Aux Us normalement le délais légal entre un achat revente dois être de 6 mois pour qu’on puisse le compenser en impôts. En France comme dhab la loi n’est pas claire et ne donne aucune durée temporelle.

Bonjour Matthieu,

Le marché subie une sacré correction.

C’est une très belle opportunité pour acheter et renforcer les belles entreprises!

Cependant, avec autant d’opportunités d’achat en or, je suis personnellement pris de « paralysie d’indécision » , à savoir la peur de renforcer trop agressivement, de ne pas acheter les meilleurs opportunités et de me retrouver a court de cash..

Quelle entreprises, selon vous, devrait être dans le viseur des investisseurs en ce moment?

Par exemple, je trouve les gafam très attrayante :!
Meta est valorisé a un PER de 21, a savoir encore plus bas que pendant le bottom du covid en mars 2020 et pas loin de celui du crash de 2018.

Microsoft malgré un excellent deal récemment (rachat de activision), s’écroule sous les 300€ au moment ou je parle, et j’estime tout comme vous, que c’est une action exceptionnel, sous évalué, qui vaut bien 330-350$

Netflix qui dégrinogole de 20% récemment et encore aujourd’hui de près de 10% et qui a perdu 41%(!!) en 1 mois. Je sais que la croissance futur de netflix semble compromise, mais quand même, je trouve que cela est l’exemple même d’une sur-réaction du marché sur une mauvaise nouvelle.

Amazon qui est sous la barre de 3000$, au même prix que durant l’été 2020!

Google, entreprise que j’adore aussi, qui dégringole de 15% en un mois, sans pour autant avoir une valorisation folle, au contraire même.

Je vois également de belle entreprise tech que je n’ai pas en portefeuille mais qui me font de l’oeil tel que adobe, nvidia et AMD.
Mais laquelle choisir, toute semblent être à une valorisation attractive et de qualité équivalente?

Et d’un autre côté, je vois aussi le secteur des fintech tel que paypal, visa et mastercard notamment, qui avaient déjà prix un bon coup sur la tête il y a peu, et qui maintenant, atteignent des valorisations vraiment attirantes, alors que les fondamentaux eux, n’ont pas changés a ce que je sache.

J’ai déjà une petite position sur visa et paypal (que j’ai déjà renforcé légèrement) et je me demande si je n’grandirais pas ces positions un peu plus..

Et finalement il y a tout le Russell 2000 et les small cap (et quelques mid cap égament) qui a vraiment connu un crash récemment, et certains investisseurs insistent en disant que les vraies opportunitées se trouve dans ce marché là et pas dans les large ou mega cap.

Je pense notamment a enphase, sofi, the honest compagny, tatooed chef, corsair gaming, celsius holding, etc…

Mais au vu de la volatilité et du risque plus élevé sur ces valeurs, j’hésite…

Qu’en pensez-vous?

Se réfugier dans les valeurs « sûr » comme les gafam ou les fintech qui présentent une valorisation correcte?
Ouvrir de nouvelles positions sur des valeurs de qualités qui nous intéressent (adobe, nvidia, amd)
Miser plutôt sur les « vraies » opportunités et taper dans les small et mid cap (enphase, etc…)
Acheter un peu de tout et ne pas se concentrer sur un type d’entreprises?

Je pense que dans tout les cas, comme vous le disiez dans un autre commentaire : il faut garder du cash et a ne pas chercher non plus à faire du market timing en cherchant à acheter le fond de la correction. Ne pas paniquez et tout vendre, et acheter en fonction des valorisations, et pas juste parce que l’entreprise a perdu 10-15% en peu de temps.

Quel est votre plan pour cette correction?

Quelle valeurs avez vous dans le viseur en priorité?

Merci d’avance pour votre réponse et pour tout votre travail!

Florent V

Bonjour Florent,

Pour info, j’ai publié une maj du screener dans un nouvel article, cela vous aidera peut-être.
Personnellement je renforce progressivement les valeurs pour lesquelles j’ai le plus confiance (donc par exemple GAFAM et assimilés avec Adobe, Salesforce, Paypal, Netflix…) Il vaut mieux privilégier la qualité et notamment les valeurs qui auront le plus de chance/certitude de rebondir. Il faut y aller progressivement mais attention : dans une baisse normale et lente des marchés on a le temps de faire des renforts progressifs. Ici on se dirige déjà dans un flash krach des valeurs de croissance. La baisse est anormalement rapide, le rebond pourra l’être tout autant. C’est toujours difficile de trouver le compromis entre vitesse d’action et risque derrière. Personne n’a la solution !

Laisser un commentaire