Screener action bourse CTO Décembre 2020

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score) en combinant de nombreux critères de l’analyse fondamentale.

L’objectif est de mettre en lumière les actions dont les fondamentaux sont exceptionnels et dont le potentiel de croissance à long terme permettra d’obtenir la performance boursière la plus élevée possible.

 

Screener action bourse CTO  Décembre 2020

 

Calculs des scores du Screener

Pour comprendre quels critères sont utilisés afin d’arriver au score global, vous pouvez consulter cet article qui détaille la combinaison de tous les aspects analysés.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, du PSR, de sa variation de prix sur la dernière année, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix n’est pas trop supérieur au fair price, et de faire attention avant d’investir dans une action trop chère.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans à partir du prix actuel et en ajoutant 5 ans de croissance. C’est intéressant pour les entreprises de croissance car elles peuvent être sur-évaluées à l’instant T, mais peuvent croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans.

 

 

Force acheteuse

La force acheteuse correspond à un Momentum court terme (durée de 2 ans) de l’action en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

 

Screener force acheteuse

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.

 

 

Variation de classement

Le screener affiche pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact important dans le screener)

 

 

Remarque Générale

 

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

L’indicateur le plus important est également à mon sens la qualité des fondamentaux (score global) et non la valorisation court terme d’une action (fair price). Il vaut parfois mieux surpayer une entreprise de qualité plutôt que de sous-payer une entreprise en déclin.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon CTO (prix des actions au 06/12/2020) :

Dans l’utilisation du screener, on pourrait également imaginer de se séparer de toutes les entreprises en dessous d’un certain score car cela signifie que leurs fondamentaux ne sont pas suffisamment bons à l’instant T. On pourrait par exemple fixer cette limite à 5/10 qui représente la moyenne. De cette manière, le screener serait utilisé de manière totalement factuelle sans aucun biais émotionnel.

 

Screener action bourse CTO Decembre 2020 1Screener action bourse CTO Decembre 2020 2Screener action bourse CTO Decembre 2020 3

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Microsoft, Veeva.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

 

51 commentaires

Bonjour,
bravo pour votre travail et le partage de celui-ci ainsi que vos réflexions.
Sur les valorisations actuelles, je vois des differences avec les cours actuels (exemple parmi d’autres: salesforces.com 225.47 dollars, prix oscillant aux alentours des 220 depuis la forte chute de debut de semaine).
cordialement

Bonjour Bruno,

J’ai en effet eu un petit soucis dans l’actualisation automatique des prix des actions US (ils ne sont pas totalement à jour mais ça sera corrigé le mois prochain). L’important est surtout ce mois-ci les changements dans le classement via le nouveau scoring.

Bonjour,
Super comme toujours, par rapport au mois dernier je vois que vous avez supprimé Alibaba. Quel est votre raison ? Cordialement

Bonjour Sébastien,

J’ai acheté plusieurs actions Chinoises en direct le mois dernier (voir dernier reporting de portefeuille). Notamment Alibaba, Tencent, JD…

Comme c’est une zone bien particulière, je n’ai pour le moment ni le temps ni l’envie de lui consacrer un screener spécifique.

Bonjour Mathieu,

Merci pour encore une fois pour ton travail.
Même remarque, je suis étonné de ne pas retrouver les sociétés chinoise. Pourquoi ne pas les inclure dans le screener CTO ? Il porte bien son nom … Il ne s’appelle pas screener US …. Thomas

Bonjour Thomas,

Comme évoqué dans la réponse, je ne suis que très peu d’entreprises Chinoises (moins d’une vingtaine) et cela serait trop chronophage pour moi de les intégrer au screener. Pour le reste je passerai par un ETF. Je pense suivre déjà suffisamment d’entreprises.

Bonjour Mathieu,
Merci pour votre travail.
De même j’attendais de voir le score de alibaba mais je me contenterais des actions US.
Cordialement,

Bonjour Matthieu,

Est ce que cet article devrait nous inquiéter pour investir sur les actions /indices ? https://www.capital.fr/entreprises-marches/la-bourse-deconnectee-de-leconomie-bond-des-faillites-en-vue-alerte-la-bri-1387929
Pour rappel, je pense que je vais faire 30% sp500, 30% usa momentum, 40% Europe momentum et lisser sur 12 mois. Je pense faire bientôt mes premiers achats.

Merci

Bonjour Adrien,

Absolument pas. Ce genre d’article pullule sur le net, et cela depuis de nombreuses années. Combien de gens annonçaient un krach il y a 5 ans en disant de fuir les actions US et d’aller en Europe car « c’est pas cher » ? Énormément. Or tout c’est avéré faux, comme souvent. Ce sont les vieilles économies (banques, industries etc…) qui sont en difficulté. En investissant sur des tendances de fond à LT, difficile de se tromper à mon avis.

Je crois qu’il ne faut pas faire de market timing mais c’est dur de voir un article comme ça au moment où tu veux rentrer ( l’article date d’hier ).

Avec l’expérience vous apprendrez à passer outre ces bétises. En annonçant un krach chaque année, il y aura forcément quelqu’un qui aura raison un jour. Mais si c’est dans 2 ans, 5 ans ou 10 ans, vous ratez une hausse énorme qui vous coûtera bien plus chère que la perte d’une krach.

Bonjour,

Que pensez vous de blackberry ? J’ai un ami qui ne jure que par cette action depuis que le groupe s’est restructuré et a abandonné les téléphones.

Bonjour Rémi,

Et bien je vous conseillerais de lui apprendre à analyser une entreprise 🙂

Pas de moat, des pertes comptables, un CA et un EBITDA en déclin d’année en année. Pas besoin d’aller plus loin dans l’analyse : c’est à fuir.

Alors oui l’entreprise fait +50% sur un mois, mais tout est dans la différence entre spéculation et investissement.

Merci pour vos conseils. Vous n’êtes pas le seul site que je suis, mais ils ont tous l’air d’indiquer ce que vous dites. Si je fais un résumé de ce que j’ai compris :

– La gestion indicielle permet de bénéficier de l’effet de la bourse qui augmente sur le long terme tout en étant pas pénalisé si une des actions de l’indice vient à chuter. Le risque est très faible à horizon de 10 ans.

– On peut tenter de reproduire une gestion indicielle comme vous le faites. Il faut beaucoup d’actions pour ne pas perdre d’argent au cas ou une action perd beaucoup d’argent.

– Comme on ne peut pas prévoir un crash, il faut lisser l’entrée sur 1 an. Tant pis si on rate une partie de la hausse.

– Il faut un indice mondialement diversifié. Sur le monde on peut quand même séparer pays développés et pays émergents. Les pays développes ont moins de risque et les pays émergents ont plus de risque. On est pas sur que le rendement peut être supérieur justifie ce risque.

– Les obligations ne sont pas très intéressantes pour le moment. Le taux est parfois négatif et l’endettement des états est inédit. Il y a peut être un risque.

– Certains indices sont mieux construits que d’autres. Par exemple, le SP500 reflete bien le dynamisme des etats-unis alors que le MSCI Europe pas forcément. C’est pour cela qu’il existe des etf smart beta. Par exemple, le momentum MSCI Europe a l’air de mieux refléter le dynamisme européen.On peut aussi tenter une stratégie momentum sur les etats-unis. Un etf smart beta peut sous-performer comme sur superformer l’indice.

– Il n’y a pas que les etf momentum qui existent. Sur 40 ans, on peut voir que le momentum a bien performé. Sur 25 ans, on voit que c’est plutot la qualité. Source : https://www.devenir-rentier.fr/t3772-19 ( 2eme post de la page ).

D’ailleurs je suis assez curieux, pourquoi ne pas faire un mix 30% quality USA et 30% momentum USA plutot que 30% SP500 30% momentum USA ? ( Après pas sur que je gagne beaucoup plus, car le SP500 on peut le mettre sur le PEA et pas les autres donc ça peut etre bien de conserver le SP500 car il est pas forcément obligé sous performer comme vous dites mais d’un autre coté quand je regarde sur le graphique dont je vous ai donné la source, j’ai l’impression qu’il sous performe quand même ? )

Car vous avez écrit qu’il était trop risqué d’investir sur un seul facteur mais si on prend plusieurs facteurs, est-ce qu’on est obligé de conserver le 30% SP500 ?

Merci,

Adrien

Bonjour Adrien,

Vous avez globalement bien résumé les choses.

Pour les facteurs liés aux US, à la base je voulais partir sur un mix quality/momentum. Mais il ne faut pas regarder que le facteur, mais également les constituants de l’indice. Et là, c’est différent. Il y a beaucoup de composants du USA Quality que je n’aime pas. Et honnêtement, j’ai analysé en détail les composants du S&P500 et du S&P500 quality, et je préfère vraiment l’indice de référence !

Il y a beaucoup d’entreprises que j’aime et qui sont pour moi « quality » et que je ne retrouve pas dans l’indice, sans comprendre pourquoi.

À l’inverse le Momentum est plus « mathématiques » donc plus facile à justifier.

Par ailleurs, je pense que le futur proche s’explique plus facilement par le passé proche que le passé lointain. Regarder 40 ans en arrière alors que l’économie n’avait rien à voir avec aujourd’hui est dangereux. Regarder 10 ans en arrière est à mon sens suffisant.

D’accord oui vous avez raison, il faut aussi essayer de comprendre de quoi est composé le facteur que l’on choisit et que je retrouve des backtests des différents facteurs sur 10 ans.

Je rajoute que dans la conversation sur le lien, un des participants évoqué un point intéressant : le facteur « world equal weighted » est celui qui a le mieux réagit à court terme après les crises de 2000 et 2008 pendant 5 ans peu près.

Bravo Matthieu pour ce travail de refonte de votre stratégie, c’est très qualitatif !

Connaissez-vous un logiciel ou un site qui permettrait d’entrer uniquement nos actions et leur prix d’achat, et qui s’occuperait de collecter les données jounalières pour mettre à jour automatiquement le rendement des dividendes ou d’une éventuelle plus-value ?

Bonjour Jérémy,

Certains sites comme YahooFinance, Investing etc… permettent de créer un portefeuille fictif en entrant PRU et nbr d’actions et qui calcule les performances en actualisant les prix.

Bonjour Matthieu,

Est-ce que sur une stratégie 30% sp500, 30% usa momentum, 40% Europe momentum, il faut mettre des stop loss ?

Je dis ça car j’ai vu des membres du forum devenir rentier parler de ça.

Mais sur un autre site dont je ne me souviens plus le nom, j’ai vu que les stop loss peuvent être risqués car un etf avait eu un crash par rapport a l’indice ( l’indice n’a pas eu le crash ). Et ça a duré très peu de temps et l’etf est remonté au niveau de l’indice juste après. Et plus généralement, il y a un risque de rater de sortir et de rater une hausse juste après.

Merci

Bonjour,

Les stop loss sont utiles uniquement en trading, absolument pas pour de l’investissement long terme. En cas de baisse des marchés, ils risquent de sauter et de vous laisser en perte sèche, sans possibilité de rattraper les cours à la hausse par la suite.

J’ai trouvé la réponse sur votre site. Comme on est dans une logique d’investissement buy and hold ( je suppose qu’une strategie momentum reste du buy and hold ) et pas dans une logique trading, les stop loss ne devraient pas être utilisés.

Bonjour
Au vu des valorisations folles des tech américaines maintenant (gafam et autres) est-il opportun d’investir maintenant ou pas selon vous ?
Merci
Arnaud

Bonsoir,

Personne n’a la réponse à cette question. Néanmoins il ne faut pas tout mettre dans le même panier. Les GAFAM ne sont pas particulièrement chères et font de vrais profits (des PER à 30-40 n’ont rien d’extravagants vus les fondamentaux). Ce sont quelques entreprises d’ultra croissance (Zoom, Snowflake…) qui elles se payent à des multiples déraisonnables (plus de 100x les ventes). Tant que vous les évitez, ça devrait le faire.

Bonjour Mathieu,
Un mot sur Airbnb? 🙂
Elle va sans doute ouvrir à 150$. Cela semble un peu fou non?
Merci!

Bonjour,

Il y a une vidéo sur la chaine ZoneBourse sur le sujet qui est assez intéressante si vous voulez jeter un coup d’oeil.

Pour ma part je n’ai pas encore fait d’analyse mais je sens que la valorisation va être très élevée, comme toutes les IPO du moment.

Merci pour ta réponse. J’avais vu la vidéo zonebourse en effet.
La prix devait démarrer à une soixantaine de dollars et finalement on est vers les 150.
Ce serait intéressant d’avoir ton avis sur ce type d’IPO en tous les cas.
Et aussi savoir si tu alloues un % de ton PF à ce type de valeurs.
Grazie

À titre personnel non je ne rentre jamais sur les IPO car je trouve cela spéculatif et que j’aime prendre le temps d’analyser les fondamentaux. Mais pourquoi pas en allouer une petite partie de votre patrimoine si cela vous intéresse. Mais je pense qu’il ne faut pas dépasser les 10% car beaucoup d’inconnues.

Merci pour votre réponse claire et mesurée comme toujours.

Bonjour Matthieu,

Je vois que Paypal est dans les premières lignes, par l’analyse on sait que cette entreprise est bonne mais je me pose la question au vue du nombre de service que les banques, sites internet propose pour la paiement sans risque via les codes par téléphone ou identifications autres…. que cette entreprise n’est plus de réel potentiel / croissance ?
Je me rappel vos dires que cette entreprise vous donné envie de la possédé étant une création de Mr. Musk ( un génie du XXVIème siècle ) mais justement cette petite révolution qu’il a crée avec Paypal il y a de nombreuses années de cela maintenant deviendrait-elle pas obsolète surtout à l’heure actuel ou le covid à pousser de plus en plus de gens aux paiement indirect du sans contact et sans besoin de donnée ces identifiants bancaires ?

Justement, Paypal est une banque alternative, permettant d’ailleurs d’envoyer facilement de l’argent partout dans le monde.

Il n’y a également pas que les particuliers mais aussi les professionnels qui l’utilisent pour se faire régler. Et comme le e-commerce se développe, les commissions vont augmenter. Se positionner sur des géants de la Fintech est également un moyen d’acquérir des entreprises non cotées. Paypal rachète chaque années de nombreuses start-up.

Tant que les chiffres restent bons et en croissance, je ne vois pas pourquoi il faudrait chercher à imaginer le futur au risque de se tromper. Le domaine est porteur et le restera.

Effectivement avec des arguments de poids comme cela il n’y a plus d’hésitation, je ne savais pas tous cela je pensais que Paypal été juste une plateforme de facilité de paiement mais connaissais pas l’envers du décors.

Merci pour les indications je comptais l’acheter mais la c’est sur que je me positionne.

Bonjour Matthieu,
Vraiment super ton site, une mine d’informations et de conseils ! Bravo et merci pour ta générosité !
Je ne vois pas le titre américain CVS dans ton screener, pourtant il semble que c’est l’une des actions les plus sous côtés aux USA en ce moment, selon les actualités entre autres. Je me suis amusé à faire le graphique avec les différents ratios, et elle ressort là encore sous les grandes tendances PER, PBR et autres… (71$ actuellement pour un prix moyen estimé autour de 85-87$).
est-ce une action que tu avais identifiée mais sorti de ton CTO pour d’autres raisons ou par choix personnel ?
au plaisir et encore bravo pour ce superbe travail de partage de connaissances et de vulgarisation !

Ben

Bonjour Ben,

Je ne m’intéresse pas aux actions sous cotées mais aux actions de croissance.

Avec Amazon qui se lance pour de bon dans la vente de médicaments en ligne, c’est l’accélération de la fin de CVS, Walgreen etc…

Il ne faut jamais lutter contre les tendances de fond.

Bonsoir Matthieu

Je reviens sur les nouvelles valeurs scandinaves, nombreuses apparues dans le dernier screener, pour avoir ton avis sur l’évolution de ces valeurs depuis 24-36 mois.
En 3 ans, le coefficient multiplicateur est souvent de 3 voir *10 (MIPS, Evolution) et même *20 pour CHEMOMETEC.
Du coup plusieurs interrogations. D’après toi,
* Est ce que cette évolution récente « exponentielle » est le fruit d’un rattrapage des cours, ou existe la possibilité d’une « bulle » qui ne correspondrait pas à la valeur réelle de ces entreprises ? Ton analyse tendrait vers le second point, si tu peux nous confirmer ton analyse globale de ces valeurs scandinaves 🙂
* En détectant ces entreprises dès 2018, la plus value du portefeuille aura fait un bon « stratosphérique ». Du coup, je me demande si tu as détecté des sociétés à basse (très basse) valorisation qui ont un potentiel élevé et qui peuvent évoluées dans le même sens à horizon 3-5 ans ?
Salutations,

La performance est à la fois liée à un croissance très élevée (plus de 20% par an) ainsi qu’à une augmentation des ratios de valorisation qui étaient faibles dans le passé.

Il est actuellement très difficile de trouver des belles sociétés de croissance sous valorisées. Solution30 est peut-être la solution, mais avec tous les risques très élevés derrière 😉

Prompt retour : Je comprends donc que tu es relativement confiant sur l évolution favorable des valorisations de ces societes, au seul critère du respect de leurs croissances respectives attendues , indépendamment de l évolution générale du marché.

Salutations !

Bonsoir Matthieu,

Je constate que le portefeuille est encore en pleine mutation !

Je propose une nouvelle fois 3 pistes de réflexion pour ce mois-ci :

Tu possèdes ASML en Europe dans une activité connexe au semi conducteurs, je propose donc côté US KLA Corp et LAM Research.

La troisième sera Ball Corp, fabricant d’emballages métalliques.

J’irai probablement faire un tour côté PEA mais je n’ai plus beaucoup de munitions xD

Bonsoir Flop,

Non le portefeuille US n’a pas vraiment changé, à part quelques ventes des entreprises dans le bas du tableau. J’envisage cependant tout comme en Europe de chercher de nouvelles entreprises de croissance parmi les midcaps US.

Coté semi-conducteurs je regarde actuellement Soitec en France.

Portefeuille est au sens large, critères de sélection inclus 😉 tu alloues également une place aux ETF, c’est tout de même une évolution.

J’avoue ne jamais avoir été attiré par SOITEC, j’espère que ce sera une bonne pioche si tu te décides à l’acquérir.

Bonne soirée !

Bonsoir,

Le statut « recovery » de Soitec m’a toujours fait peur, mais après une dernière analyse objective les fondamentaux sont vraiment bons. C’est l’intérêt du screener : toujours etre factuel.

Bonjour, je relance sur solution 30 … réponse de sol30 qui me semble claire, Beremberg et Genestas a l’achat, Oddo qui l’était, se rétracte, demande un audit externe (que sol30 lance) , muddy waters relance, et le titre s’effondre lourdement …

Comment est ce qu’un simple rapport anonyme, manifestement écrit par quelqu’un qui ne maitrise pas l’anglais, contenant de grosses erreurs de compréhension, peut il faire chuter ce titre aussi lourdement ?

J’avoue ne pas arriver a analyser la situation. Votre avis ?

Bonjour Cyrille,

Je vous invite à Voir les commentaires sous cet article où il y a beaucoup de pistes de réflexion : https://etre-riche-et-independant.com/screener-action-bourse-pea-decembre-2020

Je pense qu’une grosse partie de la baisse vient des ventes à découvert où des gens sans scrupules se gavent…

Merci de votre réponse. Je rejoins votre analyse, meme si je m’attendais a ce que la chute du cours s’arrete avant.

Bonsoir Matthieu,
Merci pour ce travail, le résultat est très intéressant.
Tellement intéressant qu’il y’a un côté excitant a lire vos screener, un peu comme la lecture d’une grille de jeu, c’est assez euphorisant et d’ailleurs cela se ressent dans l’espace commentaire, vos lecteurs s’agitent, se réjouissent, s’interroge…

J’aimerais prendre part a la fête mais étant de la vielle école, ce n’est pas chose aisée : j’ai toujours en tête ce vieux proverbe boursier ‘les arbres ne montent pas jusqu’au ciel’. Mais nous vivons une drôle d’époque et vos arguments sont convaincant.

La question que je me pose, finalement, aujourd’hui, doit on considérer que les arbres montent jusqu’au ciel ? Doit on considérer que le PER est un indicateur dépassé et que seul compte la croissance ?

Que conseillez-vous a ceux qui ont été ‘baigner’ dans la culture Warren Buffet, Peter Lynch et compagnie ? Doivent-ils oublier ce qu’ils ont appris (ne pas payer trop cher, faire attention quand un titre est en vogue, favori des investisseurs ect) ?

Ces questions m’empêche de dormir car cela remet en cause ma vision de l’investissement. Je ressasse vos arguments et je ne trouve rien a redire (mieux vaut du ESKER avec un PER de 100 que du Sanofi avec un PER de 10)

Bonjour Steeve,

Je vais reprendre la réponse faites à Julien (screener PEA) avec l’exemple de Esker, puis ensuite ajouter des nouveaux éléments de réponse à vos questions :

Je le répète régulièrement, notamment dans un article où j’ai analysé les GAFAM, que le PER n’a plus beaucoup de sens avec l’évolution des normes comptables, et également car il ne tient pas compte de la trésorerie/dette et de la croissance. Le ratio EV/EBITDA est bien plus pertinent pour évaluer un niveau de prix absolu.

Pour Esker on passe par exemple d’un PER de 92 à un EV/EBITDA de 44 (ce qui reste certes encore élevé, mais carrément du simple au double quandmême).

Ensuite, attention à la date des données. Esker publie ses résultats annuels en Mars (autrement dit c’est presque « demain »). Il faut donc déjà commencer à projeter les ratios pour dans un an. Le EV/EBITDA retombe déjà à 36.

Enfin, étant donnée la forte croissance annuelle (de l’ordre de 15%), ce ratio va vite baisser dans le futur. Il faut donc toujours prendre en compte le facteur temps/croissance dans l’utilisation des ratios. Je suis plus à l’aise avec une entreprise à 15% de croissance, pour laquelle les ratios baissent vite, plutôt qu’une action avec un PER de 20, qui est endettée et qui a zéro croissance (et donc qui ne pourra jamais faire baisser ce ratio).

————————————-

Néanmoins, je n’ai comme personne pas la réponse à votre question de si cette normalisation des ratios peut durer ou non.

À titre personnel pour analyser les niveau de prix absolu, je regarde l’EV/EBITDA projeté à 3 ans dans le futur (dispo sur ZoneBourse avec les prévisions des analystes) et je vérifie qu’il soit inférieur ou pas trop éloigné de 30 à cette date. De cette manière en prenant en compte la croissance j’évite à mon sens tout risque de bulle.

Ensuite, contrairement à ce que vous pensez, la phrase les arbres ne montent pas jusqu’au ciel est totalement fausse ! Regardez les cours TLT du S&P500, de Microsoft, Air Liquide, L’Oréal, Nike, Nestlé etc…

Vous verrez que c’est une hausse quasiment consante depuis plusieurs décennies. Les entreprises de qualité (et les indices boursiers larges) montent jusqu’au ciel. Il fait juste dézoomer des périodes de crises mais à LT la bourse est haussière.

Merci Matthieu, ces éléments m’aideront dans mon adaptation a ce nouveau paradigme monétaire et boursier !

Bonjour Matthieu,

En regardant bien votre screener, il y a un score/ratio qui m’a interpelé sur votre screener CTO au niveau du score bêta :

ex:
Conso.C => Amazon [beta = 1.2] / (score = 1.5)
Tech => Salesforce [beta = 1.19] / (score = 5)
Tech => Servicenow [beta = 1.16] / (score = 1.5)
Tech => Intuit [beta = 0.98 ] / ( score = 5 )
Santé => Thermo Fisher Scient [ beta = 0.86 ] / ( score = 5 )
Tech => Microsoft [ beta = 0.83 ] / ( score = 5.5 )
Conso.C => Domino’s P [ beta = 0.39 ] / ( score = 10 )
Immob => Americant Tower [ beta = 0.26 ] / ( score = 10 )
Utilites => Nextera Energy [ beta = 0.16 ] / ( score = 10 }
Sachant que plus la valeur de la bêta se rapproche de 1 plus la valeur est proches de son indice et donc plus on dépasse 1 plus la volatilité est importante donc 1 = 5/10 je présume, je n’arrive pas a comprendre comment des entreprises du même secteur d’activité mais forcément la même activité dans ce secteur ont des scores différent en ayant des bêta qui soit sont proche surtout salesforce et servicenow ?

Par ailleurs Nextera Energy j’ai vu qu’il existe aussi NextEra Energy Partners sur laquelle avait vous misé ? car j’ai vu que d’autres entreprises font de même ou m^me chez les SCPI ( ex Corum Xl / Corum )

merci

Bonjour,

Je suppose que mon beta n’est pas à jour pour Salesforces car la volatilité a du changer récemment.

Je n’ai en portefeuille que Nextera Energy qui est la maison mère. En règle générale je préfère investir à la source plutôt que sur les filiales (sachant biensur que NEE est l’actionnaire majoritaire).

Bonjour,

Tant bien même elle est changé, pourriez vous m’expliquer pourquoi Salesforce.com et Servicenow qui ont 0.03 de différence en bêta est 3.5 point de différence sur votre calcul de score ?

D’accord la filiale a l’air plutôt intéressante.

Bonjour,

Je vous ai dit que le beta de Salesforce n’est probablement pas à jour /pas bon dans mon screener. Son vrai score devrait se rapprocher de celui de ServiceNow.

Laisser un commentaire