Screener action bourse PEA Fevrier 2021

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score) en combinant de nombreux critères de l’analyse fondamentale.

L’objectif est de mettre en lumière les actions dont les fondamentaux sont exceptionnels et dont le potentiel de croissance à long terme permettra d’obtenir la performance boursière la plus élevée possible.

 

Screener action bourse PEA  Février 2021

 

Calculs des scores du Screener

Pour comprendre quels critères sont utilisés afin d’arriver au score global, vous pouvez consulter cet article qui détaille la combinaison de tous les aspects analysés.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, du PSR, de sa variation de prix sur la dernière année, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix n’est pas trop supérieur au fair price, et de faire attention avant d’investir dans une action trop chère.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans à partir du prix actuel et en ajoutant 5 ans de croissance. C’est intéressant pour les entreprises de croissance car elles peuvent être sur-évaluées à l’instant T, mais peuvent croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans.

 

 

Force acheteuse

La force acheteuse correspond à un Momentum court terme (durée de 1 ans) de l’action en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

 

Screener force acheteuse

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.

 

 

Variation de classement

Le screener affiche pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact important dans le screener)

 

 

Remarque Générale

 

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

L’indicateur le plus important est également à mon sens la qualité des fondamentaux (score global) et non la valorisation court terme d’une action (fair price). Il vaut parfois mieux surpayer une entreprise de qualité plutôt que de sous-payer une entreprise en déclin.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon PEA (prix des actions au 12/02/2021) :

 

Dans l’utilisation du screener, on pourrait imaginer vendre toutes les entreprises en dessous d’un certain score car cela signifie que leurs fondamentaux ne sont pas suffisamment bons. On pourrait par exemple fixer cette limite à 6 ou 7/10 pour ne conserver que les meilleures entreprises. De cette manière, le screener serait utilisé de manière totalement factuelle sans aucun biais émotionnel.

 

Changements du mois : Retrait de certaines petites entreprises dont les domaines d’activités sont un peu redondants afin de ne conserver que les plus belles valeurs.

 

Screener action bourse PEA Fevrier 2021 1Screener action bourse PEA Fevrier 2021 2Screener action bourse PEA Fevrier 2021 3

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Genmab, NetCompany.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

 

42 commentaires

Bonjour Matthieu

Merci pour cette mise à jour ,avec plusieurs remarques :
* A quoi correspond l’étoile à côté de plusieurs sociétés ? Je ne trouve pas l’explication 🙂
* Belle quinzaine des valeurs scandinaves, avec globalement une belle cohérence entre la note du screener et la qualité de la publication, félicitation à toi pour ton partage et la qualité de tes recherches 😉
* Tu as cédé INVISIO ? A cause de la perte du contrat US ?
* GENMAB fait globalement du surplace depuis l’été dernier, crois tu toujours en elle ? En espérant que la future publication donnera un coup de fouet au titre.

Salutations,

Bonjour Cédric,

Les astérisques correspondent simplement aux entreprises qui ont déjà publié leurs résultats et pour lesquelles j’ai mis à jour les fondamentaux avec les publications 2020 tout simplement. C’est pour m’y retrouver dans les actualisations le temps que ZoneBourse mette tout à jour.

Pour Invisio oui j’ai tout de suite vendu suite à la perte du contrat avec la marine US. Ça remet en cause es fondamentaux de l’achat. C’est le problème avec ce genre de valeur de niche, très sensibles à un changement.

Pour Genmab oui j’y crois toujours, même si ça végète à court terme.

Et oui résultats explosifs en effet pour les valeurs en tete de classement (Chemometec, Adyen, Sartorius, Revenio, MIPS, Evolution Gaming, Embracer…) comme quoi un screener n’est pas si inutile que ça 😉

Hello Matthieu
Merci pour ce screener que nous attendons tous, dans la poursuite de notre discussion antérieure, ne crois tu pas qu’une société comme air liquide malgré sa belle valeur sur le long terme doivent encore faire partie de ton portefeuille, elle est devenu une valeur rendement avec 7%/an (2%+10% tous les 2 ans par 1 action/10 actions), elle participe au lissage par le bas de ta performance et l’horizon n’est pas extraordinaire, Orpéa aussi, seule l’Oréal, parmi les mal classées a un horizon plus favorable et encore je pense qu’il y a inconsciemment une garde affective de cette valeur.
Attention je possède Air liquide dans mon portif rendement mais j’ai 57 ans et mixte déjà un 30% rendement 70% croissance, ce n’est pas le même objectif.
Bonne soirée

Bonsoir Gérard,

Je suis justement en train de préparer une liste d’entreprises que je ne conserverai pas (score ou potentiel trop faible). J’en parlerai plus en détail dans le prochain reporting. Pour Air Liquide je vais en garder un peu car sinon je n’aurais plus rien dans le secteur de l’industrie. En Europe je compte me séparer d’Orpéa, Philips, Wolters et Edenred principalement. C’est surtout aux US que l’écrémage sera plus important. Mais je suis totalement en phase avec votre message 😉

Bonjour Matthieu,

Merci encore pour votre partage ! très bonne idée les étoiles pour la MAJ des Fondamentaux !

Bonjour Mathieu,
J’ai NetCompany dans le viseur depuis qq temps (et ce, grâce à vous). Ce mois ci c’est peut être la seule valeur qui pourrait sembler intéressante. J’hésitais avec Fabasoft pour ce mois-ci.
Comme nous en avions déjà discuté, je passe par la bourse allemande, sauriez vous me dire la différence (sur yahoo finance) entre volume et volume moyen ? Car 81€ * Volume moyen = 30k, ce qui semble assez large pour une ligne de 300€. En revanche 81€ * Volume = 3k, ce qui fait desuite beaucoup plus tendu.

Merci beaucoup et désolé si cela n’a pas sa place ici.

Bonne journée,
Erwan

Bonjour Erwan,

« Volume » est le nombre d’action échangées sur la dernière séance de bourse (donc vendredi). Volume moyen c’est la moyenne sur les 20 dernières séances il me semble. Il vaut donc mieux regarder le volume moyen car sinon vous pouvez tomber sur une séance peu active ce qui fausse le résultat.

Dans tous les cas je pense que c’est bon et que le volume est suffisant pour l’achat. Evitez juste de passer un l’ordre à l’ouverture le temps que le carnet d’ordre s’actualise. Attendez peut-être vers 10h-10h30.

Merci pour votre réponse. Cela dit, Netcompany sur la place allemande n’est pas éligible au PEA … je n’avais pas vu.

C’est à cause des contraintes de votre courtier. Si nécessaire il faudra penser à changer.

Bonjour Mathieu,
Je voulais juste savoir par quel broker passez vous pour acheter des valeurs d’Europe de l’est ?

Bonne journée
Nicolas

Bonjour Nicolas,

Très peu de brokers donnent accès à l’Europe de l’est. Le mien (Investore Integral) ne donne accès qu’à la pologne il me semble (et pas tout). Je n’ai pas la réponse désolé.

Je voulais savoir si vous avez déjà eu des vues sur Fortnox AB isin : SE0001966656 mnémo : FNOX, personnellement mon screener évalue cette entreprise avec un très bon score, mais je n’arrive pas à l’acheter sur DeGiro ni CA Investor, savez vous ou puis-je l’acheter car elle à un potentielle

Je ne vois pas non plus votre courtier en watchlist ou portefeuille flatexDEGIRO AG mnémo : FTK également le score est plutôt intéressante au vue des paramètres croissance/rentabilité/bilan/momentum et comme BHG elle fait partie des valeurs d’investissement à potentiel sur ZB seul bémol le prix qui à explosé depuis Avril ( 28 € => 91€ )

Oui j’ai déjà screnné Fortnox mais elle n’est côtée que sur Nordic Growth Market et aucun courtier n’y donne accès.

Pour Degiro étant client, je ne vois pas l’intérêt de prendre un risque à investir dans l’entreprise qui héberge vos titres. Si jamais le courtier a un problème, autant éviter que ça impacte vos comptes et vos investissements.

Oui exact, donc c’est pour ça alors qu’on peux pas y avoir accès, bien dommage car elle est très bon sur le papier !

Je ne vois pas le rapport entre investir chez votre courtier et le fait que si il a un problème cela impact vos comptes ou investissement …. je veux dire si vous travaillez chez dassault, sanofi, l’oréal vous n’acheteriez pas leurs actions malgré les bonnes entreprises qu’elles sont ? ( dans l’hypothèse ou vous auriez pas la stratégie growth )

Non justement pour des raisons de réduction du risque je n’achète pas d’actions de mon employeur. C’est le principe même de la diversification.

Ah bon je trouve ça étonnant, encore que si vous avez un PEE je comprend mais sinon justement si pas d’accès à cela, vous devenez donc actionnaire et « participer » à la vie de l’entreprise mais je comprend votre point de vue aussi mais j’aurai pas pensé que justement ceci rentré en compte pour vous.

Bonsoir Matthieu,

Super screener ! Quelques questions m’interpelle par rapport aux précédents screeners, vous aviez cité des entreprises avec des notes très intéressantes comme Sinch et Simcorp. Elles ne font désormais plus parties du screener, quelles sont les raisons de ce choix ?

De plus, que pensez vous de l’entrée en bourse de Hydrogen Refueling Solutions ? Faut-il attendre qu’un prix moins spéculatif s’installe progressivement ?
J’ai repéré une hausse très importante chez Rec Silicon, quelle est votre analyse sur la hausse soudaine de cette entreprise ?

Encore bravo pour votre travail !

Bonjour Romain,

J’enlève parfois des entreprises quand des choix sont trop redondant ou trop concentrés sur le même secteur.

J’ai déjà pléthore d’entreprises technologiques en portefeuille que je préfère aux deux mentionnées (ce qui ne veut pas dire qu’elles sont de mauvais choix) mais je préfère éviter de multiplier les lignes quand cela n’apporte plus grand chose.

Pour HRS, les fondamentaux ne me semblent pas génial. On est sur un business ultra spéculatif et déjà propulsé sur des valorisations délirantes à 100x le CA. On parle quandmême de bornes de recharge encore inexistantes, de voitures à l’hydrogène également totalement inexistantes..
Le CA de l’entreprise a été divisé par deux sur l’année dernière et les fonds levés en bourse ne servent qu’à financer les besoins en fond de roulement de l’entreprise. Autrement dit ça risque de surtout cramer beaucoup de cash dans l’avenir. Personnellement je préfère passer mon chemin.

Bonjour Matthieu,
Merci pour cette mise à jour ainsi que d’avoir souligné l’intérêt de diversifier le pea hors de France. Notamment, les actions scandinaves offrent une diversification assez efficace depuis quelque temps. Je reste étonné du parcours de MIPS, valeur sur laquelle je ne vous ai pas suivi, à tort visiblement.
Bonne soirée

Bonsoir David,

MIPS a en effet très bien publié en dépassant les prévisions des analystes. Néanmoins cela reste une action risquée car elle opère sur un marché de niche. Potentiellement si un brevet concurrent est meilleur elle peut vite perdre des parts de marché. C’est le risque principal sur ce genre de petite entreprise sur un business restreint.

Je souhaite rebondir sur ce commentaire Matthieu, au vue du nombres d’entreprises dans votre portefeuille plus de 70 voir 100 je ne sais plus trop, mais comment faite vous pour vous tenir à l’actu justement des brevets, actu d’entreprises ou comme par exemple Invisio AB qu’ils ont perdu un contrat, avec ce flux d’entreprise dans votre portefeuille, êtes vous abonné a des newsletters spécifiques à vos titres, avez vous des revues, magazines ? j’ai la newsletter de ZB du matin avant bourse mais il ne détaille pas tout.

Je lis quelques news quotidienne sur Investir les Echos mais rien de très complet. C’est surtout le marché qui fait le travail pour moi. Si je vois une variation quotidienne brutale entre 5 et 10% je vais voir précisément si quelque chose se passe. Sinon je laisse vivre les entreprises sans trop m’en préoccuper.

Bonjour Matthieu,
J’ai une question à propos de l’action MIPS.
Elle figure toujours en tête du screener mais elle possède tout de même des indices boursiers extrêmement sur-évalués. Pensez-vous qu’il est trop tard pour l’acheter ou que ces indicateurs très élevés traduisent une forte croissance qui n’est pas prête de se terminer?
Merci beaucoup pour toute les connaissances que vous nous apportez.
Bonne journée
Clément

Bonjour Clément,

MIPS est en effet très chèrement valorisée, mais cela s’explique aussi par la qualité de ses fondamentaux (très forte croissance, rentabilité élevée, aucune dette etc..). Elle a par ailleurs publiée encore mieux que le consensus des analystes.

Après impossible de dire s’il est trop tard ou non, ça dépend de votre horizon de placement et de votre profil de risque. Si j’avais la réponse à cette question je serais déjà multi millionnaire 🙂

Bonjour Matthieu,

Pourrais-tu me préciser la colonne Delta?
Il y a des flèches oranges montantes ou descendantes, vertes, rouges avec des valeurs à côté.
Selon ton tableau, penses-tu qu’il est intéressant d’acheter du Biomérieux et du Adyen?
Je m base sur ta recommandation d’achat du moi: Genmab, NetCompany, et je sais que ces deux actions seraient payées au pire 10% plus cher que leur valeur. Je pense que vu leur croissance cela pourrait constituer un bont point d’entrée. Qu’en penses-tu?

Bonjour Christopher,

Le delta correspond à la variation de classement d’une entreprise d’un mois sur l’autre (attention c’est parfois un peu biaisé si j’enlève ou ajoute des lignes dans le screener).

Concernant le screener, je précise que ce n’est qu’un outil et qu’il ne donne pas de recommandation d’achat derrière.

Mais a priori ça ne me gênerait pas d’acheter Genmab ou NetCompany à la valorisation actuelle. Adyen a beaucoup grimpé ces derniers jours, il faut peut-être attendre un petit creux.

Bonjour,
une idée d’entreprise pour votre screener : la société suédois cellink AB

Bonjour Romain,

En effet Cellink est très prometteuse. Je la suivais à un moment mais j’ai arreté car je trouvais que j’avais déjà trop de lignes dans le secteur de la santé. J’attends un peu de voir ce que les fondamentaux donneront comme c’est une société encore très jeune.

Bonsoir Matthieu
Je rebondi sur le dernier message pour vous transmettre mon sentiment sur le domaine de la santé, ne trouvez vous pas que quand on regarde les courbes, celles-ci ont clairement bénéficié de l’effet Covid, pour ma part j’ai les équipementiers DIM, Chemometec mais je ne suis pas aussi enthousiaste que vous sur l’ensemble du domaine de la santé en général, je trouve les valeurs soit molles comme Sanofi & CO soit très risquée quand on touche aux petits labos en small et midcap et hyper volatiles, pas de tout repos.
J’ai conservé Genmab qui dévoile ses résultats demain mais je ne me fais pas trop d’illusion.
aux USA Pfizer que vous aviez il n’y a pas si longtemps, je ne m’explique toujours pas comment elle baisse depuis qu’elle a en gros fait l’annonce de sa réussite dans le vaccin, mystère. Edouard life vivote tranquillement.
Voilà mon sentiment, dans tous les cas je ne mets pas ce secteur à la hauteur de la tech, personnellement j’en fais même un fond de portefeuille en défensif pour les périodes de décroissance.
Bien sur DIM détient une ligne bien pondérée mais s’apparente pour moi plus à un secteur industriel de la santé que de la santé pure.
Bonne soirée

Bonsoir Gérard,

Tout comme vous je n’aime pas trop les bigpharma car sans croissance, très concurrentielle, pas de moat et relativement cycliques avec les phases de test, les durées des brevets…

En revanche j’aime beaucoup les équipementiers médicaux US qui sont historiquement très solides, avec une belle croissance LT. Il faut en effet éviter toutes les petites biotech dont la spéculation a été très forte avec le covid. Mais pour le reste je reste confiant sur le secteur à LT (notamment les valeurs que j’ai en portefeuille qui à mon sens sont loin d’être en bulle dans le secteur).

Bonjour Matthieu,
je voulais tout d’abord vous remercier quand à la qualité de votre site ainsi que pour toutes les informations que vous laissez gracieusement à notre disposition.
Ceci m’a permis de mettre en place un screener avec des critères pertinents et personnalisables.
J’aurais cependant besoin de vos lumières sur 3 points :
– lors du calcul du fair price, j’obtiens parfois des résultats très différents des vôtres. En particulier, sur Sartorius Stedim pour lequel j’ai un Fair Price de 172€. J’ai utilisé, je crois une méthode analogue à la votre : moyenne de (PER_moyen*BNPA2021+ PCF_moyen*cash_flowPA2021+PBR_moyen*actifNetPA2021). Je n’ai pas trouvé une estimation du CA par action en 2021 (et les estimations que j’en fais me semblent douteuses). Ai-je mal compris le principe ?
– avec vous un site qui recense les cours au 31/12 de chaque année, ou bien le faites vous à la main à partir d’un graphique de cours. C’est ma méthode actuelle, et ce n’est pas vraiment performant…
– je ne crois pas avoir vu une étude de St Microélectronics (la fonction recherche ne m’a rien donné non plus). D’après mon screener, elle est dans le même range que Novo Nordisk et un cran en dessous Sartorius mais est décôtée de 25% par rapport à son cours actuelle. Ai je raté son analyse, un oubli de votre part, ou bien y a t il une raison fondamentale à son omission ? Mon analyse (de débutant) financière me donne une société en très bonne santé, avec des perspectives de croissances très raisonnables.

Un dernier point, sur l’ergonomie du site : y a t il un endroit pour lire les derniers commentaires postés? Car ceux-ci, avec vos réponses, sont autant une mine d’information que vos articles, et je trouve dommage d’en rater.

Merci par avance pour le temps que vous prendrez à me répondre.
Pascal.

Bonjour Pascal,

Je n’utilise plus exactement les mêmes ratios dans le calcul comme expliqué en haut du screener dans la méthodologie. J’utilise le PER, le PSR et le min/max du prix sur un an. Je combine tout ça avec des bonus/malus en fonction de la trésorerie/dette et du taux de croissance.

L’important n’est pas de trouver le même résultat que moi mais de rester cohérent dans le méthode de calcul pour toutes vos entreprises.

En revanche je n’utilise pas le BNA (ou métrique équivalent) 2021 mais je fais une moyenne de 2020 2021 et 2022 pour lisser les résultats. Sinon si le BnA 2021 est anormal (baisse résultat covid ou autre) le calcul devient aberrant.

Pour STM je ne suis pas fan, l’entreprise n’a pas de moat ni d’avantage particulier. Je préfère de loin ASML en Europe, et dans une moindre mesure Soitec en France.

Concernant le site non il n’y a pas de moyen pour le moment de visualiser des commentaires récents. Mais je pourrais peut-être essayer de trouver une extension qui prend cela en charge. Je vais essayer de voir ça, c’est une idée intéressante !

Bonjour Matthieu,

Merci encore pour ce travail de qualité !

Si tu n’as pas encore répondu à cette question, que pense-tu de la baisse récente de l’action de JustEat Takeaway ? Je n’arrive pas à trouver de raison. Est-ce dû à la baisse générale des actions européennes ?

Merci encore pour tes analyses pertinentes

Bonjour Karin,

Ce sont toutes les actions de croissance sans exception qui chutent actuellement à cause de la hausse des taux d’intérêts US.

En ce qui concerne JustEat, j’ai personnellement revendu au début du mois car j’ai du mal à croire au moat de l’entreprise qui a beaucoup de concurrence en Europe (Delivery Hero, Uber Eats…). J’ai donc préféré m’en séparer car j’ai des doutes sur la rentabilité du business model.

Bonjour! Que pensez-vous des derniers résultats de Genmab? Je pense que le marché a aimé les résultats mais pas trop les prévisions 2021 + le programme de buyback. Conservez-vous la valeur? Merci !

Bonjour,

Les résultats ne sont pas mauvais au contraire, mais la rentabilité va légèrement baisser dans les prochaines années avec révision à la baisse des bénéfices et de l’EBITDA. Je trouve que le dossier reste néanmoins de très bonne qualité donc je conserve.

La forte baisse récente ne vient pas uniquement des résultats, mais de la hausse des taux d’intérêts long US qui ont pesé sur les valeurs de croissance. Tout le secteur medical a baissé dans des proportions relativement similaires à Genmab (sartorius, diasorin etc…)

Bonjour,

Me concernant, cette remontée des taux liée à la rotation lente, progressive et douloureuse vers les valeurs cycliques ne favorise pas mon portefeuille 😕. En effet, j’ai toujours préféré les valeurs de croissance Tech / Finance / Santé 💻 :
– d’une part de façon général, pour leurs fondamentaux,
– d’autre part de façon personnelle, étant dans le domaine de l’informatique.

Pour faire un bref bilan, j’étais entre +4,50% et 5,50% jusqu’à Fin Janvier. Depuis, entre -1,00% et -1,50%.

Même si c’est évident, l’occasion de rappeler l’importance de diversifier son portefeuille.
Et de posséder aussi des valeurs cycliques, et ce, mêmes si elles produisent moins de cache, sont moins solides…
En effet, ces derniers jours, seul Véolia et Total fonctionne vraiment. Et c’est tout ne possédant pas d’autres cycliques.

L’occasion de faire un bilan sur les cours de mes valeurs ayant déjà eu des résultats ce Trimestre, 15 valeurs sur mes 31. 2021 démarre plutôt mal 😢 :
– bien appréciés : Gn Store, L’Oréal, Philips et Véolia. 4 seulement 📈 !
– sans conséquence : Air Liquid, Deutsche Boerse, Orpéa, Sanofi et Wordline 📊
– mal appréciés : Biomérieux, Euronext, Genmab, Simcorp, Solaria et Wolters Kluwers 📉.

Bonne journée à tous

Bonjour Laurent,

Regarder la performance sur une semaine ou un mois et en tirer des conclusions n’a pas vraiment de sens. Oui les cycliques ont mieux tenu cette semaine car la baisse n’est pas fondamentale mais technique. Néanmoins, sur un horizon de temps adapté l’investissement dans les cycliques n’a pas de sens. Quelle est la performance de Veolia et Total sur 10 ans, 5 ans ? Pas fameuse en réalité.

Il faut donc regarder le scope de manière plus large. En investissant sur des valeurs de croissance, on s’expose nécessairement à plus de volatilité. On ne peut pas espérer une valeur qui fait 300% sur 5% et qui ne corrige pas lors des baisses. Mais sur le long terme, les performances sont au rdv.

Bonjour Matthieu,
Completement d’accord avec vous, cela fait peut etre peur sur une semaine ou quelques mois mais la bourse il faut voir sur long terme.
Concernant Genmab, j’aurais souhaité prendre une position mais sur Bourse direct beaucoup de vos valeurs n’y figure pas, j’ai trouvé Genmab mais sur la place allemande (DK0010272202), cela peut il convenir ? malgres des frais de 15euros minimum.

Bonjour Sébastien,

Exactement, d’ailleurs quand on prend un peu de recul, même sur les valeurs qui ont perdu 20% sur la semaine, elles restent toujours largement en positif sur 6 mois ou 1 an…

Il ne faut donc pas uniquement regarder la performance court terme (même si évidemment quand tout est rouge on est tenté de faire des bêtises…).

Si un vrai krach devait arriver, je serais 100x plus rassuré par exemple avec du Hermes qui est très chère qu’avec du Renault (que plus personne ne voudra en portefeuille à ce moment d’ailleurs!).

Pour BD en effet c’est genant car il ne donne accès qu’aux actions Françaises… pour cela que je déconseille ce courtier en général. C’est quandmême aberrant d’avoir un produit qui donne l’accès à l’Europe et de n’autoriser que la France…

Mais oui vous pouvez acheter sur la place Allemande car la liquidité est encore correcte. Attention aux frais parcontre faites bien vos calculs en fonction de la taille de ligne.

En effet comme je l’évoquais dans ma réponse précédente, je pense aussi que l’investissement dans les valeurs de croissance est la meilleure chose à faire à Long Terme 👍.

Cependant, les fonds et investisseurs peuvent décider d’investir un temps dans les valeurs les Cycliques.
La Bourse est aussi une question de cycles. Cycles pouvant être d’ailleurs de nombreux mois ou années. Et ce :
– même s’il n’y a aucune raison valable,
– même si elles sont moins fondamentales, solides et performantes en Cash.

Prenez par exemple les Cryptos Monnaies. A Long Terme, je pense qu’il n’y aucune raison qu’elles performent.
Cependant force est de constater que de gros porteurs se placent sur ces valeurs depuis quelques mois. Et cela peut encore durer quelques temps.

Après tout, l’investissement se fait-il toujours sur la base de raisons valables à court et moyen terme ?

Au contraire l’investissement se fait sur des raisons valables à la long terme. Sinon on passe son temps à arbitrer entre cyclique, value, croissance…

D’ailleurs la comparaison n’a pas vraiment lieu d’être car une approche croissance est 100% passive : on achète et on laisse la valeur monter à long terme car portée par les fondamentaux. Les achats cycliques sont ultra court termiste. On cherche une décote, on achète, on revend. On recherche une autre décote etc…

C’est ultra chronophage, ne fonctionne pas vraiment (il faut avoir bon à l’achat et à la vente, ce qui est quasiment impossible d’être régulier à LT). Cela n’a rien de passif, et tout les gestionnaires actifs qui appliquent ces fameuses « rotations » à leurs portefeuilles n’arrivent pas à surperformer leurs indices… c’est bien la preuve de l’inefficacité de cette méthode.

Laisser un commentaire