Screener action bourse PEA Juillet 2021

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score) en combinant de nombreux critères de l’analyse fondamentale.

L’objectif est de mettre en lumière les actions dont les fondamentaux sont exceptionnels et dont le potentiel de croissance à long terme permettra d’obtenir la performance boursière la plus élevée possible.

 

Screener action bourse PEA  Juillet 2021

 

Calculs des scores du Screener

Pour comprendre quels critères sont utilisés afin d’arriver au score global, vous pouvez consulter cet article qui détaille la combinaison de tous les aspects analysés.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, du PSR, de sa variation de prix sur la dernière année, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix n’est pas trop supérieur au fair price, et de faire attention avant d’investir dans une action trop chère.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans à partir du prix actuel et en ajoutant 5 ans de croissance. C’est intéressant pour les entreprises de croissance car elles peuvent être sur-évaluées à l’instant T, mais peuvent croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans.

 

 

Force acheteuse

La force acheteuse correspond à un Momentum court terme (durée de 1 ans) de l’action en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

 

Screener force acheteuse

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.

 

 

Variation de classement

Le screener affiche pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact dans le screener)

 

 

Remarque Générale

 

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

L’indicateur le plus important est également à mon sens la qualité des fondamentaux (score global) et non la valorisation court terme d’une action (fair price). Il vaut parfois mieux surpayer une entreprise de qualité plutôt que de sous-payer une entreprise en déclin.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon PEA (prix des actions au 04/07/2021) :

 

Dans l’utilisation du screener, on pourrait imaginer vendre toutes les entreprises en dessous d’un certain score car cela signifie que leurs fondamentaux ne sont pas suffisamment bons. On pourrait par exemple fixer cette limite à 6 ou 7/10 pour ne conserver que les meilleures entreprises. De cette manière, le screener serait utilisé de manière totalement factuelle sans aucun biais émotionnel.

Les étoiles correspondent à mes valeurs préférées, jugées les plus qualitatives et les moins spéculatives/volatiles (long historique de performance, bigcaps bien établies). Cela correspondrait aux valeurs que je privilégierais si je devais composer un portefeuille minimal en ne sélectionnant que quelques entreprises dans la liste. Ce sont également les valeurs que je compte renforcer en priorité dans ce contexte incertain de remontée des taux.

 

Changements du mois : Ajout de Scatec Asa que j’avais oublié le mois dernier

 

Screener action bourse PEA Juillet 2021 1Screener action bourse PEA Juillet 2021 2Screener action bourse PEA Juillet 2021 3

 

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Evolution Gaming, EQT AB.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

72 commentaires

Bonjour Matthieu

Merci pour ce screener, est ce que les vacances seraient pour la semaine prochaine avec ce reporting mensuel une semaine à l’avance !!? 😉

J’ai deux questions a te poser :

1. L’évolution du fairprice 5 ans me pose question. En regardant par exemple la valeur Alfen sur les 3 derniers mois, la valeur en mai mentionne un prix actuel inferieur a 60 euros, un prix théorique de 260 euros a 5 ans, soit un potentiel de 359%, intéressant !!

Avec la remontée de la valeur, je m’attendrai en conséquence a voir la valeur 5 ans relativement stable, et donc le potentiel croissance 5 ans diminué. Il n en est rien avec toujours un potentiel croissance de 359% et une valeur a 5 ans qui explose. Qu’est ce qui cloche dans ma réflexion, si tu peux m éclairer?

2. J aime beaucoup Scatec, je ne suis pas surpris du potentiel donné a ce titre, je suis un peu surpris par contre de sa relative basse note. Disons que pour ce secteur de l’énergie, une note inferieure a 7-7,5 est presque synonyme de risque, à mes yeux. Quels sont les faiblesses que tu as identifié chez Scatec, et peut elle a tes yeux les combler a moyen et long terme.

Bien à toi,

Cédric

Bonjour Cédric tu as bien vu, je pars en vacances vendredi prochain 😉

Pour Scatec les points négatifs :

– pasmal de dette (même si par rapport au secteur elle est plutôt bien située)

– marge d’ebit en baisse sur les dernières années

– mauvais ROE

– révisions des analystes récemment et régulièrement revues à la baisse en terme de CA et de bénéfices

Pour Alfen, ce qui a du changer depuis le mois dernier c’est le min/max sur 1 an qui sert en partie à calculer la valorisation. Je suppose que c’est cette donnée qui a augmenté d’une dizaine de % depuis. Ça peut arriver si on sort d’une période de volatilité où un point bas disparaît s’il sort de la période glissante de 1 an.

Bonjour Mathieu;
Merci pour ton screener et pour ton contenu qui est toujours de très bonnes qualités et d’une grande utilité.

J’ai une question et j’aimerais connaitre ton point de vue; que penses-tu de l’entreprise Aixtron (AIXA) ?

Merci,

Bonne journée,

Gabriel,

Bonjour Gabriel,

Je ne connais pas vraiment l’entreprise et ses particularités par rapport à des concurrents comme Be Semiconductors ou autre. C’est un domaine trop pointu pour bien comprendre les écarts technologiques. Je pense donc qu’il vaut mieux privilégier les leaders que les petits.

Je vois parcontre qu’il n’y avait aucune croissance sur les dernières années (de 2017 à 2020 à minima) donc personnellement ça me dissuaderait d’y investir.

Bonjour Matthieu,

J’espère que tout va bien pour toi, je suis toujours avec assiduité ton travail vraiment bon. En parallèle, j’ai fais une pré-sélection de quelques valeurs afin de continuer à diversifier les secteurs en Europe et je voulais avoir ton avis :

– AERGIRBIO (AB)
– CARGOTEC OYJ
– EPIROC (AB)
– NTG NORDIC
– VALMET OYJ

Merci pour ton retour,

Luc

Bonjour Luc,

Je n’ai pas beaucoup de temps en ce moment mais une analyse très rapide :

Aergirbio : pas trouvé sur ZoneBourse

Cargotec : pas beaucoup d’intérêt selon moi -> pas de croissance, de la dette, des marges faibles, performance très mauvaise de l’action à long terme. Ok ce n’est pas cher mais pas une raison suffisante pour l’achat. Dans le domaine il y a des boites intéressantes en Norvège comme NTS Asa ou des transporteurs/pêcheurs maritimes.

Epiroc : belle entreprise dans le domaine du BTP, avec un bilan solide et des marges élevées. La valorisation est tout de même assez élevée je trouve pour une cyclique avec une croissance aussi faible. Pourquoi pas mais ce n’est pas un coup de coeur.

NTG : DSV Panalpina est selon moi plus intéressante en tout point.

Valmet : clairement celle que je préfère de votre liste, c’est un industriel de grande qualité et bien diversifié dans plusieurs activités. Je regrette cependant la montée récente du prix de plus de 50% au dela du cours avant covid, pour des bénéfices globalement similaires. Ce n’est donc peut-être pas le meilleur moment, même si en absolu la valorisation reste assez faible (vers 10x l’ebitda 2021). On retrouve ce pattern graphique chez tous les industriels de qualité qui ont flambé post covid… pas simple de se positionner à l’achat

Merci Matthieu pour ton retour rapide.

Bonjour a tous,

Petite question je me pose la question de transferer mon CTO de ma banque actuelle vers Degiro qui semble satisfaire beaucoup d’entre vous ici. Je souhaiterai eviter de vendre pour ne avoir la plus value cependant j ai cru comprendre qu il etait preferable de recommencer a zero dans les commentaires. Merci par avance Arnaud

Bonsoir Arnaud,

Vous pouvez transférer votre CTO en gardant vos positions avec vos PRU, c’est intéressant fiscalement. Par contre entre un courtier Français qui transfère à un courtier hollandais, ça peut être assez long et potentiellement il pourra y avoir des erreurs dans vos PRU. Il faudra bien vérifier

Bonjour Arnaud,

J’a eu fais cette démarche l’été derniers je suis passé de Boursorama à DeGiro ( les frais de boursorama et DeGiro sont assez important à partir d’un certain nombre de ligne ) mais c’est nettement mieux quand vous passez un ordre d’achat et de voir si peux de frais ou de commission dont vous amortissez vite le frais de transfert !

Je rejoins Matthieu, sur le fait que le PRU est basé sur votre entrée au sein du courtier, j’ai demander pendant 5 mois de faire une mise à jours au service de DeGiro il m’ont dit qu’il le ferait mais cela n’a jamais été le cas j’ai donc abandonné et suis en réel mon portefeuille via YahooFinance.

Le service transfert de DeGiro est particulièrement agréable, basé en Hollande j’ai eu à faire à un jeune Français très compétent, poli et serviable !

Merci Jean, Merci Matthieu,

Oui j ai une 40 ene de lignes environ a transferer. Degiro n a pas de droit de garde vs ma banque donc meme avec les frais de transfert cela serait vite absorber. J attends de voir avant de me decider car ma situation fiscale est complique 2eme changement de pays en un an et potentiellement un 3 eme ou la fiscalite sur les plus value est limite donc vendre pourrait simplifier un transfert de CTO.

Merci encore pour votre retour

Merci beaucoup Jean pour le retour d’expérience !

Bonjour Matthieu,

De rien si cela peut aider, par contre je me retrouve moi même aujourd’hui sur un dilem, j’ai peut-être la chance d’obtenir un PVT au Canada, et malheureusement cela a priori terme à mes investissement sur CTO voir PEA,

Aurais tu un astuces ou un savoir pour ne pas perdre mon CTO chez DeGiro si je venais à partir durant 2 ans la-bas ainsi que pour le PEA ?
Sinon vers quel courtier me tourner afin d’une fois de plus transférer mes fond pour rien vendre pour une histoire de 2 ans voir moins…?

Bonsoir Jean,

Je me trompe peut-être mais normalement à partir du moment où ces comptes sont ouverts, vous n’avez pas à les cloturer si vous quittez le pays. Vous pouvez même continuer d’y investir (je connais des gens qui travaillent aux US et qui ont toujours leur PEA ouvert et ils peuvent continuer les arbitrages dessus).

Bonjour Matthieu,

Une nouvelle fois, merci pour ces mises à jour. Peux-tu me donner ton avis sur Capgemini ? Le CA a été revu à la hausse. Il me semble que tu possédais cette valeur auparavant non ?

Bonsoir Ludovic

Non je n’ai jamais détenu Capgemini. Les fondamentaux sont plutôt bons et l’action n’est pas très chère, il n’y a donc pas un gros risque à ce positionner dessus à ce prix.

Mais globalement l’entreprise n’a jamais été très bien gérée et n’a pas un track record exemplaire. Je préfère personnellement Accenture qui est le leader mondial. Son siège est en Irlande donc c’est l’une des rares boites Américaines éligible au PEA. Autant en profiter.

Merci pour ton retour sur Capgemini et Accenture qui est effectivement éligible PEA. Malheureusement le mien étant chez Fortuneo, il est inenvisageable d’acheter sur les places US (30€ à 50€ de frais par transaction). A réfléchir sur mon CTO Degiro.
Bonnes vacances

Bonjour Ludovic,

Concernant les frais ceux ci sont plafonnés à 0,5% du montant de la transaction depuis la loi pacte. A titre personnel je suis chez BforBank et cela a considérablement élargi mon horizon d’investissement 😉 En pratique lorsque j’achète une action en Suède, Allemagne ou Italie sur mon PEA je suis prélevé de frais importants (~30€ pour un ordre de 1000€) qui me sont ensuite remboursés sous 2 à 3 jours (d’ailleurs j’ai même constaté que le solde de frais faisait systématiquement moins que 0,5% du montant de la transaction 🤔). Il vaudrait peut être le coup de se renseigner mais j’imagine mal fortunéo ne pas appliquer ce plafonnement de frais sur le PEA…

Bonjour Guillaume,
Merci pour votre retour d’expérience. je vais me renseigner auprès de Fortunéo 😉

Bonjour Matthieu,

Merci pour la réponse du PEA en effet j’ai trouvé aussi sur internet des solutions.

Mais pour le CTO que me conseil tu ? DeGiro clôturerai mon compte du moment ou je part même si c’est à durée limité ? pense tu qu’il faudrait pendant c’est 2 ans garder une adresse en France ainsi que mon compte courant au CA afin de continuer a bénéficier de ce compte ? ou vaut-il mieux que je rebascule tout chez un autre broker/courtier mais lequel ? BfB, XTB, Fortuneo…. ?

Ou y-a t-il un moyen de contourner sans que cela me coute trop d’argent ?

Bonjour Jean,

Je pense que tu n’as pas à informer Degiro que tu changes de pays temporairement, pas besoin de cloturer le compte. Par contre il faudra que les virements viennent du compte Français renseigné.

Il faut peut-être juste faire attention aux spécificités US/canada avec les « US person »

Petit article interessant dont une majeure partie des entreprises sont dans la liste de Matthieu

https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Les-meilleures-actions-en-trendfollowing–35824661/?countview=0

Pour Jean , je confirme le point de vue de Matthieu. Tu peux garder ton compte et les virements doivent venir d un compte Euro. Attention juste a la fiscalite

Bonne journee

Meric Matthieu et Arnaud, je suis réticent par rapport effectivement au fisc, étant donné que je part pour un PVT de 2 ans max je doit quand même informer le fisc français, mais ils sont pas en corrélation avec DeGiro étant donné que notre IFU c’est à nous de le remplir lors des impôt…

Je vais regarder pour les US Person.

Merci en tous cas à vous 2

Vous parlez de Degiro mais qq a t’il Trade Republic où les frais sont assez réduits et qui va proposer prochainement un ifu français et peut être un PEA ?

TradeRepublic arnaque pasmal sur le spread de ce que j’avais pu lire…

C’est à dire qu’il y a un fort écart entre le prix réel et le prix proposé à l’achat/vente par le courtier. Ils se servent sur la différence… (donc des frais cachés).

Il me semble également que la liste des supports disponibles à l’achat (action, ETF, places exotiques…) est très réduit par rapport à Degiro.

Hello as-tu stp un avis sur Eutelsat / Kaufman&Broad ? Quand entrer dans Sartorius et dans Schneider ? Bonne journée

Bonjour

Eutelsat est clairement has been et à fuir. La dette est énorme, la boite est en déclin…
C’est un domaine spécifique et l’Europe va clairement se faire bouffer par spaceX et Virgin qui font bien mieux et moins cher…
c’est typiquement le genre de value trap.

Kauffmann pas beaucoup d’intérêt à part le dividende, la croissance n’est pas au rdv. Je privilégierais peut-être Nexity à la place qui est le leader et qui est plus diversifié.

Pour Sartorius et Schneider ce sont deux très belles entreprises que je compte détenir personnellement sur le long terme. Idéalement il faut essayer de les acheter au moindre petit creux, ça n’arrive pas souvent avec ces valeurs

Bsr, merci pour ce site très précieux ! Je me permets moi aussi de vous interroger sur des titres
Korian ou Orpea?
Publicis ou Vivendi?
Mcphy ou HRS?
Catana ou Fountaine Pajot?
Valneva/Pharmagest/Eurofins?
Bonnes vacances

Bonsoir,

J’ai personnellement Orpéa en portefeuille que je préfère à Korian. Orpéa est leader en Europe avec des lits dans de nombreux pays.

Je n’aime ni Vivendi ni Publicis qui sont deux boites dans des secteurs en déclins, globalement dépassées par les boites US avec la digitalisation.

Je déconseille McPhy et Hrs : deux boites qui ne font que fumer du cash, qui sont sur des niveaux de valorisation déraisonnables avec un avenir très incertain. À éviter selon moi.

Dans la santé j’ai Sartorius et Eurofins qui sont selon moi les 2 plus belles boites Francaises dans le secteur.

En small tech à potential et excellente gestion j’ai Esker et Pharmagest qui sont exceptionnelles (même si chères).

Bonjour Matthieu,
Merci encore de partager tout cela !
Petite question sur Dassault Systèmes et la récente division du nominal.
Qu’en pensez-vous ?
Merci d’avance !
Aurélien

Bonsoir Aurélien,

Il n’y a rien à y dire, cela ne change rien. On a maintenant 5x plus d’actions qui valent 5 fois moins. Le seul intérêt est que c’est plus simple de renforcer car l’action sera plus liquide pour les petits porteurs.

Avez-vous des conseils ou mise en garde ?
Merci monsieurThales, Vinci, Aubay, Kumulus

Bonsoir,

Non rien de particulier, à part que Thalès et Vinci souffrent encore de la reprise tardive de l’aéronautique. Aubay est une belle petite ESN de qualité, peut-être l’une des plus intéressantes en France. Pour Kumulus je ne connais pas, visiblement ils vendent des cigarettes électroniques en ligne. A priori les marges sont très faibles donc la rentabilité est quasinulle. C’est un secteur assez complexe car peut subir à tout moment des contraintes réglementaires, donc à surveiller de près.

Bonjour Mathieu,

Je ne trouve pas swedencare sur Degiro, vous le détenez sur quel broker ?

Bonne journée, cordialement

Bonsoir Laurent,

Sur mon PEA au Credit Agricole. Peut-être qu’elle n’est pas référencée chez Degiro.

Bonjour Mathieu
Que penses-tu de St Gobain, Atos, Ipsen, Generix et Soitec ?
J’ai lu tes posts précédents : ce serait bien par exemple d entrer aujd’hui dans Prosus et Pharmagest, pour du LT?
Ps : dans quoi travailles-tu? Personnellement je suis enseignant et j epargne environ 500€ par mois.

Bonjour Nathan,

Je suis personnellement ingénieur Aéronautique.

Atos est à éviter selon moi. Le domaine est intéressant et le secteur en croissance (super-calculateur, cyber sécurité…), mais Atos souffre d’une très mauvaise gestion et d’une perte de confiance des investisseurs suite aux mauvais résultats. Dans le domaine il vaut mieux privilégier Alten ou Capgemini en France, et encore mieux Accenture aux US qui est éligible au PeA (siège en Irlande).

Pour Saint Gobain je suis sceptique et je trouve que la hausse est déraisonnable. Elle profite de l’engouement écologique avec les constructions responsables (isolation etc…). Mais il ne faut pas oublier le track record de l’entreprise qui est plutôt très moyen. C’est une entreprise cyclique qui n’a jamais vraiment réussi à croître sur le long terme.

Ipsen souffre de plusieurs problèmes sur ses médicaments avec des dates régulièrement retardées. C’est le soucis quand on est un petit dans le secteur. Je connais mal le dossier mais je préfère de loin Labo Rovi en Espagne. Il y a sinon Dermapharm en Allemagne ou Pharmanutra en Italie.

Pour Soitec je suis positif, j’ai la valeur en portefeuille. Elle propose des solutions relativement innovantes dans les sémiconducteurs et n’est pas juste un fabricant classique comme StMicro qui n’a aucun intérêt contre les boites US.

Bonjour Mathieu
Que penses-tu de St Gobain, Atos, Ipsen, Generix et Soitec ?
J’ai lu tes posts précédents : ce serait bien par exemple d entrer aujd’hui dans Prosus et Pharmagest, pour du LT?
Ps : dans quoi travailles-tu? Personnellement je suis enseignant et j epargne environ 500€ par mois 🙂

Merci pour ta réponse rapide et détaillée.

Combien faut-il investir au grand minimum dans une ligne selon toi ? Je n’ai que 2000€ de côté pour mon PEA (mais dont je peux vraiment me passer, j’ai de l’epargne de précaution suffisante à côté, etc) et ne pourrai ensuite pas mettre plus de 200/250 par mois dans mon PEA (sur mes 500 épargnés)… je suis assez perplexe et perdu.

Il n’y a pas de minimum mais je pense que si tu commences les ETF seraient plus adaptés. Pour le stock picking il faut idéalement un minimum de 20-30 lignes pour être bien diversifié. Cela varie ensuite selon les courtiers pour les frais mais des lignes à moins de 500€ c’est limite (cher en frais et les lignes ne représentent rien). Le mieux est de commencer par les ETF et une fois 10k€ atteint il est possible de revendre pour 20 lignes à 500€. Ensuite des renforcements mensuels suffiront.

Bonjour,
J’ai envie, après t’avoir lu, d’ouvrir 3 lignes pour du LT.
Dassault S
Pharmagest ou Eurofins
Edenred

Comment savoir si je dois attendre un hypothétique repli avant de mettre environ 500€ dans chaque ligne ? C est mon dilemme…
Comme je te l ai écrit, je ne pourrai ensuite renforcer que par trimestre.
Quand j ai ouvert mon PEA avec FDJ, la question ne se posait pas😅

Il n’y a malheureusement aucun moyen de le savoir avec certitude. Ce qui est important n’est pas le point d’entrée mais de trouver des entreprises de qualité et de surtout les conserver le plus longtemps possible.

Finalement dans 10 ou 20 ans le fait d’être rentré à +10% ou -10% ne changera quasi rien.

Bonjour,

En effet, force est de constater qu’il est important de se positionner dès que l’on trouve des Entreprises de qualité afin de ne pas « louper le train ».
Notamment ces derniers temps ou elles continuent de surperformer de mois en mois.

Et en effet aussi, + ou – 10% ne changera pas grand-chose à Long Terme.
Mais donneriez-vous le même conseil sur des Entreprises qui ont pris plus de 100% en 12 mois comme Esker, Asml, LVMH ou Hermés… ?

En prenant l’exemple de Neoen, ceux qui ont investi à 60€ en Janvier risque d’en avoir pour quelques années avant de rentrer dans leur frais.
Certes, le secteur des énergies vertes n’est surement pas comparable à la Tech et au Luxe.

Bref, avec votre expérience, que feriez-vous si vous n’étiez pas déjà positionnez sur Esker, Asml, LVMH ou Hermés ?
– se positionner même sur leurs plus hauts ?
A titre personnel, cela paraît effrayant même si ce sont les plus belles Entreprises de leurs secteurs…
Je ne comprends pas : elles n’étaient pas sous-valorisées avant leurs +100% ? Qu’est ce qui justifie ces hausses ?
– attendre un repli de XX % ?

Peut-être ai-je un mauvais raisonnement mais je tiens à penser :
– d’une part, que l’on peut considérer que tout se passe relativement bien en Bourse depuis Mars 2020, Et qu’à un moment, nous retrouvons une tendance générale baissière pour quelques mois ou années,
– d’autre part que ces « Entreprises aux +100% en 1 an » seront un jour ou l’autre dans une tendance baissière qui durera bien plus longtemps qu’on ne le pense…

Merci par avance pour vos éclaircissements,

Cordialement,
Laurent

Bonjour Laurent,

Lorsqu’on a un portefeuille bien diversifié on trouve théoriquement toujours quelques actions à des prix intéressants. Elles sont donc évidemment à privilégier.

Évidemment les actions qui ont beaucoup monté ne présentent pas un timing de excellent. Néanmoins regardez les cours d’Hermès ou d’Esker sur 10 ans ou 20 ans. Elles passent 80% de leur temps sur des plus hauts avec des corrections très rares et de faible amplitude . Le fait que le cours soit haut n’est donc pas une excuse pour éviter l’achat.

Les hausses récentes viennent des injections des Banques Centrales dans l’économie. C’est du jamais vu avec un tel niveau. La finance d’aujourd’hui n’est pas comparable avec le passé. Par conséquent il faut raisonner en valorisation relative et non absolue. Les PER anciens n’ont plus beaucoup de sens en comparaison. Il faut estimer que le marché actuel est à un juste prix. Ensuite, en fonction des futures annonces économiques (taux d’intérêt, croissance etc..) on ajustera les cours en relatif. Il est aujourd’hui impossible d’estimer un juste prix en absolu. Comme je le répète depuis maintenant plus d’un an, les fair price donnés par les screeners sont à prendre avec des grosses pincettes comme les règles du jeu ont changées.

Pour Neoen c’est totalement différent. C’est une jeune entreprise (moins de 5 ans d’historique). Elle a tout a prouver. De plus ne pas oublier qu’elle a fait une AK à 20% qui ne sont donc pas une vraie baisse puisque vous avez soit des nouvelles actions soit vendu les bons de souscription.

Bonjour

Merci Matthieu pour tes réponses toujours précises et concrètes, à de très bonnes questions d’un investisseur type, probablement un peu désorienté (comme moi) sur la méthode de valorisation des actifs.
En d’autres termes, le cours des années à venir des indices dépendra plus largement de l’évolution de la politique monétaire des banques centrales que des bénéfices réels et de la croissance des sociétés. Une bonne claque pour mon éducation basée sur le courant du cartésianisme 🙂
A Laurent De, à moi, à d’autres… : pour se poser moins de questions, peut être faut il se contenter d’investir en bourse avec la méthode DCA dans l’hypothèse d’un placement LT ou TLT.

Bonjour,
tout d’abord, merci à Matthieu pour ton site qui facilite énormément la tache de chacun pour la recherche d’entreprises à fort potentielles et tes conseils avisés.
Pour répondre à Laurent de et à Cedric, vous pouvez être certains qu’il y aura de fortes corrections, mais il est impossible d’affirmer que ce sera pour la semaine prochaine ou pour dans 5 ans. Vous aurez toujours à tout moment des éminents spécialistes qui vous annonceront pour les uns, que les arbres vont continuer à monter au ciel et pour les autres, que le big crash est sous nos pieds.
Du coup rien à faire de ce coté ci, à part peut être, alors que c’est à l’encontre de nos biais psychologiques, de s’efforcer d’investir plus conséquemment à chaque fois que le marché baisse, juste pour s’entrainer au fait que la baisse même substantielle de notre portefeuille ne nous affecte pas, mais est au contraire une opportunité de le faire rebondir plus fortement.
Effectivement la politique monétaire, et donc les taux auront un impact fort sur le marché action. Aujourd’hui les taux sont proches de zéro, imaginez qu’ils remontent à 4% (exemple purement fortuit), alors il est évident qu’il y aurait une fuite monumentale des liquidités du marché action vers les dettes souveraines (dit taux sans risque). En effet à quoi bon prendre des risques sur le marché action au rendement de l’ordre de 2-3% alors que le taux sans risque serait de 4. C’est aussi pour cette raison que le marché scrute la fin ou la baisse du QE qui serait un signal de remonté des taux car les dettes souveraines deviendrait d’un coup plus risquées car tributaires du marché privé et non plus des banques centrales qui créent de la monnaie « ex nihilo ».
Cependant et pour finir de répondre, une entreprise qui croit sont activité de 20 à 30% tous les ans, avec un excèdent de marge opérationnel (ebe) en progression ou à un taux déjà conséquent n’aura aucun soucis à moyen terme à performer, car votre coté cartésien (Cedric) saura reconnaitre que si les 2 indicateurs mentionner (croissance et ebe ) ne cessent de croitre c’est au final le bénéfice/action qui ne cessera de monter et que même si la vérité du PER se retrouve à 10 ou 15 dans 5 ans, elle rattrapera « la décote » en quelques années.

C’est intéressant ce que vous dites Bruno, mais est ce qu’on va sortir des QE en Europe ? Les états sont très très endettés, la fin de la pandémie est encore loin probablement et les économies ne s’en sont pas encore remise. A part une inflation hors de contrôle, l’UE et la BCE n’ont aucun intérêt à faire monter les taux

Entendu, merci. Je vais me lancer, en zieutant Prosus, Esker, Neoen et le luxe.

Bonjour Matthieu,
Pourriez vous me donner votre avis éclairé sur BE SEMICONDUCTOR Industrie N.V
Merci d’avance
Cordialement

Bonjour Rod,

Je trouve que l’entreprise est relativement cyclique avec des résultats imprédictibles. Je préfère dans le domaine ASM International qui souffre des mêmes problèmes mais qui me semble plus solide financièrement.

Bonjour Matthieu,

A titre informatif ta comparaison de ton PEA à l’indice de référence c’est le CW8 :
dividende réinvestit ?
code : LU1681043599 ?

Merci

Bonjour Jean,

Oui c’est le CW8 avec dividendes réinvestis. S’il y a un léger écart sur les performances annuels c’est que je bloque le calcul à une certaine date pour préparer l’article de reporting qui n’est pas nécessairement celle de la publication. L’important est que le calcul de mon portefeuille est basé exactement sur la même date donc la comparaison est juste.

Ok d’accord mais c’était juste à titre informatif pour moi, via le CA Investor je fais la comparaison des performances de mon portefeuille via certains indices est c’est pour être sur que le CW8 indiqué  » LU1681043599  » est bel est bien le CW8 dividendes réinvestits.

Merci

Pour vous, quel serait environ le minimum à mettre par ligne ? Minimum en-dessous duquel il serait vain et illusoire d’espérer quoi que ce soit.
Serait-ce le même montant si l’on envisageait de ne plus toucher la ligne pendant x année / si l’on souhait renforcer tous les 3/6mois ensuite ?
(N’avoir qu une seule action Sartorius, Teleperformance ou deux Soitec, par exemple, et laisser courir : serait-ce stupide ?).
À bientôt.

Bonjour,

Il ne faut pas raisonner par nombre d’actions mais par montant investi. Il n’y a pas de minimum ou de maximum, disons que cela dépend de la taille de votre portefeuille et du nombre de ligne que vous possédez. Cela dépend surtout de vos objectifs : mettre 1000€ et si vous doublez vous ne gagnerez que 1000€. Cela ne changera pas votre vie. Si vous mettez 100k€ cela vous donnera 100k ce qui est d’avantage game changing. Cela dépend donc surtout de vos ambitions et de vos attentes. Après évidemment si vous avez une centaine de lignes vous mettrez en moyenne 5 fois moins qu’avec une vingtaine.

Donc si vous avez de fortes convictions il faut mettre le maximum, dans la mesure où une ligne ne doit pas non plus peser plus de 5 ou 10% du portefeuille pour des questions de réduction du risque. Les frais de courtage sont aussi à prendre en compte mais aujourd’hui la majorité des courtiers en ligne sont raisonnables.

L’important n’est pas de se torturer l’esprit en cherchant des allocations parfaite, cela n’existe pas. Ce qui compte c’est tout simplement le fait d’investir le plus régulièrement possible et le plus possible et de tenir le cap sur le long terme. C’est le seul moyen de créer de la richesse à coup sûr sur une longue période de temps.

Entendu. Merci!!!
Et renforcer régulièrement, en DCA ? Peu importe le cours ou seulement sur un repli?

Sur un portefeuille global il y aura toujours quelques entreprises sur des prix intéressants ou des replis donc potentiellement à privilégier. Néanmoins comme je répète souvent sur le très long terme les points d’entrées n’ont quasiment aucune influence sur la performance. Dans 20 ans on se fichera un peu de savoir si on est rentré sur un +10 ou un -15%. L’important est de sélectionner des bonnes valeurs et de les garder aussi longtemps que possible.

Bonjour Matthieu, Bonjour à tous,

@Matthieu : bonne remarque en effet sur la « vie » des actions et leurs 80% / 20%.
Merci aussi pour votre argumentaire des hausses et valorisations amenant à réfléchir 🙏.

Mais comme vous le dites aussi et surement malheureusement pour moi et d’autres, ma conscience me dit à regret que le Timing du moment n’est pas très judicieux.
Aussi en ce début de semaine, tout le monde croyait à une chute un peu plus forte qui aurait peut-être permis de rentrer sur quelques une de ces valeurs Luxe et Tech… mais tant pis.

@Cedric, @Bruno : rassurant de constater que je ne suis pas le seul à réfléchir aux mêmes problématiques d’un investisseur type 👍.
J’en profite aussi pour affirmer : « Quelle belle communauté : ça fait chaud au cœur » 🤩.
Un Grand Merci à Matthieu et à vous tous 🤩 !

Comme il est coutume de dire, d’autres opportunités solides à bons prix se présenterons.
Mais le problème est qu’elles sont de plus en plus rares.
D’ailleurs, voici celles que j’ai en Watch List que je juge pas trop chères 😉 :
– Bhg Group,
– Ecomiam,
– Pharmagest,
– Neoen,
– Scatec.
Les 3 premières « Bon père de famille » et les 2 dernières « Un peu plus risquées ».

Je crains quand même que Ecomiam et Scatec continuent leurs consolidation pour la 1ère et surtout chute pour la seconde.
Qu’en pensez-vous 🤔 ?

Bien cordialement,
Bon week-end ☀️

Bonjour et merci à tous pour vos contributions, qui permet de mieux comprendre la psychologie de chacun : pas facile d’être un investisseur « ordonné » afin d atteindredans son objectif financier propre.
Et merci à Matthieu pour la qualité de son blog, de ses échanges et encore une fois de sa bienveillance.
Sur le fond, je me considère comme un vrai investisseur amateur, où la valorisation absolue est mon premier réflexe pour analyser une société et l intérêt d y investir. Là où les investisseurs plus aguerris ( comme Matthieu fait partie 😉) font la différence, c’est qu’ils n’hésitent pas à investir dans des sociétés avec des valorisations élevées, car les entreprises en question ont probablement un vrai mat, un avantage concurrentiel significatif ou qu’elles sont incontournables dans leur secteur respectif .. Je tire mon chapeau à ces investissements, fin connaisseur des marchés économiques : N’ayant pas ces facultés, je me suis rabattu pour me rassurer sur un pourcentage significatif sur quelques ETF (70-30), évitant ainsi de me confronter à cette notion de valorisation relative que je n’ai toujours pas pris en compte, à tort, malgré les rappels bienveillants, réguliers, de notre hôte.
Salutations et bons investissements😉

Bonjour Cédric,

Certaines choses viennent avec l’expérience et je me considère encore comme un jeune investisseur. J’ai encore beaucoup à apprendre et je gagne en connaissance chaque année. On s’améliore progressivement et petit à petit notre compréhension des marchés et de la finance s’éclaircit. Quand je repense aux questions que je me posais il y a quelques années, les réponses me semblent maintenant évidentes. Il en sera de même dans quelques années pour mes questions actuelles.

Je pense également qu’avec l’expérience on se fait moins avoir et prendre par l’émotion. Il faut bien se dire que les médias, journalistes, analystes etc.. doivent pondre du contenu et le vendre au mieux. On a donc droit aux titres sensationnels qui font peur, les éternels débats sur les valorisations, les taux, l’inflation, les récessions, les krachs, les rotations sectorielles etc… il est en ainsi depuis des décennies. Pourtant, un simple investisseur averti qui n’y prette pas trop attention mais qui investit régulièrement et mécaniquement (donc avec rigueur) obtiendra de très bons résultats.

Je pense que la plus grosse qualité pour gagner en bourse est la discipline et le contrôle de ses émotions. Ce n’est nullement l’intelligence ou autre.

Évidemment si on dit aux gens que pour gagner de l’argent il suffit d’acheter un ETf S&P500 ou des entreprises ennuyeuses comme Hermès, Microsoft, Nike … et de s’assoir sur ses positions pendant 20 ans ils n’y croient pas et ça semble ennuyeux. Les médias insistent souvent sur le fait qu’il faut faire des rotations de portefeuille, prendre des bénéfices, aller parfois sur les cyclique value puis alterner avec la croissance (bref des choses complexes). En réalité c’est le meilleur moyen de perdre de l’argent. Un fois que l’on comprend cela le gros de l’apprentissage est fait.

Bonjour Laurent,

Comme habituellement je vais vous répondre que je n’ai pas de boule de cristal et que je n’ai aucune idée de comment vont se comporter Scatec et Ecomiam à court terme. Dans le cas de Scatec, c’est certainement l’une des plus belles boite du secteur en Europe et honnêtement avec la valorisation actuelle je pense que l’achat est très intéressant sur un horizon LT. Pour Ecomiam c’est plus compliqué comme on n’a pas vraiment d’historique sur la valeur. Elle est également assez chèrement valorisée en absolu en se basant sur les quelques ratios qu’on peut obtenir. C’est donc plus risqué (bien que l’activité a beaucoup plus de chance de bien fonctionner).

Pour le timing on retient plus souvent les fois où on achète au mauvais moment que l’inverse. C’est que psychologiquement une baisse fait plus mal que le bien d’une hausse de même amplitude.

Merci Matthieu 👌🌟

Encore une fois, Merci pour vos réponses 👍.

De manière générale pour compléter la stratégie Long Terme, j’aime bien prendre en compte très légèrement les graphiques de Zone Bourse pour me positionner même si cette analyse graphique change très peu de chose à horizon 5 / 10 ans.

Aussi, même si j’ai un peu d’argent à investir actuellement :

– concernant Scatec, force est donc de constater que le Timing actuel n’est pas idéal malheureusement et que la probabilité est plus forte pour que le cours casse (encore) par le bas.
D’un autre côté, j’avais pas de liquidité fin 2020 et j’ai raté de nombreuses pépites d’Europe du Nord (Scatec, Evolution Gaming…)
Compliqué de combiner et les cours et sa situation personnelle 😉!

– concernant Ecomiam, je note donc qu’elle est assez cher d’après votre réponse.
Question bête surement, mais votre dernier Screener indique pourtant que le prix d’achat actuel est excellent.
Une explication s’il vous plait 🤔 ? Je sais que vous dites régulièrement que les prix sont justement difficilement comparable au vu du contexte actuel…

Cordialement,
Bon Dimanche ☀️

Bonjour Laurent,

Comme je le répète souvent, il ne faut pas confondre valorisation absolue et relative.

La valorisation absolue c’est simplement regarder les ratios de valorisation (PER, EV/EBITDA etc…). S’ils sont élevés, l’entreprise se paye chèrement (par exemple PER > 30 et EV/EVITDA > 20). C’est le cas d’Ecomiam, même si les prévisions ne sont pas vraiment fiables comme l’historique est faible et que peu d’analystes suivent cette valeur.

La valorisation relative c’est regarder les ratios et les comparer à l’historique de la valeur. Si une boite a un PER de 50 mais s’échange habituellement à un PER de 60, elle est chère en absolue mais c’est un bon point d’entrée en relatif. C’est ce qu’il faut viser sur les valeurs de qualité car elles seront toujours chères en absolu et on n’y entrera jamais. C’est le cas d’Ecomiam ici qui combiné à sa trésorerie me semble attractive.

Merci, j’avais « loupé » les informations sur les valorisations absolues et relatives 👍.
C’est très clair maintenant !

Si je peux me permettre, peut-être avez vous déjà pensé pour les plus novices d’entre nous à faire apparaître dans vos Screeners ces 2 notions sur 2 colonnes distinctes (« Val. Absolue » et « Val. Relative » par exemple) en « notation / 10 » ou de manière résumé par exemple : excellente / bonne / moyenne / mauvaise.

Cordialement,
Excellent Dimanche à vous

Bonjour monsieur

Avez-vous un avis sur
Alfen
Esker
Teleperformance
Steico
Flatexdegiro

Merci.

Bonjour Thierry,

Les 4 premières lignes évoquées sont dans mon portefeuille personnel. Je suis donc naturellement optimiste sur ces entreprises en croissance et n’ai rien de particulier à ajouter.

Concernant FlatexDegiro les fondamentaux sont excellent et la valorisation reste raisonnable. Je suis à l’écart car mon CTO est justement hébergé par Degiro et par précaution j’évite justement d’investir dans les entreprises où mon argent est placé (pour éviter la double peine en cas de problème majeur).

Bonjour, pourquoi ne pas s’intéresser à ASM international en complément de ASML ?

Bonjour Thomas,

ASMl Holding a un vrai moat, c’est une entreprise incontournable puisque tous les fabricants de semi-conducteurs passent par ses solutions. Ce n’est pas le cas de ASM Int. Ses résultats sont beaucoup plus cycliques et imprévisibles ce que je préfère éviter. Ses cash-flow sont moins récurrents également car ASML tire une partie de ses revenus de ses solutions logicielles. ASM est une belle entreprise mais je ne lui trouve rien d’exceptionnel.

Bonjour, je te remercie pour tes analyses ! Tu m’apprends vraiment beaucoup
J’aimerais acheter du Evolution Gaming sur mon PEA sur Bourse Direct mais je ne comprends pas, je ne trouve cette action que sur le LSE et le site me dit qu’elle n’est pas compatible avec mon PEA…
Aurait-tu une solution ou une idée sur pourquoi j’ai ça ?
Je te remercie par avance

Bonsoir Guillaume,

Le problème a déjà été répertorié : Boursedirect ne donne malheureusement pas accès aux valeurs scandinaves, vous ne pourrez pas les acheter chez eux (bien qu’éligibles au PEA). Il faut donc changer de courtier.

Bonjour Matthieu, merci beaucoup de votre réponse !

Laisser un commentaire