Screener action bourse PEA Mars 2022

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score) en combinant de nombreux critères de l’analyse fondamentale.

L’objectif est de mettre en lumière les actions dont les fondamentaux sont exceptionnels et dont le potentiel de croissance à long terme permettra d’obtenir la performance boursière la plus élevée possible.

 

Screener action bourse PEA  Mars 2022

 

Calculs des scores du Screener

Pour comprendre quels critères sont utilisés afin d’arriver au score global, vous pouvez consulter cet article qui détaille la combinaison de tous les aspects analysés.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. Ces critères comparent la valorisation actuelle de l’entreprise avec sa valorisation moyenne dans le passé (on regarde donc ici un écart de valorisation en relatif). J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, du PSR, de sa variation de prix sur la dernière année, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix n’est pas trop supérieur au fair price.

 

 

Niveau de Valorisation

Le niveau de valorisation permet de savoir si l’entreprise se paye cher en absolu (une valeur peut être sous son fair price calculé plus haut mais avoir tout de même des ratios de valorisation élevés). On regarde donc ici son niveau de prix absolu en utilisant une combinaison de différents ratios (PER, PSR et PEG).

Il se traduit ici par une pastille de différente couleur (vert = pas cher / noir = très cher)

Screener action bourse niveau valorisation

Cela permettra de voir rapidement quelles seront les entreprises qui seront les plus sensibles aux hausses des taux d’intérêts.

 

 

Calcul du Potentiel moyen annuel

Le potentiel correspond à l’espérance de gain annuel moyen de l’entreprise en prenant en compte sa croissance (chiffre d’affaires et bénéfices) ainsi que son niveau de dividende. On peut donc directement le comprendre comme la performance annuelle espérée en Total Return de l’entreprise. Cette valeur est directement à comparer avec les fameux ~8% de performance moyenne annuelle des grands indices boursiers sur le long terme.

 

 

Force acheteuse

La force acheteuse correspond à un Momentum court terme (durée de 1 ans) de l’action en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

 

Screener force acheteuse

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.

 

 

Variation de classement

Le screener affiche pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact dans le screener)

 

 

Remarque Générale

 

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

L’indicateur le plus important est également à mon sens la qualité des fondamentaux (score global) et non la valorisation court terme d’une action (fair price). Il vaut parfois mieux surpayer une entreprise de qualité plutôt que de sous-payer une entreprise en déclin.

 

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon PEA (prix des actions au 19/03/2022) :

 

Dans l’utilisation du screener, on pourrait imaginer vendre toutes les entreprises en dessous d’un certain score car cela signifie que leurs fondamentaux ne sont pas suffisamment bons. On pourrait par exemple fixer cette limite à 6 ou 7/10 pour ne conserver que les meilleures entreprises. De cette manière, le screener serait utilisé de manière totalement factuelle sans aucun biais émotionnel.

Les étoiles correspondent à mes valeurs préférées, jugées les plus qualitatives et les moins spéculatives/volatiles (long historique de performance, bigcaps bien établies). Cela correspondrait aux valeurs que je privilégierais si je devais composer un portefeuille minimal en ne sélectionnant que quelques entreprises dans la liste. Ce sont également les valeurs que je compte renforcer en priorité dans ce contexte incertain de remontée des taux.

Les éclairs correspondent aux entreprises que je considère comme un champion en devenir (uniquement pour mes mid & small préférées), c’est-à-dire que je pense (indépendamment du niveau de valorisation) que l’entreprise aura un brillant parcours boursier sur le long terme et sera une success story (malgré un risque de volatilité non négligeable sur le cours de bourse) et que tous les aspects fondamentaux (croissance, qualité du bilan, rentabilité) sont excellents.

 

 

Changements du mois :

 

Suppression de plusieurs entreprises vendues en cours de mois (la liste complète des ventes et les explications arriveront dans le reporting de fin de mois).

 

Screener action bourse PEA Mars 2022 1Screener action bourse PEA Mars 2022 2

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

EQT AB, Sartorius

 

 

Date Publication : 19/03/2022

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

12 commentaires

Bonjour Matthieu

Merci pour ce reporting encore très instructif, meme les cours sont revenus proche du dernier reporting de février, d’où peu de variation sur les valorisations en absolu notamment.

Comme toi, je me suis séparé par exemple de Prosus et Titanium. Objectif, améliorer le moat et la résilience du PF, et reconstituer une petite poche de cash en cédant les valeurs plus risquées afin de pouvoir renforcer les valeurs de base en cas de phases de grande volatilité. J’attends donc avec grand intérêt t9n PF de fin de mois et ta réflexion aboutissant au sociétés cédées.

Bon week-end !

Bonjour Cédric,

De ma compréhension, Titanium détient plusieurs bien immobiliers dans les pays de l’Est de l’Europe, c’est la principale raison de la vente.

Bonjour et merci pour tes derniers articles.
Tu es souvent très critique envers les entreprises européennes, du coup je me demandais pourquoi as-tu autant de lignes dans ton PEA et pourquoi ne te contentes-tu pas des ETF PE500 et GWT ?
Merci.

Bonjour Raphaël,

Oui je suis très critique envers l’Europe, ma position actuelle est de plus en plus faible (environ 30% du portefeuille) et a tendance à continuer de baisser. Je suis surtout négatif sur les indices larges. Néanmoins il reste tout de même quelques entreprises d’intérêt. J’ai également ajouté pasmal d’entreprises en Irlande donc éligible au PEA mais qui sont en réalité Américaines (Accenture, Linde, Trane…) ce qui permet de s’exposer aux US dans son PEA sans avoir à passer par des ETF synthétique

Salut Matthieu et merci encore pour tes articles.

Une petite question, quand tu achètes par exemple Accenture ou Novo Nordisk, tu choisis quel marché ? Et comment choisis tu parmi toute la liste ?

Merci.

Bonjour

Je privilégie toujours la place principale quand c’est possible pour avoir une meilleure liquidité et moins de spread. Donc Accenture est acheté au NYSE et Novo Nordisk au Danemark.

Les gros arbitrages de début d’année que j’ai noté, Worldline, Neoen, Grenergy Renovables, Generic Sweden et Labo Rovi.

Pour Woldline je vois parfaitement l’idée, Grenergy et Neoen j’imagine que c’est pour profiter de l’envolé récente des cours ?

Par contre pour Labo Rovi et Generic Sweden (elles avaient une note au dessus 9) je vois pas trop !

Bonsoir

Pour Rovi, les prévisions de croissance ont fortement été revues à la baisse récemment. Par ailleurs, une bonne partie de l’activité actuelle était liée au covid (partenariat avec Moderna pour la mise en flacon). Je voulais donc éviter le retour de bâton d’après covid.

Pour Generic Sweden, je trouvais que la valorisation était finalement beaucoup trop élevée (j’ai acheté trop cher, tant pis pour moi). La volatilité quotidienne du titre ne collait pas non plus à ce que je recherche

Les arbitrages ne concernent que mon opinion personnelle sur une valeur, je peux potentiellement faire une erreur en vendant, mais j’ai préféré récemment dégager du cash en vendant des positions secondaires pour renforcer mes plus grosses convictions

Bonjour Matthieu,

Merci pour les précisions !

Bonjour Matthieu,

Un grand Merci pour ces 2 Screeners 🙏 !

Grand ménage de printemps dis donc 😲.
Concernant mes vertes ⚡️ (Neoen, Grenergy et Solaria) et chinoises 🇨🇳 (Alibaba et Prosus), j’ai préféré les garder au contraire.
En effet après 1 an d’attente, l’équilibre se présente enfin pour mes 3 vertes et Baba est même positive, l’ayant fortement renforcé récemment.

Peu importe les valorisations et qualité des valeurs, je pars toujours du principe que les cycles à la hausse ou à la baisse durent bien plus longtemps qu’on ne le pense. Nous l’avons malheureusement notamment bien constaté pour les favorites de la côte telles que les Tech Us notamment 😱…

Ces dernières semaines de Mars, impression que quand le Nasdaq chutait les vertes surperformaient et vice-versa.
Question de cycle et rotation je suppose. Bien sûr, avec la reprise du Nasdaq cette semaine, mes vertes ont plutôt fait du surplace même légèrement sous performées.

Question de choix et de liquidités, je ne me suis malheureusement pas positionné sur Chemometec, Evolution Gaming et Mips.
Valeurs ayant déjà trop fortement rebondies à mon goût, à voir si le Marché donne prochainement une nouvelle porte d’entrée aussi intéressante que lors du dernier Dip.

Bon Dimanche ☀️,
Cordialement

Laurent

Bonjour Mathieu,

Je suis preneur de ton point de vue sur les résultats 2021 de Sofina, plutôt bon a mes yeux, mais sans perspective annoncée pour 2022. Est ce que ton Fairprice serait fortement impacté après ces résultats, sachant que le cours a dévissé de 8% hier?

Bien a toi

Salut Cédric,

Comme Sofina est une holding, c’est assez complexe à analyser honnêtement, on ne regarde pas les mêmes critères. Ici il faut surtout regarder la croissance de l’actif.

Je n’ai pas encore eu le temps de regarder les publications. Pour ce genre d’entreprise le fair price n’est pas pertinent puisque les critères habituels ne sont pas vraiment valables

Laisser un commentaire