Les meilleurs supports et courtiers pour investir en bourse

Il existe de nombreux supports pour investir en bourse. Entre compte-titre, PEA, PEA-PME, assurance vie… il est difficile du s’y retrouver. Nous allons voir dans cet article les avantages et inconvénients de ces supports ainsi que dans quelle situation les utiliser.

Nous parlerons également du courtier le mieux adapté pour chacun de ces supports.

Les meilleurs supports pour investir en bourse

Le PEA (Plan d’épargne Action)

Dans la grande majorité des cas, c’est le PEA qui s’avère le plus intéressant. Comme son nom l’indique, il est possible d’investir uniquement en action dans un PEA. Son grand avantage réside dans la fiscalité, puisqu’au bout d’au moins 5 ans de détention vous ne serez pas imposé sur vos plus-values (uniquement le prélèvement de CSG).

Malheureusement, son fonctionnement est rigide puisqu’il est uniquement possible d’y investir en action et surtout Européennes (hors Suisse, Luxembourg et Russie). De plus, le versement maximal autorisé (plafond) est de 150 000€. Ce montant est tout de même déjà conséquent, et le montant total de votre PEA peut bien sûr dépasser ce montant avec les bénéfices.

Voici le détail de la fiscalité du PEA :

Fiscalite PEA bourse

Son grand intérêt est donc de le conserver plus de 8 ans pour pouvoir y faire des retraits sans impôts et sans le casser. A noter qu’à partir du premier retrait après 8 ans, il n’est plus possible d’y faire de versement (il est donc intéressant de faire le premier retrait après 8 ans et si le plafond de versement de 150 000€ est atteint).

Il est à noter que la réglementation risque de changer avec la loi PACTE en 2019.

 

Le PEA-PME (petites et moyennes entreprises)

Le PEA-PME est le petit frère du PEA. Son fonctionnement est identique sauf qu’il se restreint aux petites entreprises Européennes et que son plafond de versement est de 75 000€. Ainsi, en détenant 1 PEA et 1 PEA-PME, vous pouvez verser jusqu’à 225 000€.

Il a été créé pour dynamiser la croissance des PME et inciter les gens à y investir. Evidemment, toute entreprise éligible au PEA-PME est éligible au PEA (mais pas l’inverse).

Une entreprise est éligible au PEA-PME si :

  • Son siège est en Europe
  • Elle à moins de 5000 employés
  • Son CA annuel est inférieur à 1,5 milliards €

Quel courtier choisir pour un PEA ou un PEA-PME

Le choix du courtier dépend généralement du montant d’argent que vous pouvez investir par ordre de bourse. En effet, les frais de courtage dépendent chez la plupart des courtiers d’une part fixe et d’une part variable.

Par exemple, un courtier comme Boursorama (que je ne recommande pas spécialement pour un PEA) vous propose ces offres :

tarif courtage bourse Boursorama

En général, plus l’ordre est élevé et plus les frais de courtage sont faibles. Cependant, dans l’exemple ci-dessus, si vous faites un ordre de 1000€ vous payerez 6€ avec la première offre (frais variable à 0,6%) et 9,90€ avec la dernière offre (frais fixe car ordre <10 000€).

Une offre est donc intéressante selon le montant de vos ordres.

Le courtier Binck est souvent considéré comme l’une des références. Sa réputation vient de la qualité de sa plateforme et de son ergonomie. Cependant, les frais de courtage sont élevés si vous ne passez pas des ordres à montant élevés (5000€ à 10 000€ minimum conseillé par ordre).

J’utilise personnellement l’excellente offre du Crédit Agricole Investore Integral qui est selon moi l’une des meilleures offres du marché. La plateforme est simple d’utilisation et les frais sont compétitifs pour les petits et grands ordres : 0,99€ si ordre <1100€ et 0,09% du montant sinon.

 

Le Compte-Titre Ordinaire (CTO)

Contrairement au PEA, le CTO est très flexible car vous pouvez y mettre de tout : actions, obligations, matières premières, devises…

De plus, le CTO n’est pas bloqué ni limité en montant. Vous pouvez donc y faire un retrait d’argent à n’importe quel moment. Le choix d’actions est également extrêmement vaste car vous pouvez acheter des actions hors Europe (donc Américaines et Japonaises par exemple). Malheureusement, les plus-values du CTO sont imposables ce qui réduit grandement la rentabilité de vos placements.

Pour un CTO, je recommande le courtier De Giro qui propose de très loin les frais les plus bas, notamment pour les actions étrangères.

tarif courtage bourse De Giro

L’assurance Vie

L’assurance vie est un placement bloqué pendant au moins 8 ans et qui présente certains avantages fiscaux intéressants. Il est possible d’y placer sont argent de 3 façons différentes :

Les fonds Euros :

Ce fond est constitué pour la grande majorité d’obligations Européennes détenues physiquement jusqu’à échéance par votre assureur. Il a la principale caractéristique d’être sécurisé, vous ne pouvez donc pas perdre d’argent dessus. Cependant, les rendements chutent chaque année en relation avec le faible rendement actuel des taux long terme. Vous pouvez espérer un rendement maximal de 2%/an actuellement.

Les fonds actifs de placement :

Vous ne pouvez pas détenir directement des actions ou obligations dans une assurance vie. Cependant, il est tout de même possible d’investir dans des fonds actifs qui choisissent eux même leurs actions/obligations suivant leurs critères de sélection. Vous pouvez vous référer à l’article « comment gagner de l’argent en bourse avec les fonds » pour plus d’informations à ce sujet. En moyenne, vous pouvez espérer un rendement de l’ordre de 10%/an avec un fond en action et moins de 5%/an avec les obligations.

Les ETFs (ou trackers) :

Vous pouvez également investir dans des fonds dits passifs en achetant directement un indice boursier (en action ou obligation). Cela réduit les frais (contrairement à la gestion active) et n’est pas un mauvais placement car la bourse montera toujours à long terme. Les rendements à obtenir sont du même ordre de grandeur que les fonds actifs (à la qualité du gérant du fond actif près). Voici un lien pour consulter les meilleurs ETF éligibles au PEA.

 

Les avantages fiscaux de l’assurance vie

Les plus-values issues de l’assurance vie sont faiblement imposées. Vous pouvez retirer jusqu’à 4600€/an si vous êtes seul et 9200€/an en couple sans aucune imposition (uniquement la CSG à 17,2%). Avec la nouvelle règle de la flat tax, vous payez 30% de taxes sur les plus-values avant 8 ans (CSG + impôts) et 24,7% après 8 ans.

Le dernier avantage concerne les héritages et successions. Un abattement d’un montant jusqu’à 152 500€ est effectué sur vos taxes de successions.

Voici un tableau récapitulatif pour l’assurance vie :

fiscalite assurance vie bourse

Je recommande le contrat d’assurance vie de Boursorama (Generali de Société Générale) qui est très complet en termes de choix de fonds et de frais (zéro frais d’arbitrage). Le contrat est constamment mis à jour lorsque des nouveaux fonds arrivent. De plus, il y a des accords avec des fonds actifs pour lesquels les frais d’entrée sont nuls, ce qui est très avantageux (de l’ordre de 2 à 3% en général).

Si vous êtes intéressés, vous pouvez laisser votre adresse email en commentaire afin de recevoir une offre de parrainage. Vous recevrez (et moi aussi) un montant de l’ordre de 100€ (en fonction de l’offre du moment) pour toute ouverture de compte chez Boursorama (nécessaire pour ouvrir une assurance vie).


Conclusion :

Il y a de nombreux supports pour placer son argent et investir en bourse. Chacun de ces supports a ses avantages et inconvénients qu’il faut maîtriser. Cela permet de maximiser fiscalement ses gains et de ne pas commettre d’erreur.

Il faut également garder à l’esprit que le PEA et l’assurance vie ne sont pas réellement bloqués. Vous pouvez en effet les casser à tout moment en cas de besoin ou d’urgence, vous perdrez juste leurs avantages fiscaux.

 

Me contacter :  etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales :

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

10 commentaires

Bonjour Matthieu et merci pour ce magnifique blog.

Je compte investir en bourse et surtout sur le long terme et possiblement moyen terme.
Si j’ai bien compris il est plus interessant de prendre plusieurs courtiers pour leurs avantages et inconvénients différents selon le support. Est-ce bien cela ?

Je suis encore dans le flou avec pas mal de notion mais ca commence à venir.

Bonjour,
je vous remercie pour votre message.

En effet, chaque courtier a sa spécificité et il est également intéressant de détenir plusieurs supports pour investir. Si vous souhaitez investir en ETF ou en actions Européennes (dont Françaises), il est vivement conseillé d’ouvrir un PEA car ce support présente des avantages fiscaux pour les actions Européennes. Il existe plusieurs bons courtiers pour cela comme Binck, BourseDirect, Boursorama etc..

Pour investir en actions Américaines, il faut ouvrir un Compte Titres (CTO). DeGiro et Binck sont probablement les 2 meilleurs courtiers possibles. DeGiro présente les meilleurs tarifs alors que Binck est plus cher mais la plateforme et l’interface est plus ergonomique.

Cordialement,
Matthieu.

Bonjour,
que se passe-t-il si le courtier en ligne fait faillite (genre bourse direct)? je me pose toujours cette question…A priori vu que c’est juste un intermédiaire et que l’argent est placé dans des sociétés autre que le courtier (via PEA, CTO…) on ne devrait pas perdre d’argent, mais je ne suis pas sur, quel est votre avis?

Bonjour Romain,

Si le courtier fait faillite en théorie ce n’est pas grave car ce n’est pas lui qui détient les fonds, c’est le dépositaire (généralement une banque). Par exemple pour Degiro et Binck c’est la banque Hollandaise ABN Amro.

Pour BourseDirect il me semble que c’est un peu particulier (c’est le seul courtier dans ce cas). Je crois que c’est un fond financier privé dont je n’ai plus le nom qui est co-actionnaire et dépositaire. Cela me semble donc plus risqué de ce point de vue mais je peux me tromper.

Il faut donc généralement regarder le risque de faillite de la banque plutot que du courtier. Pour les banques Françaises il y a la fameuse « protection des 100 000€ » mais pour beaucoup c’est plus théorique que réel et les banques seront dans l’incapicité de rembourser tout le monde à hauteur de 100k€. Pour les banques Hollandaises, la garantie est différente, je crois que c’est 20 000€ seulement.

À bientôt
Matthieu.

Bonjour .
Moi j ai pris comme assurance vie pour tester.
L assurance vie YOMONI
ET
ASSURANCE WE SAVE
CES 2 ASSURANCE VIE MISE SUR DES ETF TRAKER.

votre avis si vous les connaissez

Bonjour Max,

J’ai entendu parler de Yomoni mais je n’ai pas testé. Je ne connais pas We Save désolé. Je ne peux donc pas vous donner mon avis sur ces 2 AV. l’important à regarder est surtout les frais de gestion (il faut chercher à les minimiser) et vérifier qu’il n’y a pas ou peu de frais d’entrée/sortie.

Il y a par contre peu d’intérêt à prendre des ETF en AV plutôt que sur PEA car vous aller payer des frais annuels d’UC.

Cordialement
Matthieu.

Bonjour Matthieu,
Merci pour la qualité de ton article.
Est ce que Investor intégral a des frais trimestriels de 50euros pour un contrat?
Cordialement,

Bonjour Martin,

Non Investore Integral n’a pas de frais trimestriels ni de droit de garde. En revanche, il faut faire au moins 24 ordres par an sinon il y a un frais d’environ 100€ à payer.

Si jamais vous avez du mal à faire les 24, vous pouvez très bien avant la fin de l’année faire les aller-retour pour compléter vos ordres manquants. À 1€ l’ordre, ça ne coute au maximum que 24€.

Matthieu.

Bonjour,

Tout d’abord merci pour votre blog qui est plus que complet ! je souhaite ouvrir une AV chez boursorama et ainsi profiter de l’offre de parrainage.
Merci de me recontacter

Bonjour Adrien,

Je vous ai contacté par email pour l’offre de parrainage.

Cordialement
Matthieu.

Laisser un commentaire