Screener action bourse CTO mi Avril 2020

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score). En plus de cela, un critère de valorisation fiable et visible en un clin d’œil permet de savoir s’il est possible ou non de passer à l’achat….

L’objectif de cette nouvelle série d’articles est donc d’afficher chaque mois (avec mise à jour du screener) le score de chaque action ainsi que les nouveaux passages à l’achat et les actions trop chères à éviter.

 

Screener action bourse CTO mi Avril 2020

 

Utilisation et rôle du screener

 

  • Pour comprendre comment sont calculés tous les scores, vous pouvez consulter cet article.
  • Pour comprendre comment est calculé le critère de valorisation, vous pouvez consulter cet article.

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (ne surtout pas acheter) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Pour terminer, il est aisé de réaliser un tri par niveau de valorisation en affichant en priorité les valeurs « à acheter » et par score décroissant. Evidemment, il vaudrait mieux privilégier les actions pas chères et à score élevé.

 

 

Modification à noter depuis le mois dernier

 

1) J’ai tout d’abord retravaillé les formules de tous les différents scoring de manière à ce qu’elles soient maintenant linéaires et non par pallier. Tous les scores sont donc maintenant calculés via des interpolations linéaires, ce qui rend le résultat plus précis et permet de mieux classer les entreprises.

 

2) Ensuite, j’ai amélioré la prise en compte de la trésorerie ou de la dette dans le calcul du fair price. Je regarde le leverage et la trésorerie de l’entreprise (si elle en a) et compare à combien d’années de profits cela correspond. Je considère qu’une entreprise peut s’endetter raisonnablement jusqu’à un leverage de 2 pour améliorer sa croissance, et encore mieux si elle a de la trésorerie.

-> Prenons l’exemple de Microsoft qui a un leverage d’environ -1 (autrement dit elle a une trésorerie correspondant à un an d’EBITDA). Elle a donc une marge de 3 années d’EBITDA pour atteindre un leverage de 2. Sa croissance annuelle est d’environ 15% par an (la croissance réelle exacte est calculée par le screener). J’applique donc un bonus de 3 x 15% /2 = 22,5% dans son fair price. Je divise par 2 pour rester conservatif et supposer que l’entreprise n’utilisera que la moitié de sa marge.

-> Prenons l’exemple d’une entreprise avec un leverage de 1.5 et une croissance annuelle moyenne de 5%. Le bonus sera de (2-1.5)*5%/2= 1.25%.

Pour les entreprises avec un leverage supérieur à 2 (hors immobilier et utilities où il n’y a pas de bonus/malus), j’applique la même formule mais avec un malus car ces entreprises ont déjà gonflé leurs chiffres avec ce biais.

 

3) Pour terminer, j’ai réactualisé les calculs de fair price en réintégrant les derniers pronostics des analystes sur les futures estimations de bénéfices pour 2020 et 2021. Cela intègre donc les premières révisions à la baisse suite au Coronavirus.

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon CTO (prix des actions au 13/04/2020) :

 

Classement par score

 

Screener action bourse CTO mi avril 2020 score 1

Screener action bourse CTO mi avril 2020 score 2

 

 

Classement par valorisation (et en bonus affichage du rendement du dividende pour cette année ainsi que la croissance annuelle du dividende sur 5 ans !)

 

Screener action bourse CTO mi avril 2020 valo 1

Screener action bourse CTO mi avril 2020 valo 2

 

 

Changements majeurs vs dernière mise à jour :

 

  • Church & Dwight passe au vert (prix attractif).
  • Mondelez, Nike, Stryker Corp, Air Product, Coca-Cola passent en orange (juste prix ou légèrement sur-évaluées).
  • S&P Global, Becton Dickinson, American Tower passent au rouge (largement sur-évaluées).

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

29 commentaires

Toujours plaisant d’analyser ces screeners, encore un grand merci !

Merci pour ces analyses toujours aussi pertinentes et en rapport avec l’actualité

Top ce genre d’analyse, que penses tu de facebook?

Bonsoir Guillaume,

Facebook est la GAFAM que j’apprécie le moins. Tout d’abord elle ne verse pas de dividende (VS Apple et Microsoft), ensuite je trouve son utilité et son moat bien moindre par rapport à Google et Amazon (que j’ai en portefeuille).

Aujourd’hui, on utilise quasiment tous les jours les services de Google et Amazon, ils ont une vraie utilité, apportent une vraie plus-value dans notre vie (on peut presque dire indispensables). Facebook ce n’est quasiment que du loisir, cela pourrait disparaître du jour au lendemain, notre monde resterait quasiment inchangé. C’est bien la preuve que l’entreprise n’a pas vraiment de moat par rapport aux autres GAFAM.

Néanmoins, cela reste une belle entreprise de croissance. Mais clairement pour que cela dure, ils doivent trouver un moyen d’investir intelligemment et rapidement pour se renouveler et diversifier leur business. Sinon cela risque de passer de mode.
Ce n’est bien sûr que mon avis.

Bonjour,

Pour compléter ma réflexion du portefeuille PEA sur lequel vous m’avez apporté de précieux conseils, j’avais pensé en parallèle investir en CTO chez Apple et Microsoft.

Mais le temps de se renseigner, lire votre blog et réfléchir à mes valeurs PEA et CTO, je crains bien d’avoir loupé ces 2 opportunités US et qu’il ne soit déjà trop tard.
En effet, la valeur d’Apple est déjà montée à 285 pour 330 environ avant la crise. Et je ne parle même pas de celle de Microsoft qui est déjà à 180 pour 190 avant la crise. Qu’en pensez-vous ?

Aussi de manière générale et dans ce contexte de crise, pensez-vous que c’est une erreur de débutant ou idiotie de se dire qu’il est déjà trop tard d’investir dans des actions ayant déjà retrouvé les valeurs d’avant la mi-mars ?
Ex : Hermès qui est à 685 / 725, l’Oréal à 250 / 280, Air Liquid à 120 / 140 ou même Dassault à 140 / 165 ?

Aussi, je constate qu’il n’y a pas Tesla dans votre CTO. Même si l’on ne pouvait bien sûr pas prédire cette spectaculaire hausse des 3 dernières semaines, pensez-vous qu’il soit judicieux d’investir dans cette entreprise ?

Enfin dans mon cas avec les offres de « débutants » correspondantes, Boursorama propose 24€ mini (frais de brokers inclus) par ordre exécuté sur les US. Dans une volonté de centralisé PEA et CTO, ça ne paraît encore pas trop cher quand on constate par exemple Fortuneo affichant 20€ mini auquel il faut rajouter 30€ de frais de brokers. Mais je me trompe peut-être.

Encore Merci pour tout,
Bien cordialement,
Laurent

Bonjour Laurent,

Si votre horizon est LT, il n’est jamais trop tard pour initier une ligne sur des belles entreprises comme Microsoft et Apple. Elles sont en effet redevenues bien valorisées, mais dans un horizon 5-10 ans le point d’entrée est excellent.

Concernant Tesla, je trouve le dossier trop spéculatif. L’entreprise ne verse pas de dividende et fait relativement peu de bénéfices, je trouve donc la valorisation « bullesque ».

Concernant les frais c’est énorme ! Degiro ne prend que 0.50€ pour les actions US ! La liste d’attente est longue mais vous devriez patienter, les gains de courtage seront énormes à LT.

Encore Merci d’avoir répondu.

Mais me sens presque gêné. En effet étant en week-end, je ne m’attendais pas à une réponse avant Lundi.

Très bonne continuation à vous.
Au plaisir de vous lire.

Laurent

Matthieu, les prix des actions sont en $ ou euros ?

Bonjour Vincent,

Les prix des actions US dans le screener sont en dollar. Elles sont en revanche converties en euro dans mes reporting de portefeuille.

Hello,

J’ai un compte CTO chez Degiro, mais je compte aussi investir en France sur du total …

tu penses qu’il faut avoir un pea.

est-ce que tu penses que c’est plus rentable d’investit en pea que on CTO car avec les impots ca va prendre bcp

Bonjour,

Le PEA est plus avantageux pour les actions Françaises (meilleure fiscalité). Le CTO est utile uniquement pour investir à l’étranger (notamment aux US).

Merci pour le partage 🙂

Bonjour,
Tu ne regardes que les actions US pour ton CTO?
Quid par exemple des actions suisses qui ne rentrent pas dans le PEA comme Nestlé par exemple?
Merci

Bonjour Guillaume,

La seule action hors US qui m’intéresse à l’international est en effet Nestlé (j’aime vraiment beaucoup cette entreprise). Mais la fiscalité Suisse de 35% de retenue à la source sur le dividende me gêne un peu. Je passe mon chemin pour le moment à cause de cela.

Ah oui en effet j’avais oublié ce « détail »… Du coup çà fait du 50% avec la flat tax à 30%. En effet çà fait réfléchir…

En effet, ça fait du 50% au global (+35-15+30).

Guillaume

Et sinon Inditex ne t’intéresse plus? Logeable en PEA avec « seulement » 21% de retenue il me semble

Bonjour Guillaume,

Je n’ai plus Inditex en portefeuille pour plusieurs raison :

– J’ai maintenant Nike en portefeuille dans le secteur que je préfère.

– Les frais de courtage mon PEA de la bourse espagnole sont beaucoup trop élevés (20€ l’ordre avec minimum de 1500€ par achat…). C’est assez dissuasif, surtout si on rajoute le prélèvement de 21% sur le dividende.

– plus fondamentalement, le payout ratio est devenu beaucoup trop élevé à mon gout.

Bonjour quand allez vous faire un prochain screener?

La prochaine mise à jour sera accompagnée de plusieurs améliorations/nouveautés du screener. Elle arrivera au début du mois de Mai.

Bonjour Matthieu,

J’apprends beaucoup de choses. Merci.
Dans le classement par valorisation, le rendement Div, c’est le montant du dividende(2019) divisé par la prix de l’action, à quelle date : prix actuel, prix a la date du versement ou…?
Comment vous calculez la croissance du rendement à 5 ans? (projection future ?)
Sachant que le prix de l’action évolue toute l’année, quand zonebourse publie le rendement d’une action en %,
quelle est la date du prix de l’action qui est utilisé pour le calcul?
Merci
Merci

Bonjour Alain,

Ce qui était affiché en rendement correspondait au dividende de l’année en cours divisé par le prix actuel.

Je calcule la croissance en ayant dans mes bases de données pour chaque entreprises l’historique sur les 20 dernières années.

Pour le calcul d’un rendement sur ZB et ailleurs, c’est toujours dividende annuel/ prix actuel. Pour les années passées, ZB affiche le prix à la date de la publication des résultats il me semble.

Bonjour Matthieu,

C’est derniers temps j’essaye de plus en plus a approfondir mes connaissances en bourse, j’essaye tout comme toi de faire un tableur de scoring afin d’évaluer en quelque coup d’oeil mes entreprises en watchlists susceptible d’être opportun a l’achat ou non…

J’ai un soucis sur ceci, tu explique :
 » Prenons l’exemple de Microsoft qui a un leverage d’environ -1 (autrement dit elle a une trésorerie correspondant à un an d’EBITDA). Elle a donc une marge de 3 années d’EBITDA pour atteindre un leverage de 2. Sa croissance annuelle est d’environ 15% par an (la croissance réelle exacte est calculée par le screener). J’applique donc un bonus de 3 x 15% /2 = 22,5% dans son fair price. Je divise par 2 pour rester conservatif et supposer que l’entreprise n’utilisera que la moitié de sa marge.
-> Prenons l’exemple d’une entreprise avec un leverage de 1.5 et une croissance annuelle moyenne de 5%. Le bonus sera de (2-1.5)*5%/2= 1.25%.
Pour les entreprises avec un leverage supérieur à 2 (hors immobilier et utilities où il n’y a pas de bonus/malus), j’applique la même formule mais avec un malus car ces entreprises ont déjà gonflé leurs chiffres avec ce biais.  »

Plus exactement dans la partie ou tu parle d’intégrer ce % au fair price, si je comprend bien si une entreprise comme microsoft est bonne car à un leverage de -1, les 22,5% seront ajouter au fair price afin de l’augmenter et à l’inverse si l’entreprise a un leverage supérieur a 2, le pourcentage obtenus qui sera un malus sera soustrait au fair price ou inversement ? je n’arrive pas a capter la logique de l’influence sur le fair price du moins vos t-il mieux qu’il soit plus élevé ou non ?

merci et désolé pour la question un peu bête et sur un sujet qui date ….

Bonjour,

Si vous ne comprenez pas laissez tomber et faites au plus simple selon vos connaissances. L’idée derrière est que si une entreprise a un bon bilan, elle a de la marge de manœuvre pour s’endetter et investir ou racheter des entreprises. Cela aura pour effet de booster ses bénéfices et donc son prix. Un bonus de 10% signifie que je multiplie le faire price basé sur les ratios par 1,1.

À l’inverse si une entreprise est endettée c’est qu’elle a déjà utilisé ce levier et donc que la croissance future sera sûrement plus faible que la croissance passée. On applique donc un malus.

J’ai aussi oublié de te demander :

– Pour le score Momentum : tu dis rentrer sur ton tableur les performance sur 10 et 5 ans en intégrant les dividende, c’est à dire ?
la performance sur 10 et 5 ans je pense voir c’est la valorisation de l’entreprise vis à vis d’un indice que l’on retrouve souvent dans l’onglet historique ?
Par exemple pour Microsoft :
période var. + haut + bas
1er Janvier +37.29% 232.85 132.53
6 mois +19.93% 232.85 175.68
5 ans +302.70% 232.85 48.04
10 ans +725.11% 232.85 23.65

– Score volatilité
Est ce que c’est toi qui calcule le score beta, car j’ai pris la facilité de prendre sur Drive, sheet, et de mettre l’automatisation de la beta via googlefinance ( même si je sais que tu n’ai pas trop adepte de l’automatisation pour le prix actuel est ce genre de ratio c’est plutôt agréable bref ) de ce fais même avec ceci beaucoup de ratio beta n’apparaissent pas « erreur » sur sheet, donc j’aimerais savoir si oui tu calcul la beta toi même et si c’est le cas quel formule utilise tu car ce coefficient et très variable selon les sites d’analystes et fluctue beaucoup d’un site à un autres et les formules également ?

J’utilise maintenant les Momentum 3 ans et 5 ans. J’utilise le Total Return donc prix + dividendes (cela ne correspond pas à vos valeurs qui sont que le prix). Je donne ensuite un score selon la performance vs un indice.

Pour le beta, je les rentre et ensuite un score est calculé. Plus il est élevé plus le score est faible et inversement. Je prends les données sur Yahoo Finance.

« Bonjour, Si vous ne comprenez pas laissez tomber et faites au plus simple selon vos connaissances. »
Désolé mais ce n’est pas dans mes cordes, quand je ne comprend pas j’essaie de le faire je suis pas plus « con » qu’un autre et m’investis à la tâche pour me donner les moyens de comprendre et réussir….

J’ai tout a fais compris le principe du leverage et vos calcul et application, seul bémol qui peut être vraiment bête c’était savoir comment vous appliquiez justement ce % sur le fair price mais vous m’avais bien répondu par ceci :
« L’idée derrière est que si une entreprise a un bon bilan, elle a de la marge de manœuvre pour s’endetter et investir ou racheter des entreprises. Cela aura pour effet de booster ses bénéfices et donc son prix. Un bonus de 10% signifie que je multiplie le fair price basé sur les ratios par 1,1. »
merci pour la réponse et votre travail je vais pouvoir approfondir mes calculs car je trouve vos idées, principes et calcul bon et intéressant, je ne cherche pas à faire un copier coller de vos plans, mais je m’en inspire avec mes chiffres et mes idées.

Merci pour vos indication et information plus précises sur le score Momentum, je vais essayer de trouver ce fameux « Total return » sur ZB ou MS
Ok pour la beta je vais voir sur yahoo alors, le principe j’avais capter il l’explique bien sur ooreka.

En tous cas je tiens encore à vous remercier de prendre le temps d’expliquer votre vision sur la bourse, idées et perspective via ce blog, sur le forum IH, ainsi que de partager votre travail et de nous permettre d’entrevoir la bourse plus aisément et de se remettre en question

Bonjour Jean,

Mon commentaire n’avait rien de négatif, j’espère que vous ne l’avez pas mal pris. Je voulais simplement dire par là que le calcul d’un fair price est globalement simple, mais qu’ensuite on peut le compliquer par beaucoup de ratios, de formules. Le résultat sera potentiellement meilleur, mais en grosse maille pas énormément différent. Tout nouvel ajout est plutôt de l’optimisation, mais ne modifie pas le fond général. Ma remarque voulait donc simplement dire qu’il était important de bien comprendre et maitriser 100% du fond avant de chercher les petites optimisations, c’est tout 🙂

Ah non ne vous inquiétez pas, je pense que « con » n’étais pas approprié dans ma phrase même si c’est un dicton… mais je n’y vois aucun mal à votre réponse bien au contraire vous argumenter vos opinons et vous êtes direct et franc j’apprécie.

C’est juste que je trouve votre travail vraiment très bon ( après en soit je ne mit connais pas ) mais le principe de votre résonnement combinant AF + votre scoring facilite énormément une prise de décision à mon sens. Sachant que le travail et dur et pénible pour monté tout cette infrastructure de suivie boursier mais qu’une fois ancré il faut juste s’y pencher par semaine afin d’arrondir les angles de certain ration afin d’être toujours sur la même longueur d’onde de sa stratégie mais le plus gros et à la base dès le montage du screener et suivis c’est pour cela que je vous questionne pas pour recopier ou que vous me donner tout prémâché mais bel et bien d’essayer de comprendre votre résonnement et percuter afin de mon côté pouvoir peaufiner le mien et améliorer d’autres points tout en gardant ma stratégie.

Laisser un commentaire