Suivi Portefeuille Boursier : Reporting Avril 2021

Cet article concerne le suivi de mon portefeuille boursier. La stratégie d’investissement du portefeuille repose sur un ensemble d’actions de qualité avec d’excellents fondamentaux et en pleine croissance.

L’objectif principal du portefeuille est de faire croitre le plus efficacement possible mon patrimoine dans le temps et de réaliser une performance supérieure à celle du MSCI World sur le long terme.

Le second objectif (un fois le patrimoine atteint) sera de construire un flux régulier de cash-flow avec les dividendes croissants perçus chaque année. Cela me permettra à long terme d’atteindre l’indépendance financière en couvrant mes dépenses avec ces revenus passifs.

Voici le reporting du mois d’Avril 2021.

Actions détenues et bilan

 

En ce mois d’Avril, c’est la période de déclaration d’impôts qui commence.

Je rappelle que j’avais écrit ici un article expliquant comment déclarer ses gains boursiers (PV, MV, dividendes…) notamment en détaillant spécifiquement la démarche avec le courtier Degiro. N’hésitez donc pas à le consulter (bien que je ne sois absolument pas conseiller fiscal et qu’il y a probablement des erreurs ou inexactitudes dans cet article, il donne donc simplement les grandes lignes de la déclaration).

 

De mon côté c’est l’horreur totale pour la déclaration cette année. Je me suis pacsé avec ma conjointe l’année dernière, et lorsque j’ai voulu remplir ma déclaration en ligne, voici le joli message d’erreur des impôts que je reçois « vous avez changé plusieurs fois votre situation familiale en 2020, vous ne pouvez donc pas remplir la déclaration en ligne et devez faire une déclaration papier ».

Je ne comprends absolument pas d’où vient l’erreur. Et franchement faire des déclarations papiers quand on doit rajouter énormément d’annexes, c’est vraiment un cauchemar…

J’ai pris plusieurs rdv avec les impôts (téléphonique, échange de mail…) et visiblement ils ne peuvent pas débloquer le problème. Nous sommes donc obligés de déclarer en papier, quelle joie x) (fin de la parenthèse).

 

Revenons maintenant au marché boursier qui continue de s’envoler. Après une année boursière 2020 particulière, et une nette remontée des indices, cela se poursuit sur 2021 avec le S&P500 qui gagne déjà plus de 10% sur l’année. 

Je trouve cela personnellement un peu inquiétant à court terme car le marché est très cher et il est de plus en plus compliqué de trouver des valorisations correctes. Une bonne partie des daubasses value et cycliques sont quasiment retournées sur leur plus haut, malgré des bénéfices encore totalement à la traine. Il n’y a selon moi plus grand chose à jouer dans ces secteurs malgré ce qu’on entend en masse chez les médias.

Je pense qu’une forte correction (qui serait franchement saine) devrait bientôt arriver. Néanmoins, il est totalement impossible de savoir quand…

 

Avec le flux massif de liquidité qui continue d’arriver sur les marchés (merci les Banques Centrales…), il faut bien que cet argent trouve une destination. Et aujourd’hui, il n’y a pas beaucoup de classes d’actifs qui ont un intérêt, à part les actions. J’ai l’impression que les marchés sont vraiment sous perfusion et relativement efficients : avec l’abondance d’argent qui permet aux investisseurs de dégainer instantanément, la moindre opportunité disparaît de plus en plus vite…

 

Je n’ai donc pas eu l’envie d’acheter ce mois-ci des ETF S&P500 comme prévu. J’ai continué le screening d’entreprises que j’avais fait fin 2020 dans le but de voir si je n’étais pas passé à côté de belles entreprises et si celles-ci ont des valorisations raisonnables. J’ai encore déniché quelques entreprises Scandinaves, dont certaines avaient déjà été trouvées auparavant mais mises de côté (bêtement avec recul). Je pense notamment à Harvia (vente de Spa) et Musti (nourriture et accessoires pour animaux) qui ont toutes les deux plus ou moins doublé en quelques mois… Je m’en veux forcément un peu, mais on ne peut pas toujours être partout (et ça renforce ce que je disais avant : les opportunités partent très vite…). Des valeurs qui doublent en 6 mois alors que ça devrait être la performance du marché sur 5-10 ans, ça laisse quand même songeur… Au moins je me suis fait une petite liste qui sera ajoutée prochainement au screener.

 

J’ai acheté ce mois (détail plus bas) deux entreprises Européennes dans la gestion d’actifs et fonds d’investissements. Cela permet de s’exposer au marché un peu comme un fond classique ou un ETF, tout en investissant dans une entreprise cotée avec analyse de sa valorisation et fondamentaux.

J’ai également acheté quelques REITS US de croissance car je trouvais que je n’étais pas assez exposé à l’immobilier (qui offrira potentiellement une décorrélation au marché en ces années étranges).

 

 

Transaction du mois

 

Ventes

 

ETF KWEB (Kraneshares China Internet) : je reviendrais sur cet ETF plus tard quand la situation économique sera clarifiée (remontée des taux, et surtout risque politique en Chine sur leurs valeurs tech). Cette vente me permet d’externaliser les dernières MV qui me permettent d’effacer les 2000€ de PV que j’avais prises en début d’année.

J’ai acheté l’ETF KURE (Kraneshares China Healthcare) à la place pour les raisons suivantes :

 

  • Trop de valeurs technologiques en portefeuille, ce petit arbitrage va dans le sens de l’équilibrage.

 

  • La tech Chinoise est sensible à la remontée des taux d’intérêts, et surtout est en plein dans le collimateur du gouvernement Chinois qui cherche à les réguler. Tant que cette situation n’est pas claire, je préfère éviter de m’y sur-exposer. Par ailleurs, les valeurs techs occupent déjà une place importante dans l’ETF WisdomTree China que je détiens, à l’inverse de la santé.

 

  • La majorité des valeurs tech dans KWEB sont listées en tant qu’ADR aux US (Alibaba, JD, Pinduoduo, Bilibili, Netease, Baidu…). En cas de reprise de la guerre commerciale ou de durcissement réglementaire (déclaration comptable) des ADR, cela peut poser problème.

 

Je reviendrais donc sur cet ETF quand certaines choses seront clarifiées et calmées.

 

 

Achats

 

EQT : entreprise Suédoise qui est selon moi l’une des plus belles boite Européennes d’investissement et de gestion d’actifs (avec Sofina). L’entreprise n’est pas donnée, mais les fondamentaux sont vraiment exceptionnels. Je sais que c’est un secteur qui a historiquement très bien performé sur le long terme donc j’achète sans problème malgré la valorisation (j’entre ici après un repli de 10%). Ce genre d’investissement permet de s’exposer au marché immobillier spécialisé, au private equity, à des investissements en Asie, donc à des formes d’investissement difficilement accessibles aux particuliers.

 

Titanium Oyj : Small Finlandaise très discrète mais avec d’excellents fondamentaux dans la gestion d’actifs. On est globalement sur le même business que EQT mais avec uniquement des actifs cotés (pas de private equity). Trois choses m’intéressent chez cette entreprise : croissance élevée (et rentable), valorisation ridicule (moins de 10X l’EBITDA), un rendement du dividende de près de 5% et en croissance ce qui renforce encore l’aspect value. Trouver aujourd’hui une entreprise à forte croissance, rentable, avec énormément de trésorerie, un yield aussi élevé et avec une valorisation aussi faible est très rare !

 

Rexford / EastGroup : 2 REITS US avec une belle croissance qui investissement dans l’immobilier logistique (secteur pérenne et en croissance)

 

Sun Communities : REIT US de qualité, classée dans le domaine « résidentiel de luxe », qui investit dans les maisons préfabriquées (genre chalet haut de gamme) et dans les parcs pour véhicules récréatifs (par exemple les ports de yacht). Très belle croissance sur le long terme.

 

Global Medical REIT : REIT US à forte croissance dans le domaine de la santé qui détient des établissements de soin (cliniques). J’aurais préféré Community Healthcare Trust (CHCT) qui a des fondamentaux encore meilleurs mais qui n’est pas dispo chez Degiro.

 

 

Renforcements : Rien

 

 

Sans plus tarder, voici le détail du portefeuille :

 

 

Portefeuille

 

Les actions détenues sont les suivantes :

 

Santé

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific
🇪🇺 Philips, Genmab, GN Store Nord, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Diasorin, Labo Rovi, Novo Nordisk, ICON plc
🇺🇸 Idexx Laboratories, Intuitive Surgical, Teladoc Health, Repligen
🌎 Fisher & Paykel, Pro Medicus

 

Finance

🇫🇷 Worldine, Euronext, Edenred
🇪🇺 Adyen, Sofina, Talenom, Hypoport, EQT, Titanium
🇺🇸 Visa, Paypal Holdings, MSCI, StoneCo, MarketAxess
🌎 AfterPay

 

Industrie

🇫🇷 Air Liquide, Schneider Electric
🇪🇺 Wolters Kluwer, IMCD, Instalco, Steico, Sdiptech
🇺🇸 Trex Company, Generac Holding
🇨🇳 Techtronic Industries

 

Technologie

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker, Soitec
🇪🇺 ASML Holding, Prosus, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Fabasoft, Nexus, Embracer, Spotify
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Etsy, AMD, Fortinet
🇨🇳 Alibaba, Tencent, Meituan Dianping, Sea Limited, Taiwan Semidonductors
🌎 The Descartes System, Xero, WiseTech Global

 

Consommation non cyclique

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 Growgeneration, Chegg, Boston Beer, Freshpet

 

Consommation discrétionnaire

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, BHG Group, Moncler
🇺🇸 Nike, Pool Corporation, Yeti Holding, Copart, Fox Factory, Lululemon
🇨🇳 Anta Sports

 

Energie

🇫🇷 Neoen
🇪🇺 Alfen, Grenergy, Solaria Energia, Verbio, Terna Energy, 2G Energy
🇺🇸 Tesla, Enphase Energy, Ameresco
🇨🇳 Xinyi Solar, Daqo Energy
🌎 Xebec Adsorption, Greenlane Renewables,

 

Telecom

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.

 

Immobilier

🇫🇷 Orpéa
🇪🇺 Cellnex Telecom
🇺🇸 CoStar Group, IIPR, Rexford, EastGroup, Global Medical REIT, Sun Communities

 

 

PEA

 

Suivi Portefeuille PEA Avril 2021 1Suivi Portefeuille PEA Avril 2021 2

 

 

CTO

 

Suivi Portefeuille CTO Avril 2021 1Suivi Portefeuille CTO Avril 2021 2Suivi Portefeuille CTO Avril 2021 3

 

 

ETF

 

Suivi Portefeuille CTO Avril 2021 4

 

La valorisation totale du Portefeuille est à ce jour de 146 617€.

 

Remarque : les valeurs étrangères affichées plus haut sont toutes en euro, elles sont converties avec la parité du jour.

 

Voici également l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :

 

Performance Portefeuille Avril 2021

 

 

 

Performance du Portefeuille depuis Janvier 2021 : +9.6%.

Performance du MSCI World depuis Janvier 2021 : +12.1%.

Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2021 : +12.6%.

 

Le portefeuille reste toujours sous le MSCI World depuis le début de l’année, mais a légèrement rattrapé une partie du retard depuis le mois dernier. Comme expliqué plus haut, je pense que le rebond des cycliques est bien amorcé, et j’ai du mal à m’imaginer le voir continuer. Les entreprises fragiles (faibles marges, mauvais bilan) et sans croissance ne sont clairement pas d’avenir. Une fois le rebond terminé, il n’y aura plus rien à en tirer. J’ai donc bon espoir que la rotation touche à sa fin, et que le portefeuille continue de rattraper son retard.

 

Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).

 

Performance relative Portefeuille Avril 2021

 

Le portefeuille poursuit son rebond et retombe proche de la valeur moyenne vs World depuis début 2020.

 

 

Revenus passifs et perspectives annuelles futures

 

Je rappelle que la nouvelle façon de calculer la rente mensuelle est via la règle des 3.5% (règle des 4% sévérisée) de la valeur de mon portefeuille. J’ai effectué pour le tracé et le calcul une moyenne glissante de 3 mois afin de lisser légèrement la volatilité.

De ce fait, je ne regarde plus le rendement des dividendes avant d’acheter/renforcer afin de me concentrer 100% sur les fondamentaux.

Les 3.5% correspondront donc au montant global que je pourrais toucher avec des valeurs de rendement si je choisissais d’arbitrer une partie de mes valeurs de croissance actuelles contre elles.

J’ai pu reconstituer ce que cela donnerait sur mon portefeuille depuis le 01/05/2018 :

 

Suivi dividendes Avril 2021

 

La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 420€.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

50 commentaires

Bonjour Matthieu,

Très intéressant, pour ne pas changer

Je vois que vous anticipez une forte correction des marchés. Dans ce contexte, toujours pas de stops de précaution, même larges ?

Merci pour le boulot 😉

Bonjour Nicolas.

Non les stops sont inutiles sur des investissements long terme. Ils risquent de sauter à la moindre volatilité et ensuite de vous laisser sur le carreau sur la reprise (sans parler des éventuels impôts que ça déclencherait inutilement sur le CTO).

Bonjour Matthieu,

ça fait plus d’un an que je suis votre avancée sur votre forum , par contre je ne vous vois jamais parler de ces valeurs :
Fdj , virbac , vétoquinol , west rock (US96145D1054 ) , Public storage ( US74460D1090 ) et Canadian solar ( CA1366351098 ) .
Quel est ta vision sur ces entreprises ?

Bonjour Jordan,

On ne peut pas tout acheter. J’aime beaucoup Vétoquinol qui a de très bons fondamentaux (je la préfère de loin à Virbac qui avait beaucoup de dettes dans le passé et qui était en pleine recovery). Néanmoins je suis positionné sur Idexx Laboratories qui est le leader du secteur avec une croissance largement supérieure.

Pour Public Storage, je trouve que les résultats sont stagnants, je préfère personnellement Extra Space Storage qui a une bien meilleure croissance.

Dans le domaine du solaire je suis déjà bien positionné aux US avec Ameresco en Enphase et en Europe avec Grenergy, Solaria Energia, Neoen, Terna Ernergy.

Je ne connais pas du tout West Rock.

Bonjour Matthieu,

Merci encore pour ce suivi !

Etant bien d’accord avec toi sur l’intérêt d’investir dans les valeurs scandinaves (hors pétrole pour ma part),
je vois que dans ton screener beaucoup de ces valeurs ne sont pas accessibles par mon courtier Bourse Direct, depuis quelques mois je cherche à en changer et l’investore intégral du CA semble être un choix judicieux pour ces valeurs, cependant apres une comparaison « a vue de nez » de leurs commissions + frais de courtage, je vois que l’investore intégral comprends une commission semestrielle qui me semble énorme (0,40% valeurs étrangères + 0,35% valeurs non étrangères) + des frais de courtages équivalents à bourse direct, sur un portefeuille PEA de 10k€ Bourse direct prends 300€ quand CA prends 900€ de frais (tout compris)

Cet écart important de commissions me semble énorme, et peine à justifier mon envie d’accéder à des valeurs suédoises & norvégiennes qui me font de l’œil.

> Il me semble que toi aussi tu es chez CA pour ton PEA ? Aurais tu un retour d’exp à ce sujet ?

Merci par avance pour ton aide,
Très bon week end
Paul

Bonjour Paul,

Les tarifs dépendent parfois des caisses régionales. Perso je suis en IDF, et normalement avec l’offre Integrale il n’y a aucun de droit de garde.

Du coup les tarifs sont très intéressants :

– pour Euronext (paris, amsterdam, bruxelles) : 1€ si ordre < 1100€ et 0,09% sinon - 0,5% (loi pacte) pour la bourse étrangère Les frais sont généralement élevés (~25€/ordre) sur la bourse étrangère, mais ils versent 48h plus tard le remboursement du trop payé. Une chose embêtante (mais pas sur toutes les caisses) est l’ordre mini d’achat de 1500€ sur la bourse étrangère. Donc si vous voulez 1000€, il faut acheter 1500 puis revendre 500€. Avec les tarifs pacte ça va encore, mais ça peut être genant. Je sais que certaines caisses n’ont pas cette contrainte.

Cigale repentie

Bonjour Matthieu,

Étant déjà investi dans les REITs logistiques et EQT depuis un an maintenant, je te suis tout à fait sur ces secteurs.

Un seul aspect me tracasse toutefois : que penser des foncières nord-américaines au dividend payout ratio de parfois plus de 170 % ? Sans parler de leur endettement abyssal et chronique (5-6 x…)… Comment font-elles ?

Par ailleurs, j’ai revendu IIPR, car je ne crois plus au cannabis aux States, où un reflux massif se profile en la matière… Mais peut-être n’ai-je pas un assez « big picture » ?

Merci encore de la part d’un lecteur flamand assidû !

Bowie Ken & Alain Dee ^^

Bonjour Cigale repentie,

Bravo à vous d’avoir déniché EQT il y a un an 😉 J’étais historiquement intéressé par la holding Investors AB dans la passé, que j’avais un peu perdu de vue. Et quand j’ai vu ensuite l’IPO de EQT, j’ai tout de suite été intéressé. Le portefeuille est de très bonne qualité et leurs fonds ont un beau track record. Les valeurs en portefeuille ont une croissance moyenne de 13%/an ce qui est très intéressant, tout en étant positionné sur de belles thématiques (santé, tech, immo et Asie).

Pour les REITS attention de ne pas regarder le payout ratio sur le résultat net qui n’a aucun sens physique à cause des amortissements et dépréciations. Les bénéfices réels sont drastiquement sous évalués. Si vous regardez les cash-flow / actions, les dividendes sont largement couverts (on tombe souvent entre 70-90%, montant élevé mais cohérent des REITS qui ne paient pas d’impôts aux Us si elles reversent la majorité du cash en dividendes). Les leverage du secteur sont également classiques, c’est le coeur de leur business, et ça a toujours été le cas. C’est un secteur qui fonctionne d’une autre manière. Cela n’empêche pas Realty Income par exemple d’avoir une notation A de Standard & Poors.

Pour IIPR je conserve personnellement car c’est une bonne manière d’investir dans le secteur du cannabis, certainement moins risquée qu’à travers les entreprises classiques. Néanmoins il y a un risque évident, mais je préfère avoir une exposition minimum au secteur (que j’ai aussi avec Growgeneration qui vend des dispositifs favorisants la culture).

Bonjour,

Pour ce qui est du cannabis sur DeGiro il y a un accès direct sur la bourse de Toronto ou via Frankfort de : Aphria, Charlotte’s Web, Cresco Lab, Hexo Corp, OrganiGram Holding, Terrascend qui sont dans le secteur direct du cannabis et pour ce qui est de la production en plus de GrowGeneration vous avez HydroFarm Holding sur le NDQ, je ne dis pas que toutes valent le coup mais certaines se font racheter par des rappeur comme Jay-Z est cela peut faire flambé via un nouveau business plan…. Uber veux se lancer aussi dans la livraison de cannabis à suivre….

Bonjour Jean,

Merci pour les infos sur le secteur !
J’avais analysé à une époque et je trouvais que les entreprises disponibles sur Degiro étaient globalement les moins intéressantes du secteur. J’avais trouvé 2-3 valeurs qui sortaient du lot mais qui n’étaient pas dispo

Salut l’ami ! Super portefeuille ! J’aimerais avoir un avis si possible 😉 Vaut il mieux investit sur les ETF via un CTO ou un PEA par exemple j’aimerait suivre le SP500 et j’hésite entre investir à travers un CTO ou un PEA investissement long terme. Et j’aurai aimé savoir quelle allocation vous recommandez quand on souhaite investir en ETF et en ACTION exemple j’ai 1000e à investir vous recommandez par exemple 80% etf et 20% action ? Merci infiniment 😉

Bonjour,

Idéalement comme le S&P500 est disponible sur les 2 supports, autant privilégier le PEA pour la fiscalité. Ensuite sur la répartition actions – ETF cela dépend de vos préférences. Personnellement je vise 50-50.

Bonjour, et merci énormément pour votre site et toutes les informations et savoir que vous partagez. Depuis quelques années je m’intéresse à la bourse mais sans me lancer officiellement par manque de courage je pense. Mais grâce à vous et d’autres économistes que j’écoute, je vais enfin franchir le pas vers la gestion personnel de mon patrimoine.

Voila ce compte je compte faire ; à ce jour j’ai une maison de 400 000 euros qui sera terminée de payer dans 8 ans, et j’ai 70 000 euros en assurance vie option sécurité qui rapporte environ 2.5 % /an. Je suis père de famille et souhaite donc me lancer essentiellement dans des actions longs termes, avec pour objectifs (si possible) du 10 % annuelle, sans me risquer dans des actions hyper-volatile à fort potentiel mais aussi à fort ascenseur émotionnel.

Aussi donc voici la ré-orientation que je souhaite faire de mon épargne.

—-> Assurance vie option sécurité ; 20 000 euros.

—-> CTO : 37 500 eur repartis comme suit.

 25 000 eur en ETF avec :
-Lyxor MSCI Wid Information Tec : 20%
-Lyxor Disrup Tech : 20 %
-wisdomTree S&P China 500 : 15 %
-Kraneshare CSI China Internet : 15 %
-WisdomTree Cloud Compiting : 15 %
-LG Health ROBO : 7.5%
-iShare Global Clean Energy : 7.5%

 7500 eur répartis équitablement en action sur des entreprises celons moi performante depuis des années avec des fondamentaux solides :
-Abbott labo
-Align technologie
-ASML Holding
-Autodesk
-Dexcom
-Intuitive surgical
-Netflix
-Paycom software
-Paypal holding
-Sartorius stedim biot
-servicenow
-taiwan semiconductor

 2500 eur sur des actions « energie renouvelable » ;
-ballard power syst
-Daqo new engy adr
-enphase energy
-ITM power
-Mcphy
-Plug power
-xinyi solar

 1500 eur en bitcoin, dont je suis prêt à perdre toute la somme, car c’est plus un jeu/pari.

—–>PEA action française / ETF ; 5000 euro
-AIR LIQUIDE
-CAPGEMINI
-LEGRAND
-LVMH MOET VUITTON
-NEOEN
-SCHNEIDER ELECTRIC
-STMICROELECTRONICS
-TOTAL SE
-ETF LYXOR NSDQ 100 PEA
-ETF LYXOR STX EU TECH
-ETF AMUNDI EM ASIA

—–>Et enfin 10 000 eur en cash sur le compte courant.

Mon objectif étant le long terme, et à part pour les actions en énergie renouvelable et le bitcoin qui sont assez risquées mais qui ne représentent que 6 % de mon épargne, je pense être bien diversifier, même s’il peut y avoir pas mal de doublons entre les ETF et les actions stock picking qui je pense pourront surperformer les ETF dans la durée sans prendre trop de risque.

Qu’en pensez-vous, mon raisonnement est il complètement faux, ou cela vous semble cohérent ?

PS: je vous ai envoyé ce commentaire il y a deja quelques jours, mais il n’a pas été approuvé ou peut etre ne l’avez pas vu. Peut etre est il trop long ou ne correspond pas aux objectifs de votre site, auquel cas je m’en excuse.

au plaisir de vous lire.

Bonjour Thomas,

Le commentaire a été approuvé (et répondu) mais vous l’aviez posté dans le reporting de février : https://etre-riche-et-independant.com/suivi-portefeuille-boursier-reporting-fevrier-2021

aie aie aie my bad j’avais pas vu votre réponse.

(merci pour votre réponse rapide du coup ^^.)

Par ideologie, moral et aussi stupidité , je ne souhaite pas investir dans les GAFAM directement, ce qui est incoherent car il doit y avoir certaines de leur filiales dans mes etf. Mais le coeur a ses raisons que la raison ignore .

Merci en tout cas , et même si pas mal des actions et etf chutent depuis 15 jours, je vais ecouter votre conseil n°1; ne pas s’affoler et respecter mon objectif long terme. Même si j’ai des suées .

Bonsoir,

Je vous conseille de regarder la composition de vos etf, normalement vous n’aurez qu’à regarder les 10 première ligne pour savoir si vous avez des gafam ou pas.
Sinon si vous n’avez pas encore investi, faite le en DCA (vous investissez 1/6e par exemple de votre somme tous les mois sur 6 mois), ça vous permettra de profiter un peu des baisses sur certains titres s’il y en a. Les marchés sont très haut en ce moment donc ça risque de corriger ou de finir en krach à un moment (enfin il faut un déclencheur pour ça).

Merci à Matt en tous cas pour l’excellent travail effectué. C’est toujours un régal à lire. On voit bien que les valeurs scandinaves performent en ce moment.

Merci matt,
Très beau portefeuille bravo!

Bonjour Matthieu,

Je partage totalement ta perplexité sur les marchés. Je les trouve trop cher et n’arrive pas à identifier de belles opportunités. Je renforce donc mes ETF afin de rebalance mon portefeuille selon mon plan d’investissement mais sans grande conviction.

A ce sujet que penses tu de la répartition cible de mon portefeuille comme suit : 50% titres vifs approche GARP/Value + 50% ETF (accumulating) répartis comme suit :
– 40% Core / Momentum composé de :
-10% iShares Edge MSCI USA Momentum Factor
– 10% iShares Edge MSCI Europe Momentum Factor
– 5% iShares MSCI China
-15% AMUNDI ETF PEA MSCI EMERGING ASIA
– 60% Megatrends composé de :
– 10% iShares Ageing Population
– 10% HanETF iClima Global Decarbonisation Enablers
– 10% Lyxor MSCI Digital Economy ESG Filtered
– 10% Lyxor Robotics & AI
– 10% iShares Healthcare Innovation
– 10%Lyxor PEA Eau (World Water)
Que penses tu d’une telle répartition ?

Bonjour Clément,

Ton approche me semble totalement cohérente.

Je ne suis par contre personnellement pas ultra fan de certains ETF : Ishares Ageing population n’est pas très performant et est un peu fourre tout quand on regarde le contenu en détail (par exemple des entreprises comme BMW bof bof).

Ensuite pour Lyxor Robotics & Digital Economy, je préfère personnellement les versions de Ishares : la composition est plus logique et beaucoup plus transparente. Les positions sont également moins spéculatives généralement. Mais ce n’est qu’un avis personnel.

J’attache vraiment de l’importance à la composition de l’indice. Si j’accepte de réduire ma part de stock picking pour un ETF, je dois être vraiment convaincu des positions des ETF.

Salut Matthieu,

En effet, ca sent la correction à plein nez. y’a t’il des secteurs qui vont être plus impacté que d’autres ?

a+

Laurent

Bonjour Laurent,

C’est toujours difficile à dire car chaque baisse est unique et ne ressemble pas aux autres. Mais je dirais qu’historiquement avec des entreprises pharmaceutiques, de l’alimentation/hygiène, éventuellement quelques REITs, cela devrait amortir un peu la baisse…

Oui je me suis pas mal renforcé sur les Reits.. j’ai découvert un etf sympa : amundi EPRA.

Merci, a+

Bonjour Mathieu,
J’ai deux questions pour toi :
1) Quelle ton opinion sur la société Altamir? Pourquoi préfèré Sofina, Titanium ou Eqt ?
2) Beaucoup des sociétés vont verser un dividende en mai, prévoir tu une mise à jour du portfolio virtuel International Rendement?
Merci à pour tes réponses et pour ton excellent blog que je lis régulièrement avec beaucoup de plaisir

Bonsoir Alex,

Je ne comprends rien aux fondamentaux d’Altamir personnellement, je suis incapable de les analyser. Donc je m’abstiens.

Ce que j’aime chez Sofina c’est le track record excellent depuis plus de 20 ans avec une NAV qui ne fait qu’augmenter. Les thématiques d’investissement m’intéressent beaucoup (santé, technologie, conso et bien etre, pays émergents). Ils ont su sélectionner à un stade très précoce beaucoup d’entreprises à succès (Vinted récemment), et font cela avec régularité.
La faible volatilité du titre et sa performance long terme sont incroyables.

Pour le portefeuille rendement j’ai déjà commencé le travail, je vais en effet le remettre à jour très prochainement.

Bonjour Mathieu,

Merci pour votre rapport !

J’ai une petite question sur le PEA, Je me suis rendu compte que certaines actions (par exemple Grenergy Renovables et Solaria Energia) qui sont présentées dans votre portefeuille de PEA ne sont pas disponible pour achat au sein de mon PEA. Je suis chez Boursorama comme vous donc je ne comprends pas pourquoi ?

Merci d’avance pour votre réponse !

Cordialement,

Bonjour Arthur,

Mon courtier PEA n’est pas Boursorama mais Crédit Agricole Investore Integral qui est une excellent courtier.

Et en effet chez certains courtiers comme Boursorama ou BourseDirect, il y a des places boursières non disponibles à l’achat.

Bonjour Matthieu,
J’ai en PEA.
Lvmh, l’oreal, Hermes, Teleperformance, Asml Holding, schneider Elec, et Dassault Système.

Pour la partie US j’hésite a prendre un ETF Sp500 en PEA?
Ou placer en CTO cinq entreprises performantes
Apple Amazon Microsoft Nvidia et Mastercard?

Cordialement
Gregory.

Bonsoir Grégory,

En fait vous choisissez uniquement des actions technologiques US, donc peut-être que votre choix devrait plutôt se porter sur le Nasdaq. Vu le prix de Google et Amazon, c’est beaucoup plus simple pour les renforcements de passer par un ETF. Le S&P500 est néanmoins beaucoup plus équilibré donc conseillé pour la majeure partie de vos investissements.

Salut Mathieu,
Je souhaiterai rajouter de l’immobilier dans mon Pea, je me suis intéressé à Orpea (comme la plupart des investisseurs) mais aussi à Vonovia et Leg Immobilien. Hors je ne trouve intéressant aucun de ces trois titres, si tu devais acheter aujourd’hui un titre dans l’immobilier à mettre dans ton PEA, ça serait lequelle et pourquoi? Orpea comme le « moins pire de trois » 🙂 ou autre chose?
Merci à toi

Bonjour Alex,

Le plus intéressant des 3 est clairement Orpéa selon moi. Il y a sinon quelques promoteurs comme Nexity ou Kaufmann (pas fan non plus).

Sinon, et c’est ce que je choisis personnellement, ce sont les fonds d’investissement de qualité. J’ai par exemple récemment acheté les entreprises Scandinaves :

– Titanium (Finlande) qui investit beaucoup dans l’immobilier de santé et résidentiel

– EQT AB (Suède) qui fait du private equity dans de nombreux domaines dont l’immobilier d’infrastructures

C’est un bon moyen d’investir de manière efficace et diversifié dans plusieurs domaines notamment l’immobilier.

Bonjour Matthieu,
Les valeurs énergie sont en forte baisse actuellement, qu’elle en ai la cause ?
est il le moment d’entrer dessus ?
je surveille Verbio, Neoen, Solaria Energia, et Terna Energy.
J’aimerais faire d’autres achats d’actions que vous détenez, comment savoir sur lesquels nous pouvons encore acheter malgré les sommets atteints par les indices ?
Merci pour ce superbe travail
didier

Bonjour Didier,

Les valeurs vertes corrigent d’une hausse beaucoup trop forte sur 2020. Elles sont également impactées temporairement par la remontée des taux long Américains qui influencent directement le calcul de la valorisation de ces entreprises (principalement basé sur la croissance future).

Il faut donc être méfiant à court terme, bien que les valorisations du secteur commencent clairement à redevenir attractives. Je pense personnellement que ce secteur a plusieurs décennies d’avenir, nous en sommes qu’à ses débuts. Vous pouvez donc commencer les renforcements, mais allez y progressivement.

Il n’y a pas de réponde « magique » pour savoir quelles actions acheter. Si votre horizon est très long terme, le prix actuel n’aura pas beaucoup de poids dans votre performance.

Bonjour,

Merci pour ce nouveau suivi avec la découverte de nouvelles valeurs d’Europe du Nord notamment 👍.

En effet, j’allais commenter au sujet des valeurs vertes 😉.

En 2020, beaucoup disait qu’elles étaient sous évaluées. Et après coup, beaucoup parlent de hausses trop importantes. Maintenant elles baissent toutes doucement, surement et douloureusement pour nos portefeuilles.

En fait et peu importe les fondamentaux, finalement force est de constater que ce secteur des énergies vertes n’était que de la spéculation début 2021 : Neoen, Alfen, Emphase, Xebec, Solaria, Grenergy… Décevant 😕!

La valeur qui tient le plus la baisse est « Tesla ».
A se demander finalement si ne choisir que les plus grosses capitalisations et donc les volumes les plus importants n’est pas la meilleure des choses à faire dans ce secteur 🤔 ?

J’étais heureusement rentré sur de faibles proportions. Par exemple :
– Grenergy Renovables : à l’origine 34,5€ puis 1er renfort tombant le Pru à 33€ puis 2ème renfort pour arriver au Pru de 28,75€
– Solaria Energia : à l’origine 21€ puis 1er renfort tombant le Pru à 20€ puis 2ème renfort pour arriver au Pru de 19€.

Mais rien à faire, je suis emporté par la baisse. Qui ce soir encore fait très mal 🥵… Bref, patientons !

Cordialement

Bonjour Matthieu,
Comme indiqué dans ton article sur la diversification, je vais listé les REIT US/cotées US que je trouve intéressantes (je ne mentionnerai pas celles que tu possèdes, une * pour celles potentiellement indisponibles sur Degiro) :

Data center : cyrusone et coresite qui sont à la peine depuis un an.

Santé : Community Healthcare Trust* est également la meilleure selon moi, j’avais demandé l’ajout, sans succès. J’y ajoute Medical properties. Plus de rendement que de croissance sur ce secteur.

Logistique : beaucoup de valeurs ici, je n’en citerai que trois : terreno*, duke realty et prologis

Résidentiel : equity lifestyle properties, american homes 4 rent*

Stockage : extra space storage, national storage affiliates*

Divers : gaming and leisure, brookfield infrastructure et brookfield renewable (les brookfield ne sont pas des REIT mais je les considère comme telles)

Certaines auront peut être échappé à ton radar 😉 je me pencherai peut être plus un jour sur les canadiennes qui ont merveilleuse réputation auprès des adeptes de rentes mensuelles ^^

Que de chemin parcouru en tout cas ! J’ai hâte de voir la suite.

Bonjour Flop,

Merci beaucoup pour ton partage !

Je ne connaissais pas Coresite qui me semble intéressante et pas trop chère 🙂

Pour le reste, beaucoup de noms connus :

En logistique j’ai Duke Realty sur le portefeuille de ma conjointe. En self storage, j’ai Extraspace storage.

En résidentiel j’aime beaucoup american home mais je ne l’ai pas encore, pourquoi pas 🙂

Il y a sinon une de mes préférées mais que j’ai cité dans le reporting : Sun Communities.

En commercial il y a Agree Realty (croissance encore plus belle que Realty Income et dividende mensuel).

Et sinon j’aime beaucoup (je vais peut-être en acheter) Alexandria Real Estate : secteur particulier de la santé, à savoir les clusters de labos de recherche.

Pour la santé tu as raison, dommage pour CHCT. J’ai acheté un peu à l’aveugle GMRE car justement elle avait de la croissance, à voir pour la suite.

Voilà pour mon apport.

Encore merci pour ta liste, toujours intéressant de découvrir des entreprises 🙂

Bonjour Mathieu,

Merci pour ces partages détaillés et réguliers. Je suis investisseur néophyte (démarrage PEA + CTO en mi-mai 2021 – clap clap !) et j’ai suivi votre site, parmi d’autres, de près pour des conseils avant de faire le saut !

Après des recherches diverses et variées, j’ai fini par trancher sur les répartitions suivantes :
– 40% MSCI World
– 30% S&P500
– 15% MSCI Emerging Markets
– 15% de diversification

Pour l’instant, ce dernier 15% est composé de 10% MSCI World Healthcare et 5% MSCI World Tech. Prochainement, je pense les modifier à 7% Healthcare, 4% Tech et 4% NASDAQ 100 (connaissant bien le chevauchement avec le S&P et aussi avec le World Tech).

Je cherche à diversifier davantage ce dernier 15% et souhaitais avoir votre avis sur :
– Vanguard Small Cap Growth ETF – y a-t-il un équivalent en France/dans l’UE ?
– Invesco Global Blockchain

Le but serait de finir éventuellement un split comme suit : ~3% Healthcare, ~3% Tech, ~3% NASDAQ, et ~3% chacun de deux voire trois Tracker de plus.

Tout conseil est la bienvenue ; merci par avance !

Bonjour Santosh,

Quand les pondérations des lignes d’ETF deviennent trop faibles, c’est généralement qu’on complexifie pour pas grande chose.

Sur votre composition actuelle, le MSCI World contient déjà 65% d’US. Ce n’est donc pas forcément pertinent de reprendre du S&P500 en plus (cela fait redondance sur la partie US).

Je ferais personnellement plutôt une majorité de World, et éventuellement un peu de Nasdaq pour dynamiser.

Pour les ETF smallgrowth ça peut être intéressant en effet (mais volatile), je ne connais pas de références d’ETF sur le sujet désolé.

Pour le World technologie attention : il ne contiendra pas Amazon (consommation discrétionnaire) ni Facebook, Google, Netflix (telecom). C’est son gros défaut, je préfère personnellement le Nasdaq qui rassemble toutes les GAFAM.

Merci pour ce retour rapide.

Effectivement, je connaissais le contenu du MSCI World mais me suis tout de même arrêté sur 40 + 30 dans un premier temps. Cependant, c’est bien noté pour les futurs versements où je privilégierai le World avec un stop sur le S&P.

Je note également le point sur « trop de diversification tue la diversification » et me limiterai donc à NASDAQ.

Enfin, merci pour l’astuce sur WTEC – je n’ai pas du faire suffisamment de recherches au début… je ne l’augmenterai plus et un meilleur équilibre sera atteint avec l’achat du NASDAQ.

Encore un grand merci pour finir, et bonne soirée !

En lisant l’article et les commentaires, je me disais qu’un article un peu complet pour faire le point sur les entreprises du secteur immo serait vraiment intéressant.
voilà, juste une idée comme ça..
😀

Bonjour Nico,

C’est une excellente idée, je pourrais faire un article en listant mes REITs préférées par secteur. Je note l’idée 😉

Bonjour Matthieu,

Petites questions concernant les sociétés étrangères cotées à Francfort.
– Déjà, pourquoi il y en a autant listées là bas ? On parle souvent du risque des ADR de se voir retirées de la cote US, le risque est-il similaire à Francfort ?
– Quid des dividendes ? Supposons que l’on ait une action chinoise en HKD avec un % yield de 2%, et cotée à Francfort en EUR. Les dividendes seront versés en EUR, suivant la parité HKD/EUR ?

Merci encore pour ton contenu !

Bonjour Romain,

Le terme ADR n’est utilisé qu’aux US. Une action chinoise cotée à Francfort n’est pas un ADR, c’est simplement une cotation sur une place annexe (Francfort est une place spécialisée là dedans). Un ADR est une cotation propre, certaines actions Chinoises sont d’ailleurs cotées uniquement sous forme d’ADR. La bourse de Francfort est différente, le cours va avoir tendance à répliquer celui de la place principale.

Pour les dividendes ce qui compte est le siege social qui détermine la fiscalité à la source, pas la place de cotation. Dans tous les cas vous aurez des euros qui seront en effet des HKD convertis. Mais le montant total de dividende sera le même.

Bonjour,
J’ai noté une petite coquille dans ton report: sur la société italienne Diasorin, la valeur actuelle est exprimé en couronnes suédoise.
Merci pour l’excellent travail que tu fait avec ton blog, je reviens régulièrement pour le consulter et lire les échanges/questions des uns et des autres, il y a toujours quelque chose à apprendre.
Cordialement

Bonjour Alex,

En effet merci, la valeur est bonne mais pas l’affichage de la devise 😉

Bonjour Matthieu,
Il semblerait que le luxe soit en train de devenir une valeur défensive. Certains avancent le fait que même pendant une crise il y a chaque jour de nouveaux millionnaires qui achèteront les produits de ces marques. Vous semblez de cet avis car vous êtes très positif sur LVMH et Hermès que vous détenez. Confirmez vous ce point de vue et pensez vous que l’on peut acheter aux tarifs actuels en toute confiance ? Par ailleurs, que pensez vous de Kering ?
Par avance merci
Ludovic

Bonjour Ludovic,

Le secteur du luxe n’est pas fortement cyclique car c’est un marché de niche qui cible une clientèle très particulière (les riches, qui sont de plus en plus nombreux malgré les crises). Cela permet également de profiter de la croissance des marchés émergents et de la Chine, tout en investissant sur des entreprises Françaises. On se place donc sur une tendance très porteuse sur le long terme.

Je suis très positif sur LVMH qui est le leader mondial. Un groupe ultra diversifié et en forte croissance. Ma préférence va pour Hermes qui est selon moi la marque la plus forte au monde dans le luxe (c’est sa force, mais aussi sa faiblesse puisque concentrée en une seule marque). Cela se retrouve dans sa résilience cette année et dans ses marges supérieures aux autres.

Je suis sceptique sur Kering qui dépend fortement de Gucci, qui est une marque relativement faible, et à la limite du luxe. Elle peut vite se retourner avec la mode qui pourrait changer. Les marges sont les plus faibles, et les résultats financiers les plus fluctuants.

D’une manière générale le secteur du luxe est aussi intéressant car le pricing power de ces entreprises est élevé, elles peuvent donc facilement contrer le retour de l’inflation en augmentant leurs prix, sans que cela ne réduisent leurs ventes.

Merci Matthieu. Je prends note pour Kering. J’ai acheté une action LVMH la semaine dernière lorsque le cours était à 603€. J’envisage de renforcer mais pensez-vous que le cours de LVMH ou Hermès puisse redescendre au cours de mai 2020 vu la baisse actuelle de tous les secteurs ?

Par ailleurs, j’ai failli acheter des actions de AMSL Holding cet après-midi car cours descendu à 496€ et finalement j’ai laissé passé (à clôturé à 509€). Je regrette un peu. Mon hésitation vient de la pénurie actuelle des semi conducteurs et qui devrez durer jusque 2022. Pensez-vous qu’indirectement cette dernière puisse affecter le cours de bourse de ASML ?

Bonjour Ludovic,

Vous vous fiez trop au prix, qui n’a rien à voir avec la valorisation d’une entreprise. Une entreprise peut être cotée à 1000€ et peut valloir moins cher qu’une entreprise cotée à 20€.

Il faut donc regarder les divers ratios de valorisations pour se faire une idée, non du prix de cotation.

Ensuite, les bénéfices de Hermes et LVMH sont partis pour augmenter en 2021 à un niveau supérieur que 2019 (donc avant covid). Il n’y a donc financièrement aucune raison pour que le prix retourne loin derrière. Néanmoins, si krach il devait y avoir, tout baisserait certainement (mais probablement dans des proportions moindres qu’en 2020).

Pour terminer, il ne faut pas acheter une entreprise pour une « histoire » (par exemple pénurie des semi-conducteurs etc…) mais pour ses qualités financières sur le long terme. Vous n’êtes pas le seul à penser que les semi-conducteurs risquent de monter en cas de pénurie. Beaucoup d’investisseurs dans le monde ont déjà joué depuis longtemps cette hypothèse, et c’est déjà intégré dans les prix actuels. Il ne faut pas oublier qu’il y a des millions d’intervenants sur les marchés financiers. Il n’y a donc plus rien à gratter avec cette théorie. Seule la capacité d’une entreprise à augmenter ses profits sur le tres long terme doit être prise en compte (ce qui est selon moi le cas pour ASML qui est l’une ou la plus belle valeur d’Europe).

Merci Matthieu. Je regarde le prix des actions mais également les ratios et évolution des CA. Après comme je débute dans ce type d’investissement, je souhaite « bien acheter » l’action afin de se pas trop perdre si l’action descend. Peut être que je me focalise trop sur ce point d’autant que l’investissement est long terme. D’ailleurs aujourd’hui j’ai finalement acheté ASML certes 30€ plus chère qu’il y a deux jours mais dans 15 ans ces 30€ ne pèseront rien comme vous dites.
M’inspirant beaucoup de vos analyses, je regarde Ayden. Vous en dites bcp de bien mais le PER est à plus de 120. Quoi en pensez ?
Espérant ne pas trop abuser de votre expertise 😁

Bonsoir Ludovic,

Attention car je ne prétends aucunement être expert, je ne suis qu’un particulier et je ne fais que partager ma compréhension et mes analyses personnelles mais qui ne remplacent pas vos propres travaux de recherches.

En effet, avec un horizon TLT il vaut mieux se concentrer sur sélectionner des entreprises de qualité plutôt que de se prendre la tête avec des notions de juste prix. Certes le prix payé est important mais c’est secondaire devant la qualité et l’horizon de temps de détention.

Pour Adyen le PER n’est pas une grandeur pertinente car les bénéfices subissent des dépréciations et le PER ne tient pas compte du cash au bilan. En EV/EBITDA on est à 90, ce qui est déjà plus faible. Ensuite, il ne faut pas regarder que ce ratio (qui est en effet élevé) mais la croissance de l’entreprise qui entraîne naturellement une baisse de la valorisation (x62 en 2022, x43 en 2023 etc…).

La notion de temps et de croissance est très importante dans l’analyse d’une valorisation. Lorsqu’on veut investir à long terme dans des entreprises de croissance, on peut accepter de payer cher à l’instant T en pariant sur la poursuite de la croissance.

Laisser un commentaire