Suivi Portefeuille Boursier : Reporting Janvier 2021

Cet article concerne le suivi de mon portefeuille boursier. La stratégie d’investissement du portefeuille repose sur un ensemble d’actions de qualité avec d’excellents fondamentaux et en pleine croissance.

L’objectif principal du portefeuille est de faire croitre le plus efficacement possible mon patrimoine dans le temps et de réaliser une performance supérieure à celle du MSCI World sur le long terme.

Le second objectif (un fois le patrimoine atteint) sera de construire un flux régulier de cash-flow avec les dividendes croissants perçus chaque année. Cela me permettra à long terme d’atteindre l’indépendance financière en couvrant mes dépenses avec ces revenus passifs.

Voici le reporting du mois de Janvier 2021.

Actions détenues et bilan

 

Voici le premier reporting de l’année, et avant tout je vous souhaite à nouveau bonne année à tous.

La principale activité du mois a été, comme expliqué dans le dernier reporting, d’introduire la majorité des actions US à forte croissance que j’avais identifiées en Décembre. J’ai attendu début Janvier pour faire les transactions car pour dégager l’argent nécessaire, j’ai dû passer par une réduction de la taille de ma ligne moyenne sur le CTO. Cela a donc engendré des prises de PV fiscales, et je souhaitais attendre 2021 pour les prendre (ce qui me laisse le temps de les annuler si la bourse devait corriger).

 

J’ai également décidé cette année d’étudier un peu plus en détail le facteur Momentum qui surperforme les marchés sur le long terme. Je suis d’ailleurs en train de lire le livre stocks on the move (Andreas F Clenow, qui est une référence sur le sujet) où l’auteur donne ses méthodes et ses résultats en appliquant un filtre Momentum. Je rappelle que ce facteur consiste à conserver les actions qui performent bien sur une certaine période de temps et d’éviter celles qui sont en tendance baissière (ou en tout cas non haussière). Ce facteur est très puissant. On peut le constater via les indices Momentum qui performent très bien :

 

Msci World Momentum vs Msci World

 

On peut aussi le voir sur des actions individuelles. J’ai fait plusieurs analyses sur mon portefeuille personnel et c’est assez flagrant.

Schneider Electric est par exemple dans une forte tendance haussière depuis maintenant plus d’un an. Pourtant, les fondamentaux n’ont pas particulièrement changé d’une année sur l’autre. À l’inverse, Dassault Systemes qui est une très belle action de croissance ne fait plus rien en bourse depuis un an alors que son CA a pourtant progressé sur l’année. Pourquoi ? Car le Momentum de Schneider est bon pour le moment et Dassault Systemes n’en a plus temporairement.

 

Effet Momentum Bourse

 

Je souhaite adopter (à petite dose) une approche un peu plus active et basée sur ce facteur sur mon PEA et sous certaines conditions.

En effet, maintenant que j’ai analysé une grande majorité des actions Européennes, j’ai identifié la majorité des entreprises qui pouvaient m’intéresser. La plupart sont des actions en forte croissance sur le long terme, qui augmentent leur CA et leurs profits d’année en année et dont le cours de bourse est la majorité du temps en tendance haussière. Il ne s’agit donc pas d’appliquer un facteur momentum strict sur ces entreprises car elles sont régulièrement en phase de hausse. Prenons par exemple Sartorius ou ASML ou Adyen. Il serait dommage de réduire sa position dans un rare moment baissier, qui dure souvent peu de temps avec ce genre de valeur, et de rater la forte reprise derrière, qui ne sera pas de quelques pourcents mais plutôt de dizaines de pourcents. Les mouvements sont rapides avec ces valeurs car elles sont de qualité et en forte croissance.

Cependant, sur les valeurs qui sont soit dans le bas de mon screener (faible croissance) ou qui ont un faible potentiel, ce ne sont pas le genre d’actions qui vont prendre 100% quand vous avez le dos tourné. Des actions comme Air Liquide ou Essilor par exemple, sont des entreprises à faible croissance (bien que cette croissance soit très régulière). En analysant leur cours de bourse sur le long terme, elles passent souvent 80% de leur temps à végéter, et 20% à monter. J’aimerais donc tenter de tirer profit de ce constat, en essayant de maximiser ma taille de ligne lors de leurs rares phases de poussée haussière, et de les sous-pondérer sinon.

L’objectif est donc d’être à tout moment avec des valeurs de qualité et de croissance en portefeuille, mais d’être un peu actif en faisant varier les pondérations et donc la taille des lignes. Les actions en tendance baissière sans momentum auront une taille de ligne réduite au profit des actions en phase haussière.

 

Évidemment ce genre d’approche demande plus de temps car il faut non seulement suivre l’évolution de leurs fondamentaux, et en plus suivre régulièrement la tendance de leurs cours de bourse. Je serais incapable de le faire sur l’intégralité de mon portefeuille (plus d’une centaine d’actions). Je pense donc essayer de l’appliquer seulement sur la partie Europe en PEA. Je profiterai ainsi de l’avantage fiscal du PEA qui est de ne pas payer d’impôts à chaque transaction. Ce genre de méthodologie plus active sur CTO serait très défavorable fiscalement et donc non productive à mon avis.

Le fait d’être en partie actif sur PEA et totalement passif sur CTO (pur buy&hold) me permettra également le long de l’année de comparer plus facilement si le fait d’être un peu actif peut réellement rajouter quelques points de surperformance. Si je constate que ce n’est pas le cas, je reprendrais tout simplement le 100% buy&hold dans le portefeuille déjà constitué.

Évidemment je précise que cette méthodologie est en plein test, et que je ne conseille pas aux lecteurs de tenter de la reproduire (j’incite plutôt à rester buy&hold).

 

Pour établir un critère Momentum, je calcule à l’aide d’un outil que j’ai programmé sur ProRealtime la performance sur 6 mois et 1 an, à laquelle j’associe un score. Je corrige ensuite ce score par la volatilité intrinsèque de chaque action, ce qui me donne un score Momentum final. Le sujet est vraiment passionnant, et si ça intéresse des gens je pourrais faire un article dédié abordant la stratégie momentum, ainsi que le détail de la programmation des codes que j’ai réalisé.

 

Actuellement à titre d’exemple les entreprises sur PEA que j’identifie en momentum baissier sont :

Philips, Wolters Kluwer, Air Liquide, Edenred, L’Oréal, Biomérieux, Worldline, Dassault Systemes, JustEat, Nemetschek, Cellnex.

 

J’ai donc commencé à tester de réduire la taille de ces positions. Cela m’a permis d’acheter les entreprises que j’avais en watchlist et qui étaient en bon momentum.

 

 

Transaction du mois

 

Ventes

 

Vinci, Pernod Ricard, Chr Hansen, Roper Technologies : le score de ces entreprises était trop faible dans le screener.

 

Achats

 

Europe : Diasorin (diagnostic médical), Cellavision (matériel médical), Talenom (conseil juridique), Fabasoft (digitalisation), Moncler (luxe), Grenergy (solaire), Solaria Energia (solaire), Verbio (bio carburant), 2G Energy (méthanisation), Steico (construction écologique), Soitec (semi-conducteurs), Hypoport (fintech), Rovi (pharmaceutique), Embracer (jeux videos), Nexus (digitalisation), Sdiptech (construction).

 

Canada : Greenlane Renewables (gaz renouvelable), GFL Environmental (gestion des déchets)

 

Chine : Hansoh Pharma (santé)

 

US : Intuitive Surgical (matériel médical), Repligen (biotech), Teladoc (télémédecine), StoneCo (fintech), MarketAxess (transactions financières), Generac holding (moteurs électriques), Fortinet (cybersécurité), AMD (semi-conducteurs), Autodesk (logiciels), Growgeneration (agriculture), Chegg (éducation en ligne), Freshpet (nourriture animaux en ligne), Boston Beer (alcool), Fox Factory (pièces industrielles), Lululemon (vêtements sport), Copart (vente de voiture), Enphase Energy (ondulateurs solaire), Ameresco (énergie renouvelable), Innovative Ind Prop (cannabis).

 

ETF : Lyxor Disruptive Technology (UNIC), Ishares Consumer Growth Emerging (CEMG), Kraneshares CSI China Internet (KWEB)

 

 

Renforcements : rien

 

 

Sans plus tarder, voici le détail du portefeuille :

 

 

Portefeuille

 

Les actions détenues sont les suivantes :

 

Santé

🇫🇷 Sartorius Stedim, Eurofins Scientific, Biomérieux
🇪🇺 Philips, Genmab, GN Store Nord, ChemoMetec, Revenio, SwedenCare, Diasorin, Cellavision, Labo Rovi
🇺🇸 Stryker Corp, Abbott Laboratories, ThermoFisher Scientific, Edwards LifeSciences, Idexx Laboratories, Intuitive Surgical, Teladoc Health, Repligen
🇨🇳 Hansoh Pharma
🏳️ Fisher & Paykel, Pro Medicus

 

Finance

🇫🇷 Worldine, Euronext, Edenred
🇪🇺 Adyen, Sofina, Talenom, Hypoport
🇺🇸 Visa, S&P Global, Intercontinental Exchange, Paypal Holdings, UnitedHealth Group, MSCI, StoneCo, MarketAxess
🏳️ AfterPay

 

Industrie

🇫🇷 Air Liquide, Schneider Electric
🇪🇺 Wolters Kluwer, IMCD, Instalco, Steico, Sdiptech
🇺🇸 Fastenal Company, Trex Company, Generac Holding
🇨🇳 ZTO Express, Techtronic Industries

 

Technologie

🇫🇷 Dassault Systèmes, Teleperformance, Pharmagest Interactive, Esker, Soitec
🇪🇺 ASML Holding, Prosus, JustEat Takeaway.com, Nemetschek, NetCompany, Evolution Gaming, QT Group, Admicom, Fabasoft, Nexus, Embracer
🇺🇸 Intuit, SalesForce, Adobe, Veeva Systems, ServiceNow, Google, Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Etsy, AMD, Fortinet
🇨🇳 Alibaba, Tencent, JD.com, GDS Holding, Meituan Dianping, NetEase, Sea Limited, Taiwan Semidonductors
🏳️ The Descartes System, Constellation Software, Xero, WiseTech Global, Megaport

 

Consommation non cyclique

🇫🇷 L’Oréal
🇺🇸 McCormick, Church & Dwight, Costco Wholesale, Growgeneration, Chegg, Boston Beer, Freshpet
🇨🇳 New Oriental Education
🏳️ Dollarama

 

Consommation discrétionnaire

🇫🇷 LVMH, Hermès
🇪🇺 MIPS, BHG Group, Moncler
🇺🇸 Starbucks, Domino’s Pizza, Home Depot, Nike, Pool Corporation, Yeti Holding, Copart, Fox Factory, Lululemon
🇨🇳 Anta Sports
🏳️ Temple & Webster

 

Energie

🇫🇷 Neoen
🇪🇺 Alfen, Grenergy, Solaria Energia, Verbio, Terna Energy, 2G Energy
🇺🇸 Tesla, NextEra Energy, Enphase Energy, Ameresco
🇨🇳 Xinyi Solar, Daqo Energy, China Conch Venture
🏳️ Xebec Adsorption, Energy One, Greenlane Renewables, GFL Environmental

 

Telecom

🇺🇸 Walt Disney, Netflix.

 

Immobilier

🇫🇷 Orpéa
🇪🇺 Cellnex Telecom
🇺🇸 Realty Income, American Tower, Equinix, CoStar Group, IIPR
🇨🇳 Longfor Group.

 

 

PEA

 

Suivi Portefeuille PEA Janvier 2021 1Suivi Portefeuille PEA Janvier 2021 2

 

 

CTO

 

Suivi Portefeuille CTO Janvier 2021 1Suivi Portefeuille CTO Janvier 2021 2Suivi Portefeuille CTO Janvier 2021 3

 

La valorisation totale du Portefeuille est à ce jour de 123 576€.

 

Remarque : les valeurs étrangères affichées plus haut sont toutes en euro, elles sont converties avec la parité du jour.

 

Voici également l’évolution du portefeuille depuis Janvier 2019 VS MSCI World :

 

Performance Portefeuille Janvier 2021

 

 

Performance du Portefeuille depuis Janvier 2021 : +0.01%.

Performance du MSCI World depuis Janvier 2021 : +0.48%.

Performance du CAC40 GR depuis Janvier 2021 : -3.38%.

 

 

Le portefeuille commence l’année relativement proche du CW8. Il est encore assez difficile de dire si l’année sera principalement en faveur des la stratégie value ou growth. La value a commencé 2021 en fanfare, c’est l’inverse pour le growth, mais l’écart a vite été rattrapé sur les derniers jours. A suivre dans les prochains mois. Le CAC40 GR prend quant à lui, comme à son habitude, déjà du retard sur les grands indices mondiaux.

 

Voici l’évolution de l’écart relatif entre mon portefeuille et le MSCI World. Si la courbe monte, cela signifie que mon portefeuille fait mieux sur la période. Si elle baisse, c’est que je sous performe. Cela permet donc de voir facilement comment le portefeuille se comporte en relatif à un indice (ici le MSCI World).

 

Performance relative Portefeuille Janvier 2021

 

Le portefeuille est actuellement proche de ses plus hauts vs CW8 depuis la rotation croissance/qualité.

 

 

Revenus passifs et perspectives annuelles futures

 

Je rappelle que la nouvelle façon de calculer la rente mensuelle est via la règle des 3.5% (règle des 4% sévérisée) de la valeur de mon portefeuille. J’ai effectué pour le tracé et le calcul une moyenne glissante de 3 mois afin de lisser légèrement la volatilité.

De ce fait, je ne regarde plus le rendement des dividendes avant d’acheter/renforcer afin de me concentrer 100% sur les fondamentaux.

Les 3.5% correspondront donc au montant global que je pourrais toucher avec des valeurs de rendement si je choisissais d’arbitrer une partie de mes valeurs de croissance actuelles contre elles.

J’ai pu reconstituer ce que cela donnerait sur mon portefeuille depuis le 01/05/2018 :

 

Suivi dividendes Janvier 2021

 

La rente mensuelle moyenne actuelle (fictive) serait de 366€.

 

 

Pour terminer, voici les entreprises qui sont dans ma watchlist pour finir la constitution de mon portefeuille :

 

Europe : Ambu, Harvia, Tomra Systems.

Us : Danaher, Monolithic Power, West Pharma.

World : Lufax, KE Holding, Netwealth.

 

 

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

79 commentaires

Bonjour Matthieu.
Je ne commente plus vraiment tes articles mais je les lis toujours attentivement.
C’est toujours intéressant avec une bonne dose de travail et de présentation.
Bonne continuation 🙂

Bonjour poisson bleu,

Le commentaire n’est pas du tout obligatoire donc pas de problème ! Mais c’est aussi ce qui fait vivre la communauté donc il ne faut pas se sentir gêné de le faire (commentaire général et non spécifiquement adressé à toi).

Bonjour Matthieu,

C’est toujours un plaisir de te lire et de partager tes analyses dans mon enrourage.

Chez Boursorama l’etf Ishares eurpe moment n’est malheureusement pas disponible à l’achat.

En revanche je compte le remolacer par le même de chez Amundi il me semble:
AMUNDI MSCI EUROPE MOMENTUM FACTOR UCITS ETF – EUR (C) | LU1681041460

Qu’en penses-tu?

(Pour info: je suis etf sp500, nasdaq, paasi, il me manque l’europe…)

Respectueusement

Jb

Bonjour JB,

Je précise bien que ces ETf sont uniquement éligibles au CTO (même si dans mon suivi je le classe dans la partie Europe).

Le problème d’Amundi c’est que c’est un ETF synthétique, j’aime moins personnellement : il y a un petit risque supplémentaire et surtout les frais de gestion annuels sont plus élevés.

Bonjour Matthieu,

Merci pour ton travail et la rigueur qui semble entourer celui-ci, je te suis depuis quelques mois avec beaucoup d’attention.

Petite question suite à votre échange entre JB et toi : Est-ce que tous les ETF Amundi sont synthétiques ou juste celui mentionné par JB ?

Merci

Bonjour Emma,

La plupart des ETF Amundi sont synthetiques, mais ils ne le sont pas tous nécessairement. Pour le savoir, il faut ouvrir le prospectus de l’ETF sur le site d’Amundi, et regarder le type de réplication : indirecte (swap) = synthétique / direct = physique.

Cette information est affichée pour tous les ETF

Bonjour Matthieu,
C’est quand même décevant de voir qu’il reste quand même très difficile de sur performer le MSCI World malgré un picking réfléchi.

Bonjour Quentin

C’est vrai que c’est compliqué, du moins avec le même niveau de risque. Si vous prenez l’exemple du portefeuille Mid&Small Croissance que je publie, il a pulvérisé le World en 2020 et commence déjà très bien l’année. Mais évidemment c’est un portefeuille plus risqué, et je ne serais pas à l’aise avec 100% de mon argent dessus uniquement.

J’ai quandmême bon espoir sur le long terme de faire aussi bien, même mieux que le World. Mais c’est un travail de patience. Lorsqu’on met une stratégie en place en bourse, c’est malheureux mais il faut attendre plusieurs années avant de voir les résultats. Plus d’une personne serait découragé, mais ce n’est pas mon cas. Depuis un an j’ai d’ailleurs tenté d’augmenter mon profil de risque pour y arriver (entreprises avec plus de croissance, investissement international etc…) et ce n’est pas fini. Je compte encore enlever potentiellement quelques actions trop molles et comme expliqué dans l’article appliquer un petit filtre Momentum.

Ce qui est sûr c’est que je prends beaucoup de plaisir à investir, c’est très important aussi pour tenir sur le long terme.

Matthieu,

Sauf erreur de ma part le amundi europe momentum n’a que 0,13% de frais.

Est ce que le fait qu’il soit synthétique soit si grave?

Pour le moment j’ai l’etf sp500, nasdaq. Je cherche une bonne solution simple, defensive (et performante) pour me positionner sur l’europe.

Défensive et performante sont généralement contradictoire 🙂

Non synthétique n’est pas si grave que ça (sur le papier), mais clairement si on peut l’éviter c’est préférable

Bonjour Matthieu,

Merci pour le suivi et la qualité de la présentation. Bravo pour ta persévérance.

C’est une remarque qui revient souvent, pour autant je adepte d’un portefeuille plus concentré de 20/25 valeurs au max. Le tiens me donne le tournis. Je sais que c’est voulu. 😉

Au fait, as-tu pensé à prendre un ETN sur le Bitcoin ? J’ai essayé cette semaine, mais ils ne sont plus disponibles à la transaction…
Je vais peut-être me rabattre sur GameStop ! XD

Bonjour Yoki,

Je ne suis pas intéressé par le BTC et par tout placement speculatif. Pour info il y a 2 action US (j’ai oublié leurs noms) qui répliquent le cours du BTC. Il y a également une entreprise éligible PEA (Northern Data) qui mine du BTC. Mais c’est ultra spéculatif et le risque de fraude comptable est élevé.

Si vous retrouvez le nom de ces deux entreprises qui répliquent le cours du Bitcoin ça m’intéresse. Je n’ai pas trouvé sur le web ..
Merci d’avance

BNXG & BCHN / IE00BGBN6P67 ont fait +76% en 1 an, contre 8% seulement pour BLOK / IE00BF5DXP42
https://www.justetf.com/en/how-to/invest-in-blockchain.html

Sinon, @Matthieu, je ne sais si vous avez déjà répondu à cette question, mais pourquoi n’avez-vous pas plus d’ETFs ?

De ceux que j’ai pu comparer, seul l’ETF Corée a fait mieux l’an passé que l’ETF Nasdaq pour les PEA, par contre, plusieurs superforment et sont accessibles en CTO, à commencer par Clean Energy IQQH/IE00B1XNHC34 (+120%) ainsi que les ETFs Cloud, Battery & AI (+74%, +70%, +67%) :
https://www.justetf.com/en/how-to/invest-in-clean-energy.html

& merci, au demeurant !

Bonjour Jm,

Je suis actuellement en train de faire grimper la part d’ETF de mon portif (la cible étant 50% ETF – 50% stock picking). Cela se traduit grossièrement par des futurs apports principalement dirigés vers des ETF et non des titres vifs.

Concernant les ETF thématiques, j’ai écrit un article dédié à ce sujet : https://etre-riche-et-independant.com/investir-etf-megatrend-bourse

Je suis très intéressé, mais il faut y rentrer progressivement car les valorisations de ces thématiques sont très tendues actuellement et le risque de correction est très élevé.

Bonjour Matthieu

Dans la continuité du nombre de position, comment pourrais tu estimer en terme de performance/risque un portefeuille CTO PEA avec uniquement toutes tes positions dont le potentiel FP 5 ans est supérieur à 150%.
Ce portefeuille fictif serait il assez diversifié et pourrait il battre le msci world? Est ce tu jugerais ce portefeuille beaucoup plus risqué que le tien?

Salutations,

Bonsoir Cédric,

Je réfléchis en effet à la possibilité d’enlever (principalement pour les Us parcontre, et dans une moindre mesure pour l’Europe, où il y a peu de choix et il faut donc être moins sélectif^^) les actions dont le potentiel est trop faible, pour tenter de maximiser la performance (mais cela entraîne forcément une augmentation du risque). Je mettrais par contre le seuil autour de 60-70% en potentiel. 150% me semble beaucoup trop risqué et spéculatif (à moins d’avoir une grosse partie d’ETF à coté qui couvre le risque).

Pour la partie US (pour l’Europe c’est impossible en PEA donc je garde un peu de tout) je suis de plus en plus dans l’optique de ne conserver que les lignes dont je suis quasi certain qu’elles feront mieux que le S&P500. Si je pense qu’une valeur va sous performer (ou se comporter pareil), il est inutile de la conserver, autant prendre l’ETF. Le stock picking doit être plus sélectif.

Bonjour. merci pour cet article.
je suis moi-même sur une réflexion momentum également et j’ai cherchais de nombreuses vidéos sur Youtube pour savoir comment coder un screener comme ceci sur Pro Real Time mais je n’ai pas trouvé.
Je serai donc ravi de pouvoir lire un article sur cette thématique dans les prochaine semaines.

Bonjour Louis,

Je publierai tout cela bientôt, en expliquant en détail la programmation du code ProRealtime en developpant l’intérêt de chaque paramètre.

Encore un bon article ! merci pour la partage

Bonjour Matthieu,

Je n’avais pas vu ton article Les ETF Smart Beta en bourse.

Comme tu l’evoques plus haut c’est passiannant l’univers de la bourse.

L’investissement c’est du long terme et il faut je pense eviter de faire de l’achat/revente au maximum pour eviter les frais. (Je ne parle pas de trading, c’est autre chose).

Dans ton article, tu y evoques l’ETF  de Lyxor MSCI EMU growth (GWT). Il semblerait assez correspondre à ta strategie et à la mienne.

Après lecture de ton analyse de celui-ci je le trouve vraiment interressant. (Replication physique, mise à jour des valeurs de croissance anuelles, perf, frais, encours) C’est pourquoi je me permets de l’evoquer à nouveau dans cette discussion.

Petit investisseur, je ne souhaite pas multiplier les ETF et me positionner sur l’europe simplement de façon dynamique sur du long terme PEA. Finalement j’ai l’impression qu’il regroupe à lui tout seul à peu près les 4 etfs europes que tu preconises dans le portefeuille passif en terme de pondération) Je ne pense pas faire erreur en me positionnant dessus? Tu ne peux pas lire l’avenir mais qu’en penses tu?

Merci un fois de plus pour ton travail.

Cordialement,

JB

Bonjour JB,

Lyxor GWT est très intéressant en effet mais a 2 inconvénients :

– il est MSCI EMU (zone euro). Il ne contient donc pas les pays scandinaves, ce qui est génant car c’est la plus belle croissance de l’Europe. Il ne contient pas non plus suisse et UK.

– C’est un ETF pondéré par capitalisation (comme majoritairement), il ne contient donc que des grosses entreprises. Malheureusement en Europe la croissance se fait principalement par les Midcaps (nous n’avons pas vraiment de locomotives comme les GAFAM, à part peut-être le secteur du luxe).

Mais en tout cas c’est un bon moyen de se positionner de manière indicielle à l’Europe en PEA. Même si cet ETF manque quandmême de croissance (quand on voit L’Oréal, Air Liquide et Philips dans le top10 ce n’est pas ultra growth non plus ^^). Mais disons qu’on pourrait imaginer faire 50% de cet ETF en PEA et y ajouter justement les mid&small non incluses dedans et les pays absents.

Des valeurs comme Air Liquide, Essilor, Heineken, L’Oréal, Philips… sont par exemple plus simples à acheter via cet ETF qu’en direct. Ça permet donc de réduire le nombre de ligne tout en se concentrant sur les valeurs à forte croissance. Vous faites bien de me rappeler cet ETF car finalement pourquoi pas l’utiliser dans mon cas pour diminuer le nombre de ligne à étudier.

Bonjour,
Je suis votre blog depuis pres presque ses débuts et c’est avec enthousiasme que je vois vos stratégies changées assez régulièrement. Vous prenez donc celle des etf après avoir essayé les valeurs tel que renault en 2018, ensuite les valeurs a dividendes aristocrates puis celle des valeurs a forte croissance etc …

Bonjour Seb,

En effet, la stratégie a bien évoluée (et je pense en positif) depuis mes débuts en bourse. Comme tout le monde, j’apprends aussi de mes erreurs et essaye de les corriger. Je ne cache rien puisque je publie tout, autant mes réussites que mes erreurs.

Concernant les valeurs de croissance, cette stratégie est cependant toujours celle que j’applique. En réalité je revends progressivement les valeurs à croissance moyenne pour les remplacer par des ETF. La partie stock picking se consacre donc de plus en plus uniquement sur les valeurs à fort potentiel. Le reste du travail a pour objectif d’être fait par les ETf.

Bonjour Matthieu et félicitation pour la rigueur avec laquelle tu gères ton portefeuille.

La manière dont tu parles de momentum est assez intéressante. Pour moi ça consiste plus simplement à faire du suivi de tendance.
Les outils d’analyses technique (perso j’utilise ichimoku, mais il y en a d’autres) sont particulièrement pertinents dans cette optique.
Et combiné au travail déjà effectué sur les fondamentaux, ça aboutit à une méthode efficace et surtout saine (ce n’est pas si spéculatif de suivre une tendance haussière sur une valeur elle-même dont la croissance est aussi haussière).

Perso, je regarde chaque mois ce que tu as en portefeuille et s’il est possible d’entrer sur quelques valeurs en tendance avec un bon point d’entrée.

Bonsoir Woody,

Momentum et suivi de tendance sont deux choses différentes :

– suivi de tendance c’est utiliser des indicateurs techniques (ichimoku, moyennes mobiles…) pour acheter des valeurs en tendance haussière et éviter les valeurs en tendance baissière. Néanmoins, on ne regarde pas ici la puissance de la tendance.

– Momentum c’est justement regarder la force d’une tendance. Une valeur peut par exemple être en tendance haussière, mais avec une hausse assez lente, et donc à faible Momentum.

L’approche du livre Stocks on the move est intéressante puisqu’elle mélange les deux. J’en parlerai très prochainement dans un article.

Et en effet, comme vous l’expliquez bien, il est moins risqué d’appliquer des filtres (tendance, momentum…) sur des actions avec des fondamentaux « sains » plutôt que sur tout et n’importe quoi.

Bonjour,

Je découvre ton blog depuis une semaine, j’ai lu quelques livres sur les etf, regarder des vidéos etc mais c’est vrai que ton site est très complet. Félicitation !

J’aimerai avoir ton avis concernant les etf, ma situation financière m’oblige à économiser environ 400 – 500 euros par mois que je réinvesti dans mon PEA.
Aujourd’hui il est composé juste du Lyxor S&P 500 capitalisant (PSP5).
J’aimerai me diversifier en ajoutant du Nasdaq (FR0011871110 de Lyxor) et d’un etf pays émergent mais concentré en Asie car je pense qu’ils vont vraiment faire la différence dans le futur (FR0013412012 de Amundi).
J’aimerai également mettre de l’europe sectoriel (santé, luxe etc ) mais je ne pense pas que j’investi assez pour pouvoir être rentable à cause des frais ( Bourse Direct ).
Dans un premier temps, je pense me concentré sur les 3 etfs ci – dessus.

Peux tu me donner ton avis ou un conseil ?
Merci encore

Bonjour Paul,

Avec une épargne de 500€/mois, j’attendrais de réunir au moins 10-15k€ pour passer à plusieurs ETf. Pour le moment le plus simple est le MSCI World (à la limite World + Asia pour vraiment diversifier). Vous allez sinon avoir des difficultés à équilibrer le portefeuille et payer trop de frais chaque mois. Sachant que le World contient les US, l’Europe, le Japon…

Mais ensuite oui vous pouvez essayer de répliquer la composition du portefeuille passif présenté sur ce site (en y incluant l’Asie), avec S&P500, Nasdaq (pas obligatoire) et les ETF sectoriels pour l’Europe.

Bonjour, merci pour votre reporting,
Vous avez acheté l’ETF KWEB, hors dans votre article sur les ETF des pays émergents vous aviez mis en avant l’ETF ICHN pour la chine.

Vous avez acheté KWEB car il est est composé uniquement d’action tech ?
Salutations,

Bonjour Anthony,

Pour investir sur l’Asie il y a plusieurs solutions.

La première et la plus simple est via Ishares ICHN, qui est le MSCI China classique. Cet ETF est intéressant mais a quelques biais (pas forcément ultra grave, mais pour moi ça peut compter).

-> les deux premières lignes sont Alibaba et Tencent, qui pèsent à elles deux 30% de l’indice. On est donc fortement concentré sur ces deux boites, ce qui peut être gênant

-> les indices Chinois ont pour le moment le même problème que l’Europe : ils sont très concentrés sur des secteurs inintéressants comme l’industrie et le bancaire.

Il existe quelques ETF un peu plus complexes qui permettent d’éviter cela :

– CEMG d’Ishares qui est évoqué dans l’article Megatrend -> moins de secteurs en déclins et investit également sur des entreprises non chinoises qui profitent de leur économie

-> Kweb découvert récemment qui investit sur les tech Chinoises (une sorte de Nasdaq Chinois)

-> Kure qui vient de sortir (pas encore dispo chez Degiro mais j’ai lancé une demande) qui investit sur le secteur de la santé en Chine et qui est très intéressant.

Je compte personnellement mixer ces 3 là (plus quelques lignes en direct).

J’écrirai bientôt un article détaillant toutes ces manières d’investir sur la Chine.

À savoir biensur que toutes ces « tentatives d’optimisation » sont plus risquées que le MSCI China classique, et rien ne dit que cela augmentera vraiment la performance.

Bonjour,

J’ai acheté KWEB sur le LSE avec en effet la cotation en dollar (donc les frais de change de 0,1% à l’achat). Mais bon 0,1% ce n’est pas grand chose non plus, ça fait perdre 1€ pour 1000€ investis. Ce n’est donc pas ce qui doit vous empêcher de passer à l’achat.

Bonjour Matthieu,

Sur quelle place avez-vous acheté KWEB ? Sur Euronext Amsterdam ? Il est côté en $, donc il y a des frais supplémentaire.
Sur Saxo, Il existe une version sur la bourse de Milan (IE00BFXR7900). Mais pas disponible actuellement chez DeGiro

J’ai l’impression que vous n’avez pas fait attention que c’était en $. Vous donnez un prix actuel de 54 € alors que c’est plutôt 54 $ (idem pour le prix d’achat). La colonne « Montant actuel » en € est bonne mais la colonne « Montant acheté » est erronée (le chiffre est en fait en $). Ce qui au final donnera une plus-value

(petite erreur dans la rédaction du message précédent, si vous pouviez le supprimer…)

Il y a en effet une erreur dans le prix actuel, mon PRU est de 59$, à un certain taux de change qui donne un PRU à 49€. Mais le prix actuel était de 54$ et non de 54€. Je corrigerai l’erreur dans mon fichier, merci et bien vu 😉 !

Hello Mathieu,

juste une petite question sur ton etf ishares europe mom, je vois que tu l’as sur ton pea, j’ai voulu investir dans cette etf mais celui que je trouve n’est pas éligible au PEA.

celui que j’ai trouvé c’est IE00BQN1K786 sur la place XETRA.

Peux-tu m’aider?

Merci et merci pour tous tes partages.

Lolow

Bonjour Lolow,

Cet ETF n’est pas éligible au PEA, il ne l’est que sur CTO (CEMR Ishares). Je l’ai juste classé dans la partie Europe pour simplifier les comparaisons.

Bonjour,

Vraiment un grand Merci pour ce nouveau suivi permettant de découvrir notamment de nombreuses Entreprises « vertes » 👍, de belles valeurs italiennes 👍… et toujours bien sûr de superbes valeurs financières et technologiques 👍.

En aparté, je souhaitais évoquer l’introduction en bourse de l’entreprise « Hydrogen Refueling Solutions » (anciennement TSM) dans le secteur de l’hydrogène : offre à prix ouvert entre 22,85€ et 25,30€ par action jusqu’au 9 février.

Je me permets :
– d’une part de demander votre avis de croissance de l’entreprise au vu de vos différents critères habituels d’analyses et de notations ?
– d’autre part de savoir si le prix proposé est « correct » ? Les valeurs vertes étant très volatiles actuellement…

Merci
Très bonne journée
Laurent

Bonjour Laurent,

Je conseille généralement d’attendre quelques jours la publication officielle des comptes et le début de suivi des analystes. Aujourd’hui rien ne permet d’analyser clairement l’entreprise, si ce n’est les mots de la hiérarchie.

Sur la base des chiffres publiés, le CA 2020 serait d’environ 5 millions, avec une capitalisation (sur la base des prix d’introduction) de ~500 millions. On aurait donc un prix/CA de 100, ce qui est extrêmement élevé et ridicule.

Alors oui la boite est censée croitre entre 20-40% par an pendant 5 ans, en tout cas c’est ce qui est anticipé. Mais ce ne sont que des projections, sans vraiment de fondements…
Il y a donc un côté purement spéculatif sur ce genre d’IPO. Si la croissance est vraiment présente pourquoi pas, mais c’est très risqué.

À noter par ailleurs que la boite n’est pas rentable, et que la levée de fond servira uniquement à financer l’augmentation de son BFR. À partir de là, j’ai déjà de gros a priori négatifs.

Merci pour votre conseil et vos avis éclairés sur cette entreprise.
Je vais donc plutôt rester à quelques valeurs « hydrogène » que j’ai en Watch List tel que Xebec Adsorption par exemple.

Aussi, je possède depuis la mi-novembre la valeur « Novo Nordisk ». Je pense la revendre :
– d’une part à cause de sa performance inexistante ou presque ces derniers temps,
– et d’autre part pour sa position en bas de classement de votre Screener.

Mais je constate toujours qu’elle est en Watch List.
Or, ne la considéreriez-vous pas actuellement en « momentum baissier » comme les autres valeurs que vous citez ?
Car en effet, le titre ne fait vraiment pas grand-chose depuis début Novembre…

Bien cordialement

Bonjour Laurent,

J’ai enlevé ce mois-ci les dernières valeurs de ma WL qui ne m’intéressent pas suffisament (pas assez de croissance, redondance avec une autre position, minimisation du nombre de lignes…).

Novo Nordisk en fait notamment partie (et oui elle est sans Momentum). Néanmoins je précise bien que ce n’est pas parce que je ne suis plus une entreprise qu’elle n’est pas intéressante pour autant. C’est juste qu’elle ne correspond plus suffisamment à mes objectifs.

Bonjour,

Merci pour votre réponse 👍
Tout à fait, je comprends votre remarque sur votre suivi en général…
Néanmoins, vous avez confirmé mon avis et c’est rassurant 😉.

Par conséquent, j’ai revendu hier Novo (en très léger bénéfice) que j’ai remplacé par Talenom :
ma 1ère exposition à la Finlande d’ailleurs 🤩.
Ce remplacement afin aussi de mieux équilibrer mes plus gros secteurs dont la Santé et Finance font bien sûr parti…

En aparté, concernant Just Eat qui ne fait trop rien, cela pourrait aussi venir du fait qu’elle fait partie des valeurs les plus « shortées » . Telle une Solutions30 d’ailleurs même si Just Eat n’est pas concernée par des mauvaises rumeurs…

D’ailleurs, puis-je vous demander pourquoi fait-elle toujours parti du haut de votre classement ?
En effet et même si les fondamentaux, potentiels de croissance… sont excellents, le phénomène cité peut selon moi empêché le bon avenir de cette valeur.

Bonne journée à vous

Bonjour Laurent,

En effet JustEat est très shortée, il y a beaucoup de sceptiques (dont moi) quant à la probabilité de réaliser ce potentiel de croissance. Certaines thèses pensent que hors covid elle aura du mal à être rentable, surtout qu’il y a déjà d’autres acteurs (delivery Hero, Uber Eats…). Cela n’empêche cependant pas certaines boites comme Tesla d’avoir un bon parcours boursier et de ruiner les shorts 😉

Il est certain (comme elle a encore tout à démontrer, c’est la première année qu’elle est censée publier un cashflow positif) qu’on ne peut pas encore la classer dans les belles valeurs, il faut donc être méfiant dessus. Mais ce genre de méfiance est subjective, je ne prends en compte que les chiffres dans le classement (sinon on retombe dans les travers d’avant avec les valeurs piliers qui sous performent).

J’attends d’une manière générale les publications de Fevrier/Mars pour toutes les entreprises afin de remettre à jour le screener. Il y aura peut-être des changements.

Bonjour Matthieu, ton blog est selon moi le meilleur blog pour des débutants dans la bourse et on retrouve facilement les informations, le plus gros avantage est surtout que tu es le seul à partager ton portefeuille (ou du moins j’ai pas dû en voir) je ne suis que le tien pour ne pas m’éparpiller, et j’actualise même souvent pour suivre ton aventure dans la bourse, en tout cas je te remercie car grâce à toi j’ai pu prendre des belles valeurs européennes sur mon PEA et la performance est au rdv (en plus de paasi qui performe pas mal)
Je rejoins le commentaire d’un autre utilisateur comme quoi c’est frustrant de voir que ton portefeuille ne fait pas mieux qu’un simple etf world… mais je reste persuadé qu’il fera de meilleures performances les années qui viennent surtout au niveau européen en tout cas je te le souhaite !

Bonsoir Jérémy,

Un grand merci pour ton message d’encouragement, cela fait réellement plaisir. Heureux d’entendre également que j’ai pu t’aider à trouver des idées d’achats.

J’espère aussi que le portefeuille surpassera le World à LT. Ce n’est vraiment pas simple, mais j’ai bon espoir ! En tout cas j’y prends énormément de plaisir, ce qui est également très important lorsqu’on investit.

Bonjour Mathieu,
Merci beaucoup pour les partages que tu nous proposes, ils sont vraiment une mine d’or pour des débutants comme moi, avides de comprendre le monde de la bourse !

Je suis en train d’initier mon portefeuille (sur PEA et CTO), en essayant de respecter au maximum les recommandations de diversification, aussi bien géographique, que sectorielle, mais aussi la diversification en terme de risque. N’étant pas un fin connaisseur comme toi, j’imagine me réaliser un portefeuille avec la répartition suivante :
– 50% sur une approche passive avec des risques plus faibles (ETF)
– 50% sur une approche de stock picking

Dans l’approche Stock Picking, je t’avoue avoir du mal à apprécier le comportement de chaque action afin de la catégoriser correctement en fonction de leur risque (valeur de croissance, défensive, cyclique, à dividende). J’aimerai essayer de composer cette partie de mon portefeuille avec :
– 10% de valeur défensive,
– 20% de valeur à dividende, à réinvestir pour générer un peu d’intérêt composé
– 20% de valeur croissance

Mon approche est elle correcte et quel conseil pourrais tu m’apporter pour estimer correctement le niveau de risque de chaque action choisie et identifier son comportement (croissance, défense, dividende…) ?

Ma question est peut être idiote, j’en suis désolé je débute 😉
Je te remercie pour ton expertise.

Bonjour Anthony,

Si vous êtes jeune, peut-être que la partie « entreprises à dividende » n’est pas nécessaire car ralentira potentiellement la croissance de votre capital. Mais si c’est un choix qui se base sur vos convictions, ce n’est pas un problème.

Vous avez également totalement raison de mélanger stock picking et ETF (et donc d’éviter le 100% stock picking qui est généralement source de sous performance, surtout lorsqu’on débute).

La constitution de vos poches me semble donc bonne.

Il y a plusieurs moyens d’identifier une valeur de croissance : généralement le rendement de son dividende est faible (ou absence de dividende), son prix progresse fortement sur le long terme, les ratios de valorisation (PER etc… sont souvent élevés).

Les valeurs à dividendes ont quant à elles une volatilité plus faible, un rendement plus élevé, et des performances boursières moyennes.

Bonjour Matthieu

Une nouvelle fois bravo pour ton courage dans toutes ces études de valeurs, je pense que pas mal d’entre nous se servent de ces études pour parfaire leur portefeuille.
Tu es très proche ou quelquefois superforme le World, on se rend bien compte que cela est très difficile sans prendre de risque.
Ton portefeuille contient tellement de valeurs qu’il s’apparente à un fond de placement ou ETF personnalisé, ne crains-tu pas que cela lisse la performance? car bien entendu on dort plus tranquille mais pour être tout à fait honnête, je me sers énormément de tes analyses, mais je n’achète que les plus belles valeurs, en fait j’ai confiance en tes valeurs de haut de tableau, je me dis que sur le LT ça ne peut que performer, les fondamentaux sont les fondamentaux.
Ainsi j’ai en gros tes 15 premières lignes du PEA et du CTO et je superforme largement le World, je dors tranquillement car si tu regardes les 15 premières lignes de tes deux portefeuilles, il peut y avoir des années down, mais au final sur le LT, tu le sais mieux que moi, elles seront en performance.
Pour tout de même pouvoir dormir tranquillement, je mixe comme tu le conçois 50% en ETF, dans ta stratégie j’ai l’impression mais très humblement que tu détiens avec ton portefeuille un ETF de plus.

30 à 40 lignes sont pour ma part un très grand maximum afin de ne pas lisser trop la perf, au risque de ne gagner que 7% en moyenne annuelle, comme le fait un ETF, un rendement à 7% sur un ETF c’est bien mais le rendement du portefeuille en direct doit être supérieur et le tien y est largement si tu le réduis et fait confiance en tes valeurs étudiées et classées en tête de tableaux.
Bon le problème après c’est que c’est vraiment du buy & hold car on garde la valeur presque à vie et je comprend que tu aimes aussi par dessus tout posséder de nouvelles actions.
C’est un sentiment que je partage et je lutte même contre, car Idéalement pour moi un portefeuille ne devrait pas détenir plus de 20 lignes (USA, EUROPE et ASIE) puisque pour le reste il y a les 50% ou 75% (si on être plus tranquille) en ETF, hors je n’arrive pas encore à descendre en dessous de 30 lignes.

Bon courage pour la suite et encore une fois merci pour ton travail.

Bonjour Gérard,

Votre remarque est totalement juste (et merci beaucoup pour vos encouragements qui réchauffent le coeur!).

Il est compliqué de battre le marché avec autant d’entreprises (enfin pas nécessairement, si elles ont toutes le même potentiel de croissance ça ne change rien), parceque que celles qui ont un score moyen (entre 5 et 7) ou un potentiel faible (par exemple inférieur à 50%) diluent le résultat.

Donc oui en effet en prenant les 20 meilleures lignes de chaque Screener, il est totalement possible d’avoir des performances largement meilleures. Mais ce qui est aussi à prendre en compte est que je mets la quasi totalité de mon patrimoine en bourse. J’ai du mal à me limiter à ce nombre d’entreprises en terme de gestion du risque…

Néanmoins je continue de chercher régulièrement à réduire progressivement le nombre de ligne, en me séparant de celles qui ont finalement le moins de potentiel, pour me concentrer sur les meilleures. Ce travail va se poursuivre sur 2021 maintenant que le tronc du portefeuille est en place.

Merci pour ta réponse, je comprends que l’ensemble de ton investissement est en bourse et ce n’est pas facile, mais si suis ce raisonnement, avoir 150 lignes ne te protégera pas plus qu’un ETF mais lissera ta perf, en revanche se concentrer sur une partie de 30 lignes les mieux notées qui vont booster complètement ton investissement sera plus judicieux, de toute façon si le marché baisse, tes valeurs notées 5 à 7 baisseront aussi comme celles dans un ETF, en revanche tes valeurs avec des fondamentaux de malades, baisseront aussi mais moins et quand le marché est bien orienté, elles t’assureront la montée en puissance de ton portefeuille.
Cela dit j’ai bien vu que tu commences à t’écarter des valeurs à croissance molle, qui ne sont pas de mauvaises valeurs mais que l’on retrouve aisément dans un lissage en ETF.
Pour ma part quand j’ai commencé à réduire les lignes je le faisais de la façon suivante, vente d’une valeur moyenne et tout de suite renforcement d’une des 15 premières lignes pour la moitié de la valeur vendue, l’autre moitié en ETF, et ainsi de suite jusqu’à arriver à 30 lignes.
Bonne soirée, profitons de cette journée ou le marché est bien orienté, ce soir les résultats Amazon et Alphabet, j’ai renforcé hier sur Amazon, soit ce sera payant tout de suite soit ce sera pour plus tard, on a le temps

Re Gérard,

Vous avez certainement raison. Le mieux serait probablement de remplacer toutes les valeurs « moyennes » (qui comme vous dites ne sont pas de mauvaises valeur mais qui n’ont finalement pas tant que ça d’atouts vs un ETF) et de ne conserver que le top, ainsi que des ETF. Le plus difficile étant d’identifier le top :

Figer un top n°15 n’est pas forcément toujours pertinent : que faire si la 16 ème valeur a un score de seulement 0,01 de moins que la 15 eme, est-elle vraiment si mauvaise que ça ? Pas forcément…
C’est pour cela que je voulais me limiter à un score minimum plutôt qu’un certain nombre d’entreprises. Mais le 5/10 que je fixe n’est pas encore assez stricte. Il faudrait sûrement le fixer vers 7, avec un potentiel minimum de 50% (par exemple, on peut prendre plus). Ne pensez-vous pas que cela serait mieux ? Evidemment, ce n’est pas forcément ce qui aide à réduire le nombre de ligne…

Re Matthieu
oui je pense effectivement que cela serait déjà mieux, après lorsque je choisi des valeurs, encore une fois je précise que je n’invente rien, je suis votre tableau, je fais un choix de valeurs les plus hautes mais aussi je choisi quantitativement pour réduire mes lignes et ne pas lisser la perf, par exemple:
Je me dis, est ce que je prend Neoen ou Grenergy renovable, là je regarde votre travail et je me dis que je prend la valeur la mieux notée et j’investirai dessus à la hauteur de ce que j’aurai fait pour la somme des deux ou moitié action, moitié ETF si l’on est pas dans l’énergie la techno ou la santé qui sont porteurs.
Je fais cela pour tous les secteurs, je me suis rendu compte que cumuler des valeurs ayant presque la même approche est inutile, par exemple ce serait inutile d’avoir 3 entreprises spécialisées dans le recyclage des ordures ménagères, si l’une baisse l’autre n’est pas loin, donc je m’en tiens à la mieux notée de son secteur.
Après j’avoue que si une valeur telle LVMH ne rentre pas dans le critère complètement je peux être amené à arbitrer d’une façon différente mais les valeurs pour lesquelles je fais ce choix sont très orphelines.
Pour les techno je prend bien sur un peu plus de valeurs, les GAFAM sauf FACEBOOK que je laisse œuvrer en ETF, une valeur dans la cyber, une dans le cloud, etc…
La santé je n’ai que peu de valeur aussi mais toujours autour de la santé, pas de labos qui sont trop cycliques en fonction des résultats.
Pour la conso, rien sauf le luxe et là cocorico, pour le reste ETF s’en charge très bien.
Tout cela fait 30 valeurs et là, surprise je me réserve d’autorité pour la passion d’achat/vente 5 valeurs sur lesquelles je me fais plaisir, en gros je suis prêt à me faire un peu de soucis sur 5000€, sur les 100K investis, le reste je ne m’en occupe presque pas (à part vous lire), le temps joue en ma faveur.
C’est sur ces 5 valeurs que par exemple on en avait parlé il y a 3 mois, j’ai pris des positions sur AXA, TOTAL BNP, que j’ai revendu avec environ 30 à 40% de PV, mais cela est plus un jeu, je peux à présent me le permettre et cela me permet au quotidien de suivre ces valeurs et de ne plus me focaliser sur le vrai portefeuille qui n’a pas besoin de moi tous les jours, il ne vaut mieux pas trop le regarder d’ailleurs trop régulièrement.
C’est une méthode comme une autre, le tout étant de prendre du plaisir, cela permet en revanche d’encore mieux cerner les entreprises que l’on a choisi, pas que sur les chiffres mais aussi le fonctionnement, le moral des employés etc…
Bonne soirée, au plaisir de vous lire

Merci pour votre réponse détaillée, votre démarche est très intéressante. Je suis peut-être trop conservatif, le juste milieu n’est pas simple à trouver.

Bonne soirée à vous aussi.

Encore merci pour tout ce que tu partages, c’est hyper intéressant. la démarche est saine et te mènera probablement loin.
que ce soit dans les articles, les suivi de portefeuilles, et même dans les commentaires, il y a énormément de choses utiles et intéressantes.

Pour ma part, je ne suis pas encore trop à l’aise avec le stock-picking et préfère me concentrer dans un premier temps sur une sélection efficace d’etfs.
seulement, à force de grappiller des infos et d’entendre parler de certains etfs intéressants, à droite à gauche, et sur des sources plus ou moins anciennes, je me sens un peu perdu.
Est-ce que tu penses faire un point sur les etfs intéressants, en rappelant rapidement leur intérêt ?
Il y a déjà le portefeuille passif etf pea, mais il y a encore d’autres etfs PEA-friendly, qui semble intéressants et qui ne sont pas dans ce portefeuille, j’ai l’impression? emu growth par exemple ?
Et côté cto les mega trends m’intéressent, je vais les intégrer je pense, mais à côté de ça, je suis aussi un peu perplexe, du s&p500 j’en ai déjà côté pea… le ICGA pourquoi pas mais peut-être compléter avec un autre etf orienté marchés émergent et/ou small caps ?
Que choisir entre world momentum (IS3R), ou europe momentum + usa momentum ?

Bref ce genre de contenu m’intéresserait, si jamais 🙂
Dans tous les cas, merci encore et bonne continuation

Bonjour Aldruil,

Il y a déjà pasmal d’articles dispo sur les ETF qui listent les plus intéressants. Il y a en effet ceux évoqués dans le portefeuille ETf PEA, et sinon Lyxor EMU Growth (abordé dans cet article sur le smart beta : https://etre-riche-et-independant.com/etf-smart-beta-bourse).

Coté CTO, pour la Chine il y a d’autres possibilités, comme KWEB de Kraneshares qui permet d’investir sur la tech Chinoise (une sorte de mini Nasdaq chinois). Je compte écrire bientôt un article sur le sujet (il y a aussi KURE qui vient de sortir et j’en parlerai).

Concernant un ETF Emergent large, je suis très réservé à cause de la sous-performance de l’Afrique et de l’Amérique Latine (en plus de la dévaluation monétaire).

Pour les Small, elles sont souvent très cycliques avec une majorité de secteurs industriels ou peu intéressants : il faut donc être ultra sélectif, les ETF ne sont donc pas très adaptés. À la limite c’est l’un des rares domaine où il vaut mieux acheter un fond de gestion spécialisé plutot qu’un ETF.

Bonsoir Matthieu,
Justement, à propos des small, connaissez-vous un bon fond éligible au PEA-PME ? Merci

Bonjour Romain,

L’un des meilleurs est selon moi Indépendance & Expansion. C’est l’un des plus connus et ancien. Le gérant a fait ses preuves en surperformant le marché sur une longue durée.

jean-yves collet

Bonjour,

Je découvre le blog , trés interessant !! Je manque de lectures, tient d’ailleurs je vais jeter un oeil s’il y a un coin « livre recommandé »

Pour ma part, j’ai passé toutes les étapes du débutants, depuis mon premier achat unique d’Eurotunel quand j’avais 22 ans, mon premier krach boursier avec une seule action qui s’est faite exterminer et à détruit mon premier salaire d’étudiant ! ^^

25 ans aprés mon portefeuille est à 70% US et 30 % chine/emerg Asie, depuis l’invention des ETF je gagne enfin de l’argent ! ^^ Juste pour rajouter que, depuis mon abandon (oui c’est lache) de l’Europe, j’ai enfin des résultats géniaux.
Je me demande si l’Europe a deja surperformé les US pendant au moins 5 années de suite depuis 100 ans ?

bref, je pense que pour l’Europe, là, cela peu etre interessant de ne faire que du stop picking et d’éviter les grosse capitalisation, certaines performent pas trop mal, mais il y a tellement mieux au US et aujourd’hui, enfin, les ETF synthétiques le permettent .

d’ou ma question, pas à vous du coup, mais aux lecteurs, pourquoi investir dans un indice large europe ?

Bonjour Jean-Yves,

Il n’y a pas de coin « livres » mais je peux vous en recommander plusieurs si besoin si vous me donnez une thématique qui vous intéresse.

L’Europe performait bien dans la fin des années 1990. Mais c’est vrai que maintenant elle est totalement dépassée. Votre remarque sur les indices Européens est également exacte : beaucoup trop de secteurs cycliques et sans avenir (banque, automobile, petrole, industrie…). C’est pour cela qu’il faut passer quasi obligatoirement par des ETF sectoriels (comme l’exemple du portefeuille passif PEA), soit par du stock picking.

Bonjour Matthieu,

J’ai une question concernant le cours de l’action de Chuch & DWIGHT, je vois le cours de l’action chuter de 11% depuis 6 mois et pourtant, les resultats sont sortie la croissance est là et le dernier trimestre a été aussi plus prolifique que 2019!! Connais tu une explication à ce désinterressement de cette valeur?

Yvan

Bonjour Yvan,

Il n’y a pas vraiment de catalyseur pour le moment sur la valeur, qui n’a pas non plus une croissance explosive et qui était relativement chère par rapport à son historique. Je pense qu’il faut simplement attendre que la valorisation rattrape le prix (ici cela se fait en douceur via une stagnation).

Bonjour, pour Chuch, vue les confinements, le chomage aux US et les doutes entre Biden/Trump peu etre que la consommation de base n’est pas forcément une valeur qui va se distinguer mais peu etre aussi que c’est le moment de renforcer pour plus tard.

Matthieu, pour une section livre ca peu etre sympas, voir meme avoir des commentaires des lecteurs pour se faire une idée, une section alimentée par les visiteurs, vous avez deja bien du travail avec tous ces suivis de portefeuilles !!!

Sinon perso, se serait des sujets genre buy and hold, surtout pas de trading, des ETF ou n’importe quel sujets sur des idées de portefeuille orienté long terme, comme ici en fait, mais en gros bouquin ^^
d’ailleurs si je suis là c’est que j’ai plus d’idée de lecture donc je « feuillette » ce forum !
Deja avec tous ces portefeuille type et varié, vous pourriez écrire un livre je l’acheterais 🙂

Bonjour Jean-Yves,

J’ai déjà songé à l’écriture d’un petit livre, mais rien ne dit que j’aurais suffisamment de connaissances pour l’écrire.

C’est un travail qui est par ailleurs très chronophage, sans aucune garantie de succès. Je ne pense pas avoir en tout cas actuellement suffisamment de temps dispo pour me lancer dans un tel projet.

Pour des idées de livres, je vous enverrai cela tout à l’heure.

Doué ce Mr Musk hein 😜.
Le patron de Solutions30 devrait le contacter pour appliquer la même stratégie. A la différence près que Tesla n’est pas concernée par des rumeurs très « embêtantes ».

Merci pour ces précieuses informations ! Attendons déjà les résultats de Just Eat. Au pire, la vente devrait se faire sans trop de mal avec un Pru à 94€…

J’en profite pour rebondir sur vous échanges avec Gérard.
Il est vrai que les valeurs en têtes de classement performent extrêmement bien aujourd’hui 🤑 !

Cependant, quand vous évoquez le fait de ne sélectionner par ex que les scores à 7 avec un fort potentiel :
En effet, actuellement cela paraît très pertinent.
> Mais n’oubliez-vous pas aussi de prendre en compte les phénomènes de périodes, rotations de secteurs, popularités des « Smalls-Mids Caps » et « Bigs Caps » ?

En effet, par exemple pour des valeurs que j’ai en PF :
– Chr (pru 655dkk) est passée de -20% à -13% en quelques jours,
– Essilor (pru 115€), achetée en juin, après un fort décollage en Janvier puis une rechute, semble de nouveau bien progresser,
– Véolia (pru 20,5€), achetée en juin aussi, pour laquelle j’ai connue de très longues et fortes moins-values semble de nouveau bien progresser aussi.
– Air Liquid et Total (achetées en Octobre et Juin) se laisse désirer mais il y a de quoi rester positif,
– Dassault, que je ne possède pas pensant qu’elle était « bloquée », commence à décoller…

En conclusion, avec beaucoup de patience, la plupart de ces valeurs performent bien mieux qu’il y a quelques mois.

> Ne pensez-vous pas qu’il faudrait donc moins sous-estimer les valeurs en fonds de Screeners d’autant plus que ce sont de grosses capitalisations ?
Contrairement au « Smalls-Mids Cap » qui certes excellent en ce moment (Esker, Pharmagest et pleins d’autres).
Mais le phénomène complètement inverse pourrait aussi se produire : investisseurs et fonds de nouveau attirés par les Grosses Capitalisations et prises de bénéfices sur les plus petites…

Bien cordialement

Des valeurs comme Essilor, Veolia, Chr, Air Liquide… peuvent décoller temporairement, mais uniquement à cause d’un effet rattrapage de valorisation. Une action sous évaluée peut monter fortement pour rattraper sa valorisation (c’est d’ailleurs le principe de l’investissement « value »). Mais une fois que le décote est résorbée, s’il n’y a pas de croissance derrière, la hausse s’arretera sec. Pour qu’une entreprise monte (hors effet rattrapage et spéculatif) il faut nécessairement qu’elle ait de la croissance. Donc sur un horizon TLT, ce type de valeur aura du mal à bien performer (du moins pas mieux qu’un ETF).

Ce ne sont cependant pas de mauvaises entreprises ! On peut s’attendre globalement à avoir la performance moyenne de la bourse avec ces valeurs. Pour tenter de faire mieux, il faut prendre un peu plus de risque avec des entreprises plus agressives.

Merci à vous. Il me manquait ces éléments de réponses pour tout comprendre globalement 👍.
En l’état, je les garde. Elles permettent aussi d’avoir un PF varié entre ces valeurs à performances moyennes et d’autres plus agressives.

Cordialement

Je pensais comme vous au départ, mais entre la complexité de gestion (renforcement etc), les frais de courtage plus nombreux, les éventuelles fiscalité sur dividende…

Un ETF contrebalancera en théorie plus simplement puisque par nature diversifié.

Les deux solutions se tiennent, je pense ensuite que le choix dépend vraiment de chacun (il n’y a pas vraiment une solution meilleure que l’autre).

En effet, mais à titre personnel et sans ne regarder que la performance, je trouve plus plaisant de suivre les valeurs que j’ai choisi précisément plutôt qu’un Etf au sens large. Comme vous dites, la Bourse doit être un plaisir aussi 🤩.

Et puis moi aussi, je crois bien que je fais l’erreur de tomber « un peu trop amoureux » de mes valeurs et d’avoir du mal à les quitter 😉…

Bonjour.
Mille mercis pour la qualité de votre travail.
Je souhaite acheter des ETF Ishare S&P 500 sur mon compte DEGIRO.
Il me proposent soit la place Xetra soit LSE.
Je ne sais pas laquelle choisir???
Sur Xetra le prix est stipulé en €, est ce qu’il ne vaut pas mieux choisir LSE qui est libellé en dollars???
Pardonnez moi mon ignorance…
Merci par avance

Bonjour Thierry,

Le résultat final sera le même puisque ces ETF investissent sur des actions US. Si vous achetez la version en dollar, c’est Degiro qui convertira chaque jour votre compte en euro avec la parité du jour. Si vous achetez la version en euro, c’est l’émetteur de l’ETF qui convertira chaque jour. Le résultat final est vraiment le même. Personnellement j’achète la version en euro (SXR8) sur Xetra car Degiro prélève 0,1% par transaction sur les frais de change. Autant donc les éviter avec la version en euro.

Merci mille fois!!!

jean-yves collet

@Thierry: je me permet de donner mon avis en attendant :
1) Pourquoi choisir du S&P500 sur degiro, donc sur un CTO ? On peu le faire sur le PEA taxé à 15% au lieu des 30% du CTO, la différence est entre le synthétique et le physique mais d’une, pour y perdre avec le synthétique il faudrait que le courtier fasse faillite et deux, les synthétiques ont l’avantage d’avoir moins d’écart que le physique.

2) il vaut mieux tout prendre en € à cause de l’effet de change qui s’applique, si la paire dollar/euro baisse encore en défaveur du dollar vous êtes perdant.

Bonjour Jean Yves,

Les synthétiques ont aussi des frais de gestion plus élevés.

Vous avez tort pour la devise, vous pouvez lire ma réponse à Thierry pour mieux comprendre.

Par ailleurs, il ne faut prendre l’effet de change pour un risque mais plutôt comme une opportunité de diversification. L’avenir du dollar est à mon sens bien plus brillant que celui de l’euro…

Merci pour votre réponse.
Comme le dit Matthieu, j’ai plus confiance au Dollar qu’en l’Euro.
D’autre part j’ai une confiance limitée dans les ETF synthétiques qui me semblent moins transparents et plus complexes…

Bonjour,

Voici un article très intéressant d’un Fond investissant dans de nombreuses valeurs. Valeurs que vous avez d’ailleurs en portefeuille pour certaines : Esker, Solaria, Pharmagest, Soitec, Alfen…

Il est expliqué le choix des valeurs aux valorisations plutôt élevées d’ailleurs, les secteurs choisis (digitalisation, énergie, santé…), les pays également (France, zone Euro…), comment font-ils leur sélection sur les sociétés (nombre d’employés, CA…)….

Est évoqué aussi leurs choix les plus récents : allègement, nouvelles valeurs…

D’une part, j’en profite pour le partager à la communauté : https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/DNCA-Actions-Euro-PME-Solutions-30-garde-notre-confiance–32234986

D’autre part, j’en profite pour vous demander ce que vous pensez des valeurs Françaises Ekinops et McPhy choisis par le Fond.
Ne les avez-vous pas sélectionnés à cause de vos critères de notations ou juste parce qu’elles sont redondantes avec d’autres ?

Bien cordialement,
Bonne journée à vous et à la communauté

Bonjour Laurent,

J’ai l’impression que votre lien ne fonctionne plus (du moins il ne pointe pas vers l’article).

Pour Ekinops, le secteur me semble quandmême un peu fragile avec pasmal de concurrence et d’incertitude. Les fondamentaux me semblent plutôt correct, mais rien de dingue non plus niveau croissance (plus de risque que de perspectives de gain à mon avis, mais je connais mal le secteur).

Pour Mcphy, c’est encore ultra spéculatif. Certes il y a une perspective de croissance très élevée, mais ça reste des perspectives sans fondements. La boite ne sera pas rentable avant minimum 2023… il peut s’en passer des choses d’ici là dans ce secteur qui est en plein mouvement.

Merci pour vos analyses sur ces 2 Entreprises.

Excusez-moi, je ne sais pas si vous pouvez modifier mon précédent commentaire mais il manque le caractère  » Slash – /  » à la toute fin de l’URL après la série de 8 chiffres :
https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/DNCA-Actions-Euro-PME-Solutions-30-garde-notre-confiance–32234986/

Cordialement

Bonjour Matthieu,

Félicitation pour votre travail, je constate que votre stratégie d’investissement évolue vers plus d’Etf ce qui est une bonne résolution, en effet sur le long terme il est très difficile de battre certains indice comme le S&P500 et ce même pour les meilleurs.
Quand ont met toute son épargne en bourse comme vous, il faut pouvoir dormir tranquille et prendre du plaisir également, une bonne solutions à mon avis serait de garder 30 actions maxi comme l’explique très bien Gérard mais à la différence de lui la part d’Etf serait de 75% du portefeuille avec un mix World IMI + smart Beta momentum /quality ainsi des Etf Mégatrend.
A ce propos je ne sais pas si vous connaissez la nouvelle gamme thématique d’Etf physique de la jeune société allemande HANetf :
HAN-GINS Tech Megatrend Equal Weight IE00BDDRF700,
iClima Global Decarbonisation Enablers IE00BNC1F287,
Digital Infrastructure and Connectivity IE00BL643144,
The Medical Cannabis and Wellness IE00BG5J1M21
EMQQ Emerging Markets Internet & Ecommerce E00BFYN8Y92, qui ressemble a votre ETF de chez Krane KWEB en plus diversifié
Vous serait il possible de me donner votre avis sur cette gamme.

Bien cordialement,

Bonjour Rod,

J’étais déjà tombé sur des ETF de Han mais je ne les connaissais pas tous merci !

Cependant en regardant la composition/construction des indices je ne suis pas fan :

Digital Infrastructure : je préfère la composition de DGTL de Ishares

EMQQ : je préfère la composition de KWEB qui est plus concentré mais dont je trouve meilleure la qualité des entreprises

Megatrend : pas fan de la compo non plus. Son seul concurrent est pour le moment Unic de Lyxor (mais qui ne donne pas la compo…)

Medical cannabis & Wellness : pourquoi pas mais je trouve que c’est vraiment trop spécifique et concentré comme thématique. J’aime quand c’est un peu plus large.

Healthcare innovation : malheureusement l’ETf est pondéré par capitalisation ce qui enlève une grande partie se son intéret. Je préfère HeAL Ishares.

Cloud techno : je préfère WCLD de WisdomTree dont j’adore vraiment la composition.

Iclima : -> cet ETF semble le plus intéressant de tous ! Il a l’air d’être une meilleure alternative à Ishares Clean Energy car plus diversifié et plus large sur la thématique de l’environnement. Je vais l’étudier plus en détail merci.

Edit : malheureusement je vois que l’ETF n’est pas dispo chez Degiro. À voir si un kiid en Français va arriver pour demander l’ajout.

Matthieu

Quel est l’ETF évoqué dans l’Edit ? L’ETF ICLIMA IE00BNC1F287 est bien présent sur DEGIRO avec ECLM sur XETRA

Salutations,

Bien vu Cédric, je n’avais pas vu qu’il était dispo sur xetra ! 😉

Laisser un commentaire