Investir en Chine avec des ETF

Investir en Chine peut s’avérer très profitable si l’on veut miser sur la croissance Chinoise et sa future position de première économie mondiale.

Ce marché est complexe et relativement fermé à l’investissement pour les particuliers (il est interdit pour un non professionnel d’investir sur les entreprises de Chine continentale, donc hors Hong-Kong). L’un des meilleurs moyens de s’exposer au marché Chinois est donc via des ETF.

Nous allons voir dans cet article plusieurs solutions et ETF permettant d’investir en Chine.

 

Pourquoi Investir en Chine

 

Tout d’abord, on peut se demander pourquoi investir en Chine.

Depuis 2014, le PIB PPA (PIB en parité de pouvoir d’achat) de la Chine est passé devant celui des Etats Unis. Et plus le temps passe, plus la Chine monte en puissance.

 

PIB Chine vs USA

 

La croissance du PIB Chinois est en moyenne de 6% par an, vs 2% pour les US et 1% pour la France. L’écart va donc continuer de s’amplifier avec le temps.

Il existe une corrélation (assez large) entre l’évolution du PIB d’un pays et de la croissance de ses entreprises. On peut donc dire qu’en moyenne, les entreprises Chinoises ont une croissance supérieure à celle des autres pays.

Et comme le cours de bourse des entreprises est lié aux fondamentaux (notamment la croissance des profits), on peut donc en déduire qu’investir sur le marché Chinois permettra d’obtenir dans le futur une performance supérieure aux autres marchés boursiers.

Investir en Chine devrait donc apporter diversification et perspective de plus-value.

 

 

Attention néanmoins, il existe plusieurs risques en investissant en Chine :

 

  • Le risque de change : en investissant en Chine, vous vous exposez au HKD (Dollar Kong-Kong) et au Yuan. Si la monnaie baisse par rapport à l’euro, vous pouvez perdre de l’argent.

 

  • Investir en Chine c’est accepter qu’un gouvernement Communiste interfère dans les affaires des entreprises. Il peut donc mettre des bâtons dans les roues des entreprises qui ne respectent pas sa régulation.

 

  • Le risque de fraude : les comptes des entreprises Chinoises sont beaucoup moins audités et vérifiés qu’en Europe et aux US. Il existe donc des possibilités que des fraudes se cachent dedans, ce qui impliquerait une forte chute boursière de ces entreprises si cela devait être constaté.

 

 

 

Investir en Chine sur PEA

 

Il existe uniquement à l’heure actuelle un seul ETF (de Lyxor) permettant d’investir spécifiquement sur la Chine en PEA. Il s’agit de l’ETF Lyxor PASI. Il est à noter que cet ETF est ancien mais suit de manière très récente le MSCI China (il suivait un autre indice dans le passé). L’encours est par ailleurs très faible pour le moment.

Les 10 premières lignes :

ETF MSCI China composition

 

MSCI China index performance

 

 

Il existe également l’ETF PAASI d’Amundi permettant d’investir sur l’Asie Emergente. Celle-ci contient la Chine à environ 50%, Taiwan, L’Inde, la Corée du Sud…

Cet ETF est donc plus large pour investir sur l’Asie et non spécifiquement la Chine.

Les 10 premières lignes :

 

ETF PAASI Lyxor composition

 

Investir en Chine sur CTO

 

Le choix le plus simple serait d’investir sur le MSCI China, l’indice large Chinois. Pour cela, il existe par exemple l’ETF ICHN (ou ICGA) d’Ishares (présenté dans cet article sur les pays émergents) qui a la même composition que l’ETF PASI de Lyxor.

Cet indice est très large mais a quelques inconvénients que l’ETF  WisdomTree S&P China 500 permet d’éviter. Cet ETF de WisdomTree se trouve sur Degiro à Xetra avec le code ICW5.

 

1) Il contient toute la Chine et ne surpondère pas Hong Kong. Il donne donc accès à certaines entreprises Chinoises non présentes dans le MSCI China (comme Kweichow Moutai par exemple)

 

2) Les pondération des entreprises sont plus raisonnables, Tencent + Alibaba ne pèsent « que » 19% au lieu de 30%.

 

3) Les répartitions sectorielles sont bien meilleures :

 

– on passe de 6 à 9% en santé

– on passe de 6% à 10% en technologie

– on ajoute beaucoup de consumer staples : on passe de moins de 5% à près de 10%

– on passe de 4% à 10% d’industrie avec de nombreux fabricants de batterie ou de panneaux solaires.

 

Cet ETF me semble donc la meilleure solution pour investir de manière large et diversifiée sur la Chine.

Les 10 premières lignes :

 

ETF ICW5 WisdomTree China composition

 

 

Ensuite, il existe d’autres possibilités pour s’exposer de manière sectorielle sur la Chine.

En effet, l’émetteur US KraneShares est réputé pour être un spécialiste du marché Chinois. Celui-ci propose deux ETF qui me semblent très intéressant et qui permettent de s’exposer sur les deux secteurs qui sont pour moi les plus intéressants et en forte croissance : la santé et la technologie.

 

Le premier ETF est KraneShares CSI China Internet (KWEB) et permet d’investir sur toutes les entreprises Chinoises liée à la Digitalisation (E-commerce, jeux vidéo, Fintech, pub en ligne, streaming, tele medecine…). Cet ETF est récent (un peu plus de 2 ans) mais la performance est impressionnante avec plus de 100% de gain sur cette période.

Les 10 premières lignes :

 

ETF Kweb Kraneshares China Internet composition

 

 

Le second est Kraneshares China Healthcare (KURE) qui permet d’investir sur le secteur de la santé (entreprises pharmaceutiques, biotech, équipementiers médicaux, hôpitaux…). Cet ETF est encore plus récent (moins de 2 mois) et n’est pas encore disponible chez la plupart des courtiers. Il fallait d’abord attendre que le prospectus Français soit disponible pour faire une demande d’ajout. Le prospectus existe maintenant et j’ai initié une demande à Degiro. L’ETF devrait donc bientôt être disponible. Je pense acheter cet ETF dès qu’il sera disponible car le marché de la santé m’intéresse beaucoup.

Les 10 premières lignes :

 

ETF Kure Kraneshares China Healthcare composition

 

 

 

Pour terminer sur la partie ETF, il existe également l’ETF d’Ishares Consumer Growth Emerging, CEMG (présenté dans cet article sur les Megatrend).

Les 10 premières lignes :

 

ETF CEMG Ishares Consumer Emerging Growth composition

 

Sa particularité principale est qu’en plus d’avoir des entreprises Chinoises, il investit dans des entreprises étrangères (Us, Europe…) qui profitent de la croissance des pays émergents comme LVMH, Nike, Mercadolibre …

On gagne donc en sécurité par rapport aux indices 100% émergents.

 

 

Enfin, il est possible d’investir en Chine via des actions individuelles.

Il faut savoir que les entreprises Chinoises sont soit listées aux US (NYSE, Nasdaq), soit en Chine à Hong Kong, Shanghai et Shenzhen.

Uniquement les entreprises aux US et Hong Kong sont disponibles à l’achat pour les investisseurs particuliers.

Le gros problème de l’investissement à Hong Kong est qu’il faut obligatoirement investir sur un paquet minimum d’actions (de 100 à 1000) ce qui rend le ticket d’entrée assez élevé.

 

Il est donc quasi obligatoire d’investir uniquement sur les valeurs Chinoises disponibles au NYSE/Nasdaq. Le risque est qu’un jour ces ADR soient interdits (par exemple pour des contraintes de guerre commerciale).

L’autre solution pour contourner Hong-Kong est de passer par Francfort car certaines actions Chinoises y ont une cotation (sans limite de montant d’achat). Attention cependant car la liquidité y est souvent mauvaise, il est donc possible de payer un spread élevé à l’achat ou la vente à cause des écarts de cotation.

 

 

Quelle composition d’ETF choisir pour investir en Chine

 

La composition dépend vraiment du choix de chacun (préférence pour les ETF synthétiques en PEA ou les ETF physiques sur CTO), du niveau de risque que vous souhaitez prendre (indice large ou secteurs plus agressifs). Si je devais ne sélectionner que quelques ETF parmi la liste, ma composition personnelle serait la suivante :

 

60% WisdomTree S&P China 500 (ICW5)

20% Kraneshares CSI China Internet (KWEB)

20% Kraneshares China Healthcare (KURE)

 

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

28 commentaires

Bonjour,

Je suis novice et j’aurais aimé savoir sur quelle place prendre son ETF, quand l’ETF est côté sur, LSE, Xetra, Mil, Euronext….. (Chose que je ne maitrise pas bien). J’ai constaté que certains on des prix bien differents, même en dehors des taux de change.

Merci,

Bonjour Yvan,

La performance sera exactement la même quelle que soit la place de cotation. Il peut y avoir des écarts journalier mais sur une période de temps minimale cela sera identique. Idem pour devise, cela revient au même car dans tous les cas vous investissez en devise étrangère. C’est soit l’émetteur de l’ETf soit le courtier qui convertit.

Personnellement je privilégie les places avec la meilleure liquidité et je rassemble généralement tous mes ETF à Xetra (Allemagne).

Bonjour Matthieu,
Quelle bonne nouvelle de voir que Lyxor a changé la composition de son ETF éligible au PEA pour coller avec le MSCI China !
C’est juste dommage que les frais soient à 0,65%.
J’ai le ICHN sur CTO (à 0.4 de frais), j’hésite à basculer maintenant. Au moins maintenant je sais. Je ne suis pas pressé.
Merci pour ce petit récapitulatif exhaustif sur tes recherches axées meilleurs ETF chinois.
Au plaisir de lire tes futurs articles.

Bonjour
Tres interessant,
mais je trouve qu’une fois investit sur le PEA sur le PASI ou sur CTO sur ICHN ou ICW5 voir CMEG, les lignes se recoupent bcp, cela permet d avoir une exposition un peu différente à chaque fois mais multiplie les lignes pour presque la meme chose.
je pencherai pr un PASI ( 10% de l’allocation PEA ou un PAASI pour celui qui veut un peu plus diversifier ) + KURE si on veut diversifier sur le CTO
ou Bien le chinois sur le CTO ( meilleure combo il me semble) av ton allocation voir juste le ICW5 a 80% et le KURE a 20%

Bonjour Florent,

En effet certaines lignes se recoupent en général et c’est KURE qui est le plus diversifiant car la santé est faiblement pondérée dans le MSCI China.

Personnellement sur le PEA je préfère celui d’Amundi car plus ancien, l’encours et la liquidité sont meilleures pour le moment, et surtout qu’il n’a pas changé d’indice récemment comme Lyxor. Il vaut peut-être mieux observer un peu avec Lyxor avant d’acheter directement.

Bonjour Matthieu,

Le SP 500 a cloturé à +1,95% cette nuit sur le marché Américain. Est ce que l’on peut espérer qu’un ETF logé en PEA à réplication synthétique va suivre cette tendance lundi matin?
Si c’est le cas nous pourrions donc anticiper un peu et par exemple acheter à l’ouverture juste avant que « ça monte »….?

Cordialement,

Bonjour JB,

Non ça ne fonctionne pas comme ça, cela serait trop simple sinon et serions tous millionnaires.

Les variations de l’ETF Lundi dépendront de 3 choses :

1) les variations de change : ne pas oublier que lorsqu’on achète un ETF étranger on s’expose toujours à la monnaie du pays à moins de prendre un ETF hedgé.

2) les variations en cloture de vendredi soir

3) les variations des futures lundi avant l’ouverture US : si les futures sont en baisse, cela actualisera automatiquement à la baisse le prix de l’ETF.

Dans tous les cas il n’y aura rien à anticiper et le prix fera un gap à 9h.

Bonsoir Matthieu,
Merci pour cet article, assez attendu je dois dire 😉
J’essaie de comparer les deux ETF PAASI (PEA) et WisdomTree S&P China 500 (CTO). Mis à part le fait que le deuxième est à réplication physique, j’ai dû mal à le trouver avantageux : fiscalité CTO plus importante, pas de capitalisation des dividendes (re-fiscalité annuelle), techno de l’info à seulement 10% (contre 26% sur PAASI), industrie sous les 5%. L’historique commun est assez faible (un peu plus d’un an et demi), donc peu représentatif, mais on voit cependant que S&P 500 China a rebondi plus vite post-covid, peut-être grâce à sa plus faible exposition à l’industrie justement et une plus grande à la santé mais c’est peut-être très conjoncturel… Globalement, il me semble plus rassurant de s’exposer à plusieurs pays asiatiques, qui semblent bien décidés à vouloir faire du business ensemble et moins avec les US. Et quand on voit le rebond de leurs économies sans injection préalable de milliers de milliards (€ et USD), c’est impressionnant… Qu’en pensez-vous ?
Par ailleurs, je me posais la question de la classification de la Chine. Quand elle quittera les pays émergents (assez rapidement j’ai cru voir quelque part), quittera-t-elle automatique PAASI ? Si oui, ce serait pour le coup un vrai inconvénient dans le cadre d’une philosophie lazy.

Bonjour Alaric,

Je ne partage pas votre avis personnellement sur la nécessité d’investir sur l’Asie plutôt que spécifiquement en Chine. D’ailleurs lorsqu’on regarde le emerging Asia et sa composition, la diversification dans les autres pays n’est pas réelle :

Taiwan : la partie Taiwan est composée à 2/3 d’une seule entreprise : Taiwan Semi-conductor qui pèsent donc pour quasiment tout l’indice. Ce n’est donc pas vraiment de la diversification, autant acheter simplement cette ligne en direct.

Idem pour la Corée où Samsung et toutes ses filiales pèsent la majorité de l’indice.

Concernant l’Inde, non seulement il n’y a aucune entreprise intéressante, mais en plus de ça la roupie Indienne ne vaut rien et se dévalue depuis 20 ans. Elle a perdu presque 50% de sa valeur face au dollar sur 10 ans. Donc la partie Indienne tire clairement l’indice vers le bas.

Concernant la Chine, l’indice de WisdomTree est beaucoup plus diversifié sectoriellement que le MSCI China comme indiqué dans l’article (surtout au niveau des secteurs). Attention également sur la part de tech : les principales entreprises Chinoises (Alibaba, Tencent, Meituan etc…) sont des tech mais officiellement classées dans d’autres secteurs (communication, conso discrétionnaire etc..)

Et en effet, le jour où la Chine quittera l’Asie Émergente ce type d’ETF n’aura plus aucun intérêt (c’est aussi pour cela que je préfère acheter un ETF Chine plutôt que pays Émergents). Néanmoins je vous rassure, ce n’est clairement pas demain que la Chine quittera les pays Émergents. Une des principales conditions est que la bourse doit être facilement liquide et accessible par les investisseurs. Ce n’est pour le moment clairement pas le cas avec Hong-Kong et ses paquets à l’achat et Shanghai et Shenzhen non accessibles pour les particuliers. Je pense que la politique communiste du gouvernement joue aussi un rôle dans le retard du passage émergent/développé.

Merci pour cette analyse.
Comment trouvez-vous le détail des entreprises qui constituent le fond ? Sur les fiches Amundi et même chez MSCI on ne trouve que le top 10, alors qu’il y en a plus de 1100 intégré au fond…
Concernant Taiwan et la Corée, si on fait le pari que le business se développe dans ces pays, d’autres companies vont mécaniquement prendre du poids dans l’indice non ?
Bon, même si peu diversifié en dehors de la Chine, c’est un peu de diversification géographique quand même. Toujours préférable de prendre 1 ligne plutôt que 3 ou 4 non ? Le problème ce sont les valeurs de part, compliqué d’investir régulièrement sur plusieurs ETF + actions en direct, on atteint vite des sommes importantes.
Pour finir, tant que le PEA n’est pas plein j’ai un peu de mal à investir en dehors de celui-ci si je trouve des indices intéressant, même si pas idéaux. 13% de performance en plus, ce n’est pas rien.

Bonsoir,

Ce que je fais en général est que je cherche un ETf équivalent chez Ishares (Blackrock) qui détient au physique toutes les positions et qui donne le détail de toutes les lignes.

Pour Taiwan et Corée non c’est vraiment trop petit. Il faudra peut-être 30% pour qu’elles prennent un poids significatif à ce rythme ^^

Bonjour Matthieu,

Auriez-vous une explication par rapport au fait que la bourse asiatique chute autant ces derniers jours?
J’avais investi 25% de mon PEA sur PAASI il y a plus de 2 mois la croissance a été exceptionnelle (plus de 10%) mais tout a diminué… du coup je comprends mieux pourquoi vous disiez qu’il fallait que cela représente au mieux 15% voire 10% de notre portefeuille

Bonjour Jérémy,

Autant pour les valeurs de croissance, la baisse s’explique et se comprend facilement par l’évolution à la hausse des taux d’intérêts, ce qui diminue la valorisation des entreprises qui s’achetaient principalement sur leurs bénéfices futurs.

Par contre pour la Chine, j’ai du mal à comprendre la baisse : les entreprises Chinoises ne sont en moyenne pas spécialement chèrement valorisée, l’économie de pays reprend très fort et le covid est presque oublié, les révisions de croissance se font à la hausse…
Je n’ai pas trop d’explication, à part peut-être la forte volatilité récente sur les marchés. En général quand la volatilité revient, les investisseurs achètent les actifs jugés défensifs et de qualité. Il y a donc peut-être eu une légère fuite des actifs de la Chine pour les investir ailleurs.

Mais la baisse doit tout de même être remise dans son contexte, car elle a suivi une très forte hausse. Les indices Chinois ont perdu 15% mais restent toujours positifs sur une durée de 3 mois…

Bonjour Matthieu

En réponse au message du 6 mars: « Dans tous les cas il n’y aura rien à anticiper et le prix fera un gap à 9h. »

Effectivement gros gap puisque le SP prend presque 4% aujourd’hui…c’est dingue. Tu portes bonheur.

Cordialement,

Bonjour JB,

Ce n’est malheureusement pas moi qui fait bouger le marché, je serais sinon millionnaire depuis longtemps 🙂

Mais en effet, le gap était prévisible entre l’euro qui a chuté ce WE et le rattrapage de vendredi.

Au vus de la conjoncture actuelle, je serai curieux de connaître ton analyse sur les cryptosmonnais au travers d’un article.

Bonjour Axel,

Je n’ai pas vraiment d’avis sur les crypto puisque j’ai objectivement du mal à en comprendre le fonctionnement. Pour moi ce n’est qu’un actif spéculatif. C’est encore moins une monnaie, puisqu’extremement volatile et donc incapable de conserver une certaine valeure à court terme.

Les 2 grands arguments derrière sont :

1) le nombre limité (qté finie de BTC par exemple) : ok mais c’est exactement le même argument pour les métaux précieux. Or à l’inverse l’argent est par exemple une ressource limitée, mais a en plus énormément d’utilisation industrielle. Je comprends donc mieux sa hausse que celle du BTC.

2) la proctection contre la baisse des monnaies : dans ce cas, je préfère clairement investir dans les fintech leader mondiales qui sont pour moi l’avenir de la monnaie digitale (je parle d’entreprise comme Visa, Paypal, et même Facebook avec son projet libra). Elles auront bien plus de chance d’obtenir un produit final qui sera régulé, ce qui est la base pour valoriser une monnaie.

Bonjour Matthieu,

Merci pour ton travail, vraiment très instructif et intéressant. Les ETF sont une bonne façon de s’exposer au marché chinois. En suivant tes différents articles, et au delà du marché asiatique, je pense constituer un portefeuille ETF 50% Core / 50% Megatrend avec la composition suivante :

– Core :
60% S&P 500 (SXR8)
25% Europe Momentum (CEMR)
15% WisdomTree S&P China 500 (ICW5)

– 50% Megatrend
20% Digitalisation (2B79) ou Lyxor UNIC
20% Robotique (2B76)
20% Santé (2B78) ou Lyxor EBUY
20% Energie Renouvelable (IQQH)
7% Emergent Growth (CEMG)
7% Tech chinoises (KWEB)
7% Santé Chine (Kure)

Qu’en penses-tu ?

Bonjour Bastien,

Oui c’est un bon choix. Je privilégierais à ta place Ishares Healthcare Innovation à EBUY de Lyxor. Perso j’ai vraiment du mal avec les émetteurs qui n’affichent pas leur portefeuille au complet. En plus de ça Ebuy va faire grosse redondance avec ishares digitalisation.

Bonsoir Matthieu,
Je m’aperçois que certains ETF suivent plus ou moins bien leur indice de référence… Ex le Lyxor PEA Chine (MSCI China), qui s’écarte de 12% de l’indice de référence au bout de même pas 7 ans ! En regardant chez Black Rock, le iShares Core S&P 500 s’en écarte de 9% mais au bout de 21 ans… Pourtant le premier est à réplication synthétique (en théorie plus précis) et le second à réplication physique (moins précis). Est-ce la qualité de gestion qui est en cause ?

Bonjour Alaric,

La principale cause de tracking error est avant tout les frais de gestion. Il ne faut pas oublier que les performance d’un ETF sont celles des indices – les frais. Comme l’ETF de Lyxor a des frais de 0,65% de mémoire, cela joue forcément sur les performances. Celui d’Ishares sur le s&p500 a moins de 0,1% de frais, donc forcément l’erreur de suivi est plus faible.

Attention également pour Lyxor PASI car comme évoqué dans l’article il suivait il y a peu le hang-seng et suit maintenant le MSCI China. Je ne sais pas trop comment l’erreur va bouger dans le futur. Je conseille donc pour le moment de privilégier PAASI d’Amundi.

Bonjour

Avez-vous noté la création d’un nouvel ETF sur la tech chinoise par UBS ?
Il y a un article sur ETF Strategy, la construction de l’indice est très large (A Shares / H Shares et même contation US).
Par contre, il ne semble pas encore référencé par DeGiro.
Il y a un version hedgé en euro, et l’autre je n’ai pas compris si elle était en usd ou euro non hedgé …

Mais de loin, il semble très intéressant, bien plus que HSTE par exemple.

Bonjour Fred,

Non je ne connaissais pas cet ETF merci. L’indice semble très large et diversifié, néanmoins je le trouve un peu trop fourre-tout (des entreprises de santé, de voitures électriques etc…). Je préfère personnellement la composition de Kweb qui va vraiment à l’essentiel. Évidemment ce n’est que mon avis.

Jean Christophe

Matthieu,

L ETF Wisdom Tree S&P China ICW5 passe un mauvais moment depuis début mars, que se passe t il en Chine?

Lequel de vos etf Chine présentés performe le mieux depuis le début de l’année?

Avez-vous une explication de cette situation? Guerre de change entre devises peut être?

Bonsoir Jean Christophe,

Pas vraiment d’explication à part que les valeurs Chinoises avaient monté trop vite fin 2020 début 2021, donc cela peut expliquer une correction temporaire des indices. Il y a aussi le fait que leurs indices sont assez chargés en tech (Alibaba, Tencent etc…) qui souffrent actuellement de la hausse des taux. Pour finir, il y a encore pas mal d’histoires de régulation du gouvernement Chinois, ce qui pèse sur les marchés (qui détestent l’incertitude et qu’un gouvernement tente de décider à la place des entreprises).

Bonjour,

J’ai demandé la traduction en français du KIID/DICI de la version en EUR de KWEB (ISIN : IE00BFXR7900). Elle est à présent disponible sur le site de KraneShares. Je vais demander son référencement chez DeGiro sur les places LSE et MIL (et Amsterdam si ça existe, mais je ne suis pas sûr). La liquidité est meilleure sur MIL.

C’est dommage, DeGiro vient d’ajouter la version en USD dans la liste des ETF sans frais de courtage, ça aurait été encore mieux avec la version en EUR.

Merci beaucoup pour cet article vraiment excellent et concret. Les conclusions sont claires , compréhensibles et pertinentes ! J’hésitais depuis pas mal de temps, mais maintenant j’ai les idees claires grâce à vos informations, je vais faire quelques comparatifs pour être bien sur de moi et me lancer. Encore merci, vraiment super super job !

Merci pour votre retour, tant mieux si l’article a pu vous aider !

À bientôt
Matthieu

Laisser un commentaire