Screener action bourse PEA Octobre 2020

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score). En plus de cela, un critère de valorisation fiable et visible en un clin d’œil permet de savoir s’il est possible ou non de passer à l’achat…

L’objectif de cette nouvelle série d’articles est donc d’afficher chaque mois (avec mise à jour du screener) le score de chaque action ainsi que les nouveaux passages à l’achat et les actions trop chères à éviter.

 

Screener action bourse PEA  Octobre 2020

 

Utilisation et rôle du screener

Pour comprendre comment sont calculés tous les scores, vous pouvez consulter cet article.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, de son rendement moyen, de l’outil Fastgraph, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix est sous le Fair Price pour profiter d’une décote, et d’éviter d’acheter les actions trop chères.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au juste prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans selon les critères évoqués plus haut. Il tient compte du Fair Price actuel ainsi que de projections de croissance de l’entreprise à horizon 5 ans. Il est moins précis que le Fair Price actuel car basé sur des projections futures mais permet d’avoir une autre vision intéressante de l’aspect valorisation. Par exemple, une entreprise de croissance peut être sur-évaluée à l’instant T, mais peut croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans en tenant compte de sa valorisation actuelle ET de sa croissance. On peut remarquer que les entreprises sous-évaluées ont un bon potentiel (puisqu’elles doivent rattraper leur Fair Price puis continuer de croitre) mais que certaines entreprises relativement chères peuvent également en avoir un grâce à leur croissance future. Je trouve que cet aspect complète donc bien la vision de Fair Price et est peut-être même plus intéressant pour les investisseurs TLT comme moi.

 

 

Actions « pilier »

Une petite étoile apparaît à côté du nom des entreprises que je considère comme les piliers de mon portefeuille. Ce sont les actions que je veux sur-pondérer dans mon portefeuille à LT. Ce sont globalement mes principales convictions, celles que je juge les moins risquées, les actions dont je n’accepterais vraiment pas de me séparer (sauf cas très exceptionnel). Si je devais avoir un portefeuille ultra-minimaliste, ce sont les entreprises que je choisirais.

Le choix se base sur les critères suivants : la qualité des fondamentaux, la taille de l’entreprise, sa diversification, son risque (sectoriel, bilantiel), et enfin ma part subjective.

 

 

Remarque Générale

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. A mon sens un potentiel de 50% (sur 5 ans cela fait quand même environ 10% par an) relativement « sûr » est mieux qu’un potentiel de 100% incertain. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Pour terminer, il est aisé de réaliser un tri par niveau de valorisation en affichant en priorité les valeurs « à acheter » et par score décroissant. Evidemment, il vaudrait mieux privilégier les actions pas chères et à score élevé.

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon PEA (prix des actions au 11/10/2020) :

 

Classement par score

 

Nouveauté du mois : Le screener affiche maintenant pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact important dans le screener)

-la variation du score value suite à la variation de prix

 

Screener action bourse PEA Octobre 2020 score1Screener action bourse PEA Octobre 2020 score2Screener action bourse PEA Octobre 2020 score3

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

NetCompany, Adyen.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

87 commentaires

Bonjour Matthieu,
que représentent les sociétés en jaune et celles en gris dans votre screener PEA ? Merci pour votre retour

Bonjour Pierre,

Les actions en jaune sont en Watchlist (je souhaite les acheter) alors que les actions en gris ne sont plus dans le portefeuille (je les ai vendues).

Bonjour,

Bravo pour votre travail. J’ai une question concernant la nouveauté du mois, comment calculez-vous les notes ?

Bonsoir Benoit,

Chaque action a une position de 1 à environ 60. Je note le classement du mois dernier, puis du mois actuel, et je compare l’écart de position. Rien de très compliqué.

merci. Je viens d’acheter ma première ligne en pea et c’est … total ! Le 01/10 pour un PRU de 29.585 €. Je l’ai acheté pour le rendement (9 %)

Typiquement une erreur de débutant. Mais bon on est tous passé par là. A ce sujet Matthieu, j’ai remarqué que à chaque fois que nous conseillons des débutants, ceux-ci s’entêtent à acheter des mauvaises valeurs. Vous avez beau leur donner toutes les clés, ils seront toujoirs attirés par des valeurs « pas chères » et sur un soit disant point bas historique ( total unibail europcar orange par exemple). As tu déjà remarqué cela ? Je trouve celà à la fois drôle et navrant.

Bonsoir David
Je ne suis pas d’accord avec vous. Matthieu sauf erreur de ma part n’a pas déconseillé Total ( il s’est désengagé pour ses choix qu’ils sont les siens) Total avec son rendement peut être une belle valeur de fond de portefeuille pour qui accepte une petite perte en capital au profit du rendement.
Suivant l’age, le portefeuille se construit différemment . Matthieu est un jeune actif qui mise sur des valeurs en construction mais ce n’est pas le cas de tout le monde.
Je pense que le mieux est que chacun fasse ses expériences sans jugement de notre part 😏.
Je profite de cette réponse pour vous vous féliciter Matthieu pour votre blog, votre professionnalisme et votre capacité à rendre la bourse accessible aux profanes.

Je vous félicite à mon tour, Matthieu, pour votre travail remarquable. Merci !

Merci Pierre,

Comme je l’ai écrit plus bas, rien ne dit que vous faites une erreur. Dans tous les cas, l’important est d’apprendre. La bourse est très complexe (mais passionnante) et on apprend tous les jours (souvent de ses erreurs d’ailleurs, moi le premier) ce qui permet de devenir un meilleur investisseur.
Prenez bien le temps de vous former en parallèle de vos premiers investissements.

Bonsoir à tous,

Très bonne réponse de Sébastien. Conseiller l’achat ou la vente d’une action sans donner d’avantage de détail (durée de détention, objectif, stratégie etc…) n’a pas beaucoup de sens. Il faut surtout que l’investissement en question réponde aux besoins de chacun.

C’est sûr que lorsqu’on est jeune et que l’on cherche à faire gonfler son patrimoine, Total n’est clairement oas la meilleure solution. Néanmoins, si l’on est agé avec du capital et qu’un recherche un flux de dividendes en complément de revenus, pourquoi pas. L’important avant d’acheter est surtout de bien comprendre pourquoi on achète (et les risques qui vont avec).

Bonsoir David et merci pour votre commentaire présomptueux.

Matthieu vous déconseille la valeur (en bas de classement, sortie du portefeuille, secteur en déclin) et vous avouez fièrement acheté total pour son rendement ( qui plus est n’est pas perenne). Vous avez fait le contraire de ce qu’il vous conseille. Donc je trouve celà drôle. J’espere que vous n’en avez pas pris beaucoup. Bonne soirée

Je viens de découvrir ce site… On en apprend tous les jours (surtout en bourse). « Vous avouez FIEREMENT » cela confirme : commentaire présomptueux. Je vous souhaite David, également une bonne soirée et je ne perdrais pas la mienne à vous répondre à nouveau

Bonsoir David,

Cela arrive parfois en effet, mais c’est surtout navrant (et pas particulièrement drôle). Le meilleur conseil que je pourrais leur donner est d’investir en ETF pour éviter tout biais émotionnel ainsi que des mauvais choix (qui peuvent couter cher). Mais si Pierre sait ce qu’il fait (connaissance des risques du secteur pétrolier et que tout dividende peut être coupé) et qu’il recherche des revenus, ce n’est pas forcément une erreur.

Bonjour David, je pense que dans cet échange, le plus navrant est d’affirmer qu’acheter du Total à 29 euros est une erreur de débutant navrante et drôle… Au delà du fait que votre intervention est fort peu sympathique pour Pierre, si vous pensez réellement que la transition énergétique est terminée et que nous sommes déjà dans le tout électrique (ou autre) et que Total n’a pas encore amorcé le virage « vert », alors effectivement je ne conseille pas aux débutants de se tourner vers vous pour prendre conseil…
Le seul conseil que je me permettrais de donner, c’est de rester humble et de bien étudier les dossiers des entreprises dans lesquelles nous souhaitons investir.
Bonne soirée à tous.

Bonjour.
Je pense au contraire que Total n’était à ce moment pas un mauvais choix pour un débutant.
Pour être honnête, c’est aussi la première action que j’ai achetée voilà un mois, et ce pour plusieurs raisons : son prix était historiquement bas tout comme le cours du pétrole, Total jouit d’une notoriété internationale, c’est une entreprise qui entretient ses actionnaires (rendement attractif), cette entreprise investit dans la transition énergétique (diversification des activités) avec certes du retard mais avec un gros potentiel, et c’est une entreprise assez solide pour pouvoir considérer cet investissement sans risque de perte totale. Bref, rien à voir avec Renault ou Orange, on ne vient pas chez eux par hasard. De plus, c’est une première action « rassurante » pour inaugurer un PEA, et c’est important pour un bébé-investisseur. Enfin, j’ai acquis une douzaine d’autres titres dans les semaines qui ont suivi, diversification oblige.
Après, est-ce qu’il faudra la conserver ou bien prendre ses profits si le cours remonte à son niveau d’avant-crise ? Pour l’instant, je ne sais pas.

Ce qui serait une erreur de débutant en revanche, ce serait de rester sur un portefeuille qui ne contient que du Total (au timing près du temps de la construction de son portefeuille).
J’ai acheté 13 lignes en tout, dont 12% de Total, 4 autres titres du CAC40 (22% l’ensemble), 3 titres du SBF120 (16%), 1 titre hollandais (5%), 1 ETF Asie et 1 ETF ISR (35% au total), et 2 M&S caps (10%).

Bonsoir . Le David est effectivement très affirmatif . L excellent travail de mattthieu déconseillé total quand à ses critères. Il est toutefois facile de dénigréercette société respectable et géante sur son marché et pour ses actionnaires . Le respect des décisions de chacun doit être de mise d autant plus que personne ne peut être sûr que le choix de Pierre est une erreur à moyen terme

Exactement.

Bonjour Messieurs,
Tout d’abord j’assume ce que j’ai dit hier à savoir que Total est une entreprise sur le déclin, et qui propose un dividende qui n’est pas pérenne. Avec un taux de distribution de 80% chaque année (120% en 2020), 9 milliards de pertes sur le S1, un prix du baril au plus bas et qui ne remontera pas avant 2 ans, que peut t-on espérer gagner? La plupart des société pétrolières sont en train de réviser leur politique de dividende, celle de Total ne saurait tarder. C’est d’ailleurs pour cela que Mathieu lui accorde une note de 4,74/10. Alors oui, la société commence à prendre conscience de la nécessité de se tourner vers le renouvelable, mais Total c’est encore 95% des revenus issus des énergies fossiles.
Alors oui Pierre, mes propos sont durs mais servent aussi à vous faire prendre conscience que votre choix n’est peut être pas le meilleur (ce qui est normal quand on est débutant), et qu’il y a beaucoup mieux à faire qu’acheter du Total. Cela m’a amené au constat que je fais sur les investisseurs novices, qui préférerons toujours acheter sur des entreprises dont le prix de l’action est faible et dont le cours est historiquement bas, plutôt que sur des valeurs de qualité (on parle de biais émotionnel comme le dit Mathieu). Et ne vous sentez pas dénigré pour si peu.
@Chr: Je ne dénigre pas cette société comme vous dites mais je déconseille ce qui est différent. Cette entreprise soit disant « respectable » comme vous dites est l’un des plus gros pollueurs de la planète et le fait qu’elle soit « géante » n’en fait pas un argument.
Je m’excuse si mes propos sont crus et peuvent heurter certains, comme quoi moi aussi j’ai des progrès à faire dans ma communication.

Bonjour,

Pour répondre de manière générale aux commentaires ci-dessus,
Je suis le Blog de Matthieu depuis la mi-avril ou j’ai commencé en Bourse.

D’une part, je n’ai jamais acheté certaines valeurs que j’ai en Watch List car toujours extrêmement surévaluées depuis Avril 2020 comme Teleperformance, Neoen ou Air Liquid. Résultats : fortes déceptions car elles ont très fortement augmenté depuis. Alors qu’elles auraient très bien pu retrouver un prix mieux intéressant.
D’autre part, j’ai acheté d’autres valeurs sous-évaluées mais très solides comme Total, Danone ou Thalès. Et elles ont continué de baisser suite à mes achats.

Partagé entre :
– les valeurs surévaluées à très bon scores avec la crainte dans un premier temps que les prix chutent pendant de nombreux mois, ou,
– les valeurs sous-évaluées avec l’espoir de réaliser de plus forts gains.

Je n’ai pas assez de recul mais sur ma période boursière, force est de constater de manière générale que les valeurs surévaluées continuent de grimper et les sous-évaluées de baisser. Mais peut-être que c’est la période, le contexte… qui veut ça. Et que cela changera (ou pas) dans quelques temps.

Cordialement

Bonjour Matthieu,
Petites questions :
– je ne vois pas ABC arbitrage, qui est certes une small cap, mais qui marche pas si mal (et génère si c’est un souhait un dividende régulier).
– est-ce qu’il pourrait y avoir un signe quelconque (astérisque, croix ou autre…) pour voir facilement les actions éligibles au PEA/PME (je détiens ABC arbitrage, Pharmagest, Solutions 30, Esker, Interparfums, Thermador Group, même si toutes ne sont pas dans ta watchliste).

Merci, et bravo pour ce travail.
Romain

Bonjour Romain,

ABC Arbitrage n’est pas du tout un entreprise de croissance (mais plutôt de rendement). Leurs résultats sont en baisse ou flat depuis de nombreuses années. Elle n’a donc pas du tout sa place dans ce portefeuille.

Pour les actions éligibles PEA-PME, il y a une colonne qui le précise à coté de la liste des actions (dans les performances individuelles).

Merci du retour pour ABC arbitrage
Pour les actions éligibles, en revanche, je ne vois rien de particulier sur le tableau ?

Romain

Il faut aller dans le reporting smallcaps pour le voir.

Bonjour,
j’ai ABC Arbitrage en PEA chez Bourse Direct, pensez-vous que je pourrais le déplacer sur le PEA PME (chez BD) aussi sans frais ? ça me libèrerai de la place sur le PEA (là ou je mets le plus d’argent).

Bonjour Romain,

Je ne sais pas s’il est possible de faire un transfert du PEA vers le PEA PME. Néanmoins comme il n’y a pas de fiscalité, je vous conseille simplement de vendre la valeur sur PEA et de faire vous même un versement du meme montant sur le PME. Vous rachèterez autre chose sur le PEA avec l’argent le moment venu.

Bonjour Matthieu

je reviens sur ce que tu disais concernant Total : « C’est sûr que lorsqu’on est jeune et que l’on cherche à faire gonfler son patrimoine, Total n’est clairement pas la meilleure solution.  »

Si l’on met de côté le contexte éco et le secteur d’activité, en quoi l’action Total serait déconseillé à un jeune ? C’est le genre d’action à haut rendement permettant justement de se constituer un capital non ?

Bonjour Sébastien,

Total est une entreprise très cyclique dont les fondamentaux (bénéfices, chiffre d’affaires) n’ont quasiment pas bougé depuis plus de 10 ans. À long terme le cours de bourse suit les fondamentaux. Donc si le résultat n’évolue pas, le prix non plus. Total fait du surplace depuis 20 ans, ce n’est pas un hasard. À part le dividende chaque année, il n’y a pas grand chose à espérer (et je rappelle que celui-ci peut-être coupé ou baissé, comme Shell l’a fait récemment). De plus, Total est très en retard sur le renouvelable. Verser des dividendes élevés ralentit forcément les investissements qui doivent être faits dans le secteur du renouvelable…

Merci Matthieu de ta réponse, je n’ai jamais investi dans Total car je ne crois plus dans les sociétés pétrolifères mais ils ont le capital pour investir dans le renouvelable s’ils se décident de prendre le virage un jour. A voir ce que cela donnera plus tard pour cette société …

bonjour mathieu
pourrais tu nous en dire plus sur GENMAB et netcompany stp
merci

Bonjour,

Genmab est une biotech Danoise (Midcap-Bigcap) à forte croissance, spécialisée dans la création d’anticorps pour le traitement du cancer (elle est très bien positionnée mondialement dans le domaine). Elle ne fabrique pas de médicaments, simplement des anticorps, qu’elle commercialise ensuite aux entreprises pharmaceutiques. Ses revenus sont donc globalement récurrents et sous forme de royalties. Elle a une grosse trésorerie en réserve, ce qui lui permet de continuer à travailler régulièrement sur de nouveaux produits. Maintenant les aspects risques, qui sont globalement les mêmes que les Pharmas. Tout d’abord, elle doit subir des phases de test assez longues et coûteuses pour valider ses anticorps avant commercialisation. Parfois cela échoue (donc perte de temps et d’argent). Il y a également l’aspect brevet avec durée limitée dans le temps. Après les génériques arrivent, grignotant la rentabilité. Ce genre d’entreprise doit donc constamment innover.

Pour NetCompany (midcap), elle est spécialisée dans la digitalisation des entreprises. Elle travaille surtout avec les pays du Nord (et le UK) mais se développe progressivement en Europe. Ce qui est intéressant est que ses clients sont 50% privés (des entreprises) mais aussi 50% publics (des Pays, des administrations…) ce qui fait des carnets de commandes relativement stables et à long terme. Le principal risque est la concurrence sur le secteur qui est élevée. Néanmoins, les pays du nord ont leur propre économie (assez repliée sur elle-même, ce qui en fait d’ailleurs une force) donc je pense que l’aspect concurrence n’est pas vraiment un danger pour le moment.

Total est en bas parce que le baril est à 40 et les réserves à fond.
Avec la reprise post COvid le solaire et l’éolien ne va pas suffire surtout dans les pays émergents. Pas difficile de se rendre compte que le baril va remonter. Et Total avec on peut le penser.

Bonjour Thierry,

Oui le renouvelable ne fournira pas assez d’énergie dans les prochaines années, c’est certain. Néanmoins, les investisseurs boursiers anticipent toujours à LT. Cela ne les intéresse pas de savoir que Total va rebondir dans un an ou deux (à moins de faire du trading). Ce qui les intéresse c’est qu’est-ce qui sera d’avenir dans 10 ans ou plus. Je rappelle que 10 ans est à mon sens la période minimale pour investir en bourse.

Total n’a plus de croissance depuis 10-20 ans, je vous laisse analyser son CA sur cette période, c’est très parlant. Donc même si elle devait rebondir, elle ne retrouverais pas le niveau d’avant krach, et ensuite il y aurait peu à espérer (pas grand chose à part le dividende, qui d’ailleurs bloque lui même les investissements dans le renouvelable qui auraient du déjà être faits depuis bien longtemps).

merci mathieu
c’est tres gentil de ta part de partager ainsi

Bonjour,
Merci beaucoup pour ton travail. j’ai ouvert mon PEA il y a peu pour prendre date et j’essaie maintenant de me former et vos articles sont très instructifs.
La question que je me pose est comment loger dans un PEA les Actions qui sont côtées dans une devise différente que L’Euro ?
Quand je me renseigne sur les sociétés comme Genmab ou encore NetCompany je ne parviens pas à trouver leurs actions comme éligible au PEA.
Désolé pour mon inculture, ma question est surement stupide, mais j’ai du mal à trouver la réponse par moi même.

Bonjour Simon,

Les actions qui ont leur siège dans l’UE sont éligibles au PEA par définition. Cependant, tous les courtiers ne donnent pas accès à toutes les places (notamment scandinaves).

Vous ne pourrez donc pas acheter NetCompany chez votre courtier actuel a priori.

Bonjour Matthieu,

Quel est ton avis sur AIRBUS, une bonne valeur à la base je pense mais bien attaquée du fait de la crise sanitaire. Je l’ai en ptf et j’hésite à la vendre pour me positionner sur d’autres valeurs de ta liste.

Merci encore pour la richesse du contenu que tu postes sur ton site!

Bonjour Sylvain,

Airbus est une belle entreprise avec un moat énorme) il n’y a que 2 constructeurs sérieux d’avions dans le monde et cela va durer un bon moment (avant que la Chine n’arrive). Je ne me fait pas de soucis sur les fondamentaux LT du secteur qui sont bons. Mais c’est sûr qu’avec le manque de visibilité CT, il faudra quelques années pour que le secteur s’en remette (le cours risque de végéter 2-3 ans).

Bonjour Matthieu,

Je souhaitais savoir si ton courtier (crédit agricole) appliquait enfin la loi pacte?

Je suis chez BFORBANK et ils ne m’ont toujours pas remboursés les achats sur juillet aôut, ils m’indiquent avoir du retard et ne pas pouvoir me donner de délai. Ce n’est pas une grosse somme mais c’est assez pénible.

Sais-tu si le problème est récurrent chez les brockers ou seulement le groupe crédit agricole?

Bonjour Justin,

C’est toujours en attente chez mon courtier CA malheureusement…

Je trouve aussi que c’est pénible, mais nous n’avons pas d’autre choix que d’attendre.

J’ai également l’impression (mais je peux me tromper) qu’ils vont tricher :

Avant on payait une somme globale d’environ 25€. J’ai l’impression qu’ils vont chercher à découper en deux partie : une à 0,5% qui correspond à la loi, une autre de courtage arbitraire d’accès aux places étrangères qui vient compléter les 0,5% pour toujours se retrouver au final à ~25€.

Je peux me tromper mais j’espère que ce n’est pas ce qui va arriver…

Bonjour Matthieu,
Depuis quelques mois, j’observe votre PEA se garnir avec des entreprises dont je ne connaissais même pas l’existence avant lecture du blog, ce qui m’amène a m’interroger sur votre processus et méthodes de recherches.

Comment avez-vous trouver par exemple, trouvé Genmab, une biotech danoise, alors qu’aucun médias n’en parle a ma connaissance et elle n’est pas sous le feu des projecteurs. La plupart des lecteurs comme moi connaissent tout juste le CAC40 et quelques entreprises du SBC120, tandis que vous allez dénicher une biotech danoise et comprendre son fonctionnement qui plus est !

Quelques chose m’échappe, sois vous avez énormément de temps, sois vous avez une méthode bien huilée pour faire le tri dans cette multitude d’actions en tout genre !

Pouvez-vous nous éclairer un peu la dessus ?

Bonjour Steeve,

Oui il y a un fort travail de diversification à l’intérieur de l’Europe. Je trouve qu’il serait domage de se limiter à la France qui n’est qu’une partie de l’Europe.

Il y a certes un travail de recherche à faire, qui prend beaucoup de temps ou début. C’est comme tout dans la vie, on a rien sans rien… Mais une fois que ce travail de recherche est fait, c’est relativement rapide ensuite. Je vois ce temps passé :

1)Comme une passion et une manière de m’améliorer dans un domaine
2)Comme relativement rémunérateur : en effet, mon PEA est à -5% depuis le début de l’année pour un CAC40 à -18%. Le travail passé à l’analyse est donc profitable sur la partie Européenne.

Je le répète régulièrement mais je pense qu’il est simple de battre le marché Européen avec du travail et un bon stock picking. En revanche, c’est beaucoup plus complexe pour les USA (en tout cas c’est ce que je constate pour le moment, mais j’ai encore à m’améliorer).

Contrairement à ce que vous pensez, des entreprises comme Genmab sont relativement connues (en tout cas par les spécialistes de la bourse, pas forcément du grand public). À l’inverse, je dirais que ce n’est pas parce que monsieur tout le monde ne les connait pas qu’il ne faut pas faire d’effort de recherche. Sa capitalisation est de 25 milliards de dollars, c’est donc une big cap (elle fait plus de la moitié de la taille de Danone, ce n’est pas rien quandmême !).

Donc je reviens à votre question. Comment faire ? Et bien j’ai pris une liste de toutes les entreprises de chaque pays de l’Europe (Allemagne, Danemark…), en filtrant avec une capi de 2 milliards mini (j’évite les small). On peut faire ça sur ZoneBourse avec leur screener par pays. Et ensuite, je les ai toutes analysées rapidement une par une (sur plusieurs centaines d’actions). Ça prend du temps, mais ça permet ensuite d’avoir une bonne connaissance (au moins partielle) de toutes les entreprises. Dès qu’une valeur me semblait intéressante, je la notais sur un papier pour la mettre en watchlist.

Hello Matthieu,
Je suis quelque peu étonné par le potentiel de croissance attribué à Air Liquide. Je trouve les fondamentaux bons et exerce une activité tournée vers le futur.
J’aimerais également avoir ton avis sur InterParfums.
Merci d’avance pour ta réponse et merci encore pour ton travail 🙂

Bonjour Quentin,

Je vous laisse lire les commentaires et les articles plus anciens qui explique comment fonctionne le screener. Le potentiel prend en compte la valorisation (Air Liquide est sur-evaluée par rapport à son historique) ainsi que la croissance annuelle (encore une fois relativement faible pour Air Liquide, bien que relativement perenne). Il n’y a que le score Global qui note les fondamentaux sans vraiment de notion de valorisation.

Pour Interparfums, c’est une belle entreprise mais je n’aime pas trop son business model. Elle passe des contrats avec les groupes de luxes pour avoir le droit de vendre leurs produits. Si jamais un groupe ne voulait plus passer par eux, ça ferait un gros impact. Je préfère me positionner généralement sur des entreprises en haut de chaine plutôt qu’en bas.

Bonjour Matthieu,
As tu connaissance de logiciels ou de sites internet permettant de comparer graphiquement dans le temps l’évolution de notre portefeuille comparativement au CAC. Ou même suivre l’évolution graphique des bénéfices dans le temps.
Merci d’avance

Bonjour Quentin,

Non je trace tout moi même sur Excel. Mais certainement que certains site le propose (mais à mon avis des abonnements payants).

Bonjour Quentin,
Pour suivre l’évolution de mon portefeuille, j’utilise le site « Investing.com ».
J’en profite pour remercier Matthieu pour la qualité de ses analyses.

Merci François pour votre commentaire et l’idée d’utiliser le site Investing pour la gestion du portefeuille.

Bonsoir François,
Merci beaucoup pour ton commentaire, je vais regarder ce site ce soir.

Bonjour François,
Un grand Merci pour ce site !
J’ai suivi toute cette semaine mon portfolio dynamique paramétré ainsi pour chacune de mes valeurs :
– ma PV totale en euro et pourcentage,
– la PV du jour de la valeur en pourcentage,
– son poids,
– sa prochaine date de résultat.
Les PV globales du jour sont aussi affichées pour le portefeuille et un graphique permet de suivre son évolution dans le temps
C’est donc parfait !
Bon week-end à tous

IMpossible acheter NOVO NORDISK. sur PEA FORTUNEO??

Bonjour,

Non les places de cotation Danoises ne sont pas disponibles sur Fortuneo malheureusement.

Merci

La société NET COMPANY m’intéresse beaucoup. Je voudrai savoir comment tu as reussi à l’a mettre dans ton PEA parceque sur BD j’ai l’impression qu’on ne peut pas

Merci

Bonsoir Nicolas,

Je vous invite à lire les quelques commentaires plus haut car ils abordent le sujet. De nombreux courtiers (dont BourseDirect) ne donnent malheureusement pas accès aux places Scandinaves. Les solutions que vous avez sont soit de passer par un CTO (Degiro par exemple), soit de chercher un ETF pays Nordique, soit de voir si elles sont cotées sur d’autres places Européennes (par exemple Genmab et Novo Nordisk sont aussi cotées en Allemagne).

Bonjour matt
Est ce que tu as analysé l’entreprise VARTA? niveau croissance c’est du lourd.

Bonjour Seb,

Non je ne connaissais pas mais en effet les fondamentaux sont excellents. Elle pourrait remplacer Alfen potentiellement (ou en complément). Merci en tout cas pour la découverte !

J’ai voulu passer un ordre sur mon PEA chez CA et limite de 1500e toujours en vigueur..du coup je suis passé par le cto degiro, 4e l’ordre pour la place allemande..

Oui toujours en vigueur et pas sur qu’elle disparaisse cette limite…

Bonsoir Matthieu

Peux tu m’en dire plus sur RUBIS, pourquoi l’avoir vendue, n’y crois tu plus?
Merci pour ton excellent travail

Bonsoir Gérard,

J’ai expliqué dans le reporting de Septembre les raisons de la vente de Rubis et Total : https://etre-riche-et-independant.com/suivi-portefeuille-boursier-reporting-septembre-2020 (lire également les commentaires).

Bonjour,

tout d’abord merci pour ces informations, c’est toujours délicat de trouver quelque chose de bien expliqué. Je me considère encore comme un grand débutant, cela fait environ un an que j’investis en bourse.

J’aimerai votre avis sur solutions 30. Je la suis depuis un moment, Les ratios me semblaient bon, l’ebitda est haute, j’en ai donc acheté en aout a environ 13.5. Puis revendu mi octobre, quand ca a commencé a redescendre apres avoir dépassé toutes les prévisions, à 19€, sentant qu’il allait y avoir des prises de bénéfices de la part des actionnaires en général, mais surtout des dirigeants … qui avaient déja vendu beaucoup d’actions l’année précédente à cette période.

Ca n’a pas raté; le premier coup a été une vente de 20K actions a la fermeture, soit 10% du volume des ventes de la journée. Depuis ca part a coup de 5k à 10K, chaque vente mettant un coup à la valeur de l’action. Je ne vois rien dans les chiffres de l’entreprise qui explique une telle baisse de la valeur de l’action, tombée a 15.5 a ce jour. Voyez vous une raison autre que ces grosses prises de bénéfices à cette chute de la valeur ?
J’en ai racheté une cinquantaine a 15.6, avec l’intention de renforcer encore, mais je ne sais pas s’il vaut mieux attendre la prochaine grosse vente d’action des dirigeants, s’il y en a encore en vue, ou pas …

Bonjour Cyrille,

Solutions 30 est une belle entreprise avec de bons fondamentaux et de la croissance. Il n’y a a priori aucune raison de vendre. Cette baisse vient à mon sens uniquement de la chute globale du secteur technologique en Europe constatée sur les deux dernières semaines. Ce n’est pas particulièrement lié à S30. J’ai d’ailleurs renforcé quelques actions en fin de semaine dernière. Il faut juste faire un minimum attention c’est une smallcaps et que des soupçons de fraude comptable pèsent toujours sur la valeur (même si c’est relativement improbable à mon avis). Il faut donc que la taille de cette ligne dans votre portefeuille reste relativement mesurée pour éviter ces risques (elle représente moins de 1% de mon portefeuille perso).

Ok, merci de cette analyse, je veillerai a ne pas trop renforcer !

Bonjour Matthieu,

Que penses-tu de la chute assez vertigineuse de SAP ?
Je pense que cette chute permets de retrouver un prix d’équilibre interessant mais je voulais ton avis.

Bonne soirée 🙂

Bonsoir Arthur,

Oui en effet avec la baisse actuelle SAP retrouve un niveau de prix plus normal. Je dis bien normal car même après la baisse l’action reste chère en relation avec ses fondamentaux qui ne sont pas géniaux : un peu de dette, croissance assez molle, perte de part de marché dans le temps… alors que ses concurrents Américains (SalesForces, ServiceNow, Automatic data processing…) ont énormément de trésorerie et une bien meilleure croissance tout en grignottant les parts et en devenant des leaders spécifiques dans chaque domaine.

Bonjour matt
Question à propos de tes actions « piliers » est ce que c’est toujours d actualité? je vois par exemple que tu vends danone et unilevers alors qu’elle sont dans cette liste.
qu’en est il?
merci

Bonjour Sébastien,

J’ai déjà répondu à cette question dans un article passé. La notion de pilier traduit d’une manière générale ma confiance dans une entreprise et par conséquent la taille maximum que je m’autorise à avoir sur une ligne dans le portefeuille. Elle ne traduit pas nécessairement des fondamentaux de grande qualité. Par exemple Danone est jugée décevante pour ma part, mais reste l’une des plus grosses entreprises agro-alimentaire d’Europe et a prouvé sa solidité dans le passé. Je n’aurais pas peur d’en avoir une grosse position en portefeuille (même si je pense qu’il y a bien mieux à faire).

Le critère pilier est donc quasi exclusivement destiné à me fixer des tailles de ligne max : par exemple je n’aurais jamais autant de Pharmagest que de Air Liquide en portefeuille, quels que soient leurs fondamentaux respectifs.

A noter que c’est également une notion qui peut évoluer dans le temps. Par exemple, j’ai ajouté récemment Schneider Electric dont les fondamentaux s’améliorent et j’aime vraiment leurs investissements actuels dans les logiciels ce qui renforce leur croissance tout en diminuant leur cyclicité. À l’inverse, si ma confiance baisse dans une entreprise je peux l’enlever des piliers. Disons que cela m’aide à m’y retrouver parfois dans mes choix.

Ps : pour Unilever je souhaite la conserver, (à l’inverse de Danone) c’est juste qu’elle va perdre son éligibilité PEA et que je n’ai pas encore pris le temps de l’acheter sur CTO.

Bonjour,

Je dispose d’un Pea sur Boursorama et d’un Cto sur Degiro.

J’ai ouvert ce dernier dans l’objectif d’investir sur quelques valeurs du Nasdaq. Au vue de la poussée « surprise » de la semaine et de la très forte volatilité ces dernières semaine, le moment ne me paraît pas très judicieux. Même si je vous ai lu en réponse à des commentaires d’autres lecteurs que l’augmentation ou les prix paraissant trop élevés ne changent pas grand-chose à long terme.

Aussi, j’ai dans l’idée d’investir dans des valeurs non disponibles sur Boursorama : Genmab, NetCompagny, Iberdrola… Je voulais savoir si cela vous paraissait judicieux de le faire avec Degiro.
En effet, hormis l’imposition plus conséquente de 30%, n’y voyez-vous pas d’autres inconvénients majeurs ?
Dans le cas contraire, existe t-il une autre solution ?

Bien cordialement et très bon dimanche,
Laurent

Bonjour Laurent,

Il y a également la fiscalité des dividendes plus élevée sur CTO car les retenues fiscales Danoises sont élevées. Mais à part ça non rien de particulier. Tant que vous ne vendez pas (objectif investissement à long terme), le PEA n’a aucun avantage sur le CTO. Au contraire il est même beaucoup moins flexible…

L’autre solution serait de changer de courtier PEA (Binck par exemple qui propose toutes les places boursières).

Bonjour,

Merci pour votre réponse et précisions.
Au vu du peu de contraintes et afin d’éviter trop de démarche, je vais donc utiliser Degiro.

Mais après avoir regardé quelques produits, je me pose quelques questions.

Par exemple, parmi ces 2 premières actions, je suppose qu’il est préférable d’acheter le produit ayant le volume le plus important ou y’aurait-il une raison pour acheter de préférence sur la place boursière « Borse Frankfurt » ?
– Deutsche Boerse / Borse Frankfurt / Volume : 2000
– Deutsche Boerse Ag / Xetra / Volume : 400 000

– Nemetschek / Borse Frankfurt / Volume : 2000
– Nemetschek SE / Xetra / Volume : 230 000

Pour Novo Nordisk, faut-il privilégier le plus de volume ou y’aurait-il un avantage à acheter celle en Euro ? Bien qu’après conversion ce soir, celle en Dkk est légèrement plus intéressante…
– Novo-Nordisk A/S / Xetra / Volume : 45 000 / Devise : euro
– Novo-Nordisk B / OMX Copenhagen / Volume : 1 500 000 / Devise : dkk

Merci par avance pour vos éclaircissements,
Cordialement

Bonjour Laurent. La place principale Allemande est Xetra, c’est là qu’il faut acheter les actions. Il faut toujours acheter les actions si possible sur la place principale (donc Novo à Copenhague). Inutile d’acheter en Euro, cela revient au même de toute façon.

Bonjour,
Merci pour votre réponse. J’ai profité de cette réaction étonnante du marché pour réaliser quelques achats à bon prix sur le Ct :
– Chr. Hansen Holding,
– Netcompagny,
– Novo Nordisk,
– Ainsi que Biomérieux sur le Pea.
L’occasion de vous remercier encore pour toutes vos analyses.
Bien cordialement

Bonjour Laurent,

Les valeurs que vous avez choisies me semblent toutes de très bonne qualité et sur des bons prix d’entrée. Le timing est donc opportun. Je pense faire de même mais je n’ai pas énormément de fonds disponibles, je vais devoir faire des choix !

Mais encore Merci à vous 🙂 !

Malheureusement, j’ai « loupé » Sofina mais c’est le jeux ;).

J’ai aussi en liste d’attente :
– Simcorp / Coloplat / Deutsche Boerse : ne les avez-vous pas acheté faute de faire des choix comme vous dites ou avez-vous une incertitude particulière justifiant cette attente ?
– Neoen ou Alfen. Mais ne suis pas sûr qu’avec la reprise du pétrole entre autre, ce ne soit une bonne idée. Quoi que comme vous dites sur un autre commentaire, les problèmes économiques sont toujours bien là et que les valeurs en déclin le sont toujours…
Ces 2 sont quand même très chères. Alfen paraît plus intéressante au vue de votre Screen : toujours positif sur la valeur ?

Bien cordialement

J’ai acheté du GN Store Nord ce matin, le titre ne baisse quasiment jamais donc j’en al profité et la valorisation me semblait intéressante.

J’ai aussi en attente les mêmes entreprises que vous (Coloplast et Deutsche Borse dont les valos sont intéressantes) et Simcorp qui reste encore légèrement chère, mais à un prix relativement acceptable. Je pense vraiment qu’il faut aller vite car la fenêtre de tir ne va pas rester longtemps ouverte !

Toujours positif sur Alfen et Neoen. J’aimerais initier une ligne Alfen mais comme elle est relativement chère ce n’est pas ma priorité. C’est difficile de se décider quand on suit autant de valeur !

Encore Merci 🙂 !

Suite à mes 4 achats d’hier, j’ai donc complété aujourd’hui avec :
– Gn Store Nord,
– Deutsche Borse.

J’attends de voir pour les 2 valeurs « vertes » aux vues de leurs prix extrêmes. Avec la peur de « louper » le train car belles tendances haussières. Mais, la patience est aussi une qualité à avoir en Bourse.

Quand je pense que mon CTO était créé à l’origine pour investir dans des valeurs Nasdaq.
Mais là aussi, patience avec regret certes en attendant que la forte volatilité (-5% un jour, +5% un autre jour) de la Tech Us se calme. En effet, il me paraît plus prudent d’investir dans des valeurs comme les 6 dernières qui font leurs petits bonhommes de chemin doucement mais surement…

Désolé, j’oubliais… Vous classeriez plutôt Gn Store Nord dans le secteur PRINCIPAL de la Technologie, de la Santé ou de la Consommation Non Cyclique ?
En effet, je constate que son activité est 50% « aides auditives et instruments de diagnostic » et 50% « équipements audio sans fil ». Merci

Je mets en santé, mais comme d’habitude rien n’est jamais 100% simple avec le mélange des secteurs car la techno est partout.

Merci à vous comme toujours 🙂 !

Je suis aussi rentré récemment sur Genmab. Ne pouvais pas manquer l’opportunité au vu de l’argumentaire lors de votre achat ainsi que sa position actuelle dans votre Screener.
En effet, pour la petite histoire, j’ai complètement loupé ASML Holding. Mais la volatilité du Nasdaq et de la Tech en général m’ont trop effrayé alors que l’occasion au prix de 300€ s’est bien présentée plusieurs fois à moi…

Je souhaitais savoir vous aviez initié une ligne « Coloplast » ?
Bien qu’elle devienne très intéressante, sa tendance baissière sur les 6 derniers mois n’est pas très rassurante, non ?
De plus, les valeurs Danoise Tech et Santé semblent en petit retrait ces derniers temps…

Cordialement

Bonjour Laurent,

Coloplast me semble à un bon niveau de valorisation, mais elle subit actuellement une pression vendeuse importante depuis plusieurs mois (ce qui dégrade son score dans le screener, que j’ai d’ailleurs pasmal modifié ce mois ci et qui sera actualisé le mois suivant). Disons que j’attends un peu que ça se calme avant d’entrer en position.

Merci 👍

Il me semblait que même dans une stratégie d’investissement Long Terme, il n’était pas opportun d’investir actuellement dans « Coloplast ».

Incroyable aussi, Elia ou Iberdrola ne veulent pas décrochées. Leurs potentiels actuels est donc très limités.

Je surveille toujours Neoen qui reste très chère, environ 25% de plus que votre juste prix.
Bien que son potentiel reste intéressant.
(Maintenant que Alfen est « rayée » de ma liste d’attente après son envolée de 30% en quelques jours ).

Cordialement

Bonjour,
Bravo pour ce site si instructif et utile…

Si vous deviez conseiller entre 6-7 actions pour du long terme, à un pur novice qui a juste ouvert un PEA mais n’a encore investi dans aucune valeur, et qui guette donc des petits replis (par exemple sur Prosus et Dassault S…), quelles seraient-elles ? Devrait-il ensuite recharger chaque année ? Cordialement.

Bonjour Gary,

J’avais justement écrit dans cet article un top 10 d’actions de croissance pour cette année : https://etre-riche-et-independant.com/top-10-actions-croissance-2021

Je rappelle que ce n’est que mon avis personnel et que cela ne constitue pas des conseils d’achat.

Bonsoir,
J’ai lu avec enthousiasme et intérêt votre liste. Merci !
N’ayant pas une somme énorme à investir, puis-je renforcer sur ces valeurs chaque semestre par exemple ?

Bonjour Gary,

Oui biensur l’important est de renforcer de temps à autre pour lisser les prix d’achat dans le temps et surtout d’être capable de détenir les positions sur le très long terme contre vents et marées (et donc ne pas revendre à la moindre baisse, ni quand on pense que la valeur a trop monté etc..)

Bonjour, c est noté merci. Je viens de créer une ligne Prosus suite à la baisse 🙂

Laisser un commentaire