Les meilleurs ETF sectoriels du PEA

Investir en ETF peut être très profitable pour les particuliers ne désirant pas sélectionner leurs propres actions individuelles.

Cela leur permet, sans avoir à consacrer beaucoup de temps ou d’avoir des connaissances approfondies en finances, de participer à la hausse des marchés boursiers à long terme et de dégager des performances correctes chaque année.

Cependant, nous allons voir qu’il est possible de faire mieux que le marché en investissant intelligemment dans des ETF particuliers. Il s’agit de privilégier d’avantage certains secteurs, plus rémunérateurs et créateurs de richesse à long terme.

Les ETF et trackers sectoriels en bourse

 

En analysant les indices Européens, j’ai remarqué que certains secteurs boursiers ont mieux performés que d’autres depuis quelques décennies.

Toutes les données seront mises ici en comparaison du MSCI Europe, mais les conclusions seraient globalement les même aux Etats-Unis.

On peut remarquer que le MSCI Europe a eu une très mauvaise performance depuis les années 2000 en comparaison aux US.

Voici par exemple son évolution depuis 2004 en comparaison avec le MSCI USA (donc globalement une comparaison Stoxx600 VS S&P500).

 

MSCI Europe ETF

 

MSCI USA ETF

 

En faisant quelques analyses, j’ai essayé de comprendre cet écart de performance qui est assez inédit historiquement parlant.

J’ai donc pour cela analysé secteur par secteur les indices sectoriels Européens, et j’en suis arrivé à certaines conclusions.

En ne retenant que les secteurs les plus performants (tout en conservant tout de même une bonne diversification indicielle), il est assez amusant de constater que la performance de tous ces secteurs est assez similaire au S&P500 sur 10 ans, même meilleure pour certains.

 

Pendant ce temps, les indices Européens sont à la traine bien en dessous.

Pourquoi ? Et bien car les secteurs « canards boiteux » plombent les performances indicielles.

 

 

Les meilleurs ETF sectoriels du PEA en Europe

Le MSCI Europe sans la finance, le pétrole, les utilities, l’immobilier, les matériaux et l’automobile a une performance proche du S&P500.

Voici les secteurs qui ont été les plus performants ainsi que les principales positions indicielles :

 

ETF Sectoriel Industrie

MSCI Europe Industrials (ETF STQ) : Siemens, Airbus, Vinci, Safran, Schneider Electric, Relx….

 

ETF sectoriel industrie bourse MSCI Europe Industrials

 

ETF Sectoriel Santé

MSCI Europe Health Care (ETF HLT) : Roche, Novartis, GlaxoSmithKline, Sanofi, Novo Nordisk, Astrazeneca…

 

ETF sectoriel sante bourse MSCI Europe Health Care

 

 

ETF Alimentation et Boisson

MSCI Europe Food & Beverage (ETF FOO) : Nestlé, Diageo, Danone, ABInbev, Pernod Ricard…

 

ETF sectoriel MSCI Europe Food and Beverage

 

ETF Biens de consommation de base

MSCI Europe Personal & Household goods (ETF PHG) : LVMH, Unilever, L’Oréal, Reckitt Benckiser, Adidas, Hermès, Essity…

 

ETF sectoriel consommation de base MSCI Europe Household goods

 

ETF Sectoriel Technologie

MSCI Europe Technology (ETF TNO) : SAP, ASML Holding, Amadeus IT, Dassault Systèmes…

(Attention pour cet indice il faut regarder la performance sur 10 ans et non 20 ans pour éviter les effets de la bulle internet).

 

ETF sectoriel technologie bourse MSCI Europe Technology

 

Un portefeuille équipondéré de ces 5 secteurs aurait eu une performance annualisée sur ces 10 dernières années de 6,96%.

 

Voici en comparaison les autres indices :

SP500 : 10%

MSCI Europe : 3,08%

MSCI World : 7,17%

 

Le portefeuille aurait donc eu une performance assez proche de celle du MSCI World, ce qui est honorable pour la partie Européenne.

Si l’on voulait battre le MSCI world, il aurait donc simplement fallu prendre du S&P500 pour la partie US (voire une petite touche de Nasdaq comme expliqué dans l’article sur le Smart Beta), et ces ETF Européens sectoriels au lieu de la partie classique d’Europe.

La pondération réelle du MSCI World est de 62%US, 8%Japon, 20%Europe+UK, 10%Autre.

En la simplifiant à 65%US et 35%Europe+UK, la performance annualisée sur 10 ans serait de 7,58%.

En sélectionnant les ETF sectoriels au lieu des indices Européens classiques, la performance serait de 8,94%.

Cela représenterait donc une surperformance annuelle de presque 1,5% par an pendant 10 ans sur le MSCI World.

C’est plutôt exceptionnel pour de la gestion purement indicielle sur un indice aussi large que le MSCI World.

 

Conclusion :

Investir sur des ETF sectoriels à la place de l’indice « complet » revient en quelque sorte à faire du stock picking global afin d’éliminer les secteurs qui sont historiquement non performants.

Cela revient donc à favoriser les secteurs en croissance qui participent favorablement à la hausse des marchés boursiers à long terme.

Cela nécessite cependant de diversifier un minimum sa répartition sectorielle pour éviter les bulles (il ne valait mieux pas avoir un portefeuille concentré en technos lors de la bulle des années 2000).


Me contacter :  etre.riche.et.independant@gmail.com

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

48 commentaires

Bonjour et merci pour vos articles, hautement intéressants et complets.

j’adhère totalement à cette vision sectorielle pour un PF diversifié d’ETF.
Une remarque cependant, l’ETF Amundi GLUX étant inéligible PEA fin juillet, connaissez- vous une alternative à ce dernier, je n’en trouve pas sur mon screener.

Merci.

Bonjour Greg, je vous remercie également pour votre retour.
C’est une bonne remarque, je n’étais pas au courant que GLUX ne sera plus admissible en Juillet. D’où tenez vous cette information ?
Après réflexion ce n’est pas étonnant car même s’il est synthétique, il était positionné sur certaines valeurs US (par exemple Nike) ce qui peut gêner pour l’admissibilité PEA…

En allant sur Morningstar et en filtrant Euronext Paris/actions secteur bien conso et services, il y a l’ETF STR de SPDR (voici le lien http://www.morningstar.fr/fr/etf/snapshot/snapshot.aspx?id=0P000151IJ) qui est « consumer discretionary ». Les 5 premières lignes sont LVMH, Adidas, Daimler, Kering et Richemont.
Il pourra donc remplacer GLUX. Parcontre, je pense que cet ETF contient également beaucoup de valeurs hors luxe.

Je suppose malheureusement qu’il contient toutes les actions de consommation cyclique (secteur automobile, secteur loisir/voyage/hôtellerie etc…).
C’est là le problème des ETF car on ne sait pas exactement ce que l’on achète à 100%.

J’espère vous avoir aidé.
Cordialement,
Matthieu.

Merci de votre réponse !
Il peut être alors interessant de prendre tout de même cet ETF mais le sous pondérer par rapport aux quatre autres.

Je vous en prie. Il me semble qu’il y a également l’équivalent de cet ETF chez Amundi (mais en synthétique). En règle générale, je préfère les ETF physiques lorsque l’on a le choix, il vaut donc mieux choisir SPDR à mon sens pour celui-ci.

En effet, le sous-pondérer peut être une option, mais dans ce cas vous sous-pondérez le luxe aussi !
En faisant une analyse plus fine, les 5 premières lignes évoquées dans le message précédent représentent un peu plus de 40% de l’ETF, ce qui est acceptable. Je pense qu’en ajoutant Hermès et L’Oréal (qui je pense doivent être dedans même si ce n’est pas affiché), on doit approcher les 50%.

Cordialement,
Matthieu.

Merci Mathieu pour ce nouvel article très intéressant, j’ai découvert ce site il y a quelques semaines et c’est une véritable mine d’informations !

Bonjour, je vous remercie pour ce message car les retours positifs me boostent pour continuer !
J’espère que vous continuerez à prendre du plaisir à la lecture de prochains articles et si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser.
Cordialement,
Matthieu.

Merci beaucoup pour cet article, et pour ce blog que je découvre depuis peu;
Je suis aussi en marche vers mon indépendance financière via le crowdlending européen.
dmo-consulting.fr

Bonjour David,
J’espère que vous apprenez des choses et que vous prenez du plaisir à la lecture de ce blog.
Bon courage pour vos investissements en crowdlending mais n’oubliez pas que c’est un mode d’investissement risqué et qu’il est préférable de ne pas dépasser les 10% à 20% de son capital en crowdlending. J’ai écrit un article sur le sujet si vous souhaitez compléter vos connaissances dans le crowdlending : http://etre-riche-et-independant.com/investir-crowdlending-guide-complet.
Cordialement,
Matthieu.

richard lo-ying-seng

Bonjour, Monsieur
Trés bonne analyse du monde économique en général, Merci de le porté sur internet , enfin du concret.
Que pensez vous des fonds nordique ? comme dans les fonds en euros. A bientôt Mr Richard

Bonjour Mr Richard,
Je vous remercie pour votre commentaire. Je suppose que lorsque vous parlez des fonds nordiques, vous évoquez la zone d’investissement des pays Scandinaves (Norvège, Suède, Danemark, Finlande) ?

Si c’est bien le cas, je trouve que ces pays possèdent de belles entreprises (surtout le Danemark et la Suède) et que leur économie est très forte. De plus, ces pays sont très bien gérés. La preuve en est, leur taux de dette/PIB est proche de 35%, ce qui est excellent (en comparaison la France est proche des 100% et l’Allemagne est à 62%). Cela aide notamment leurs devises respectives (DKK et SEK) à rester fortes face à l’euro et au dollar. Je pense également que ce sont des zones géographiques assez résilientes en cas de crise financière.

Cordialement,
Matthieu.

Bonjour Mathieu, je tiens à te dire que je suis fan de ce que tu fais. Ton site est une mine d’or.

J’ai une petite question pour toi : Aurais tu un tracker energie renouvelable à conseiller car pour moi ce secteur va prendre une place prépondérante dans l’économie. Je te remercie par avance.

Bonjour Mickael,

Votre commentaire me fait vraiment plaisir, je vous en remercie !

Pour la partie énergie renouvelable, il y a par exemple l’ETF « AWAT » de Lyxor autrement dit world Water donc qui investit sur le secteur de l’eau dans plusieurs pays (notamment aux US). C’est un secteur porteur de par son aspect énergétique (éoliennes en mer…) et environnemental. Voici le lien de la fiche Lyxor : https://www.lyxoretf.fr/fr/retail/produits/etf-actions/lyxor-pea-eau-world-water-ucits-etf-capi/fr0011882364/eur

Peut-être que cet ETF pourra vous intéresser.

À bientôt
Matthieu.

Bonjour mathieu
Savez vous si L ETF VOO (Vanguard S&P 500) est eligible au PEA?
Merci
Pierre

Bonjour Pierre,

À ma connaissance aucun ETF Vanguard n’est éligible au PEA malheureusement.

Vraiment domage…

bonjour
tout d’abord je voudrais vous féliciter et vous remercier pour votre travail et surtout votre partage. Votre site est une mine d’or pour des néophytes.
cela faisait un moment que je voulais investir en bourse et je voudrais le faire sur un PEA et un CTO .
je profite de ces baisses pour rentrer dans une optique de 10 ans au moins
sur le PEA
50% etf SP500
10% etf household
10% etf food beverage
10% europe technologie
j’hésite a prendre un ETF small caps ou quelques titres small ou mid caps
qu’en pensez vous de cette repartition et que me conseilleriez vous pour ces 10% restant
sur le CTO j’ai pris aux cours actuels TOTAL – RUBIS – PHARMAGEST – AUBAY
merci encore pour votre aide
prenez soin de vous 🙂

Bonjour Vidot,

Oui la répartition évoquée me semble bonne, vous pouvez rajouter 10% Healthcare pour renforcer encore plus le coté défensif du portefeuille.

Vos choix d’actions individuelles sont également très bons 😉

Prenez soin de vous et courage pour ce confinement qui s’annonce long…

Matthieu.

merci
non en fait j’ai deja les 10% healthcare, j’avais oublié
il me manque encore 10%
j’hésite pour les 10% restant . etf small cap mais il n’y a pas grand chose ….????

Prenez simplement 10% en titres vifs de qualité pour le restant : Danone, LVMH, Air Liquide, Essilor…

Ce genre de valeur.

Bonjour Matthieu,
Merci pour toutes ces infos/analyses précieuses, et que je juge plutôt judicieuses.
Quels sont les codes ISIN des ETF sectoriels recommandés MSCI Europe consumer staples et MSCI Europe Healthcare ?
Cordialement
Sylvain

Bonjour Sylvain,

Pour la partie consumer staples je recommande FOO (food & beverage de Lyxor) et PHG (personal & household good de Lyxor).

Pour la partie Healthcare il y a l’ETF de SPDR : HLT.

Cordialement
Matthieu.

Bonjour,

Merci de ces recommandations. Maisle PHG a un faible encours et vous ne recommandez pas un ETF en dessous de 70M dans vos articles.

De plus, la composition de cet ETF n’a rien à voir avec les actions suivies…. je note BANCO SANTANDER SA

Que ce passera t’il en cas de crash du sous jacent comme la santander ?

cordialement

Bonjour,

L’encours d’un ETF n’a rien d’important. La liquidité est régulée par l’émetteur et les market maker, de ce fait le carnet d’ordres sera toujours rempli. Les principaux critères à regarder sont les frais et le tracking error à l’indice.
La liquidité n’est pas importante. Si jamais l’encours est jugé trop faible par l’émetteur, il stoppera l’ETF et vous retrouverez votre argent à la vente.

Les composants principaux de l’indices sont résumés ici : https://www.lyxoretf.fr/fr/retail/produits/etf-actions/lyxor-stoxx-europe-600-personal-household-goods-ucits-etf-acc/lu1834988351/eur

La réplication est synthétique via un swap. Banco Santander et d’autres actions (LVMH, Kering, Arkema, Iberdrola…) sont juste utilisées pour le swap. Il y a très peu de chances que toutes ces entreprises fassent faillite. Si c’était le cas, votre banque et tout votre argent aura disparu bien avant et la bourse sera le dernier de vos problèmes…

Merci de ces précisions.

Si l’ETF ferme et le marché est baissier, je suis obligé de sortir donc avec une moins value. c’est ca ?

Du coup, pour le long terme, ce n’est pas vraiment idéal…

Merci de ces précisions.

Si l’ETF ferme et le marché est baissier, je suis obligé de sortir donc avec une moins value. c’est ca ?

Du coup, pour le long terme, ce n’est pas vraiment idéal…

Bonjour Matthieu,

Que penses du d’un investissement sur un etf lié au prix du pétrole en cette période de crise?

Jai une liste de plusieurs ETF mais je ne sais pas lequel choisir?
ETFS crude oil GB00B15KXV33
ETFS WTI OIL SEC GB00B0CTWK84
ETFS BRENT OIL SEC GB00B0CTWC01

Merci pour tes conseils

Bonjour Othmane,

Pour infos aucun ETF matière première n’est éligible au PEA. Il faudra donc passer par un CTO. J’aurais tendance à suivre le Brent mais pour moi ils font tous l’affaire.

Bonjour Matthieu,
Suite à votre commentaire : « C’est là le problème des ETF car on ne sait pas exactement ce que l’on achète à 100% ». Je voudrais vous donner la procédure (si vous ne la connaisez pas déjà…) pour connaitre à100% de ce qu’il y a dans un ETF (a un instant t) :
– aller sur le site de l’émetteur sur l’ETF en question
– chercher les actifs détenus
– il y a toujours quelques part un fichier Excel à télécharger avec toutes les valeurs détenues.

Un exemple pour « STR » justement
– aller sur SPDR
– cliquer sur « Prospectus & information sur les ETFs »
vous tombez normalement sur https://www.ssga.com/fr/fr/investor/etfs/prospectuses-etf-information
– chercher votre ETF STR
– plusieurs documents sont téléchargeables, dont « L’inventaire journalier de portefeuille » c’est un fichier excel avec tout ce qui compose l’ETF

Il y a ce genre de fichier au moins pour SPDR et Lyxor, les autres je ne sais pas !
C’est donc 100% transparent =)

Et c’est là qu’on se rend compte que parfois les actions détenues n’ont rien à voir avec ce qui est tracké…! (ex : les ETF immobilier…)

Bien à vous,
Violaine

Bonsoir Violaine,

Merci pour cet exemple, j’étais au courant de cela ;), il y a cependant certaines choses à noter :

– la plupart des gestionnaires n’affichent que les 10 premières lignes et pas forcément le portefeuille complet.
– les indices changent régulièrement (des valeurs entrent-sortent, les pondérations évoluent…), c’est donc difficile à suivre vs un portefeuille en direct.

Pour les ETF synthétiques, ils détiennent un panier d’actions différent et échangent la performance contre le swap permettant de suivre un autre indice. C’est le cas pour les ETF immobilier et surtout hors Europe (US, World, Japon…). C’est totalement normal, c’est le principe de création d’un ETF synthétique.

Cordialement
Matthieu.

Bonjour Matthieu,
Merci pour votre réponse. Oui tout à fait comme les valeurs entrent et sortent c’est très difficile à suivre même quand les émetteurs donnent la liste complète…
C’est tout le problème des ETF synthétiques….

Je me demande du coup :
– un ETF S&P500 en PEA (qui est donc forcément synthetique) ne permet pas de diversifier les devises, puisqu’il est vendu en € ?
– concernant les dividendes, un ETF synthétique, même s’il est distribuant ne peut pas non plus distribuer les dividendes qu’on aurait touché si on avais toutes les composantes de l’indice en actions directes ? Ou traque t il le cours + les dividendes?

Pour résumer, un ETF synthétique permet de récolter la performance boursière de l’indice, mais pas les dividendes des entreprises qui composent cet indices, ni réellement la diversication en devise ?

Concernant les ETF physiques qui possèdent donc exactement les même titres que l’indice suivi, les dividendes sont ils exactement les mêmes ?

Merci beaucoup pour vos lumières,
Cordialement,
Violaine

L’ETF est coté en euro mais tient bien compte des effets de change dans la conversion quotidienne. C’est d’ailleurs pour cela que sa performance n’est pas égale à celle de l’indice S&P500 en dollar. Il est possible de trouver des versions hedgées qui ne prennent pas en compte les effets de change mais les frais sont plus élevés et on perd en diversification.

Les ETfs synthétiques ne versent pas de dividendes généralement, ils suivent l’indice dividendes réinvestis.

Ceux qui distribuent des dividendes ont généralement un précompte à la source, vous ne touchez donc pas tout. D’une manière globale les ETF sont de bons produits pour capitaliser. Les versions distributives sont sans intérêt.

Le seul avantage des ETF physiques vs synthétiques c’est qu’ils détiennent les actions en direct et il n’y a donc pas le risque de contre partie du swap.
C’est aussi plus « naturel » donc plus rassurant.

Bonjour à chacun,

Une question de néophyte, si j’achète un etf qui est composé d’une société X ou Y cela veut-il dire que je détiens une partie de société x ou y.
Je voulais investir dans un etf dont la composition recense des sociétés à l’éthique douteuse.
D’où ma question.

Merci par avance
fil

Bonjour Fil,

Dans les ETF synthétiques, les composants réels de l’ETF ne sont pas forcément ceux de l’indice suivi (enchange de la performance via un swap), vous n’êtes donc pas nécessairement actionnaire de ces entreprises.

Si vous voulez privilégier les entreprises avec une bonne éthique il faut regarder du côté des ETF ESG (environnement/social/gouvernance).

Bonjour Matthieu,
J’ai bien compris que votre blog se concentre sur l’investissement à long terme.
Néanmoins, dans ce contexte de crise sanitaire où les marchés financiers sont perturbés… est-il envisageable, dans une stratégie à court terme, d’acheter des actions ou un ETF du secteur financier dans le but de les revendre lorsque ces actions auront repris de leurs valeurs, ceci, dans un objectif de dégager une plus-value qui pourrait ensuite être ré-injectée dans l’achat d’actions à dividendes élevés pour du long terme? J’espère être clair… Je vous remercie.

Bonsoir Romain,

Je comprends tout à fait cette idée et sa logique, je me suis souvent posé ce genre de question à mes débuts, mais cela n’est pas si simple que ça.
Dans ce cas on peut aussi bien jouer au loto ou au casino. Il est impossible de prévoir quels secteurs monteront et lesquels baisseront. C’est donc du hasard total, le meilleur moyen de perdre de l’argent et de rester bloqué sur des actions/secteurs de mauvaise qualité. Je ne miserais cependant certainement pas sur le secteur bancaire car il n’y a aucune raison qu’il rebondisse (obligation d’obéir aux banques centrales, taux bas, risque majeur de défauts de crédits…).

Faire du trading pour surfer sur une tendance ou vouloir jouer des rebonds est excitant car on pense à de l’argent facile et rapide. Cela n’existe pas.

On constate d’ailleurs que des actions de mauvaises qualité attendent des rebonds depuis plusieurs années, alors que les entreprises de qualité rebondissent très vite pour retourner sur leurs plus hauts.

L’Oréal est par exemple à -10% de ses plus hauts, alors que Renault, BNP etc demeurent à la cave alors que pourtant, elles étaient déjà très décotées avant cette crise.

Bonjour Matthieu,

Je commence par te remercier très sincèrement pour ton travail de vulgarisation et de synthèse en matières d’investissement boursier, c’est un gain de temps énorme, merci.

Je viens d’ouvrir un PEA pour commencer ma phase de capitalisation (uniquement des ETF pendant quelques années le temps de bien apprendre à connaître les entreprises européennes et françaises et ensuite faire jouer les dividendes), en parallèle j’ai ouvert une AV chez Yomoni, que j’ai choisi en profil 2, soit 80% en fonds euros « Suravenir Opportunités » ici, et le reste en unités de comptes pour un mandat de gestion de 0,8% à l’année, sans frais de versements ou autres, mais j’imagine que tu connais déjà.
J’ai choisi Yomoni plutôt que Linxea Spirit/Avenir ou d’autres pour la possibilité de facilement changer de profil d’investissement si jamais je veux dynamiser ponctuellement ma part d’épargne LT (avec max 1,6% de frais de gestion à l’année). Premier versement de 1000 puis 100 chaque mois.

Dans mon PEA, je pensais à l’allocation suivante, que je compte atteindre d’ici fin juin avec un apport de 1000 ce mois-ci puis 1000 en Juin, puis un apport de 200 par mois :

Amundi IS MSCI World ETF C EUR 20,00%
Lyxor PEA S&P 500 ETF Couverte en EUR C 20,00%
Lyxor PEA Nasdaq-100 ETF Capi 10,00%
Amundi IS Russell 2000 ETF-C EUR 5,00%
Amundi IS MSCI Europe Momt Fctr ETF-C 10,00%
Lyxor Stoxx Europe 600 Hlthcr ETF Acc 5,00%
Lyxor Stoxx Europe 600 Utilities ETF 5,00%
Amundi ETF Euro Stoxx Small Cap A/I 3,00%
Amundi ETF PEA Japan Topix EUR A/I 10,00%
Amundi ETF PEA MSCI Emerging Markets A/I 12,00%

Je suis loin du triplet simple mais robuste World+Emerging+Small Cap, mais je pense, du moins j’espère, que malgré des frais de courtage plus élevé mais raisonnable (Bourse Direct), cette allocation sera plus agressive et me permettra de mieux capitaliser sur mes 5 premières années d’épargne, quitte à revoir cette composition aussi souvent que nécessaire.

J’aimerais avoir votre sur mon allocation en PEA et mon entrée en matière dans le monde de l’investissement plus généralement, en prenant en compte mon assurance vie.

Je te remercie par avance pour ta réponse, je ne sais pas comment tu fais pour répondre à toutes celles qui te sont posées, merci en tout cas.

Au plaisir de te lire.

Cordialement,

Jona Pea

Bonjour,

Tout d’abord, les gestions pilotées sur AV sont très mauvaises. Elles prennent beaucoup de frais pour pas grand chose. Vous feriez bien mieux en gestion classique.

Ensuite, compte tenu de vos apports vous choisissez trop d’ETF sur PEA, vous n’arriverez jamais à passer autant d’ordre et perdrez toute la rentabilité avec les frais. 1 seul ETF World suffit largement tant que vous n’avez pas au moins 10 000€.

En plus de cela le choix est redondant et pas top :

– inutile de prendre du world + du US car le world est déjà composé d’US.

– inutile de prendre du sp500 hedgé, cela coute cher en frais pour rien. L’euro chute face au dollar de toute façon et il est toujours bon d’avoir plusieurs devises.

– les indices small ne rajoutent ps de diversification car correlés au marché des big mais plus volatiles et moins performants.

– Le Japon est déjà contenu dans le world, c’est redondant.

Donc pour conclure restez simple pour le moment puis ensuite essayez de vous inspirez des compositions préconisées en commentaires, ça sera plus efficace.

bonjour mathieu
j’espère que vous vous portez bien 🙂
j’aimerais bien avoir votre avis sur une question qui me taraude ….:)
voila concernant la partie europeenne de mon PEA je n’arrive pas à me décider entre les versions suivantes a base d’ETF
option 1 : 5 parts egale entre les ETF industrie technologie health household et food beverage
option 2 : tout mettre sur GWT
option 3 : 80% GWT et 20% TNO
je vois bien a peu pres les avantages et inconvenients en terme de diversification et de suivi mais en terme de performance ????
quelle option te semble la plus pertinente et pourquoi ??? stp
merci si tu veux bien me rapondre
bonne soiree

Bonjour,

L’option 1 me semble la meilleure car plus diversifiée et plus équilibrée. Il faut bien se dire qu’il faut regarder la performance sur un cycle complet (donc hausse et baisse). Les secteurs household et food beverage sont moyens à la hausse mais très bons à la baisse par exemple.

Parcontre il ne faut surtout pas oublier la part d’US. Donc mini 50% de S&P500 puis ensuite 10% de chaque par exemple.

merci a toi
effectivement tu fais bien de me le rappeler…. il faut considerer tout les cycles et prendre aussi du défensif…
pour les US pas de problemes je vais mixer du SP500 et du nasdaq..
d’ailleurs je regardais le nasdaq est en hausse depuis le 1er janvier je ne sais pas trop quoi en penser…

bonjour
une petite question pour la partie US .. quand on prend du SP 500 , ne tombe t on pas dans le meme travers que l’euro stoxx 600 avec des secteurs qui plombent l’indice (automobile bancaire …) ?????
j’ai cherché des indices par secteurs US mais je n’ai pas trouvé…. a part les techno bien sur avec le etf nasdacq..
le seul moyen choisir seul ses actions?????
merci de ton aide
bonne journéé

Bonjour,

En effet mais ces secteurs sont moins pondérés aux US qu’en Europe car on reste une vieille économie malgré tout.

Il n’y a pas d’ETF sectoriels US éligibles en PEA, mais cela existe sur CTo.

Bonsoir,

Tout d’abord un grand merci pour l’ensemble du travail que vous fournissez, c’est un vrai plaisir de lire l’ensemble de vos posts.

J’ai plusieurs questions pour vous suite au post principale.
Je suis actuellement en train de réfléchir à la conception de mon PEA en ETF voila se qui en resort:

50% usa (sp500)
30%EUROPE( 6% de household;6% etf food beverage;6% europe technologie;6% Healthcare )
10% japon
5% emergent
5%small cap us

Mes questions sont les suivantes:
0/ Que pensez vous de cette réparation?
1/ Avec un premier portefeuille <10000€ est il judicieux de partir sur cette répartition ?
Quoi 10000€ je vu se chiffre plus haut
2/ Vu le nombre d etf mes frais vont être trop nombreux?
3/ Si je prends une ASS VIE à coté que mettre dedans afin de ne pas avoir de doublon?(obligation?)
4/ Etant en période de crise ne faut il pas ajout une partie de mon patrimoine en or physique ( piece)?
5/ Prendre un ETF inférieur à10% est ce judicieux?

Merci d'avance de vos retours

Bonjour JH,

Mes remarques :

0) à titre personnel je n’aime pas les marchés émergents et les small caps, c’est globalement correlé avec le marché donc n’apporte pas vraiment de diversification. La performance n’est pas spécialement meilleure et avec beaucoup plus de volatilité, c’est à éviter. La zone japon a zéro croissance, on peut clairement l’éviter aussi.

1) avec 10 000€ je partirais uniquement sur un ETf World, on peut à la limite intégrer les ETf sectoriels Européens mais si vous épargnez moins de 300€ par mois il faut laisser tomber vous n’arriverez pas à tout renforcer.

2)oui
3)les obligations zoneEuro sont risquées et ne rapportent rien. Si j’avais 10 000€ à investir je le mettrais quasi uniquement en bourse (avec à coté une réserve d’argent sur livret d’au moins 5000€) et particulièrement sur la bourse US pour profiter du dollar.

4) bof à nouveau, avec 10 000€ je concentrerais l’épargne sur ce qui rapporte vraiment quelque chose. L’or OK mais c’est à introduire lorsque l’on a un patrimoine bien plus élevé.

5) 5% d’un gros montant reste un gros montant donc ça peut l’être, dans votre cas un peu moins.

Je ferais donc 60% S&P500 et 10% de chaque ETF Europe Sectoriel. Sinon 100% World ça vous simplifierait largement la vie.

Merci beaucoup de votre retour avisé.
Donc je vais partir sur Le world jusqu’a 10K€ puis je ferais la segmentation .

Bonjour Matthieu,
Merci pour cette article.
Pour ma part j’avais déjà suivi ton article sur les meilleurs etf éligible pour le PEA. Du coup, je suis partie sur l’etf s&p500 et l’etf émerging Asie.J’ai aussi un etf sur l’eau(lyxor pea eau) , ainsi qu’une dizaines d’actions du cac40 , mais aucune sur le luxe. J’aurais voulut savoir ce que tu penses de celui que tu as parlé : « ETF Biens de consommation de base ». Car je n’ai pas trouvé grand chose sur celui ci (liquidité, rendement…). Car je voulais me lancer dans les actions de luxe, mais je me suis dit que cette etf pourrait être un bon compromis. Mais j’hésite…
Merci pour ta future réponse
Cdlt

Bonjour,

Dans l’ETF PHG (personal household goods) il y a plusieurs valeurs du luxe dedans. Je préfère cet ETF que consumer discretionary pour éviter les mauvais secteurs comme l’automobile par exemple.

Merci beaucoup.
Continuez comme ça.
Soyons riche et independant.

Laisser un commentaire