Screener action bourse PEA Janvier 2021

Le rôle principal de mon screener est d’attribuer une note globale sur 10 à chaque action afin de les classer de la « meilleure » (bon score) à la « moins bonne » (mauvais score) en combinant de nombreux critères de l’analyse fondamentale.

L’objectif est de mettre en lumière les actions dont les fondamentaux sont exceptionnels et dont le potentiel de croissance à long terme permettra d’obtenir la performance boursière la plus élevée possible.

 

Screener action bourse PEA  Janvier 2021

 

Calculs des scores du Screener

Pour comprendre quels critères sont utilisés afin d’arriver au score global, vous pouvez consulter cet article qui détaille la combinaison de tous les aspects analysés.

 

 

Calcul du Fair Price

Le Fair Price (ou juste prix) représente le prix que l’entreprise devrait valoir aujourd’hui en se basant sur plusieurs critères de valorisation. J’utilise notamment une combinaison du PER historique de l’entreprise, du PSR, de sa variation de prix sur la dernière année, de son levier financier, ainsi que quelques autres critères maison. Idéalement il faut donc chercher à acheter des actions dont le prix n’est pas trop supérieur au fair price, et de faire attention avant d’investir dans une action trop chère.

 

 

Calcul du Fair Price 5 ans et Potentiel

Le Fair Price à 5 ans correspond au prix que l’entreprise devrait avoir dans 5 ans à partir du prix actuel et en ajoutant 5 ans de croissance. C’est intéressant pour les entreprises de croissance car elles peuvent être sur-évaluées à l’instant T, mais peuvent croître de manière suffisamment forte pour avoir un bon potentiel dans quelques années. Le prix actuel qui serait donc sur-évalué à l’instant T pourrait ainsi être au final un bon prix d’entrée pour les années futures.

Un exemple : une entreprise qui est sur-évaluée de 20% mais qui croit de 15% par an mettrait un peu plus d’un an à retrouver un Fair Price. Un an n’est finalement pas grand-chose lorsqu’on a un horizon LT et qu’on détecte une belle action avec de la croissance.

Cela permet donc d’introduire la colonne « Potentiel » qui calcule l’écart entre le prix actuel et le Fair Price à 5 ans, tout en y ajoutant les dividendes. C’est donc le potentiel de gain qu’il reste à l’action à horizon 5 ans.

 

 

Force acheteuse

La force acheteuse correspond à un Momentum court terme (durée de 2 ans) de l’action en relation avec un indice de référence. L’indicateur correspond à une jauge de 4 barres qui va de 0 à 4. Plus la performance de l’entreprise est élevée par rapport à son indice de référence, plus la jauge est remplie.

 

Screener force acheteuse

Pour l’Europe, l’indice sélectionné est le MSCI World. Pour les US, c’est le S&P500.

Il est régulièrement observé que lorsque le Momentum court terme d’une entreprise est mauvais, elle continue de sous performer pendant un moment alors qu’à l’inverse, lorsque son Momentum est bon, il continue de durer.

L’idée est donc d’éviter d’acheter des entreprises qui ont une force vendeuse temporaire (moins de 2 barres) et de privilégier les actions avec une force acheteuse élevée (3 barres ou plus). 2 barres étant proche du neutre, à savoir la performance de l’indice.

 

 

Variation de classement

Le screener affiche pour chaque entreprise la variation de classement (en score global) par rapport au mois dernier. Les causes qui peuvent modifier le classement sont :

-la remise à jour des fondamentaux suite aux publications

-la variation de momentum d’un mois à l’autre (qui a un impact important dans le screener)

 

 

Remarque Générale

 

D’une manière générale, il faut bien avoir en tête qu’une décote importante est souvent signe de risque. Il ne faut donc pas forcément sauter sur l’occasion tête baissée. Le marché n’est pas « aveugle » et s’il applique une décote persistante à une entreprise, il y a peut-être une raison fondamentale derrière. Si une action est très décotée (supérieure à 25%, hors cas de crise évidemment car ce n’est pas vrai si tout le marché est à -25) il faut donc se méfier ou avoir vraiment confiance pour renforcer.

L’indicateur le plus important est également à mon sens la qualité des fondamentaux (score global) et non la valorisation court terme d’une action (fair price). Il vaut parfois mieux surpayer une entreprise de qualité plutôt que de sous-payer une entreprise en déclin.

 

 

Rappel du code couleur valorisation

 

Action sur-évaluée -> rester à l’écart (éviter l’achat) = code couleur rouge.

 

Exemple :  Screener action bourse action sur evaluee

 

 

Action relativement proche de son juste prix –> possibilité d’acheter uniquement pour les actions exceptionnelles (LVMH, Microsoft…), sinon patienter = code couleur orange.

 

Exemple :  Screener action bourse action juste prix

 

 

Action sous-évaluée -> possibilité d’acheter car c’est une bonne affaire = code couleur vert.

 

Exemple :  Screener action bourse action pas chere

 

 

Voici enfin ce que cela donne sur mon PEA (prix des actions au 08/01/2021) :

 

Dans l’utilisation du screener, on pourrait imaginer vendre toutes les entreprises en dessous d’un certain score car cela signifie que leurs fondamentaux ne sont pas bon. On pourrait par exemple fixer cette limite à 5/10 qui est la note moyenne. De cette manière, le screener serait utilisé de manière totalement factuelle sans aucun biais émotionnel.

Nouveautés du mois : Ajouts de nombreuses valeurs Européennes, Scandinaves, mais aussi Allemandes, et Italiennes et Espagnoles. Je sais que certains ici n’ont pas accès au marché scandinave, peut-être que des idées en Allemagne, Italie ou Espagne pourront aider.

 

Screener action bourse PEA Janvier 2021 1Screener action bourse PEA Janvier 2021 2Screener action bourse PEA Janvier 2021 3

 

 

2 Possibilités d’achat intéressantes (j’essaye de proposer chaque mois 2 actions différentes du mois dernier)

 

En croisant les critères suivants : score élevé, décote (mais pas trop importante) ou légère surcote, bon potentiel, on pourrait acheter ce mois-ci par exemple :

 

Diasorin, Adyen.

 

 

Me contacter pour une question ou pour la rubrique Conseils Boursiers & Services 🛒 :

etre.riche.et.independant@gmail.com

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

 

48 commentaires

Merci Matthieu,

J’attends tellement tes articles….Ta pédagogie, et tes analyses sont de vraies pépites !!! Merci et longue vie à ton blog !! Je vais finir ma première année en bourse et qu’est ce qu’elle a pu être riche en enseignement et % mais il s’agissait d’une année bien particulière, alors continuons de grinder comme on dit au poker !
MERCI !!

Oupssss, petit bémol…mon PEA sur BD ne me permet pas d’investir dans les entreprises scandinaves à première vue…

Oui cela a été longuement discuté dans d’autres post. BD n’est pas un courtier intéressant (sauf pour les valeurs françaises). Peut-être avez vous accès à l’Allemagne, l’Italie, L’Espagne.

Bonjour Louis,

L’année 2021 risque aussi d’être fort complexe à mon avis, il y aura sûrement beaucoup d’enseignements à en tirer. Notamment à essayer d’éviter la bulle sur les valeurs qui ont des valorisations déraisonnables (je parle en absolu via la
valeur des ratios et non pas en relatif avec les fair price affichés).

A priori il y a pas des valeurs en bulle, le système complet et en bulle comme entre 1996 et 2005, plus les problème politique et le nouveau partie au pouvoir aux US va surement faire mal en 202, à voir pour l’inflation, mais ce qui est sur c’est qu’on est dans une bulle à mon avis et que tout est dérisoire par les liquidités actuelles, faudra s’accrocher quand les banques centrales vont rectifier le tir….

Bonjour Matthieu,

Voilà mon premier message sur votre site que je suis depuis mes débuts en bourse il y a quelques mois.

Merci pour votre travail qui est très intéressant à suivre.

J’ai décidé d’investir dans les dividends aristocrates, qui je trouve est une technique d’investissement qui me convient ( je suis jeune et j’ai peu d’argent pour le moment à investir mais je commence petit ).

Mon horizon d’investissement est sur le long terme.

Je me base sur vos différents articles (notamment sur l’analyse des fondamentaux d’une entreprise) pour choisir mes entreprises.

Je me pose en revanche une question, où est-ce que je pourrai trouver une liste des différentes entreprises, notamment des dividend aristocrates ? J’ai déjà vu celle sur le site, et je ne sais pas si d’autres existent.

Merci d’avance pour votre réponse.

Merci pour votre réponse 😊

Bonjour Mathieu,

Alors me revoilà, je me suis entraîné à analyser les fondamentaux de divers entreprises, et j’en ai plusieurs qui m’intéresse parmi Wolter Kluwers, Royal Phillips et Dassault Systems.

Pour moi les fondamentaux de ces trois entreprises sont bons, surtout pour Dassault qui selon les estimations a une plus grande croissance, qui est plus faible pour les deux autres.

Mon problème est de trouver des dividendes aristocrates qui affichent beaucoup de croissance, à part pour les entreprises du nord de l’Europe mais non accessible via mon courtier.

Je suis actuellement en train de réfléchir, peut-il aller dividende aristocrate et croissance ?

Je m’excuse par avance, je suis encore débutant.

Merci d’avance.

Bonsoir Henri

Il est généralement rare de combiner dividende et croissance, c’est pour cela que ce sont généralement des approches différentes.

En France vous pouvez chercher du coté d’entreprises comme Hermès, Dassault Systemes, Esker, Pharmagest, Sartorius, LVMH, L’Oréal qui sont parmi les meilleures croissances. Mais les rendements sont du coup relativement faibles.

Merci pour votre réponse,

Oui et comme vous l’avez dit dans un de vos articles, ces entreprises sont en général américaines.

Je voulais voir pour investir dans d’autres pays que la France, histoire de diversifier un peu, n’ayant en portefeuille que des entreprises françaises.

Sur le long terme, accumuler des dividend aristocrates à l’air de fonctionner, mais cette stratégie est-elle viable si la croissance des entreprises est moins soutenue ? A environ 3-4% d’augmentation du chiffre d’affaire par an ?

Merci d’avance pour votre réponse.

Idéalement il faudrait avoir une croissance moyenne de 5-7% par an pour éviter de sous performer les grands indices (7-8% étant le gain moyen en bourse à LT). Très peu d’entreprises arrivent à croitre à ce rythme de manière régulière en Europe.

Bonjour Mathhieu

Merci beaucoup pour cette synthèse mensuelle. Pourquoi as tu retiré Sinch de la WL ? Est ce que tu as remplacé cette valeur par une autre ?

Salutations,

Bonjour Cédric,

Je me suis dit que j’ai déjà énormément d’entreprises dans le secteur avec des fondamentaux qui sont meilleurs (Netcompany, Admicom, Fabasoft, QT Group…) et même en Watchlist (Wiit, Relatech…). Le choix est donc large.

Salut,
Merci encore pour ce boulot titanesque.
Pris les 2 recommandations du mois 🙂
Comme beaucoup je n’ai pas pu rajouter des scandinaves a mon PEA, jai utiliser un etf CN1.MI pour etre un peu plus exposé aux scandinaves. Qu en penses tu ?

Bonjour Serge,

Je précise bien que les 2 idées du mois ne sont pas des recommandations mais juste des exemples. Pour CN1 son problème est qu’il ne prend que des Bigcaps, or la plupart des entreprises Scandinaves présentées ici sont mid&small. Mais cela reste une option convenable quandmême.

Bonsoir
Y a t-il des société éligibles au PEA PME parmis les sociétés Scandinaves rajoutées ?

Bonjour Romain,

Aucune idée je crois que dans le PEA PME on peut mettre que des small Françaises mais je ne suis pas sur. En tout cas chez mon courtier c’est écrit qu’elles sont inéligibles.

Salut Matthieu,

Toujours très intéressant ! D’autant plus que depuis qq temps j’ai essayé de confectionner mon propre screener, et s’amuser à comparer tes résultats avec les miens est très instructifs !

Adyen est vraiment une entreprise que j’ai en tête depuis le début, et un point d’entrée semble se profiler. Malheureusement, à 1700€ l’action cela représenterai 6-7% de mon portefeuille … c’est dangereux non ? Cela semble un pari risqué en cas de grosse chute … Qu’en penses-tu ?

Comme tu le mentionnes plus haut, je pense que 2021 risque d’être compliqué, beaucoup d’entreprise me semble survalorisée. Je pense notamment à Pharmagest que j’ai en WL et n’ai pas encore acheté ou IMCD, Dassault …

Merci encore pour cet article !
Erwan

Bonjour Erwan,

Si vous continuez à faires des apports après l’achat, les 6-7% redescendront naturellement donc ce n’est pas forcément génant. Je serais en tout cas plus serein avec 7% d’Adyen que 7% de Renault…

C’est vrai, mais grosso modo, dans mon cas et dans le meilleur des cas, en fin d’année elle représentera encore dans les 5% de mon ptf. J’avoue avoir encore un peu de mal. 5% me parrait beaucoup et l’horizon 1an aussi mais, mais peut être que je ne m’en rends pas compte des échelle de temps … qu’en penses-tu ?

5% ne me semble pas énorme si c’est pour une grosse conviction. Vu la qualité des fondamentaux d’Adyen, je ne serais pas inquiet. À vous de voir après.

Bonjour Matthieu,

Merci pour cet article.

Que penses tu de la recommandation de VENTE sur ADYEN de la part de CITIGROUP qui est parue cette semaine ?
Encore de longues années de progression en vue pour cette valeur ?
Je ne comprends pas cette recommandation de leur part …

J’ai bien envie de renforcer en ce creux actuel 🙂

Merci à toi.

Lucas

Bonjour Lucas,

Il ne faut à mon sens jamais écouter les recommandations des analystes, ils se trompent tout le temps et ont une vision de gain à court terme. Certes Renault va par exemple peut-être mieux performer cette année que Adyen, mais sur une longue période de temps absolument pas. Tant que les fondamentaux sont bons (et ils sont excellents pour Adyen) aucune raison de se prendre la tête.

Oui c’est ce que j’essaie de me dire pour les recommandations et tu me confortes dans mon choix.

Merci encore 🙂

D’accord avec Matthieu, ne te fie certainement pas au analystes, comme dis Matthieu et je soutiens, eux parlent en sens trade au jour le jour ou court terme, ils ne pensent pas aux raisonnement investissements pour la plus part…
Perso au bout d’un mois à lire leur torchon pour la plupart sur Bourso, ZB, Investing.com ta mieux fait de consulter des gens et discuter sur des forum ou blog ou l’a il y aura vraiment des gens à qui tu pourra échanger selon ta vision/objectifs de placement, d’investissement… après si tu veux faire de l’intraday peut-être qu’ils sont de bon conseil puisque c’est leurs « job »

Bonjour,
Je consulte depuis quelques mois votre blog, le contenu est détaillé, accessible et soigné, merci pour tout cela.
Mon courtier ne me permet pas d’acquérir des actions « scandinaves » et c’est de toute évidence celles qui se démarquent dans votre screener. Quel courtier est le plus intéressant pour un PEA orienté vers ce genre de valeur ?

Merci d’avance,

Aurélien

Bonjour Aurélien,

Il y a plusieurs courtiers possibles (j’utilise CA Investore Integrale, il y a aussi Binck, Saxo, ou un CTO chez Degiro marche aussi).

Bonjour Matthieu,

Il me semble que tu détenais des actions SOLUTION30, les as-tu vendues ?

Malgré les accusations de Muddy Waters, je reste convaincu que leurs fondamentaux sont bons. Quelle est ton analyse si tu t’es penché sur le sujet ?

Merci d’avance

Seb

Bonjour,

J’ai expliqué les raisons de ma vente de Solutions 30 dans le dernier reporting du portefeuille (décembre). Il ne s’agit pas de fondamentaux mais de risques de fraudes très graves qui tombent une seconde fois. Je ne veux donc pas spéculer sur le dossier. Si Fraude il y a, les fondamentaux ne seraient pas si beaux que ça en réalité.

Bonjour Matthieu

As tu remarqué la baisse d’Admicom depuis une semaine, près de 15% ? Je n’ai pas observé d’information économique négative sur la société, on est au delà d’une simple prise de plus value par des investisseurs ?

Salutations,

Bonjour Cédric,

Oui j’ai remarqué, l’entreprise publie ses résultats aujourd’hui (je n’ai pas encore regardé). Peut-être qu’ils sont légèrement moins bons que prévus et que ça a fuité depuis quelques jours. Il faut potentiellement être méfiant. Mais il faudra d’abord que je lise si c’est si mauvais que ça sur le q4.

Je viens de lire très rapidement le communiqué d’Admicom. Le CA est au niveau attendu (22M) avec près de 40% de croissance annuelle, mais EBITDA légèrement plus faible (9,5M au lieu de 9,9M).

Je pense que ce qui a fait chuter la valeur est la projection plutôt molle annoncée par le management avec une hausse du Ca estimée à 10% alors que la croissance projetée était de 20% habituellement. Je ne sais pas si le management vise vraiment « seulement » 10% en 2021 ou s’il est volontairement pessimiste pour que les prévisions soient régulièrement relevées.

Après ADMICOM, c’est au tour de MIPS de prendre une « veste » depuis quelques jours … => une fuite avant les résultats à venir !!?

Je ne pense pas pour MIPS car les résultats sont dans un mois. Je pense que c’est juste un petit mouvement de respiration, ce qui est assez sain étant donnée la forte hausse récente.

Probablement…

Quant à Admicom qui perd encore 8% aujourd’hui, c est grave « docteur »? Risque ou opportunité, telle est la question à presque -25% depuis le plus haut ?

Salutations

Aucune idée, mais les fondamentaux restent excellents, donc aucune raison de vendre. Il vaut mieux attendre la fin de la baisse cependant avant de renforcer, pour le moment la force vendeuse est importante.

Bonsoir Matthieu, Bonsoir Cédric,

Merci pour vos retours.

Il est vrai que ces baisses paraissent très intéressantes pour ceux ayant loupé l’entrée en fin d’année dernière comme moi par exemple 😉 :
– Admicom pour remplacer à terme Solutions30 que je possède toujours 😱.
– Mips pour renforcer le secteur de la consommation très peu représenté dans mon PF 😇.

Concernant les valeurs Techs :
– autant certaines, que je ne possède pas d’ailleurs 😢, n’arrêtent pas de monter : Asml, Esker…,
– autant d’autres n’arrivent même pas à garder un niveau stable : Just Eat, Nemetschek, Prosus….
D’ailleurs dans les 2 cas sans vraiment d »explications et de fais concrets ! Pourquoi d’ailleurs ?
Admicom serait-elle à placer dans le second cas ?

Après, j’ai souvent lu sur le Blog qu’il ne faut pas se précipiter sur ce qui baisse, qu’elle est souvent synonyme de risque…
Mais en effet, il serait aussi juste de penser au « mouvement de respiration » suite aux longues semaines de hausses presque exponentielles sur une grande partie des valeurs nordiques. Auquel cas, la précipitation pourrait alors être judicieuse afin de ne pas « louper » (encore une fois) l’entrée sur ces belles valeurs.

Bref, quoi en penser : telle est la question !

Cordialement

Bonjour,
J’ai une question je suis entrain de me faire un portefeuille de suivi sur google sheets et je n’arrive pas a trouver le ticker pour la sociéte ADMICOM .
Merci d’avance pour votre aide .

Cordialement
Mathieu

Bonjour,

Le ticker de Admicom est ADMCM (cotation à Helsinki)

Quand je mets ça ça ne fonctionne pas j’ai déjà essayer le fichier Google ne le reconnaît pas

Parfois pour les smallscaps c’est possible qu’il ne trouve pas.

Bonjour Matthieu
Histoire de verdir un peu plus le PEA que penses-tu de VERBUND?
Bon week-end

Bonjour Gérard,

Je trouve que Verbund est relativement chère en tenant compte de sa faible croissance. Enel et Iberdrola me semblent plus intéressants en terme de croissance/valorisation. Il y a sinon le danois Orsted mais dont je n’arrive pas à faire une évaluation correcte (ils sont passés de tout pétrole à tout renouvelable donc l’historique n’est pas pertinent).

Bonjour Matthieu

En parlant de valorisation, et même si nous voyons que tu mets un point d honneur a être le plus sélectif dans le choix de tes valeurs,comment estimes tu la valorisation individuelle de tes valeurs CTO et PEA au regard d une possible correction boursière, dont les valeurs surcotees devraient être les principales victimes? Peux t on faire une corrélation entre le score de chaque valeur dans tes screener et la capacité de celle ci à performer a TLT en surpassant les soubresauts boursiers ? Sous un autre angle, as tu identifie une liste de valeurs dans ton portefeuille plus sujet a avoir des difficultés a retrouver son cours actuel en cas de correction boursière du même accabi qu en mars 2020?

Salutations,

Bonjour Cédric,

Rien n’est jamais certain dans tout ce qui touche la valorisation. Par exemple début 2020 les daubasses étaient déjà décotées et les actions de qualité très chères. On aurait donc pu imaginer que les daubasses (déjà value) n’allaient pas baisser en Mars et que les actions chères allaient prendre un bouillon. Et il s’est passé tout le contraire. Donc rien ne dit que cela ne se répètera pas…

Bonjour Matthieu

Question technique, lors de mon interrogation sur Admicom, tu as indiqué que la force était vendeuse, c à d un momuntum baissier? Je comprends le sens mais ou trouver ce genre d information pour connaître la tendance momuntum d une société?

Salutations,

Bonjour Cédric,

Une méthode simple serait par exemple de faire un peu d’AT et de comparer la position du cours avec les MM.

Ce que je fais personnellement (et j’en parlerai dans le reporting) c’est que j’ai programmé un code sur ProRealtime qui calcule un score momentum (6 mois et 1 an) ce qui permet à tout moment de savoir dans quelle configuration l’action se situe.

Laisser un commentaire