Stratégie Dual Momentum ETF en bourse

Dans l’optique de toujours chercher de meilleures performances en bourse, beaucoup d’études statistiques et quantitatives sont réalisées.

Cet article aborde la stratégie Dual Momentum sur les indices boursier (via ETF) du chercheur Gary Antonacci.

Cette stratégie permettrait d’avoir de très bonnes performances en tendance haussière, mais surtout en tendance baissière et est très simple à mettre en œuvre.

Voici la description de la stratégie Dual Momentum et comment l’appliquer.

 

L’effet Momentum en bourse

 

L’effet Momentum est considéré comme l’un des plus puissant du monde de l’investissement.

Il considère que ce qui est fort reste fort dans un futur proche. Inversement, ce qui est faible va rester faible.

Ainsi, ce qui a le mieux performé dans un passé proche a toutes les chances de bien performer dans un futur proche.

Vous noterez que la notion temporelle est très importante (notamment dans la formulation de « proche »).

En effet, de nombreux tests ont été effectués sur des durées différentes et les résultats peuvent varier fortement. Au-delà d’un an, il est démontré que l’effet Momentum peut même être néfaste à cause du phénomène de retour vers la moyenne. Mais dans des courtes périodes (de 3 mois à 1 an), le Momentum est très efficace.

Malheureusement, malgré de nombreuses recherches, cela demeure une constatation qui n’a toujours pas trouvé de démonstration mathématique.

Cependant, on constate que le phénomène Momentum est d’autant plus efficace ces dernières années grâce à internet et les robots d’investissement algorithmique. Les informations circulent de plus en vite et donc les marchés sont plus réactifs aux nouvelles positives comme aux mauvaises.

Le Dual Momentum en bourse

 

Le Dual Momentum (DM) est une combinaison de l’Absolute Momentum (AM) et du Relative Momentum (RM).

Le RM est simple à comprendre. Il suffit au sein d’une classe d’actif de sélectionner les individus qui ont le mieux performé. On peut par exemple choisir les meilleures performances à 6 mois.

Par exemple, dans la classe « action » on peut prendre les x meilleures performances.

 

Relative Momentum bourse

 

 

L’AM consiste quant à elle à sélectionner à tout instant non pas les individus mais la classe d’actif la plus performante à l’instant T. Par exemple, on regarde sur les 6 derniers mois qui a le mieux performé entre les actions et les obligations.

 

Absolute Momentum bourse

 

Le DM consiste à combiner ces deux stratégies.

Son fonctionnement logique correspond au schéma suivant :

 

Strategie Dual Momentum bourse

 

Son invention vient du chercheur Gary Antonacci. Je vous invite à regarder cette vidéo sur Youtube qui explique bien cette stratégie.

Celui-ci ne regarde que 2 classes d’actifs : les actions et les obligations.

Parmi les obligations, uniquement les bons du trésor Américain. Dans les actions, il sépare en 2 catégories : les actions US et le MSCI monde ex US (reste du monde sans les US).

Il calcule pour ces 3 catégories le Momentum à 6 mois (performance sur les 6 derniers mois).

Il choisit ensuite son actif (action ou obligation) selon la performance = Absolute Momentum.

Si les actions gagnent, il choisit alors entre US et monde ex US = Relative Momentum.

Si les actions perdent, il choisit les obligations.

Pour terminer, il rebalance de cette manière son portefeuille chaque mois sur la meilleure performance.

Il est à noter qu’il fait cela de manière indicielle via les ETF (il ne choisit donc pas d’actions individuelles selon les Momentum).

 

Pourquoi les ETF

Il s’avère que cette méthode fonctionne mieux sur les ETF pour plusieurs raisons.

 

Avantage des ETF

 

  • Les évolutions des ETF sont moins volatiles que les actions individuelles.
  • Moins de risque de pertes en cas de mauvais choix.
  • Moins de temps perdu à rebalancer constamment le portefeuille (imaginez sur 100 actions le scoring 6 mois doit passer son temps à évoluer et à changer de classement).
  • Moins de frais d’arbitrages.

 

Inconvénient des ETF

 

  • Le résultat peut être moins performant que la stratégie Momentum pure sur action individuelle.
  • Frais de gestion des ETF
  • Inertie plus lente des indices vs actions.

 

 

Résultat de la méthode Dual Momentum de Gary Antonacci

 

D’après les résultats de Gary Antonacci, cette méthode permettrait de profiter des tendances les plus haussières du marché tout en se couvrant avec les obligations lors des moments baissiers.

Voici les résultats qu’il a obtenu :

Performance Dual Momentum bourse

 

Dual Momentum bourse

 

On voit que la performance est supérieure à celle d’un simple buy&hold (16.7%/an vs 10.2%/an de 1971 à 2016) et que la volatilité est réellement réduite (12.6 vs 15.2).

De cette manière, le ratio de Sharpe (performance/volatilité) est très impressionnant.

 

 

Amélioration de la méthode Dual Momentum

 

En s’inspirant de cette méthode, de nombreuses possibilités peuvent exister.

Pour optimiser les résultats, on pourrait par exemple ajouter de nouvelles catégories d’actifs pour tirer de meilleures performances et moins de volatilité.

Le but est de trouver les actifs le moins corrélés possible.

On pourrait imaginer :

Action US

Action Europe

Action Asie

Action Amérique Latine

Action Afrique

Action Small

Action immobilier

Obligation high yield

Obligation low yield

Or

Matières premières ….

 

On pourrait même parmi les actions intégrer des indices sectoriels :

Action industrie

Action finance

Action technologies

Action conso cyclique

Action conso non cyclique

Action utilities….

 

Bref, il existe de nombreuses possibilités !

Il faudrait faire des backtests très précis sur de nombreuses années pour voir ce que toutes ces méthodes donneraient.

Cela serait très long, difficile de rassembler toutes les données et probablement nécessitant des outils de calculs avancés.

En tout cas sur le principe cette stratégie est passionnante !

 

 

N’hésitez pas à poster un commentaire.

Si jamais le commentaire ne s’affiche pas directement, c’est normal car je dois d’abord le valider pour qu’il apparaisse (anti-spam).

 

Mentions légales : 

Toutes les informations disponibles sur ce blog sont données à titre indicatif et ne sont en aucun cas des conseils d’achats ou des recommandations au sens de l’AMF.

L’auteur ne saurait être tenu responsable des pertes que pourrait engendrer le lecteur et décline toute responsabilité à l’égard des conséquences éventuelles de l’utilisation du blog.

De plus, les informations pourraient ne pas être actualisées et donc ne fournissent aucunes garanties. Il appartient à chacun de vérifier les données personnellement.

Laisser un commentaire